L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une pensée pour Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Comte Keï
Admin
Date d'inscription : 01/11/2007
Nombre de messages : 1545
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Lord / Metteur en scène
Age : 589 ans
Age (apparence) : 28 ans
Proie(s) : Les Humains (pour se nourrir) et tout ceux qui se mettront en travers de son chemin.
Secte : Indépendant
Clan : Ventrue
Lignée : Kyasid (les ombres)
Rang Pyramidal : Premier
Crédit Avatar : Kunzite: Last Rose by kir-tat sur Deviantart
MessageSujet: Une pensée pour Paris Sam 14 Nov - 15:30

Bonjour à tous,
Lombriennes, Lombriens, Humains, Vampires, Loups-Garous, Créatures Alchimiques...

Vous n'êtes pas sans savoir qu'hier soir un terrible drame a bouleversé la France.
Encore! Evil or Very Mad
Oui, encore...

Après Charlie Hebdo et cette volonté archaïque de bâillonner la liberté d'expression, voilà que les terroristes cherchent à engloutir la France dans une vague de terreur sans précédent. Céderons-nous?
Non. Car s'ils imaginent gagner quoi que ce soit en tuant, ils n'ont rien compris. JAMAIS l'humanité n'a donné quoi que ce soit en échange de crimes.

Évidemment, à notre échelle, nous ne pouvons pas faire grand chose, à part nous recueillir, nous méfier des fous et croire en l'avenir malgré les nuages sombres qui planent au-dessus de nous.

Je voudrais que l'on inscrive ici une pensée pour toutes les victimes et leurs proches, que l'on soutienne les forces de l'ordre et les médecins et que l'on ne s'imagine pas en tant que "survivants" mais en tant que "vivants".


Un jour, ce type de terrorisme ne sera plus. Croyons en l'union des peuples face à l’extrémisme!

Vivons mes frères!
Vivons et pointons du doigt les assassins sans crier vengeance mais bien JUSTICE.

Lundi, je donnerai cours au lycée, comme d'habitude, je répondrai aux questions des élèves, je les laisserai s'exprimer et réapprendre la fraternité. Et puis je m'inscrirai à un stage pour les premiers secours car je veux pouvoir sauver des vies dans ma salle de classe et dans la rue.

Courage à tous pour digérer cet acte.
N'oubliez pas de continuer à sourire et regardez à l'horizon.

Je vous aime.


> Jirômaru Keisuke <

Shakespeare, Macbeth, I, 4 (1605).
Spoiler:
 

Voir sa fiche de liens et ses autres personnages.
Votez sur le portail! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nelendark.forumactif.com
Shanoa Wingheart
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 23/08/2015
Nombre de messages : 59
Race : Humaine
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Hunter//Joue de la musique et chante. Lit beaucoup./ Aime danser/ Manie la rapière
Age : 20 ans
Age (apparence) : 18 ans
Proie(s) : Principalement les vampires mais si les autres créatures sont dans les parages, elle les combattra eux aussi. Il s'agit pour elle de débarrasser la ville des indésirables
MessageSujet: Re: Une pensée pour Paris Sam 14 Nov - 23:21

je suis tout à fait d'accord avec toi!

On a vu nous supprimer la liberté d'expression, ils n'ont pas réussis car leur nombre et trop inférieur face à la solidarité et à la fraternité mondiale.
Nos voix se sont élevées pour leur montrer que jamais le peuple français ne renoncerai à sa liberté. Des grand noms ont combattu ardument pour qu'on puisse être libre de penser, de parler.

Aujourd'hui, j'ai une forte pensée pour ces innocents tombés sous le fanatisme meurtrier des terroristes. Femmes, Homme, Enfants, Ils n'avaient rien faits et pourtant ils sont morts. S'il pensent nous faire esclave de la peur, c'est eux qui en sont les esclaves !

Unissons nous tous, main dans la main pour qu'un jour, le monde soit enfin en paix et que plus jamais les Hommes ne tombent sous les balles assassines !

Aux armes citoyens ! Sortez vos bataillons !

Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l’écho de mon enfance
J’écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J’écris ton nom

Sur tous mes chiffons d’azur
Sur l’étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J’écris ton nom

Sur les champs sur l’horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J’écris ton nom

Sur chaque bouffée d’aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J’écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l’orage
Sur la pluie épaisse et fade
J’écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J’écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J’écris ton nom

Sur la lampe qui s’allume
Sur la lampe qui s’éteint
Sur mes maisons réunies
J’écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J’écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J’écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J’écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J’écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attentives
Bien au-dessus du silence
J’écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom

Sur l’absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J’écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l’espoir sans souvenir
J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

Paul Eluard, Au rendez-vous allemand, 1945, Les Editions de Minuit

Pour ma part, je vais Lundi observer une minute de silence, la main sur le coeur mon esprit en deuil et mon regard posé sur les fantômes de ces 129 morts pour rien.

Qu'il en soit ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une pensée pour Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Une pensée pour Paris» Une pensée pour la Belgique» Petite pensée pour le Japon» Une Pensée vient d'éclore...» Lundi 20 juin
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Au delà de l'Ombre (HRP) :: Le Salon des joueurs :: Fêtes et évènements en tout genre!-