L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Eulalia Grey/QG des Hunters [Alexender, Eulalia] [26/04/42]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alexender Von Ravellow
Hunter - "Criminel" en fuite
avatar
Date d'inscription : 11/03/2008
Nombre de messages : 359
Race : Humain
Classe sociale : Aristocrate déchu
Emploi/loisirs : Hunter / Il est recherché par le Yard et les Vampires de Jirômaru Keisuke.
Age : 25 ans
Proie(s) : Tous les Vampires, sauf Raphaël qu'il surveille maintenant sans chercher à l'assassiner. Le Comte Kei est son pire ennemi. Alexender peut aussi s'attaquer à des Loups-Garous.
Crédit Avatar : Personnage par Ayami Kojima.
MessageSujet: Eulalia Grey/QG des Hunters [Alexender, Eulalia] [26/04/42] Dim 5 Juin - 22:56

[HRP/Le lendemain de L'Audace déliée/HRP]

Durant leur séparation, les Hunters d'Alexender Von Ravellow et leur complice, Eulalia Grey, entretinrent une correspondance non seulement via les journaux, en se servant des petites annonces, mais aussi par lettres. C'était les plus jeunes chasseurs qui transmettaient ces missives, ceux dont le visage n'avait encore jamais été mis en lien avec l'aristocrate déchu. Parfois, c'était un domestique de l'héritière Grey.
Pour garantir leur sécurité à tous, les Hunters utilisaient des noms de codes, choisis après leur échec au théâtre [voir Dans le sang et les larmes]. Eulalia se surnommait Miss Vivian Dawson dans les journaux, Alexander était M. Emett Smith, Raphaël Veneziano avait choisi M. William Johnson et Katherine Thornes se nommait Elisabeth Hugton. Stan Calder n'ayant pas pris de pseudonyme était surnommé « le neveu » de William Johnson.
Ces échanges leur servaient à se donner des nouvelles, à se ravitailler et à continuer d'organiser la lutte des chasseurs contre les créatures de la nuit. Ils avaient besoin de se reconstruire et de préparer ce qu'Alexander appelait déjà dans ses rêves « la nouvelle Ivoire », c'est-à-dire la nouvelle guilde des Hunters.


***************

Ce soir là, Alexender avait pris la plume avec une amertume particulière. Par où allait-il commencer ? Aria avait disparue, Stan les avait apparemment trahis, Raphaël avait quitté leur groupe et Sarah était désormais considérée comme morte par le Yard...Certes, ils avaient réussi à sauver les prostituées de Romerta, et cette opération avait été des plus extraordinaires, mais ce n'était qu'une petite victoire au cœur d'un chaos innommable ! Comment rester positif sur ce parchemin ? Comment éviter de donner à la jeune femme plus de soucis que de raisons d'être en joie ?

C'était difficile à formuler, mais il fallait qu'elle soit au courant...


***************

Monsieur Emett Smith à Miss Eulalia Grey

Le 26 avril 1842
A Londres, 40 ruelle St Casson.


Miss Grey,

J'espère que vous vous portez bien depuis notre dernier échange et que la fraîcheur de ce mois d'avril ne vous empêche pas de profiter des fleurs épanouies de nos parcs adorés.

Je vous écrit pour prendre de vos nouvelles et pour vous demander s'il ne vous reste pas un peu d'agneau ou de poulet à me céder. Miss Hugton et ses amis étant en séjour chez moi pour quelques temps, et leur appétit étant celui des gens de leur rang, je manque d'un peu de viande à leur présenter. Évidemment, nous reverrons nos comptes une fois que mes invités seront rentrés chez eux. En soit, ils ne me dérangent pas le moins du monde, mais il est vrai que j'ai perdu l'habitude de recevoir et que je n'ai pas toujours le nez fin en ce qui concerne les quantités. Votre aide m'est précieuse, mon amie, et je saurai me montrer reconnaissant.

D'ailleurs, auriez-vous également quelques vieux journaux à m'envoyer ? J'ai malheureusement loupé une partie des numéros parus ces dernières semaines et j'aimerai conserver certains articles dont j'ai entendu parler au cours de mes promenades.
Avez-vous ouïe cette folle histoire d'évasion ? Il paraît que les femmes qui ont aidé Monsieur Von Ravellow et ses complices à se cacher ont été tirées de leur prison ! Qui l'eût cru !? Ces gens sont plus doués que je ne l'aurais imaginé. Mais que fait donc le Scotland Yard ? Apparemment, ces bandits ont eu la tâche facile...A l'heure qu'il est, ils doivent fêter leur criminelle réussite en festoyant et en usant plus de vin que de raison ! Quand je pense qu'il ne me reste plus que trois bouteilles...Vous y croyez vous ?

Et puisque nous sommes dans les ragots, sachez que votre ami, M. Johnson, m'a confié que sa compagne l'avait quitté sans même lui laisser une adresse. Peut-être est-elle souffrante ? Il avait l'air très inquiet et il est même venu me trouver dans l'espoir d'en avoir quelques nouvelles. Peut-être en avez-vous eues de votre côté ? Son neveu a lui aussi disparu...Nul ne sait où il se trouve. Si vous voulez mon avis, ils ont sans doute filé ensemble. M. Johnson a d'ailleurs avancé l'hypothèse d'une trahison de la part de son neveu. Ce ne serait étonnant que de moitié. Il a toujours eu un air renfrogné, très désagréable, et son mutisme ne m'a jamais plu. Mais que voulez-vous ? La famille est parfois bien cruelle...
Notez au passage que le majordome de Miss Hugton a eu le malheur d'outrer M. Johnson au point que ce dernier nous a quitté plus furieux que jamais. Je ne sais pas où il est allé purger sa rage et sa déconfiture face à la trahison de son neveu et à la disparition de sa femme, mais cela est de très mauvais augure. J'espère que nous pourrons le revoir pour jouer aux cartes ! Il est bon joueur mais son caractère est des plus difficiles. J'ai bien peur que nous ne le revoyions pas de sitôt.

Tous ceci ne m'aide pas à avoir le cœur en fête, d'autant que les journaux ne cessent de crier à tout va que l'héritière Spencer est morte et que les docks sont les cibles de nouveaux terroristes qui souhaitent mettre la ville à feu et à sang. C'est à croire que nous sommes en guerre.

Mais gardez espoir, Madame, car la tempête finira bien par se calmer. J'ai l'âme persuadée que nous nous reverrons en des jours meilleurs et que nos amis, enfin unis, pourrons jouir de ce temps béni où le soleil et les danses auront éloigné la pluie.

Dans l'attente de vous lire, je suis, Madame, votre très dévoué et ami sincère.

M. Emett Smith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eulalia Grey
Petit poney en chef
avatar
Date d'inscription : 11/05/2012
Nombre de messages : 273
Race : Humaine (Chasseuse de Vampires)
Classe sociale : Moyenne
Emploi/loisirs : Huntress / Lire le journal, peindre, jouer du piano
Age : 20 ans
Proie(s) : Lally pourchasse les Vampires qui tuent pour se nourrir.
Crédit Avatar : Moi (d'après une photo de Mia Wasikovska)
MessageSujet: Re: Eulalia Grey/QG des Hunters [Alexender, Eulalia] [26/04/42] Lun 13 Juin - 12:15

Eulalia était soucieuse. Le parchemin d’Alexender l’avait mise dans une inquiétude folle. Raphaël avait disparu, plus aucune nouvelle de Sarah. Comment la situation aurait-elle pu être pire ? Elle devait sortir, sortir de son cocon doré et partir à la recherche de ses amis. Ils avaient besoin d’elle, plus que jamais. Mais d’abord, il fallait répondre à Alexender…

En début de soirée, alors que la brume s’était déjà étendue sur Londres, deux ouvriers qui charriaient une lourde brouette s’arrêtèrent devant la ruelle St Casson. Ces deux Hunters avaient connu le père d’Eulalia alors que celui-ci était en mission auprès des pauvres des bas quartiers de Londres. Ils assuraient les ravitaillements sous les ordres de la jeune miss, qui organisait les opérations avec une minutie particulière.

Ils déposèrent plusieurs caissons de bouteilles de vin, quelques jambons, des pommes de terre mais également des fruits, deux sacs de céréales et des biscuits secs en quantité. Avec ces colis, sur une pile de journeaux, une lettre attendait, sur laquelle la plume féminine d’Eulalia avait couru.



Le 27 avril 1842
Londres, Rosebury Manor
Mr Brown

J’espère que cette lettre vous trouvera en bonne forme. J’ai pris la liberté de vous faire livrer de quoi vous sustenter, et j’en ai profité pour essayer une nouvelle recette de petits gâteaux. En ces moments difficiles, il est parfois agréable d’avoir une petite douceur sous la main ne croyez-vous pas ?

Comme promis, voici tous les exemplaires du Times depuis le début du mois d’avril. J’ai la manie de conserver ces vieux papiers que lisent mes beaux frères pour tisonner le feu en cas de mauvais temps mais je suis heureuse que vous puissiez en faire un autre usage.
En ce qui concerne ces histoires d’évasion, je me montre plus que prudente. Je suppose que le Yard est sur la bonne voie et que les agents de notre bien aimée souveraine ne tarderont pas à attraper ces vils criminels. En attendant, je préfère rester chez moi pour éviter les mauvaises rencontres. De plus, il me faut respecter le deuil de mes regrettés parents, ce qui fait que je n’ai guère le cœur à sortir en ce moment.

Je suis terriblement désolée d’apprendre ce qui est arrivé à Mrs Johnson. Elle a toujours été d’un caractère frivole mais je ne la pensais pas capable de jouer les filles de l’air avec son propre mari ! J’espère que tout ceci rentrera vite dans l’ordre, bien que je crains le contraire… J’ai pitié pour Mr Johnson, il n’a jamais eu une vie facile, une telle trahison doit l’avoir achevé. Gageons qu’il n’est pas parti très loin et qu’il reviendra vers vous tôt ou tard…

Cela étant et connaissant son caractère, j’irai peut-être mener ma petite enquête pour m’assurer qu’il ne lui est rien arrivé de grave. Je me sentirais tellement coupable qu’il mette fin à ses jours en l’absence de tout soutien.

J’ose espérer que les tensions qui règnent au sein de notre ville finiront par s’étouffer d’elle-même. Ne nous avançons pas trop vite face au décès de Lady Spencer, sa famille n’a fait aucune déclaration – ou alors je n’en ai pas eu vent – et les journaux sont toujours friands de ragots lorsqu’il s’agit des grandes fortunes de ce monde. Peut-être sommes-nous en guerre mais toute chose à un début et une fin. Je suis sans doute emplie de phrases convenues, pardonnez-moi, mais je suis persuadée qu’un jour tout ceci sera loin derrière nous.

Nous devons continuer de croire et d’espérer, mes parents n’auraient sans doute jamais pu vivre dans un monde où tout un chacun abandonne sa joie de vivre.


N’hésitez pas à me tenir informée du moindre de vos soucis, je suis et resterai toujours votre amie dévouée.

E.G.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eulalia Grey/QG des Hunters [Alexender, Eulalia] [26/04/42]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Eulalia Grey» [Grey's Anatomy RPG]» Grey's Anatomy» Grey Knights» Mod Blue and Grey
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Le tableau d'affichage (RP) :: Communication personnelle :: Lettres et colis-