L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Romen Lehardi, Aristocrate et Loup-Garou.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Romen Lehardi
Nouveau membre
Date d'inscription : 26/07/2016
Nombre de messages : 3
MessageSujet: Romen Lehardi, Aristocrate et Loup-Garou. Mar 26 Juil - 15:52



LEHARDI Romen




~ Pour assurer la domination, il ne faut pas seulement suivre le plus fort, mais simplement être son ombre... ~



Fiche d'identité




Prénom: Romen
Nom: Lehardi
Surnom: Dr Fantome, la Bête blanche
Sexe: Masculin
Âge réel: 30 Ans
Âge d'apparence: 25 Ans
Origine: Franco-Russe
Classe sociale: Aristocratie
Emploi: Docteur



Race: LOUP-GAROU



Résistance mentale: RESISTANCE MENTALE 4/5 
Mordu il y a de cela une dizaine d'années, il c'est accommodé avec le temps à cette forme si particulière et reposante, ne jurant que par la perfection de cette dernière.  



Description physique



Taille: 1 mètres 85 (6 pieds de haut)
Poids: 73 Kilogrammes (160 livres)
Yeux: Bleu Acier
Cheveux: Blond

Description détaillée: D'une grande taille pour l'époque, un menton relevé le présentant comme un homme hautain. Il fait partit de ceux que les gens admires pour ses manières et sa galanterie typique de l'aristocratie française. Des déplacements souples lui donne un air de félin, et ses longs doigts semble être un atout pour les gentes dames de la coure. Arborant un visage parfaitement rasé, laissant de temps a autres un fin collier. Tout cela suivant ses désires et ses occupations. Des cheveux mi-long et bien coiffé. D'une carrure élancé, il n'en reste pas moins vif et dangereux lors de provocation par sa pratique de la savate et de ses techniques du bâton.

Vêtements: Avec son costume sombre tel un envole de geais, d'un tissus d'une qualité si exquise qu'on peut y voir l'amour de l'artisan Italien pour chacune de ses pièces. Ainsi, même le chapeau qu'il porte souvent se trouve être d'une très bonne facture. Les chaussures sont composé d'un cuir solide, que l'on trouve facilement parmi l'aristocratie Russe. Malgré tout, son apparence ne reste qu'une image. Sous sa veste se trouve une chemise blanche, parfois délavé, ou avec quelques traces de sang ou d'huile sur les manches.
Il ressemble a n'importe quel aristocrate. Sauf peut être pour ses lunettes de soleil ronde d'un bleu loin d’être une banalité, lui donnant par moment une apparence sinistre.   Le rendant effrayant à contre jour quand il porte son chapeau...

Particularités: Hormis ce costume d'une incroyable qualité, seul les lunettes rondes et bleu font de lui un homme intriguant. Peut être cet canne qui l'accompagne un peut partout et don la tête d'ours est un véritable travail d’orfèvre.




Caractère



En public: Lehardi est un homme des plus amicaux lorsque vous êtes intéressant à ces yeux, malgré ses façons agressive et accidentel de s'exprimer. Il n'en reste pas moins un homme qui ne jure que par les sciences et la médecine. Cultivé, il ne cesse de chercher une explication à tout, quitte a parler jusqu'au plus dangereux des scientifiques afin de travailler leurs idées jusqu'au bout. Grand amateur d'art et de musique, il peut se plonger de longue heures dans un tableau  tout en écoutant un concerto. D'un caractère assez distant, on en vient a lui parler quelques secondes avant de le voir disparaître dans la plus grande des discrétions. Observateur, il peut attendre patiemment, écoutant et apprenant des personne qui l'entour, et ne parler qu'a peut de personne digne de son intérêt. Des hommes et femmes (aussi rare peuvent elles être) de sciences ou ayant une petite particularité qui les détaches du reste du commun des mortels à ses yeux froid afin de partager quoique se soit.
Malgré tout, de temps a autres, se sont les femmes qui deviennent son intérêt premier, jusqu'au bout de la nuit quand le désire l'emporte. Il faut dire que les bonnes manières sont souvent un bon moyen de charmer.

D'un naturel calculateur, toujours a analyser ce qui l'entour, il en devient alors un maître pour connaitre la personnalité de chacun et de leurs raisonnement raisonnement. Lorsqu'il ne joue pas au chirurgien, il reprend aussitôt son loisir, celui de la science et des inventions, travaillant sur divers projets qui pourrait lui servir de temps à autres.
Il s'occupe aussi d'une petite orpheline  qu'il éduque afin d'en faire une véritable apprentie digne de se nom.  


En tant que Loup-Garou: Il ne fait pas partie des plus faibles, et ne fait pas partie des plus forts. Mais fait partit des plus malins, et c'est souvent le plus ingénieux qui remporte les victoires. Même sa « bête » semble pencher pour ce coté de la balance, préférant traquer avant la chasse, la patience avant l'affrontement. Il chasse pour apprendre, pour connaître ses diverses proies, tel que les humains, les lycanthropes... mais surtout les vampires auquel la haine semble si ancré dans ses gênes qu'il peut perdre des heures a n'en chasser qu'un.
Mais si il n'y a aucun vampires à pourchasser, alors c’est la population qui en subira les assaut organisé, mutilé, dévoré... De façons à causé de l’intérêt chez les curieux et recommencer un cycle.

L'apparence du loup est plutôt différente de celle si commune de son espèce, le pelage est blanc comme la neige, sans doute à cause de son propagateur lui même d'une couleur semblable, ces yeux sont d'un bleu glace et semble briller lorsque les nuages cache la pleine lune (brillant aussi sous sa forme humaine quand un désire lugubre le prendra). La seul différence étant le volume musculaire plus normalisé que celui du "Démon de Sibérie" don la taille semblait être bien plus grande et puissante que la presque totalité des loups garous.

Malgré son apparence singulière et sa discrétion, quelque chose rôde dans l'ombre, celle d'une vision sanguinaire et si bestial qu'il ne souhaite absolument pas découvrir ni voir apparaître ses derniers temps. Et plus le temps passe, plus l'ombre d'une soif de bain de sang guette. 


Loisirs: Ne sortant que très peut des sentier battu, il est un amateur de concerto et d'art. Appréciant le bon vin la journée, mais plus encore les inventions qu'il fabrique lorsqu'il ne joue pas les simple chirurgien. Si il ne mélange pas les deux à la fois sur un de ses patients afin de crée quelque chose de surprenant.
Prenant le temps d'éduquer une petite fille d'une douzaine d'année...

Religion: Darwiniste... Du à la conversation avec ce dernier celons laquelle toute espèces aurait une origine, et donc ne terminerait pas son évolution incessante vers la perfection.

Qualités: Très ouvert à la plèbe digne d’intérêt, Lehardi reste de quelqu'un d'instruit, appréciant la sensualité d'un corps jusqu'à la réflexion savante sur le monde qui entour le globe terrestre tout en passant par le goût du sang. Véritable génie dans le domaine scientifique, travailleur aussi bien dans ses inventions que dans la médecine dans laquelle ses connaissances s’arrête à la chirurgie. Il reste un homme don le charme n'a rien a envié au gentleman... préférant l'appellation de Gentilhomme. Loyaux envers ses amis, protecteur pour sa pupille, il ne semble pas si monstrueux que cela. 


Défauts: Malgré tout, il reste un individu agressif, hautain, observateur et calculateur qui n'hésite pas à écouter les conversations qui ne le concerne pas afin de connaitre les secrets qui entour tel ou tel individu. Un homme indiscret et don le savoir en devient effrayant pour ses victimes, quand une visite s'impose.
Grand adepte des connaissances aussi bien terre a terre que par moment occulte auquel il pense pratiquer après le décryptage du Journal, en font une personne avide de savoir et de contrôle. Sachant comment faire disparaître les témoins gênant. Il aime s'amuser avec ses proies, tant qu'il le peut. Toujours à analyser ce qui se passe autours de lui, dénigrant les religieux avec une grande joie et savourant l'idée que l’évolution est le propre de la nature. Surtout amateur des dernières technologies concernant le domaine de la guerre...



Background



Résumé:
Romen Lehardi, Prénom Slave et Nom de famille Français. Inventeur de génie et Médecin comme emploi. Loup-garou désirant annihilation des vampires pour assurer la supériorité des vampires. Intellectuel, cultivé et hautain. Se rappel de sa transformation comme d'un cadeau malgré la souffrance de cette dernière pourtant si libératrice. Et se retrouve dans le manoir de son aïeul après son décès.  


Education
- La musique: Romen est un véritable amateur de musique, ne faisant qu'écouter sans savoir jouer le moindre instrument alors que "ses doigts en serait destinés. " celons sa mère
- Les sciences: La science est sa vie, la science est sa religion, sa force. Ne croyant qu'aux inventions de demain et que l'évolution doit se faire par le conflits. Romen voit en beaucoup de chose une science...
Ne ratant jamais une exposition scientifique et les nombreux livres de science dans les divers langues Russe, Français et anglais, montrant son intérêt pour les connaissances aussi bien anodine que dangereuse. Pouvant discuter des heures avec des savants tout en gardant en tête que "Apprendre est le pouvoir". Romen est Adepte de la chimie, de la mécanique et surtout de l'automatisme. Ce n'est pas pour rien que d'ancien patient ai été retrouvé en diverse morceaux ou que certaine personnes deviennent les cobayes d'arme irréalistes
- L'Alchimie: Un pouvoir mystérieux qui pour lui semble être une philosophie incroyable, admirant cette chose certes hors du communs avec un grand intérêt. Un intérêt qui l’amènerait volontiers a disséqué un de ses utilisateurs afin de savoir quels sont les effets sur le corps d'un humain. Mais se penche un peut plus sur la question d'en apprendre les pires secrets. 
- Les langues: Parlant parfaitement le Français, Parfaitement le Russe et couramment l'anglais qu'il dénigre avec grande joie a tel points qu'il préfère parfois les traducteurs que de parler cette langue avec certain.

Histoire:
L'horloge tourne, dans un petit air de Tic et de Tac aussi mélodieux que des petites touches de piano, donnant alors une certaine mélodie dans un manoir tapissé de bordeaux, des murs d'une couleur rougeâtre, voir sanguine. C'est une petite fille qui vient vous accueillir, vous observant un instant sans rien dire pour vous prendre par la main afin de vous emmenez faire une visite de ce petit manoir lorsqu'un homme sort de nulle part, les manches de sa chemise retroussé, des lunettes de soleil bleu loin d’être commun dans Londres. Il vous regarde un instant.
"Ah ! Un visiteur, Olivia, retourne donc vogué à tes occupations pendant que je m'occupe de notre invité(e). Venez avec moi, vous tombez à pique, j'avais justement besoin d'un petit coups de mains. Comme vous pouvez le constater, se manoir est plutôt sympathique, loin d’être aussi lugubre que les autres lieu de Londres. Personnellement, je préférais celui de mon arrière grand-père, un grand homme le saviez vous ? Paix à son âme, son décès m'a regrettablement touché.  Mais passons... Pardon ? Effectivement, je ne pensais pas que mon accent Français se ferait aussi vite débusqué, certes il reste un peut de russe dans certes intonation, mais ce n'est pas un mal. Excusez moi ? Qui suis-je ?

Mon nom est Lehardi Romen, Aristocrate Français, ayant parcouru bien des pays afin d'en découvrir un peut plus sur la science. Je suis née dans les alentours de Dijon, Mon père, Gustav Lehardi et ma mère Daiva Romanov de son vrai nom. Je vois que ce prénom ne vous est guère méconnue. Puis vint... Excusez moi, mais vous n'avez pas a savoir si je suis petit fils de Tsar ou non ! Là n’est pas la question ! Je disais donc, avant que vous ne m’interrompiez, que j'ai fais mes études en France dans les plus grandes instances, j'ai eu les meilleurs instituteur que mes parents ont put me donner. Mon père avait été ambassadeur en Russie, là où il rencontra ma tendre mère. Puis se retrouva à être muté en France afin d'y accompagner le nouvel ambassadeur russe.  Je me souviens de ces jeunes années, l'on m'enseignait le russe et le francais, à me conter l'histoire de ses deux puissantes nations. Mais les sciences ont été plus forte cependant. Déja à l'age de douze ans, je terminais des opérations d'enfant plus vieux de trois années, et vue que je ne voulais qu'apprendre et ne faisait que très peut de sport. C'est mon père qui me découvrit un entraîneur de Savate. J'ai donc quelques notion, que je pratique encore de temps à autres. Certaine chose ne s'oublie pas voyez vous !
Malheureusement pour mes parents, ces derniers sont mort lors d'un voyage en Transylvanie à mes quinze ans. Je me suis donc vue partir en Russie, à Saint Petersbourg, rejoindre mon arrière Grand-Père qui souhaitait me rencontrer depuis déjà tant d'années.  Un grand homme, cultivé, intelligent, et amoureux des sciences médical et de sombre secret. Aussi étrange que sa puisse paraître, ne pouvant apprécier seulement la théorie scientifique, c'est mon ancêtre qui vint à m'apprendre la médecine, "une oeuvre défiant l'essence même de dieu" me répétait-il souvent.

Bien entendu, je ne trouvait dans la médecine que des connaissances de base, car ce sont les domaines tel que l'automatisme et la mécanique qui m'ont intéresser. Apres tout, le temps est à l'ingéniosité et l'avenir aux inventeurs. Pourtant, à mes dix-huit ans, je me suis vue acquérir une étrange proposition de mon tuteur. De connaitre la véritable forme de la nature humaine. Forcément, venant d'un tel homme, j'acceptais sans aucun refus de ma part, d’acquérir ses connaissances, il me proposa donc de venir avec lui dans une pièce à l'écart du manoir afin qu'une nuit de pleine lune je puisse apprendre de sa sagesse. Et savez vous ce que je découvrit avec stupeur ? Le soir venue je découvris un immense loup, beaucoup plus gros qu'un ours de Sibérie, un chaînons manquant dans l'évolution. Même si la créature blanchâtre était enchaîné, c'est cette voix qui me traversa l'esprit, celle de ténèbres qui cachait en elle la lueur d'une vérité simple.

"Vient, que je donne une récompense à un homme de science." m'avait-il dit. savez vous ce que j'ai fais ? Courir ? Bien sur que non ! J'ai simplement tendu la main, mais les liens qui le retenait se sont brisé et c'est par le torse qu'il me mordit. Me projetant de tout les cotés, me montrant la force même d'une nature incroyable ! Voyons, soyez réaliste un peux, espèce de d'ignorant personnage ! Je suis bel et bien vivant. Bref... Je n'en suis pas à quelque détail prêt. Surtout pour quelqu'un d'aussi ignorant que vous.

Oui, j'ai souffert dès le début, j'ai hurler les premiers temps de douleurs avant de jouir d'un plaisir exquis, et c'est la mort qui sur le point de m’accueillir me laissa me reposer dans un doux pelage. Avec une grande surprise, je me retrouvais le lendemain, vivant, mieux encore, cicatrisé. Mais la chose la plus merveilleuse fut le nouveau soir de pleine lune. Un instant de pure folie, je pouvais enfin m'exprimer  corps et âme. Je me souviens que les deux années qui ont suivit, je chassais avec mon arrière grand père jusque dans les steppe de Sibérie. Rencontrant d'autre loups-garou auquel nous nous frottions, il était d’ailleurs surnommer l'Ours ou le Démon de Sibérie à cause de sa taille phénoménal par les rares témoins, je dois avouer qu'il était monstrueux. Une anomalie celons lui, une évolution à mes yeux, malgré le fait qu'il lui aura fallut plus de un siècle pour avoir une maîtrise total de lui même. Il avait d'ailleurs un pelage blanc voir grisâtre, une belle bête en somme.
Puis vint se jour fatidique. Âgé de mes vingt et un ans. Digne inventeur ! Je me préparait à faire mes adieux à mon tuteur afin de rejoindre la France, afin de connaitre bien plus de chose que dans les vieille bibliothèque scandinave. Cependant, son regard était étrangement vide, comme ci cela était la dernière fois que je le voyais. Je lui avait proposé de rester, mais il avait refusé. Pour mon bien, celons lui.

Dans tout les cas, je partais pour Paris afin d'en apprendre plus sur les sciences, pratiquant chez certain le travail de médecin dans la plus grande discrétion, n'ayant nullement eu la permission de l'état, mais c'était tout de même de l'argent gagné. Je pouvais tout faire, chasser la nuit, travailler le jour, passer de bon moment avec les femmes. Se cultiver, réfléchir, inventer...
Il y a de cela 3 ans, je suis repartit voir mon Arrière grand père, mourant celons la lettre que j'ai reçus. Cependant, et à ma grande surprise, j'eu appris son décès dès mon arrivé à son manoir, il avait été retrouvé déchiqueté dans la neige et entouré de sang, bien trop d'hémoglobine pour un seul homme. J'héritais donc de la plupart de ses trésors. Tel que son journal aussi épais qu'une encyclopédie où il parlait d'incroyable découverte, mais aussi de vampire. Et je ne pouvais oublier cette épaisse enveloppe contenant deux clefs ainsi que des droits de propriété pour Londres.

Je m'étais, je me souviens, plongé dans son journal, un papier comme l'on en faisait plus et une couverture d'un cuir loin d’être porcin. Il avait disséqué un vampire dans son manoir, il y a de cela plus de de un siècle et demis, et la médecine n'était guère évolué à cette période, empêchant donc de maintenir un corps en parfait état. Il y décrivait des créatures absurde, dépourvu de ce qui fait du loup-Garou un être incroyable, une race de nuisible qui refusait de voir la vérité sur son existence, Tout était écrit dans son livre !
Je remarquais aussi au fil des pages qui devenait d'une nouvelle qualité plus sèche, tel de la peau, que mon ancêtre avec beaucoup de connaissance dans un domaine qui pour moi est difficile a concevoir, l'alchimie... Et la sorcellerie, même si je dois seulement contempler ses dessins pour la plupart grossier, le texte est a mes yeux indéchiffrable... Pour l'instant. Vous voyez, il était un grand homme. Tellement Grand que même les vampires ont souhaiter sa mort, et je pense qu'ils n'étaient pas les seuls.

Pardon ? Pourquoi je souris ? Je me souviens que, lors de nos longues soirées, il me racontait avoir découvert d'étrange secret dans des livres aussi ancien que dangereux à force de voyage et de culture. L'un d'entre eux pourrait soit disant lui permettre de renaître dans un nouveau corps sous le nom d'une famille de la Sibérie profonde... Grigori Efimovitch, hésitant encore pour son prénom entre Vladimir ou Raspoutine. Je n'ai jamais vraiment compris le pourquoi il aurait choisi une famille pareil et je trouve que Raspoutine est un prénom qui en impose plus...

Enfin, passons. Comme vous l'avez remarquez, je suis désormais à Londres, j'ai quitté ma France Natal et le nord de la Russie pour être dans la cité des inventions.
Seulement pour les sciences ? Non, bien-sur que non, c'est mon instinct qui me l'a dicté, et surtout la lettre de mon aïeul qui me permettait de rejoindre Londres sans soucis, son cadeau d'adieu en somme. Je recevais un manoir Londonien en héritage, un laisser passer et quelques financement. D'ailleurs...

Quoi encore ?! Pourquoi somme nous dans cette pièce ? J'allais vous expliquez ! Mais vue que vous osez m’interrompre sans cesse ! Je vais devoir prendre des mesures ! Laissez vous faire voyons, je vais vous montrez ! C'est pour la science ! C'est pour la science je vous dis ! Voi.Là. ! Maintenant, laissez mois m'amusez avec vous et arrêtez de hurlez ! J'ai les oreilles sensible ! Et de plus personne ne vous entendra !
Donc, nous allons commencer par vous mettre se bâillon ! Bien ! Vous êtes attachez, c'est parfait ! Nous pouvons donc commencez l'opération ! Je vais vous expliquez comment cela va se passer. Je vais retirer votre cœur et le mettre dans cette boite en cuivre. Il restera branché bien entendu à votre système afin que nous pussions étendre notre recherche sur vos organes, vous verrez par vous même, c'est fascinant ! Ne vous inquiétez pas ! Ensuite, nous procéderons à vous crée un nouveau type de muscle... Vous avez peur ?! Mais il ne faut pas, mon dernier patient n'a fait que servir de cobaye, certes il explosé dû à la fragilité du produit mais... regarder le sourire, le pauvre n'avait plus la tête sur les épaules ! Tout se passera bien... Tout... Se... Passera... Bien ! Du moins... pour moi ! Je vous avais dit que je faisais sans anesthésiant ?!




En société



Famille: D'un père Français, d'une mère russe, deux personnes qui mourront étrangement lors d'un voyage a ses quinze ans en transylvaine. Se voyant partir chez son arrière grand père à Saint-Pétersbourg, ce dernier mourut lors d'un affrontement des années plus tard. La servante de son aïeul, une jeune louve "sorcière" pour qui il s'éprit durant son séjour a St-Petersboug, fut retrouvé morte le lendemain de pleine lune après le meurtre de son propriétaire avec le journal du "Démon de Sibérie".
La seul personne de sa "famille" n'est autre qu'une orpheline découverte dans Londres.  

Ennemis: Toute créatures étant considérer comme hostile et inférieur à ses yeux, se sont les vampires qui sont en tête de liste.

Alliés: Hormis cette petite fille qu'il éduque, il ni a personne d'autre... Pour l'instant.

Situation: Ne jurant que par la chasse au Vampire, il n'a que peut de relation avec les autres espèces qu'il considère inférieur à lui, hormis l'homme où il nécessite d'obtenir de temps à autre des...faveurs. Apres tout, seul les plus forts et les plus malins survivent, non ? En revanche, il ne connait rien au expérience raté des alchimistes, n'en ayant qu'entendu parler, il apprécierait en voir une. Méprisant la plupart des Loups-Garou pour leurs sauvageries sans intérêt sans apprécier la poésie qui s'en dégage.




Localisation sur l'Ombre



Votre demeure: Petit Manoir sur WhiteChapel

Endroits les plus fréquentés: Bloomsbury et Fitzrovia, surtout la grande Bibliothèque. Chinatown ou encore l’hôpital Saint Thomas pour y pratiquer la médecine depuis peut. Parfois dans les haut lieux de Londres afin d'attirer les faveurs.




But(s)



Annihilation des Vampires et permettre la propagation du « gêne » Loups-Garous. Ce qui impose donc un conflits aussi bien visible que secret.



Armes et équipement



Armes: Simple canne cachant une lame, le pommeau ressemblant à une tête d'ours. Un revolver avec des munitions en argent, soigneusement placé avec des gants.

Objets personnels: Une montre a gousset en or, une canne épée, des lunettes de soleil bleu. Il possède aussi un étrange journal d'une incroyable épaisseurs ayant appartenu à un de ces aïeul, mélangeant autant du papier d'une vieille qualité et des pages en peaux séché sur lesquels sont inscrite des informations sur les vampires trouvé en Russie, en Allemagne et en Chine, ainsi que des théories sur l'alchimie crypté, et surtout des sortilèges en grande partie illisible. En bref, un journal en grande partit codé empêchant même son nouveau propriétaire de le déchiffrer avec facilité. Même si l'apparence de la couverture en ferais réfléchir plus d'un.




Pouvoirs


- Caméléon:
Un Loup qui possède ce pouvoir peut changer la couleur de sa fourrure selon les besoins. Dans la neige par exemple, il est plus difficile de voir un Loup blanc qu'un Loup noir...

Inconvénient: Il faut près de 5 minutes pour se colorer entièrement.

- Saut:
Les sens et la force décuplés font que les Loups sautent très haut mais lorsqu'ils possèdent ce pouvoir, une dépense d'énergie moyenne leur permet d'atteindre le sommet d'une église d'un seul bond.

Inconvénients: Dépense d'énergie et visée et atterrissage parfois difficiles.

- Dans tout les sens:
Ses griffes permette au loups de s'accrocher à pratiquement toute les parois, en allant jusqu'au plafond d'une cathédrale, lui permettant ainsi de patienter ou d’être en position de force et de surprise face à un adversaire.
Inconvénients: Pour lutter contre la gravité, il faut forcément usé deux fois plus d'endurance et de concentration.

- Berserker:
A défaut de garder une intelligence malicieuse. Il faut parfois laisser sa rage prendre le dessus, quitte a ce que la musculature augmente au points de se confondre avec celle d'un "Ours". Plus de vitesse, plus de force, plus de résistance pour plus de bestialité.
Inconvénients: Cette forme ne permettant aucun raisonnement logique, peut durer toute une nuit, jusqu'à épuisement total si ce n'est la mort. Attaquant ennemi comme allié dans une agressivité irréfléchi. Utilisation rare.




Autres personnages



NOM, PRÉNOM, RACE et PROFESSION de VOS AUTRES PERSONNAGES + LIEN VERS LEUR FICHE PERSO




Questions IRL



Comment avez-vous découvert le forum?: Entre Loups... Y a forcément une histoire de meute.

Votre niveau de RP?: Rouillé ?





MADE BY .ANGELUS


Dernière édition par Romen Lehardi le Lun 1 Aoû - 5:46, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romen Lehardi
Nouveau membre
Date d'inscription : 26/07/2016
Nombre de messages : 3
MessageSujet: Re: Romen Lehardi, Aristocrate et Loup-Garou. Mar 26 Juil - 21:04



RP joués




~ Les aventures de VOTRE PERSONNAGE ~



- [url=LIEN VERS RP]TITRE RP[/url] [DATE DU RP en jj/mm/aa]
RÉSUMÉ DU RP

- [url=LIEN VERS RP]TITRE RP[/url] [DATE DU RP en jj/mm/aa]
RÉSUMÉ DU RP

- [url=LIEN VERS RP]TITRE RP[/url] [DATE DU RP en jj/mm/aa]
RÉSUMÉ DU RP


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eulalia Grey
Citoyen habitué
Date d'inscription : 11/05/2012
Nombre de messages : 261
Race : Humaine (Chasseuse de Vampires)
Classe sociale : Moyenne
Emploi/loisirs : Huntress / Lire le journal, peindre, jouer du piano
Age : 20 ans
Proie(s) : Lally pourchasse les Vampires qui tuent pour se nourrir.
MessageSujet: Re: Romen Lehardi, Aristocrate et Loup-Garou. Mer 27 Juil - 11:33

OOOOOh un nouveauuu ! Bienvenue parmi nous !! Very Happy

*lance des paillettes*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romen Lehardi
Nouveau membre
Date d'inscription : 26/07/2016
Nombre de messages : 3
MessageSujet: Re: Romen Lehardi, Aristocrate et Loup-Garou. Jeu 28 Juil - 15:09

Merci, mais les paillettes me rend agressif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Romen Lehardi, Aristocrate et Loup-Garou.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» le loup-garou» Le mythe du loup-garou et Un mythe plus large» Soirée Loup Garou -- Spécial ... Italie !» Purple III : L'oeil du loup [ spectre du loup garou ] (ok)» Loup-garou
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Le mot de l'Admin (HRP) :: Registre des naissances :: Fiches en cours-