L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé] Jeu 20 Sep - 22:20

La nuit tombait, les rayons du soleil, pas forcément très présents en cette saison, avaient néanmoins eu l'obligeance de s'estomper. Bientôt, ce serait ceux de la lune qui offriraient une pointe de luminosité. Enfin si les nuages lourds le permettaient. Le personnel de sa demeure commençait déjà à s'en aller. Katyusha écarta timidement les lourds rideaux qui la protégeait du monde extérieur. De ses lumières. De ses menaces. De sa laideur.... Mais heureusement, ce monde n'était pas que danger et déception. Il y avait aussi de la beauté, de la poésie et du jeu à découvrir. Mais tous cela était bien caché. Et il fallait parfois forcer la chance pour parvenir à en trouver. La soirée s'annonçait calme et paisible. Les perles bleues de la vampiresse balayaient la rue devant son manoir. Qu'allait-elle faire ce soir ? Elle n'était pas là depuis longtemps, et n'avait pas encore pris toutes ses marques. Elle ne se sentait pas d'humeur à aller au théâtre ou à l'opéra. L'idée de côtoyer trop de monde dans un espace clos ne lui disait rien. Allait-elle jouer un peu de musique ? Pourquoi pas, mais.... Pas tout de suite. Pour l'heure, une autre envie se faisait plus pressante. Celle de sortir, de sentir l'air frais de l'extérieur glisser sur sa peau. Celle d'errer un peu au gré du hasard....

La jolie rousse revêtit une robe sobre mais pratique. Le tissu était de qualité, mais les couleurs étaient plutôt discrètes. Une robe qui lui permettrait de pouvoir se mouvoir comme elle l'entendrait, sans trop se faire remarquer. Elle s'affubla d'une cape, non pas qu'elle craignait le froid, mais cela restait toujours une valeur sûre lorsqu'on cherchait un peu plus de discrétion. Elle regarda sa canne épée.... Non, elle ne la prendrait pas ce soir. Elle se contenterait de son couteau, caché dans ses vêtements. Elle tressa ses cheveux avant de les nouer en une couronne autour de sa tête, et enfin, elle poussa les portes de sa demeure. L'obscurité était déjà présente, mais la nuit s'annonçait claire. Les nuages ne portaient pas ombrage à l'éclat de la lune. Rabattant la capuche de sa cape sur sa tête, Katyusha se mit en route. Elle avançait au hasard, jusqu'à remarquer l'entrée du parc Paulo's. Elle s'arrêta devant, et esquissa un sourire. Voilà où elle allait se balader ce soir....  Il n'était pourtant pas loin de chez elle ce parc, mais elle n'avait pas encore le réflexe de s'y rendre. Son déménagement était encore si frais dans son esprit.... Elle pénétra les lieux, bien plus désert à cette heure-ci qu'en pleine journée. Elle observait autour d'elle.... Elle avait déjà fait le tour de ce parc lors de son arrivée ici, mais elle ne le connaissait pas encore très bien.

Qu'à cela ne tienne, elle avait la nuit pour le revisiter, en faire tous les tours et détours ! Elle flânait donc, appréciant la vue de quelques saules pleureurs, jusqu'à arriver à une allée bordée de bancs. Elle s'arrêta un instant en se disant que Tybalt aurait certainement aimé ce genre d'endroit, et qu'ils se seraient sûrement arrêtés ici tous les deux pour discuter. Son sourire disparu de son visage alors qu'elle sentait son cœur se serrer si durement à l'évocation de son Maître. Après toutes ces années, la déchirure était encore bien fraîche.... La demoiselle prit une profonde inspiration, et se remit en marche pour s'éloigner de ce banc. Comme si ses souvenirs douloureux étaient assis dessus, et qu'elle devait partir pour fuir leurs regards. Mais alors qu'elle faisait quelques pas de plus, des voix l'arrachèrent à ses préoccupations. Un jeune homme dans la force de l'âge semblait visiblement très intéressé par une jeune fille, qui elle semblait très embarrassée. Le garçon s'efforçait de lui faire une cour passionnée, autant qu'elle s'acharnait à esquiver ses avances. Pour l'instant, ce garçon était juste pesant.... Mais ce fut amplement suffisant pour dessiner sur les lèvres de la vampiresse, ce sourire en coin qui ne présageait absolument rien de bon.

Elle trouva un gros chêne derrière lequel elle se dissimula. Elle regarda rapidement aux alentours.... Personne ne la regardait. A l'abri des regards, elle prit sa forme de chauve-souris, et se rua sur le garçon un peu trop avenant, pour semer le désordre dans sa chevelure. Le jeune homme, effrayé se mit à pousser des cris et à se débattre, en essayant de retirer cette bestiole de ses cheveux. Le tout, sous les rires de la jeune fille, qui profita de l'aubaine pour tirer sa révérence et filer ! Katyusha tourna un instant en cercle au dessus de sa malheureuse victime pour le plaisir de la faire tourner en rond, avant de s'élever dans les airs, et de la laisser en plan. Elle regagna le chêne derrière lequel elle s'était dissimulée plus tôt, et reprit sa forme humaine, avant de se pencher pour admirer ses méfaits. Le jeune homme avait les yeux rivé vers le ciel, et pestait contre cette maudite créature qui l'avait interrompu dans son entreprise. Derrière son chêne, une main plaquée contre sa bouche pour étouffer ses rires, la dame de nuit riait de sa "pauvre" victime, fière de ses bêtises. Finalement, le bougre s'en alla, tout en ronchonnant, ce qui ne manqua pas d'arracher quelques derniers rires à la chipie de vampiresse. Néanmoins, si elle s'était bien amusée au dépend d'autrui, elle n'avait pas remarqué que quelqu'un avait assisté à tout son vilain petit jeu....


Dernière édition par Katyusha Orlov le Sam 27 Oct - 12:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une aire de jeux Ven 21 Sep - 14:45

[HRP]En provenance de Prendre de la hauteur[HRP]


Une aire de jeux

Emrys Neo, Katyusha Orlov

“C'est encore en blaguant avec la vie qu'on est le moins malheureux.”



Paulo’s, [09/09/1842]

Emrys avait passé la journée à ne rien faire, il vagabondait ici et là. Sa journée avait été constitué de dormir, observer, réfléchir à quoi faire pour finalement dormir. La nuit tombait enfin après une journée plutôt grise avec quelque éclairci. C’était à la lune de régner maintenant, et la seconde face du monde commencer à émerger. Les gens normaux rentrer chez eux, et les gens de la nuit, humain …. Ou autres sortaient.  La Lune avait fait émerger les ombres de Londres.

Emrys lui qui avait observé le réveil des gens les voyait se coucher maintenant. Pour lui chaque chose avait une mélodie, et s’il aimait les parcs c’était parce que la mélodie que les gens jouaient lorsqu’il s’amusait, se baladait dans un parc, était une belle mélodie. La nuit la mélodie devenait quelque peu terrifiante pouvant constamment changer, spéciale et donc très intéressante. Mais surtout on pouvait rencontrer des gens ennuyants ou leur opposé dans ces parcs.

Il avait rejoint dans l’après-midi le parc Paulo’s, un parc qu’il appréciait grandement, c’était vivant mais certaines zones conservaient un calme apaisant. Les gens jouaient et étaient concentrés sur ça, d’autres étaient simplement heureux de se balader. L’observation était un art dans lequel il excellait, ainsi que les jeux de cartes, les dames et échecs. Il avait rejoint des hommes d’un certain âge, qu’il trouvait bien plus appréciables pour les jeux. Après de multiples victoires et la nuit qui commençait à arriver, le parc commençait à être quelque peu déserté et la population changeait. Une sieste était donc obligatoire pour le paresseux éternel qu’il était.  Ce parc était comme ça chambre un endroit qu’il connaissait parfaitement dans les moindres recoins.

Après avoir marché quelque temps, de grand arbre se trouvait devant lui, après s’être enfoncé de quelques pas il disparut en quelques secondes pour se retrouver sur une branche de l’arbre. L’arbre sur lequel il était monté n’était pas le plus grand mais il avait de nombreuses feuilles et se cachait n’était pas un problème. Il jeta une pomme qu’il venait de manger loin derrière lui et s’allongea confortablement en fermant les yeux.

Malheureusement pour lui un jeune idiot avait décidé de venir gâcher ça sieste qu’il trouvait mérité après avoir joué 2 heures aux échecs et cartes. Cet idiot fanfaronné à quelques dizaines de mètres de lui, mais les oreilles très fines d’Emrys l’entendaient comme s’il parlait fort à côté d’une oreille humaine.  L’hésitation de donner une leçon à ce sal gosse ou de juste l’ignorer lui fit ouvrir son œil rouge.

*pourquoi tu gênes cette jeune femme, tu vois bien qu’elle souhaite que tu ne la dérange pas ! Tu ne peux pas être si idiot ou aveugle…* pensa Emrys d’une façon qui n’exprimait que de la fatigue. Il décida de ne pas se déranger pour ça, il avait autre chose à faire comme…. Dormir. Son contrôle incroyable de ses sens lui permit de faire presque entièrement disparaître la voix de cet idiot.

Au moment de fermer son œil, une très jolie femme avec de beaux cheveux roux.
* ce n’est pas vrai, effaçons-nous *après avoir pensé ça la présence d’Emrys déjà faible disparut entièrement mais il continua d’observer la jeune femme, qui malgré une belle robe simple ne pouvait être appelée une ouvrière. Une robe simple mais très clairement d’une incroyable qualité aux yeux d’Emrys. Quelque chose le dérangeait avec la jeune femme, il la ressentait comme … morte ? La question qu’il se posait trouva vite une réponse car au moment où elle s’était cachée derrière le grand chêne et après un petit sourire d’une enfant qui s’apprêtait à faire une bêtise elle s’était transformée en chauve-souris. * Une femme-vampire* se dit-il sans même émettre la moindre émotion. Il eut un sourire moqueur après qu’elle ait commencé à rendre fou ce jeune homme, c’était pour lui une bonne chose il le méritait après tout.  Après qu’elle soit revenu en rigolant de sa bêtise, lui n’était plus là il s’approchait sans émettre le moindre bruit qui trahirait sa présence. Il se retrouva assis contre un arbre derrière le vampire qui se moquait du jeune idiot.

*Tu aurais dû mieux vérifier les présences autour de toi…* pensa nonchalamment Emrys.

- Les chauves-souris sont dangereuses de nos jours, mais c’était plutôt marrant !
Dit-il d’un coup au moment où un petit caillou qu’il avait doucement lancé tomba sur la tête de la jeune femme. Il avait un grand sourire moqueur plaqué sur le visage, il avait trouvé une vraie chipie comme une jeune fille du quartier d’où il venait. Elle pourrait peut-être l’amuser.


Made by Neon Demon


Dernière édition par Emrys Neo le Ven 26 Oct - 22:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé] Ven 21 Sep - 15:41

Katyusha prit soin d'observer sa victime disparaître, avant de daigner s'éloigner un peu de sa cachette. Elle avait remis la capuche de sa cape sur sa tête, lorsqu'une voix l'interpella. Elle eu à peine le temps de faire volte-face que quelque chose lui tomba sur la tête. Dans un réflexe, la vampiresse se dissimula de nouveau derrière l'arbre, à l'opposé de la provenance de la voix. Elle n'était pas en lieu sûr, loin de là, mais elle était néanmoins beaucoup moins exposée. Ainsi protégée, si on pouvait dire cela ainsi, elle analysa un peu plus en détails ce qu'elle avait entendu. Et ce n'était pas forcément bon signe ! On l'avait vu se transformer ! Elle savait qu'en cas d'extrême nécessité, elle pouvait tuer les témoins pour préserver la mascarade mais.... La situation était différente ici. N'importe quel humain qui aurait vu une jeune femme se changer en chauve-souris aurait paniqué. Mais pas ici.... Au contraire, on lui avait fait remarqué que son intervention avait vraisemblablement amusé quelqu'un. Et on n'avait pas non plus manqué de souligné la dangerosité de la chauve-souris en question. Elle avait donc affaire là à quelqu'un qui connaissait l'existence des vampires.

*Un humain ne se risquerait pas à braver un vampire.... Mais je ne sens pas d'aura vampirique.... Qu'est-ce donc ?*

La jolie rousse se décida à sortir le bout de son nez pour affronter cet inconnu.... Qui avait l'air bien jeune ! Sûrement un ouvrier si elle se fiait à son apparence. Mais non seulement elle pouvait être trompeuse, mais en plus cela ne lui disait pas qu'est-ce qu'il était. Elle plongea ses grands yeux bleus dans le regard vairon de son interlocuteur. Un œil rouge et un œil vert, ce n'était pas commun ! Et pas très discret non plus.... Mais elle ne pouvait pas se contenter de le dévisager de la sorte. Cela n'était pas poli, et elle n'avait pas été élevée de la sorte ! Elle sortit de derrière son arbre, avant de finalement prendre la parole.

-La plupart des chauves-souris laisseront les gens tranquilles pour peu qu'on ne viennent pas les déranger..... Vous lancez souvent des cailloux sur les dames, monsieur.... ?

Quitte à discuter avec celui qui l'avait surpris, autant avoir le nom de son interlocuteur. Elle se demandait comment il avait pu la voir, alors qu'elle avait vérifié autour d'elle avant de faire son mauvais coup.... Une idée lui traversa l'esprit, mais elle la trouvait un peu saugrenue. Qu'est-ce que cet homme aurait bien pu faire en haut d'un arbre ?! Et pourtant.... Il n'aurait pas pu la voir depuis sous-terre, et si elle ne l'avait pas vu aux alentours, il ne pouvait venir que d'en haut ! Mais qu'est-ce qu'il pouvait bien faire dans un arbre ? Et autre question qui titillait son esprit.... Qu'est-ce qu'il lui voulait ? Il arborait un grand sourire, assez goguenard même. Peut-être était-il fier de l'avoir surprise en plein flagrant délit ? Une pensée qui mit mal à l'aise la dame de nuit. Dans un sens, il était préférable que ce soit lui qui l'ai surprise qu'un humain. Mais elle préférait faire ses coups en douce. Alors soit, elle doutait très franchement que ce garçon lui fasse la morale. Déjà parce qu'il souriait beaucoup trop pour semblait outrer. Et aussi parce qu'à l'entendre.... La petite farce de Katyusha l'avait amusé. Il ne pouvait donc pas lui reprocher quelque chose qu'au fond, il avait apprécié.... Quoique....

*Ce n'est pas la première fois que j'en entendrais sermonner par devant, mais se gausser par derrière.....*

-Vous ne semblez pas effrayé pour quelqu'un qui trouve les chauve-souris dangereuses.... Vous n'êtes pas une chauve-souris alors.... Que pouvez-vous donc bien être ?


En cet instant, Katyusha n'espérait qu'une chose. Ne pas être tombée sur un loup-garou ! Ce qui avec sa chance, caractéristique de part son absence, était tout à fait plausible. Néanmoins, cela lui parut peu probable. Un loup-garou ne se serait pas amusé à l'embêter de la sorte, il n'aurait pas pris ce risque. Il l'aurait attaqué en traître, pour ne lui laisser aucune chance. Alors quoi ? Elle connaissait l'existence de la plupart des autres créatures de ce monde, mais jusqu'ici, elle n'en avait jamais rencontré.... Peut-être que ce soir serait une première en ce domaine ? Il n'y avait plus qu'à espérer que ce premier contact demeure dans le registre des bonnes expériences. Tout dépendait de lui à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une aire de jeux Ven 21 Sep - 17:57



Une aire de jeux

Emrys Neo, Katyusha Orlov




Paulo's [09/09/1842]

Au moment où le caillou toucha la tête après la réplique d’Emrys, la vampiresse se cacha de l’autre côté de l’arbre, ce qui lui donna un sourire encore plus grand. Cette façon de se cacher par réflexe lui fit vraiment penser à une enfant prise la main dans le sac. Il ne bougea pas et il la laissa réfléchir quelque temps où elle était en quelque sorte cachée derrière son arbre. Il savait qu’elle devait se poser des questions et réfléchir à ce qui s’était passé, il se demandait juste si elle avait peur, ou si elle réfléchissait à si elle allait le tuer ou non… Ce qui n’augurait rien de bon si elle souhaitait le tuer car tout d’abord il n’aime pas les combats et ensuite il est assez dur à tuer. Après sa propre réflexion cette jeune vampiresse ne semblait pas si bête pour l’agresser ou s’attaquer à lui, pourquoi ne le ferait-elle pas ? Elle n’a même pas été capable de le sentir venir et elle sait cacher plutôt que de l’attaquer. *Bah elle a dû en déduire que je ne suis pas … ou plus humain*
La jeune femme sortit de sa presque cachette, pour observer Emrys qui abordait toujours un grand sourire de … bonheur probablement. Elle était belle et avait de beaux cheveux roux, comme il l’avait vu la tenue de cette jeune femme était d’une qualité incroyable tout en étant très sobre. Les yeux d’Emrys ne le trahissaient après tout jamais. Elle se mit à le fixer quelque temps dans les yeux, et il en fit de même, les yeux de la jeune femme étaient d’un bleu quelque peu spécial mais charmant cela dit. Les yeux vairons de la chimère avaient toujours perturbé humains et être de la nuit, elle n’échappait pas à la règle.


-Les chauves-souris laissaient les gens tranquilles ? l’animal je suis d’accord avec vous mais les vampires sont pour la plupart loin d’être pacifique mademoiselle… ? elle voulait son nom ? pourquoi ne pas donner le sien avant tout * la politesse de donner son nom avant de demander le sien est-elle morte ?*

-Ah et pour votre dernière question je suis Emrys Neo. Enfin vous pouvez m’appeler comme bon vous semble.

Son sourire moqueur plaqué sur son visage comme un masque était toujours là. Il devenait de plus en plus un sourire authentique au vu de la perplexité de la vampiresse rousse qui semblait en pleine réflexion, sur pourquoi ne l’avait-elle vu. Depuis qu’il était apparue il ne cachait plus sa présence, et puis après tout rendre folle une chipie quoi de plus ironique ?
-Tel est pris qui croyait prendre. Chuchota-t-il sans vraiment l’intention de ne pas se faire entendre. La jeune femme était toujours concentrée sur ses pensées, elle semblait avoir compris qu’il était dans les arbres mais ne voulait pas y croire ou ne pouvait-elle tout simplement pas ? Elle semblait perdue aux yeux d’Emrys, malgré la sensation de soulagement qu’il voyait sur elle. *est-elle heureuse que je ne sois pas un humain ? Je pourrais être pire que ça* elle continuait de réfléchir et lui jetait quelque coup d’œil, lui n’avait pas retiré son sourire. Il s’amusait et c’était chose rare, il était réellement heureux d’avoir vu ceci, heureux d’avoir été dérangeait.

-effrayé …… AHAHAHAHA il explosa de rire devant cette remarque , je vais continuer de te parler même si je n’aime pas parler, sache que seuls les vieux et puissants vampires m’effrayent et ce n’est clairement pas ton cas, tu es quoi une jeune je dirais ? tu es un peu trop réfléchi pour être ce que vous appelez des nouveau-nés. dit-il en arrêtant de rire, et après s’être mis à la fixer dans un court silence
-Je pourrais être une chauve-souris mais certainement pas un vampire. Peut-être un loup-garou il sourit en sortant ses canines. Puis il sauta en haut de l’arbre contre lequel il était appuyé en lançant vers elle un bout de bois avec une belle fleur gravée dessus, il s’allongea en gardant un œil sur elle
-effectivement j’étais en haut des arbres, tu devrais mieux regarder autour de toi. Et d’ailleurs je ne suis pas un loup-garou, même si par ce que je suis, je m’en approche. Moi je ne me transforme pas et je n’ai aucun lien avec la pleine lune.  Je suis un enfant de l’alchimie.

il se mit à rire doucement tout en la fixant. * Alors ma petite vampiresse que comptes-tu faire, amuse-moi encore un peu. Je m’ennuyais depuis quelque temps*.

-Cela dit j’ai beaucoup trop parlé c’est ennuyant et fatigant.   il lui fit comprendre qu’il parlerait beaucoup moins et d’une façon plus courte et vague. Puis il la fixa du regard en arrêtant de sourire même si ces yeux étaient ceux d’un enfant qui trouvait un nouveau jouet qui l’amusait.  

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé] Ven 21 Sep - 19:15

Katyusha était un peu circonspecte face à ce drôle de personnage qui parlait si ouvertement de vampires. Quand elle pensait à tous ces vampires qui s'insurgeaient à la moindre incartade à l'encontre de la mascarade.... Ils n'avaient pas pensé aux faits qu'il n'y avait pas que les vampires qui pouvaient la briser ! Elle ne put s'empêcher de trouver l'idée amusante.... Voir des vampires tempêter après d'autres races parce qu'elles ne tiennent pas leur langue ! Quoique, vu leur sens de l'humour, elle devinait déjà comment ils règleraient le problèmes.... Il lui demanda son prénom, ce qui la surprit un peu.

*Tiens, il y en a qui ont manqué leur leçon de galanterie à attendre qu'une dame se présente en première....*

Néanmoins, la dame de nuit ne se formalisa pas davantage. Elle doutait sincèrement que ce soit là une volonté précise de faire une bravade effrontée. Après tout, S'il était bien issu de la classe ouvrière, il ne pouvait tout bonnement pas prétendre à ce genre d'éducation. Lui en vouloir pour si peu aurait été bien injuste de sa part. Elle se contenta donc de répondre.

-Katyusha. Katyusha Orlov.

Alors qu'elle l'avait questionné sur sa curieuse manie de jeter des cailloux aux dames, il souffla une réponse qui ne passa pas inaperçu auprès de la jolie rousse. Elle avait l'ouïe fine, au diapason de tous ses sens qui étaient exacerbés. Une adaptation qui était naturelle et nécessaire pour toutes personnes qui devaient obligatoirement chasser pour survivre.... Ainsi, il voulait vraisemblablement lui rendre la monnaie de sa pièce. Elle n'était pas très convaincue quant à son geste qui manquait clairement d'un petit quelque chose. De panache ? De subtilité ? D'originalité ? Elle ne parvenait pas à mettre le doigt dessus.... Mais voilà que sa remarque lui déclencha une hilarité..... Particulièrement bruyante. Katyusha demeurait impassible, presque statique. Elle arqua un sourcil alors que ce dénommé Emrys se mit à la tutoyer. Définitivement, l'éducation ne laissait planer aucun doute quant à sa condition. Mais la suite de ses propos la laissèrent quelque peu perplexe. Il allait continuer à lui parler, même s'il n'aimait pas parler.... Son petit discours sur les vieux vampires manqua de lui arracher un rire. Il était bien confient celui-là ! Cependant, elle ne démontrait rien de ses réflexions, ni de la bêtise que ses revendications lui inspirait. Il la sous-estimait.... Très clairement. Mais ce n'était pas plus mal. Elle doutait qu'il se montre réellement menaçant, mais si jamais le cas s'avérait, elle aurait l'avantage de la surprise.

Elle le laissa terminer, écoutant ses avis sur elle. Il semblait assez renseigné sur la hiérarchie vampirique, et même si elle paraissait faible, elle ne semblait pas aussi démunie qu'une nouvelle née. C'était toujours intéressant à savoir pour elle. Il commença à évoquer l'idée qu'il pouvait être un loup-garou. Ce fut à ce moment précis que Katyusha fut intimement persuadée qu'il n'en était pas un. Il savait juste que les loups-garous et les vampires ne se supportaient pas. Et peut-être avait-il espéré pourvoir l'effrayer un peu. Malheureusement, la dame de nuit restait définitivement impassible. Elle le suivit des yeux alors qu'il remontait sur son arbre, attrapant au passage le bout de bois qu'il lui avait envoyé. Une fleur gravée ? Est-ce que cela avait une quelconque signification ? Il poursuivit son explication, prétendant se rapprocher du loup-garou.


*Ho ? J'aurais affaire à un lycanthrope ?*

Mais lorsqu'il lui avoua qu'il était une chimère, elle arqua de nouveau un sourcil.

-Et vous vous trouvez proche des loups-garous.... ? Vous m'excuserez mais le lien de parenté n'est pas des plus flagrants.

Finalement il se décida à se taire, prétextant qu'il avait trop parlé, et que cela l'ennuyait et le fatiguait. Bien que restant de marbre, Katyusha en son fort intérieur, demeurait pantoise.

*Mais qu'est-ce que c'est que cet hurluberlu ?*

Pour le coup, elle ne savait pas comment réagir. Devait-elle partir ? Devait-elle continuer cette conversation qui n'avait ni queue ni tête ? La question était entière. Elle décida de laisser la rencontre se poursuivre, attendant de voir comment elle tournerait pour se décider. Elle lui répondit d'une voix calme et posée.


-Peut-être suis-je jeune.... Ou peut-être que je cache bien mon jeu. Qu'ils soient jeunes ou vieux, gardez précieusement ce conseil. Méfiez-vous.... Si certains d'entre nous sont pacifistes, car cela existe, les autres n'apprécient que rarement qu'on les sous-estime. Même un nouveau-né peut vous être mortel. Nous sommes conçus pour cela après tout. Cela dit.... Vous êtes libres de penser ce que vous voulez.

Katyusha s'éloigna doucement pour aller s'adosser à un arbre qui faisait face à celui d'Emrys. Elle esquissa un sourire en coin avant de lui rétorquer.

-Mais si parler vous ennuis et vous fatigue.... Dois-je comprendre que cette conversation va vous nuire ? Vous seriez si vieux et faible pour être ainsi contraint à compter le moindre de vos mots ?

Puisqu'il semblait d'humeur à l'embêter, elle n'allait pas se priver pour lui rendre la politesse ! Néanmoins, Katyusha était loin d'être bête. Elle se doutait bien qu'il n'était ni vieux, ni faible. D'ailleurs son tempérament et la légèreté avec laquelle il parlait des vampires lui avait prouvé tout l'inverse. Son âge importait peu, car dans les faits, il n'avait pas encore développé toute sa maturité..... Ce genre d'attitude était là la panache des jeunes hommes. Le moins que l'on pouvait dire, c'était que son apparence correspondait bien à sa mentalité. Adulescent. Se doutant de tout cela, sans rien laissait paraître, elle se préparait déjà à pouvoir déguerpir de sa position, dans le cadre d'une esquive. Elle ne savait pas s'il était susceptible ou pas. Il avait l'air rapide.... Elle devait se tenir prête. En attendant elle en profita pour enchaîner.

-Ha mais j'oubliais.... Me répondre risque de vous accabler, n'est-ce pas ?

La provocation avait ce côté tentant qui en cet instant était tout simplement irrésistible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une aire de jeux Ven 21 Sep - 20:39



Une aire de jeux

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Paulo’s , [09/09/1842]

Katyusha Orlov s’était présenté, le nom de cette jeune femme sonnée russe et Emrys le remarqua directement mais ça ne l’intéressait pas plus que ça. Lors de son fou rire dû à la remarque de la fameuse Kat, il se mit à la tutoyer. Emrys était capable de parler comme n’importe quel noble mais d’une il trouvait ça ennuyant surtout dans le cas d’une rencontre pareille et de deux il considérait les peuples du monde comme égaux. Pour lui la richesse ne rendait pas quelqu’un important mais la jeune femme rousse tiqua sur cette façon de parler. Ça ne l’empêchera pas de continuer de parler comme cela après tout il n’obéit qu’à lui-même …. Et à madame Newt.

Le monologue d’Emrys ne fut pas interrompu par la vampiresse rousse, elle l’écoutait sérieusement. Mais il voyait bien qu’elle interprétait les choses, il ressentit qu’elle avait compris qu’il l’a sous-estimée mais loin de cette idée il ne disait que ce que son instinct lui dictait et jusqu’à aujourd’hui son instinct ne s’était jamais trompé. Elle était une jeune vampiresse il le sentait et donc il y croyait dur comme fer. C’était l’un de ses rares gros défauts, une confiance absolue en son instinct. Pourquoi avait-il si confiant ? il ne l’était tout simplement pas mais sa nonchalance et sa façon de parler et de bouger semblaient être interprétée de cette façon. Il ne la remettait pas sur le bon chemin, comme elle le voyait ne l’intéressait et ne le vexait pas le moins du monde. Et si elle pensait pouvoir le vaincre encore faudrait-il être plus rapide que lui et lui infliger de sacrer dégâts. Il espérait ne pas en arriver là cependant. Malheureusement pour lui elle ne crut pas une seconde qu’il était un loup-garou.  
* c’était aussi gros qu’une maison après tout… *

elle semblait à première vue impassible, mais il savait qu’elle finirait par venir l’embêter. Elle devait penser qu’il était un lycanthrope, elle fut légèrement surprise quand il annonça être né de l’alchimie.

-Humains plus Renard polaire.   Elle était larguée par la personnalité de la chimère, mais elle resta et continua de parler. La voix calme et posée de la jeune vampiresse était assez belle. Elle commença à raconter des choses pour semer le doute si seulement elle savait qu’Emrys faisait parfaitement confiance à son instinct pour définir la personnalité et la force des gens.

-tué, et blessé plusieurs. Les jeunes vampires sont idiots.

*je l’ai été aussi après tout, j’en ai cela dit rencontré certains assez fort malgré leur jeunesse, c’est bien pour ça que je suis prêt à bouger à pleine vitesse…*


Katyusha alla s’assoir sur l’arbre en face de lui, savait-elle qu’il pourrait se trouver derrière elle à une vitesse ahurissante ? non et de toute façon il ne comptait ni bouger ni l’attaquer pour le moment en tout cas. Le fait qu’elle sourisse et qu’elle commença à lui lancer des piques le rendit quelque peu heureux. Il n’avait pas pu parler et lancer des piques à quelqu’un qui faisait partie de l’ombre du monde puis une bonne cinquantaine d’années. La moitié de sa vie quoi… Son visage ne montrait cependant aucune réaction.

-13 sans compter ceux-là… Je n’ai qu’une centaine d’années. 25.

*26 si l’on compte le 25 cela dit…*


Il savait qu’elle se moquait de lui, plutôt que de le dérangeait il appréciait ça. Il la vie comme une jeune femme à l’âme d’enfant, qui aime faire la chipie et taquiner les gens. Il était lui-même comme ça lorsqu’il s’amusait même si ça personnalité en général était plutôt celle d’un sal gosse qui passe son temps à ne rien faire et à voler pour manger. La position de la jeune femme était bien choisie pour esquiver et fuir. *pensait que je la sous-estime et me regardait de haut car elle aurait la surprise de son côté pour finalement se préparer à fuir … Décidément choisit Katyusha*

-Tout à fait mademoiselle Orlov, veuillez excuser ma mauvaise conduite. Dit-il en se mettant debout sur ça branche et en la saluant respectueusement. Il se mit à parler comme un jeune homme bien élevée pour ensuite se moquer d’elle.

-Les enfants ne devraient pas rester dehors si tard mademoiselle. Surtout les vilaines jeunes filles, les loups-garous la mangeront sinon. D’ailleurs mademoiselle… dit-il le plus sérieusement du monde avec un visage parfaitement neutre mais il laisse ses yeux filtrer ses émotions : - la moquerie, la malice, l’amusement. Avant de finalement se rassoir

- … fleur de cerisier, bonne éducation dit-il en fixant le bout de bois, sur lequel une fleur de cerisier était sculptée et cette fleur signifiait bonne éducation. Il finit par sourire de la situation.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé] Ven 21 Sep - 22:38

-Intéressant....

Ses connaissances étaient un peu floues en matière de Chimère. Mais elle savait qu'il y avait des mélanges pas très orthodoxes et que personnellement elle n'avait jamais approuvé. Mais les chimères qui en résultaient n'y étaient pour rien. Les hommes étaient fous.... Il en vint à lui avouer qu'il avait déjà été blessé, tout en comptant ses mots.... Et en faisant cela, il parvint à arracher un rire à la jolie rousse. Toutefois, elle nota qu'il avait déjà un siècle au compteur. Qui l'eut cru.... Néanmoins, il ne sembla pas s'être terni avec le temps. Ce qui lui paraissait plutôt une bonne chose. Elle ne réagit pas sur le fait qu'il qualifiait les jeunes vampires d'idiots. C'était là une phase de transition qu'elle avait vécu et qu'elle savait ô combien difficile. Il était bien délicat de savoir quels tourments cette condition imposait, lorsqu'on n'avait pas vécu la chose. La soif.... Ce sentiment d'aliénation et la sauvagerie que la soif pouvait déclencher. Il fallait des années pour apprendre à dompter ces effets. Apprendre à se contrôler. Et elle n'était pas fâchée d'en avoir fini avec cette époque.

Heureusement, elle n'eut pas le temps de s'assombrir avec ces tristes souvenirs que la chimère vint changer son approche. Finit l'aspect roturier, le voilà qui la saluait et reprenait le vouvoiement..... Ce qui la fit rire que davantage ! Il surjouait la scène, et elle comprenait bien que ce genre de considération lui passait, de base, par dessus la tête. Non, il lui rendait ses provocations, et elle n'allait pas s'en plaindre. Elle plaça sa main devant sa bouche, dans un réflexe qu'elle avait appris à adopter pour cacher sa dentition de prédatrice lorsqu'elle riait. Et puisqu'il entrait dans la danse de la comédie, elle lui emboîta le pas. Aussi, lorsqu'il parla d'enfant, de vilaines jeunes filles, et joua à son tour la comédie. Elle surjoua l'innocence, de manière parfaitement grotesque, avant de dire.


-Des vilaines jeunes filles ? Ici ? Impossible ! Il ne faudrait pas donner d’appât à ces vilains loups.... Cela ferait trop échos à ce pauvre petit chaperon rouge, qui a déjà bien eu affaire avec lui.

Très clairement, Katyusha n'aurait pas aimé devoir faire face à une de ces bêtes monstrueuses, brutales et violentes, qui n'ont quasiment aucun contrôle sur elles-mêmes. Mais de toute manière lorsque l'on est acculé face à l'ennemi, il faut bien faire face. Mais il interrompit momentanément leur séance de jeu pour lui donner la signification de la fleur qu'il lui avait gravé sur un morceau de bois. La bonne éducation.... Katyusha arbora un sourire en observant cette fleur. Elle se demandait dans quelle civilisation on avait pu associer cette fleur à la bonne éducation. Elle répondit doucement.

-Mon éducation a préféré m'attribuer les fleurs de lys à ces fleurs de cerisier.... Je doute pourtant en être indigne....

Et pourtant, elle esquissa un sourire goguenard avant de relever ses yeux vers le renard de neige pour ajouté avec malice.


-.....Contrairement à ces enfants, ces vilaines jeunes filles qui attirent les loups ! Elles risqueraient de faire faner cette pauvre fleur, même sur son support en bois !


Et c'était repartie pour une séance de culot, emprunt d'une certaine dose d'auto-dérision. Mais, elle ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin.

-Mais d'ailleurs, monsieur, un si jeune garçon comme vous, dehors si tard ? Couriez-vous les loups comme ces vilaines jeunes filles ?

Elle savait pertinemment qu'il avait déjà atteint le siècle. Mais elle le taquinait sans vergogne sur son apparence jeune, qui était actuellement en adéquation avec leur jeu.


-Cela expliquerait pourquoi vous semblez si fatigué, et pourquoi aussi vous vous perchez dans un arbre à cette heure-ci. Seriez-vous donc un vilain jeune homme ?

Elle allait le faire réagir, elle le savait, elle le voulait. Elle avait bien envie de le faire perdre dans son compte de mots, même si cela l'amusait de l'entendre compter avec minutie chacun d'entre eux. Combien de temps allait-il mettre avant de se lasser de compter ? Elle avait la nuit pour le découvrir, pour peu qu'il en ait la patience. Et que personne ne vienne les déranger. Le parc était bien vide, mais elle savait d'expérience que c'était toujours quand on souhaitait ne pas être dérangé que le monde entier se liguait pour venir vous contrarier. En attendant, elle profitait du moment. Si au début elle se demandait si elle devait partir ou rester, pour l'instant, elle n'avait plus envie de s'en aller. Elle n'allait pas dire non à un peu de distraction dans son éternité !


Dernière édition par Katyusha Orlov le Sam 22 Sep - 13:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une aire de jeux Sam 22 Sep - 12:16



Une aire de jeux

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Paulo’s, [09/09/1842]

Il lui donna l’animal avec lequel il avait fusionné, la vampiresse trouva ça intéressant mais Emrys avait la sensation qu’elle n’approuvait pas quelque chose. Probablement ceux qui lui ont fait ça, elle n’avait après tout ni peur ni dégout envers lui. S’être mis à compter ses mots fit rire la jeune femme et elle semblait quelque peu… impressionnée ? par son âge. Emrys avait beau avoir une centaine d’années il donnait l’impression de n’avoir qu’une quinzaine d’années. La jeune femme entra dans ses souvenirs lorsqu’il lui avoua qu’il trouvait les jeunes vampires idiots. * Pas très subtile mais ce n'est pas mon point fort après tout.*

C’est à ce moment-là qu’il se mit à compter les mots qu’il prononçait. Le rire de la jeune femme était assez beau, et cette façon de cacher sa bouche pour probablement ne pas dévoiler ses canines le fit sourire. Lui-même n’avait jamais caché ses dents malgré qu’il ait toujours eu les canines pointues. Il était temps de s’amuser, enfin disons plutôt qu’il voulait s’amuser. Elle entra sans grand mal dans son jeu.
* Les gens comme cette jeune femme peut transformer une nuit inintéressante en une nuit où l’amusement était au rendez-vous.*

Quand elle se mit à jouer la jeune fille innocente. Il eut un grand sourire. Elle jouait sur son innocence et répondait d’une façon qui amusait Emrys.

* Le petit chaperon rouge… sérieusement ? se rend-elle compte qu’elle avait une cape comme le petit chaperon rouge. Il ne lui manque qu’une robe rouge et un foulard. Ces beaux cheveux roux iraient bien avec le petit chaperon rouge version vampire.*
 
À la mention des loups la vampiresse eut une légère réaction, elle ne devait pas apprécier les loups ou ne souhaitait pas en rencontrer. Pour lui cette vieille guerre n’avait juste aucun sens et il n’était pas concerné de toute façon.  Elle avait mentionné le petit chaperon rouge ce qui le fit sourire puisque la fleur sur le bout de bois signifiait bonne éducation qui n’avait pas écouté sa mère. Il lui donna la signification de la fleur sculpter, elle semblait quelque peu apprécier la sculpture et la fleur car elle souriait en l’observant. Elle lui parla de la fleur qui lui a été attribuée lors de son éducation.

* Des fleurs de lys pour une chipie ? cette nuit le monde aime me jouer des tours. *

La jeune femme reprit leur séance de jeux, en rejouant l’innocence. Elle comparait les jeunes enfants qui n’étaient pas vilains à ceux qui l’étaient. Les vilaines jeunes filles pourraient faire faner cette fleur sur son support en bois d’après elle. Emrys comprit donc que si elle ne fanait pas c’est parce qu’elle n’était pas une vilaine fille… Une chipie. Son sourire était authentique, il appréciait la tournure des événements. Elle continua en ce moquant de lui et de son apparence de jeune homme il se tût et la laissa continuer, il comptait bien répondre à tous d’un coup. Puis après sa pique lancer sur son apparence elle continua avec une histoire qui l’arrangeait bien. Était-il un vilain garçon ? Et pourquoi il était fatigué ? Elle donna une drôle de réponse à la deuxième question.  

-64, mademoiselle. Il avait vu qu’elle se posait la question il ne comptait pas s’arrêter de compter Monsieur puis jeune garçon mais enfin mademoiselle Orlov que suis-je donc finalement ? Courir les loups est épuisant mais je ne fais rien d’épuisant si je peux l’éviter ma chère. Il comptait bien continuer ce jeu et avoir le dernier mot.

- La vue d’en haut des arbres me permet de voir les jeunes chipies qui feraient quelques bêtises pour les prévenir de faire attention. Ce n’est évidemment pas votre cas. Il faut cependant être prudent … mon enfant, votre incroyable innocence pourrait vous porter préjudice, j’aimerais éviter cela.  

même s’il avait hésité à venir voir cette jeune vampiresse il était heureux de l’avoir fait. Il ne savait pas combien d’années il vivrait mais il savait que ça serait long. La paresse qu’il a toujours eue fait qu’il supporte facilement la vie puisqu’il passe son temp à se reposer mais un peu d’amusement ne fait pas de mal. C’était bien mieux qu’un combat.

-Ne soyez pas déçus mademoiselle, je n’ai pas oublié nous sommes à 157.  J’ai été un vilain garçon puis je suis devenu un gentil garçon et maintenant je suis celui qui fait peur aux vilains enfants.

il allait bien voir ce qu’elle comptait faire, la lune s’était cachée et puis les parcs n’était pas le meilleur endroit pour s’amuser… Enfin pour lui ce n’était pas vraiment un problème puisqu’il connaissait parfaitement ce parc. Il se rassit lentement et ses mains qui se trouvaient derrière son dos pour être caché à la vue de la vampiresse lancèrent quelque chose vers le haut. Il remit des mains devant lui en étant incroyablement naturel il avait une pomme dans sa main…

- En voulez-vous ?   La pomme avait été éplucher que d’un côté, la jeune femme ne pouvait pas le voir et bien sûr Emrys avait épluché la pomme d’une façon à voir une tête de loup.

il était rapide et habile de ses mains, faire ce genre de chose dans le dos n’était pas franchement compliqué. Ce qu’il avait jeté ? Elle le sera bien assez tôt.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé] Sam 22 Sep - 16:53

Avec sa malice enfantine et sa crinière rouge, même si ici cette dernière était attachée, Katyusha savait bien qu'elle avait des relents de petit chaperon rouge. Et comme si la vie elle-même avait voulu la conforter dans ce sens, la vampiresse était petite ! Heureusement pour elle, elle n'avait jamais eu la malchance de devoir affronter un loup-garou enragé. Cela dit, elle avait dû faire face à d'autres types de "loups" tout aussi dangereux et même plus fourbes.... Si on ne l'avait pas sauvé à l'époque, elle ne serait pas là aujourd'hui. Mais c'était aussi le genre d'expérience qui l'avait fait très vite grandir. Trop vite.... Aujourd'hui, elle connaissait ses forces et ses faiblesses. Et elle savait tout de suite si elle devait fuir ou faire face. Mais ce soir, le chaperon rouge discutait avec un renard blanc. Elle pouvait se permettre de rire des loups. De toute manière en avoir peur ne lui éviterait pas d'en rencontrer. Loin de ces considérations peu réjouissantes, elle scrutait de ses yeux bleus les réactions de son interlocuteur. Et alors qu'il commença par reprendre le compte de ces mots, elle se remit à rire. Ce renard était constant ! Mais jusqu'où ces deux grands enfants allaient-ils allaient ? A combien de mots leur conversation allait-elle se terminer ? Il la questionna sur un sujet de terme, lui demandant ce qu'il était au final. Un sourire doux aux lèvres, la demoiselle ne se refusa pas à lui répondre.

-Mais l'un n'empêche pas l'autre. Les titres de civilités n'ont que faire de l'âge. Jeune ou vieux, vous serez toujours un "Monsieur". Tout comme je serais à jamais une "Demoiselle". Même si dans mon cas, cette vérité n'est pas aussi immuable. Si un jour, par on ne sait quel imprévu, je venais à me marier, je ne pourrais plus être une "Demoiselle", mais je serais une "Madame".

Cela dit, elle ne comptait pas se remarier de si tôt. Un mariage forcé, qui en plus lui avait valu une tentative d'assassinat à son égard, lui avait amplement suffit. Une décision qui était grandement facilité par son soin à n'avoir aucun prétendant. Elle sourit davantage lorsqu'il lui avoua sans scrupule éviter de faire quoique ce soit d'épuisant. L'occasion était trop belle pour que la jolie rousse s'y refuse.


-Monsieur, vous étreignez la paresse avec tant de ferveurs que vous allez finir par l'étouffer !


Une bravade de plus ? Pas forcément. Emrys n'était pas du genre à cacher sa fainéantise, au contraire ! Il l'assumait avec une assurance tout à fait remarquable. Aussi cette boutade pourrait même être perçue comme un compliment à ses yeux. Elle serait bien vite fixée sur la question ! Elle l'écouta s'expliquer sur sa présence dans les arbres. Katyusha acquiesça un large sourire complice aux lèvres lorsque le renard blanc affirma qu'elle n'était pas du tout dans le lot des jeunes chipies. Mais lorsqu'il lui attribue une innocence remarquable, elle ne put retenir un fou rire sincère, qui avait le mérite d'illuminer son visage, révélant ses traits les plus doux et joyeux. Elle en connaissait plus d'un qui auraient fait une syncope, s'ils avaient pu entendre Emrys dire de Katyusha qu'elle était innocente ! La dame de nuit reprit son souffle et un peu de contenance, avant de répondre.

-Mais c'est tout à votre honneur de vouloir protéger la gente demoiselle que je suis. Il m'est d'avis que dans ce parc des vilains garçons rôdent à la recherche d'une innocente à ennuyer. Depuis votre poste d'observation, avez-vous vu beaucoup de ces contrevenants ? Ou même de ces jeunes chipies avides de bêtises ?

En cet instant, ni lui ni elle, n’étaient dupes. Emrys se doutait très bien qu'une vampiresse était tout à fait en mesure de recadrer le premier goujat venu, s'il ne finissait pas en repas d'ailleurs. Celui qui voulait réellement s'en prendre à un vampire avait tout intérêt à se préparer minutieusement s'il espérait revoir un jour la lumière du soleil. Cela dit, il y avait toujours des impudents pour venir tenter le diable. Ou plutôt la diablesse. Et même si ce n'était que dans un jeu, l'idée d'être pour une fois celle qu'on défendait plaisait à la jolie rousse. Elle était habituée à n'avoir que deux rôles. Celui de la prédatrice.... Et celui de la cible. Un peu de changement était bien agréable. Elle rit de nouveau alors qu'il l'informait qu'il avait déjà dépassé la centaine de mots. Emrys lui confia qu'il était un vilain garçon repentit. C'était quelque chose de peu banal. La plupart des gens se définissaient soit comme des honnêtes gens, soit ils assumaient d'être au contraire peu recommandables. Mais combien de personne pouvaient se targuer d'avoir changé de mode de vie en leur âme et conscience ? Cela impliquait d'avoir fait un certain travail sur soi. Une importante prise de recul, et surtout avoir, à un moment ou un autre, conclut que la manière dont on menait sa vie n'allait plus, et qu'il fallait changer. La question était.... Est-ce que ce changement était voulu, ou imposé par un tiers ? Cela, elle ne le saurait peut-être jamais. Mais elle pouvait toujours se renseigner sur comment il avait vécu tout cela.

-Vous ? Un vilain garçon ? Voilà qui est surprenant ! Mais dites-moi, quels actes odieux avez-vous pu commettre ? Auriez-vous détroussé un marchand de quelques-unes de ses pommes ? A moins que vous n'ayez raccourci l'espérance de vie que quelques personnes ?

Ce n'était pas elle qui allait lui reprocher quoique ce soit à ce sujet. Il n'était pas rare qu'un vampire en vienne à tuer au cours de son existence. Que ce soit pour se nourrir, pour se protéger.... Ou pour tout autre chose. Toujours un sourire en coin, elle enchaîna.

-Et maintenant ? Comment faites-vous pour effrayer ces garnements ?

Elle était curieuse cette jolie rousse. Mais le renard ne semblait pas avare d'explications. Ni de petits jeux.... Il avait lancé quelque chose en l'air, mais elle n'avait pas eu le temps de voir quoi. Elle doutait qu'il ait fait ce geste de manière anodine.... Mais elle comptait bien garder un œil sur ce qui finirait par redescendre tôt ou tard.... Et si elle pouvait éviter de se retrouver dessous, cela n'en serait que mieux ! Mais pour l'heure, il lui tendait une pomme, épluchée pour lui offrir la vision d'un loup. Elle afficha un sourire à cette découverte, qui s'attrista quelque peu lorsqu'il lui en proposa si généreusement.

-Je suis navrée, mais cela fait bien des années que ce genre de petits plaisirs me sont interdits.... Décidément, les loups ne passent pas avec moi ! Mais je salue l'intention.


Elle avait été une fillette gourmande lorsqu'elle était enfant. Mais l'existence de vampire imposait bien des sacrifices, et cela faisait bien des décennies qu'elle ne pouvait plus manger de nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une aire de jeux Dim 23 Sep - 16:18



Une aire de jeux

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Paulo’s, [09/09/1842]


Le petit chaperon rouge des vampires, observait Emrys pour voir ses réactions. Il reprit le jeu en entrant dans la danse de la jeune femme, elle n’avait pas peur des loups c’était une simple observation d’Emrys. Il arrivait à la faire rire même si ce n’était pas son but premier, tant qu’il appréciait la soirée et ne s’ennuyait pas alors tout allait bien. Elle lui répondit qu’il était autant un Monsieur qu’un jeune garçon, elle expliqua même qu’elle sera toujours une jeune Demoiselle sauf exception. Il fut légèrement surpris qu’elle ne souhaitât pas se marier ou même n’imaginait pas pouvoir aimer un homme.


*Allons, Allons la vie est longue pour les vampires, il ne faut pas être si pessimiste si jeune. Enfin le mariage… Il me faudrait croire en dieu ! L’amour rend les hommes fous autant éviter ce genre de chose. *

- L’amour… Trop vague et compliqué pour moi. Alors le mariage quelle chose illogique.


Il lui parla de sa manie à ne rien faire de trop épuisant, ou en tout cas d’éviter de faire des choses épuisantes. Le regard bleu de la vampiresse et son regard montraient une malice, il venait de lui donnait de quoi répondre et elle ne s’était pas faite prier. Emrys ne pouvait réfuter ses dires, il étreignait la paresse avec une ferveur digne d’un homme très énergique. La remarque le fit rire, un véritable rire sans arrière-pensée.  

-Mais enfin de quoi parlez-vous, je n’oserais commettre le pêcher… d’étouffer ma plus vieille et fidèle amie.

*Je préfère bien plus me reposer avec elle ! *


La vampiresse ne semblait même pas effrayée de le vexer, et il ne l’était pas du tout. Il le savait qu’il était paresseux. Madame Newt lui disait souvent qu’il pourrait être le représentant des paresseux ce qui faisait rire Monsieur Newt. Après avoir fini de rire, il garda un authentique sourire, il aimait les souvenirs que cette remarque avait fait remonter. Ses yeux s’étaient perdus quelque peu dans le vide, il était dans ses souvenirs. Il revient à lui en disant qu’il observait les gens du haut de son arbre, et qu’elle était d’une innocence remarquable. La jeune femme entra dans un fou rire qui la rendit encore plus belle. Il ne savait pas exactement à quoi elle pensait mais il se doutait que beaucoup d’être vivant ne seraient pas d’accord avec ses dires.  

*Monsieur Newt m’a toujours dit que la beauté d’une femme ne pouvait être entièrement perçus que lorsqu’elle riait. *

Il était en ce moment entièrement d’accord avec celui qui avait pris la place de père dans son cœur. La jeune femme après s’être quelque peu remis de son fou rire, elle le remercia en quelque sorte de vouloir la protéger. Des nouvelles questions arrivèrent, il souriait malgré lui.    

- Mais enfin c’est une chose tout à fait normale de protéger les femmes innocentes ! Je n’ai remarqué qu’un homme étant… pardonné mes termes… un idiot, mais une femme courageuse la remis à se place avant mon intervention ! Je vous protégerais toujours Madame !

Emrys prit la posture d’un soldat en disant ces phrases comme s’il parlait à la personne qu’il devait protéger. Il savait qu’elle pourrait massacrer des hommes lambda sans même s’essouffler, mais ils étaient actuellement dans un lieu qu’il qualifiait de différent. Il avait donc décidé de rester dans l’impression que les gens normaux auraient de cette jeune femme : c’est-à-dire une femme frêle et faible qu’il faut protéger. Lorsqu’il lui confia qu’il avait été un être disons peu recommandable mais qu’il avait ensuite était dans l’autre camp, avant de rejoindre celui des sans camps.
Katyusha semblait quelque peu surprise, il fallait savoir qu’après sa transformation l’état d’Emrys n’était pas entièrement stable pendant 1 mois environ. Durant ses états de folie où il refusait ce qui était arrivé à lui et à son frère mort, il pouvait faire des choses qu’aujourd’hui il punirait. Il rencontra une femme lors de son dernier état de folie, qui le sauva de ceci et le transforma en sain pendant une courte période de 3 mois. Emrys finit par être rattrapé par sa vraie personnalité celle d’être indifférent et d’être paresseux il décida donc de juste vivre sa vie et d’observer le monde. Enfin c’est ce qu’il disait mais lorsque Madame Newt lui ordonnait il pouvait être d’une incroyable gentillesse, ou un véritable monstre. Cependant cette gentille dame ne lui a jamais ordonné d’être ce monstre.  


-Un voleur de pommes ? Je le suis toujours. J’ai plutôt stoppé la vie de certains loups-garous et d’un vampire.
*Un jeune comme par hasard tiens. *


Il n’avait même pas hésité à lui avouer ceci simplement car il savait qu’elle comprendrait que dans leur monde se faire tuer était une fin assez courante. Elle enchaîna directement sur une question avec son fameux sourire en coin. Il commençait à sincèrement appréciait son petit sourire quelque peu moqueur.

-Mon regard suffit parfois. Sinon les canines.

elle avait vu l’objet lancé en l’air mais ne semblait pas avoir vu ce que c’était. Emrys avait donc hâte qu’il retombe, il avait essayé de le lancer pour qu’il retombe sur la jeune femme pour lui faire une farce mais après avoir jeté un coup d’œil à l’objet, il avait été lancer un peu de travers. Il lui proposa une pomme, il avait oublié qu’elle était une vampiresse ne pouvant plus vraiment manger des aliments normaux.

*Je me demande si un sorcier pourrait permettre aux vampires de manger, j’en ai connu certain qui aurait donné toute l’or du monde pour pouvoir à nouveau manger normalement.*

- Un peu de mon sang peut être ?


Il ne voulait pas manger seul en étant en bonne compagnie, donc tant qu’à faire il était entré dans un état de transe et avait régénéré sa pierre à ras bord et donc perdre un peu de sang ne lui ferait rien puisqu’il le récupérerait assez rapidement. Il se leva et se déplaça à une vitesse folle pour un homme mais normal pour un vampire. Il ne voulait pas la brusquer et se déplacer à sa vraie vitesse ne servait pas à grand-chose ici.  Il sauta donc jusqu’à la branche où se trouvait la vampiresse en récupérant l’objet en vol, c’était deux pièces d’échec, il avait aussi sa sacoche avec lui.

-Vous devriez savoir jouer ? Ou souhaitez-vous faire autre chose ?

il attendait sa réponse en l’observant de ses yeux vairons perçant et d’un sourire sur son visage.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé] Dim 23 Sep - 17:39

Katyusha riait doucement à la position d'Emrys sur l'amour. Cette chimère avait la flemme jusque dans ses sentiments, c'en était presque beau à ce stade ! Néanmoins, ce qu'il disait n'était pas faux pour autant. L'amour était un mystère aussi insondable que l'esprit d'un poisson mourant ! Comment cela arrive ? Pourquoi cela arrive ? Pourquoi cela s'arrête ? Pourquoi les gens font parfois des choses stupides ou folles sous le joug de ce sentiment ? Autant de questions pour lesquelles un siècle d'existence n'avait pas suffi pour trouver de réponses convenables. Quant à ce qui était du mariage.... Il prêchait une convertie !

-Le mariage n'est qu'une institution humaine qui permet de passer des alliances et des contrats, sous couvert d'une volonté prétendument noble de vouloir constituer une famille.... Mais il n'a jamais été le garant ni de l'amour, ni de la bienveillance, et encore moins de la fidélité. C'est une institution tellement hypocrite.... Ça fait de jolis mariés, mais ça ne fait pas de mariés heureux. Enfin.... Je ne changerai pas les conventions sociales.

.... A ce stade on pouvait presque dire qu'elle était aigrie vis-à-vis du mariage. Même si malheureusement, dans la majeure partie des cas, elle avait raison. Les mariages étaient souvent arrangés, et il était hélas plutôt rare qu'ils soient heureux. En tout cas par rapport au nombre de mariage malheureux, la différence était clairement établie ! Heureusement, il l'arracha à ses pensées amères en repartant sur le sujet de sa paresse. De nouveau, il la fit rire en lui assurant vouloir éviter de tuer sa meilleure amie. Elle secoua doucement la tête. Ce renard blanc était à peine croyable, un vrai phénomène ! Elle afficha un sourire plus doux lorsqu'il affirma qu'il était commun de protéger les femmes innocentes. Au fond d'elle-même, elle aurait aimé que tout le monde ait la même philosophie que ce renard des neiges.... Les femmes avaient déjà bien des problèmes à gérer par leur condition, alors si on pouvait leur épargner quelques tourments, c'était toujours bon à prendre. Elle se concentra de nouveau sur la situation, ne voulant pas laisser son interlocuteur deviner les divagations de son esprit.

-Une femme courageuse vraiment ? La noble dame que voilà ! Ma foi, j'apprécie votre dévotion pour ma protection. Je vais pouvoir parcourir ce parc en toute quiétude puisque vous serez à mes côtés pour me protéger..... Autant de ces vilains garçons que de ces affreux loups !

Elle esquissa un sourire aussi complice qu'amusé à cette idée. Cela pourrait être très distrayant de voir Emrys se battre pour la protéger d'un quelconque personnage, qui aurait la grossièreté de l'importuner. Ou même tout simplement de le voir remettre en place une personne qui le mériterait. Mais la franchise du renard n'avait pas fini de surprendre et d'amuser la vampiresse. Ainsi, il avoua sans vergogne continuer de voler des pommes ! Et étrangement, elle trouvait que cela lui allait bien d'avoir ce genre de petit travers. Plus la situation avançait, plus elle avait l'impression d'avoir trouvé un personnage aussi garnement qu'elle. Mais un garnement qui avait du répondant. Il en fallait pour avoir tué des loups-garous et même un vampire ! Une nouvelle qui ne sembla pas émouvoir la jolie rousse. S'il y avait bien une chose qu'elle concevait, c'était qu'on pouvait en venir à tuer un vampire. Ne serait-ce que pour protéger sa vie d'un prédateur qui vouloir vous dévorer ! Elle acquiesça l'air d'approuver le palmarès de la chimère, avant de répondre.

-Belle performance, je suis surprise d'apprendre que ces affreux loups viennent aussi embêter d'autres peuplades. Je pensais qu'ils ne prenaient plaisir à nuire qu'aux enfants de la nuit.... Décidément, il faudrait trouver un moyen d'éduquer un peu ces bêtes avant qu'ils ne finissent par faire trop de dégâts.

Néanmoins, savoir qu'il y avait d'autres races qui exterminaient du loup-garou avait quelque chose de rassurant. Elle arborait un sourire plus affirmé, se permettant de dévoiler ses crocs tout à fait admirables sans craindre d'effrayer son interlocuteur.

-Vous leur faites les gros yeux ? Et cela suffit à raisonner certains d'entre eux ? Mais ma parole, ce sont des enfants que vous recardez ? Ha ha ha ! J'aimerai bien vous voir à l’œuvre tiens ! Ce doit être quelque chose.... Quant à ce qui est de vos canines.... hé hé, je pense que cela doit en surprendre plus d'un ! Quelque chose me dit qu'il n'est pas chose aisée de vous faire lâcher prise une fois votre mâchoire refermée.

Visiblement, Emrys comprenait que les vampires ne pouvaient plus manger de nourriture. Mais il parvint à arracher une expression de surprise à la demoiselle lorsqu'il lui proposa de son sang. Elle resta interdite l'espace de quelques secondes. On ne lui avait jamais proposé aussi spontanément et courtoisement de pouvoir s'abreuver. Elle retrouva son sourire doux et répondit avec tout autant de douceur.

-Décidément, vous êtes on ne peut plus serviable. Mais je m'en voudrais de vous affaiblir par pure gourmandise. Quel genre de demoiselle serais-je, si je ne venais à fatiguer le si galant homme qui s'est proposé à ma protection ?

Et il n'était absolument pas question de le mordre ! Car si elle savait parfaitement mordre ses victimes sans leur occasionner la moindre douleur sur l'instant.... C'était là un acte beaucoup trop intime et sensuel pour qu'elle puisse se le permettre ! Même lorsqu'elle chassait, elle ne mordait pas ses victimes. Elle usait de son couteau. Au grand damne de ces dernières qui ne pouvaient dès lors, pas bénéficier des propriétés analgésiques de la salive des vampires. Mais Katyusha était très pudique sur certaine chose. Et l'avantage était qu'on faisait difficilement le rapprochement entre ces agressions curieuses et des attaques de vampires. Mais voilà que ce que Emrys avait lancé avait fini par retomber. A savoir.... Des pièces d'échecs. Il lui proposa une partie et pour le coup.... L'occasion de pouvoir renverser la tendance était magistrale ! La jolie rousse afficha un large sourire avant de répondre.

-Je sais jouer c'est indéniable mais.... Cette fois, c'est moi qui vais invoquer la paresse ! Voyez-vous, un des axes majeurs des échecs consistent à imaginer toutes les stratégies et mouvements possibles de son adversaire, pour pouvoir jouer plusieurs coups à l'avance et espérer gagner. Mais si je suis parfaitement capable de faire cela.... C'est un exercice qui me demande beaucoup trop de concentration pour les sensations que cela peut m'apporter.

C'était chose dite, mais puisqu'il lui proposait de faire autre chose, elle n'allait pas repousser cette invitation si généreuse.

-Vous avez l'air de bien connaître ce parc. J'affectionne beaucoup les espaces verdoyants, mais je ne connais pas bien les environs. Pourriez-vous me faire visiter, et me montrer les endroits les plus agréables ? A vos côtés, aucun loup ne se risquera à venir m'importuner !

Elle se demandait s'il allait accepter, car c'était loin d'être gagné. S'il acceptait, il allait devoir marcher à ses côtés, et si la paresse était trop forte, il pouvait tout à fait refuser. Mais c'était un risque à prendre. Et secrètement, elle espérait qu'en chemin, elle aurait l'occasion de le voir faire les gros yeux. Elle était définitivement curieuse, et elle se demandait s'il parvenait vraiment à intimider des personnes juste avec un regard sévère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une aire de jeux Dim 23 Sep - 20:28



Une aire de jeux

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Paulo’s, [09/09/1842]

Emrys avait l’impression que Katyusha était comme investi dans sa réponse sur le mariage. Il se douta donc qu’elle avait dû être mariée, probablement pas par amour mais pour une raison politique. Il n’était pas réellement choqué après tous il avait quelque connaissance sur la hiérarchie des vampires. Il en avait déduit que la politique chez les vampires devait être très présente. Comme on peut s’en douter la politique est une chose qui ne l’intéresse même pas de loin. Étant un bon détecteur de mensonges, il voyait les politiciens comme de simple manipulateur. Malgré le fait que Katyusha semblait être investie dans son idée qu’elle se faisait du mariage, il ne la coupa pas après tout il était d’accord avec elle. Même si pour lui parfois le mariage pouvait être magnifique, il prenait comme exemple le couple Newt.
Décidément Emrys devait avoir une partie cacher de clown. Il arrivait à faire rire la jeune femme sans problème. Il était quelque peu perdu car d’habitude les gens le jugeaient et le regardaient de haut car sa paresse est mal vue et qu’il n’est pas grand ni muscler à première vue.  Ses vêtements ne laissant apparaître que ses bras on peut apercevoir qu’il a un corps bien bâti malgré qu’il soit fin et ne fasse qu’1m70. Une chose qui l’avait fait réagir c’est que la vampiresse n’avait rien dit sur le fait qu’il était pied nu. Il oubliait parfois qu’il était pieds nus, même s’il avait des getas qu’il a lui même créés, dans sa sacoche il ne les mettait que quand il devait rentrer ou aller dans des endroits avec du monde. La vampiresse était heureuse qu’il parle de la protéger et devait penser que si tous les hommes étaient comme ça, le monde irait mieux. Comment il savait ? il écoutait son instinct.


-Le courage est une belle chose, évitait tout de même l’imprudence ma chère.

L’une des grandes qualités de la chimère était de répondre facilement aux critiques ainsi que d’y être insensibles. Malheureusement parfois il a le gros défaut de dire ce qu’il pense sans les formes et la manière. Ici la vampiresse semblait apprécier cette franchise. En écoutant le moment où il plaida coupable d’être un voleur, il ne sentit aucune critique. Il sourit en ressentant cela, elle le félicita sur son palmarès même s’il n’en était pas particulièrement fier.

-Il s’attaque à tous, et je préfère éviter les combats car …  

Il ne finit pas sa phrase, elle savait ce qu’il dirait de toute façon. Elle commençait à le connaître, et même si lui il ne donnait pas facilement sa confiance il l’appréciait grandement. Elle ne jugeait pas et elle l’amusait. Lors de sa remarque sur le fait de faire les gros yeux, il se mit à rire. Elle ne l’avait pas compris, mais il la laissait dans le flou. Il s’imaginait faire les gros yeux et ile se remit à rire en ayant cette image dans la tête.

*je fais plutôt un regard mort et sans expressions, et je dégage une grande soif de sang mais bon … Certains hommes en général sont trop idiots pour le remarquer. Les femmes y sont plus sensibles, plus de chances de survie cela dit. *

Il ne répondit pas à sa remarque sur sa mâchoire, après tous la devise d’Emrys était d’en faire le moins possible mais de bien le faire ! S’il prenait quelqu’un pour cible effectivement il ne lâcherait pas facilement. Emrys eut un grand sourire devant l’expression de surprise de la vampiresse lorsqu’il lui proposa de son sang. Elle avait peur de la fatiguer, lui il ne comprenait pas ce qu’elle voulait dire.

*AH ! elle ne connaît pas ma capacité de récupération*  

il réfléchissait à lui dire ou pas, il avait l’impression que ce n’était pas la seule raison. Il n’avait pas de connaissance sur la morsure des vampires et il ne savait pas comment ça fonctionnait. Alors qu’il arrivait à côté d’elle sur la branche en réfléchissant à s’il devait lui dire. Il lui proposa une partie d’échecs mais c’est elle qui invoqua la paresse. Il lui sourit toutes canines sorties devant cette réaction ! Quand elle lui expliqua le fonctionnement de base des échecs même s’il connaissait ce fonctionnement lui il jouait par instinct la plupart du temps. Cette façon de jouer avait toujours fonctionné, et avec sa bonne mémoire il connaissait de nombreuses techniques lui évitant de trop réfléchir. Et même avec tout ça réunit les échecs était un des rares jeux où il aimait réfléchir. Il était bien quand il réfléchissait en jouant aux échecs. Tout comme quand il dessine ou sculpte quelque chose, son frère était un joueur d’échecs et Emrys avait toujours perdu contre lui, il n’avait pas un instinct aussi développé quand il était humain.
Elle refusa de jouer aux échecs mais lui demanda de l’amener à un endroit verdoyant, il en connaissait de nombreux. La jeune femme avait fait une bonne hypothèse, il connaissait en général bien les parcs, et celui-ci en faisait partie. La partie sur la protection lui arracha un nouveau sourire.


*Un endroit verdoyant, il y en a plusieurs. Je préfère un endroit calme si possible… Ok je vais l’amener là-bas c’est assez proche. *

-Très bien mais avant…. il s’entaillât la main et la blessure disparue dans la seconde
-quelques gouttes de sang en moins ne m’auraient pas fatigué.

Il espérait juste ne pas rencontrer de gens idiots sur la route pour le lieu où il voulait l’amener. Il entendait quelques groupes de gens qui était dans le parc. Leurs discussions pour certains étaient … passionnantes pour eux mais dégoutante pour lui. Il descendit de l’arbre et se mit à marcher. Il avait entendu des idiots pas très loin et ne voulait pas être vu dans les arbres. Ils n’étaient pas vraiment cachés avec Katyusha. Ils allaient se croiser mais Emrys n’était pas inquiet. Comme par hasard le groupe se sépara en 3, 2 couples et 1 homme seul qui croisa le regard d’Emrys. Avec un regard de dédain il eut un grand sourire et il s’avança vers lui.

-Qu’est-ce que tu fais là pouilleux ?

L’homme jeta un coup d’œil à côté de lui. À ce moment-là Emrys ne dégageait plus d’émotions, son regard était glacial mais la vampiresse devait le sentir c’est comme s’il était absent.

*Quel ennui…*


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé] Dim 23 Sep - 22:30

La vampiresse ne sembla pas être vexée le moins du monde par la recommandation du renard. C'était ni plus ni moins que du bon sens. Mais si d'ordinaire elle était extrêmement prudente, elle se laissait vite aller lorsqu'il s'agissait de s'amuser un peu ! Lucide sur son cas, elle répondit, toujours en souriant.

-Je ferais de mon mieux, mais il serait plus sage de ma part de ne pas faire de promesse à ce sujet. Un écart est si vite arrivé....

De temps en temps, un petit coup d'adrénaline lui faisait du bien. Mais même dans ces moments d'égarements, elle ne prenait jamais de très gros risques. Elle veillait à pouvoir toujours s'en sortir quoiqu'il arrive. Et de nouveau, son sourire en coin malicieux refit surface, annonçant sans surprise l'arrivée d'une nouvelle boutade !

-Si on y repense, ce serait plutôt à moi de vous adresser ce conseil. Après tout vous en êtes déjà venus aux mains, ou plutôt aux crocs avec des loups-garous. Je pense pouvoir avancer que cela est beaucoup plus imprudent que de recadrer quelques grossiers personnages.

Et c'était reparti ! Et d'ailleurs à ce sujet Emrys porta une précisions supplémentaire, indiquant que ces loups attaquaient vraisemblablement à tout va. Katyusha secoua doucement la tête comme si elle était consternée par cette nouvelle, ce qui était le cas. Mais encore et toujours, le renard de neige avoua qu'il préférait éviter les combats car....

-.... c'est fatiguant et ennuyeux.

Elle termina la phrase du renard dans un grand sourire satisfait. Elle n'avait pas grand mérite, n'importe qui qui aurait suivi un minimum leur conversation aurait pu en faire de même. Et d'ailleurs, cela lui fit penser à quelque chose d'autre.

-Mais au fait ! A combien de mots sommes-nous ?

Quand elle s'y mettait, elle pouvait être infernale.... Mais n'était-ce pas cela qui amusait Emrys ? D'ailleurs en parlant d'amusement, sa poussée de paresse assumée sembla beaucoup plaire à son interlocuteur qui trouvait sûrement échos à ses propres habitudes. Pour sa plus grande joie, le renard accepta sa demande. Mais alors qu'elle s'apprêtait à se mettre en marche, son accompagnateur s'entailla la main devant elle. Chose qui provoqua une certaine stupéfaction chez Katyusha. Mais ce qui fut encore plus étonnant pour elle fut de voir la plaie disparaître presque instantanément. Elle comprit qu'il n'aurait certainement pas autant souffert qu'elle ne le craignait.

-Ho ? Cela m'a l'air très pratique en effet. Malheureusement j'aurais aimé que seulement quelques gouttes suffisent à me satisfaire. Je ne sais pas à quel point vous êtes capables d'endurer des pertes, mais je préfère ne pas prendre de risque. Il serait très inconvenable de ma part de vous mettre en difficultés, sans autre précaution. Ce serait.... très imprudent !

Elle ponctua sa phrase d'un sourire de parfaite chipie, avant que tous deux ne se mettent en route. Ils avancèrent, Katyusha semblait détendue, et profitait de la ballade. Elle avait repéré le groupe, mais elle n'y avait pas prêté plus d'attention.... Jusqu'à ce qu'un homme ne s'en détache pour venir les importuner. Le sourire de Katyusha disparut immédiatement. Mais lorsque l'homme ouvrit la bouche, ce fut son humanité qui s'estompa de son visage. Le regard céruléen de la vampiresse roula instant vers Emrys.... Il semblait étrange, son regard avait été vidé d'expression. A l'exception de la froideur. Néanmoins, s'il était possible que Emrys ait la flemme de réagir, Katyusha ne comptait pas se laisser importuner par un gougnafier. Il voulait jouer les dédaigneux ? Il avait choisi la mauvaise adversaire.

-Monsieur, vous nous importunez. Veuillez-vous écartez. Immédiatement.

Ses mots claquaient comme des coups de fouet, et sa froideur semblait venir tout droit des toundras sibériennes dont elle avait des origines. En matière de mépris et de dédain, aucune créature ne pourrait surpasser ceux des vampires. C'en était presque naturel. Bien qu'elle n'était pas très grande, Katyusha s'était redressée avec toute la splendeur et la dignité imposées par son rang. Son regard était à présent si dur, si sévère, si glacial. Par un seul regard, elle fit comprendre à l'inconnu qu'il n'était rien, qu'il ne valait rien. Elle avait laissé une chance à cet homme. Elle ne lui en laisserait pas d'autre. Et encore. Emrys n'avait pas encore exprimé sa façon de penser à cet individu. Il y avait des gens qui avaient un instinct de survie développé. Et d'autres qui ne savaient pas quand s'arrêter. Elle allait vite être fixée.... Elle en profita pour garder un œil sur le reste du groupe. Les gens en groupe devenaient rapidement trop sûr d'eux et stupides.... Et faisaient des choses stupides....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une aire de jeux Mer 26 Sep - 22:23



Une aire de jeux

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Paulo’s, [09/09/1842]

Il fut satisfait de la réponse de la vampiresse, elle ne promettait pas. Il n’aimait pas les promesses sans fond et ici on ne peut jamais savoir si on va être imprudent ou pas. La sagesse était une grande qualité que malheureusement peu de gens pouvaient se vanter d’avoir. La jeune femme lui renvoya son conseil, car elle le trouvait imprudent d’avoir combattu avec des loups-garous. Il lui fit les gros yeux, par la surprise. Il ne s’attendait pas à cela, elle voulait continuer le petit jeu du début. Elle devait décidément apprécier sa compagnie et c’était réciproque. Comme il l’avait deviné, sa phrase fut complétée par Katyusha. Il avait économisé des mots et du temps de parole, c’était que du bénéfice pour lui.  Le parallèle entre les loups-garous et les grossiers personnages le fit sourire, elle était bien un vampire.  

*Quelque peu laxiste tout de même. *

Elle lui posa une question sur les mots, Emrys ne répondit pas. Il avait tout simplement une envie qui était proche de 0 à compter les mots qu’il avait dits, mais…

-Je viens d’en prononcer 5.

La surprise de quand il lui proposa son sang. En plus de sa surprise lorsqu’il s’entaillât la main et qu’il n’y eut plus de blessure la seconde d’après, le fit rire. Elle lui rappela que quelque goutte ne suffirait pas à calmer sa soif ou sa faim, il ne savait jamais comment le décrire. Pour lui il buvait mais techniquement c’était comme s’il mangeait, il était perdu. Il n’hésita pas à sourire en la regardant du coin de l’œil pour lui faire comprendre qu’on ne pouvait pas le fatiguer, il aimait ne rien faire. Mais surtout que récupérer de ça ne lui aurait pas franchement fait grand-chose. Il commençait à sincèrement apprécier la personnalité de la vampiresse.

*Une vraie et disons pure chipie. * se dit-il en riant intérieurement.

La jeune femme était ravie de sa proposition de ballade, elle le suivait donc sans hésitations. Elle était clairement détendue et semblait être ravie de se déplacer. C’est un concept flou pour lui, aimer bouger pour bouger. Tout comme lui, elle ne semblait pas inquiétée par le groupe de jeunes gens. Quand l’homme se sépara du groupe, et qu’il se dépêcha de venir vers les deux êtres de la nuit son sourire disparu directement. L’homme était imposant, il était proche du mètre 90, large d’épaules il était ou semblait fort pour un être humain, il avait une belle tête. La première phrase du fort et bel homme par contre ne suivait pas du tout le reste du personnage. Il était vulgaire et clairement idiot, comment pouvait-il le savoir ? Il ne sentait même pas l’aura de la jeune femme qui était clairement une aura dangereuse. Il n’avait même pas perçu qu’Emrys ne dégageait plus aucune présence ou quoique se soit, il était juste vide comme à son habitude face à ce genre de personnage.


* "Le cœur à une paresse, on l’appelle l’indifférence. " , citation de Louis Joseph Marbire que j’affectionne beaucoup. *

Malgré tous dès que Katyusha ouvrit la bouche, Emrys fut pris d’un grand fou rire. Il riait tout simplement de bon cœur devant les yeux de l’homme qui semblait clairement perdu face à sa réaction. Et encore plus par celle de la magnifique jeune femme. Il n’avait pas perçu la froideur extrême de la vampiresse, et sa paresse. Emrys ne voulait même pas s’embêter avec cet homme mais lorsqu’elle répondit à l’homme il voulait voir ce qui se passerait. Il n’en mourrait pas et risquerait de s’amuser.

-Allons belle demoiselle, ne réagissait pas comme ça. Je suis d’une bien meilleure condition qu’un fou et clochard comme lui.


-vue comme ça c’est vrai toi elle n’aura pas besoin de se retenir, elle te fatiguera comme il faut. AHAHA.

Après avoir rigolé il répondit à la remarque de l’homme en regardant Katyusha. Si elle voulait boire de son sang avec les idiots comme lui ça ne poserait pas de problème pour lui.

-Hein qu’est-ce que tu racontes !! Ecoute sale gosse disparaît maintenant. l’homme attrapa par le col Emrys

-Elle pourrait cela dire finir idiote. c'est Ennuyeux…
* n’as-tu muscler ton corps que pour faire beau ? l’instinct de survie tu connais ? Idiot*


-Qu’est-ce-que … ?

-Allons, allons ma chère calmons-nous…
Il était ennuyeux, mais Katyusha le rendait intéressant. Pourquoi avait-elle répondu ? Il s’en fichait il allait en profiter pour rire un peu avant d’aller au lieu promis. Une joute verbale entre un géant d’1m90 et d’une jeune femme d’1m60 ! Pourquoi rater une telle chose ? Et puis il ne s’inquiétait pas de qui pourrait arriver, après tout elle était une vampiresse et lui il était une chimère rapide. Il avait sur lui toutes ces armes pour compléter tout ça, et n’avoir rien à craindre. Il était persuadé que la vampiresse avait un couteau sur elle pour des situations extrêmes. Il n’était pas vexé par les remarques de l’homme et n’en avait rien à faire des pensés des gens, une qualité dans sa paresse. La jeune vampiresse elle semblait plutôt du genre à ne pas aimer être dérangé pendant de bons moments ! Il espérait qu’elle transformerait ce moment minable en moment intéressant est drôle à raconter dans quelques années si possible.  Enfin comme il appréciait la jeune femme, au moindre écart de trop que l’homme ferait, il réveillerait l’oreiller du diable et par conséquent le diable lui-même.

*Espérons que tous se finissent vite et allons voir cet endroit*

Il n’était pas impatient mais il ignora l’homme en face de lui pour observer la vampiresse et revenir vers l’homme. L’homme observait maintenant d’un œil lubrique la vampiresse

-idiot fini, pauvre chose.
dit-il d’une façon que l’homme ne pourrait entendre, Katyusha elle devrait pouvoir l’entendre

Made by Neon Demon


Dernière édition par Emrys Neo le Jeu 27 Sep - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé] Jeu 27 Sep - 1:31

La vampiresse afficha un sourire goguenard avant de reprendre.

-Ho quel dommage, vous avez perdu le compte total de vos mots depuis le début de notre conversation. Il vous faut tout recommencer hi hi !

En effet il avait paru plus simple et surtout moins fatiguant à la chimère de reprendre depuis le début son décompte. C'était très vilain de sa part de se moquer de lui sur un exercice aussi fastidieux et délicat que de compter chaque mot qu'on prononçait. Mais après tout, c'était lui qui avait lancé cette bêtise. Il devait donc en assumer les "conséquences".... A savoir se faire taquiner par une chipie rouquine ! Un sort bien léger comparé à ce dont la vampiresse était capable. Et justement, il s'avéra qu'il y eut un sombre fou, ou un incroyable malchanceux, qui allait en faire les frais cette nuit. Alors qu'elle avait demandé si froidement, mais poliment, à l'inconnu de s'écarter, voilà qu'il s'obstinait à rester en travers de leur chemin. Visiblement, personne ici ne s'attendait à une telle froideur et une réaction si intraitable de la demoiselle. Il fallait avouer qu'on n'aurait jamais prêté autant de caractère et de fermeté dans un si joli minois, et une si petite taille ! Mais si l'inconnu la fixait bouche bée et l'air ahuri, le renard de neige lui fut pris d'un fou rire. A sa décharge, la tête de leur interlocuteur mal embouché, valait le détour. Emrys riait, l'inconnu s'énervait après lui et Katyusha.... Semblait s'être changée en statue de marbre tant elle restait campée sur ses positions.

Toujours avec la chaleur d'un cocktail d'azote liquide, elle continuait de fixer droit dans les yeux l'énergumène qui se tenait devant eux. Et au moment où il saisit la chimère par le col, ce fut l'acte de trop. Katyusha abaissa son capuchon pour dévoiler pleinement son visage. Ni peur, ni hésitation, elle soutenait son interlocuteur avec le regard des personnes assurées qui savaient parfaitement ce qu'elles faisaient. Et pour cause. En dévoilant son visage, et sa stature, elle laissait deviner sa position sociale. Ainsi, implicitement, elle affirmait sa position supérieure en termes de rang social. Personnellement, Katyusha se fichait un peu de son statut en temps ordinaire. Mais puisque cet homme affirmait être un meilleur parti que Emrys, elle comptait bien jouer avec ses propres "armes". Et ici, elle venait clairement de lui démontrait qu'elle et lui ne jouaient pas dans la même cour. Si aux yeux de l'inconnu Emrys était un clochard, aux yeux de Katyusha, l'inconnu était tout autant insignifiant. Mais elle ne comptait pas le laisser s'en tirer à si bon compte. Son visage aussi fermé et glaciale qu'une porte de prison d'un goulag sibérien, elle reprit la parole.


-Je suis seule juge et souveraine pour définir qui est digne ou indigne de ma compagnie. Il apparait clairement qu'un sinistre individu, incapable d'avoir un intellect suffisant pour comprendre quand il doit s'arrêter, est indigne de moi.

Sa première tirade était à elle seule un coup de poignard dans l'égo de l'homme, mais elle n'en avait pas fini.

-Mais puisque vous semblez si sûr de vous et de vos prétendus qualités Monsieur, laissez-moi vous dire ce que je vois. Je vois un homme qui pense qu'un statut s'obtient comme on acquiert une paire de soulier. Un homme qui n'a aucune idée des sens profonds de la noblesse et l'éducation. Un homme qui de par son comportement grossier fait honte à sa condition et à la gent masculine en général. Je ne vois pas un homme, mais une bête qui a cru qu'il suffisait de s'encoller des plumes d'un paon pour en avoir sa grâce. Vous n'avez rien de noble ni de distingué Monsieur. Et les atouts que vous pensez avoir sont eux-mêmes discutables....

La seconde tirade avait était encore plus sévère que la première, mais la dame de nuit ne faisait que commencer.

-Il n'y a pas besoin d'être bien malin pour voir que vous tirez votre confiance, ou devrais-je dire votre suffisance, de votre stature. Grand et imposant. Mais c'est bien là tout ce que vous êtes. Une grande carcasse encombrante qui a défaut de savoir se rendre utile et agréable s'entête à être gênante et empoisonnante. Malheureusement pour vous, vos muscles et votre taille ne valent rien. Malgré votre apparence vous demeurez un esprit faible.

Tout en parlant, la vampiresse tira un gant de sa poche qu'elle enfila. Pourtant elle ne semblait pas avoir froid.... Mais elle continua de parler, profitant de l'état de sidération de l'inconnu, qui n'avait certainement jamais eu affaire à un réquisitoire si sévère.

-Nul besoin d'une force surhumaine, il suffit de savoir user de son esprit. Sachez que j'abhorre devoir en faire démonstration, et soyez sûr que vous me fâchez à me contraindre de mettre de côté mon éducation de Lady. Mais les circonstances obligeant, la leçon est inévitable.

Il l'avait indisposé, il ennuyait son compagnon de route et en plus il l'avait regardé d'une manière particulièrement lubrique. Le châtiment était inévitable. Il était grand, elle était si petite.... mais à la hauteur idéale pour l'application de la correction ! A peine avait-elle fini de prononcer sa phrase qu'elle décocha un crochet du droit en plein dans l'entre-jambe de l'inconnu, lui coupant momentanément le souffle, et le mettant par la même occasion à genoux. La punition infligée, Katyusha ôta tout naturellement son gant pour le ranger dans la poche intérieure de sa cape. Elle continuait d'adresser le même regard froid et méprisant à l'homme, à présent à sa hauteur. Elle ne s'était pas démontée une seule seconde, et continuait d'agir en dominante. En bonne vampiresse qui se respectait pourrait-on dire. Mais une question demeurait en suspend dans l'esprit de la rousse assassine. Est-ce que cet imbécile allait enfin comprendre qu'il était vital pour lui de faire profil bas et de partir.... Ou est-ce qu'il allait être beaucoup trop humilié et blessé dans son orgueil pour se priver d'une quelconque vengeance ? Elle allait bientôt être fixée.... Et se tenait prête en attendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une aire de jeux Jeu 27 Sep - 13:23



Une aire de jeux

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Paulo’s, [09/09/1842]


Elle continuait de le taquiner sur le nombre de mots qu’il prononçait. Emrys lui arrêta tout simplement de compter c’était bien trop fatigant à son goût, malgré la remarque de la vampiresse. Il savait qu’elle le comprendrait, il était de base pas très dure à comprendre sur sa façon de vivre en général, enfin il se trouvait simple… Il savait qu’en lançant ce petit jeu, il en subirait des taquineries. Il n’était pas dérangé après tout il l’avait abordé pour s’amuser. Essayait de jouer avec une chipie était plus fastidieux que l’on pourrait penser, chaque chose que l’on prononce devait être précise et ne pas pouvoir porter préjudice dans le futur.
L’homme et Emrys avaient eu des réactions qui pourraient être comparées à la différence entre le chaud et le froid, le jour et la nuit. Katyusha elle, était d’une froideur exemplaire ! Emrys qui n’était pas touché par les remarques de l’idiot, n’avait pas de réaction ni de ressentiment particulier. La jeune vampiresse elle, ne le supportait pas, et il ne lui avait fallu que quelques secondes pour se décider. Le rire d’Emrys était dû à de nombreux facteurs, mais il était impressionné de voir le changement radical de la vampiresse.


*Elle est bonne actrice… On pourrait oublier son rang, et sa race si on ne connaissait pas cette facette de la femme froide. *

Malgré qu’il ne souriait plus et n’avait plus de rire, on pouvait voir des restes du fou rire dans les yeux d’Emrys. L’homme n’avait pas fait de remarque à Emrys sur ses yeux car il avait fermé son œil rouge. Il ne voulait pas donner de quoi nourrir les insultes de l’homme. La vampiresse était bornée, elle ne changea pas malgré la réaction d’Emrys et de l’homme. Elle ressemblait à une statue, ou un prédateur prêt à mordre sa proie. Mais la statue de la vampiresse s’arrêta net au moment où l’homme commençait à en arriver aux mains en attrapant Emrys. Elle s’imposa en montrant toute la grandeur et la fierté que les gens de son rang et les vampires avaient. Le regard froid de la jeune femme fit légèrement frissonner l’homme imposant. Le sourire d’Emrys avait disparu mais il admirait la vampiresse. Il avait pu s’amuser grâce à la personnalité de chipie de la femme mais il s’amusait aussi avec cette personnalité froide. Décidément il était heureux de cette soirée et bien content de l’avoir abordé. L’homme idiot commençait à comprendre qu’il aurait mieux dû passer son chemin, le regard et la posture de la femme avaient fait comprendre à quiconque qu’elle avait un rang élevé dans la société. C’était une déception pour Emrys il avait espéré qu’il soit encore plus idiot…

*Les rangs dans la société m’échappent tout de même, ils sont tous humains non ? Enfin pas dans ce cas-là.*

Après avoir dit  l’homme qu’il était idiot, et que la jeune femme pourrait finir idiote en le fréquentant. La vampiresse commença un long monologue adresser à l’homme, il tenta de l’interrompre mais ne put continuer commençait une phrase. Emrys qui se tut, était impressionné, l’orgueil des hommes était puissant. L’orgueil de celui-ci semblait particulièrement grand, et il se faisait déchirer en lambeaux sans aucune pitié par la petite rouquine. Elle avait décrit l’homme en quelques mots, fort en apparence mais faible d’esprit. Elle lui donnait une leçon, lui se trouvait derrière elle sans expression et avec un grand sourire. D’autres personnes approchaient par-derrière. Ils venaient probablement aider l’homme imposant. C’est après qu’elle ait mis son gant et qu’après avoir fini sa leçon que le coup partie. Emrys avait juste avant regardé dans les yeux les hommes qui approchaient derrière, l’un d’entre eux avait clairement compris qu’il valait mieux continuait son chemin. Le reste du groupe le suivit. En se retournant, l’homme venait de prendre un coup dans l’entre-jambe par la vampiresse.  

-L’ours a perdu contre la chauve-souris.

à la remarque d’Emrys l’homme essaya de se relever tant bien que mal en le regardant d’un œil meurtrier tout en tenant son entre jambes. Il était d’un ridicule, qui fit même sourire les gens de son propre groupe. Le plus drôle de l’histoire était le gant de la demoiselle qui après avoir été mit n’avait servi qu’à frapper. L’idiot qui était par terre était rouge de colère et de honte, il se releva et fit face à la jeune femme qui malgré la différence de carrure ne manifestait pas une once de peur.

*peu importe la force physique que tu as, tu n’es pas plus fort qu’un vampire. D’autant plus que les femmes peu importe l’espèce sont bien plus teigneuses. *

Il commençait à en avoir marre, il était observé et l’ennuie devenait de plus en plus fort. Il avança et se plaça devant Katyusha.

-Mademoiselle, les jeunes femmes pures comme vous ne devrait pas s’approcher d’homme comme lui.

Il était de dos et elle ne pourrait pas voir le regard d’Emrys. Il avait enfin ouvert ses deux yeux, l’homme était choqué face à cette vue.

-Espèce de… tu es un monstre !

-oui…

*On me la dit tellement de fois, sans même savoir que j'en était vraiment un*


l’homme devint livide en le fixant du regard. Il n'avait même pas rebondit sur la réponse douteuse d'Emrys, qui lui chuchota quelque chose. L’homme regarda la jeune femme. Il abaissa sa tête et s’excusa auprès de la vampiresse. L’homme était effrayé, mais le plus étrange c’était qu’il semblait effrayé par la vampiresse et non par le jeune homme.

-veuillez m’excuser mademoiselle… Je ne voulais pas vous importuner.

En se retournant il regarda d’un très mauvais œil Emrys qui lui avait un grand sourire. Il était libéré de cet idiot et pouvait aller dans un lieu reposant.

-Hé bien allons-y …

Il n’avait pas encore regardé de la jeune femme et regardait tout simplement l’homme s’éloigner en pestant et en sautillant. Il eut un léger rire face à cette vision.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé] Jeu 27 Sep - 17:23

La vampiresse ne réagit pas à la remarque d'Emrys sur sa victoire. Elle continuait de fixer sévèrement l'homme à genoux face à elle. Tant qu'il n'était pas parti, pour elle l'altercation ne serait pas finie. Il n'y avait bien qu'une légère brise pour animer quelque peu sa chevelure. Mais cela ne faisait qu'offrir un contraste plus saisissant avec sa position si statique. Ici, sa nature vampirique n'avait pas été nécessaire à sa "victoire". Une humaine aurait pu parfaitement tenir le même discours et également infliger le même coup. Peut-être que sa nature avait ajouté à son apparence froide et méprisante cela dit.... Le groupe avait commencé à rejoindre l'homme, mais cela n'était toujours pas suffisant pour que la demoiselle se démonte. Elle glissa lentement mais sûrement ses prunelles vers eux, leur lancement implicitement un *A qui le tour ?*. Parfois, il n'y avait pas besoin de parler, et les yeux de Katyusha avaient ce curieux pouvoir, celui de transmettre avec une certaine intensité ses intentions. Et des fois que l'un d'entre eux se sente soudain pris d'un courage proche de l’inconscience, le regard d'Emrys termina de saper la moindre volonté d'opposition chez eux. Enfin la sagesse parla et le groupe fut inspiré à l'idée d'aller méditer la scène ailleurs.

Katyusha reporta de nouveau son regard sur l'homme très courroucé de la punition qu'il venait de recevoir. Il se releva, ce qui en soit était déjà un bel exploit. Ce genre de douleur pour un homme était particulièrement violente, pouvant même provoquer jusqu'à des nausées et vomissements. Cet homme-là encaissait plutôt bien.... Mais au vue de sa stature, on pouvait facilement présageait qu'il devait être habitué aux rixes et aux coups. La dame de nuit se préparait donc à des représailles.... Mais ce n'était pas au goût du renard des neiges, qui s'interposa pour mettre un terme à la situation. La jolie daigna enfin esquisser un sourire à sa réplique quant au fait qu'elle ne devrait pas s'abaisser au niveau de ce genre d'individu. Un sourire fugace, qui disparut alors qu'elle rabattait de nouveau sa capuche sur sa tête. Mais voilà que l'homme traitait Emrys de monstre. Katyusha en aurait abattu la paume de sa main sur son front si elle n'était pas aussi blasée par l'attitude de l'homme. Elle venait de lui flanquer une rude correction pour son impolitesse, et il venait tout simplement de remettre le couvert en même pas deux minutes ! Néanmois, la chimère ne démentit, et se contenta d'acquiescer. Chose que Katyusha pouvait comprendre en un sens. Après tout, tous deux étaient des monstres.... Elle ne savait pas comment Emrys vivait cela, mais elle n'avait aucun problème avec cette réalité.

Mais voilà que son compagnon de route vint chuchoter quelque chose à l'inconnu, qui eut le mérite de le faire déguerpir en vitesse. Il s'était même excusé avant de partir ! Elle attendit qu'il soit suffisamment éloigné pour se rapprocher doucement d'Emrys et de lui demander.


-Dites-moi, qu'avez-vous bien pu dire à cet homme pour l'effrayer de la sorte ? Il m'a regardé avec un air apeuré avant de s'enfuir. Je doute que vous ayez commis l'indélicatesse de lui révéler ma véritable nature. Mais alors quoi ? Vous n'auriez quand même pas prétendu que je connaissais sa mère et que j'allais de ce pas tout lui raconter ?

Si recadrer des grossiers personnages était une action d'utilité publique, et que cela avait aussi des vertus cathartiques, il n'en restait pas moins que cela avait un peu refroidi l'ambiance. Aussi, la jolie rousse prit soin d'essayer de réchauffer cette dernière tout en reprenant leur route. Leurs pas les conduisirent vers une partie un peu plus boisée du parc. Comme une petite forêt clairsemée, munie de plusieurs bancs dispersés ici et là. Un peu plus loin, il y avait un petit point d'eau qui devait être le point de rendez-vous des canards et des cygnes. Katyusha retrouva progressivement le sourire face à la quiétude apparente des lieux et surtout à leur verdure. Elle vérifia qu'il n'y avait personne de suffisamment proche pour les entendre avant de reprendre.

-Quelle expérience embarrassante. Qu'allez-vous pensez de moi à présent ? Vous deviez me protéger des vilains garçons, et voilà que c'est moi qui viens à les corriger.

En réalité, elle se souciait peu de ce qu'on pensait d'elle, mais c'était surtout pour souligner l'ironie de la situation.

-Nous autres infants des nuits avons le défaut d'être particulièrement susceptibles quand on vient nous ennuyer.... On peut potentiellement avoir le sens de l'humour, mais l'irrespect est quelque chose de particulièrement explosif à notre contact. Je présume qu'avec une première vie au compteur, nous n'avons plus la patience pour nous laisser importuner par des grossiers personnages. Mais vous en revanche, vous aviez l'air particulièrement détaché de la situation. J'imagine qu'en tant que preux chevalier correcteur de garnements, ce n'est pas la première fois que vous faites face à ce genre de situation ?

Doucement, la chipie venait progressivement reprendre le pas sur la vampiresse. A voir si le reste de la soirée allait lui permettre de rester ou si le sort avait décidé qu'ils auraient affaire à bien d'autres imprévus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une aire de jeux Jeu 27 Sep - 23:37



Une aire de jeux

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Paulo’s, [09/09/1842]

La vampiresse ressemblait à une guerrière surpuissante, en se tenant droite et sans expressions face à l’homme d’1 m 90 qui était à genoux. Si les gens se demandaient comment elle avait, lui il savait que c’était juste une femme. Il avait souvent considéré les femmes comme fortes. Il y avait bien des exceptions comme dans tout et ce n’était pas le cas de Katyusha Orlov. Les regards combinaient des deux êtres qu’on pourrait qualifier de spéciaux éteignit vite la flamme de courage du reste du groupe. La vampiresse reprit sa position initiale, c’est-à-dire de dominante sous l’œil vert d’Emrys qui trouvait la scène marrante et à son goût.

Il était content qu’un idiot soit venue les déranger, car d’après lui pour connaître quelqu’un autant le soumettre à de multiples situations très différentes. Il était un homme fort comme l’avait deviné Emrys en se relevant. La jeune vampiresse n’avait pas entièrement perdu sa bonne humeur il avait aperçu les restes d’un petit sourire sur son regard. Malheureusement elle le perdit à nouveau, il avait envie de rire de la bêtise de l’homme mais elle était clairement blasée de lui. Il blasa la chimère qui en chuchotant une chose à l’oreille du géant le fit s’enfuir la queue entre les jambes, il fit de véritable excuse à Katyusha. Il put enfin reprendre la route et guider la vampiresse à l’endroit promis.


*C’est tout une épopée d’aller là-bas… *

Sans surprise elle lui posa la question sur ce qu’il aurait dire, il ne répondit que par un grand regard en baissant les yeux vers son entre jambes. Il espérait qu’elle ait compris ce qu’il avait dit ou dans l’idée. Les hommes voulaient tous des enfants après tout ou en tout cas une grande partie. Enfin arrivé à un bel endroit il ne s’arrêta pas et marcha jusque derrière un buisson où il y avait un banc avec des fleurs plantées autour ainsi qu’un saule pleureur derrière qui cachait cet endroit. Il y avait un petit coin où l’eau se montrer, ce qui rendait le lieu encore plus beau et secret pour lui en tout cas. Il fit une révérence pour présenter le lieu qu’il avait choisi. Après que la vampiresse se soit installée elle lui posa une nouvelle question qui surprit Emrys. Il allait répondre mais elle continuait de parler, il l’écouta donc assez sérieusement.

-Je connais les vampires, il est vrai que c’est un gros défaut mais je vous comprends. Et non je suis juste un paresseux.

*Il était après tout aussi vieux qu’elle, il n’était pas aussi explosif qu’un vampire principalement à cause de sa personnalité. *


Il avait souri après ce récit, les vampires étaient peu à avoir le sens de l’humour.  Il était d’accord avec les dires de la jeune femme.

-Sachez qu’une femme sachant se protéger et mieux qu’une femme comptant que sur les autres.

Il voyait la chipie Katyusha renaître au fur et à mesure, la soirée n’était pas gâchée ou pas encore. Il réfléchissait à quoi faire. Il entendait des gens aux alentours mais, ils étaient relativement loin donc ils seraient surement tranquilles pendant un bout de temps. En tout cas il l’espérait, il voulait parler de choses plus sérieuses tout en s’amusant avec la vampiresse. Il était très paradoxal mais malgré que tous ces proches lui disaient qu’il demandait parfois des choses compliqués, il n’avait jamais compris ce qu’il voulait dire. Pour lui les choses était simple dans la vie suivre la danse et de temps en temps venir imposer son rythme.

-D’où viens-tu ? Tu n’es pas anglaise n’est-ce pas ?

Cette question avait tourné en boucle dans sa tête. Il avait un doute depuis leur rencontre mais c’est lorsqu’ils ont rencontré l’idiot qu’il était sûr qu’elle n’était pas anglaise ou pas entièrement du moins. Il avait pour la première fois fait preuve de curiosité. Il était allongé devant la jeune femme et il observait le ciel. Il allait surement passer une soirée à ne rien faire de fatigant et en bonne compagnie, il ne fallait rien de plus pour considérer cette nuit comme bonne. Surtout qu’il se trouvait dans un de ces lieux préférés dans le parc. Emrys aimait venir ici certains soirs, il y avait amené des enfants et le couple Newt. C’était un lieu avec de bons souvenirs ou du moins drôles et il espérait que ça ne changerait pas. Le saule pleureur et le buisson isolaient les gens dans un endroit qui n’était pas si petit. Et grâce à la place, on y avait planté un petit jardin de fleurs alimentées par le point d’eau d’à côté. Une autre chose bien dans ce lieu c’est que su on montait dans l’arbre on avait une très belle vue sur une partie du parc. Il trouvait le point de vue particulièrement beau la journée ou les nuits lorsqu’il y avait une fête le jour même ou le lendemain. Aujourd’hui la lune éclairait la vampiresse d’une belle façon. Il pensa que la chevelure rousse de Katyusha contrastait avec les couleurs de la nature autour d’eux.

-Avant que tu répondes, laisse-moi deviner… Un pays de l’Est ?

Il allait aider la jeune chipie à revenir sur un terrain qu’elle semblait apprécier, c’est-à-dire un terrain de jeux. Il savait qu’elle serait rebondir sur ses mots, il n’y avait aucun doute. Cette jeune femme était incroyable, Il se posait de nombreuses questions sur quoi faire … Bien sûr en se fatiguant le moins possible, n’abusons pas trop. Il savait que ça ne durerait pas éternellement, ça ne le rendait pas triste car même si le moment actuel n’était pas éternel, il serait prêt à parier que la vampiresse ne perdra pas de ses saveurs de sitôt.  Il aimait vivre seul et passer sa vie à ne rien faire, mais il ne refusait pas de la bonne compagnie pour autant. Il était flemmard oui, mais pas … idiot et méchant avec le reste du monde. Il trouvait la jeune vampiresse intéressante et marrante donc autant en profiter. On lui dit souvent qu’il profite d’une drôle de façon de la vie mais ça il s’en fiche. Pouvoir s’amuser sans s’épuiser est pour lui le véritable amusement !

*J’ai toute la vie devant moi pour le coup…*

Revenons en à nos moutons ma chère. Profitons du reste de la nuit pour voir jusqu'où va votre âme d'enfant.


Made by Neon Demon


Dernière édition par Emrys Neo le Ven 28 Sep - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé] Ven 28 Sep - 14:08

Si Katyusha ne put obtenir la teneur exacte des propos que Emrys avait tenu à l'homme, elle comprit néanmoins sur quoi s'était portée la menace, et par conséquent l'efficacité de cette dernière. En tant qu'experte dans le domaine de la joaillerie, elle savait pertinemment la valeur de chaque bijou, et les "bijoux de famille" ne faisaient pas exception à la règle. Et elle savait très bien que les hommes tenaient avant tout à leur virilité. L'incident passé, la jolie rousse eut le plaisir de pouvoir s'installer sur un banc, à l'abri d'un saule pleureur, et entouré de fleurs qui faisaient son ravissement. Le tout en adressant un signe de tête respectueux à la chimère, lorsqu'il l'avait invitée si courtoisement à prendre place. Mais le renard ne prit pas place à ses côtés, préférant se prélasser directement sur l'herbe du parc. Il acquiesça à ses propos sur la susceptibilité des vampires, avant d'assumer de nouveau le caractère paresseux de sa personnalité. Décidément, la paresse était partout chez lui, mais cela arracha un sourire à la belle de nuit. Sa remarque sur les femmes laissa la vampiresse quelque peu songeuse. Elle finit par répondre.

-Hélas, rares sont ceux qui enseignent aux femmes à se défendre. On n'attend pas d'une femme qu'elle puisse se débrouiller seule et qu'elle soit autonome. Peut-on réellement leur imputer le fait de compter sur les autres pour les défendre, quand on ne leur laisse pas la liberté de vouloir apprendre à se défendre.....?

Une question aux relents philosophiques, mais Katyusha était lucide sur son époque. On avait enfermé les femmes dans un carcan de médiocrité, les cantonnant à des rôles de faire valoir, de potiche, et de poules pondeuse. Rares étaient celles qui pouvaient se libérer de cet asservissement patriarcal. Elle-même avait été victime de cette condition féminine absolument infâme, et pourtant, elle faisait partie des privilégiés. Mais dans la noblesse comme dans le monde ouvrier, les femmes étaient tributaires des hommes. Katyusha savait qu'elle avait eu beaucoup de chance. En devenant vampire, et après avoir survécu à son mari, elle avait eu l'occasion de pouvoir prendre sa vie en main, et de n'obéir qu'à ses choix et ses désirs. C'était là un des luxes les plus fastueux de son existence. Un privilège qui lui était peut-être le plus cher. Sa liberté.... Mais Emrys l'arracha à ses réflexions, lui demandant ses origines. Elle esquissa un sourire amusé lorsqu'il avança qu'elle venait des pays de l'Est.

-Avec Katyusha comme prénom il n'est pas dur d'aboutir à cette conclusion. Et pourtant.... Ce n'est pas tout à fait exact. Je suis à moitié irlandaise, et à moitié russe.... Mais je suis née et j'ai grandi en France. Mes origines sont assez variées.

Il fallait bien avouer que la jolie rousse était à elle seule un "melting pot" ! Elle brassait plusieurs origines, mais le patchwork final était aussi plaisant qu'original à voir. La vampiresse n'avait pas hésité à lui révéler ces informations sur son passé. Quiconque cherchait ce genre d'informations aurait pu les trouver. Et surtout, cela ne pouvait lui nuire. Elle leva son regard vers le ciel, ses yeux perçants captant les moindres lueurs des étoiles.


-Je suppose que mon caractère et mon apparence ne font pas très couleur locale, n'est-ce pas ?

Il fallait dire que, déjà en France, depuis qu'elle était vampire elle tranchait un peu avec les autres femmes, surtout les humaines. Beaucoup moins docile, beaucoup moins soumise, elle cachait son tempérament fougueux derrière une attitude polie, et même discrète en publique. Mais en arrivant en Angleterre, le décalage lui sembla s'être accentué. Elle savait que c'était elle qui ne rentrait pas dans le moule. Elle savait donc qu'elle devait cacher sa différence, pour ne pas être importunée par ceux qui ne toléraient pas les différences.

-Et vous ? Êtes-vous originaire d'ici ? Vous avez déjà voyagé ou eu envie d'explorer d'autres contrées ? Enfin, cela restera fatiguant cela dit hé hé hé !

Son regard se posa un instant sur le petit point d'eau, songeuse. Son cerveau de chipie se remit en marche et il lui chuchota une bien vilaine idée. Elle dut même réprimer un large sourire de peste. Il y avait un Emrys sur le sol, et un point d'eau non loin.... La question était.... Comment elle allait s'y prendre pour lui faire prendre un petit "bain" de minuit improvisé ! Elle ne pouvait quand même pas simplement le prendre par surprise et le pousser d'un coup dans l'eau. Quoique.... En dernier recours cela pouvait toujours se tenter. Mais pour l'heure elle réfléchissait à une autre approche. Il fallait qu'elle l'attire.... Mais faire avancer un fainéant c'était tout autre chose. Elle se leva, et s'approcha doucement de la zone convoitée. L'eau n'était pas profonde. Mais c'était largement suffisant pour s'amuser. Néanmoins, elle réfléchit un peu plus en détails à son projet de blague. Il commençait à faire frais en cette saison. Et elle ne savait pas si le renard avait un endroit ou se réfugier et se chauffer. S'il avait de quoi se sécher tout simplement. Le but n'était pas non plus de le rendre malade ou de le mettre dans une situation délicate. Elle devait se renseigner.

-Vous n'avez pas froid à marcher pieds nus ? Vous n'êtes pas très habillé pour la saison non plus cela dit....


Dernière édition par Katyusha Orlov le Dim 30 Sep - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une aire de jeux Ven 28 Sep - 21:20



Une aire de jeux

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Paulo’s, [09/09/1842]

La jeune vampiresse semblait être heureuse de pouvoir enfin s’installer. Il la voyait ravis du lieu, le lieu lui plaisait donc tout semblait aller pour le mieux. Il s’allongea pour pouvoir être dans une position plus confortable. Elle avait un petit sourire, lorsqu’il parla de sa paresse. Elle avait dû le cerner, tant qu’il peut ne rien faire alors tout va bien ! Elle lui fit une légère leçon sur la façon dont les femmes étaient traitées par la société, il était d’accord avec ses dires. Il ne comprenait pas la société et ça ne s’améliorait pas avec le temps.

Un de ces rares souvenirs était, un moment où il se disputait avec son frère sur la place des femmes dans la société. Son frère lui disait qu’il fallait savoir se plier à ce que les majorités pensaient, alors que lui était persuadé qu’il fallait faire changer les choses. Il n’était pas en désaccord mais il se disputait tout de même. Cette façon de penser n’avait pas changé mais il n’avait plus l’envie et la ferveur d’avant. Il ne répondit pas et ferma ses yeux, il n’avait rien à dire à part qu’il était d’accord. Il se doutait que Katyusha comprendrait après tout il ne semblait pas être un homme idiot. Cependant.


-Alors prenait là, enfin sauf si vous l’avez déjà.

Une réponse courte mais qui lui semblait logique, il ne remarquait pas qu’il vivait quelque peu en marge de la société. Il savait que les femmes se libérant de leur cage pouvaient devenir incroyable. Il se posa tout de même la question sur comment les choses fonctionnaient chez les autres êtres. Pour lui les humains mâles ne seraient pas vivre sans une femme ou plusieurs à leurs côtés. Ou ils étaient d’une extrême rareté. La vampiresse se perdit quelque peu dans ses pensées, il avait fermé ses yeux et attendit quelque peu avant de poser une question. Il avait déduit qu’elle était une femme qu’on pourrait qualifier de libre pour la société actuelle.

-C’est spécial effectivement…

*Si elle savait. *


Il était lui-même avec des origines particulières, d’un côté grec et de l’autre japonais en plus d’avoir voyagé une bonne partie du temps en France. Enfin il n’en était pas réellement sur il savait parler français il pensait donc avoir vécu en France. Il parlait aussi un peu le japonais mais pas assez bien pour se dire qu’il avait vécu là-bas, même s’il se débrouillait pas mal. La jeune femme enchaîna avec le contraste entre son apparence et son caractère, qui faisaient presque tâche à Londres.
Il avait gardé ses yeux fermés et en pensant à la jeune femme et son caractère un léger sourire apparu sur ses lèvres. Il n’essaya pas de cacher ses émotions et effectivement, elle était spéciale pour la société ne la rendant que plus intéressante cela dit. Son physique, et la chipie qu’elle était devaient apporter quelques problèmes aux gens qui la rencontraient. Il trouvait que c’était un problème plutôt amusant mais il était lui-même hors du moule de la société.  Elle finit par lui poser une question sur ses origines, tout en ayant les yeux fermés il répondit :


-Greco-japonais, probablement … Avant en tout cas. 90 ans à travers le Royaume.

*Humm… Un frisson ? *


En répondant à Katyusha, il ressentit un frisson traversé son corps. C’était une chose plutôt rare il n’avait pas ressenti de véritable danger pourtant. Il se concentra aux alentours au cas où il aurait raté quelque chose mais n’entendit rien de spécial. La vampiresse se déplaça jusqu’au point d’eau, il avait toujours les yeux fermés et ne prêtait pas attention à la femme. Il réfléchissait à d’où venait le frisson, ce n’était pas de la peur mais de l’appréhension qu’il avait ressentie. Malgré un très grand instinct il n’était pas pour autant infaillible, surtout quand il ne faisait pas attention à des compagnons farceurs. Il arrêta de se concentrer sur les alentours et revint sur la jeune femme en se demandant pourquoi elle était allée au point d’eau… Et si le frisson venait de là ? La jeune femme le retira de ses pensées en lui posant une drôle de question …

-Non, capacité héritée du renard polaire. Je n’ai jamais eu froid en 90 ans… et je ne suis jamais tombé malade… Pourquoi ?

Il était toujours aligné, et il n’avait semblé ne pas avoir remarqué. Mais il se méfiait, elle était une chipie avec un point d’eau et lui demandant s’il avait froid. Elle ne savait pas pour son instinct très développer, on pourrait dire qu’il est comme un sixième sens. Que voulait-elle faire ? Il n’en savait rien mais il était prêt à beaucoup d’éventualité.

-N’êtes-vous pas une vampiresse ? Pourquoi la cape… ?

Il allait essayer d’anticiper ce qu’elle comptait faire, il envisageait qu’elle avait des pouvoirs pouvant lui faire une blague. Mais bizarrement il n’était pas autant que ça sur ses gardes. Il s’amusait et n’avait pas envie de se fatiguer à esquiver tous les plans de la chipie. Une qualité des chipies était de pouvoir imaginer des choses un peu folles. Malgré qu’il n’avait jamais froid, il espérait bien ne pas être mouillé, il ne possédait pas beaucoup de vêtement après tout.

*Mouille moi ou quoique ce soit dans ce genre-là et je te fous dans le mini lac… AHAHA*

Il comptait bien entrer dans son jeu. Il attendait avec impatience qu’elle se décide à bouger.

-Et donc que…

Il n’avait pas pu finir sa phrase…

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé] Ven 28 Sep - 23:04

-J'ai eu la chance de pouvoir le faire, alors je l'ai fait. Et je ne regrette rien.

Elle eut un sourire doux en pensant à sa liberté qu'elle affectionnait tant. Elle avait manqué de mourir, mais la récompense à sa survie valait la peine du risque. Qu'aurait valu son éternité si elle l'avait passé dans la servitude ? Rien, et en y repensant, c'était peut-être cela le véritable enfer. Une éternité de tourments.... La sienne n'était pas vouée à un éternel bonheur, mais au moins, elle pouvait essayer de trouver des moyens de l'être. Comme passer des moments légers et insouciants avec une chimère rencontrée un peu plus tôt. Et si le renard lui avait accordé le fait d'être spéciale dans ses origines, ce dernier n'était pas en reste !

-Greco-japonaise ?! C'est très exotique aussi je trouve. Et presque un siècle sur les terres de sa "gracieuse Majesté", ma foi, vous êtes bien implanté je pense.

Elle était proche de l'eau, et observant Emrys, elle en vint à conclure que sa première impression était la meilleurs. Elle n'aurait qu'à user un peu de ses pouvoirs pour décupler sa force. Car ce n'était pas du haut de son petit mètre soixante qu'elle allait pouvoir arriver à pousser la chimère dans l'eau un peu plus bas ! Mais avant de se lancer, elle voulait s'assurer de ne pas nuire sérieusement à son compagnon du soir. Et ce dernier lui assura qu'il n'était pas sensible au froid, mieux, il n'était jamais tombé malade depuis qu'il était une chimère ! La vampiresse réprima son sourire de peste. Néanmoins, sa question avait visiblement éveillé des soupçons, qu'elle se devait d'éteindre au plus vite.

-Je m'étonnais juste de vous voir aussi à l'aise en tenue aussi légère. Mais je suis admirative de votre résistance.

Elle profita qu'il lui posait une question pour revenir vers lui, faisant mine de se rapprocher pour être plus à son aise pour discuter. Chose qu'elle fit, en s'accroupissant à ses côtés.

-Je dois vous avouer ne pas comprendre en quoi ma nature rend le port de la cape singulière.... Je ne suis pas la seule des miens à en porter vous savez ?

Il était là.... Allongé.... Offert à sa vilenie.... Elle attendait qu'il baisse complètement sa garde, au moins en apparence. Et ce fut au moment où il allait reprendre la parole qu'elle frappa ! Ou plutôt qu'elle poussa.... Elle usa de ses capacités vampiriques pour avoir suffisamment de puissance dans ses bras, et le faire rouler à toute vitesse tout droit dans la marre ! Il n'avait pas encore fait le BLOUF attendu qu'il pouvait déjà entendre son rire de chipie résonner. Elle savait qu'elle avait lancé le début des hostilités. Elle savait que si elle réussissait son vilain tour, il n'allait avoir qu'une idée en tête, c'était de se venger. Peut-être même de lui rendre la pareille. Et ce fut donc avec une absence totale de maturité qu'elle décida de s'enfuir. Elle savait que la chimère était extrêmement rapide. Et que même s'il vivait sous les ordres de Dame Paresse, il suffisait qu'il soit bien motivé pour s'activer. Et c'était justement là que la vilaine demoiselle l'attendait. S'il voulait pouvoir la rattraper, elle comptait bien le faire courir, et donc le contraindre à renoncer à sa paresse ! Du moins, le temps d'une course poursuite en tout cas.... Cela dit, elle n'alla pas trop loin non plus. Elle ne voulait pas le semer, juste mettre une distance confortable entre elle et lui, pour éviter qu'il ne puisse la prendre par surprise par exemple.

-Donc, vous disiez, pour la cape ?

Elle devait parler fort pour qu'il puisse l'entendre à cette distance, mais c'était là un mal nécessaire. Elle regarda furtivement à droite et à gauche pour vérifier qu'aucun humain ne pouvait les voir en cet instant. Elle aurait aimé pouvoir user de quelques-uns de ses pouvoirs sans être inquiète pour la mascarade. Il fallait bien l'avouer, c'était quand même parfois pénible de toujours devoir prendre ces précautions. Mais c'était là le prix à payer.... Mais heureusement pour elle, pour l'instant il n'y avait aucun regard indiscret aux alentours. Elle pouvait s'adonner pleinement à ses jeux pour peu qu'elle vérifie régulièrement. La question était, par où le renard des neiges allait-il "attaquer" ? Et de quelle manière ? Lui rendre la monnaie de sa pièce ? A moins qu'il se montre créatif, et n'invente une vengeance plus personnelle et sur mesure ? Et surtout est-ce qu'il allait réussir à l'attraper !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une aire de jeux Dim 30 Sep - 11:53



Une aire de jeux

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Paulo’s, [09/09/1842]

Il sentait que la vampiresse était dans ses pensées en parlant de la liberté. Il savait qu’homme ou femme affectionné la liberté, lui-même trouvait que la liberté était importante. Que ferait-il s’il ne pouvait pas faire ce qu’il veut quand il le veut. Il avait souvent repensé à ses années enfermées dans une cave pour les expériences de l’alchimiste. Un petit rictus de dégout apparu sur ses lèvres, il n’était pas dégouté par grand-chose mais cette période de sa vie était une des rares exceptions. La jeune femme lui fit une petite remarque sur l’implantation dans le Royaume. Elle eut le mérite de le faire sourire sur cette remarque. Il était comme elle avec des origines, qu’elle avait qualifiées d’exotique.
Il avait toujours une drôle de sensation, comme si quelque chose allait arriver mais il ne savait pas quoi ? La question de la jeune femme lui fit temporairement oublier cette impression en répondant. Il était un peu suspicieux d’autant plus qu’elle était au niveau du point d’eau. Il lui posa une question ce qui la fit revenir vers lui. Elle le complimenta ce qui ne fit ni chaud ni froid au renard qu’il était après tous les compliments flattés un égo qu’il n’avait pas. Il était confiant en ses capacités mais il ne possédait pas pour autant d’égo. La vampiresse rousse s’accroupit à côté de lui, il avait à nouveau fermé les yeux. Au moment de la réponse qu’elle lui donna, il comprit qu’elle était le but de la jeune femme. Il savait qu’elle voulait lui jouer un petit tour, en quoi ça consistait ? il n’ait pas devin, il n’en sait donc rien. Il allait lui répondre quand elle se mit à le pousser avec une plus grande force qu’une personne de sa carrure aurait pu donner.


*C’est une vampiresse après tout mais bon…*

Sa grande vitesse lui permit d’éviter de tomber entièrement dans l’eau. Il avait néanmoins les avant-bras et le tibia gauche trempé. Il s’était appuyé avec ses mains dans l’eau pour pouvoir ressortir de l’eau avant de tomber. Son pied avait cela dit glissé et il s’était enfoncé dans l’eau jusqu’au tibia. Il eut un grand sourire en entendant la chipie rire de sa farce. Elle ne savait pas qu’il était plus rapide que la plupart des enfants de la nuit, il n’avait malheureusement pas leur force.

*Courir ne t’aidera pas, je te laisse de l’avance. *

Il s’assit au bord du lit en l’observant avec des yeux perçants, il savait qu’elle sentirait son regard la suivre. Il ferma les yeux quelques secondes puis en se relevant il ne semblait plus être le même homme. Ses yeux étaient incroyablement vivants, son corps semblait débordé d’énergie. Il mit la main dans son sac et en sortit une gourde qu’il avait disons emprunté aujourd’hui, la gourde était faite comme un sac et elle avait une grande capacité pour stocker de l’eau. Il la remplit quand il entendit la jeune femme criait une question.

-AHAHAH, ma chère vous devriez la cacher. Ce soir est une averse est prévu.

Il s’était réveillé, ça lui arrivait de temps en temps. Même si dans cet état il n’était pas non plus sérieux. Il se déplaçait déjà plus et ne s’arrêtait qu’après avoir fini son boulot, si on peut appeler ça un boulot… Il déploya ses sens aux maximums, il n’y avait que les mouvements de la jeune chipie et de certains animaux. Il remit sa sacoche autour de lui, la gourde était dedans… pleine bien sûr. Il était déjà caché dans les arbres à bonne distance de la vampiresse, elle regardait de chaque côté pour vérifier qu’il n’y avait personne et elle fut vite soulager. Emrys lui mit ses mains pour que sa voix porte plus loin et semble plus grave.


-Qu’est-ce qu’une jeune vampiresse fait là ? C’est une aubaine n’est-ce pas mon ami ?? Dit-il avec une voix plus grave.

-Tout à fait mon maître… Elle semble être jeune, espérons qu’elle n’ait pas de maître. Dit-il avec une voix très aiguë.


En changeant sa voix entre une plus grave et une très aigue. Il voulait que la jeune vampiresse commence à paniquer. D’autant plus qu’il s’était déplacé à la vitesse des vampires en se cachant derrière les arbres, pour ne pas être détecté. Elle n’était pas idiote pour ne pas comprendre mais elle risquait d’avoir le doute. Après tout, même s’il était rapide il l’avait été beaucoup plus que quand elle l’avait vue. Le but final était d’arroser la chevelure de la jeune femme.  

-Allons ne soyez pas autant sur vos gardes.

Il avait réussi à se retrouver derrière la jeune femme le dos contre un arbre, comme à leur rencontre. Cette fois-ci cela dit, elle allait devoir payer en étant trempé. Il se déplaça à sa vitesse maximum qui avait cela dit des restrictions.

*Je suis vraiment rapide en allant à cette vitesse, mais ne pouvoir faire que des lignes droites est gênant. Il n’y a rien de plus fatigant à part la réflexion poussée… Mais ça elle ne le sait pas*

Après s’être déplacé, il se retrouva à nouveau derrière. Il fit claquer ses mains sur ses épaules.

-vous savez… « Ce que le lion ne peut faire, le renard le peut ».

*Proverbe allemand que j’adore. Même si tu échapperais à un lion, le renard t’attrapera toujours. *


Alors que vas-tu faire maintenant, j’ai toujours ma gourde de pleine qui attend de se renverser. Il est dit que « la paresse est l’oreiller du diable », un proverbe flamand qu’Emrys trouve très vrai. Il dit même qu’en réveillant le paresseux on réveille le diable. Et le paresseux s’était réveillé.  

-En réveillant le paresseux, il faut être prêt à affronter le diable.

Dit-il en rigolant. Il finit par verser sur la tête de la jeune femme la gourde remplit d’eau. Il s’amusait mais même s’il n’avait pas froid avoir les vêtements mouillés le gênaient. Il n’avait pas de vêtements de rechange après tout. Il continuait de rire car elle ne pourrait le fuir, il n’avait rencontré personne le dépassant en termes de vitesse quand il doublait sa vitesse en ligne droite. Il en avait rencontré certains cela dit qui en vitesse simple, c’est-à-dire quand il ne la double pas. Qui pouvait rivaliser avec lui, enfin certains il n’y en avait qu’un et il ne pouvait le faire que sur quelques kilomètres... Avant d’être épuisé mais c’était toujours ça. Elle était rapide comme un vampire mais lui il surpassait les vampires.

-vous sembliez aimer l’eau.

*Comment la mettre dans le lac. Je ne suis pas aussi fort qu’elle… Voyons comment elle va réagir. *


Le petit jeu aller-t-il continuait ? Il n’en savait rien mais il comptait bien la suivre.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé] Dim 30 Sep - 19:10

Katyusha avait pu voir Emrys tomber dans l'eau, pas complètement hélas, mais suffisamment pour qu'elle puisse en rire. Mais lorsqu'il glissa malencontreusement, ce fut le coup de grâce pour la chipie qui en avait presque les larmes aux yeux. Et d'ailleurs la réponse ne se fit guère attendre. Une menace plus ou moins explicite qu'il comptait bien lui rendre la monnaie de sa pièce ! Ce qui n'était pas pour déplaire à la dame de nuit, qui espérait bien pouvoir lui donner un peu de fil à retordre. Si elle n'avait aucun risque dans cette affaire, ce n'était pas drôle, et un peu d'eau ne la tuerait pas. Déjà en tant qu'humaine, elle supportait mieux le froid que le chaud, en raison de ses origines slaves. Mais depuis qu'elle était vampire, cette préférence s'était considérablement accentuée. En réalité, elle avait même tout simplement développée une quasi intolérance à la chaleur, tolérant au mieux les feux de cheminée pas trop puissant. Elle s’accommoderait donc d'une éventuelle "averse". Tout en riant, elle répondit au pauvre renard mouillé.

-Ciel, des averses ? C'est fâcheux, je n'ai pas pris de parapluie !

Mais toute la difficulté des prochains événements tiendraient le fait de parvenir à contrer la vengeance du renard. Elle avait pris de la distance pour pouvoir le voir arriver un minimum. Mais des voix dans les arbres lui firent comprendre que cela n'avait pas été suffisant.... Elle savait que c'était Emrys, déjà parce qu'elle avait vérifié que personne ne l'avait vu. Ensuite parce qu'on ne pouvait pas conclure qu'elle était une vampiresse juste avec le petit tour qu'elle avait fait. C'était donc quelqu'un qui savait déjà qu'elle était une vampiresse, et il ici il n'y avait que le renard de neige qui était au courant.... Enfin parce qu'il n'y avait que lui pour faire une imitation pareille ! Elle riait doucement, et leva sa tête vers les arbres pour essayer de l'apercevoir. Il lui avait déjà fait le coup de surgir depuis les cimes, il y avait donc fort à parier qu'il n'allait pas se priver de recommencer !

-Quelque chose me dit que le ciel se couvre, mais je ne parviens pas à trouver où se cachent les nuages....

Elle devait se rendre à l'évidence, elle ne pourrait pas s'enfuir de lui. Il y allait avoir forcément un moment où il allait l'attraper. Elle pouvait bien sûr lui faire le tour de se changer en chauve-souris et s'enfuir à tire d'aile, car même tout rapide qu'il était, les renards ne volaient pas ! Mais cela n'aurait-il pas été franchement déloyal ? En tout cas, cela l'était trop pour qu'elle use de ce stratagème aussi tôt. Elle pouvait aussi le figer, l'espace d'une maigre poignée de secondes, pour lui donner l'illusion d'être encore plus rapide que lui. Mais c'était trahir un pouvoir puissant pour pas grand-chose. Alors que faire ? Elle ne vit qu'une solution.... Ruser ! Et pour cela elle allait devoir se sacrifier, en tout cas momentanément. Comme elle le prévoyait, Emrys s'amusait à la faire tourner en bourrique, usant sans vergogne de sa vitesse pour la flouer. Le temps de se retourner il était déjà de nouveau dans son dos. Mais il y avait un moment où il serait obligé de rester à portée d'elle.... C'était lorsqu'il l'arroserait ! Il lui fallait attendre qu'il ne commence sa vengeance....

-Que voulez-vous, les chauves-souris sont d'un naturel méfiant ! Surtout face à des renards blancs vengeurs ! Imaginez un peu la bête !

Elle ne connaissait pas le proverbe qu'il venait de lui citer, mais elle comprit la métaphore malgré tout. Un sourire en coin, elle lui répondit.

-Que le renard se méfie des onces.... Ils sont moins gros que les lions mais bien plus fourbes.

Elle ne se voyait pas comme un lion. L'animal était trop imposant, et on lui prêtait beaucoup trop d'orgueil et de fierté pour qu'elle puisse s'y identifier. Mais un once, aussi appelé léopard des neiges, était bien plus petit, et misait certes sur sa force, mais aussi sur son agilité physique.... Et surtout son agilité d'esprit ! Un félin aux allures de peluches qui cachait bien son jeu.... Tout comme elle lui préparait un autre tour ! Emrys lui annonça qu'à réveiller les paresseux, elle allait devoir faire face au diable.... Et elle lui répondit sur le même ton que précédemment.

-Le diable ? Intéressant, si on en croit les humains les miens et moi-même en serions les enfants. Serait-ce donc à mon père que je ferais face ? Et je ne le saurais même pas ? Fichtre ! Il est temps de résoudre ces conflits familiaux !


Et justement, il se décida enfin à renverser sa gourde sur sa tête. C'était le moment ! Katyusha feignit d'essayer de se protéger de l'eau avec ses mains, non sans rire comme la sale gosse qu'elle était en cet instant.... Et alors que le renard pouvait savourer sa vengeance, tout en surveillant qu'elle ne s'enfuit pas, elle frappa ! Il y avait deux aspects de la vitesse. La vitesse d'action et de réaction. En termes d'action, comme la fuite par exemple, elle ne pouvait vraisemblablement pas rivaliser avec lui. Mais en réactivité, la donne était tout autre. Car même s'il était clair que sur ce point-là, Emrys bénéficierait sûrement d'une vitesse absolument scandaleuse, elle avait un avantage pour elle. L'effet de surprise ! Qui incarnait ici le principe de réactivité. Ainsi, lorsqu'elle jugea qu'il était assez en confiance, et avant qu'il ne puisse vider toute sa gourde sur elle, elle effectua un bond pour attraper la gourde des mains du renard, et lui renverser à son tour le reste de cette dernière sur la tête ! Si le pauvre avait réussi à garder la tête au sec tout à l'heure, on pouvait maintenant dire qu'il était trempé de la tête aux pieds ! Cela dit, Katyusha aussi était bien mouillée à présent. Mais toujours moins que lui, cela allait sans dire. Riant de bon cœur, elle lâcha moqueuse.

-Hé bien "père" ? Vous avez l'air d'avoir pris l'eau.... Ho mais peut-être que vous vouliez prendre un bain ? Hi hi hi hi !

Si de base la vampiresse avait déjà tout l'attirail de la parfaite chipie, sa dernière réplique et l'expression qui allaient avec, venaient de la propulser au-delà du podium de la sale gosse de l'année. Le genre de garnement insolent au possible qui vous inspirait l'envie de lui tirer les oreilles autant que de rire de ses bêtises. Néanmoins, elle aurait peut-être mieux fait de ne pas trop narguer le renard avec ses histoires de bains.... Cela risquait de lui donner des idées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une aire de jeux Lun 1 Oct - 19:39



Une aire de jeux

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Paulo’s, [09/09/1842]

La réponse sur les parapluies lui arrache un grand et fort rire… Elle avait un sacré culot de se moquer comme ça, mais bizarrement il n’était pas choqué et trouva la réponse de la jeune femme normale. Elle se moquait de lui et même s’il n’était pas vexé, il allait rétablir l’ordre des choses. Il l’avait rattrapé sans difficultés. Dommage pour le renard elle ne fut pas du tout surprise par les deux voix qu’il avait prises. Même s’il avait changé sa voix, elle comprit vite que c’était lui. Il se vengera autrement alors. Il avait un grand sourire lorsqu’elle le chercha un peu partout dans les arbres.
Décidément elle ne le trouvait jamais quand il se cachait là. La remarque sur le ciel qui se couvre le fit presque rire, il étouffa cependant son rire. Elle ne lui échappera pas, il était bon chasseur et trop rapide pour ça. Une vampiresse est bonne chasseuse aussi… mais elle ne le surpasse pas en vitesse. Il gagnera au moins une bataille. Il pensait qu’elle se transformerait pour s’échapper mais il comptait bien l’attraper avant qu’elle soit trop haute. Sa souplesse, sa vitesse et son agilité lui offraient le luxe de sauter assez haut. Elle n’en fit cependant rien… Il comprit donc que c’était son atout. Il la ferait se transformerait, et ça sera alors sa victoire. Il finit par se retrouver derrière elle. Un renard blanc vengeur, instinctivement il toucha sa mèche avant de réapparaitre derrière elle.


-Quelle bête effectivement. Une once vaincre un renard ? Vous savez “un renard ne se laisse pas prendre deux fois à un piège.”

C’est un proverbe français. Il lui répondit par cette citation pour qu’elle comprenne qu’elle ne l’aura plus avec ses petits jeux. Même si la jeune femme n’était pas spécialement ressemblante à un lion. La comparaison l’amusait. Utiliser les panthères des neiges comme une espèce de rival au renard, le fit sourire. La neige et le froid étaient décidément partout.

-Votre père ? Je suis fatigué à devoir rattraper les bêtises d’une certaine chipie… Cette petite chipie a le don de me fatiguer plus vite qu’un paresseux.

Il souriait et commença à verser l’eau. Même si elle l’avait réveillé, il ne comptait pas rester comme cela indéfiniment. Ça durerait encore quelques minutes mais pas plus. Il avait bien compris qu’elle n’essayait pas de vraiment se protéger, avec sa force de vampiresse elle pourrait le repousser facilement. Emrys baissa sa garde et retira doucement la gourde quand elle se trouva quasiment vide. Cependant la vampiresse sauta sur la gourde, il comprit qu’il allait se faire arroser. Une hésitation montra le bout de son nez, il pouvait esquiver mais dans ce cas-là il n’aurait pas de bonne raison à la mettre dans l’eau… Il la laissa donc l’arroser tout en restant souriant. Ses cheveux retombèrent sur ses yeux, ce qui avec l’éclat de ses yeux actuels le rendait quelque peu charmant, mais pourrait aussi faire peur à certaines ou certains. Il ria de bon cœur à la remarque de la chipie rousse.

-Ma fille, ma fille… Un bain n’est-ce pas ? vous avez l’air d’avoir transpirée, soyez donc plus présentable face à moi.

Par réflexe après cette phrase il secoua son corps, comme les renards mouillés. Il séchait ses cheveux… Il l’avait fait sans même sens rendre compte. Probablement un réflexe dû à son ADN de renard. Ses yeux fixés toujours légèrement cachés derrière un rideau de cheveux. On voyait encore plus le contraste entre le blanc de sa mèche, et le reste de ses cheveux ainsi que sa couleur de peau métisse. Il avait une apparence d’homme imposant à ce moment-là. Elle était une sale gosse, mais il comptait bien la… disons punir.

- Éduquer des enfants n’est pas une mince affaire… Décidément.

Il y avait le point d’eau en entier à sa droite, la vampiresse semblait remarquait sa gaffe sur la remarque du bain. Cette situation lui rappelait de bon souvenir de jeux avec des enfants dont il ne voyait même plus les visages. Il jouait aussi souvent avec les enfants de son quartier qui était de vrai fourbe lorsqu’il s’agissait de jeux. Il aimerait lui présenter les enfants mais elle était un être de la nuit. Puis il ne faisait que difficilement confiance dons un jour peut-être. Malgré ces petits souvenirs et cette pensée. Ce fût avec un grand sourire qu’il courut d’une traite à côté de la jeune femme avant de se préparer à la pousser. Ses mains se posèrent sur la vampiresse puis il la poussa.

-Voici le bain de mademoiselle, il vient juste d’être fini et a était bien… rafraîchit.

*J’espère qu’elle sera bonne, petite chipie*


Il rigola à sa remarque, mais il commençait à retomber dans sa mauvaise habitude de paresseux. Il se rassit donc en tailleur en gardant les yeux fixés sur la jeune femme. Il n’avait pas séché et le ciel commençait à se couvrir, on dirait qu’il ne pourrait pas continuer la bataille d’eau encore longtemps. C’était dommage mais en même temps, il réfléchit à quoi faire ce soir. Il ne voulait pas rentrer chez lui, trop de risques de se faire engueuler par Madame Newt. Puis c’était un jour spécial pour eux.

-Qu’allons-nous faire, il risque de pleuvoir n’est-ce pas ?

Il avait toujours les yeux perdus dans le vague, mais peu importe ce qu’elle comptait lui faire il serait prêt à se déplacer. Ses muscles étaient prêts et tendus, à tout moment il se retrouverait à plusieurs mètres de sa position actuelle.

*On n’est jamais trop prudent après tout, surtout avec elle*


Il avait malgré la perte de son regard pétillant gardé un sourire d’enfant sur le visage. Les souvenirs des enfants et la situation l’avaient rendu heureux. Il passait toujours une bonne soirée chose qu’il appréciait.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé] Lun 1 Oct - 21:35

-Ma foi ! Il va me falloir être originale dans mes prestations alors ! Vous ne me facilitez pas la tâche.

Il serait plus difficile à piéger, mais en même temps elle n'allait pas le lui reprocher. Elle-même apprenait de ses erreurs ou des actions des autres, c'était une propriété inhérente aux espèces capable d'apprendre. Le niveau se corsait donc, chose qui était sommes toutes logique quand on y pensait. Les créatures issues des pays froids étaient naturellement adaptées pour faire face à des conditions rudes et hostiles. Et au-delà de la simple comparaison, Katyusha avait du sang slave, elle était donc pleinement concernée. S'il s'étonna d'être son père, il n'hésita pas un seul instant à la suivre dans son jeu, endossant avec implication son nouveau rôle de père.... Et en vrai homme, il commençait déjà à s'en plaindre et à le trouver fatiguant ! Mais sa réaction fit éclater de rire la jeune vampiresse, qui répliqua moqueuse.

-Rattrapez les bêtises d'une chipie ? Vous ? Et de quelle manière je vous prie, en faisait des bêtises encore plus grosses ?

Ce n'était pas un reproche, ni une attaque, et de toute manière elle riait bien trop pour que cela puisse être interprété autrement. Elle le mettait en boîte, comme depuis le début de leurs petits jeux d'ailleurs. Et en bonne chipie, elle se devait de jouer la "petite fille" particulièrement insolente avec leur père.

-Présentable ? Mais un bon père devrait montrer l'exemple ! Je vous trouve particulièrement "ruisselant" pour tout dire.... Ce n'est pas digne d'un gentleman, allons ! Il y a du laisser-aller dans vos bonnes manières. Vous allez me faire faner les fleurs de cerisiers.

Si Emrys se plaignait de la difficulté d'être père, Katyusha venait de lui donner d'excellentes raisons de se plaindre ! Elle avait réussi à incarner ce que la plupart des parents redoutaient. Une enfant caractérielle, et qui répondait avec insolence. Elle ne se laissait pas démonter par l'apparence imposante du renard maintenant qu'il était mouillé. A vrai dire, elle était habituée à avoir l'impression d'évoluer dans un monde de géant, où les gens la dépassaient sans cesse et avait toujours l'air imposant par rapport à elle. C'était presque une norme. Cela dit, elle ne comprit que trop tard qu'elle n'aurait jamais dû parler de bain, surtout lorsqu'elle vit qu'il y avait un point d'eau pas loin !

*Damned !*

Loin de s'en offusquer, elle commençait déjà à rire, devinant pertinemment la suite des événements.

-Ha non ! Non, non merci ! Une Demoiselle ne peut décemment pas se baigner en public voyons ! Ha ha ha ! Non ! Noooooon !

Dans un réflexe plus que dans une volonté propre, la jolie rousse avait commencé à vouloir s'enfuir. Mais le dénouement était inéluctable. Ermys était plus rapide. Il l'avait rattrapé et poussé jusque dans l'eau. La belle de nuit se retrouva donc trempée, sur tout le devant de sa robe, et une bonne moitié de sa cape. Et malgré cela, elle riait comme une enfant. Elle sortit de l'eau rapidement, préférant éviter d'être complètement mouillée. En tant que femme, et même si elle limitait les dégâts sur ce point, ses tenues restaient beaucoup plus lourdes et fournies que celles d'un homme. Les robes avaient parfois plusieurs couches, sans parler des jupons et autres couches supplémentaires qu'elles pouvaient avoir. Et quand ces couches de tissus, déjà lourds à la base, se gorgeaient d'eau, cela pouvait devenir extrêmement lourd. Au point tel que malheureusement, bon nombre de femmes avaient péri noyé, entrainée par le fond par leurs vêtements.... Fort heureusement ce n'était pas le cas de Katyusha, qui était déjà en train de marcher tranquillement vers le renard blanc. A sa question, elle répondit en souriant.

-Je pense qu'au point où nous en sommes, nous n'en souffrirons pas plus...

Elle s'assit à ses côtés, et commença à essorer ses cheveux, qui bien qu'attachés n'avaient pas spécialement apprécié "l'averse". Mais alors qu'elle finissait, elle fut soudain inspirée par une énième bêtise. Elle attrapa le poignet d'Emrys, pour lui empêcher toute fuite, et lui dit rieuse.

-Mais mon pauvre père, vous avez une mine atroce ! Laissez-moi vous débarbouiller !


Elle se saisit alors du pan trempé de sa cape et lui passa malicieusement sur le visage, comme on aurait pu le faire avec une serviette ou un linge mouillé. Emrys était déjà mouillé sur son visage, donc un peu plus un peu moins, cela ne ferait pas grande différence mais..... Cela permettait à cette rouquine de chipie de pouvoir lui ébouriffer les mèches qui étaient tombés sur son visage ! Son méfait accompli, elle se mit à essorer sa cape, et les pans de sa robe.

-Peut-être que mon pauvre vieux père se laisserait tenter par un endroit abrité, où nous pourrions nous reposer un peu le temps de sécher ? Enfin, sécher.... Au moins un minimum.

Si les vêtements d'Emrys pouvaient sécher assez vite, les siens mettraient des heures et des heures ! Et encore, à condition de les étendre devant un bon feu.

-Je ne connais pas encore bien les environs, est-ce que vous connaîtriez un endroit qui pourrait convenir à nos projets ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Une aire de jeux (Katyusha - Emrys) [09/09/42] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» L'île du Levant...» Dans l'aire de jeux des grands» oliwia-emrys [délai indéterminé]» le jeux du sam... sam'dit !!» [21/11/09] AMidi Jeux Centre Culturel Liévin !
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Piccadilly et St James's :: Paulo's park-