L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Besoin de distractions (LIBRE) [09/10/42]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Besoin de distractions (LIBRE) [09/10/42] Lun 29 Oct - 16:32

[HRP/ Après "Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842]" /HRP]


Le déménagement s'était plutôt bien passé. Katyusha avait pris soin de tout mettre en ordre à la fois dans sa demeure et dans son commerce. Tout était réglé, et elle avait à présent du temps pour elle. Les premiers jours, elle était restée sagement chez elle, observant ce nouvel environnement depuis une des fenêtres. La nuit semblait bien s'accorder avec cette ville, pourtant le charme français lui manquait. Ou était-ce l'absence d'une certaine personne qui commençait à lui peser ? La vampiresse prit une profonde inspiration. Ce soir, elle sortirait. Elle avait un besoin presque vital de se changer les idées, de penser à autre chose. Il y avait ce fameux Grand Théâtre dont elle avait entendu parler. Ses contacts lui avaient également chaudement recommandé le Royal Opera House, mais ce serait pour une autre fois. Elle souhaitait quelque chose de plus simple, et espérait que ce théâtre pourrait lui offrir une petite représentation. Quelque chose de léger, juste de quoi inviter son esprit à vagabonder loin de la mélancolie qui menaçait.

La belle de nuit s'apprêta donc. Elle choisit une toilette champagne, ornée de dentelles dorées, quelques motifs floraux venant donner une touche de légèreté à l'ensemble. Elle piqua quelques petites perles satinées ici et là, soucieuse de donner un peu de relief et une pointe d'éclat à sa tenue. Elle tressa ses cheveux, y plaçant quelques perles par endroits pour faire un rappel, avant de choisir une parure d’améthyste relativement sobre. Quelques gouttes d'un parfum fleuri feraient le reste. Un mélange de rose, de violette, et de fleur d'oranger.... Elle prit son petit nécessaire pour ses sorties, qui comprenait l'indispensable pour une dame du monde. L'incontournable mouchoir en tissus, une paire de gant, un éventail, un petit peigne, une bourse. Elle s'interrogea un instant sur la nécessité ou non de prendre une lame cachée sur elle ce soir. Elle doutait faire de mauvaises rencontres, mais est-ce qu'elle n'aurait pas l'occasion de prélever un peu de sang sur une victime ? Il valait mieux ne pas louper l'occasion. Elle prit donc la petite lame, avant de s'emparer d'un petit calice qu'elle emmenait souvent avec elle. A vrai dire elle le prenait dès qu'elle savait qu'elle pouvait chasser.... Elle trouvait cela beaucoup plus commode pour boire, que de s'abandonner au cou de quelqu'un qu'elle ne connaissait pas ! Néanmoins, elle n'avait pas vraiment l'impression qu'elle aurait le cœur à chasser cette nuit. Mais elle préférait être prévoyante.

Parée, elle fit glisser une ample cape noire sur ses épaules, et sortit de chez elle. Grimpant dans la voiture qui l'emmenait vers le théâtre, le ballotement de cette dernière semblait la bercer un peu. Il n'y avait que le fracas des sabots du cheval pour l'empêcher de sombrer dans des rêveries douloureuses. Elle observait le décor qui défilait dehors. La nuit était plutôt claire, la lune étant toutefois régulièrement cachée par de gros nuages sombres. Dehors il faisait froid, comme l'époque l'exigeait. Il n'y avait pas beaucoup de monde pour s'aventurer sous le vent, qui soufflait quelques fois des bourrasques frigorifiantes. Elle se rendit compte qu'elle ne s'était même pas renseignée sur le programme de ce soir. Est-ce qu'il y avait seulement une représentation ? Il ne manquerait plus qu'elle se soit déplacée pour rien ! Elle pourrait toujours aller dans un salon se consoler avec d'autres artistes, mais elle espérait pouvoir s'en tenir à sa volonté première. Elle serait bientôt fixée, car voilà qu'elle distinguait un peu plus loin le théâtre en question. Il y avait des personnes qui circulaient devant ce dernier, signe qu'il y avait bien une représentation ce soir. La chance semblait sourire à la demoiselle, qui descendit donc de sa voiture pour découvrir ce à quoi elle allait assister ce soir. Il y avait des rires, quelques éclats de voix ici et là. Malgré le froid, les spectateurs semblaient plutôt contents d'être là.

S'acquittant de la place, Katyusha s'engouffra à l'intérieur de l'édifice, ôtant enfin le capuchon de sa cape. Le vent ne risquerait plus de ruiner sa coiffure à présent. Il s'agissait à présent de rejoindre sa place, et d'attendre gentiment que le spectacle commence.... Mais la vampiresse s'arrêta un instant. Il y avait beaucoup de monde ! Elle ne pensait pas qu'il y aurait eu autant foule ce soir. Et à vrai dire, elle n'avait même pas fait attention à ce qu'elle était venue voir, même maintenant. Qu'est-ce qui pouvait bien avoir attiré autant de monde ? La belle espérait une bonne surprise, mais avant cela, elle tenta de se frayer un chemin.... Ce qui était toute une épreuve ! Non seulement il y avait du monde, mais en plus elle était petite.... Habitué à devoir composer avec sa petite stature, Katyusha avait commencé la valse des "Excusez-moi" et "Veuillez me pardonner", tous ponctués de sourires charmants et polis. Sa place lui semblait bien loin en cet instant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Besoin de distractions (LIBRE) [09/10/42]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Petit besoin (d'un Courant) d'air» Obama en chute libre ...» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !» Pas sur la neige...[Libre]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Soho et Trafalgar Square :: Grand Théâtre-