L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Cartes et chandelles [Anna, Raphaël] [28/09/41]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Cartes et chandelles [Anna, Raphaël] [28/09/41] Ven 12 Juin - 9:04

[ HRP / Commencement du RP / HRP ]

Il y avait moins de monde que d'habitude au Queen's Head. Normal: c'était la pleine lune et même si beaucoup de bourgeois et autres amateurs de soirées animées dans les salons riaient des rumeurs nocturnes, certains préféraient rester chez eux et prendre comme excuse une migraine ou des papiers importants à remplir.
Cependant, le salon était tout de même remplit et à cette heure tardive, les esprits commençaient seulement à s'échauffer et à alimenter une ambiance à la fois chaleureuse, amicale, presque festive et toutefois un peu bruyante car c'étaient en particuliers des joueurs de cartes qui venaient se livrer à des batailles grandioses et qui s'esclaffaient de leur victoire ou grondaient leur défaite pour parfois même crier au scandale de la tricherie et provoquer en duel l'adversaire.

C'est dans ce climat de jeu, au milieu de nombreux jeunes hommes aux regards pétillants, que se tenait une jeune femme d'une beauté éclatante. Tout à fait à son aise, elle tenait plusieurs cartes en éventail dans ses mains et ne laissait voir à son adversaire, un homme d'une trentaine d'années, que ses petits yeux à l'éclat d'émeraude derrière de longs cils et de longues mèches blondes qui descendaient en cascade sur ses épaules. Derrière elle, les jeunes hommes avaient une vu plongeante sur son corsage impeccable. Ils lui donnaient de petits conseils avisés, louaient son talent et l'encourageaient. On eut dit une colombe accompagnée d'une cohorte de pigeons roucoulant qui ébouriffaient leurs plumes pour mieux se faire voir.

Les jambes croisées sous sa longue et large robe aux mille plis rougeoyants, la jeune femme paraissait sûre d'elle. D'ailleurs, l'homme en face semblait complètement perdu et prêt à jeter l'éponge. Mais il lutterait: honneur oblige, et gagnerait l'admiration de la belle!


- Vous avez perdu mon cher ami...

La voix suave et enchanteresse de la jeune femme mit fin au jeu de manière certaine. L'homme posa ses cartes et soupira:

- Vous m'étonnerez toujours Mademoiselle. Je me retrouve une fois encore piégé...

Avec un sourire, la jeune femme posa ses cartes sous les applaudissements
des jeunes hommes impressionnés derrière elle. Elle tendit la main au trentenaire qui lui fit un baisemain sans rancune avant de s'éloigner après avoir jeté un regard noir aux jeunes freluquets qui se payaient sa tête.
Deux d'entre-eux profitèrent du départ de l'autre pour prendre place près de la jeune femme. Celle-ci ne voulait plus jouer et elle commanda un verre de rhum doux. Pendant qu'elle sirotait son verre, les bourgeois bavards se mirent à lui raconter leurs exploits dans les carrières d'argiles lors de leur enfance: un sujet inintéressant pour elle et qui ne l'impressionnait pas, mais qui avait l'avantage de lui tenir compagnie et de parfaire à son image de femme mondaine.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël Veneziano
Citoyen de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 12/05/2008
Nombre de messages : 183
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Hunter
Age : 67 ans
Age (apparence) : 26 ou 29 ans
Proie(s) : Les Vampires
Secte : Indépendant
Clan : Aucun
Lignée : Aucune
Rang Pyramidal : Ordinaire à tendence Dégénéré
Crédit Avatar : Soma Cruz de Ayami Kojima.
MessageSujet: Re: Cartes et chandelles [Anna, Raphaël] [28/09/41] Ven 12 Juin - 10:06

[HRP/ C'est mieux ici 8) Désolé pour l'attente! En provenance de : extirpation de l'ennui[HRP]

La nuit dernière lui avait laissé un horrible goût amer dans la bouche. Ce soir il allait faire simple, comme parfois. Il allait juste écouter les rumeurs pour localiser sa prochaine cible. Hors de question de se lancer une nouvelle fois tête baissée dans un piège: il allait s'informer, étudier sa cible, la trouver et enfin l'expédier dans l'au-delà sans sommation, sans la prévenir...Inutile de prendre des risques et de jouer franc jeu avec de pareilles créatures! Il fallait qu'il laisse de côté l'honneur et la grâce! Il fallait qu'il frappe sans retenue, sans vergogne, sans regrets...Après tout, n'était-il pas né pour tuer sournoisement?
Si...bien sûr que si...

Raphaël arriva devant le Queen's Head. Ce salon si réputé où aristocrates et hauts-bourgeois jouaient le jeu des apparences...C'est ici qu'il passerait le début de la nuit, pour recueillir tout ce qu'il pouvait sur les rumeurs du moment. En entrant, il saisit immédiatement l'ambiance hypocrite du lieux. Quelle abomination...tout ces humains qu'il admirait tant par moments et qu'il haïssait tant lorsque l'heure était à l'investigation!
Comme d'habitude il fut gêné par l'obligation qu'il avait de prendre au moins un verre pour être discrêt. Seulement, Raphaël était de ceux qui ne boivent que du sang...Il prit donc tout de même un verre de bière de qualité et resta au comptoir pour observer l'assemblée. Il n'était pas passé inaperçu: comme toujours son grand manteau blanc bordé de fourrure avait attiré l'oeil de plusieurs personnes et surtout ses cheveux courts en bataille aussi blancs que sa peau de neige. Son regard froid et l'épée qui pendait à son côté en intimidèrent plusieurs.

Ne prêtant pas attention aux gens qui le dévisageaient ou l'observaient juste par curiosité passagère, il replongea dans ses pensées. Oui la nuit d'hier avait été rude, il fallait qu'il prenne garde à ne pas s'épuiser ainsi à chaque sortie.
Il s'adossa au comptoir de manière distinguée et fit semblant de boire tout en jetant de-ci de-là quelques coups d'oeil rapides et imperceptibles. Il repéra un groupe de jeunes gens qui riaient autour d'une jeune femme facilement repérable grâce à une superbe robe d'un rouge éclatant. Ses cheveux blonds et bouclés étaient ceux d'un ange et sa manière de sourire piqua au vif le Vampire. Certaines humaines étaient vraiment belles...songea-t-il. Une envie soudaine d'en faire son indict le saisit et il se dirigea vers elle et sa troupe de jeunes pédants qui l'étouffaient presque sous un déluge de paroles juvéniles.

Lorsqu'il arriva à sa table, il fut surpris par la jeunesse de la belle: c'était une jeune femme d'une vingtaine d'années seulement. Elle ne devait pas avoir beaucoup de renseignements à lui donner et ce fut une erreur que de s'approcher à ce point! Maintenant qu'il était là, faire demi-tour était stupide voire impolis. Aussi le Hunter aux longues canines s'obligea à converser, ce qui n'était pas dans sa nature première.


- Bien le bonjour, mademoiselle...Messieurs. Puis-je? fit-il en saisissant un tas de cartes dans sa main libre.

Oui, prétendre vouloir jouer était une bonne idée d'approche: cela lui sauvait la mise et lui permettait d'intégrer le groupe pour discuter aisément.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cartes et chandelles [Anna, Raphaël] [28/09/41] Dim 21 Juin - 10:29

L'évolution des voies ferrées...quel ennui! Anna n'en pouvait plus de faire semblant d'écouter les jeunots qui l'entouraient tenter de discuter de sujets sérieux. Après les puérilités de leur jeunesse dans les carrières d'argile, ils débattaient sur l'avancée des travaux à Londres et ailleurs pour instaurer des lignes pour les trains...

Soupirante et commençant à perdre patience, elle sirotait toujours son verre rhum doux, assise dans un fauteuil les jambes croisées sous sa longue robe rouge sang. Quand soudain, elle remarqua qu'un jeune homme étrange était entré dans le salon. Il avait jeté autour de lui une petite vague de froid et attisé la curiosité des clients. Son manteau, son visage, ses cheveux, sa peau...tant de blancheur dans un endroit si terni par les hauts de forme et les vestes noires! Il n'était pas très discret mais il passa tout de même presque inaperçu de certains trop occupés à converser.
Anna le regarda aller au comptoir et l'observa d'un oeil intrigué. Qui était donc cet homme à l'allure si froide? Il paraissait, comme un collectionneur, préférer les armes antiques que de se plié sous une mode actuelle: au lieu d'un fleuret ou d'une canne épée, il portait à son flanc une véritable épée.

L'oeil d'Anna lui trouva quelque chose de louche: sa blancheur...En tant que tueuse de bêtes de la nuit, elle eu un grand doute sur l'origine de cet homme. On était la nuit, il se détachait de tous par sa beauté et son étrange accoutrement...
Il regarda dans sa direction! Anna fit mine de ne pas l'avoir vu. Peut-être était-ce un acolyte venant de la clique de Polyptas? Peut-être la cherchait-il? A jouer avec ces créatures, elle risquait de se retrouver dans une situation bien dangereuse! Aussi elle se rapprocha des jeunes hommes qui l'entouraient.

L'homme vint vers leur table au grand déplaisir de la jeune bourgeoise. Elle ne pu l'ignorer plus longtemps. Ses grands yeux verts derrière ses longs cils le toisèrent d'une manière peu sympathique. Il semblait étrangement gêné...
Lorsqu'il prit le paquet de carte et demanda à se joindre à eux, Anna ne répondit pas.

Ce fut un des jeunes hommes, qui avaient arrêté de discuter pour lui jeter des regards mauvais, qui lui parla le premier:


- Excusez-nous monsieur mais nous sommes en plein débat avec mademoiselle. Les jeux sont fini, vous auriez du arriver plus tôt!

Le jeune coq! Anna dévorait des yeux le nouvel arrivant. Sa beauté était encore plus flagrante ici, maintenant qu'elle l'avait face à elle. Ses yeux reflétaient mille lueurs mystérieuses. La jeune femme préfèrerait certainement sa compagnie à celle des autres...

- Il suffit! fit-elle de sa voix calme et posée. Allons allons...Ce monsieur peut aisément se joindre à nous...Inutile de garder nos discutions en cachotteries si elles ne sont pas intéressantes!

Elle saisit le paquet de carte sur la table et montra une chaise au jeune homme.

- Nous allons voir si vous êtes de taille à m'affronter...Vous savez jouer?

Coupés dans leur élan, les jeunes hommes se détournèrent de la jeune femme en bougonnant discrètement tandis que Anna leur tournait le dos pour jouer avec l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël Veneziano
Citoyen de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 12/05/2008
Nombre de messages : 183
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Hunter
Age : 67 ans
Age (apparence) : 26 ou 29 ans
Proie(s) : Les Vampires
Secte : Indépendant
Clan : Aucun
Lignée : Aucune
Rang Pyramidal : Ordinaire à tendence Dégénéré
Crédit Avatar : Soma Cruz de Ayami Kojima.
MessageSujet: Re: Cartes et chandelles [Anna, Raphaël] [28/09/41] Lun 27 Juil - 21:17

Un océan de verdure...Les yeux de la jeune femme qui la toisa peu amicalement choquèrent Raphaël. Le Vampire n'avait encore jamais vu de pareils iris. Il y voyait, grâce à la lumière diffusée agréablement (même pour lui) par les lampes à huile et les bougies du salon, une symphonie de couleurs naturelles toutes droites venues d'une forêt tropicale comme en parlent les marins à leur retour de voyage. Ils étaient magnifiques, ils étaient verts et, comme les émeraudes, ils attiraient l'œil avec l'attraction divine pleine de cupidité que l'on trouvait chez les chercheurs d'or...

Un instant complètement déstabilisé, le Hunter sourcilla et ne réagit pas à l'invitation de la belle. Soudain il reprit conscience de sa position et de lui-même. Maladroitement, il ôta son long manteau blanc bordé de fourrure et le posa sur le dossier du fauteuil. On eût dit un de ces nordiques à la carrure de viking qui, une fois déshabillé, ressemblent en réalité plutôt à de jeunes freluquets qu'à autre chose. Seulement, si Raphaël paru soudainement plus fin, son vêtement noir fit ressortir davantage sa chevelure blanche aussi éclatante que la neige au sommet des monts éternels et il révéla une carrure non plus massive mais longue, élancée et musclé de manière sportive.

Il s'assit en regardant par politesse son interlocutrice.


- Merci, vous êtes bien aimable ma dame.

Sa voix sembla surfaite au niveau de la bienséance mais elle sonna grave et vive comme s'il eu traversé bien des terres avec bravoure avant d'arriver dans un milieu doux et chaleureux.
Répondant à la jeune femme posément, il la laissa distribuer les cartes en croisant les jambes pour montrer qu'il était à l'aise.


- Oui je sais plutôt bien me débrouiller...

En réalité, s'il connaissait par principe et parce qu'il avait beaucoup observé les humains jouer à ce genre de jeu, il ne se fit pas l'illusion de gagner quoique ce soit, estime ou la partie de cette belle bourgeoise ou noble, il ne savait pas vraiment qu'en penser.
Il commençait à s'embrouiller lui-même et ses pensées n'arrivaient pas à rester attentives. Il la regardait, ses cheveux d'or, sa robe de sang...Elle portait quelques bijoux qui rehaussait sa beauté féminine et son cou, sublime, palpitant...

Tandis qu'ils démarraient la partie, Raphaël sentit monter en lui un malaise. Pourquoi s'était-il approché!? Il le savait pourtant! Il n'était pas doué pour parler, il n'était pas en forme et ce genre de situation lui coûtait. Socialement et physiquement, il n'était absolument pas à l'aise. Pourquoi avait-il décidé d'aller vers elle?
Les yeux du Vampire allèrent de son propre jeu de carte à celui de sa partenaire puis ils remontèrent au niveau du col puis du cou avant de revenir sur son col et de s'égarer. Il s'en rendit compte et revint définitivement sur sa donne. Que lui arrivait-il? La faim le prenait! Il le savait mais il y avait aussi autre chose de plus sensuel qui le gênait. Il avait déjà ressentit ce genre de chose auparavant mais il s'en était vite détaché. Il espérait que cette fois-ci serait pareille.

Il fallait qu'il s'échappe, qu'il s'en aille ailleurs pour retrouver son calme...
Mais le jeu ne venait que de commencer il allait devoir encore rester un moment! Cette perspective l'effraya grandement et lui donna des sueurs discrètes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cartes et chandelles [Anna, Raphaël] [28/09/41] Jeu 30 Juil - 1:53

Pendant que les jeunes pigeons hérissaient leurs plumes sombres derrière elle dans un murmure jaloux, Anna observait le nouvel arrivant. Il semblait dérouté et lorsqu'elle lui indiqua qu'il pouvait prendre place, il eut du mal à réagir. Il la regardait droit dans les yeux et elle soutenait son regard. Que faisait-il réellement ici? Pourquoi la dévisageait-il ainsi? Ses yeux étaient emplis de brumes mais ils ne reflétaient pourtant rien de mauvais.
Enfin le jeune homme s'assit. Il fit mine d'être à l'aise mais la bourgeoise n'était pas idiote et tout dans l'air de ce bellâtre indiquait que grondait en lui une profonde agitation.

Tout en mélangeant et distribuant les cartes, Anna fit mine de ne pas le remarquer et surtout, elle ne montra pas son attention soudaine lorsqu'il avait enlevé son manteau. Il était beau, réellement, et Anna aimait ce qu'il venait de découvrir. Elle ne s'étonna pas des regards indiscrêts du jeune homme. Alors qu'une autre aurait certainement soulevés cette égratignure à la bienséance, elle était habitué à côtoyer des dons juans et des êtres bien plus tentés qu'eux de goûter à sa peau si chaude et si jeune...
Tout en se félicitant d'avoir pu atirer vers elle un si bel homme, elle baissait les yeux sur les cartes et faisait claquer doucement sa langue derrière ses dents parfaites.


- Hum...Nous allons voir si vous êtes si doué que cela...fit-elle avec une voix suave bien voulue.

En regardant son jeu, Anna vit qu'elle n'avait rien de bon. Les jeunes hommes derrière elle commençaient à revenir pour lui donner des conseils et à toiser le nouvel arrivant par dessus son épaule tendre.
Cela énerva la jeune femme qui finit par relever ses yeux éclatants vers ceux de son aversaire avec insistance. Comme il ne pouvait rien faire, c'était à elle d'arranger les choses et elle en fut fort contrariée.
Anna posa ses cartes brusquement sur la table et, lâchant un profond soupir d'agacement, elle saisit son éventail et fit signe de la main qu'elle souhaitait de l'air.


-Ho et puis vous savez cela fait tellement de temps déjà que je suis cantonné dans ce salon pour jouer à ces jeux stupides! Cela m'ennui...
Dites-moi, vous ne vous êtes pas présenté! Allons!
Anna leva les yeux au ciel. Vous avez manqué là de tact mon cher monsieur...Aussi je ne vous dévoilerais mon nom que lorsque je jugerait que vous le méritez.

Le regard de la bourgeoise avait tout de la malice, du vice...
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël Veneziano
Citoyen de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 12/05/2008
Nombre de messages : 183
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Hunter
Age : 67 ans
Age (apparence) : 26 ou 29 ans
Proie(s) : Les Vampires
Secte : Indépendant
Clan : Aucun
Lignée : Aucune
Rang Pyramidal : Ordinaire à tendence Dégénéré
Crédit Avatar : Soma Cruz de Ayami Kojima.
MessageSujet: Re: Cartes et chandelles [Anna, Raphaël] [28/09/41] Ven 31 Juil - 11:35

Raphaël suffoquait. Il avait faim et n'avait rien avalé depuis des jours. Ses forces n'étaient pas assez vives pour pouvoir tenir très longtemps dans une pareille ambiance. Aussi il commençait à suer à grosses gouttes, cela ne se voyait pas, mais c'était très désagréable pour lui. Il avait chaud, chose qu'un Vampire n'aimait pas en général et ses yeux étaient bien trop attirés par le cou et le col de la jeune femme en face de lui pour qu'il continue encore longtemps de faire comme-ci tout allait bien...

La distribution des cartes terminée, il saisit son jeu en soupirant discrètement de fatigue. Il ne voulait absolument plus jouer et si son idée lui avait paru bonne au départ que de s'immiscer dans leur conversation de cette manière là, il regrettait amèrement son geste! Maintenant, il était coincé!

Soudain la jeune femme sembla très impatientée et dans un mouvement de colère atténuée, elle posa ses cartes. Elle ne voulait plus jouer non plus! Les jeune hommes l'avaient assez peu accommodée pour lui donner envie de leur tourner le dos et d'arrêter de jouer. Remarque, ils étaient là comme des mouches autour de leur repas, attirés inévitablement par lui, quoique là il s'agisse d'un être féminin et qu'elle était loin d'être le repas d'une mouche, bien au contraire! Un micro sourire se dessina sur les lèvres de Raphaël: sa comparaison tombait à l'eau...

Tandis que les jeunes mouches chuchotaient en laissant tomber l'affaire de peur d'énerver la belle, cette dernière demanda au Vampire comment il se nommait. Raphaël plongea ses yeux dans les siens et se leva.


- Mon nom est Vanezziano Raphaël, pour vous servir...fit-il en faisant une courbette élégante avant de se redresser et de prendre son manteau et de le jeter par dessus son épaule. Il vint vers la jeune femme et se pencha pour lui glisser ces derniers mots:
Vous avez raison, j'ai manqué à mon devoir et j'espère pouvoir faire mieux une autre fois. Je ne mérite pas votre nom, gardez-le, il n'en sera que plus beau lorsque je l'entendrais pour la première fois...

Sur ce, l'italien lui sourit et profita de l'occasion pour s'en aller. Il fit en sorte qu'on ne puisse pas le retenir et, une fois dehors, il s'adossa à un mur pour souffler un grand coup et s'essuyer le front. Il ne fallait pas qu'il reste ici. Enfilant son manteau à la vitesse de l'éclair, il disparu dans l'ombre, Ira à ses côtés.

[HRP/ Suite de Raphaël à St Margaret's Church,Sueurs froides en enfer/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cartes et chandelles [Anna, Raphaël] [28/09/41] Sam 1 Aoû - 13:21

Il sembla que le jeune homme préférait s'en aller plutôt que de converser, aussi profita-t-il de l'impatience d'Anna pour s'éclipser rapidement. Qu'est-ce qui le gênait en ce lieux? La jeune femme avait repéré cet étrange comportement pressé et stressé qui lui collait à la peau depuis qu'il était arrivé. Quelque chose ne se passait pas comme il le vouait ou bien était-ce un soucis physique.
En son fort intérieur, Anna rit: elle avait certainement bien découvert que c'était un Vampire, non pas que cela se voyait immédiatement mais parce qu'elle avait assez d'expérience en matière de tueuse de créatures de la nuit pour en reconnaitre un surtout lorsque ce dernier est en manque flagrant...Quelle idée de venir dans un tel salon lorsque l'on est dans ce genre d'état! S'il l'avait voulu, il aurait pu tenter de l'emmener dans un coin sombre pour lui déchirer la gorge de ses canines! Pourquoi n'avait-il pas essayé ce genre de chose? Après tout, peut-être avait-elle tord...

Une fois le jeune homme partit, elle se leva et salua vite fait l'assemblée, inclina la tête devant quelques personnes qui c'étaient levées sur son passage, récupéra son manteau et sortit. Il était temps pour elle de rentrer, elle était lasse et une bonne nuit de sommeil la reposerait. Son image de bourgeoise parfaite devait être conservée.


[HRP/ suite d'Anna quelque part un jour ^^' / HRP]
Revenir en haut Aller en bas

Cartes et chandelles [Anna, Raphaël] [28/09/41]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Raphaël veut voir à tout prix Elodie [Pv ELLE]» Raphaël & Elodie . ( Raph ' . )» Anna Preston - Are you talking to me ?» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]» 1st Round: Anna Kournikova vs Maria Kirilenko
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Whitehall et Westminster :: The Queen's Head-