L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Kate - La Sorcière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
La Sorcière
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 29/06/2009
Nombre de messages : 35
Race : Vampire
Classe sociale : Bourgeoise
Age : 142 ans
Age (apparence) : 30 ans
Secte : Indépendant

Clan : Toreadors
Lignée : Lhiannan
Crédit Avatar : Clamp
MessageSujet: Kate - La Sorcière Sam 1 Avr - 2:57



La Sorcière




~ Ce n’est pas le sort qui n’est pas à la hauteur de la sorcière, c’est la sorcière qui n’est pas à la hauteur du sort
Laurie Faria Stolarz ~



Fiche d'identité




Prénom: Kate. Voilà un prénom bien banal à cette époque anglaise. Il peut s’agir d’un surnom, d’un prénom, sa seule évocation fait surgir dans l’esprit des gens un néant tant il est commun. Pourtant, vu les origines asiatiques de la jeune femme, il sonne faux, comme un masque qu’elle aurait emprunté. Personne ne l’appelle par son prénom, il est simplement écrit comme registre lorsqu’elle se présente à des soirées.
Nom: Swan Lewis. Tout comme son prénom, la sonorité anglaise de ce nom de famille sonne comme un emprunt faite au temps et à l’époque.
Surnom: La Sorcière, l’enchanteresse, la divine, la médium. Les surnoms de la sorcière font légions. Dans les ruelles de la capitale on le crie comme une malédiction, dans les grands salons on le murmure comme une menace ou un désir.
Sexe: Femme
Âge réel: 142 ans
Âge d'apparence: 30 ans
Origine: Selon son apparence, la jeune femme est clairement d’origine asiatique, japonaise, chinoise ou peut-être même mongole. Tant de mystère en un visage.
Classe sociale: Bourgeoise pourtant cela ne l’empêche pas de se déplacer dans les endroits réservés à l’aristocratie sans que personne n’intervienne.
Emploi: La sorcière est avant tout une femme d’affaires. Elle use de ses charmes et de ses pouvoirs pour aider quiconque se présente à sa boutique. Paysans, bourgeois, même les aristocrates se pressent dans sa petite boutique obscure pour lui demander conseil. Ses services sont très chers. En effet, la femme ne prend que les objets qui ont de la valeur aux yeux de ceux qui les possèdent. Ainsi le prix parait toujours astronomique à celui qui vient quémander ses services.
Dans des moments de divertissement, il arrive qu’elle se présente lors des grandes soirées mondaines et dans les clubs de la ville, exécutant de petits numéros et des tours de passepasse dont raffolent les victoriens.





Race: VAMPIRE



Rang Pyramidal: Ordinaire
Secte: Indépendant
Clan: Les Toreadors
Lignée: Lignée Lhiannan




Description physique



Taille: 1,35
Poids: 113
Yeux: La Sorcière à un regard perçant, à la fois malicieux et mystérieux. D’un simple coup d’œil elle semble mettre à nue l’âme de ses interlocuteurs, les mettant mal à l’aise, les faisant sentir comme des êtres inférieurs. Ses yeux ont une forme d’amande, trahissant ses origines d’un autre pays. Ses cils sont longs et noirs, lui donnant parfois des regards intemporels. Ce qui frappe également ce sont leur couleur. L’iris est très sombre, parfois  de la pupille. Ils sont en fait de couleur pourpre, oscillant entre le rouge clair et le rouge foncé. Ils sont animés de leur volonté propre et semblent briller de mille et un éclats. Si certains peuvent parler par leur regard, celui de la Sorcière est intemporel, comme un miroir à la surface immuable.

Cheveux: Les cheveux de Kate sont magnifiques, ils rappellent les mèches envoutantes des geishas dont parles les récits orientaux. Ils sont longs et sombres, d’un noir éclatant comme le plumage des corneilles. Ils encadrent son visage aux traits volontaire et pourtant indéfinissable. Souvent remontés en un chignon japonais, ils sont retenus par des baguettes aux détails minutieux.

Description détaillée: Dans la croyance populaire et traditionnelle, la sorcière ressemble à une vieille femme laide qui vit recluse dans une chaumière sordide au fond des bois. Elle est presque toujours sèche et ridée, voutée, puante et vêtue de haillons noirâtres. À quoi s’ajoutent des cheveux gris et jamais soignés qui pendent sur ses épaules, un regard en dessous, cruel et ironique, un nez crochu garni de verrues. Sa bouche est mince et il lui manque des dents, alors que son visage est bien souvent orné de longs poils disgracieux.

L’Enchanteresse pourtant défie toutes les lois des contes pour enfant avec sa belle apparence. Elle est grande et mince, ses gestes et sa démarche rappellent ceux des félins. Son visage ovale est envoutant et ses traits sont délicats et lui donnant un air fragile. Ses yeux sont petits et en amande d’une couleur très sombre. Ses regards sont froids et ils ont le don de mettre à nue l’âme de ses interlocuteurs. Elle possède de longs doigts fins terminés par des ongles qui ressemblent à des griffes. Sa peau blanche comme neige est due à une faible exposition à la lumière puisqu’elle passe la majeure partie de son temps dans sa petite boutique. L’harmonie de son visage est souvent mise en valeur par l’élégance de sa silhouette. C’est une femme magnifique qui charme et qui intrigue aux premiers regards. Il est évident que la jeune femme est d’origine asiatique. Ses yeux en amande et bridés, ses longs cheveux noirs et raides trahissent son histoire malgré son nom anglais. Une chose est sûre, c’est qu’elle marque les esprits.

Vêtements: Malgré sa classe sociale, la sorcière à un goût prononcé pour le luxe. Ses vêtements sont toujours taillés dans les meilleures étoffes et ses accessoires sont taillés dans les métaux les plus précieux. Ses vêtements sont souvent qualifiés comme outrageant, mais toujours raffinées. La sorcière se pâme dans le rôle d’un personnage qui marque les esprits. Tout son être renvoie à une image qui laisse dans l’air comme un parfum de mystère. Elle porte des styles très différents, allant de la robe détaillée aux pièces les plus simples. Ses vêtements sont comme le reflet de ce qu’elle représente. Ils mettent en valeur sa silhouette féline et la douceur de sa peau, lui donnant un charme ensorcelant. La sorcière est un véritable caméléon. Dans toutes situations, elle porte toujours la tenue qu’il faut sans pourtant se fondre dans la masse.

Toutefois, Kate est aussi prompte à la procrastination. Ses vêtements d’intérieurs sont divers, portant souvent de grandes tuniques asiatiques qui permettent de se prélasser de tout son long. On la voit souvent vêtue d’un kimono sombre dont la boucle arrière rappelle les ailes d’un papillon.

Particularités: Origine asiatique à cette époque où l’on commence à peine à découvrir l’orient.
La Sorcière possède un tatouage qui couvre l’entièreté de son dos. D’un noir profond, il représente un phénix aux ailes déployées.



Caractère



En public: La Sorcière est une habile actrice qui se complait dans le rôle complexe qu’elle s’est donné. À la fois ennemie et amie, conseillère et prédicatrice, elle se fond comme une ombre dans le brouillard au milieu des discussions. Que ce soit en privé ou en public, son comportement est toujours le même. Réfléchie et tempérée, elle ne se cache pas pour montrer son savoir et l’étendue de ses pouvoirs. Elle lit les esprits avec la légèreté d’une aile de papillon, gardant sur ses lèvres minces un sourire supérieur sans pour autant dévoiler son jeu. Elle est d’une grande impartialité, disant les choses comme elles le sont sans jamais prendre des gants blancs. Ayant toujours eu un pressentiment pour l’avenir, elle perd rarement son sang-froid, et ce devant toutes les situations. D’une grande intelligence, cette jeune femme fait partie de ceux qui sont dangereux de par leur connaissance.

La Sorcière aime être le centre de l’attention, ses spectacles sont très prisés par les adeptes de l’occulte et dans les cercles fermés de certains salons. On se bat pour la recevoir à sa table ou lors de ses soirées. Pourtant, d’un naturel renfermé, la belle dame ne parle jamais d’elle-même, ne reflétant que ce que son interlocuteur s’attend d’elle.

En tant que Vampire: Bien que vampire, la Sorcière ne se complait pas dans le rôle traditionnel des vampires. Pour elle, elle ne fait pas partie de ce qu’ils ont décidé d’être. La magicienne se considère comme une entité à part, un être de légende qui appartient à une autre époque, à un autre folklore. Aussi, préfère-t-elle ne pas se mélanger aux membres de sa race et ses confrères de sang respectent cela et ne semble s’intéresser à elle que lorsqu’ils ont besoin de ses services. Elle respecte la mascarade, qui est pour elle une nécessité. La Sorcière n’a jamais oublié comment elle a été traitée  lors de ses diverses rencontres après sa transformation. Elle ne se soucie pas des intrigues et des petites guerres de pouvoir que se livrent les sectes. Ses années de vie l’ont rendue semblable à l’onde d’une rivière, sous sa surface lisse, elle ne fait que passer. Aussi, accepte-t-elle de répondre aux besoins de tous ceux qui passent sa porte, lycan, loup-garou et même les hunters.

Loisirs: Se prélasser, fumer de l’opium, dessiner des kanjis.

Religion: shintoïsme

Qualités: Conciliante, perspicace, cerner les gens

Défauts: Hypocrite, égoïste, égocentrique




Background



Résumé: La sorcière est née dans un village de pêcher de l’ancienne région d’Omi. Ses parents étaient des ouvriers banals et sa Grand-Mère surnommée Baba était la guérisseuse du village. Tous se pressaient pour suivre ses conseils et recevoir ses soins. Élevée depuis sa jeunesse pour devenir prêtresse dans un sanctuaire, la jeune femme apprit à lire et écrire tout en continuant de suivre l’enseignement de sa grand-mère qui lui apprit les secrets de la vie et de l’existence. Après le refus du Daïmyo à ce qu’elles deviennent une prêtresse, elle trouva un époux. Le jour de leur mariage, le Daïmyo vint demander son droit de cuissage (droit de prendre le pucelage d’une jeune femme). La famille s’opposa, cette pratique n’était déjà plus courante et cela les déshonorait. Le Daïmyo s’offusqua, le ton monta. La nuit suivante, la famille fut attaquée et tuée. La Sorcière fut défigurée, une partie de son visage fut brulé à l’aide d’une lame. Le Daïmyo refusa qu’on enterre les corps. La jeune femme brula la demeure avec les corps de sa famille à l’intérieur et érigea une tombe de fortune.

La sorcière devint un paria. Tous les habitants du village lui tournèrent le dos, tous ceux que sa famille avait aidés la laissèrent dans la misère. À bout de force et le cœur remplit de chagrin, elle s’enfuit dans la forêt un soir d’hiver pour se laisser mourir. C’est la qu’elle rencontra ce qu’elle cru être la Yuki-onna, le yokai des neiges. En faite, la belle dame des légendes était en réalité un vampire qui offrit à la jeune femme la possibilité de se venger tout en la mettant en garde contre le prix qu’elle aurait à payer. La sorcière ne l’écouta pas et accepta l’immortalité. Les blessures de son visage disparurent en même temps qu’elle devint à son tour un vampire. La jeune femme retourna la nuit même à la demeure du Daimyo qu’elle assassina froidement ainsi que toute sa famille. Elle erra dans le village terrorisant les villageois qui abandonnèrent leur demeure, persuadé que des yokais avaient décidé de s’en prendre à eux. Lorsque le matin se leva, la sorcière comprit le terrible prix de son désir. Elle retourna auprès de la dame des neiges qui lui enseigna tout ce qu’elle savait. Lorsqu’elle eu tout appris sur sa condition et sa vie, la sorcière partie  découvrir le monde, s’arrêtant de ville en ville pour étendre ses connaissances des sorts et sortilèges de ce monde. Elle traversa ainsi le Japon, la Chine avant de partir vers Bali et les Indes. À chaque endroit qu’elle traversait, elle attirait les regards et la curiosité. Ses connaissances étaient grandes et elle aida de nombreuses personnes. Mais chaque fois, son apparence et ses manières finissaient par la trahir. Les regards d’admiration se changeaient en doute, peur et haine et on finissait par la chasser. La Sorcière finit par s’installer en Égypte ou elle continua de développer sa réputation. Lorsque les premiers représentants de la compagnie des Indes se présentèrent dans le pays des pharaons, la Sorcière suscita un vif intérêt et engouement. Pour les victoriens fervents d’occulte et de magie, elle incarnait un désir suprême. C’est ainsi qu’elle s’installa à Londres où elle créa sa boutique qu’elle tient en compagnie des deux adolescents qu’elle a recueillis.

Education
- La musique: La Sorcière aime beaucoup la musique comme divertissement, elle chante très bien et joue du Shamisen
- Les sciences: La sorcière utilise des mélanges de science et d’occulte. Elle connaît bien la science qui est pour elle une forme de magie.
- L'Alchimie: Pour la sorcière l’alchimie est une sous forme de la magie.
- Les langues: Japonais, égyptien, l’indi, l’anglais

Histoire: Allons, prend place près de moi, tu m’as l’air si fatigué. Je le suis aussi vois-tu. Je traine une longue fatigue depuis si longtemps que je ne me souviens même pas de la dernière fois que je me suis sentie réellement…vivante...Te raconter ma vie serait hélas bien long et nous n'avons pas assez de bouteilles pour entamer une histoire aussi longue, car j’ai eu une vie bien longue même si cela ne se lit pas mon visage.

Je suis née il y a de cela 142 ans… Cela en fait des années pour une âme humaine. Je garde très peu de souvenirs de ma vie humaine. Ils se sont perdus dans les années comme la fumée d’opium. Je me rappelle avoir grandi dans un petit village de pêcheur dans la vaste et merveilleuse région d’Omi. Ma vie était simple et certaine la qualifierait de dure, mais elle me plaisait, moi qui ne connaissait rien d'autre. Les Japonais ont ce merveilleux sens de ne jamais questionner leur position dans le vaste monde et de ce contenter de peu... mais passons avant que je ne m'égare.

Mon père était un ouvrier respectable, un bon voisin et ma mère était une couturière hors pair. Ma Grand-mère, que tous appelaient Baba, était une sage femme, un mélange entre une sorcière et un médecin. Une guérisseuse qui pouvait parler aux esprits, prédire les naissances, lire l'avenir et même annoncer la mort. Elle était admirée et tous lui demandaient conseil. Elle savait lire et écrire et elle me transmit tout son savoir. C’est d’elle que j’ai appris les meilleurs remèdes pour guérir l’âme et le corps des hommes. J’étais encore jeune lorsque je rencontrai Crow. C’était un homme bon,  qui avait le cœur sur la main. Il aurait pu créer le monde avec un grain de sable. Mais le bonheur est éphémère et le destin se brisa de lui-même. Le soir de nos fiançailles, le Daimyo se présenta en personne pour nous offrir ses félicitations, mais derrière ces belles paroles, un plus sombre dessein tiraillait son esprit. Il exigea à mon père son droit de cuissage, qui lui permettait de prendre mon pucelage. C’était une coutume barbare, abolie depuis bien longtemps. Ma famille refusa, cela les déshonorait et déshonorait le Daimyo. Une dispute s’en suivit. Le soir même, je perdis tout ce que j’avais de plus précieux au monde. Mes parents moururent Baba également, même Crow disparut dans les ténèbres. Quant à moi, moi qui appelais la mort, moi qui souhaitais les suivre dans l’autre monde, fut épargnée. M’enfin… le seigneur me laissa au milieu des morts avec une balafre si profonde que des lambeaux de chair pendaient de mon visage.

Mais je vois que tu me dévisages... Oui, il ne reste rien de cette terrible blessure… elle a disparu en même temps que tout ce qu’il y avait d’humain en moi. Après cette terrible nuit, le seigneur retourna à sa demeure, donnant l’interdiction que je puisse enterrer ma famille. Il faut que tu saches, comme chez beaucoup de peuples, que chez les Japonais, le culte de la mort est très important. Cette interdiction était une insulte à la mémoire de mes ancêtres. Au village, tous me tournèrent dos, eux que Baba avait soignée, mis au monde, enlever des griffes de la mort, ceux-là mêmes me laissèrent seule avec mon désespoir. Je transformai notre demeure en sépulture. J’y mis le feu et les cendres de ceux que j’avais aimés s’élevèrent dans les cieux. Puis, je partis vers la forêt pour m’y laisser mourir. C’était l’hiver, le temps était froid, d’un froid si glacial qu’il transperçait les os et vous figeait l’âme. La neige tombait doucement, comme des pétales. Je restai prostrée dans la neige, appelant la mort comme un amant et ce fut la mort qui me trouva. Elle était si belle, la peau d’une blancheur irréelle, vêtue d’un kimono blanc qui flottait dans le vent. Je cru que c’était la Yuki-onna. Un yokai d’une grande beauté. Mais c’était un vampire, ma sauveuse. Elle guérit mon visage, sans pouvoir guérir mon âme. J’appris d’elle tout ce que je sais sur ma race et les miens. Mais j’avais en moi une soif de vengeance que seul le sang de mes ennemis pourrait assouvir. Je la quittai donc pour exercer ce que le reste d’humain en moi souhaitait. Je retournai au village et cette nuit-là pas un seul habitant ne survécut à ma colère. Mais à la fin, lorsque le sang cessa de couler et les morts de gémir... je n’avais en moi qu’un immense vide. Celle que j’étais mourut tout à fait.

Après cette épreuve, je continuai ma route, traversant le Japon et la Chine. À chaque fois, je m’installais dans un village, je guérissais les gens, puis je repartais lorsque leur regard de gratitude se remplissait de soupçons et dégout. C’est d’ailleurs à cette époque que mes ‘’pouvoirs’’ apparurent. Puis ma route continua et mon chemin me mena jusqu’en Inde où je m’installai chez un guérisseur qui m’apprit les secrets des dieux et celui des plantes. Puis je quittai l’Inde pour m’installer à Bali et finalement ma route s’arrêta en Égypte. Mon arrivée sur la terre des pharaons fut pour moi comme un renouveau. Je retrouvais une population rattachée à ses racines, à son histoire, proches des légendes qui avaient constitué le peuple qu’ils étaient. J’y rencontrai de mes confrères qui comme moi continuaient de s’enraciner aux vieilles croyances et à l’ordre ancien. Et puis un jour, alors que je donnais l’un de mes petits spectacles où était présente l’élite britannique je vis à quel point ils avaient envie de croire que tout cela était réel, qu’il existait bel et bien de la magie. C’est pourquoi je suis venue m’installer ici, à Londres et que j’ai ouvert cette boutique. Les jumeaux m’y aident bien et le commerce est florissant.

J'ai longtemps parcouru le monde tu vois, j'ai vu la vie, la mort, des peuples entiers se livrer bataille. Rien en ce que j'ai pu voir chez l'homme n'a réussi à me convaincre qu'il existait en ce monde une âme dévouée

Voilà pourquoi à présent mes services coûtent très cher. Plus le désir est grand, plus le prix sera élèves. Je me nourris de cet attachement, de ce lien qui consacre à quelque chose le sens de valeur. Voilà pourquoi tout dans cette boutique coûte très cher. Il faut bien prendre garde à ce que tu souhaites, car une fois ton désir complet nul ne peut revenir sur le prix.

Allons n'aie pas peur mon petit, pour toi le prix sera...





En société



Famille: De ses souvenirs, la Sorcière ne garde de sa famille qu’un simple brouillard. Elle se souvient de ses parents, son père pêcheur, sa mère couturière. Elle se souvient de son futur époux, mort avant qu’ils ne puissent mieux se connaître. Le visage qu’elle garde le plus est celui de Baba et la lueur malicieuse qu’elle avait au fond de ses prunelles. Depuis leur mort, elle à tout refoulé au plus profond d’elle-même.
Ennemis: Aucun si ce n’est les mauvais payeurs.

Alliés: Aucun alliés connus si ce n’est les deux jumaux qui l’accompagne. Dimitri et Alexei

Situation: En tant que vampire, la Sorcière connait bien les créatures de la nuit, vampire, loup-garous et autres n’ont aucun secret pour elle. Toutefois, elle n’entretient aucune relation particulière avec eux.




Localisation sur l'Ombre



Votre demeure: La boutique Nazomie se situe dans Covent Garden. La boutique n’a aucune affiche ni annonce. Seuls ceux qui connaissent son existence y entrent.

Endroits les plus fréquentés: Les soirées privés, les salons celui du Spirit en particulier.




But(s)



Les buts de la Sorcière sont impénétrables. Elle semble toujours au dessus de tout, traversant les siècles comme une ombre. Pourtant, elle en a quelques un. Le premier est de réaliser les désirs de ceux qui entrent dans sa boutique. Chaque voeux réalisé lui donne le sentiment d'exister et c'est cela son but premier, continuer d'exister et qu'à travers elle l'ordre ancien se perpétue.




Armes et équipement



Armes: Une dague en argent sertie de rubis. Les baguettes qui retient ses cheveux.

Objets personnels: Un petit miroir ovale qu'elle porte autour de son cou comme un pendentif.




Pouvoirs



La Sorcière utilise à la fois la science et le scepticisme. Ses pouvoirs sont un mélange de wicca, de médecine ancienne qui se concentre sur les plantes et les énergies. Comme toute bonne adepte des sciences occultes, elle sait préparer des potions qui sont un mélange d’apothicaire et de sorcellerie. Elle est capable de créer des filtres, des amulettes, des poisons et autre gris-gris qui sont le lot des croyances humaines.

- Vision Parfaite: Ce pouvoir permet aux Vampires de voir tout ce qui se cache même dans les plus ténébreuses ombres, et de déceler des choses invisibles aux gens qui n'ont pas cette particularité rétinienne.
Inconvénients: Une lumière, même une lanterne, qui est mise en sa présence lorsqu'il l'utilise, peut le rendre aveugle quelques minutes.

- InvisitbilitéVery Happyéjà pro dans l'art de se dissimuler dans l'ombre, certains Vampires ont développé la faculté de se rendre invisible, ou plus précisément de se fondre dans le décors facilement. Comme les caméléons, ils prennent la couleur du fond qui les environne.
Inconvénients: Les Humains sont particulièrement bernés par ce pouvoir, cependant les autres races détectent assez vite les Vampires invisibles.

- Le démon au mille visages: La Sorcière est en contacte avec un démon qui s’est greffé à elle. Le démon se matérialise dans les surfaces réfléchissantes comme les miroirs, les vitres, l’onde de l’eau. Il permet de donner à la Sorcière le pouvoir nécessaire pour réaliser un vœu. Cela peut-être une guérison, retrouver quelqu’un, ou même donner la mort.
Inconvénients: Pour chaque vœux, le démon exige son paiement. Dans la religion shintoïste, on croit que l’homme donne de la valeur à ce qu’il possède. Ainsi, un objet de peu de valeur monétaire peut avoir une valeur incommensurable pour un homme. Cela peut-être un objet mais aussi un souvenir, tout ce qui à une valeur attire le démon. Il s’en nourrit comme le ferait une chimère.

(HRP: Ce pouvoir à plusieurs limites qui sont déterminés lors de chaque RP. Le prix du souhait sera convenue avec le joueur. L'Admin peut se réserver un droit de veto)

- DEUXIÈME POUVOIR INVENTÉ: DÉTAIL DU DEUXIÈME POUVOIR INVENTÉ
Inconvénients: INCONVÉNIENTS DU DEUXIÈME POUVOIR INVENTÉ




Autres personnages



NOM, PRÉNOM, RACE et PROFESSION de VOS AUTRES PERSONNAGES + LIEN VERS LEUR FICHE PERSO




[/size][/color]
Crédits


Les images utilisées dans ce message viennent de :
- Clamp (Manga XXXHolic)




MADE BY .ANGELUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Sorcière
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 29/06/2009
Nombre de messages : 35
Race : Vampire
Classe sociale : Bourgeoise
Age : 142 ans
Age (apparence) : 30 ans
Secte : Indépendant

Clan : Toreadors
Lignée : Lhiannan
Crédit Avatar : Clamp
MessageSujet: Re: Kate - La Sorcière Mer 12 Avr - 2:54



RP joués




~ Les aventures de VOTRE PERSONNAGE ~



- Boule de cristal et révélations [DATE DU RP en jj/mm/aa]
La Sorcière reçoit la visite d'un homoculus qui s'interroge sur ce qu'il est. Après quelques révélations, celui-ci quitte la boutique.

- Nuit de velours [DATE DU RP en jj/mm/aa]
Le vicomte Angelstone se présente à la boutique de la sorcière à la recherche d'information. En effet, il cherche à savoir si Sarah Spencer est encore en vie. Contrairement à ses habitudes, la vampire lui révèle la vérité sans exiger un prix. Surpris, l'ange déchus quitte la boutique pour poursuivre ses recherches.

- De petites emplettes [DATE DU RP en jj/mm/aa]
La sorcière fait la rencontre de Stan et lui révèle qu'elle est au courant des rêves que fait sa soeur. Cette révélation choque Stan qui prend un autre chemin.

- Dans l'antre du démon [11-15/10/41]
Alexender Von Ravellow se réveille dans la boutique de la Sorcière. Celle-ci lui a sauvé la vie en le libérant de sa prison des égouts. Le hunter lui demande où se trouve Sarah Spencer. La Sorcière lui donne l'information en échange de sa montre à gousset.

- Là où les étoiles dorment, les anges s'éveillent en secret [04/04/42]
Alexender retourne consulter Kate pour savoir où sont ses compagnons et surtout Sarah. Kate demande un nouveau paiement: le souvenir de ses domestiques ou de sa mère. Alexender refuse.


MADE BY .ANGELUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kate - La Sorcière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Eva Hopkins - Kate Beckinsale - Sorcière ou démone» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière» Yseult et le reste du monde [72%]» Frida [Sorcière]» Gwelaly Lothalia [Sorcière & Voyageuse]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Le mot de l'Admin (HRP) :: Registre des naissances :: Personnages actifs :: Vampires-