L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Etrange rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Adhéna
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 04/11/2007
Nombre de messages : 47
Race : Vampire
Classe sociale : Bourgeoise
Emploi/loisirs : aller dans des salons, ou des galeries d'art,...
Age : 44
Age (apparence) : 17
Secte : Sabbat
Clan : Tzimisces
Rang Pyramidal : ordinaire
MessageSujet: Etrange rencontre Mar 6 Nov - 23:01

[Commencement des Rps de Adhéna et Sylphien]

Adhéna ferma la grande grille de fer noire, qui séparait son manoir des rues sales de Londres. Sans jeter un regard aux alentours, elle se dirigea vers l’église St James dans laquelle elle se rendait souvent. Bien que l’heure fût tardive, le prêtre ne s’étonnerait pas de la voir venir et la laisserait seule avec ses songes. Elle était devenue une fervente chrétienne pour cet homme, qui voyait en elle une demoiselle vertueuse et dévote. En effet, cela faisait maintenant un peu plus d’un an qu’elle c’était installée dans cette ville traversée par la Tamise et jamais elle n’avait ratée la messe du dimanche, si chère aux croyants.
La jeune fille se déplaçait avec la légèreté d’une chatte dans les rues peu éclairées qui menaient à l’église. Cependant sa faculté innée de vampire, lui permettait de voir sans aucun souci dans la pénombre et même dans le noir complet. En passant par son raccourcit habituel, Adhéna déboucha sur le cimetière. Elle s’arrêta devant la porte et scruta l’obscurité. Tout était en place, calme et mort. Ah, non, une tombe avait été fraichement creusée. La jeune fille poussa le portail et se dirigea vers la sépulture, arrivée à hauteur, elle lut : Edward Phoe. C’était surement l’homme qu’elle avait torturé puis vidé de son sang il y a peu. Les autorités l’avaient enfin retrouvé. Adhéna éprouva une grande satisfaction pour ce méfait, elle avait encore prouvé sa supériorité face à ces stupides humains. Ils ne seraient jamais capables de remonter une piste jusqu’à elle, la pauvre petite allemande seule dans son manoir. En plus, cet Edward l’avait bien divertie. Le regard de la jeune fille se perdit dans de vagues souvenirs…

~ Nooon ! Je vous en prie, j’ai une famille,… Oh Julie, ma petite Julie,…~

Que de lamentation pour un père indigne. Ah! Comme il était amusant de jouer avec leurs sentiments. Même après ces centaines de meurtres, mademoiselle Lisblutig ne s’en lassait pas.


- Pauvre homme, j'irais bien tirer cette Julie de son doux lit, ainsi elle te rejoindrais,...

A cette pensée macabre, la petite bourgeoise ressentit un frisson lui parcourir le corps.


Dernière édition par le Mar 6 Nov - 23:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Mar 6 Nov - 23:39

Faisant sa promenade ou sa ronde, comme s'amusent à le dire ces pitoyables humains, le beau et grand Sylphien se dirigeait, comme à son habitude à cette heure ci, vers le fameux cimetière précédant à l'église St Jame's.
Zigzagant, encore sous l'euphorie d'un bon repas, il avança malgré tout d'un pas silencieux, "ombres parmi les ombres" comme lui-même l'entendait souvent dire.
Les hommes (car jamais il ne s'attaquait aux femmes), étaient parfois quelque peu difficiles à tuer, mais Sylphien ne devait s'en prendre qu'à lui-même, car il avait la fâcheuse habitude de jouer avec sa proie avant de la faire sombrer tout droit dans le long tunnel de la mort. La voir courir, comme si ses pauvres petites jambes bien dodues et gorgées de sang allaient le sauver. Ridicule ! Toute cette mascarade au contraire ne faisait qu'attiser sa faim.
C'était donc, rempli de toutes ces émotions, qu'il arriva dans le cimetière. Cimetière qui comme d'habitude était bien sinistre et plein d'ombres. Se mouvant dans le brouillard naissant, Sylphien entendit le son d'une voix... qui plus est féminine. Il rajusta son chapeau haut de forme ainsi que sa cape, légèrement plissée et s'approcha encore un peu de l'endroit d'où provenait la voix.


Là, surprise divine ! Entourée d'une couleur rouge sang, une superbe créature, face à une tombe était éclairée par un des rayons voyeur de l'astre lunaire, clairement visible en cette sombre nuit. Une chevelure couleur des ténèbres, particulièrement soignée entourait son doux visage angélique.
Quoique, ayant une bouche enfantine, Sylphien perçut chez elle une étrange aura, comme si elle avait commis des faits assez et plus qu'inhumains. Aucun doute possible, ce bel objet ne pouvait être autre chose qu'un vampire mais aussi le responsable de la nouvelle et grandissante flamme qui illuminait dès à présent le coeur romantique du jeune vampire. Tel un coup de foudre une claire nuit d'automne.


Avec toute la douceur dont un coeur soudainement amoureux est possible, Sylphien, se posta derrière le dos de la jeune inconnue et lui parla d'une voix fluttée, qui fit écho au brouillard environnant:

-Puis-je demander à la douce et tendre beauté que vous êtes, quel est son nom ?


Dernière édition par le Dim 18 Nov - 17:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adhéna
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 04/11/2007
Nombre de messages : 47
Race : Vampire
Classe sociale : Bourgeoise
Emploi/loisirs : aller dans des salons, ou des galeries d'art,...
Age : 44
Age (apparence) : 17
Secte : Sabbat
Clan : Tzimisces
Rang Pyramidal : ordinaire
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Jeu 8 Nov - 20:33

Adhéna, bien qu’inspirée par ses souvenirs, avait sentie l’aura d’un vampire dans les alentours du cimetière. Cela ne l’étonna donc pas que celui-ci vienne s’adresser à elle. La jeune vampire ne se retourna pas immédiatement, méditant une réponse approprié à un inconnu inopportun qui venait troubler ses pensées. Puis elle se retourna et scruta le visage étranger qui s’adressait à elle. Cheveux sombres, visage avenant, maintient excellent, mais vêtu pauvrement. Adhéna n’afficha pas même un sourire pour accueillir, avec ironie, cet homme sans tact et elle fit claquer sa langue en signe de désapprobation.

- Ne siérait-il pas mieux, monsieur, quand vous vous adressez à une dame, que vous vous présentiez d’abord à elle ?

Malgré son apparence vestimentaire, il émanait de cet homme une certaine aura de noblesse. Cependant, la jeune femme n’appréciait pas qu’il soit intervenu pendant cet instant d’intense souvenance, d’un passé proche et plein de sentiments forts. Les hommes sont si souvent axés sur leurs propres envies, qu’ils en oublient celles des autres, et même bien souvent, celles du sexe opposé. Quel triste sort pour les femmes, que de devoir assouvir les désirs de ces mâles, sans qu’ils ne leurs accorde aucun répit. Pourtant, cela plaisait à Adhéna, de devoir remettre en place ces rustres qui la gênaient. Elle en tirait plaisir et fierté, car ces goujats, après avoir accomplit leur méfait, s’excusaient platement, comme des chiots apeurés par le fouet de leur maître.
Mais lui, qu’allait-il répondre ? C’était un mystère pour la vampire qui n’arrivait pas à lire ses intentions dans ces yeux. Si, peut-être une pointe d’intérêt, ou de désir,…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Dim 18 Nov - 17:14

Le fait que la belle et inconnue créature ne se soit pas retournée au son de la voix de Sylphien et ainsi dévoilé son joli minois, lui fit tout de suite comprendre qu'il n'était pas réellement le bienvenu à ses yeux.
Mais le léger sentiment de mécontentement par rapport à ce comportement distant et froid s'évanouit complètement lorsque la jeune fille tourna enfin son visage. Visage que Sylphien avait, malheureusement, si peu aperçut la beauté de loin, en fut encore plus étonné de revoir une telle blancheur, pureté sur ce tendre visage, dont la seule touche de couleur était celle de ses lèvres, d'un rouge si intense que l'on aurait pu croire qu'elles venaient tout juste de ne faire qu'un avec du sang. Une bouche aux contours pulpeux, telle une fraise bien mûre.
Ce fut grâce à toutes ces images enivrantes que le bel homme garda une douce esquisse d'un sourire passionné face à l'expression de la belle, toujours aussi neutre. Esquisse à peine visible qui s'effaça totalement en entendant le bruit désagréable, qui donnait l'impression de provenir de la jeune fille, comme annonciateur de sa prise de parole.
Elle avait parlé d'un ton où se sentait une légère exaspération mélangée à un intérêt presque curieux.
Cette jeune demoiselle semblait donc, avoir été dérangé pendant un moment important à ses yeux. C'est pour cette raison qu'elle était si dure dans des paroles presque moralisatrices.


S'avançant dans une brume dissimulant seulement le sol et ses pieds, Sylphien se mit à parler d'une voix calme et posée:

-Ma dame. Je suis en ce même instant, où j'ose vous adresser la parole, victime d'un tiraillement injuste et douloureux. Etant, malgré les apparences, fils d'aristocrates italiens, il me vient à l'esprit, de vous présenter des excuses… Or, mes habitudes urbaines acquises parmi les roturiers depuis un certain moment, m'incitent à ne pas vous proposer mon pardon, n'en voyant pas le but ni la raison, puisque après tout je ne vous ait fait aucun mal…

Faisant comme à son habitude glisser ses canines sur sa lèvre inférieure, Sylphien regarda la demoiselle à l'apparence enfantine, s'attendant à une vive réaction, voire violente face à son arrogance.

Il patienta sagement, souriant comme sourirait un enfant malade.
Revenir en haut Aller en bas
Adhéna
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 04/11/2007
Nombre de messages : 47
Race : Vampire
Classe sociale : Bourgeoise
Emploi/loisirs : aller dans des salons, ou des galeries d'art,...
Age : 44
Age (apparence) : 17
Secte : Sabbat
Clan : Tzimisces
Rang Pyramidal : ordinaire
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Mer 21 Nov - 15:17

Adhéna écouta patiemment l’homme parler, tourner autour du pot pour enfin ne pas dire son nom. Mais que cela pouvait-elle lui faire qu’il soit un fils d’aristocrate italien ? Ce vampire lui rappelait en fait, certains livres qu’elle avait feuilletés avant de les jeter sans scrupules. Ce haut bourgeois lui faisait penser à ces honnêtes hommes du temps de la monarchie absolue de Louis XIV. Aux courtisans qui léchaient les bottes de qui le voulait, en plus d’avoir ce ton uniforme tellement exaspérant. La demoiselle c’était même un jour demandé, si ses hommes auraient réagis avec plus d’agressivité en voyant la mort devant eux.
La vampire cacha un bâillement derrière sa main, signe d’ennui plus que de fatigue.


- Monsieur, vous ne m’avez toujours pas annoncé votre nom. Enfin, qu’importe.


Adhéna se retourna et partit vers l’entrée cimetière, sans se retourner vers cet homme qui avait été si mielleux avec elle. La jeune femme poussa le portail et marcha sans se presser vers l’église. Elle était en retard, et ce à cause de cet inconnu. Le saint père aurait surement l’air embarrassé en lui ouvrant les portes du domaine de Dieu. La vampire s’arrêta devant un vitrail et fronça les sourcils. *Il n’était pas ainsi hier, ces Londoniens sont des nigaud*, en effet le beau vitrail était brisé, sûrement par une pierre lancée par un ivrogne ou humain déganté. Adhéna tourna la tête vers le cimetière, il était maintenant caché par l’un des mors de l’église. Elle haussa les épaules, monta les marches et frappa aux grandes portes de bois usées.
Le prêtre vint lui ouvrir, la mine endormie, cependant son visage fit un sourire embarrassé à la vue de mademoiselle Adhéna. Il la fit entrer, puis repartit à son oreiller. La jeune femme s'avança dans la vieille église et s'assit au premier rang, le plus à gauche possible, à sa place habituelle. Etrangement, le fait d'être dans une église l'aidait à penser, pourtant ce lieu était le domaine de Dieu, de celui qui considérait sa race comme impure et non digne de son pardon. Peut-être était-ce le fait de narguer ce Dieu par sa présence qui rendait Adhéna si bien. Après avoir passé une heure à penser dans un calme ininterrompu, la vampire se leva dans un bruit de tissus froissé et alluma un cierge, elle déposa ensuite une pièce dans une petite tirelire ornementé et remonta l'allée jusqu'à la grande porte de bois, qu'elle poussa sans difficulté. Dehors rien n'avait changé.
Adhéna reprit alors le chemin de son manoir, puis se ravisa, elle préférait passer la nuit dehors.

[HRP: Sylphien, comme je vois que vous ne répondrez plus, je vous quitte pour me promenner ailleurs]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Mar 12 Fév - 18:03

Observant toujours la frimousse blanchâtre de la damoiselle, Sylphien ne pu s'empêcher de remarquer le dédain et l'agacement dans ce regard. Tout cela se transforma en désintéressement total dans l'esprit du vampire mâle, lorsqu'il la vit partir vers les portes du cimetière qui dessinaient des ombres menaçantes pour un quelconque humain mais très attirantes pour un suceur de sang. Ombres qui furent lentement brisées lorsque la jeune femme les poussa pour pouvoir pénétrer dans le cimetière.
La contemplant de loin, Sylphien appréciait les gestes et les pas feutrés qu'elle laissait sur son passage. Sons divagants, transportés dans la brume perpétuellement aussi épaisse.
Toutefois la surprise vint déranger les pensées de Sylphien, lorsqu'il aperçut une silhouette masculine ouvrir les portes de l'église. Il voulut intervenir et se précipiter à la rescousse de la donzelle, mais, la voyant entrer paisiblement il se ravisa et attendit au clair de lune, qu'elle sorte de cette maudite maison de Dieu.


La voyant émerger de l'église, Sylphien d'une lente foulée, se dirigea vers le chemin que la jeune vampire avait emprunté.
Il n'eut pas de mal à la rattraper. Elle se trouvait sous une sorte de porche et marchait toujours, faisant mine de ne pas s'être rendu compte de sa présence.

Les mains dans les poches il parla audiblement:


-Bien. J'avoue ma défaite... Je me nomme Sylphien et si par la vie ou la mort je puis vous sauver je le ferai.

Sur ces derniers mots, l'arrogant individu s'adossa au dos d'une des parois du porche, plia une jambe, appuya ainsi son pied contre la même cloison et attendit une réaction, toujours les mains dans les poches et souriant d'un sourire amusé et invisible dans cet épais brouillard.
Revenir en haut Aller en bas
Adhéna
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 04/11/2007
Nombre de messages : 47
Race : Vampire
Classe sociale : Bourgeoise
Emploi/loisirs : aller dans des salons, ou des galeries d'art,...
Age : 44
Age (apparence) : 17
Secte : Sabbat
Clan : Tzimisces
Rang Pyramidal : ordinaire
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Mar 12 Fév - 19:41

Ce lourdeau de vampire la suivait tout en sachant qu'elle était consciente de sa présence. Pourquoi restait-il derrière elle? Par respect, non surement pour l'importuner une nouvelle fois. La bourgeoise se demandait sourtout pour quelle raison il avait attendu une bonne heure pour la revoir. Il devait avoir quelque chose derrière la tête et Adhéna intriguée, se laissa suivre.
Quand monsieur l'inconnu prit la parole, elle sentit un sourire discret naitre sur ses lèvres. Sa voix n'était pas dénuée de charme. Mais ce qui la rendit heureuse, était qu'il s'avouait vaincu par elle, une femme. Pas n'importe quelle femme bien sur, mais tout de même... Alors comme cela, il se prénomait Sylphien. Etrange. Banal. Italien. Cependant ce qui fit s'arrêter la jeune femme était la fin de sa phrase. Pourquoi lui vouer fidélité?
Elle se tourna à demi et posa un regard en coin sur l'homme adossé au mur. Adhéna le lorgna un instant, puis lui fit face.


- Quel étrange comportement, siffla-t-elle entre les dents, elle fit claquer sa langue. Que me vaux le deshonneur de vous avoir comme servant?

Cet idiot avait l'air content de lui. Elle aurait certainement du l'ignorer et le laisser parler seul en passant son chemin. Pourtant une chose la retenait ici.
Adhéna qui se tenait à deux mètres de l'aristocrate, s'aprocha d'un pas, puis d'un second. Elle le dévisagea et se rendit alors compte que derrière son acoutrement peu soigné, se cachait un homme aux traits charmants. Chose peu rare chez les vampires. Enfin, rien de bien interessant. La jeune femme soupira et son souffle forma un petit nuage de vapeur. Pour le moment, elle s'ennuyait à mourir. Restait à savoir ce qu'allait répondre cet étrange phénomène d'italien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Sam 16 Fév - 17:57

Quel ne fut pas le plaisir de Sylphien lorsqu'il eut encore la chance de voir de très prés le visage de la belle inconnue. Mais ce n'était rien comparé à l'enivrante sensation qu'il eut par la suite; quand elle s'était vraiment bien approchée de lui et qu'elle avait soupiré dans la brume glacée. Son souffle se répandant comme une brise parfumée de l'été, étourdissant ainsi l'esprit de Sylphien dans des méandres mystérieux.
Emporté par ce même élan, il lui prit lentement la main, connaissant déjà sa réaction, mais continua et parla:


-Les saisons ont beau tourner et les années passer, jamais de mon existence je n'ai encore rencontré quelqu'un comme vous. Une personne qui me fait penser qu'en amour comme en politique on ne dit ni jamais ni toujours…

Partant d'un rire moqueur et relâcha mollement la main de la belle, Sylphien se détacha du mur et étendit longuement ses bras.

-Qui plus est, ma mie, vous ne m'avez toujours pas dévoilé votre doux nom… Serais-ce pour garder un mystère ? Ah ! Quoi de plus attirant que le mystère d'une femme ?

Sur ce, Sylphien retira son haut de forme, fit une révérence à la dame et, attendit… encore.
Revenir en haut Aller en bas
Adhéna
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 04/11/2007
Nombre de messages : 47
Race : Vampire
Classe sociale : Bourgeoise
Emploi/loisirs : aller dans des salons, ou des galeries d'art,...
Age : 44
Age (apparence) : 17
Secte : Sabbat
Clan : Tzimisces
Rang Pyramidal : ordinaire
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Dim 17 Fév - 11:59

La jeune bourgeoise laissa mollement sa main dans celle de Sylphien et écouta avec une certaine attention les douces paroles qui sortirent de sa bouche.

- Mon cher Sylphien, vous n’êtes plus si jeune et à mon humble avis, plus d’une personne me ressemblant a du croiser vos pas. Mais je considère tout de même cela comme un compliment, car ainsi vous avez cerné une partie de ma personnalité.

La main chaude du vampire quitta la sienne. Adhéna la mit entre deux plis de sa robe pour l’empêcher de refroidir. La demoiselle laissa échapper un petit rire, découvrant des dents blanches et deux canines acérées.

- Sachez que le mystère entoure plus que les femmes, chaque partie du monde cache en lui ses petites secrets. Même vous. Enfin, vous pourrez m’appeler, elle s’approcha lentement du visage du vampire, puis de son oreille et lui souffla : Lucy.

Rapidement, la dame se remit en place et planta son regard dans celui de Sylphien. Allait-il se rendre compte de son mensonge ? C’était fort possible, mais ce n’était pas important, cet homme commençait à intriguer la demoiselle vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Jeu 21 Fév - 20:03

La joie et en même l'étonnement emplirent le cœur de Sylphien. Pensant que la damoiselle allait rejeter sa main, il fut abasourdi de sentir une légère étreinte. Les mains de la belle inconnue, aussi blanches que son doux visage, étaient froides voir glacées.
Puis ce contact physique fut rompu par la vampire. Elle prononçât son nom.
Là, il souri sans contrainte. Il l'avait comprit depuis le premier moment de leur rencontre: cette dame était aussi maligne et joueuse que lui.
Sylphien pris la parole, laissant libre cours aux divagations de son esprit… et de son cœur.


-Vous dîtes que des personnes comme vous on du croiser mon chemin… et moi je dis que vous vous méprenez.

Inspirant profondément il reprit.

-Chaque être est unique… mais vous, c'est au-delà de cela. Sûrement parce que vous appartenez à la race des vampires. Tout comme moi…

A ce moment il s'approcha encore plus près d'elle. Lui effleura le bas de son menton et parla:

-Ma chère, sachez que mentir, tout comme la gourmandise est vilain. Mais cela tombe bien… j'apprécie beaucoup ce qui est vilain.
Revenir en haut Aller en bas
Adhéna
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 04/11/2007
Nombre de messages : 47
Race : Vampire
Classe sociale : Bourgeoise
Emploi/loisirs : aller dans des salons, ou des galeries d'art,...
Age : 44
Age (apparence) : 17
Secte : Sabbat
Clan : Tzimisces
Rang Pyramidal : ordinaire
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Jeu 21 Fév - 22:56

La jeune femme laissa échapper un petit rire clair et lugubre à la fois, le vampire qui était à ses côtés lui plaisait, car ce qu'il disait sortait de son coeur plus que de sa tête, chose râre chez une race comme la leur. Mais, il y avait une chose plus étrange qu'à l'acoutumée, Adhéna ressentait comme une attirance bestiale pour Sylphien, surement la même qu'elle avait éprouvée il y a bien des années pour son maître, lui aussi vampire. C'était cela, la présence d'un homme de sa race grisait ses sentiments, la cause devait être qu'elle n'y était que peu habituée. Comme c'était charmant,...

- Vous avez raison, je suis unique en mon genre.

Elle sentit le souffle de l'aristocrate sur sa peau. La vampire frissona. Son regard de feu passa des yeux de Sylphien, jusqu'à sa bouche qui se mouvait lentement.

- Vous décelez les mensonges comme si vous lisiez dans mes pensées... Dit-elle en se raprochant des lèvres du vampire, elle les effleura et recula de quelques centimètres. Cher, je suis très, très vilaine et j'aime ça...

Comme c'était drôle de jouer avec un mâle, cela changeait des monotones soirées passées à rêvasser dans l'église, ou encore dans un salon où ne traînaient que de pathétiques humains. Du bétail seulement bon à servir de coupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Mer 12 Mar - 20:32

Le rire de la jeune demoiselle confirma une fois de plus et de façon intense l'idée que Sylphien s'était peu à peu fait d'elle. Le jeu, elle adorait ça. Mais surtout, elle s'enchantait de voir qu'un vampire lui faisait tant de compliments qui plus est, forts sincères. L'excitation, digne des vampires, régnait dans l'air, comme une odeur persistante se mêlant aux vapeurs de la brume environnante.
Une sorte de séduction plus ou moins animale se jouait entre ces deux êtres. Des regards, suivis d'effleurements se succédèrent les uns après les autres, tout cela baignant par moment dans des gestes intenses retenus aux derniers instants ou dans d'autres, avec plus de pudeur.
Son souffle également, respirait une certaine sensualité retenue.
Sa bouche, couleur de sang, ouvrait progressivement l'appétit du gourmand et impatient Sylphien.
Trop de tentations pour retenir plus longtemps des mots, des gestes, des pensées et enfin des actes.
Il se colla donc plus près au corps de la demoiselle toujours au nom inconnu. Sylphien approcha son visage des lèvres de la petite joueuse, puis tout en les effleurant de sa propre bouche il parla, appuyant sur certains mots.


-Ma mie, sachez que si l'amour était une maladie je serais un cas désespéré.

Sur ce, il pris part de la bouche aux contours sucrés, alternant entre baisers intenses et étreintes d'une grande douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Adhéna
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 04/11/2007
Nombre de messages : 47
Race : Vampire
Classe sociale : Bourgeoise
Emploi/loisirs : aller dans des salons, ou des galeries d'art,...
Age : 44
Age (apparence) : 17
Secte : Sabbat
Clan : Tzimisces
Rang Pyramidal : ordinaire
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Dim 16 Mar - 16:16

Adhéna ne s’étonna pas de sentir les lèvres impatientes de Sylphien s’approcher, puis se presser sur les siennes. La vampire partageait le désir de ce compagnon, pourtant inconnu il y a quelques heurs à peine. Elle éprouvait une certaine envie de continuer plus longuement ces baisés anticléricaux, mais le fait d’être dans la rue la gênait. Enfin, cela ne l’empêcha pas de poser l’une de ses mains de porcelaine dans le cou du mâle, en pressant plus ou moins fortement, selon la cadence de leurs embrassades. Son autre main était posée à plat sur le torse du vampire, à l’emplacement de son cœur.
Adhéna mit soudainement fin à leur baisés et lui dit, sans s’éloigner de lui :


-Quelle belle prestation mon ami,… Que diriez vous de faire plus ample connaissance dans un lieu plus sombre ?

Cet homme lui plaisait, de plus il semblait come elle, se moquer des règles des humains, que beaucoup de vampires respectaient. On pouvait considérer la jeune femme comme une libertine, d’ailleurs elle-même s’affichait comme telle. Elle s’amuse grandement à corrompre les cœurs les plus vertueux et profite des meilleures occasions pour prendre du bon temps. Après cette longue pause, Adhéna embrassa une dernière fois Sylphien et fit un pas en arrière.

- Puis-je vous proposer de m’accompagner dans les catacombes ?

Elle se doutait qu’il ne refuserait pas et si par malheur, il négligeait son offre, ce vampire recevrait son courroux. La jeune femme détestait qu’on lui désobéisse et ce depuis qu’elle possédait son pouvoir de vampire. Adhéna aimait le pouvoir et jouissait de voir les autre se prosterner à ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Lun 21 Avr - 5:43

Jamais la pression d'un baiser n'avait semblé aussi délicieusement paradisiaque à Sylphien. D'autres pressions se firent également sentir. Parcourant son corps qui frémissait plusieurs fois de frissons qu'il n'avait pas éprouvé depuis longtemps. Sa main, si douce et à la fois si forte, lui tenait le coup, à la manière dont on tient un objet tant convoité. Et l'autre. Ah ! L'autre si bien placée ! A cet endroit du corps du vampire, elle ne pouvait que percevoir l'ardent amour qu'il éprouvait à cet instant. Son coeur palpitait plus que jamais. Comme il y avait si longtemps qu'il n'avait pas ressentit une telle chose !
Il n'avait pas eut besoin des paroles de la demoiselle pour savoir qu'elle ressentait les mêmes impressions que lui. Mais, comme tout bon amant qu'il était, il l'écouta, un sourire tendre affiché sur ses lèvres encore humides du baiser trop court et passé à son goût.
Sur un dernier baiser et la voyant reculer, Sylphien comprit mieux le sens des paroles de sa toute récente bien-aimée. Comme elle, il avait envie que ce bonheur d'être à deux se prolonge jusqu'à devenir éternel, même si pour cela il devait lui donner l'impression qu'elle le dominait totalement, chose qui ne lui déplaisait pas, dans le fond.


- Ma chère, je ferai tout pour avoir une fois de plus, l'honneur de parcourir la châsse bénie formée par vos douces lèvres sucrées. Je vous suivrais au bout du monde, si cela me garantirait le fruit de notre amour. Un amour… consommé. Mais pour cela il faudrait d'abord que je connaisse le nom divin, à n'en pas douter, de ma Vénus adorée.

Sur cette dernière demande, Sylphien s'approcha du corps attirant de sa belle. Or, cette fois-ci sans la toucher, du moins pas directement, mais à travers regards et expressions remplis de sous-entendus bien explicites.
Revenir en haut Aller en bas
Adhéna
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 04/11/2007
Nombre de messages : 47
Race : Vampire
Classe sociale : Bourgeoise
Emploi/loisirs : aller dans des salons, ou des galeries d'art,...
Age : 44
Age (apparence) : 17
Secte : Sabbat
Clan : Tzimisces
Rang Pyramidal : ordinaire
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Mer 23 Avr - 16:50

Alors comme il était prévu, le Vampire accepta la proposition d'Adhéna, qu'il avait certainement dû trouver alléchante. La suite de leur rencontre serait, à coup sur, plus mouvementée que cette série de baisés échangé au coin d'une église. Leur prochaine résidence, certes plus sombre et plus humide, leur apporterait l'intimité dans laquelle ils pourraient jouir sans crainte.
Adhéna sourit à son compagnon et lui rendit ses rengards, en restant muette, les yeux parlant pour elle. Puis, faisant encore fi de la question de Sylphien, elle lui prit la main et l'entraina vers l'église dans laquelle il y avait des sousterrains, presque méconnus. En chemin, elle ne se tourna pas une fois vers lui et une fois arrivée devant la grande porte de l'église, elle posa son index devant ses lèvres, pour demander le silence à Sylphien. Une fois dans le vieux bâtiment, elle marcha à pas de Vampire vers la gauche, où il y vait un escalier qui menait à un balcon, où se trouvait l'orgue. Une fois en haut, elle passa par une petite porte qui était sur le côté, elle menait aux cloches. Ensuite, il fallut descendre de nouveaux escaliers, pour arriver à un endroit que seul les intimes du prêtre connaissaient. Et encore, le religieux ne savait pas qu'il se cachait en dessous d'une trappe de nouvelles marches menant dans les enbtrailles de la terre. Adhéna l'ouvrit et prit encore les devants.
Les deux amants se retrouvèrent dans un couloir sombre, mais leurs yeux y voyaient comme dans le jour. Elle conduit Sylphien de droite et de gauche et enfin, ils parvienrent à une porte. Arrivé devant celle-ci, la Vampire sembla se réinteresser à nouveau à son compagnon et lui sourit.


- Mon nom est Adhéna.

Ensuite, elle poussa la porte de bois et pénétra dans une pièce meublée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Jeu 8 Mai - 18:51

Ses yeux. C'est sûrement ce qui avait fait fondre Sylphien face à la séduisante vampire. Aucune parole ne fut prononcée d'ailleurs. C'était inutile. Les mots auraient plutôt eu l'effet de briser cet instant fragile de ces deux ombres parmi les ombres, proches de s'unir enfin après une certaine retenue.
Sa main maintenant. Comme emprisonnant un frêle volatile, enserrait celle de Sylphien qui a cet instant eu l'impression de ressentir les battements de son coeur bien plus distinctement que d'habitude. Puis comme si elle était un guide unique et irremplaçable, le vampire la suivit docilement jusqu'à l'intérieur des l'église pour rejoindre une porte. Peu à peu, de marches en couloirs, elle l'emmena aux tréfonds de la terre. Enfin elle se tourna vers lui pour évoquer son nom. Adhéna. Cette appellation provoqua une sorte de bouleversement intérieur chez Sylphien. Non seulement parce qu'il l'enchantait mais aussi parce qu'il lui évoquait quelque chose au fond de son esprit. Une vague sensation de déjà vu se propagea en lui. Mais pour l'instant il n'en avait cure, préférant terminer ce qu'ils avaient commencé sous le porche.


Il entra donc à la suite de sa belle.

Sylphien regardait ce qui l'entourait pour finalement dévier son regard en direction de sa seule lueur de cette nuit; Adhéna. Plus souriante que jamais, celle-ci semblait à la fois se désintéresser de lui et attendre quelque chose de sa part et surtout de sa propre initiative.
Alors il en serait ainsi.
Il s'approchât, ou plutôt colla son corps contre celui peu réticent de sa tendre. Il débuta donc par vagues de caresses, certaines plus intenses que d'autres et à intervalles irréguliers. De ce fait Sylphien commençait à se laisser emporter dans une passion naissante qui ne ferait que s'accroître au fur et à mesure de sa progression. Les baisers passionnels se succédèrent, quittant parfois ses lèvres pour aller papillonner sur les ailleurs corporels de celle qu'il désirait tant posséder à cet instant. Mais il fallait qu'il se calme. Les femmes et surtout les vampires avaient parfois besoin de plus de temps pour arriver au comble de leur désir. Ce fut dans cet état d'esprit qu'il tempéra ses pulsions tout en ne faiblissant pas dans ses actes.


De fil en aiguille, les deux amants s'étaient déplacés dans la pièce, renversant tout sur leur passage, telle une tornade de sensualité. Il alternaient également leur position; parfois contre le mur ou encore adossés à une table.
Sans pouvoir se retenir plus longtemps, Sylphien extériorisa toute son ardeur intérieure sans presque aucune limite. Il eut même un moment où, comme incontrôlable il avait mordillé un peu fort la lèvre inférieure d'Adhéna qui se mit alors à saigner légèrement. Celle-ci étrangement ne pipa mot, comme trop occupée à se réjouir de telles festivités. Et pourtant sans qu'elle ait dit un mot, Sylphien fut interloqué par son propre comportement et parla donc tout en sachant que ce n'était pas le meilleur moment pour le faire.


- Bigre ! Comment me ferais-je pardonner auprès de vous d'avoir eu la maladresse de blesser de si belles lèvres? Que les anges m'emportent si je recommence !

Sylphien lui parlait en l'embrassant toujours, sans pour autant résister à l'appel du sang qui coulait légèrement le long de la gorge d'Adhéna pour aller se perdre un peu plus loin dans son corsage.
Revenir en haut Aller en bas
Adhéna
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 04/11/2007
Nombre de messages : 47
Race : Vampire
Classe sociale : Bourgeoise
Emploi/loisirs : aller dans des salons, ou des galeries d'art,...
Age : 44
Age (apparence) : 17
Secte : Sabbat
Clan : Tzimisces
Rang Pyramidal : ordinaire
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Dim 11 Mai - 20:46

Adhéna lui avait enfin avoué son nom et étrangement, Sylphien de dit pas un mot et le suivit dans la pièce. Elle le regardait, droite et immobile, attendant qu'il s'avance. Qu'il tente et fasse les premiers pas. Ce qu'il fit d'ailleurs, quelques temps après. La VAmpire sentait son désir, elle en éprouvait elle aussi, mais pas vraiment pour son compagnon, plutôt pour ce qu'il pouvait lui procurer.
Il était bon, tendre, doux comme un agneau. Caresses et baisers se succedaient, rendus avec autant d'envie par Adhéna. Elle l'étreignait, profitant de cet instant avec cet inconnu de Sylphien qui était tombé entre ses griffes. Un beau mâle, qui savait s'y faire. Il retenait même son propre désir pour qu'elle ne s'en sente que mieux. Cela la changeait de certains compagnons qui ne la prenaient que pour dire et non par un certain désir envers sa personne elle-même.
Leurs mouvements étaient encore retenus, cachés, comme ficelés, mais l'envie se faisait plus forte et Adhéna avait du mal à réfreiner la violence qui lui brulait le corps. Leur danse gracieuse atteint son prmier zénith lorsque Sylphien, malencontreusement, avait blessé la lèvre de la Vampire. Celle-ci avait étouffé un cri de jouissance. Elle aimait ça et comptait bien le lui faire comprendre. Alors que son amant perdait son temps en paroles, Adhéna planta ses yeux dans les siens, lui sourit et pressa sa lèvre plus fort encore. Le sang qui en sortait redoubla d'intensité. Elle sentit les lèvres, la langue de Sylphien trouver le ruisellemnt rouge et leva la tête vers le ciel, la bouche entrouverte, les dents sorties.


- Que les anges t'emportent!

Et en disant cela, elle repoussa avec forceson compagnon contre le mur d'en face, restant tout près de lui. Elle entreprit de lui déboutonner la chemise, tout en lui mordillant l'oreille, dessendant dans son coup, jusqu'à sa base. Là, elle revint aux lèvres de son amant. Adhéna ouvrit la chemise du Vampire et posa ses mains sur ses hanches, puis dans son dos, elle le caressait à même la peau, alternant parfois avec le bout de ses ongles.
Adhéna cessa se recula d'à peine un pas et cessa de bouger. Elle le contempla un instant, de haut en bas. Elle avait envie de se défouler, que cela aille plus vite. Mais d'une autre manière, elle apréciait de prendre son temps. Sensuellement, elle passa sa langue sur ses lèvres et recula de quelques pas en tendant les bras vers son amant, l'inviant ainsi à le rejoindre au centre de la pièce. Il n'y avait pas de lit, pas d'endoit où se reposer. Mais ils n'étaient pas là pour ça.


- Deshabille moi, c'était à la fois un ordre et une sorte de plainte.

Elle avait envie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Jeu 22 Mai - 12:02

Lui, qui croyait avoir été trop loin dans sa progression amoureuse, étouffa un souffle d'étonnement, le visage toujours niché dans de profondes rondeurs, lorsque Adhéna exprima son contentement. Par contre, Sylphien comprit que les paroles étaient vaines et mêmes dérangeantes pour cette vampire à la peau douce. Ce fut à elle d'être emportée dans un élan de désir. Une sorte de férocité quasi animale se dégageait de ses gestes experts, recherchant plus, toujours plus. Le go^t de son sang, le touché froid de ses doigts tout le long de son dos qui devint comme enflammé sous la pression griffue de ses ongles descendant ainsi jusqu'à ses reins.
Soudainement tout s'arrêta. L'observant d'un air interloqué, Sylphien comprit que tout allait encore trop lentement pour Adhéna. Cette dernière se dirigea donc eu centre de la pièce où plus aucun objet ne pouvait retenir au même ralentir le déroulement de leurs fantaisies.


Citation :
- Deshabille moi

Cette phrase résonna plus que sensuellement aux oreilles sensibles du suceur de sang. Le moment d'agir plus en profondeur approchant de plus en plus. Comme elle lui avait bien fait comprendre par moult regards, il se colla une fois de plus à elle, la toucha plus franchement essayant de n'oublier aucune partie de son corps.
Ayant repéré un divan aux allures anciennes mais spacieuses, Sylphien embrassait langoureusement sa belle tout en rapprochant leur futur support de son pied gauche. Quand le meuble fut bien placé, il poussa Adhéna qui alla s'y enfoncer sensuellement, sa poitrine ressentant plus que jamais. Il était temps qu'il devienne plus audacieux et surpasse l'utilisation ses mains afin de répondre efficacement à la supplication que la vampire venait tout juste d'évoquer, résonnant encore dans l'esprit plus qu'échauffé du "Roublard". En y regardant de plus près ce dernier n'eu pas à faire grand-chose pour mettre à nu sa désirée; déjà son corsage bien ouvert, laissait entrevoir plus que nécessaire. Après tout il pouvait aussi la déshabiller… de l'intérieur.
Très vite allongé sur elle, sans pour autant l'écraser de son poids, Sylphien touchait chaque creux du corps de celle qu'il commençait tout juste à posséder. Ardemment le vampire désirait la connaître par coeur, allant de plus en plus loin à l'aide de ses mains brûlantes de découvertes. Mais quelque chose l'empêchait de s'expanser dans cette démarche. Là, à cet endroit le plus stratégique, se dressait une attirante barrière de dentelle. Sylphien ne la voyait pas mais la toucher lui permettait de maintenir un certain mystère qui ne le serait pus bien longtemps.
Il passa un doigt. Deux doigts. Trois doigts. Quatre doigts. Et puis, toute la main! Désormais plus aucune frontière ne s'interposait au contact charnel. Tout en s'activant de plus en plus à ce creux spécifique, Sylphien mordillait la bouche puis l'oreille d'Adhéna, laissant échapper de longs râles très expressifs et à peine retenus.
Enfin le moment tant attendu arriva. Ils ne firent plus qu'un. L'un dans l'autre, mais l'un, plus que l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Adhéna
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 04/11/2007
Nombre de messages : 47
Race : Vampire
Classe sociale : Bourgeoise
Emploi/loisirs : aller dans des salons, ou des galeries d'art,...
Age : 44
Age (apparence) : 17
Secte : Sabbat
Clan : Tzimisces
Rang Pyramidal : ordinaire
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Dim 1 Juin - 11:50

...Tellement envie.
Sylphien semblait un peu décontenancé, mais en un battement de cil, il se rapprocha, l'enlaça de ses bras, la parcouru de ses mains impatientes, moins que celles d'Adhéna qui déchiraient parfois la peau de son amant, lui laissant quelque résidu de peau sous ses ongles long et verni de rouge. La Vampire embrassait, voulait toujours plus, cherchait un brin de peau qu'elle n'avait pas encore imprégné de son odeur. Ces formes masculines, elle les connaissait par cœur, chaque homme se ressemblait, leur morphologie était identique. Toujours une tête sur les épaules et un cœur au niveau de l'entre jambe. Chose étrange, elle aussi possédait un cœur dans les parties adjacentes de ses douces cuisses, toujours prêtes à accueillir qui elle le voulaient, pourvu qu'il la fasse jouir. Elle sentait les mains du Vampire se rendre plus loin sous ses vêtements, sans pour autant toucher ses parties intimes, pas encore du moins.
Puis il l’approcha du divan, il la repoussa pour mieux la prendre. Allongée elle passa sensuellement sa langue sur ses lèvres, un outil de désir, acéré comme la meilleure lame quand il s’agissait de parler, douce et attirante pour ceux qui avaient la chance de la toucher. Sa poitrine se soulevait à un rythme lent, posé, comme si rien ne la touchait dans les gestes de Sylphien et pourtant, elle aimait. Ses seins étaient à moitié dénudés, son corsage avait perdu ses lacets, ces formes étaient ainsi visibles, et lançaient comme des appels, implorations pour qu’on vienne les toucher, les prendre, les posséder. Adhéna, dans un geste théâtral, leva une main vers son amant, et lui fit signe de venir. Si elle ne l’avait pas fait, rien ne se serait passé autrement. Ardent de désir pour elle, le Vampire se posa au dessus d’elle, sans pour autant l’accabler de son poids. Le sourire sur ses lèvres s’étira et un soupir de contentement lui échappa. La recherche de l’autre se poursuivit, pas moins pleine de d’impatience.
Enfin, Sylphien en vient aux doigts. Ceux-ci, agiles s’infiltrèrent sous les dessous de la Vampire. L’une des mains d’Adhéna faisait son chemin vers la ceinture qui retenait encore le pantalon du Vampire, l’autre se promenait dans sa chevelure noire, longue, douce. Elle aimait toucher les cheveux de ses amants et les sentir. Malgré elle, la jeune femme laissa échapper un petit gémissement. Elle n’avait pas affaire à un amateur. Il devait être un Don Juan, la preuve en était qu’en à peine quelques heures, ils s’étaient retrouvés sur un divan. Tous deux prêts à consommer le désir qui faisait trembler leurs membres.
La ceinture céda sous les doigts de la Vampire, en quelques gestes, elle la retira, déboutonna,… Sa bouche se posa sur le lobe de l’oreille de Sylphien, avec douceur, elle le mordilla, elle aurait bien agit autrement, mais elle se sentait enivrée par le plaisir, si bien qu’elle ne se contrôlait plus qu’à moitié. Toute cette douceur qu’elle recevait la charmait. Comme une enfant gâtée, elle voulait encore plus. Cuisses écartée, elle voulait plus que des caresses, plus que des mains. Qu’il la lui arrache, sa culotte de dentelle, qu’il l’enlève et qu’il la prenne. Adhéna serra les dents, les yeux plissés, le regard perdu sur le plafond, mais elle ne voyait plus, elle n’entendait plus,… Son corps ne répondait plus qu’au touché et au plaisir qu’elle recevait, à celui qu’elle donnait. Que d’attente. Mais plus longue elle est, meilleure en est la délivrance et l’apogée. Palpitante de désir, les caresses se poursuivirent, les baisés s’enchainaient, plus sur la bouche mais sur des membres plus inférieurs. Des regards parfois, s’échangeaient entre les deux amants enfin ils se comprenaient. Le langage n’avait plus d’intérêt dans des moments pareils. Ce n’était plus la peine de parler, c’était le corps entier qui se faisait comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adhéna
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 04/11/2007
Nombre de messages : 47
Race : Vampire
Classe sociale : Bourgeoise
Emploi/loisirs : aller dans des salons, ou des galeries d'art,...
Age : 44
Age (apparence) : 17
Secte : Sabbat
Clan : Tzimisces
Rang Pyramidal : ordinaire
MessageSujet: Re: Etrange rencontre Mar 19 Aoû - 23:35

Après avoir joui de cette soirée improvisée avec ce compagnon d'un soir. Adhéna le quitta sans un mot, sans un regard. Contente d'elle même et fière d'avoir succombé à cette tentation sexuelle qui la démangeait de toutes part. Cette agréable nuit resterait gravée dans sa mémoire, comme toutes les autres d'ailleurs et Sylphien allait s'ajouter à ses nombreuses conquêtes. Ce Vampire avait été essayé, puis maintenant il était classé, pour enfin finir encombré sous d'autres hommes, d'autres femmes aussi. Adhéna aimait la diversité, elle touchait à tout ce qui pouvait être drôle, amusant, innovant. Elle avait déjà couché avec des hommes, des femmes, les deux à la fois. Humains ou Vampires. Ce qui lui importait était le bon temps qu'elle aurait à passer. Elle récompensait ceux qui lui avaient plu par un adieu froid et définitif. Cependant, ceux qui lui avaient fait perdre ses heures espérées mouraient souvent sous ses crocs ou subissaient plusieurs blessures avant qu'elle ne les quittes.Adhéna, un glacier de l'arctique que la fonte des neiges n'atteindrait pour rien au monde. Elle avait vécu un enfer, elle le faisait maintenant vivre aux autres. Certains pourtant n'avaient rien fait de mal. Elle non plus. Alors, pas de pitié.Il faut prendre garde que la nuit, personne ne se promène dans les pas de cette Vampire à l'allure puérile et candide. Homme, Femme, enfant, rien ni personne ne peux étancher sa soif et la colère qui gronde en elle, cachée maintenant sous cette méchanceté, ce sadisme qui émane d'elle tel une aura de lumière. Dévastatrice. Les humains n'ont aucun droit de vie face à cette chatte, son territoire s'agrandit parce qu'elle le souhaite. Possessive. Avide de tout pouvoir. Rêveuse de devenir la reine de tous, de se faire obéir et pouvoir, oui pouvoir profiter de tous et de cette vie d'immortelle qu'elle a prise.Criminelle. Si l'on devait la juger pour ses actes, même des siècles ne permettraient pas de lui faire purger sa peine. Elle a tué avec la froideur d'une lame, exultant de voir la souffrance des autres. Son avenir est tracé, il n'existe que dans le sang, même Dieu ne pourrait rien y changer. Ses yeux brillent, et reflètent tout de rouge.La ténébreuse combattante est en route. Son ennemi: le monde entier. Ses proies: les faibles. Son désir: être et devenir. Tout pouvoir doit être accaparé, elle le veut et creuse les tombes pour se l'offrir sur un plateau d'or blanc.La demoiselle sortit de l'Eglise, le sourire au lèvres. La nuit n'était qu'entamée, il lui restait encore quelques heures pour se délecter des bienfaits des ténèbres. D'un pas assuré, elle s'éloigna de ce domaine de pierres, marchant à la recherche d'une proie en pleine santé. Son encas lui avait ouvert l'appétit, il fallait maintenant trouver de quoi se mettre sous la canine.Dans un bruit de froufrous, la Vampire sauta sur un toit de son pas léger et contempla les rues. Londres n'était pas très animée de ce coté, il faudrait qu'elle se rende dans les quartiers pauvres où personne ne dormait. Chinatown.Ce nom exquis résonna dans l'esprit d'Adhéna. Se passant la langue sur ses lèvres pulpeuses, elle descendit deux étages et se posa sur le macadam comme si de rien était. Droite comme un i, elle prit la route des rues asiatiques, toujours noires de monde quand vient la nuit.

[Abandon du Rp, suite : Quand les ombres se frôlent]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etrange rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» PV . Etrange et dérangeant» [ Mission Sith ] L'Artefact» Deux oiseau etrange(PV Duscisio)» un etrange nidoran[PV:ziggye]» Ces mots étranges, venus d'ailleurs ...
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Piccadilly et St James's :: Eglise St James's-