L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Retour à la réalité et étrange rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Julia Thanas
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 20/12/2007
Race : Loup-Garou
Classe sociale : Bourgeoisie
Emploi/loisirs : Couturière et peintre
Age : 22 ans
Proie(s) : Tout ce qui passe une fois qu'elle est transformée.
Résistance mentale : 2/5
Crédit Avatar : Elizabeth de Jennifer Healy sur Deviantart.
MessageSujet: Retour à la réalité et étrange rencontre Dim 8 Nov - 15:05

[HRP/Suite de Un bal masqué des plus attendus /HRP]

Lorsque Julia était rentrée, le soleil commençait à décliner lentement suivant le cours de l'après-midi. Sa mère, Madame Thanas, ne lui avait pas laissé le temps de s'asseoir et s'était jeté dessus en criant:

- Ha ma fille! Ma chère fille! Tu rentres tard! J'étais inquiète, le sais-tu? Alors?! Raconte-moi tout! Comment était-ce? Y avait-il réellement tous les nobles du coin!? Ho comme je t'envie! Et cette histoire d'incendie! Mon Dieu, mon Dieu! Le journal de ce matin n'en dit pas grand chose, mais ils sous-entendent qu'une femme est morte! Est-ce vrai?! Allons, je veux tout savoir!

Épuisée, Julia se laissa tomber sur une chaise. Elle se sentait mal dans sa robe de bal et ne désirait qu'une chose: se laver. Ma sa mère la harcela jusqu'à ce qu'elle lui raconte sa soirée. La jeune femme fut patiente, son état de profonde tristesse aidant. Car elle venait de quitter Gaspard et dès son premier pas dans le magasin, elle s'était rendu compte de la réalité: la jolie princesse redevenait la pauvre petite couturière du Dressed! Sa mère ne s'intéressait à elle seulement parce que son rapport avec des aristocrates allait pouvoir les élever au-dessus des autres bourgeois.
Ainsi, elle lui raconta d'une voix éteinte les évènements: Alexender et sa "surprise", les domestiques, le banquet, les danses, l'incendie "involontaire", la survie de Sarah Spencer, la nuit "tranquille", le repas très mondain du lendemain...


- Ho mais dis-moi! Alors ce beau jeune homme? Ton hôte? T'a-t-il fait des avances?
- Alexender? demanda Julia surprise de la confusion
- Oui oui, celui qui est venu t'inviter, charmant, vraiment charmant!
- Ha...non...enfin
Face à sa mère, Julia ne savait plus où se mettre. Devait-elle lui dire qu'elle était liée à Gaspard (et non à Alexender comme elle s'y attendait)? Ou bien devait-elle garder sa liaison secrète?
- Allons? Qu'est-ce qu'il y a?
- Je...Sir Ravellow est plutôt avec Mademoiselle Spencer, Mère...Moi..je..J'ai rencontré quelqu'un d'autre.

Après maints cris de joie, maints battements de mains et sourires idiots, Julia fut enfin lâchée par sa mère.

*************************

Arrivée à l'arrière boutique, Julia se débarrassa de sa robe de bal et la laissa sur une chaise. Elle se débarbouilla du mieux qu'elle pu dans la cuvette d'eau servant à cet usage et se revêtit d'une robe plus pratique. Devant son miroir, la jeune bourgeoise prit tout à fait conscience de son état, sa classe sociale...Fatiguée, relativement déprimée, Julia mit quelques temps avant de rejoindre sa mère au magasin. Pourquoi n'était-elle pas rentrée à la maison plutôt que de revenir au magasin aussitôt?

*************************

Enfin, elle retournait à son travail habituel. Le regard triste, elle pliait, roulait les tissus, cousait, défroissait...Sa mère n'arrêtait pas de lui poser des questions sur la veille et l'avant-veille, sur Gaspard, sur Sarah Spencer qu'elle connaissait, sans s'arrêter jamais de parler. C'était une atmosphère pénible pour la jeune femme qui restait perdue dans ses pensées: fini le bal, fini les robes et bijoux, fini les amours et la chaleur de Gaspard, maintenant elle redevenait Julia Thanas, la petite roturière aux doigts de fée, sans charme, ni sourire; du moins se voyait-elle ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Retour à la réalité et étrange rencontre Mar 10 Nov - 15:14

[HRP/ Premier RP /HRP]

C'était décidé cette nuit allait être la bonne. Leaf endossa son costume de Fawkes et pris soin de prendre avec lui le bout d'étoffe déchiré qui lui avait été remis en Australie. Bien équipé, pour la première fois, il sortit ainsi dans l'ombre de Londres et se dirigea vers Coven Garden afin de rencontrer la jeune couturière du Dressed.

Fawkes était gêné par quelques regards qui se posaient sur lui. En effet son allure n'était pas commode, mais dans Londres excentricité était permise et il n'était pas considéré comme un fou masqué, il devrait se faire à ses visions intriguées.
Il n'avait pas quitté sa demeure très tard, car il ne voulait pas trouver porte close à la boutique des Thanas.
Il arriva devant la porte de l'échoppe alors qu'une vieille femme était en train de balayé sur le pas, prête à clore sa journée de labeur.
Fawkes s'avança décidé vers elle, se pencha, retira son chapeau, l'agita pour la saluer élégamment et lui dit:


- Bonsoir madame, excusez mon offense à vous arrêter en plein travail.

La vieille femme fit un pas de recule en voyant l'homme masqué de noir vêtu.

- Que voulez vous? Nous n'avons rien de valeur ici, nous ne possédons que du nécessaire à couture!

- N'ayez crainte madame, je ne suis pas là pour vous dérober, ne vous arrêtez pas à mon allure. Je souhaitais juste savoir si s'est bien ici que je peu trouver une demoiselle prénommé Julia Thanas.

- Je ne sais pas. Cela dépend de ce pourquoi vous souhaitez la voir...

- Ne vous inquiétez pas, je souhaite juste lui parler. Je n'ai aucune intention belliqueuse.

La vieille femme n'était pas convaincu des propos de l'homme, mais elle céda à l'aura de confiance qu'il inspirait:

- Julia est ma petite fille, elle est en train de ranger des bobines dans le fond de la boutique, de toute façon si vous lui voulez du mal, croyez en mes propos, elle sait ce défendre!

- Je n'en doute pas madame! Je vous remercie.


Et sur ces mots, Fawkes entra au Dressed.
*Si je devais coudre, je serais où aller!* pensa instinctivement l'homme!
Rouleau de tissus de variétés différents, aiguilles de toutes tailles, pelotes et fils de toutes les couleurs, un véritable tableau pour les yeux.
Et les yeux de l'homme masqué se posèrent sur le fond de la boutique.

*Elle. Loup-garou!...*
Fawkes en a connu des femmes, mais devant ses yeux se tenait un ange. Une jeune fille de tout juste 20 ans dont les yeux bleus rendaient ternes les couleurs alentours. Fine mais généreuse. Une peau lisse d'un teint parfait et des cheveux bruns qui invitaient à y faire glisser ses mains. Elle était vêtu d'une robe simple mais qui faisait ressortir un naturel des plus charmants. Et ses mains... à n'en pas douter une couturière des plus aisées, avec les couleurs à sa disposition, elle doit sans doute tisser des arc-en-ciels.
Comment cette jeune femme si parfaite pouvait avoir été maudite? Mais il ne faut pas se fier aux apparences. Voyant Fawkes approché d'elle, malgré sa silhouette délicate, la couturière faisait preuve d'une grande assurance.


-Bonsoir mademoiselle. A n'en pas douter vous êtes la jeune Julia Thanas. Permettez mois de me présenter...
Il fit, avec la même élégance que précédemment, une révérence à la jeune demoiselle.
- Fawkes, pour vous servir. Je vous invite à faire fit de mon apparence, je ne souhaite juste pas me montrer sous mon vrai jour. Si vous voulez bien me donner un petit peu de votre temps, j'aimerais simplement vous entretenir.
Revenir en haut Aller en bas
Julia Thanas
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 20/12/2007
Race : Loup-Garou
Classe sociale : Bourgeoisie
Emploi/loisirs : Couturière et peintre
Age : 22 ans
Proie(s) : Tout ce qui passe une fois qu'elle est transformée.
Résistance mentale : 2/5
Crédit Avatar : Elizabeth de Jennifer Healy sur Deviantart.
MessageSujet: Re: Retour à la réalité et étrange rencontre Mer 11 Nov - 15:18

Julia était occupée à remettre en place une étiquette sur un tissus en provenance d'Afrique lorsqu'elle entendit la sonnette de l'entrée tinter de son petit son clair. Elle se redressa, regarda derrière elle pour voir si sa mère allait accueillir le client et se rendit alors compte qu'elle était partit dans l'arrière boutique, certainement pour remettre à jour les comptes.

La jeune bourgeoise laissa donc son ouvrage derrière elle et contourna une étagère remplie de rouleaux organisés par couleurs pour se retrouver derrière le comptoir et faire face au nouvel arrivant.

Quelle ne fut sa surprise lorsqu'elle se retrouva devant un homme, du moins le su-t-elle aussitôt qu'il eu prononcé une ou deux paroles, tout de noir vêtu, portant une cape sombre et surtout un masque de porcelaine. Malgré le sourire qui y était dessiné, Julia fut prise de terreur en le voyant.
Elle recula de deux pas en sursautant et poussa un petit cri étouffé en plaquant ses deux mains sur sa poitrine comme pour arrêter son coeur prêt à la quitter.

La voix douce de l'inconnu la calma quelque peu, mais, transit de frayeur, Julia l'écouta en tremblant sans bouger d'un pouce pour aller vers lui. Il lui avait fait une courbette en enlevant son chapeau comme un gentleman, et c'était présenté galamment en lui exposant ses intentions.
Comment faire fit de son habit? Un client normal n'avait pas à se cacher de la sorte! Pourquoi dissimuler son identité, en dehors d'une fête, si ce n'est pour assassiner ou comploter? Elle qui savait pourtant qu'il ne fallait pas se fier aux apparences, ne pouvait absolument pas faire confiance à cet homme.

Sa grand-mère avait entrouvert la porte pour observer la scène et garder un oeil sur l'inconnu. Julia l'apercevait du coin de l'oeil. Cela la rassurait un peu que de se savoir entourée. Aussi, elle se redressa, et tenta de rendre les politesses de l'homme sans pour autant changer de posture pour paraître disponible.


-Je...Bienvenu Monsieur Fawkes, fit-elle en esquissant un sourire gêné.

Était-il un homme du bal d'Alexender? Ou bien quelqu'un qui avait des connaissances communes avec quelques clientes à elle? Ou bien était-ce autre chose...?
La curiosité commençait à pointer son nez dans les sentiments de la jeune femme et sa crainte commençait à s'amenuiser surtout que sa mère était dans la pièce d'à côté et sa grand-mère au poste de gardienne.


- Comment connaissez-vous mon nom? demanda-t-elle d'une voix angoissée. Nous sommes-nous déjà rencontrés ou...?

Julia était très perturbée. Cela pouvait être n'importe qui allant d'un inconnu à un proche, allant d'Alexender qui se jouait d'elle à un de ses amis qui venait en messager, cela pouvait être un complot pour l'enlever à cause des rumeurs du bal comme cela pouvait être Monsieur de La Phalère venu prendre sa vengeance, cela pouvait être un jeu comme un terrible guet-apens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Retour à la réalité et étrange rencontre Mer 11 Nov - 16:25

- Je vous sent tremblante jeune demoiselle, je le comprend, ce n'est pas tout les jours que l'on voit dans les rues, ou dans sa boutique, un homme masqué. Mais n'ayez crainte dit il en avançant vers elle, je n'ai aucune mauvaise intention...

Il prit alors la main de la jeune femme et la baisa par civilité.
Fawkes sentait que Julia ne lui accordait pas toute sa confiance. Il commençait à se demander si cette idée de sortir travestit de la sorte n'en était pas une mauvaise. Il relâcha son emprise sur la couturière pour qu'elle ne ressente pas la prise de sa main comme un stress imposé. Il se retourna et fit un pas en direction de la porte de sortie. Peut être que le moment n'était pas encore venu. Mais Fawkes n'était pas homme à accepter une défaite. Il ne pouvait pas remettre cet entretien à plus tard. De plus il se souvenu des paroles du chasseur qui lui demanda de protéger la jeune fille. Quel homme serait-il si il n'accomplissait pas se devoir de protecteur?
De sa main gauche il rabattit sa cape sur le coté et du gant de sa main droite il saisit le bout de tissu glissé dans sa ceinture.
Toujours de dos à Julia il objecta:


- Non, nous ne nous sommes jamais rencontré. Mais j'ai besoin de vous parler. Seul à seul, sans oreilles à l'affut,
il jeta à se moment là un regard à la porte entrouverte ou se trouvait la grand mère de la jeune fille. Je connais votre identité car un homme m'a parlé de vous. Un homme qui vous protégea jadis. Un homme qui m'a remis ce bout d'étoffe!

Il se retourna, sa cape créant une brise légère, et du bout de son bras tendu il tenait le vieux bout de tissu qui autrefois avait été ôté à la robe que Julia portait lors de son agression par des Loup-Garou.
Les yeux de la jeune fille s'écarquillèrent immédiatement, elle reconnu du premier coup d'oeuil, ce bout d'étoffe qui était sien. Elle s'était figée sur place les mains ouvertes devant elle. Fawkes s'avança et déposa dans le creux de ses paumes le morceau de tissu.


- Je saisi à votre réaction que vous avez deviné la provenance de ce bout de robe... Cela doit surement affuter votre curiosité quand à ma présence.
J'ai des interrogations qui cherchent des réponses que vous pouvez m'apporter, jeune et belle Julia. Mais je peux peut être aussi résoudre certaines de vos énigmes les plus enfuies...


Fawkes était de nouveau face à la jeune fille. Elle ne recula plus, mais releva son visage pour regarder celui de l'homme. Les yeux bleus de Fawkes étaient visibles derrière son masque, et son regard rassurant plongé dans celui de Julia, il lui demanda:

- M'accorderiez vous de votre temps afin que je puisse vous entretenir?
Revenir en haut Aller en bas
Julia Thanas
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 20/12/2007
Race : Loup-Garou
Classe sociale : Bourgeoisie
Emploi/loisirs : Couturière et peintre
Age : 22 ans
Proie(s) : Tout ce qui passe une fois qu'elle est transformée.
Résistance mentale : 2/5
Crédit Avatar : Elizabeth de Jennifer Healy sur Deviantart.
MessageSujet: Re: Retour à la réalité et étrange rencontre Jeu 12 Nov - 13:25

Julia eu un mouvement de recul avant de laisser l'inconnu lui baiser la main. Elle ne pu s'empêcher un spasme souriant à ce geste gentleman mais elle fut soulager lorsqu'il lui laissa libre sa main. Non pas que cela était désagréable, au contraire, cela la ramenait au bal de l'avant-veille où tous les hommes se comportaient de cette belle manière avec les femmes. Était-il noble? Se cachait-il pour ne pas être vu en compagnie de bourgeois? Non cela dépassait l'entendement. C'était ridicule de penser cela. Alexender lui-même était bien venu jusqu'à elle pour l'inviter dans son châtelet!

Fawkes lui tourna alors le dos. Julia ne dit mot laissant le silence devenir leur sanctuaire. Allait-il s'en retourner? Non, elle voulait des réponses à présent et n'allait certainement pas le laisser tourner les talons. Elle eu alors un mouvement pour aller vers lui mais à cet instant même il lui tendit un morceau de tissu. C'était un morceau d'étoffe usée, bleu et sale, comme arraché à une robe par la force.
Julia poussa un petit cri de surprise en reconnaissant le tissu: c'était celui que lui avait arraché le Loup-Garou qui avait fait d'elle ce qu'elle était. L'étrange preuve de sa mortelle malédiction dans ses petites mains de couturière, elle baissa la tête rongée par cet indicible douleur qu'était la sienne.

L'homme voulait qu'ils parlent seul à seule. Julia releva ses yeux d'azur vers lui et fut déconcertée par la vivacité du regard de son interlocuteur. Il s'était rapproché et elle pouvait voir derrière son masque, son impétuosité et sa volonté.

Julia ne savait que faire: qui était-il? Connaissait-il sa situation? De qui parlait-il lorsqu'il disait "Un homme qui vous protégeait jadis"? Cette terrible nuit avait-elle donc eu des témoins? Comment l'avait-il protégée? Et pourquoi? Était-ce cela la raison de la fuite soudaine du monstre?
Cet homme devant lui, disait ne pas lui vouloir de mal et il semblait être au courant de choses dont Julia souhaitait savoir le fin mot.
La curiosité légitime qui l'assaillait à ce moment la fit prendre une décision que Gaspard n'aurait certainement pas accepté.


- Hé bien...je...Oui. fit-elle en rougissant un peu sous le regard perçant de l'inconnu. Nous pouvons aller...dans la rue, ou bien dans l'arrière boutique!

Julia s'était ravisée: il était tard, la boutique allait fermer et les gens qui la verraient avec pareil individu auraient bien vite fait de se faire une étrange opinion d'elle et par là même du magasin. La réputation de ses parentes en dépendait également, elle ne pouvait pas se risquer à une telle chose.

- Je...Je reviens.

Julia tourna les talons et se dépêcha d'arriver dans l'arrière boutique. Elle y retrouva sa mère et lui expliqua qu'un "ami d'Alexender" venait lui raconter quelques nouveautés et était venu en cape pour l'amuser.
Elle lui dit qu'elle s'occuperait de la fermeture de la boutique.

La jeune femme revint avec sa mère qui sourit à Fawkes en lui faisant une révérence.


- Ravie de vous rencontrer Monsieur, je suis Sophia Thanas. Monsieur aura l'amabilité de ne point laisser ma fille seule trop tard dans ces rues, je vous en serait reconnaissante. dit-elle en pesant ses mots. Très joli costume, si je puis me permettre.

Julia était dégouté de l'attitude pompeuse de sa mère constamment en train de s'imaginer placer sa fille au-delà des échelon de la bourgeoisie. Mais c'était une femme avant tout aimante et fidèle.
Après quelques formalités, sa mère et sa grand-mère les laissèrent tous les deux, face à face, seuls dans la petite boutique.

La jeune bourgeoise ne savait plus que dire, elle était terriblement gênée par la situation d'autant qu'elle était à la merci d'un inconnu qui lui avait peut être fait miroiter un espoir inexistant! Aussi était-elle nerveuse au point de tripoter ses doigts liés comme si elle avait froid.
Elle baissait les yeux comme une enfant grondée ou bien prise en flagrant délit, elle craignait en réalité de regarder trop le visage de l'inconnu de peur de le vexer ou de paraître insolente.

- Je...Qui était ce...protecteur dont vous me parliez? J'ai peur de n'avoir pas tout saisi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Retour à la réalité et étrange rencontre Ven 13 Nov - 14:53

Fawkes sentait que la jeune fille était enfin prête à l'écouter. Il la voyait tremblante. Surement d'une part parce que le déguisement dans lequel il venait n'était pas rassurant, et d'autre part parce qu'elle touchait du bout des doigts des réponses à ses questions les plus intimes.
Fawkes marchait lentement dans la boutique et examinant des yeux la présence d'une éventuelle chaise ou tabouret. Il remarqua un vieux fauteuil type voltaire dans un coin du magasin. Il se permit d'inviter Julia à s'asseoir car il allait lui divulguer un long flot d'explications.


- J'ai, mademoiselle, il y a de ça quelques semaines, rencontrer, une nuit, hors du pays, l'homme qui m'a remis ce bout d'étoffe. Cet homme, qui est décédé cette même nuit, m'a confié avant de mourir une parcelle du récit de sa vie. Depuis bon nombre d'année, il était chasseur et poursuivait les créatures de la nuit. Dés qu'il en trouvait une, il soulageait le monde de sa présence. Mais malgré son dédain pour ces créatures, il éprouvait de la compassion pour les victimes de leurs agressions qui, d'après lui, on le droit à une chance de vivre leur vie.


Il s'arrêta un instant pour contempler la jeune fille. Il lui revint à l'esprit qu'elle était un loup-garou, mais il ne pouvait le concevoir... En même temps, il était bien devenu lui même vampire...
Il reprit alors son récit:


- Ce chasseur me raconta que lors d'une nuit à Londres, il y avait bien des années, il traquait un groupe de loup-garous.
Fawkes marqua une pause. Alors qu'il avait perdu leur trace, il les retrouva dans une ruelle en train de s'attaquer à un groupe de jeunes filles. Deux avaient trépassées et une s'était réfugiée, je ne sais plus trop où, et alors qu'un des loup allait faire son office, le chasseur sortit de l'ombre pour faire fuir la bête de son aura. Le monstre, ...pardonnez-moi, le loup..., aperçu le chasseur et sut que si il préférait faire de la jeune fille son repas, il trépasserait des balles du traqueur. Il préféra alors fuir et la jeune fille était sauve. Le chasseur savait la fille contaminée, mais il trouva plus normal de la laisser vivre et de la garder à l'oeuil au cas ou elle deviendrait dangereuse. Il ramassa ce bout d'étoffe, dit Fawkes en pointant le morceau de tissu que tenait Julia, de sa main gantée, et partit.
Il m'a dit que cette jeune fille, c'était vous... Il me confia le bout d'étoffe, m'indiqua ou vous trouver et me dit que vous pourriez sans doute m'aider... Aussi me demande-t-il de prendre soin de vous et de vous protéger d'éventuels problèmes.
C'est grâce à cette homme que vous avez survécu à l'agression des loup-garous cette nuit là.


Fawkes préféra arrêter son histoire pour le moment. Le poids de ces nouvelles devait déjà être lourd à porter pour Julia. Et même pour lui, raconter tout ceci lui faisait revivre la nuit terrible ou tout ses hommes périrent dans le pénitencier en Australie. Il s'adossa contre un des murs de la boutique et demanda à la couturière si il pouvait avoir un petit peu d'eau pour se sustenter.
Revenir en haut Aller en bas
Julia Thanas
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 20/12/2007
Race : Loup-Garou
Classe sociale : Bourgeoisie
Emploi/loisirs : Couturière et peintre
Age : 22 ans
Proie(s) : Tout ce qui passe une fois qu'elle est transformée.
Résistance mentale : 2/5
Crédit Avatar : Elizabeth de Jennifer Healy sur Deviantart.
MessageSujet: Re: Retour à la réalité et étrange rencontre Ven 13 Nov - 21:10

Malgré quelques réticences, Julia suivit l'invitation de Fawkes et s'assit dans un fauteuil. Tout gênée qu'elle était d'être ainsi très basse par rapport à l'homme dressé de toute sa hauteur devant elle, la jeune femme l'écouta cependant avec une attention particulière.

Au fur et à mesure que l'inconnu parlait, elle découvrait avec un mélange d'appréhension, d'horreur et de bonheur un morceau de son passé qu'elle tentait d'élucider depuis toujours. Ainsi, cette fameuse nuit, le Loup-Garou l'avait abandonnée grâce à la présence d'un "chasseur" comme disait Fawkes. Elle songea aussitôt à Alexender, ce jeune et beau jeune homme si amusant et pourtant couvert de sang et de boue lorsqu'elle l'avait vu la première fois chez Gaspard et qui se désignait comme étant un "Hunter". Était-ce un homme de cette trempe qui l'avait sauvée autrefois? Quel genre d'homme était-ce?

Fawkes s'était arrêté un court instant. Julia leva ses yeux bleus vers lui d'un air interrogatif. Elle était très bouleversée par ce qu'elle apprenait, à la fois agréablement puisqu'elle découvrait qu'elle avait eu un protecteur et qu'on lui avait donné une chance de vivre, qu'on lui permettait d'avoir du bonheur tout en sachant son état; mais à la fois aussi très désagréablement puisqu'elle se rendait compte que toute sa vie depuis ce jour avait été épiée, réglée de l'extérieure, observée comme si à la moindre erreur on avait le droit de vie ou de mort sur sa personne.
Puis Fawkes reprit le cours de son explication en remémorant ce que lui avait raconté le Hunter. Julia pouvait constater qu'il n'avait mentit sur aucun point et que l'homme qu'elle avait devant les yeux avait une très bonne mémoire.

Dans le langage de Fawkes, Julia fut blessée à plusieurs reprises. Déjà lorsqu'il avait parlé de "créatures de la nuit", aussitôt elle s'était sentie concernée, bien évidemment, elle faisait partit de ces "créatures"...cela sous-entendait qu'elle n'était pas humaine...
Mais ce qui la choqua réellement, et Fawkes l'avait certainement remarqué dans son regard, c'est quand il parla de "monstres". D'ailleurs il modifia aussitôt son terme pour l'adoucir.

Fawkes termina son discours en désignant le bout de tissu qu'elle tenait dans ses mains et en évoquant le fait qu'elle était encore en vie.
Julia, tout au long du discours, était émotionnellement atteinte. Elle avait les larmes aux yeux, souvent le regard dans le vide ou la tête baissée. Elle aimait beaucoup la voix de Fawkes et son regard...derrière son masque, était le plus perçant qu'elle eu vu jusqu'à présent. Quelque chose de forcément positif émanait de cet homme mais en même temps, la méfiance prévenait la jeune femme de trop lui accorder sa confiance. Mais cette voix...elle était chaude et rassurante, elle glissait comme un flot de chocolat fondu dans une assiette en porcelaine. Elle englobait Julia dans un tourbillon de sensations apaisantes, cependant pas assez fortes pour lui faire oublier sa situation et le sujet de leur conversation tant cela était important pour elle.

Lorsque Fawkes demanda de l'eau, elle acquiesça et se leva, en laissant le bout de tissu derrière elle sur le fauteuil, pour aller chercher un verre d'eau dans l'arrière boutique. Evidemment elle ne savait pas que c'était un Vampire et qu'il ne buvait que du sang, aussi cela lui paru naturel au possible de s'exécuter. En lui tendant le verre, d'une main tremblante, elle le regarda droit dans les yeux. Elle avait séché ses larmes et, une fois que l'homme eu pris le verre, elle resta droite, devant lui, a peu de distance.

Après tout, que venait faire cet homme? La protéger pour remplacer le Hunter mort? Ou bien l'inverse? Cela était plus probable! Qui voudrait protéger un monstre?

- Vous êtes venu pour me tuer? demanda-t-elle d'une voix raide comme quelqu'un prêt à mourir pour une bonne cause. Les accidents arrivent mais je n'ai jamais souhaité mon état ni la mort d'autrui. Cependant je comprends que des hommes comme vous existent pour le bien de tous.

Julia sentait en elle bouillir un sentiment de haine. C'était envers son état qu'elle haïssait plus que tout au monde, c'était envers les Loups-Garous, envers le monde et Dieu qui n'avait jamais été là que pour regarder les évènements se dérouler. Une chose dans le creux de son corps la mettait cependant en alarme: l'instinct de survie était là, malgré toute la volonté du monde, et lui ordonnait de se tenir prête à agir vivement pour résister.
Qu'aurait donc pensé Gaspard en voyant son amante ainsi, Il n'aurait pas comprit l'étendu de la chose, mais il aurait réalisé à quel point Julia ne tenait pas à sa vie et cela l'aurait certainement fortement ébranlé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Retour à la réalité et étrange rencontre Mer 18 Nov - 0:35

Fawkes découvrait Julia sous plusieurs émotions lors des révélations qu'il lui apportait. Il la sentait passé du stoïcisme à la haine, de la haine au désarroi, du désarroi aux larmes et des larmes au contentement d'en apprendre plus sur son passé.
A travers toutes ces facettes de la jeune fille, le conteur ressentait l'importance de ses propos. Cela était également grandement troublant pour lui, mais il continua, car tel était son devoir envers Julia, envers le Hunter, et c'est ce que lui indiquait ses envies.

Le poids de certains de ses mots était plus lourd que d'autre, il se devait d'être délicat face à la demoiselle. Peut être que lui se considérait comme un monstre dans son nouvel état, mais il ne devait pas croire que chacun ressentait sa transformation comme une malédiction. Peut être que Julia le vivait bien. Peut être vivait elle sa seconde vie sans soucis, juste avec des questionnements. Peut être était-il alors plus faible qu'elle, ne requérant aucune aide. Mais il assumait son choix de se présenter face à elle, il n'avait pas peur d'avouer son besoin d'assistance.

Après avoir fini son récit, Julia lui apportât, comme il l'avait demandé, un verre d'eau pour tarir sa soif survenue suite à son récit.
Recevant le verre dans sa main il se souvenu que sa nouvelle nature lui rendait tout met autre que le sang indigeste et qu'il devait maintenant en venir à des choses qu'il n'appréciait guerre.
Que devait-il faire face à la couturière qui venait plaisamment de le sustenter?
Le lendemain de sa contamination, n'ayant pas encore conscience des effets de son nouveau statut il alla dans une auberge et commanda un repas traditionnel pour son diner, quelques instants après ingestion, il régurgita tout ce qu'il avait avaler.
Il ne pouvait agir de la sorte devant Julia. Il trempa simplement ses lèvres dans le verre afin d'humidifier sa bouche et fit mine de réserver le reste pour plus tard.

Julia se dressait maintenant face à lui et elle le questionna: Lui, venu pour la tuer? Elle considérait donc comme un ''pacificateur''. Ces mots perturbèrent Fawkes, lui qui était venu pour la protéger. Peut-être ne s'était-il pas montré à la hauteur, sans doute avait il mal choisis ses mots pensa t-il.
Il décida de reprendre la parole:


- Jeune demoiselle, sans doute ai-je du mal m'exprimer, dit-il. Il est vrai que par le passé j'en suis venu à tuer des hommes, mais c'était mon devoir en temps que serviteur de la couronne, je ne faisait pas sa pour le plaisir. Nul homme au monde ne devrait pouvoir ne serais-ce que lever la main sur un visage aussi ravissant que le vôtre, personne ne devrait jamais faire pleurer vos yeux ou couper votre souffle, excepter le bonheur et l'amour. Jamais, croyez moi sur parole, je n'attenterais à votre vie, affirma t-il.

En cet instant le regard de Fawkes se faisait plus perçant et plus convaincant que jamais, cela était sans doute due aux nouvelles aptitudes qu'il développait inconditionnellement en même temps que sa nouvelle physiologie.
Il aimait enchanter la gente féminine, Fawkes en possède les capacités et il le sait. Charmeur, musicien, poète à ses heures perdues, toujours habillé à son avantage (du moins lorsqu'il ne revêt pas son déguisement de Fawkes)... qui sait ce qu'il ferait si il était conscient de ses nouvelles habilités.
Il reprit:


- Julia, si je suis ici, c'est parce que l'on m'a mené à vous, car j'ai besoin de votre aide. En échange de ceci, j'ai juré de vous porté assistance aussi longtemps que je le pourrais. Je suis tout le contraire d'un détracteur. Permettez moi d'accomplir ma mission.

Fawkes s'était encore arrêter. D'une part pour replonger ses yeux dans ceux de la jeune couturière car il prenait un grand plaisir à croiser son regard, ce simple contact inexistant était comme une sensation comparable à du satin qui venait l'envelopper. Et d'autre part pour attendre la réponse à sa requête.
Revenir en haut Aller en bas
Julia Thanas
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 20/12/2007
Race : Loup-Garou
Classe sociale : Bourgeoisie
Emploi/loisirs : Couturière et peintre
Age : 22 ans
Proie(s) : Tout ce qui passe une fois qu'elle est transformée.
Résistance mentale : 2/5
Crédit Avatar : Elizabeth de Jennifer Healy sur Deviantart.
MessageSujet: Re: Retour à la réalité et étrange rencontre Mer 18 Nov - 12:17

Julia était là, droite et froide, prête à recevoir une réponse de mort de la bouche de Fawkes. Mais au contraire, l'homme masqué sembla pris quelque peu au dépourvu face à sa question. Il la regarda plus intensément que jamais et lui répondit que jamais, même s'il avait servit autrefois la couronne et avait été amené à tuer des hommes, il ne chercherait atteinte à sa vie.

La sincérité qui se dégageait des paroles de Fawkes perturba encore Julia: comment un homme pouvait-il venir ainsi se présenter pour prendre la relève d'un autre et assurer sa protection sans aucun motif autre que celui de veiller à accomplir ce que son maître lui a dit?
Que voulait-il en échange? Quelques richesses? Ses faveurs? Julia ne voulait pas qu'un marchandage ne s'établisse entre eux!

Mais Julia n'eut pas à se poser trop de questions puisque Fawkes continua à lui expliquer ce pourquoi il était là: il avait besoin d'aide. Pourquoi? Qu'est-ce qui pouvait bien gêner la vie de cet homme que Julia puisse soulager? Comment une petite couturière pouvait-elle aider un gentleman?

Les yeux de Fawkes brillaient sous son masque. La jeune femme rougit un peu se sentant observée mais surtout elle devait maintenant poser la question: qu'est-ce qu'elle pouvait faire pour lui rendre service?
Cependant, Julia resta muette. Elle détourna son regard de Fawkes, trop émue, trop dérangée pour le soutenir encore longtemps. Après tout, elle n'avait pas besoin d'un protecteur! Elle avait réussit jusque là seule! Quoique...ce Hunter dont parlait Fawkes, avait peut-être protégé sa vie à plusieurs reprises! A moins qu'il ne la surveille que pour éviter qu'elle n'aille blesser quelqu'un et cela sous-entendait que si elle devenait dangereuse pour autrui, il l'aurait abattue! Finalement, le défenseur qu'elle avait devant elle n'était autre qu'un vigilant qui veillerait à ce qu'elle ne tue personne et non pas à ce que personne ne la tue!


-Je n'ai pas besoin d'un protecteur, Monsieur Fawkes, finit-elle par dire à demi-retournée. C'est la société qui a besoin de me tenir éloignée d'elle. Vous êtes ici pour vos propres desseins et non pas pour les miens. Me tuer si je devenait trop dangereuse est votre mission, ce n'est pas une envie personnelle de me dévouer votre vie qui vous amène mais certainement les quelques biens que je pourrai vous apporter jusqu'à ce que je ne soit incontrôlable.

Julia se retourna pour dévisager Fawkes avec un certain remord mais une envie certaine de changer la situation. Ses yeux s'embuèrent mais son air resta dur:

-Jouer avec la vie d'autrui n'est pas, à mon avis, ni chose aisée, ni chose chrétienne! Je suis une créature maudite mais je reste humaine et créature de Dieu! Lui seul pourra un jour me délivrer de mon mal et adoucir mes peines! Lui seul! *Et Gaspard*, songea-t-elle non sans sentir que cette idée la soulageait.

Elle appréciait Fawkes mais ne pouvait lui permettre de veiller sur elle: non seulement elle ne pourrait plus marcher dans la rue sans se sentir épiée et suivie, d'autant qu'elle savait qu'il pourrait la tuer à tout moment, et elle ne pouvait lui faire confiance en entrant dans un marché avec lui.


- Vous m'êtes bien aimable, je dois l'avouer mais je ne pourrai vous êtres d'aucun secours, je le crains...
Je ne sais ce que vous avez exactement en tête, mais je ne pense pas pouvoir vous aider pour quoique ce soit. Je suis une femme, faible et fragile de constitution, je n'ai pour moi que mes mains qui savent coudre et froisser le tissu, les nuits de pleine lune je ne suis qu'un monstre sans conscience qui se fait enfermer pour éviter de nuire...Que voulez-vous de moi? Mes faveurs sont déjà entre les mains d'un homme, et je n'ai aucune science à échanger.


Julia enfila son manteau et se dirigea vers la porte pour sortir du magasin.

- Si vous désirez me tuer, faites-le maintenant ou jamais. Pour le reste, oubliez-moi, je ne suis surement pas la personne qu'il vous faut.

La jeune femme attendit que Fawkes ne sorte du magasin et ferma à clé l'office.

[HRP/ Fin du dialogue, Julia s'en retourne chez elle, prochain post: non défini./HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Retour à la réalité et étrange rencontre Sam 21 Nov - 16:47

Fawkes était satisfait des éclaircissements qu'il venait de donner à Julia, il pensait avoir su trouver les mots juste pour rassurer la jeune fille et calmer ses craintes. Il était là, campé, scellé sur le visage de la couturière afin d'observer ses réactions pour voir si son discours avait fait mouche. Évidemment il attendait également la réponse à sa requête. La laissera-t-elle accomplir son devoir de protection et lui accordera-t-elle son aide?

Julia semblait plus troublée à nouveau que rassurée, elle semblait se questionner intensément. Peut être Fawkes en avait-il déjà trop dit pour ce soir. Peut être avait il été trop vite. Elle détourna son regard du masque et resta silencieuse quelques lourdes secondes avant de raviver le dialogue.

Fawkes sentait bien que Julia était une jeune fille fragile, mais il ne s'attendait pas à de telles réactions. Elle se sentait insultée par les demandes de l'homme masqué, elle pensait qu'il souhaitait en quelque sorte diriger sa vie, avoir droit de vie ou de mort sur sa destinée, comment pouvait il devenir juge de son quotidien? Il n'était personne pour prétendre à une telle place. Une place que personne de devrait avoir dans la vie de quiconque.
Et pourtant elle n'avait pas tord. Le devoir protection qu'il s'était vu confié précisait bien que si elle devenait dangereuse il devrait la stoppée. Fawkes n'avait pas entrevu son rôle sous cet angle et se retrouva confus. Lui se voyait comme un gentleman protégeant la faible couturière, mais elle ne semblait pas si faible que cela. Et lui, aurait-il eu la force de levé sa lame sur la jeune femme? Il se rendit bien compte que non.

Bien que le Hunter ai été sage de laissé une chance aux victimes des agressions des bêtes de la nuit, il se plaçait à un échelon de mégalomanie inacceptable pour ses protégés. Fawkes admis cela et compris la stupeur et l'énervement de Julia.
Sans doute l'aurait-il aidé si elle avait eu des soucis une nuit de pleine lune, sans doute il l'aurait contenue pour ne pas blesser le peuple menacé, mais il ne l'aurait pas tué comme l'aurait souhaité le chasseur.

C'était décidé, Fawkes renonçait à accomplir le service demandé par le Hunter, mais il ne baissait pas les bras quand à se venger des vampires, trouver des réponses à ses questions, et si la demoiselle le souhaitait, lui apporter une quelconque aide. Il devait maintenant trouver les mots juste pour l'expliquer à Julia.

Mais au moment ou Fawkes ouvrit la bouche pour reprendre ses explications, la jeune fille fit de même. Et blessée par les propos de l'homme elle continua ses questions et ses affirmations sur un ton agressif qui transforma la discussion en un palabre pour Fawkes. Ne pouvant se permettre à aucun moment de reprendre le dessus de crainte de mutilé à nouveau l'esprit de Julia, il préféra garder le silence et la laissé terminer.

Alors que la jeune fille continuait d'exhorter son incompréhension aux demandes de Fawkes, elle enfila son manteau et se dirigea vers la porte. Elle fit comprendre à l'homme masqué qu'il devait la suivre. Elle lui proposa un dernier ultimatum quand à atteindre à sa vie, il ne répondit pas. Fawkes suivit Julia à l'extérieur. Elle tourna la clé dans la serrure de la porte et partit seule dans une ruelle voisine.

Tout ceci avait été très brusque. Fawkes se retrouvait maintenant seul devant la boutique des Thanas, sans réponse, sans aucune perspective d'aide, et il venait de faire fuir une jeune fille qu'il avait blessée. Julia était la seule personne qu'il savait au courant de l'existence des puissances supérieur de ce monde. Il ne pouvait pas retourné vers elle pour le moment, il devait la laissé en paix.

Et maintenant que ferait-il? Il avait toujours besoin d'explication quand à sa nouvelle condition. Il devait chercher et trouver quelqu'un qui pourrait l'appuyer. Mais par ou commencer?
Sa première sortie en temps que Fawkes avait été brève et longue à la fois. Il acceptait mal la défaite quand à l'avancée de ses recherches, mais au moins, même si il avait blessé la jeune couturière du Dressed, il lui avait apporté des réponses aux questions qu'elle se posai depuis bon nombre d'année. Il décida de se satisfaire de ce bon coté pour le moment et se choisit de se diriger chez lui ou il devrait trouver un peu de repos avant de continué sa quête.

Il regarda une dernière fois la porte du Dressed. Peut-être Julia recroiserait elle un jour la route de l'homme masqué.

Et il s'enfonça dans l'ombre de Londres.

[HRP/ Fin du dialogue, Fawkes rentre chez lui (lieu non défini), prochain post: Réflexion nocturne./HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Retour à la réalité et étrange rencontre

Revenir en haut Aller en bas

Retour à la réalité et étrange rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Ô! Le dur retour à la réalité!» Retour à la réalité | Cérya» Retour à la réalité [Flashback / One-shot]» Retour à la réalité» La Campagne Fragments de Réalités : "Le Retour du Décharné" (N3)
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Covent garden et le Strand :: Coven garden (marché) :: "Dressed": vêtements et broderies-