L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Travestissement et masques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Lun 7 Juin - 18:54

Seth suivit le gosse et entra dans le bar. il prit quelques secondes pour parcourir des yeux les occupants, le patron, et les lieux.

*mmh. des combats clandestins. voilà comment me faire de l'argent.*

Il s'approcha du bar à la suite d'Alecto, sur ses gardes malgré tout. Il aimait ce genre de bar pour la discrétion qu'ils lui offraient, mais cela n'en était pas moins de véritables coupes gorges.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Lun 7 Juin - 19:29

[Message HRP prit en compte]

Alecto jeta un coup d'oeil calculateur en arrière, s'assurant que Seth l'avait bien suivit. Il ne s'était pas trompé: sous ses apparences de noble, l'homme appartenait au même milieu que lui, celui de la rue. Un quelconque bourgeois qui aurait débarqué dans ce bouge aurait été soit, très mal à l'aise, ou se serait rapidement fait dépouiller.

Au lieu de cela, le jeune homme observait Seth détailler le bar, en connaisseur.


Le gosse alla s'accouder au comptoir, tandis que le patron s'approchait, essuyant un gobelet fêlé avec un torchon plus que sale.


- Salut le P'tiot. Comment va tu? Tu nous ramène un nouveau client?

Le tenancier eu un sourire narquois, découvrant une ou deux dents cassées, désignant Seth d'un signe du menton.

- Nan. Je ne crois pas que ce soit le genre.

Alecto ricana avec un sourire entendu, puis se pencha au dessus du bar, pour chuchoter quelque chose à l'oreille du patron. En faisant cela, il se redressa avec une lenteur toute lascive, attirant quelques regards mauvais des occupants du bar.

Le patron disparut un instant dans une arrière salle, pour revenir quelques minutes plus tard avec une bouteille poussiéreuse.


- Tiens, mon meilleur scotch. J'espère que tu a de quoi payer, pour une fois, le môme. Jte ferai pas crédit pour tes beaux yeux éternellement.

Derrière, le combat s'achevait dans une giclée de sang, le vainqueur avait étendu le perdant d'un coup de tête qui lui avait brisé le nez, l'assommant pour le coup. Le gagnant se relevait avec difficulté, sous les acclamations et les huées des parieurs, selon sur qui ils avaient misés, et empocha ses gains avant d'aller s'affaler devant une bière, crachant une dent au passage.

Alecto sortit d'une poche de sa redingote miteuse une bague en argent sertie d'une pierre verte, volée le soir même, et la posa sur le comptoir avec un sourire en coin, fixant le tavernier. Il s'assit sur le comptoir, évitant une tache de crasse, face à la salle, pour observer son petit monde avec une figure songeuse, plus androgyne que jamais.


- Mmh.. Il y a déjà tellement de monde qui me fait crédit.. Et d'autres choses pour mes jolis yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Mar 8 Juin - 4:37

Seth but son verre d'une traite et en commanda un autre. Le bar lui plaisait, tant par son atmosphère que par le décor. De la poussière tombait des poutres par paquets au rythme des coups du combat qui se déroulait à quelques mètres d'eux. Seth but le second verre. Il ne prêtait que peu attention au patron, à Alecto, pour l'instant, et même aux clients. Il observait, tout simplement. L'araignée dans le coin de la porte, vibrant dès qu'on l'ouvrait. L'ivrogne au coin du bar, reluquant une prostituée, de la biere coulant le long de sa barbe. Une femme, rousse,flamboyante, particulièrement jolie et bien trop jeune pour ce genre d'endroits, posa sa main sur l'épaule de Seth alors qu'il descendait son troisième verre.

- Envie de compagnie, mon grand? Je suis là pour ça. Elle sourit, puis vit Alecto. A moins que tu n'ais d'autres...goûts.

Seth souria, froidement.

- ça ira ma belle, merci...Mais reste dans le coin, sait-on jamais. Il lui glissa une pièce dans le décolleté. Je pourrais changer d'avis.

Son interlocutrice fit une moue déçue.

- Comme tu veux. Elle s'éloigna.


la porte s'ouvrit, laissant entrer deux hommes, qui auraient parus louches n'importe où ailleurs, mais ici, ils étaient plus que normaux. Seth vit la brume dehors et repensa à ce que lui avait dit un vieillard il y a peu de temps.

*-Le brouillard, à Londres? Nul ne sait ce qu'il cache, mais croyez le bien, il n'a rien de naturel.*

Seth souria intérieurement en repensant à ces mots. pas naturel, hein? Et bien, ce n'était pas la première chose "sur" naturelle qu'il avait l'occasion de voir. Après tout, il en était lui même une, non?


Il sentit l'alcool lui monter légèrement à la tête en même temps qu'il descendait dans sa gorge, soit au cinq...sixième verre. Ce n'est qu'alors qu'il se décida à s'interesser à Alecto.

- Alors...Quand vas tu me parler de toi?
fit-il d'un ton détendu et assez fort pour couvrir les bruits ambiants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Mar 8 Juin - 9:57

*Le jeune garçon n'avait descendu qu'un verre de scotch. Il n'avait jamais eu besoin de boire pour faire des bêtises, et préférait garder ses moyens pour... plus tard.

Seth avait parlé assez fort, et le patron se mit à hurler de rire, un grand rire de gorge, presque un aboiement.*


- Ce sale mioche traine dans nos pattes depuis des années, a boire, voler et à ratisser l'argent de la Haute. Allez, gamin, parle nous de toi, sort nous une de tes histoires.

Dans le bar miteux, quelques rires fusaient aux paroles du patron, les habitués connaissant parfaitement le manège d'Alecto et ses pitreries lorsqu'on lui demandait de parler de lui. Les conversations se firent un peu plus basses, ménageant assez de silence pour qu'on entende le gosse débiter ses contes habituels, et quelques hommes se rapprochèrent du comptoir pour écouter, un sourire narquois aux lèvres, observant tour à tour Alecto et son "nouvel ami" trop curieux.

Il se mit a rire, ricanement de gamin qui se prépare a faire une plaisanterie stupide et qui ne peut s'en empêcher, et se coiffa du chapeau de Seth, sautant sur le comptoir pour dominer la salle, bouteille de scotch à la main.


- D'acc Mister Seth, je vais te parler du jeune maitre Alecto.

Il prit un air hautain, toisant l'assemblée.

- Je suis né en Irlande, il y a plus d'années que je ne peux le compter. J'étais alors le fils unique d'un chef de tribu, ma mère est morte en couche, et rien ni personne ne pouvait la remplacer aux yeux de mon père, donc je resta son seul hérité. Mais ce chef eu le malheur de mécontenter la Reine des fées d'Irlande, qui m'enleva, une nuit, dans mon berceau, et m'abandonna au milieu de la forêt sombre.

Alecto chuchota, sur un ton de comploteur, a Seth:

- Faut croire que j'étais déjà assez mignon à l'époque pour qu'elle n'eut pas le cœur de me tuer.

Reprenant son monologue avec forces gestes et pitreries, il se redressa.

- Mais, pour prouver a mon chef de père que j'étais bel et bien mort, la Reine des fées d'Irlande m'arracha un doigt, celui qui portait l'alliance de ma mère, le seul souvenir qui restait d'elle. C'était un cœur couronné, une vieille tradition irlandaise, un anneau d'argent et d'émeraude.


Pour prouver ses dires, avec amusement, Alecto leva sa main gauche, ôtant d'un geste théatral sa mitaine de laine trouée, révélant un moignon cicatrisé depuis longtemps, là où aurai du se trouver son annulaire, sectionné à la base de la paume.

- La fée envoya le doigt a mon père, enveloppé dans un lange de bébé. Le Chef de tribu se laissa mourir de chagrin, après avoir perdu sa femme et son fils, ses hommes se battirent entre eux pour prendre sa place, et le clan fut décimé.

Avec un sourire malicieux, il écouta un ivrogne brailler, demandant ce qu'il arrivait au bébé.

- Pendant ce temps là, le bébé qui allait devenir Moi, gisait au fond des bois, un doigt en moins, et l'odeur attira une meute de loups. Le meneur, le grand loup noir, venait de perdre sa portée de louveteaux, prit par des chasseurs, et vendus pour leur douce fourrure. Au lieu de dévorer l'enfant, il lécha sa blessure, la faisant cicatriser, et l'emporta avec lui, suivit par sa horde.

- L'enfant grandit parmi les loups, apprenant leurs manières et leur chasse, sans regretter les hommes. Les bêtes étaient devenus sa famille, il allait dans la forêt vêtu de peaux de loup.

- Mais un jour, les chasseurs qui avaient enlevés les fils du loup, revinrent, et enlevèrent le fils du chef de clan, le prenant pour le vendre à un cirque itinérant. L'enfant Alecto apprit la société des hommes, la langue des hommes, comment berner, duper, et se servir de ce qu'il était pour voler et prendre l'argent des autres. Lorsqu'il eu assez apprit, il massacra la troupe du cirque, et descendit vers le Sud, vers Londres.

- Et c'est comme ça que je suis ici! HAHAHAHA
.

Le jeune homme termina son récit sur un éclat de rire légerement dément, et adressa quelques courbettes à son public hilare, les saluant de son chapeau de cow boy, récoltant la bière que le patron lui tendit, et se pencha vers Seth, lui murmurant à l'oreille.

- Cela t'a t'il plut?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Mar 8 Juin - 20:58

Seth avait écouté la tirade du gosse d'un air ennuyé et indifférent. Les amuseurs de rues l'avaient toujours agacés, et celui ci était particulièrement doué pour ça. Il entendit la porte derrière lui s'ouvrir et se refermer, sans pour autant se soucier de savoir si quelqu'un venait d'entrer ou de sortir. Il leva les yeux vers Alecto et parla d'une voix assez basse, afin que seul Alecto et éventuellement quelques personnes assez proches puissent entendre.

-Tu es profondément ennuyeux, et tes histoires de gamines font peut être rire les cloportes qui se trouvent ici, mais pas moi. Je ne suis pas homme à prendre les choses avec la gravité du prêtre, mais j'aime un minimum de sérieux quand les affaires que j'ai à proposer le sont. Et je me suis visiblement fourvoyé en pensant que tu ferais l'affaire pour ce à quoi je pensais. Dommage...


*J'ai perdu assez de temps ici. J'y reviendrais peut être pour me faire de l'argent sur les combats.*

Il jeta le reste de l'argent volé plus tôt dans la soirée sur le comptoir, puis s'adressa au barman.


- Les verres sont pour moi. Les siens aussi. Il désigna Alecto de la tête, puis tourna les talons, vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Mar 8 Juin - 22:55

*Le jeune garçon resta silencieux, écoutant la tirade de Seth, partagé entre l'envie de rire, la moquerie, et la vexation.

Depuis quand quelqu'un se permettait t'il de ne pas apprécier ses délires et son comportement de clown? Alecto ne l'admettait pas, mais il était piqué au vif par la muflerie de son compagnon.

En outre... L'homme avait parlé d'une proposition. Il grinça des dents, fortement agacé. Pour la deuxième fois de la soirée, il se trouvait obligé de courir après celui qui l'envoyait promener avec fracas, et c'était extremement frustrant. C'était lui qui disposait des autres à sa guise, d'ordinaire, jamais l'inverse!

Alecto avisa la jeune rousse volcanique, qui avait abordé l'homme un peu plus tôt dans la soirée. Un peu jeune, mais très jolie, bien qu'il n'aie rien à y gagner. D'un regard, il capta son attention, d'un sourire il lui promit une récompense. Après tout, entre travailleurs du bassin, ils devaient s'entendre.

Le jeune homme déboucha dans la rue à la suite de Seth, la jeune fille pendue à son bras; ils avaient l'air de deux jumeaux ainsi, les mêmes cheveux cuivrés, la même lueur jeune et vieille à la fois dans le regard.


- Hey, cowboy, tu oublie ton chapeau!

La fille gloussa legerement, dévorant Seth du regard, serrée tout contre Alecto, qui ôta le couvre chef avec panache et le lança en direction de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Mar 8 Juin - 23:21

Sans même regarder, Seth se décala, et plaça sa main sur la trajectoire du chapeau, l'attrapant au vol.

-ça doit être extrêmement déplaisant, pour quelqu'un comme toi, de me suivre comme ça...non?

Il souriait intérieurement et parlait ironiquement, mais son visage, lui, n'avait rien de chaleureux.

-Je suppose donc que je t'intrigue, ou que ma proposition...t'intéresse. Si tu es décidé à arrêter deux secondes tes singeries. Avec moi en tout cas. Quant au chapeau...je te l'ai donné. Il lui relança. Si tu n'en veux pas, au moins donne le à cette jeune fille.


Sa voix etait posée, calme et froide. son regard ne traduisait aucune expression. La nuit, déjà bien avancée, rendait les rues vides et inquiétantes pour certains, belles pour lui. un bruit de cheval et de calèche se fit entendre à quelques rues de là.
La jeune rousse rougit et sourit radieusement en entendant que l'on parlait d'elle. la porte du bar, grande ouverte, laissait filtrer des bribes de chants, de conversations, et de cris, indiquant que les combats avaient repris.

- On reste ici, dans la rue? On retourne dans le bar? On va ailleurs?


Il ressentait les effets de l'alcool, mais cela n'alterait pas trop sa façon d'être. Il faisait partie de ces personnes que même les substances ne changeaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Mar 8 Juin - 23:37

Alecto l'observait posément, et rattrapa posément le chapeau, s'en recoiffant avec soin, couvrant ses longs cheveux auburn, patiemment lustrés, tout comme ceux de la jeune fille. S'en suivit une rapide dispute entre elle et lui, débattant de l'avenir du chapeau de cowboy. Pour finir, le gosse garda le couvre chef, et la fille reçut en échange un baiser furtif au creux de la nuque.

Il se retourna ensuite vers Seth, la tête legerement inclinée sur le coté, les yeux calmes et sombres, sans trace de ses habituels jeux de théâtre.

En effet, c'est assez désagréable.

La voix androgyne, qui aurai pu appartenir a un homme autant qu'à une femme, était nette et parfaitement neutre, dénotant à peine une nuance de sarcasme.

Pour que ta proposition m'intéresse, il faudrait encore que je la connaisse. Or, ce n'est pas le cas.


Fouillant distraitement dans ses poches, il en sortit un bracelet volé durant la soirée, un anneau d'argent massif sertit d'une pierre d'ambre taillée en cabochon, et la passa avec délicatesse mais fermement au bras de la jeune femme, qui gloussa à nouveau, ravie d'être au centre des attentions.
Son geste était parfaitement clair, Alecto se l'appropriait pour le restant de la nuit.

Haussant les épaules, le jeune homme sourit en coin.

Cela m'est égal. La rue me convient.. pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Mer 9 Juin - 0:06

Seth haussa un sourcil, puis parla, d'un ton détaché, sans se préoccuper que la prostituée les entendent ou non.

- Ma proposition concerne ce en quoi tu excelles. Le vol et les arnaques. On peut se faire plus à deux. j'ai pas mal d'idées, j'ai pas mal de choses en tête. J'ai besoin de quelqu'un d'agile pour les mettre en oeuvre. Je n'ai rien ici. Pas de logement, pas de foyer, personne. Je compte rester un peu. Il me faut de l'argent pour ça. Vois ça comme...une nouvelle façon de t'amuser, si ça te chante.

Légèrement agacé, sa main tapotait nerveusement à l'intérieur de sa poche. Il lui fallait un moyen de se détendre. La pute? possible. une baston,à l'intérieur? possible aussi. Finir ivre mort? Peu prudent. Il sentit un rat passer près de lui, furtivement. Il sentait également une foule d'autre chose que son odorat légèrement plus développé lui permettait. Mais rien de dangereux dans le quartier...Pour le moment.


-Qu'en dis-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Mer 9 Juin - 10:18

Il enroula pensivement une mèche de cheveux soyeux, d'un rouge brun sombre, qui s'échappait du chapeau de cow boy, autour de son doigt, sa bouche étirée par un début de sourire.

Il ne s'était définitivement pas trompé sur les intentions de Seth, et cela l'amusait beaucoup.

L'homme avait beau être plus grand, plus fort, et surtout plus calme, Alecto connaissait la ville.


- Héhéhé. Je vois ça comme une proposition d'association, surtout.

Distraitement, il remit sa mitaine mangée aux mites, masquant sa main gauche.

- Je sais faire beaucoup de choses, je connais le coin, mais j'ai le crane trop vide pour me sortir de certaines situations.

Ce qui n'était pas totalement vrai, mais passons.

- Cela me dit.. pour l'instant.

Avec un large sourire narquois, le gosse fit une petite révérence ironique et tendit une main à 4 doigts à Seth, scellant leur accord.

Derrière, la prostituée attendait, nullement intéressée par leurs histoires, elle était parfaitement habituée au milieu dans lequel ils évoluaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Mer 9 Juin - 23:31

Seth se méfiait toujours du gosse. Il le sentait imprévisible et ça lui faisait quelqu'un en plus à gérer, ce qu'il n'avait encore jamais eu à faire. Mais qu'importe? Il serra la main du gosse, Sans rien ajouter. Il n'y avait pas grand chose à dire de plus de toute façon. Il regarda la porte encore ouverte du bar.

- On pourrait commencer par eux, non?

Il souriait en coin, attendant de voir la réaction du gosse. C'était un bon moyen de tester ses aptitudes, ainsi que de voir si il était prêt à se griller dans un endroit où l'on le connaissait. Attendant sa réaction, il lâcha sa main et détailla la prostituée d'un coup d'oeil. elle était vraiment jolie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Jeu 10 Juin - 17:09

*Il regardait Seth admirer la jeune femme rousse, qui apparemment portait le doux nom de Cordelia. Après avoir pressé la main de l'homme, il passa un bras autour des épaules de la prostituée. Alecto était de la même taille qu'elle, assez petit pour un garçon, même jeune, de frêle constitution.

Il adressa un large sourire narquois a Seth, jouant lascivement avec les boucles de la jeune femme, le narguant des yeux.

Entendant les paroles de son nouvel associé, le jeune homme fronça les sourcils, restant silencieux un moment, mordillant ses lèvres pleines. Un test, encore un test. Cet espèce de clodo aux allures de cowboy se plaisait a le manipuler, et le pire c'est que cela marchait.

- Je chasse dans les hautes sphères, j'arnaque les bourges, les nantis aux poches débordantes de livres.
Eux ont à peine de quoi se payer une pinte. S'assurer des appuis dans les bas fonds, s'en servir de bouclier face aux casqués, utiliser le bar comme planque, ou pour revendre ce que je pique. Leur tirer leurs bourses trouées et a moitié vides, plutôt inutile.


Alecto haussa doucement les épaules.

- Les combats sont un bon coup. Les mises augmentent si tu ne perd pas la partie, ça peut grimper haut.


Il eu un léger sourire en coin, les yeux brillants sous ses lourdes paupières soulignées de noir.

- Si tu ne te sent pas à la hauteur, je saurai.. affaiblir tes adversaires avant le combat.

Tournant la tête, il effleura la chevelure de la rousse de ses lèvres, savourant son parfum d'alcool et d'innocence trop vite perdue.

- Que propose tu, mon cher "ami"?

L'accent trainant et indéfinissable du gosse était assez agaçant pour les oreilles de Seth, il en était parfaitement conscient et s'en amusait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Jeu 10 Juin - 22:26

Plus blasé qu'agacé par la provocation du gosse, Seth resta indifférent. Pas à la hauteur? il avait quand même affronté pire qu'une bande d'ivrogne dans un bar. Il détourna son regard de la rousse.

- Soit. Pas envie de détrousser les pauvres,hein? un voleur avec une conscience...très romanesque. Ok, allons-y, un peu d'action me réveillera un peu. Dans le pire des cas, attend que les paris montent suffisamment, puis vole la cagnote...Si toutefois tu t'en sens capable.

Seth avait un sourire ironique et volontairement provocateur, répondant à l'agacement que le gosse lui faisait ressentir.


- Cependant, si toutefois tu te faisais prendre...Je ferais diversion. Je suis doué sur ce point. Tu iras dans la ruelle qui jouxte le théâtre, et tu m'y attendras. Cela te convient-il?

Son regard froid brillait à la lueur de la lune, et son sourire avait totalement disparu. Il calculait déjà la façon dont il s'y prendrait en cas de problèmes. La brume rafraichissait encore un peu plus l'atmosphere, faisant frissonner Cordélia. Il savait qu'il ne pouvait pas avoir dans le gamin, mais ce dernier lui paraissait plus fiable que tout ceux qu'il avait rencontré dans cette ville jusque là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Jeu 10 Juin - 22:47

*Le jeune homme haussa un sourcil legerement amusé, relachant enfin Cordelia, après lui avoir murmuré une petite litanie impossible à distinguer à l'oreille. Elle eu un sourire entendu, ses joues rougissant legerement, faisant ressortir les taches de rousseur sur ses pomettes, comme sur celles d'Alecto.

Le romanesque n'avait rien à voir là dedans; le gosse n'avait rien à gagner à se brouiller avec une bande d'ivrognes sans le sou, et un patron qui la protégeait quand il le pouvait. Il préférait s'en servir de bouclier, et leur soutirer leur argent par d'autres méthodes que le vol. Code d'honneur parmi les culs terreux, ou simple bon sens, difficile a dire.


- On va dire que ça me va.

Alecto scruta un instant les traits glacés et ironiques de l'homme. Impossible a saisir, impossible à cerner. Ca plaisait, et ça amusait assez au jeune homme. Il se fichait prodigieusement d'avoir où non à compter sur Seth, il ferai simplement ce qu'il avait a faire.


Il entra à nouveau dans le bar. L'ambiance s'était nettement échauffée à mesure que la soirée avançait.

Les occupants du bar avaient déplacé les tables, formant une arène improvisée où se tenaient les combats, et le patron avait jeté un peu de sable au sol, pour absorber la couche de sang répandue.

Pour l'instant, le gagnant du précédent affrontement se reposait sur un tabouret, tentant de soigner tant bien que mal son arcade en sang, crachant une dent ensanglantée au passage.

Alecto fila au comptoir, et se mit à parlementer avec le tavernier, un certain Tranchant, vu comme elle l'appelait, en vue de faire participer Seth aux combats sur lequel les habitués pariaient. La cagnotte du soir était déja bien remplie.

Tranchant jeta un regard mi suspicieux, mi perplexe sur l'inconnu, le jaugeant du regard, puis s'adressa directement à lui.


- Le mioche me dit que tu compte prendre part aux combats.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Ven 11 Juin - 0:47

Seth l'avait suivi à l'intérieur, il s'approcha du bar. Il était parfaitement calme, détaché et l'alcool était quelque peu redescendu en lui.

- C'est exact...Et si vous pouviez me servir un autre scotch,

Il évaluait du même coup le participant en cours, sur son tabouret. Il était déjà bien affaibli, pas spécialement massif. Celui ci ne poserait pas de soucis. Ceux d'après non plus, il en était convaincu. Il avait déjà combattu bien pire que ces tâcherons. des vampires, et des lycans, et mêmes des loups garous, à budapest, dans des combats en sous sols. Il n'avait toujours récolté que très peu de cicatrices. Alors quelques combats dans un bar? L'occasion pour lui de se faire assez d'argent pour trouver un logement. Après tout, avoir ses fringues derriere la poubelle d'une ruelle crasseuse, dans un sac, ce n'est pas ce qu'il y avait de mieux. Il baissa les yeux vers son tatouage. Autant qu'il s'en montre digne, il ne l'avait pas fait pour rien après tout.Puis il s'adressa à Alecto et au barman.

- Des règles? Des interdits?

Il vida son verre et se dirigea vers "l'arène", attendant les instructions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Ven 11 Juin - 19:10

Le patron servit à Seth une grande rasade de whisky, remplissant le verre de mauvaise qualité à ras bord. Après tout, l'ancien mercenaire devenu tavernier touchait une part sur les combats qui se déroulaient dans son bar mal famé.

Se tournant vers le vainqueur du combat précédent, il lui adressa un signe de la tête pour signifier que la bagarre reprenait, contre un nouvel adversaire. L'homme se leva après s'être lui aussi enfilé une bonne rasade de mauvais scotch, ce qui ne dut pas être très agréable sur ses dents brisées.

Alecto suivit Seth de son pas gracieux et déhanché habituel. Il ne pouvait pas s'empêcher d'allumer, même lorsqu'il n'avait rien à y gagner.

S'accoudant à un des tonneaux qui délimitaient le cercle de l'arène, le gosse observait l'homme, un léger sourire aux lèvres.


- Joli tatouage.
Tu devrai retirer tes jolis habits, ou bien ils finiront pleins de sang.


En effet, l'autre combattant était torse nu, ne portant qu'un pantalon de cuir crasseux, et une paire de bottes usées, dévoilant un buste sec bien que maigre, marqué de quelques cicatrices de couteau.

Le jeune homme sourit à nouveau en coin.


- Les règles ne sont pas très compliquées.

- On ne sort pas du cercle de combat

- Lorsque l'un des adversaires demande grâce, le combat stoppe. Si aucun des deux n'abandonne...


Il haussa les épaules, n'ayant pas besoin de terminer sa phrase pour être comprit.

L'adversaire de Seth s'approcha à son tour, roulant ses muscles pour paraitre plus imposant, plus impressionnant, et alla fermement se camper sur ses pieds, de l'autre coté de l'arène.

Tranchant quitta momentanément le bar, se postant aux cotés d'Alecto pour observer ce que valait le nouveau venu au combat.


- Allez y messieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Ven 11 Juin - 23:37

Seth enleva sa redingote et sa chemise, se retrouvant torse nu. il était relativement normal, musculairement parlant. une cicatrice était dessinée dans son dos, bien nette, comme un coup de sabre. une autre balafre ornait son épaule.S'avançant dans le cercle, il était posé et calme. Il se répétait rapidement les règles et eclata de rire intérieurement en voyant le molosse d'en face tenter de l'impressionner.

Le combat commença alors.

Seth resta face à son adversaire, sans mettre sa garde, volontairement provocant. il souriait en coin, sautillant d'un pied à l'autre. Il murmura.


- Allez, amene toi...t'attends quoi...


un coup de poing violent s'abattit sur la mâchoire de Seth, l'envoyant d'un coup au tapis. Loin de souffrir, il jubilait, et avait au moins pu determiner la force de son adversaire. Il coinça la cheville du colosse entre les siennes et le fit tomber d'un coup sec. Se relevant d'un coup, il cracha du sang, et assena à l'homme, toujours au sol, un coup de botte dans l'estomac. L'autre, déjà affaibli par les combats précédents, se recroquevilla sur le coup. Seth s'agenouilla et lui attrappa la tête, la cognant contre le sol, faisant grogner son adversaire de douleur à chaque coup. son visage ne trahissait pas la moindre émotion, mais les coups répétés de coudes et de poings à l'arriere du crâne de l'homme,déjà vaincu, trahissaient sa jubilation. En moins d'une minute, Seth l'avait tué. Il se releva, cracha de nouveau dessus, puis regarda Alecto sans prêter attention au reste de la foule.

- Bon...le suivant?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Sam 12 Juin - 0:04

Il le regarda se dévêtir sans aucune gêne, détaillant les longues cicatrices. Après tout, c'était le lot de tous dans les bas fonds... Même certaines femmes arboraient des traces de combat. Et les enfants..
Alecto secoua la tête pour chasser ses rêveries, reportant son attention sur Seth.

Très vite, le gosse pu se rendre compte de la puissance et de la capacité à encaisser les coups de l'homme. Si un jour, il avait à se battre contre Seth... la belle petite gueule d'ange qu'aimaient tant bourgeois et bourgeoises ne serait plus qu'un lointain souvenir. Et pourtant, c'était tentant de ressembler à un combattant dans son genre.

En outre... Seth savait se faire aussi provocateur, manipulateur que le jeune homme, Alecto en avait déjà fait les frais. Un danger public, ce type. Mais c'était lui qui prenait les coups.

Le combat fut vite finit, et ne réserva aucune surprise au mioche. Son nouvel associé semblait être un tueur né, et même y prendre plaisir.

Néanmoins, il s'avança, et sous pretexte d'aider les autres à trainer le cadavre dans un caniveau, à l'extérieur, en profita pour lui faire les poches, puis revint en chantonnant avec ironie.

S'approchant de Seth, il secoua la tête, le regard mi amusé, mi exaspéré.


- Ahh.. Aucun sens du spectacle.

Ce qui était de la pure mauvaise foi, le combat brutal, inhumain et rapide avait captivé tout les occupants du bar.

- T'en a fait assez, je crois. Ce soir, plus personne ne voudra se battre avec toi. Faut attendre qu'ils se soient assez enfilés de verres, pour qu'ils oublient un peu le carnage et récupèrent leur courage.


Avec un sourire en coin, Alecto tendit brusquement une main fine, aux doigts trop fins et trop délicats, dont l'annulaire manquait à l'appel, pour essuyer une tache de sans sur le visage de l'homme, puis porta son doigt à sa bouche pour lécher l'hémoglobine répandue. Se faisant, Seth pu entendre les cliquettements des pièces tout juste dérobées au mort.

Le gosse battit des cils d'un air innocent, et très peu crédible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: i Sam 12 Juin - 3:43

*mmh..si j'avais su, j'aurais fait durer le plaisir plus longtemps...*

- Soit...J'attendrais donc.


D'une mine légèrement déçue, Seth sortit de l'arène qui se dispersait quelque peu et remis sa chemise, qu'il reboutonna. Portant sa redingote à son bras, il revint vers le bar et vida un verre qui se trouvait là par hasard.


*Beurk...bière.*


- Tavernier...scotch.


Il inclina la tête, faisant craquer son cou et sa mâchoire, alors que le barman lui servait un énième scotch. il fit ensuite craquer son dos, puis bailla longuement. il but un gorgée de son verre en s'assurant de faire passer le whisky partout dans sa bouche, afin d'enlever le goût de sang qu'il avait. Puis il vida le verre complètement. Se tournant sur le côté, il s'adressa à Alecto, qui le rejoignait alors.


- Bon. Tu sais maintenant que je sais me défendre, et que je ferais pour toi un associé de taille...si je puis dire. Une idée quant à la suite du programme? Après tout, tu connais le quartier mieux que moi.


Alors qu'il parlait, Seth sentait le parfum et le corps de la prostituée rousse (Cordélia, lui semblait-il) s'approcher et s'agripper doucement à son bras.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Sam 12 Juin - 11:56

*Alecto rit intérieurement, observant sa mine déçue de n'avoir pu tuer qu'une fois, tandis qu'il se rhabillait. Certains étaient comme cela, tuant sans aucun problème, aussi facilement qu'ils descendaient une bouteille de scotch. Il les admirait, lui qui était plus frêle, plus petit, moins entrainé au combat. Mais sa brutalité s'exerçait par d'autres voies, sur d'autres que des ivrognes de bar en mal de sensations fortes.

Ricanant aux paroles de Seth, le gosse se pencha à l'oreille de Cordelia, lui chuchotant dans un murmure parfaitement audible:


- J'espère pour toi qu'il est de taille, si je puis dire, ma belle.

Ce qui déclencha un doux gloussement de la prostituée.
A voix haute, Alecto lâcha une remarque amusée, sans soupçon de jalousie, mais ironique, pour une raison que seul lui comprenait.


- Jcrois que tu lui plais plus que moi, mon "cher ami". La suite du programme est plutôt simple. D'abord, aller récupérer l'argent. Ensuite, je crois avoir comprit que tu étais à la recherche d'un endroit où dormir autre qu'une poubelle.

S'éloignant du petit couple, Alecto alla se charger de la première partie, à savoir recuperer les gains de Seth. Il disparut dans l'arrière boutique avec quelques parieurs, accompagnés du patron. Le jeune homme connaissait parfaitement la partie, et savait que les parieurs feraient quelques difficultés.

C'est pourquoi on entendit le ton monter, quelques cris de rages, un glapissement de douleur, qui n'était pas celui du gosse, puis un ricanement sonore, lui par contre avait bien la démence et la nuance androgyne du rire d'Alecto.

Quelques minutes plus tard, on vit la petite troupe ressortir, le patron hilare, quelques types louches dont l'un se frottait le bras où on discernait très bien une trace de dents sanguinolente, et le mioche avec un sourire innocent plaqué sur la figure, gâché par un peu de sang maculant ses lèvres pleines, et de grands yeux candides.

Il lança une bourse bien garnie, de cuir rapiécé, en direction du visage de Seth.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Sam 12 Juin - 19:25

D'un coup de main (de patte?) rapide, Seth attrapa la bourse au vol. La jaugeant au poids plus qu'au contenu, il fit un rapide signe de la tête en guise de remerciement au gosse. Puis il se dégagea de l'étreinte de la jeune fille.

-Plus tard, peut être...un de ces jours. Nous avons à faire.


Il se rapprocha d'Alecto.


-Donc, une idée de l'endroit où je pourrais...séjourner, dans le coin? il faudra que je passe récuperer quelques affaires de toute façon..pas loin d'ici.


Il jeta quelques pièces en guise de paiment au barman, puis remis sa redingote, dans laquelle il plaça la bourse. sans faire attention à la mine déçue et offensée de la prostituée. Il se dirigea vers la sortie, s' attendant à ce qu'Alecto le suive, soupirant intérieurement en voyant sa bouche maculée de sang.


*Intenable, ce gosse...mais utile, vif et intelligent. Au moins n'ais-je pas fait le mauvais choix en décidant de m'associer à lui.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Sam 12 Juin - 22:39

*Il observa le manège de Seth, haussant un sourcil. Cordelia semblait vraiment vexée, l'homme lui avait sans doute un peu trop plût. Lorsque les filles de joie mêlaient leurs propres gouts au commerce..

S'approchant d'elle, Alecto lui glissa quelques mots à l'oreille, d'une voix plus que caressante, qui firent ressurgir un pale sourire sur les lèvres trop maquillées. En outre, elle avait gagné une pièce et un bracelet d'argent, cadeau du gosse plus tôt dans la soirée, sans avoir eu à s'allonger.

Il rattrapa Seth en accélérant le pas, s'essuyant la bouche du revers de la manche, laissant une trainée d'un rouge sombre sur sa veste gris perle.


- Cpas très poli de laisser une dame sur ses espoirs comme tu l'a fait ce soir.

Alecto ricana un peu, la politesse était surement le dernier des soucis de son associé.

- Quand aux endroits où tu pourrai loger... Il y a des chambres au dessus de ce bar, mais c'est clairement une mauvaise idée.
Peut être à Chinatown, où dans les dépendances du National Gallery. Le musée est tout le temps vide, a part le vieux gardien somnolent, et il y a beaucoup de vieux bâtiments où sont stockés les œuvres, fermés par de simples cadenas. Personne n'ira te chercher par là bas.


Alecto était passé maitre dans l'art de crocheter serrures et loquets, depuis le temps qu'il trainait dans les rues crasseuses de Londres. Le Musée ne semblait pas un mauvais choix, plus calme et plus sur que le quartier asiatique, qui regorgeait déjà de tripots, de prostituées et de criminels de toutes sortes.

Il adressa un geste particulièrement obscène à Seth qui le fixait avec un air apparemment songeur et désapprobateur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Dim 13 Juin - 22:18

Seth sortit, laissant Alecto le rattraper. Il inspira profondément, s'emplissant les poumons de l'air frais et nocturne de la ville. Il écouta Alecto, n'ayant que faire de son commentaire sur la politesse. Il reverra la pute, il le savait. Pas besoin de faire des ronds de jambes avec elle.

Il réfléchit quelques instants, et pensa lui aussi que le musée serait la meilleure alternative. Chinatown n'avait rien de déplaisant pour quelqu'un comme Seth, mais la surfréquentation des lieux le dérangeait, et augmentait les risques en cas de metamorphose.


-Très bien, le musée, ce sera parfait...laisse moi simplement le temps d'aller chercher mes affaires, et nous pourrons y aller.

Pour toute réponse, il eût un soupir suivi d'un geste qui, sorti de son contexte, était extrêmement déplacé. Il haussa un sourcil. le gosse était exaspérant au possible, mais n'arrivait pas à énerver réellement Seth. Au mieux, ça l'agaçait légèrement, de façon amusante. Sans répondre au dit geste, il tourna les talons et se dirigea vers le théâtre, précisément vers la ruelle qui lui faisait face, sachant qu'Alecto suivrait le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Dim 13 Juin - 23:11

Alecto claqua des mâchoires avec un agacement feint, forcé d'allonger le par pour suivre l'homme. Il n'était pas dupe, les affaires dont Seth parlait devaient être un ballot de vêtements et de quelques possessions entassées derrière un tas d'ordures.

Le gosse se mit à chanter à mi voix en marchant, une mélodie rauque et un peu approximative, dont la ligne basse prenait de surprenants accents aigus et cristallins, comme ceux d'une fille ou d'un très jeune enfant.

C'était une berceuse ancienne, aux paroles plus que douteuses :


- "Berce berce le vent
Berceau accroché dans les branches
Souffle souffle le vent
Bébé rit dans ses langes
De plus en plus fort le vent
Plie et tord la branche
Souffle souffle le vent
Le bébé ne rit plus
Broie et brise le vent
Et la branche se casse
Et le vent
Cède place à la pluie
Sur bébé
Qui dans son berceau cassé
Refroidit!"


La voix d'Alecto n'était pas franchement désagréable, la comptine plutôt jolie malgré les paroles étranges.

A cette heure tardive, les rues de Londres se faisaient de plus en plus désertes, tout les humains honnêtes ayant un minimum de bon sens regagnaient leurs foyers. Les ruelles sombres n'étaient plus habitées que par des rats, quelques corbeaux et des silhouettes sombres. Dans le théâtre régnait encore une certaine agitation, les fenêtres brillaient d'une douce lumière dorée, les cochers attendaient bien au chaud dans leurs fiacres de ramener leurs maitres et maitresses bourgeois.

Alecto s'éloigna un peu de son associé, trainant dans les culs de sac ténébreux, à la recherche de quelque chose à piquer, ou de n'importe quoi d'intéressant, continuant à chantonner doucement, un petit fantôme aux grands yeux charbonneux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Travestissement et masques Lun 14 Juin - 23:58

La chanson résonnait dans la rue, seul son a perturber la nuit. Seth ne faisait pas attention aux paroles, mais remarqua tout de même leur etrangeté. il s'engouffra dans la ruelle, sentant le gosse quelques mètres derrière lui. Il décala les deux poubelles qui se trouvaient là, et en retira un sac de toile, de contenance assez imposante, et plutôt bien rempli. le soulevant à bout de bras, il le fit balancer au dessus de son épaule. Au moins, personne ne l'avait trouvé. Le sac n'était pas très lourd, pour lui en tout cas. Il regarda autour de lui, la ruelle était déserte, et il pouvait entendre quelques chats se battre au loin. Il sortit de la ruelle par là où il était entré, et aperçu Alecto, vadrouillant au bout de la rue. Il le rejoignit à grandes enjambées rapides.

- C'est bon. j'ai ce qu'il me faut. Pour une fois, c'est à moi de te suivre.


Son ton était volontairement ironique, sur la fin de sa phrase. il souriait devant l'agacement qu'il pouvait provoquer chez le môme. Alors qu'il s'en rapprochait, une poubelle tomba non loin de lui, attirant son attention.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Travestissement et masques

Revenir en haut Aller en bas

Travestissement et masques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Travestissement et masques» Les Masques Du Destin» [Classe] Maître des masques» Les masques finissent toujours par tomber (PV Capucine) | abandonné, dortoir des acteurs.» [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Soho et Trafalgar Square :: Grand Théâtre-