L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sébastian Angelstone
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 27/10/2008
Nombre de messages : 69
Race : Vampire
Classe sociale : Noble (Vicomte)
Emploi/loisirs : Gérant d'une compagnie d'import/export
Age : 345
Age (apparence) : 24 ans
Secte : Indépendant
Clan : Lasombras (Abandonné)
MessageSujet: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Mar 2 Nov - 3:24

Les deux hommes finirent par arriver à destination. La grande cours de la bibliothèque était silencieuse et plongé dans une obscurité qui n’avait rien d’amical. Au dessus des deux bancs de bois qui se faisait face, les lampadaires projetait une lueur blanche et chancelante. Dire que quelque semaines plustôt, le sort du jeune Ravellow avait été fixer au même endroit. Une chance que les lieux n’ont pas le pouvoir de parler, songea le vampire, sinon ils aurait tôt fait de plonger dans la consternation tout ceux qui passerait en répétant ce qu’ils avait entendue. Surtout dans la situation présente. Angelstone fronça les sourcils tandis qu’il tournoyait lentement sur lui-même cherchant quelque chose des yeux. Malgré la pénombre engoufrante, il lui était aisé de deviner le contour de chaque chose, la nuit ayant toujours été une amante admirable. Il resta silencieux un moment, renfrognée sur lui-même avant de sortir une montre de poche en or. Il y avait du retard dans le temps. Le silence s’installait, lourd, animé uniquement par le vent qui venait fouetter le visage des deux hommes qui avait osé s’aventurer à l’extérieur. L’ange déchus allait émettre un commentaire lorsque soudain un hurlement déchira la nuit. Le cri suppliant d’une jeune fille tout près de l’endroit ou ils se trouvaient résonna longuement comme un ultime appel au secour. Le vicomte n’attendit pas que le petit aristocrate à ses côté réagisse et il bondit en direction du cri tandis que sa cape noir voltigeait dans son dos. Malgré sa rapidité, il demerait encore très lent, n’utilisant qu’une vitesse normal humaine. Il contourna le bâtiment et arriva devant une étrenge scène.

Une jeune fille au long cheveux brun bouclé se débattait dans les bras de ses deux raviseurs qui ricanait, leur canines tachés de sang dépassant de leur bouche au lèvres souillé. De la distance où il se trouvait, il était impossible de pouvoir discerner le visage des individus, uniquement le sang qui couvrait leur bouche et leur longue chemise blanche.


-Mais quesq…?

Apercevant le vicomte, les vampires poussèrent un sifflement aigue. L’un deux bascula la jeune dame sur son épaule comme un vulgaire sac avant de s’accroupir et d’ouvrir d’une main la bouche d’égout qui était à ses pieds. En moins d’une seconde il avait disparut dans les profondeurs nauséabondes des tunelles souterrain. Tandis que son acolyte prenait rapidement la fuite. Le deuxième vampire s’approchait tranquilement. Ses longues canines aiguisé prête a sectionner le cou d’une nouvelle victime.

Le diable demeura immobile, comme figé dans le temps et dans l’espace. Ses membres refusait de bouger et ses yeux légèrement agrendit fixait la créature qui s’avancait avec une lenteur mortelle devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexender Von Ravellow
Hunter - "Criminel" en fuite
Date d'inscription : 11/03/2008
Nombre de messages : 329
Race : Humain
Classe sociale : Aristocrate déchu
Emploi/loisirs : Hunter / Il est recherché par le Yard et les Vampires de Jirômaru Keisuke.
Age : 25 ans
Proie(s) : Tous les Vampires, sauf Raphaël qu'il surveille maintenant sans chercher à l'assassiner. Le Comte Kei est son pire ennemi. Alexender peut aussi s'attaquer à des Loups-Garous.
Crédit Avatar : Personnage par Ayami Kojima.
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Dim 7 Nov - 11:07

[HRP/En provenance de La spirale du jeu/HRP]

Cela faisait un petit moment que les deux hommes marchaient côte à côte dans un silence glacial seulement dérangé par le vent d'automne qui commençait à souffler vivement et l'écho de leurs pas sur les pavés délavés de la rue. Alexender se retenait de parler: injurier ou simplement irriter ce petit coq de basse cours lui ferait bien plaisir mais il était également perdu dans ses pensées. Angelstone marchait d'un pas rapide et le Hunter trouvait qu'il avait l'air un peu trop sûr de lui. Et s'il disait vrai? Et si Sarah avait été cloîtrée chez elle par ses parents et que ce soir cet empaffé avait réussit à lui décrocher un rendez-vous galant? Il y avait une contradiction dans tout cela qui rassurer quelque peu Alexender: comment, alors qu'elle lui avait apparemment refusé ses avance, la belle Miss Spencer aurait-elle pu quitter le domaine familial, alors qu'il semblait être devenu une prison, et accorder pareil honneur à un inconnu? Comment pourrait-elle l'avoir oublié, lui, aussi vite? Et puis pourquoi ne pas lui avoir envoyé de missive pour l'informer de sa situation? Alexender se retrouvait face à deux solutions: soit Sarah ne l'aimait plus et avec le concours de ses parents avait décidé de se tourner vers quelqu'un d'autre, de meilleur réputation; soit tout ceci n'était qu'un quiproquo et la Sarah du vicomte n'était pas la sienne. L'absence de nouvelle de son amie l'inquiétait mais peut être n'avait-elle pas réussit à lui envoyer de missive à cause de la surveillance sous laquelle la plaçaient ses parents...

A force de tourner et retourner toutes les possibilités de finalité de cette soirée, Alexender n'avait pas remarqué la distance qu'ils avaient parcouru. C'est lorsque l'ombre du grand bâtiment qu'était la bibliothèque lui cacha la faible lumière de la lune croissante qu'il releva les yeux et revint à la réalité. Il faisait très sombre malgré les lampadaires alentour et la fraicheur de la nuit était gravement accentuée par le vent qui s'engouffrait dans les rues suivant les chemins pavés comme un fauve cherche son chemin dans un labyrinthe où l'attendent quelques victimes.
Le Hunter resserra un peu sa cape contre lui. Il se sentait assez mal à cause du vin et il regrettait au fond de lui cette sortie malgré l'enjeu: il ne supportait pas la ville la nuit sauf s'il était entièrement vêtu de son habit de chasse, si confortable et souple, si pratique et redoutable. En cet instant, il se sentait serré dans son pantalon mondain et sa chemise ne lui suffisait pas pour lutter contre le froid. Seul son Bloody Rose veillait sur sa vie et sans ses grandes bottes de cuir il ne pouvait réellement courir ou escalader quoique ce soit sans risquer de glisser. *Peste soient de ces accoutrements!* songeait-il.

Angelstone avait ralentit le pas et semblait chercher quelque chose ou quelqu'un. Quel était donc ce signe absent qui lui faisait froncer les sourcils? Peut être la jeune Sarah Spencer l'avait-elle "oublié"? Ou bien que sa Sarah à lui, (s'il s'avérait que ce n'était pas de la même personne dont ils parlaient), était peut être elle aussi retenue ou volontairement absente?
Tout en s'amusant à imaginer le jeune prétentieux face à un banc vide ou à une cours morne et sans vie, Alexender regardait lui aussi alentour pour voir s'il n'y avait réellement personne.
Il allait se moquer de ce Sébastian lorsqu'un cri déchira la nuit. Il releva la tête brusquement et suivit aussitôt les pas du vicomte. Une femme se faisait attaquer dans une rue adjacente!


- Attendez! cria Alexender à Angelstone qui s'était mit à courir. C'est peut être dangereux!

Tout en courant, Alexender tira de son pantalon son Bloody Rose relié par une chaine à sa ceinture et débloqua la sécurité.
Lorsqu'il arriva à la suite de Sébastian, il eut juste le temps d'apercevoir les cheveux de la fille disparaitre dans les égouts avant de s'arrêter net, le bras tendu l'arme en avant, devant Angelstone qui semblait paralysé par la peur ou la surprise. Alexender sourit d'un air hautain face au Vampire qui s'avançait:

- Retourne dans l'ombre stupide animal...

Deux détonations firent vibrer l'air et un cri grave s'acheva en poussière au vent. Le Hunter n'en était pas à sa première victime et il avait bien visé aux endroits sensibles: le milieu du corps et la tête afin que l'être de la nuit ne puisse jamais se régénérer et subisse immédiatement assez de dégât pour périr de manière définitive. Un Bloody Rose aux balles normales aurait juste blessé violemment la créature sans la réduire en poussière: ses blessures auraient mit tellement de temps à se refermer, à cause de leur pouvoir anti-régénérateur, qu'il aurait peut être périt dans la souffrance et l'exanguinité, mais il n'aurait pas fini ainsi si Alexender n'avait pas ajouté au métal de leur composition le minerais si cher aux Hunter, l'argent.

Tout c'était déroulé en quelques secondes. Le cri, l'arrivée du Hunter bousculant Angelstone pour s'interposer entre lui et la créature, les coups de feu et le miaulement d'agonie du Vampire.

Alexender se tourna vers Angelstone l'air sévère:


- Vous n'avez pas idée de courir ainsi sans savoir quels dangers courent dans nos rues! Êtes-vous donc si insensé?!

Mais le temps de blâmer n'était pas venu et il fallait poursuivre l'autre dans les égouts: peut être était-ce Sarah ou bien la dulcinée de Sébastian, qu'importe! Il fallait la sauver, c'était son métier ou du moins son but dans la vie.

- Bon, écoutez-moi bien, fit-il à Angelstone, je ne suis pas un aristocrate de divan, comme je vous disais tout à l'heure. Je suis ce que l'on appelle un chasseur de la nuit, un Hunter, et mon rôle est de vider les rues de ce genre de vermine assoiffée. Maintenant rentrez chez vous si vous ne souhaitez pas finir comme une bouteille laissée à un ivrogne...

Sans ajouter mot, Alexender s'accroupit et regarda dans le trou béant laissé ouvert par l'acolyte aux dents pointues. C'était profond et totalement plongé dans le noir, c'était un coup à rester là-dedans pour l'éternité...Alexender se maudissait de ne pas avoir emporté avec lui son katana, Silverwings, et ses bâtonnets de cire pur faire une torche. Il était sortit délibérément nu comme un ver et n'avait que son fidèle Bloody Rose. C'était un suicide, même avec sa boîte d'allumette, de s'aventurer dans les égouts!
Le Hunter hésita: et si c'était Sarah? Le coeur lui pinçait les tripes mais sa bonne conscience lui disait de ne pas y aller, même si c'était la chasseuse qui venait de se faire enlever...L'amour est une chose insurmontable même dans pareille situation et Alexender décida de tenter tout de même de sauver ce qui pouvait l'être.

Sans crier gare, il sauta dans la bouche d'égout et s'accrocha à une échelle branlante, humide et froide. Que n'avait-il ses gants également! Malgré sa crainte et son sentiment de bâcler ce qui aurait pu être si facile en temps normal, il s'enfonça dans les profondeurs de Londres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sébastian Angelstone
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 27/10/2008
Nombre de messages : 69
Race : Vampire
Classe sociale : Noble (Vicomte)
Emploi/loisirs : Gérant d'une compagnie d'import/export
Age : 345
Age (apparence) : 24 ans
Secte : Indépendant
Clan : Lasombras (Abandonné)
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Mer 1 Déc - 4:37

Angelstone c’étais figée, l’esprit ailleurs soudainement a des kilomètres de là. Porté par le vent, il avait parcouru la ville avant de s’éloigné par les sentiers et de s’enfoncer dans la forêt. Il traversa arbre, sol, mur, sol, crypte pour enfin déboucher devant un cercueil de pierre sur lequel était gravé un écusson à même le marbre. Posant une main sur la pierre froide, il avait sentit un léger frémissement qui c’était estomper désormais. Oui, il dormait encore.

De retour dans le présent, le vampire eu juste le temps d’apercevoir son acolyte que déjà la silhouette imposante d’Alexender se dressait entre lui et son confrère tirant une décharge qui interrompit le bruit du vent pendant quelque instant. Le diable haussa un sourcil de surprise avant de retrousser les lèvres dévoilant ses longues canines d’ivoires tandis qu’un frisson le traversait. De l’argent!!! D’abord déconcerté, l’ange déchus se repris rapidement et ne laissa rien paraître de la répulsion que lui attirait l’arme devant lui. Il observa avec attention le petit humain qui se tournait désormais vers lui. Avait-il deviné sa race? Hey bien il semblait que non. Le petit sang bouillonnant lui décrivis rapidement sa vie presser qu’il était de continuer sa course suicidaire. Tien tien tien, un hunter. Voilà d’où venait l’attirance de la jeune Spencer pour cet aristocrate, il partageait le même fardeau, comme c’étais mignon!

Rester seul sur la grande place après que ce cher Alexender ait plongé dans les ténèbres le vampire laissa aller le rire qu’il contenait depuis un moment. L’éclat de sa voix résonna dans la nuit se prolongeant dans un écho mortuaire. Et bien, lui qui pensait s’ennuyer, la partie allait être un peu plus amusante que prévus…un petit hunter à se mettre sous la dent.


Dans les égouts, la pénombre était intense. Chaque centimètre carré semblait plongé dans un trou noir qui aspirait toute source de lumière. D’ailleurs, la seule lumière visible était celle de la lune qui passait à travers les barreaux des conduits environnants. Un cri de terreur résonna longuement dans les conduits. Celui d’une jeune femme en grand danger. Si Alexender continuait son cheminement vers le bruit, il s’enfonçait profondément dans un dédale de couloirs sombre et semis inondé. Heureusement quelque marques de sang avait été laissé à l’entré des conduits de manière anodine pour être sur que le hunter retrouve la trace des vampires.

Au bout du conduit, une jeune femme était affaissée sur le sol face contre terre, du sang sous elle qui semblait s’échapper de sa gorge blanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexender Von Ravellow
Hunter - "Criminel" en fuite
Date d'inscription : 11/03/2008
Nombre de messages : 329
Race : Humain
Classe sociale : Aristocrate déchu
Emploi/loisirs : Hunter / Il est recherché par le Yard et les Vampires de Jirômaru Keisuke.
Age : 25 ans
Proie(s) : Tous les Vampires, sauf Raphaël qu'il surveille maintenant sans chercher à l'assassiner. Le Comte Kei est son pire ennemi. Alexender peut aussi s'attaquer à des Loups-Garous.
Crédit Avatar : Personnage par Ayami Kojima.
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Mer 8 Déc - 14:51

Alexender s'était jetté dans le sombre conduit à la poursuite du vampire et de la jeune femme. Il doutait grandement que ce soit sa chère Sarah car même si Angelstone était censé le mener à elle, il n'avait pas reconnu sa voix dans le cri de détresse. Et puis Sarah aurait combattu, du moins le pensait-il.
Le Hunter atérrit dans les égoûts. Ce n'était pas la première fois qu'il y mettait les pieds, loin de là, mais c'était bien la première fois qu'il se retrouvait avec de l'eau jusqu'à mi-molet dans des chaussures de ville et en vêtements pour sortir. Quelle poisse que de ne pas avoir sa cape de cuir et ses bottes! Heureusement pour lui, il avait son Bloody Rose dans la main et il fut surpris de finalement découvrir à sa ceinture une de ses torches: il était plutôt prévoyant! Il la sortit et craqua une alumette pour mettre le feu à l'enduit collant qu'il venait de découvrir. Mais par une maladresse, il perdit sa boite d'allumette qui plongea dans l'eau immonde et sa torche ne prit pas avant que l'alumette ne se consumme. Alexender poussa un juron en jetant sa torche à l'eau avec rage:


- Peste soit de cet acoûtrement ridicule! Bravo!

Il avait été heureux d'avoir pris la peine d'emporter avec lui la plus petite torche de sa collection mais maintenant il se retrouvait dans une obscurité partielle, à la merci du Vampire et des rats. Cependant il en fallait plus à Alexender pour faire demi-tour. Son sang était chaud et il risquait toujours sa peau délibérément tellement il possédait cette volonté d'en découdre avec les créatures de la nuit. Serrant ses doigts autour de son Bloody Rose, le jeune aristocrate avança sans se soucier de ses vêtements outre mesure: ces derniers n'étaient pas pratiques et lui collaient la peau mais peu lui importait de les salir.
Au bout d'un moment, suivant les cris et les traces de sang, le Hunter arriva rapidemment à un embranchement puis à un tunnel où reposait la jeune victime. Il semblait que c'était trop tard: la pauvre femme gisait dans l'eau saumâtre, blanche comme une colombe malade et les marques sur son cou ne firent qu'irriter davantage Alexender.
Il s'agenouilla lentement près d'elle pour la retourner sur le dos, lui tourner la tête et vérifier son poul. Evidemment, sachant que le Vampire ne devait pas être loin et qu'il était même certainement en train de l'observer, le Hunter se prépara au pire et restait très attentif au moindre son et à la moindre alerte de son instinct de traqueur peut être traqué...La jeune femme s'avéra être morte, vidée de son sang et figée dans la terreur. Alexender ne pouvait plus rien pour elle. Il hésita, comme pour chaque malheureuse victime qu'il avait ainsi découvert, à la remonter à la surface pour la laisser dans une rue afin qu'elle soit retrouvée par les autorités de la ville et son corps rendu à la famille, si toutefois elle en avait une qui se soucierait de sa dépouille.
Alexender se releva: il reviendrait la rechercher et la remonterait une fois qu'il se serait assuré de la mort de son agresseur ou de sa fuite véritable. Seulement, après un coup d'oeil autourd de lui, il se rendit compte que cette fois, sans lumière et sans Silverwings sa fidèle lame, il allait avoir bien des difficultés à agir. Et puis malgré lui et sa bienveillance pour autrui, il n'oubliait pas Sarah et cet Angelstone qui devait soit disant la retrouver. Et s'il était en ce moment avec elle? Ne loupait-il pas encore une chose personnelle à cause de ces créatures de malheur!? Vue la situation, il songea qu'il devait plutôt remonter le corps et terminer sa soirée sans se préocuper plus que cela de cette attaque. Ce Vampire finirait en poussière demain...

Le Hunter avait pris finalement sa décision. Il vérifia une novuelle fois autour de lui si le danger n'était pas apparent et il commença à soulever la jeune femme pour la trainer vers la bouche par laquelle il était entré. Elle était lourde à cause de sa robe trempée et il était maladroit à cause de son Bloody Rose qu'il refusait de ranger.
Ainsi, Alexender commençait à faire demi-tour avec le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sébastian Angelstone
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 27/10/2008
Nombre de messages : 69
Race : Vampire
Classe sociale : Noble (Vicomte)
Emploi/loisirs : Gérant d'une compagnie d'import/export
Age : 345
Age (apparence) : 24 ans
Secte : Indépendant
Clan : Lasombras (Abandonné)
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Mer 8 Déc - 17:06

Une fois dans les bras de sieur Ravellow, un sourire sinistre étira les lèvres de la jeune femme. Comme les humains était prévisible! Le plan était pourtant simple, attirer le jeune homme dans les égouts le capturer et le laisser au soin du vicomte. Iris avait été grandement surprise de voir que l’Ange Déchus avait besoin d’elle pour un plan aussi simple mais maintenant, elle se retrouvait au prise avec un hunter. Elle mettait sa vie inutilement en jeu, et le vicomte payera un surplus qui lui couterait cher. La douce créature de plaisir se félicita d’être une aussi bonne actrice. Jouer les mortes, quoi de plus facile pour un être de l’ombre. Elle était déjà décédée il y a un bon moment après tout.

Iris demeura immobile au bras de son étrange cavalier jusqu’à ce qu’il passe un petit portail de pierre. Passer cette limite, il fallait gravir trois petite marche qui menait a une vaste salle vide et humide, néanmoins, l’étrange gadoue nauséabonde ne montait pas jusqu’ici laissant un plancher presque propre. Aussitôt que le hunter eu terminé de gravir les marches et de faire quelque pas dans la pièce, la lourde porte qui était dissimuler se referma, emprisonnant les deux être dans la pièce et les plongeant dans une noirceur total. Aussitôt que l’obscurité fut là, la vampire se redressa plongeant ses doigts fins dans l’avant bras qui tenait le bloody rose prenant bien soin de ne pas effleurer l’arme maudite. Ses ongles aussi fins que des couteaux entaillèrent la chaire du jeune homme. Avant qu’il n’ait pu faire le moindre geste, la petite créature c’étais éloignée de lui avec un rire cristallin disparaissant dans la pénombre. Alexender était pris au pièce, un piège noir qui se refermait rapidement sur lui.

Le silence plana un moment puis une voix envoutante résonna.


-Ton sang goute particulièrement bon... un excellant mélange de vie et de vieux vin…pas désagréable du tout...

Une petite lueur éclaira la salle. Iris tenait dans sa main une petite bougie blanche dont la flamme projetait des ombres inquiétantes. Elle terminait de lécher de sa petite langue rose les gouttes de sang qui c’étais accrocher à sa peau. Sa robe, bien que tremper, épousait parfaitement ses formes les mettant plus qu’en valeur. L’encolure du tissu exposait la peau nacrée de sa gorge offerte ou les petites marques de morsure disparaissaient rapidement. La vampire usait de son pouvoir de séduction et de fascination tentant d’hypnotiser le jeune homme en le mettant sous son pouvoir. Elle lui souria doucement avant de parler, sa voix suave caressant le silence.

[i]Percher en hauteur, Angelstone observait la scène avec attention. Il n’était pas du genre à pousser sa vanité en calculant mal la force de son ennemie. Pour l’instant Iris semblait bien se débrouiller. Après tout, elle était de la Lignée des Filles de la Cacophonie et on ne les surnommait pas les sirènes pour rien. Le vicomte était curieux de voir comment le petit hunter allait résister à la beauté frappante de la vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexender Von Ravellow
Hunter - "Criminel" en fuite
Date d'inscription : 11/03/2008
Nombre de messages : 329
Race : Humain
Classe sociale : Aristocrate déchu
Emploi/loisirs : Hunter / Il est recherché par le Yard et les Vampires de Jirômaru Keisuke.
Age : 25 ans
Proie(s) : Tous les Vampires, sauf Raphaël qu'il surveille maintenant sans chercher à l'assassiner. Le Comte Kei est son pire ennemi. Alexender peut aussi s'attaquer à des Loups-Garous.
Crédit Avatar : Personnage par Ayami Kojima.
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Jeu 9 Déc - 11:52

Tandis qu'il tirait le corps, Alexender prenait garde à ne pas trop le secouer, respectueux qu'il était. Cependant, lorsqu'il dû monter des marches, il se vit obliger de porter la jeune femme autrement: il l'a prit dans ses bras pour la soulever entièrement et continuer son chemin. Au bout d'un moment, il arriva dans une grande salle. Il se rendit compte que ce n'était certainement pas par là qu'il était venu précédemment et, songeant à revenir un peu sur ses pas pour se réorienter, deux portes se refermèrent sur lui. L'obscurité se fit totale, il sentit une douleur fulgurante sur lacérer l'avant-bras, ce qui lui fit crisper sa main sur son arme, loin de la laisser tomber. Dans la seconde qui suivit, la jeune femme s'était enfuit après lui avoir laissé la douleur et le Hunter réalisa qu'il était tombé dans un piège. La soit-disant victime était en réalité un Vampire et il devait y avoir dans cette pièce son compagnon disparu...

Alexender réagit très vite. Dans le noir, il n'avait aucune chance s'il restait au milieu de la pièce avec juste son instinct, bien inférieur à celui des êtres de la nuit, et pour toute arme sa rapidité et son Bloody Rose aux balles limitées. Aussi, lorsque la jeune femme réapparue avec une bougie dans les mains, il n'hésita pas une seconde à lui tirer immédiatement dessus tout en localisant la porte pour s'y accoler et ainsi être sûr de ne pas être surpris dans le dos. Il poussa la porte sans succès et sentit monter en lui une angoisse qu'il n'avait pas ressentie depuis longtemps. La peur de finir de cette manière l'assaillit et il ne pouvait plus compter sur la fuite. Quel imbécile! Il c'était fait avoir comme un enfant!

La jeune femme s'approcha alors de lui, il l'avait loupé dans sa précipitation vers la porte et il se tourna vers elle. Il la regardait maintenant tenter de le charmer. Alexender ne put s'empêcher de la manger du regard: elle était belle et froide, comme toutes les créatures de sa race. Le Hunter avait déjà eut maintes fois l'occasion de se mesurer au pouvoir de séduction des Vampires mais celle-ci s'avérait plus difficile à contrer que les autres. Il pointa une nouvelle fois son arme vers elle mais il semblait ne pas pouvoir l'aligner correctement de même que ses doigts semblaient refuser de presser la gâchette. Elle était sensuelle, elle apportait la lumière qui lui manquait, ses cheveux et son teint de marbre faisait oublier la souillure de sa robe et ses petites canines pointues. Alexender lutta, mais sa main tremblait.
Soudain, Sarah lui revint en esprit: il n'avait pas le droit de mourir ainsi! Il ramena sa main gauche en soutient à sa main droite qui pressait l'arme et tira enfin une seconde balle, puis une troisième dans un excès de rage.


- Ne m'approche-pas! hurla-t-il.

L'obscurité reprit ses droits et Alexender sentait sa propre respiration se saccader: comment allait-il s'en sortir cette fois? Était-ce la fin? Non, il était certes enfermé mais il n'y avait que deux Vampires! Et peut-être que Sébastian était partit chercher des autorités qui viendraient bientôt effrayer assez les créatures pour qu'il en soit débarrassé!? Il y avait toujours un espoir, aussi infime pouvait-il paraitre!
Le Hunter tenta alors le dialogue. Il savait que les êtres de la nuit aimaient jouer avec les humains et que le dialogue leur était un jeu si amusant qu'ils s'y adonnaient volontiers, même s'ils avaient l'occasion unique de tuer leur interlocuteur. Cela allait peut être lui laisser assez de temps pour les localiser et les détruire, ou être sauvé de l'extérieur.


- Votre piège a fonctionné à merveille, lança-t-il dans le noir. Que voulez-vous de moi? Mon sang? Ou est-ce autre chose?

Proposez aux créatures plus que du sang allait également peut être lui permettre de troquer sa liberté, même s'il ne supportait pas réellement l'idée.

- Me tuer ainsi ne vous apportera aucune gloire! Vous ne serez pas plus dignes que les rats qui grouillent dans ces conduits! Que voulez-vous!?

Ho comme il se maudissait d'être descendu dans ce trou à rat sans réfléchir! Comme il aurait aimé avoir Silverwings avec lui et ses torches! Alexender sentait qu'il n'était pas encore assez sage et il voyait aujourd'hui encore que son comportement irresponsable pouvait lui couter la vie. Il avait encore besoin d'entraînement, il n'était pas assez équipé! Cette nuit allait peut être être sa dernière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sébastian Angelstone
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 27/10/2008
Nombre de messages : 69
Race : Vampire
Classe sociale : Noble (Vicomte)
Emploi/loisirs : Gérant d'une compagnie d'import/export
Age : 345
Age (apparence) : 24 ans
Secte : Indépendant
Clan : Lasombras (Abandonné)
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Jeu 9 Déc - 20:18

Iris retenait sa fureur de ne pas achever ce stupide humain dès maintenant. Trois fois qu’il lui tirait dessus! Bien que les deux premières ne l’aie pas touché, la troisième balle avait effleuré sa peau de si près quelle avait maintenant une longue marque rouge au niveau de son cou. Et des balles d’argent pardi!

-Tu m’as fait mal!

Le salle gamin jouait le jeu comme il faut, petit hunter de pacotille, et visait pour l’achever. Ses réflexes étaient trop bon pour qu’elle puisse l’embobiner comme un simple humain. S’il n’avait tenue qu’a elle, la vampire aurait égorgée sur place ce coq vaniteux à l’allure aristocratique. Mais elle sentait la présence d’Angelstone dans le noir et malgré elle, Iris frissonna dans l’obscurité. L’Ange déchus avait une très mauvaise réputation. On disait qu’il était capable de contrôler les ombres et que dans les ténèbres, il pouvait vous faire disparaître. Même pour un vampire, de telles rumeurs était inquiétante. Reprenant constance, la jeune femme eu un rire cristallin qui résonna longuement dans la pièce désormais barricadé.

-Allons donc, ne soit pas si prétentieux, ta vanité pourrait te couter cher...

Aussitôt qu’elle parlait, Iris bougeait en usant de ses pouvoirs vampiriques. Ainsi sa voix semblait venir de partout à la fois. Bien des idées lui traversaient la tête pour amener cet humain au point de non retour. En même temps, elle calculait combien de balle il restait dans son joujou d’argent. Il en avait tiré deux en surface, pauvre Gosman, il avait du y rester, puis encore trois autres ici, si son arme était un traditionnel six coups, il ne lui restait plus qu’une seule balle. Iris pris un morceau de marbre assez lourd qui trainait sur le sol dans ses mains comme si cela n’avait été qu’une plume.

-Tu t’es fait des ennemis bien puissant mon tendre...et extrêmement dangereux...

Avec sa vision nocturne, la vampire voyait très bien où se trouvait sa petite proie. Prenant garde à ne pas viser la porte, elle lança la pierre qui alla se fracasser contre le sol juste devant Alexender projetant des éclats partout. Heureusement, ils n’étaient pas assez gros pour briser la porte, néanmoins assez pour faire mal. Iris eu un nouveau rire tandis qu’elle cherchait à voir si son petit ami avait été blessé.


Le vicomte se redressa sur son perchoir tandis que des centaines de petits yeux brillant s’ouvraient autour de lui. Les chauves-souris étiraient paresseusement leurs ailes comme pour saluer le confrère nocturne. Angelstone serra les poings de rage. Cette courtisane allait tout faire tomber. Vaniteuse comme les êtres de sa race, elle prenait plaisir à expliquer les détails avant une mort. Une chose extrêmement dangereuse advenant le cas ou la victime réussissait à survivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexender Von Ravellow
Hunter - "Criminel" en fuite
Date d'inscription : 11/03/2008
Nombre de messages : 329
Race : Humain
Classe sociale : Aristocrate déchu
Emploi/loisirs : Hunter / Il est recherché par le Yard et les Vampires de Jirômaru Keisuke.
Age : 25 ans
Proie(s) : Tous les Vampires, sauf Raphaël qu'il surveille maintenant sans chercher à l'assassiner. Le Comte Kei est son pire ennemi. Alexender peut aussi s'attaquer à des Loups-Garous.
Crédit Avatar : Personnage par Ayami Kojima.
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Ven 21 Jan - 10:00

Il était bien heureux d'avoir ne serait-ce qu'érafler la Vampire mais pour toute réponse à ses questions, Alexender n'eut que rire et tentative d'envoutement. La voix de la Vampire emplissait l'espace autour de lui et, bien que le dos collé au mur, le Hunter se sentait à la merci d'un mauvais coup.

- Montre-toi créature! rugit-il dans le noir.

Les yeux exorbités comme s'il pouvaient percer la nuit, Alexender tentait d'écouter d'éventuels bruits qui le guideraient vers son agresseur. Mais la jeune femme aux longues canines était maligne et, plutôt que de tenter un marché avec l'humain, elle se contentait de lui faire peur et de le rendre fou.
Alexender ruminait en son sein un poison de haine pure: il allait la détruire, comme tout ceux de sa race! Abominations, erreurs de la nature qu'ils étaient tous! De vulgaires chiens affamés! Comment pouvaient-ils encore être craints? Race en déclin, dégénérescentes aberrations! Les dents serrées, le Hunter serrait dans son poing son Bloody Rose. Il ne lui restait plus beaucoup de munition et il n'avait pas prit de balle de rechange. Décidément s'il survivait à cette nuit, il allait devenir bien plus prudent! La leçon lui aura été douloureuse mais efficace!

Tandis qu'il songeait aux divers moyens de coincer la Vampire, cette dernière lui lança quelque chose. Alexender entendit un choc brutal sur le sol tout près de lui et il ressentit une vive douleur à la jambe droite: un morceau de pierre éclatée, d'après ce qu'il avait pu comprendre, venait de lui percuter la jambe avec violence. Dans un cri, il se décala contre le mur et eut le réflexe de porter la main à sa blessure. Son pantalon était déchiré et il saignait! Chose irrémédiablement excitante pour ces créatures nocturnes!
Peste soit d'elles! Maintenant il avait peu de chance de marchander, c'était plutôt lui la marchandise, quoiqu'il puisse dire ou faire!

Sur ses gardes, Alexender se mit à marcher le long du mur en boitant. Cela allait lui permettre d'être mobile et donc une proie moins facile à atteindre.


- J'ai toujours su que les créatures de votre espèce étiez sans honneur... La provocation ne le sauverait pas, mais avec un peu de chance, elle transformerait le comportement du Vampire et lui ferait peut être faire quelques erreurs dont il pourrait tirer profit, et surtout cela le libérait d'une rage certaine...

- Attaquer les humains dans le noir, jouer avec eux avant de les vider de leur sang...vous n'êtes que des charognards! Incapables de sentiments, incapables de réelle gloire! Vous chassez comme les araignées, cachés dans des trous ou sur une toile! Invisibles, sans en tirer le moindre mérite!

Le Hunter perçu un soupir et aligna aussitôt son arme. Il tira un coup de feu en direction de la Vampire. Le temps d'un éclair, il réalisa de la grandeur de la salle et aperçu la créature aux longs cheveux d'ébène. Cette catin aurait peut être sa peau! Il ne la laisserait pas faire même s'il devait en venir aux mains! Il ne lui restait plus qu'une balle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sébastian Angelstone
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 27/10/2008
Nombre de messages : 69
Race : Vampire
Classe sociale : Noble (Vicomte)
Emploi/loisirs : Gérant d'une compagnie d'import/export
Age : 345
Age (apparence) : 24 ans
Secte : Indépendant
Clan : Lasombras (Abandonné)
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Mar 25 Jan - 5:31

Sébastian s’amusait comme un fou, bien perché sur sa poutre en compagnie des chauves-souris et de l’autre vampire. Ils observaient tous ensemble l’étrange spectacle que leur vue nocturne leur permettaient d’assister. Tout d’abord leur petite proie était grandement affolante et intéressante. L’homme luttait désespérément pour sa vie et c’est que les moyens qu’il utilisait était efficace le gaillard. Il pouvait ainsi aisément terrasser la vampirette prétentieuse si seulement il avait pu voir où elle se trouvait.

Le hunter usait de différente tactique se qui intéressait un peu moins le vicomte. Il les avait déjà toutes vues; la rage, la haine, le dialogue, la pitié. Chaque victime était différente mais dans l’ensemble elle se ressemblait tous en un point commun, le douloureux désir de vivre. Pour l’instant, le diable laissait la jeune créature s’amuser. Bientôt les forces de cet Alexender seraient à bout et dans l’obscurité qui régnait, ils avaient tout leur temps. Il faut dire qu’Iris était efficace, dans son genre. Ses techniques manquaient encore de précision et elle avait cette impétuosité de jeune nouveau née. Il faut dire qu’elle avait été créé il y a moins de deux cent ans, ce qui était relativement jeune chez les vampires. Les nouveau-nées étaient souvent trop imprévisibles et instinctif pour pouvoir surmonter la transformation. Bien souvent les créateurs abandonnait leur progénitures sanguines les laissant à eux même ce qui était contraire aux lois éthiques de leur Ordres. Mais les plus jeunes avaient aussi leur avantage. Ils étaient plus rapide, plus robuste et c’est pour cette raison que l’ange déchus avait engagé trois nouveau née pour ce travail, ils préféraient avoir une certaine force au cas où cet Alexender soit aussi insaisissable que la Chasseuse. Il avait bien fait.

Du moins le croyait il jusqu’à ce qu’un éclat de pierre face monter l’odeur alléchante du sang jusqu’à ses narines. Le vicomte avait beau être un vampire parfaitement entrainer à résister à l’appel du sang, il du user de toute ses forces pour retenir le jeune à ses côté qui menaçait de sauter au sol pour égorger le hunter. Au moins, l’odeur n’était pas aussi puissante et enivrante que celle de la jeune Spencer. Il enviait le Comte de garder un tel parfum pour lui. Maintenant le vampire en silence dans leur cachette, Angelstone baissa la tête vers le sol où Iris se promenait rapidement tout en riant d’une manière qui faisait froid dans le dos. Les nerfs de l’aristocrate allait être mit à dur épreuve. Au moins, Iris semblait résister un peu plus au sang que son confrère qui avait enfoncé ses doigts dans la poutre pour conserver silence. Le diable secoua la tête répondant à la question silencieuse de sa consœur. Non, l’humain devait rester en vie. La jeune femme poussa un soupir qui failli lui être fatal. Le hunter tira et la balle enrobé d’argent traversa l’épaule de la vampire allant se ficher dans le mur derrière elle. Iris poussa un hurlement de rage et en moins d’une seconde elle était sur l’humain. La chandelle rallumée derrière elle était poser sur le sol, projetant des ombres inquiétante sur le mur le plus proche mais incapable d’éclairer la pièce au total ou encore le plafond. La vampire saisie le hunter à la gorge avant de le lever, l’étouffant à moitié.


-Espèce de prétentieux bavard, tu viens de gaspiller ta dernière balle et maintenant tu va mourir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexender Von Ravellow
Hunter - "Criminel" en fuite
Date d'inscription : 11/03/2008
Nombre de messages : 329
Race : Humain
Classe sociale : Aristocrate déchu
Emploi/loisirs : Hunter / Il est recherché par le Yard et les Vampires de Jirômaru Keisuke.
Age : 25 ans
Proie(s) : Tous les Vampires, sauf Raphaël qu'il surveille maintenant sans chercher à l'assassiner. Le Comte Kei est son pire ennemi. Alexender peut aussi s'attaquer à des Loups-Garous.
Crédit Avatar : Personnage par Ayami Kojima.
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Mer 2 Fév - 19:26

Tout c'était passé très vite. Aussitôt qu'il eut tiré sa sixième balle, Alexender entendit un cri de douleur et il fut saisit à la gorge. La Vampire avait été touchée cruellement à l'épaule et, rallumant derrière elle une chandelle, elle venait l'achever. Alexender se sentit étranglé mais, les dents serrées, le regard flamboyant et contre tout attente, il sourit à la créature au visage charmant déformé par la rage:

- Grossière erreur ma chère...fit-il dans un râle victorieux.

Son Bloody Rose tonna: son ultime balle, la septième, fut ainsi tirée. Dans un mouvement brusque Alexender se dégagea de l'étreinte mortelle et s'éloigna de la femme aux longues canines. Il recula jusqu'à la chandelle pour rester dans la lumière. Même si son Bloody Rose était cette fois-ci bel et bien vide, il le garda en main ne serait-ce que pour faire croire à la créature qu'il lui était encore utile.
Se massant le cou, il tentait de voir s'il avait tué son ennemie mais l'obscurité contrastant trop fortement avec la lumière de la flamme au sol, il ne pouvait distinguer son corps ou un quelconque tas de poussière...

Le Hunter se baissa alors pour ramasser la chandelle et la ramener devant lui afin de voir quelque chose. Était-elle seule? Où était donc le complice? Il avait tué un des Vampires en haut et deux c'étaient enfuis. A moins que sa mémoire et les vives scènes dont il venait de faire l'objet n'aient altéré sa mémoire? Et Angelstone? Était-il avec sa belle Sarah?
Les pensées d'Alexender commençaient à devenir confuses: sa jambes le lançait douloureusement et il se sentait sale. La fatigue physique l'envahissait peu à peu, après le vin consommé et cette course dans les égouts...

Alexender songeait à quitter ce lieu et, de retour devant la porte, il tenta de l'ouvrir en la poussant, en la tirant, en lui donnant des coups. Mais rien. La voie était toujours close. Était-il perdu? Il ne voyait rien, la salle ne semblait pas avoir d'autre porte et cette Vampire...où était son cadavre? L'avait-il tuée? Il ne l'entendait plus...Quelle plaie qu'il n'ai pas sur lui ses armes véritables! Cette situation commençait à le fatiguer. Quelle heure pouvait-il être? Aucune importance! Il fallait d'abord qu'il sorte d'ici!
Doucement, avec prudence, les sens aux aguets et en boitant, Alexender se mit à chercher la Vampire et éventuellement une sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte Keï
Admin
Date d'inscription : 01/11/2007
Nombre de messages : 1545
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Lord / Metteur en scène
Age : 589 ans
Age (apparence) : 28 ans
Proie(s) : Les Humains (pour se nourrir) et tout ceux qui se mettront en travers de son chemin.
Secte : Indépendant
Clan : Ventrue
Lignée : Kyasid (les ombres)
Rang Pyramidal : Premier
Crédit Avatar : Kunzite: Last Rose by kir-tat sur Deviantart
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Ven 25 Fév - 16:15

[HRP/Depuis "Seconde Visite"/HRP]

La neige ne tombait plus depuis quelques heures. D'un pas rapide, une ombre s'avançait dans les rues sans laisser de trace sur les pavés gelés. Le Comte, dont la démarche imposante et les bottes silencieuses animaient son être d'une majesté oubliée, traversait ainsi les ruelles, sa cape rouge sang au vent. Il avait laissé son haut de forme derrière lui, abandonnant ses cheveux d'argent au caprice de la bise glaciale: l'heure n'était pas aux civilités mais à l'action. Son regard de brume perçait l'humidité, et l'obscurité, loin d'être un obstacle, ne lui était qu'un voile transparent de poésie perdue. Le temps n'était pas son allié en cette fin de nuit mouvementée et il devait retrouver Angelstone avec sa proie avant l'aube.

Le Vampire fendait l'air et passait parfois par les toits pour accélérer sa course. Il songeait, tout en restant concentré sur son but, qu'il avait également laissé sa cane-épée dans son repaire mais surtout que Sarah était sienne! Elle s'était livrée à lui et la jeune femme reposait maintenant dans une chambre sous l'Opéra! Quelle jubilation! Un sourire carnassier sciait ses lèvres de marbre: pourvu qu'Angelstone ai tué ce prétentieux qui jouissait des faveurs de la belle! Sinon son pacte devait lui sauver la vie et cela pour l'honneur! Mais quel honneur devait donc avoir un Vampire de son importance? Pourquoi ne pas le tuer discrètement et revenir prendre Sarah, en déplorant un malheur trop espéré? Justement parce que du haut de ses 500 ans le Comte faisait partie de cette race disparue des nobles Vampires à qui l'honneur importe...Cela était certainement un reste de sa vie de samouraï, mais surtout un code personnel...


- Peste soit des humains, maudits avortons! Gronda-t-il pour lui-même.

Les dents serrées, Jirômaru se savait fou, fou d'amour, fou de désir, fou de vengeance aussi...Il allait se perdre, à continuer ainsi sa vieille chasse de coeur! N'avait-il donc rien de plus important à faire que de s'enticher d'une tueuse exécrablement hautaine et juvénile? Certes elle était belle...son sang était un délice...mais il y en avait tant d'autres! Un calice! Un petit Graal dans une petite humaine...Perte de temps! Folie! Il ferait mieux de s'occuper du Père et de la Mère...

Mais le Comte était lancé, il devait répondre de son accord avec la jeune femme: s'il trouvait cet Alexender mort, il récompenserait Angelstone et rentrerait tranquillement dans sa demeure souterraine passer le jour avec Sarah. Sinon, il devrait le sauver et lui donner ses conditions, qu'il refuserait, évidemment, mais en tout honneur il lui aurait exposé les volontés du pacte. Libre à lui ensuite de chercher à conquérir la mort!

Le Vampire arriva au niveau de la Grande Bibliothèque: une odeur de mort, une odeur de poussière...Alexender avait donc anéantit un des leurs? Angelstone n'avait pas agit seul? Cela était regrettable...Le Comte saisit la plaque d'égout comme s'il n'avait s'agit que d'une rondelle de bois fin et s'engouffra dans le trou béant d'un saut rapide. Sans prendre la peine de refermer l'entrée, Jirômaru poursuivit son chemin au travers des galeries lugubres, humides et puantes des intestins de Londres. Le Vampire entendit alors un coup de feu qui résonna longtemps dans les couloirs. Son ouïe repéra aussitôt la provenance précise de la détonation et il ne lui fut ainsi pas difficile de retrouver ceux qu'il cherchait. L'odeur de sang, l'odeur de l'acide noir d'un Bloody Rose, l'aura de deux de ses congénères...la piste était si aisée!

Jirômaru trouva alors une porte verrouillée par le don obscur. Après une brève écoute, il y eut un cliquetis et la voie fut ouverte par ses soins. Le Vampire pénétra dans cette anti-chambre de la mort et tomba aussitôt sur Alexender qui cherchait à s'enfuir de la pièce close où l'avait piégé Angelstone. Le Comte ne perdit pas une seconde et le saisit aussitôt par un poignet, le serrant avec une force surhumaine. Désorienté qu'il était par l'obscurité, certainement surpris par l'arrivée soudaine du Comte et blessé cruellement à la cuisse, le Hunter fut ainsi mit à genoux d'un mouvement brusque sans aucune difficulté par la créature de la nuit.


- Angelstone! Tonna le Comte tout en jetant à terre l'arme vide du Hunter. La partie est finie! Sarah est à moi.

Sa voix dure, cruelle, entre l'amusement et la colère, perça l'obscurité. Le Comte, trop heureux de trouver ainsi Alexender si diminué et à sa merci aussi vite, vit alors la jeune Vampire qui avait aidé son acolyte: elle était à terre, blessée, peut être même morte.

- Je vois que tu t'es accoquiné avec une novice...fit-il avec un rictus amusé.


> Jirômaru Keisuke <

Shakespeare, Macbeth, I, 4 (1605).
Spoiler:
 

Voir sa fiche de liens et ses autres personnages.
Votez sur le portail! Wink


Dernière édition par Comte Keï le Sam 24 Nov - 8:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nelendark.forumactif.com
Alexender Von Ravellow
Hunter - "Criminel" en fuite
Date d'inscription : 11/03/2008
Nombre de messages : 329
Race : Humain
Classe sociale : Aristocrate déchu
Emploi/loisirs : Hunter / Il est recherché par le Yard et les Vampires de Jirômaru Keisuke.
Age : 25 ans
Proie(s) : Tous les Vampires, sauf Raphaël qu'il surveille maintenant sans chercher à l'assassiner. Le Comte Kei est son pire ennemi. Alexender peut aussi s'attaquer à des Loups-Garous.
Crédit Avatar : Personnage par Ayami Kojima.
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Jeu 10 Mar - 11:06

Tandis qu'il cherchait une issue, Alexender ressassait dans sa mémoire la disposition de la pièce. La porte n'était pas loin et peut être qu'avec ce coup pour la Vampire elle avait été ouverte. Espoir vain mais espoir tout de même...Tâtonnant les murs froids et humides, le Hunter prenait garde à ne pas laisser son dos à la disposition d'un éventuel nouvel attaquant. Pour le moment il n'entendait plus rien à par sa propre respiration, haletante, difficile et douloureuse. Sa jambe le faisait grandement souffrir et le sang qui coulait sous son pantalon formait un petit sillon liquide qui lui donnait la chair de poule. Il fallait qu'il sorte d'ici au plus vite! Quel piège de fou! Comment avait-il pu se laisser ainsi enfermer dans les égouts? En tenue de ville, sans autre arme que son Bloody Rose...il ne se le pardonnerait jamais!

Ha Gaspard! S'il le voyait! Une nouvelle situation désespérée qu'il s'était encore attiré à cause de son insouciance!

Mais l'heure n'était pas aux lamentations: il devait s'activer, il rôdait encore un être de la nuit non loin, ils étaient trois à la base...Et l'espoir n'était pas mort, peut être qu'Angelstone avait averti quelqu'un? Peut être qu'une main salutaire allait bientôt le tirer de cet embarra?

Alexender sentit bientôt les gonds de la porte sous ses doigts. Heureux, il allongea le bras pour tenter de trouver une poignée ou un verrou. Mais soudain, il entendit la porte s'actionner et il la sentit s'ouvrir. Il n'eut pas le temps de réagir: une main l'empoigna et une force inimaginable le fit fléchir. A genoux, le bras tordu, Alexender poussa un cri de surprise et de défense.


- Qu'est-ce que...!!

La voix qui résonna alors dans le caveau lui fit l'effet d'un coup de tonnerre. Non seulement il la connaissait, mais en plus il venait d'appeler Angelstone...L'homme, ou plutôt le Vampire, cela était maintenant une évidence aux vues de sa force surhumaine, s'adressait directement à Angelstone. Était-il donc présent? Ainsi il avait été de mèche! Quel piège idiot! Comment avait-il pu se laisser berner de la sorte!

- Non...Dites-moi que je rêve...souffla-t-il dans un effort pour se relever à moitié. Mais la puissance de son ennemi lui interdisait tout véritable mouvement.

Son Bloody Rose au sol, vide de toute munition, ne lui servait plus à rien désormais. Alexender se sentait anéanti. Quelle situation terrible! Que faire?!
La panique le submergea et, d'une voix haineuse, il grogna:


- Bande de charognards...ainsi vous avez juré ma perte...et la voici qui arrive...Angelstone! Chien sans âme! C'est donc toi qui a tout planifié!? cria-t-il.

Soudain Sarah lui revint en tête.


- Mon Dieu...

La voix de l'homme qui le tenait, était bien celle de celui qui avait été présent à son bal, celui qui était entré à l'improviste dans le petit salon où il l'avait trouvé en la charmante compagnie de Sarah! Maintenant qu'il y songeait, c'était après avoir laissé Sarah avec cet homme que l'incendie c'était déclaré! Et pourquoi Sarah avait été la seule à rester dans ce salon? Trop de coïncidences! Pourquoi n'y avait-il pas songé avant?
Qu'avaient-ils fait d'elle? Était-ce juste un appât dans la bouche d'Angelstone ou était-elle bien liée à tout ceci? Était-ce la cause de son silence et de son absence? En proie à la plus vive douleur et à un pressentiment horrible, Alexender resta muet d'effroi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sébastian Angelstone
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 27/10/2008
Nombre de messages : 69
Race : Vampire
Classe sociale : Noble (Vicomte)
Emploi/loisirs : Gérant d'une compagnie d'import/export
Age : 345
Age (apparence) : 24 ans
Secte : Indépendant
Clan : Lasombras (Abandonné)
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Lun 21 Mar - 1:54

Angelstone souriait dans le noir, ses longues canines étincelantes dans la pénombre.

-Échec et Matt...

La vie n’était décidément qu’une grosse partie d’échec et il venait de gagner sur tous les coups. Certain lui aurait reproché l’implication de plus d’un vampire dans cette affaire, mais le diable était un homme qui savait lorsqu’il devait régler ses comptes. Après quelque recherches, il c’était rendu-compte que la jeune Iris l’avait vendue au membre de la Carmilla. La donzelle qui c’était sentit rejeter dans ses avances, avait tout bonnement fournis l’endroit où le trouver au chef du puissant clan et c’est ainsi qu’il c’était retrouver à livrer un message au Comte. On ne le livrait pas ainsi sans espérer sans sortir vivant. Ce qu’il n’avait pas prévus néanmoins, c’est qu’elle entre aussi facilement dans son jeu. La convaincre de lui rendre ce petit service avait été très aisé et il avait su pourquoi se soir, elle avait apporté son nouvel amant par mesure de précaution. Qu’importe, ils allaient mourir sans qu’il n’ait à se salir les mains.

La faible bougie rallumée par ses soins brillait comme une petite étoile dans la pénombre qui semblait se mouvoir sur les murs de pierres défraichies. Les ombres tendaient leur forme d’encre vers le diable comme pour l’inciter à le contrôler. Impassible celui-ci avait un air démoniaque sur le visage. Dans un mouvement gracieux de sa cape noire, l’ange déchus descendit de son perchoir pour s’avancer d’un pas tranquille vers le Comte et leur victime commune. L’autre vampire qui l’accompagnait s’approcha de la jeune femme sur le sol qui agonisait. Il semblait d’un âge avancé et les rides sur son visage lui donnaient une apparence de vieux sage. Il se pencha au dessus d’elle, un rictus mauvais sur les lèvres avant de tourner les talons tandis qu’elle se transformait en petit pas de cendre. D’un mouvement naturel, il prit place derrière le jeune Vicomte.

Angelstone garda toute présentation pour lui. Il n’était pas important pour le moment de présenter à son associer du moment un des membres de son personnel domestique ni de se confondre en détail en ce qui concernait la mort d’Iris. Bien à l’aise à sa place, Victor croisa les mains derrière son dos sans rien dire. Il se délectait sans répit de l’intense émotion d’effrois qui se peignait rapidement sur le visage de l’humain. Le diable avait remplit sa part de travail, le petit amant de la chasseuse se retrouvait à leur porté et mieux encore dans les mains du Comte. Ainsi, la jeune Sarah avait facilement capitulé... L’ange déchus songea un moment à la frèle humaine, son sort était bien étrenge, elle se retrouvait à présent à la merci des désirs de Comte. Comment une fleur aussi belle et farouche qu’elle allait survivre dans cette tanière? Peut-être aurait-elle du chosir la mort, mais après tout... N’était-ce pas ce qu’elle avait fait? Revanant à l’instant présent, le vampire observa l’aristocrate avant de s’adresser à son confrère.

-Bonsoir Comte! Permettez-moi de vous présenter le jeune sieur Ravellow...que vous devez connaître déjà...

Inutile de s’attarder. La haine et la jalousie enflammaient les iris brumeuse et remplis de folie du Comte. La suite des évènements n’était plus de son ressort, il attendait patiemment de voir comment se déroulerait les choses...

-Ainsi vous avez la jeune Sarah...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte Keï
Admin
Date d'inscription : 01/11/2007
Nombre de messages : 1545
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Lord / Metteur en scène
Age : 589 ans
Age (apparence) : 28 ans
Proie(s) : Les Humains (pour se nourrir) et tout ceux qui se mettront en travers de son chemin.
Secte : Indépendant
Clan : Ventrue
Lignée : Kyasid (les ombres)
Rang Pyramidal : Premier
Crédit Avatar : Kunzite: Last Rose by kir-tat sur Deviantart
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Lun 28 Mar - 19:29

Au nom d'Angelstone, le Hunter que tenait le Comte se débattit quelque peu et s'énerva: il se rendait compte qu'il avait été le sujet d'une traitrise et qu'il était définitivement perdu dans un piège habilement élaboré. Lorsque Sébastian apparu, Jirômaru lui lança un sourire entre la joie et le triomphe: il était fier de lui, heureux de voir qu'il avait réussi à piéger le Hunter. L'effet que les ombres eurent à son passage anima le Comte d'un autre genre de sourire, il venait de ressentir dans l'aura de Sébastian un soupçon de ce don fort utile, le don des ombres. Lui-même était de la lignée des Kyasid, possédant un pouvoir ténébreux et le contrôle des ombres, c'était un autre type de contrôle, mais le sujet restait les amies de l'obscurité...Un point commun qu'il n'allait certainement pas négliger avec son complice.

- Oui...répondit-il aux paroles d'Angelstone qui venait à sa rencontre, nous nous sommes déjà croisé, chez lui-même...Il doit s'en souvenir...

Jirômaru tenait si fermement le Hunter et ce dernier semblait si stupéfait, cruellement frappé par sa situation, que l'idée même que ce Von Ravellow s'échappe n'était pas envisageable. Ce dernier avait genoux à terre et, après avoir craché sa surprise, dégoûté, il se tenait dans un silence de mort.
Le Comte le secoua un peu et fit en sorte qu'il le regarde.


- Allons! Maintenant je suppose que tu as saisit tout l'enjeu de ce soir...!?

Angelstone venait de prononcer le nom de Sarah, il n'y avait plus d'équivoque. Le Comte s'accroupit à la hauteur du Hunter pour lui saisir durement le menton avec sa main libre. Maintenant de sa force surhumaine le visage du jeune homme, le Vampire lui sourit en montrant ses canines:

- Tu vois...la sauver des flammes n'était peut être pas une si bonne idée que cela...Maintenant écoutes-moi bien, Humain, Sarah s'est livrée à moi, presque de son plein gré, elle ne m'a d'ailleurs posé qu'une seule condition, que je tiendrai...Ta vie, contre la sienne. Toi vivant, elle dans mes bras.

Le Comte pesait ses mots, explicitant toute la discussion qu'il avait eu avec Sarah afin que le Hunter saisisse entièrement la donne.

- Cela ne te plait pas, je le conçois, mais cela pourrait être pire, je pourrai aussi ordonner à mon ami ici présent de te tuer, cela lui permettrait de se désaltérer un peu et cela m'éviterait de te retrouver sur mes traces dès demain. MAIS, je lui ai juré de te laisser ce souffle rauque qui te maintient parmi les vivants, même si cela te laisse l'occasion de me traquer pour récupérer..."ton bien". Aussi vais-je t'abandonner ici sans pousser plus loin cette petite réunion. Libre à toi de crever comme un rat! Libre à toi aussi de survivre...

Le Comte se releva en lâchant brutalement le Hunter afin de le pousser en arrière avec dédain. Pendant un instant, il le regarda de toute sa hauteur, le visage glacial, sans autre sentiment apparent que celui de la haine et de la provocation à un duel éternel. Il était droit, massif et montrait, dans toute sa splendeur blafarde, sa supériorité sur l'humain.

- Allons, Angelstone, laissons cette pitoyable créature aux ténèbres et à l'humidité de ces agréables appartements. Le jour point et nous avons à parler tous les deux...

La bougie allumée par Angelstone s'éteignit dans une bourrasque et les ténèbres envahirent tout l'espace du lieu sordide. Le Comte frôla Angelstone et lui fit sentir qu'il devait l'accompagner dans son départ. Il franchit la porte pour s'engouffrer dans les canaux innombrables de ce labyrinthe dégoûtant qu'étaient les égouts. Sa cape fit frisonner le sol tandis que ses bottes de cuir noir claquaient sur les dalles trempées. Ainsi le Comte quitta les lieux, laissant derrière lui quelques mots murmurant dans la tête d'Alexender:

- Prends garde, petit chasseur, si tu t'approche trop près de mes terres, tu mettras la patte dans un collet aiguisé...

[HRP/Suite du Comte de nouveau sous l'Opéra "Seconde Visite"/HRP]


> Jirômaru Keisuke <

Shakespeare, Macbeth, I, 4 (1605).
Spoiler:
 

Voir sa fiche de liens et ses autres personnages.
Votez sur le portail! Wink


Dernière édition par Comte Keï le Sam 24 Nov - 8:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nelendark.forumactif.com
Sébastian Angelstone
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 27/10/2008
Nombre de messages : 69
Race : Vampire
Classe sociale : Noble (Vicomte)
Emploi/loisirs : Gérant d'une compagnie d'import/export
Age : 345
Age (apparence) : 24 ans
Secte : Indépendant
Clan : Lasombras (Abandonné)
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Mer 20 Avr - 2:03

Angelstone se tenait bien droit près de son maitre d’hôtel. Sa cape noire rejeté sur ses épaules était couverte d’ombre. La pénombre autour de lui se mouvait avec une adresse macabre de manière si subtilement perceptible qu’on se serait perdue à la contempler trop longuement. L’ange déchus n’y accordait pour sa part aucune attention, il ne se sentait même pas responsable de cette agitation peu commune. Les ombres avait toujours agit ainsi pour lui, de fidèle amie aussi ténébreuse que sa personne et aussi attentive que secrète. Et puis, pour le moment, il avait une autre attention en vue…

Le hunter c’étais débattu pendant un moment avant de se laisser choir dans un début de désespoir profond. Le comte crachait sur lui un venin pénétrant qui empoisonnait le cœur du jeune homme aussi surement que la piqure d’un scorpion. Puis aussi soudainement que la tornade noir du vampire c’étais abattu dans la pièce, le comte souffla la chandelle et quitta les lieux. Le diable avait très bien sentit les intentions de son compère. Aussi, laissa-t-il Victor suivre les traces du vieux vampire tandis qu’Angelstone observait dans le noir le corps du hunter accroupis sur le sol. Malgré son cœur de pierre, il ne pouvait s’empêcher de songer à ce que pouvait ressentir le sieur Ravellow.

Sa voix faible comme un murmure vient se répercuter dans l’écho de la pièce.


-La situation est délicate et j’ose espérer que tu l’as compris Hunter... peut importe le coup que tu tenteras n’oublie pas qu’il détient la jeune Spencer... Une vie pour une vie et la sienne vaut plus à ses yeux que la tienne...

Il s’éloigna tranquillement. Il aurait très bien pu refermer la porte et enfermer l’homme dans la pièce, mais il n’en fit rien.

-Il faut souvent comprendre l’intention d’un geste avant d’en peser les conséquences...

Ainsi Angelstone quitta le tombeau de pierre, laissant la voix du comte pénétrer l’esprit d’Alexender pour l’écraser une dernière fois. Ses pas silencieux, le vampire rejoignit rapidement son majordome et le comte avant de s’enfoncer plus profondément dans les égouts. Le soleil arrivait très rapidement et dans quelque instant ses premiers rayons frapperaient même la plus sombre des ruelles de la ville. Les égouts demeuraient donc le meilleur chemin pour se rendre à cette destination inconnue où le conduisait le comte...

[HRP/ Et voila Angelstone quitte de même que son maitre d'hotel sur les trace de comte, un gros désoler de mon retard! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexender Von Ravellow
Hunter - "Criminel" en fuite
Date d'inscription : 11/03/2008
Nombre de messages : 329
Race : Humain
Classe sociale : Aristocrate déchu
Emploi/loisirs : Hunter / Il est recherché par le Yard et les Vampires de Jirômaru Keisuke.
Age : 25 ans
Proie(s) : Tous les Vampires, sauf Raphaël qu'il surveille maintenant sans chercher à l'assassiner. Le Comte Kei est son pire ennemi. Alexender peut aussi s'attaquer à des Loups-Garous.
Crédit Avatar : Personnage par Ayami Kojima.
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Dim 24 Avr - 11:22

La trahison...Une des pires choses qui puisse être. Quelle stupidité que d'avoir suivit cet inconnu, ce soit-disant respectueux citoyen! Pourquoi, dans son état, avait-il relevé ses propos ridicules au salon?! Pourquoi l'avait-il suivit dans les sombres ruelles de la ville en ajoutant crédit à ses paroles sournoises?
Lorsque Sébastian Angelstone sortit de l'ombre et discuta avec le Vampire qui le tenait, Alexender n'avait pas dit mot. Le regard empli de haine mais surtout de désespoir, il finit par observer le silence total, les yeux dans le vide.
Quel imbécile avait-il été!

Les propos du Vampire achevèrent de déchirer son coeur Sarah était à lui, il venait d'être piégé comme un débutant et il venait de perdre dans le même temps que son honneur sa femme, sa bien-aimée...Maltraité, sans arme, blessé à la jambe, le Hunter était tellement réduit à néant par la force surpuissante du Vampire qui le tenait qu'il ne savait plus tenir sur ses genoux et qu'il avait même du mal à rester sur ces derniers. Pitoyable, il entendit retentir dans sa tête les acides paroles de la créature.
Oui, il l'avait vu au bal, oui c'était lui le responsable de l'incendie qui avait failli tuer Sarah, oui il avait tout manigancé pour l'obtenir et lui, il lui avait servit de monnaie d'échange...

A terre, projeté une dernière fois au sol, Anéantit par la fatigue, la douleur physique et morale, ainsi que par sa propre stupidité, Alexender n'eut pas la force de répliquer quoique ce soit. Une fois les Vampires partis, abattu, détruit, quasiment sans vie...Alexender resta sur le sol, dans un filet d'eau saumâtre, sans bouger. Trop choqué par ce qui lui était arrivé, il finit par se laissé tomber sur le côté, baignant dans ses larmes, sa peur, sa colère, son amour déchiré et son humiliation. Recroquevillé dans le noir le plus total, le songeait à la mort, à la vengeance, à Gaspard...

Lorsqu'il se réveilla de sa torpeur, le jour s'était avancé et quelques lueurs lointaines dans les canaux lui indiquèrent la voie pour sortir de la pièce où il avait été enfermé tout ce temps. Heureusement les Vampires l'avaient laissé ouverte, sinon, oui, il aurait pu crever comme un rat...D'ailleurs des rats il y en avait partout autour de lui, curieux, affamés, sale et dodus. Alexender tenta de se lever, poussant un gémissement de douleur et de rage. Mais sa jambe ne le supportait plus et sa volonté fléchissant, il abandonna une première fois sa tentative de s'en sortir vivant.

Après quelques heures tourmentées de demi-sommeil, Alexender se redressa, dégoulinant d'eau moisie et de sang. Il se leva comme il pu et entama sa longue marche pour sortir des égouts. En soi, il ne lui suffisait que de trouver un soupirail et d'y monter pour ouvrir une plaque d'égout n'importe où, seulement sa jambe lui permettait de ramper, pas de marcher et encore moins de monter à une échelle...
Douleur, fatigue, mortelle froideur, odeur atroce, tristesse et rancoeur...tant de sentiments et de sensations abominables...

Ha s'il n'avait pas bu! S'il n'avait pas écouté sa jalousie! Ha! S'il n'avait pas été assez stupide pour se jeter dans les égouts avec seulement sept balles! Il ne devait s'en prendre qu'à lui-même! Pourquoi n'était-il pas allé chez Sarah plutôt que de se croire abandonné et de sortir ainsi inconsciemment? Quelle erreur! Maintenant, oui, il l'avait perdue...

A force de temps et de volonté partielle, Alexender réussit à sortir de la salle noire. Il se hissa sur le bord des canaux et entrepris de trouver tout de même une plaque de sortie. Au bout de quelques heures de calvaire, il en trouva une. La montée de l'échelle fut pour lui une des plus affreuse difficultés qu'il avait eu à vaincre dans sa vie tant sa blessure et sa fatigue ne permettait pas à ses muscles de le maintenir correctement.

Finalement, il sortit des égouts près de la Grande Bibliothèque. Suant, collant, dégoutant, puant...dans un état lamentable, tel un rat, il sortit et rampa sur le sol pour s'affaler dans la ruelle où il était ressortit. C'était une ruelle noire, sans âme qui vive, pleine de poubelles et de cartons. Pourtant, le soleil donnait quelques rayon à travers les nuages qui s'amoncelaient dans le ciel et il pouvait entendre des voix dans les rues adjacentes, signe que la vie de Londres reprenait son rythme. Anéantit, Alexender ne pouvait y revenir maintenant. Il s'effondra, l'âme évanouie l'espace d'un instant, le corps totalement inconscient.


[HRP : Suite avec Kate Dans l'antre du Démon]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate S.Lewis
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 29/06/2009
Nombre de messages : 25
Race : Humaine
Classe sociale : Bourgeoise
Age : 27 ans
Age (apparence) : 23 ans
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Jeu 28 Avr - 0:17

La voiturette d’un blanc non conventionnelle sillonnait les rues en ce matin chaleureux. À l’avant, deux jeunes hommes se chargeaient de conduire l’énorme bête brune qui tirait le véhicule. L’occupante de la voiture avait fermé les rideaux pourpres se coupant du reste du monde. Les portières, dénudées d’armoirie ne permettait pas au rare passant de pouvoir identifier à qui appartenait ce véhicule et encore moins qui se trouvait à l’intérieur. Tom, le plus blond des deux garnements observa les alentours un moment avant de se lever sur le banc, malgré le mouvement, parfois brusque, de l’engin. Il observa le paysage de ses grands yeux bleu puis un petit sourire étira ses lèvres fines. Se rasseyait au côté de son frère il pointa une direction.

-C’est par là...

Le deuxième jeune homme qui répondait au nom d’Oliver, repoussa de sa petite main la longue frange de cheveux noirs qui lui tombait devant les yeux.

-T’en est sur?

Partie depuis bientôt une heure avec de mince indication, ils avaient l’impression de tourner en rond et de plus, il était hors de question de déranger la dame à l’intérieur de la voiturette. Tom regarda de nouveau les immeubles.

-Bah oui regarde là, c’est la grosse pointe de la bibliothèque...

Rassurer, le jeune homme siffla entre ses dents de manière stridente et le cheval augmenta son rythme. Il était déconseiller de rouler vite sur les artères principales de Londres, un accident était si vite arrivé. Mais les deux jumeaux semblait très sur de l’endroit ou ils devaient se diriger. Après un moment, ils arrivèrent sur la grande place de la bibliothèque. Plutôt que de se diriger vers le bâtiment central, ils bifurquèrent par les petites ruelles. Alors qu’ils entraient dans l’une d’elle. Une voix douce et agréable se fit entendre de la voiturette.

-C’est ici...

La voiture s’immobilisa et les deux enfants sautèrent sur le sol et cherchèrent des yeux un quel conque mouvement parmi les ombres des poubelles, mais ils ne virent rien. Ils cherchèrent pendant quelque instant puis Tom l’aperçu le premier. Au début, il cru apercevoir un vieux tapis moisis. Les couleurs était terne, sale, et il dégageait une odeur pestinentiel. Alors qu’il allait poursuivre ses recherches, il se rendit compte que le tapis bougeait. Après un rapide coup d’œil avec son frère, les jumeaux s’approchèrent du fameux tapis pour se rendre compte que ce n’était pas un tapis.

-Oh mon Dieu...

Le jeune homme, car s’en était un, était agonisant, blessé, trempé de sueur et d’autre matière qui ne valait pas la peine d’être nommée. Aussitôt, les deux frères coururent à la voiturette chercher un drap blanc pendant que l’un deux ouvrait la portière.

-Nous l’avons trouvé Milady...

Ramener le corps au véhicule fut une autre tâche. Bien que les deux enfants était assez musclée, les vêtements de l’inconnu était gorgée d’eau, alourdissant le corps. Au bout d’un très long moment, ils finirent par se remettre en route à travers les rues de Londres comme si rien ne c’étais passer...


[HRP : Suite Dans l'antre du Démon]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexender Von Ravellow
Hunter - "Criminel" en fuite
Date d'inscription : 11/03/2008
Nombre de messages : 329
Race : Humain
Classe sociale : Aristocrate déchu
Emploi/loisirs : Hunter / Il est recherché par le Yard et les Vampires de Jirômaru Keisuke.
Age : 25 ans
Proie(s) : Tous les Vampires, sauf Raphaël qu'il surveille maintenant sans chercher à l'assassiner. Le Comte Kei est son pire ennemi. Alexender peut aussi s'attaquer à des Loups-Garous.
Crédit Avatar : Personnage par Ayami Kojima.
MessageSujet: Re: Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41] Sam 24 Déc - 16:01

[HRP: Après un petit voyage chez Kate "Dans l'Antre du démon", un arrêt chez Sarah "Un hennissement dans la nuit" et un instant au châtelet du Céans "Un Hunter en marche", Alexender revient sur ses pas...]

[07/03/42]

En quelques heures, Alexender était arrivé aux pieds de la Grande Bibliothèque. Discrètement, à l'abri des regards, jouant de l'ombre et des angles de rue, le jeune aristocrate s'était faufilé jusqu'à l'endroit qu'il jugeait le bon. Oui...C'était ici qu'il était revenu du néant, ou plutôt qu'il s'y était réellement plongé jusqu'à ce que Kate ne l'éveille avec ses philtres. Mais il ne trouvait plus l'endroit exact. Aussi se contenta-t-il d'une plaque d'égout qui se présenta à lui.
La plaque était lourde, très lourde, mais, lentement, Alexender la dégagea dans un bruit de ferraille rayée et de lourdeur associée. Il jeta une torche dans la bouche béante qui se présentait à lui et l'attirait vers les ténèbres. Le bâtonnet de cire enflammée s'échoua sur un rebord en contre-bas, éloignant quelques rats. Ce n'était pas si profond que ça et une échelle de barreaux métalliques s'offrait à lui. Aussi le Hunter se glissa-t-il dans la noirceur de ce qui avait été quelques jours plus tôt, presque une semaine, son antre de torture...

Ses bottes de cuir atterrirent dans l'eau poisseuse qui stagnait en bas de l'échelle. Alexender sortit son katana. La lame brilla à la lueur de la torche au sol. Une fois qu'il eut écouté un peu les bruits qui l'environnaient, Alexender ramassa sa torche et avança dans les couloirs morbides du sous-sol de Londres.

Il cherchait son Bloody Rose. Arme nécessaire à ses plans et à ses chasses.
Durant son périple, face aux Vampires et leur piège, il l'avait perdu ici, quelque part...Peut être ne le retrouverait-il jamais? Peut-être allait-il retomber dans un piège? Qu'importe....Il n'avait plus goût à rien si ce n'était au combat.

Évidemment, l'environnement lui donna quelques frayeur: un chat égaré lui fit perdre quelque peu consistance et les petits couinements des rats qu'il faisait fuir l'énervaient assez pour qu'il tente de les tuer parfois s'il en avait l'occasion.

Alexender se perdit et erra quelques heures. Heureusement pour lui, il ne rencontra personne. Ni Homme, ni Vampire...Rien ne vint attenter à sa vie. Son coeur battait parfois à tout rompre, particulièrement lorsqu'il retrouva les chemins qu'il avait empruntés en rampant, reconnaissant son trajet, le sang, tout ce sang, cette marque, ce cailloux, cette salle...oui il avait retrouvé la salle dans laquelle il avait été torturé par Angelstone et sa complice, puis par le Comte...La pression montait en lui à mesure qu'il revivait la scène. Chaque mouvement de torche faisait apparaître une ombre qui le faisait sursauter. La peur...Oui...cette peur dont ce nourrissaient ces bêtes! En plus du sang! Les rapaces...
La pierre, les éclats, son sang...encore...Une chaine en argent brisée...Son arme, enfin!

Heureux d'avoir retrouvé son arme, Alexender sortit le plus rapidement possible des égouts. Lorsqu'il fut dehors, il respira comme il n'avait jamais respiré. Malade, il vomit ses tripes dans une ruelle. Décidément, cette aventure ne l'avait pas laissé indemne...
La sorcière...la retrouver maintenant...se confier à elle?
Etrange comme elle l'effrayait et le rassurait tout à la fois...
Pourquoi pensait-il à elle?

Un miracle. Il lui fallait un miracle.


[HRP: Fin du RP d'Alexender. Suite au Queen's Head dans le post "Rencontre décisive"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dans les griffes de la nuit [Sébastian, Alexender, Comte Kei] [11/10/41]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Un ado dans l'obscurité lumineuse de la nuit [libre]» Halirwen Eldar [Maître des Faiseurs de nuit]» Pourquoi avoir peur dans le métro, la nuit, n'est ce pas ? [Livre 1 - Terminé]» Dans les peines de la nuit ( Bon RPgiste S.V.P! )» Montre-moi ce que tu as dans le ventre ! [Belle de Nuit]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Bloomsbury et Fitzrovia :: La Grande Bibliothèque-