L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Les Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Comte Keï
Admin
avatar
Nombre de messages : 1696
Date d'inscription : 01/11/2007
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Lord / Comte de Scarborought / Metteur en scène
Age : 589 ans
Age (apparence) : 28 ans
Proie(s) : Les Humains (pour se nourrir) et tout ceux qui se mettront en travers de son chemin.
Secte : Indépendant
Clan : Ventrue
Lignée : Kyasid (les ombres)
Rang Pyramidal : Premier
Crédit Avatar : White Snake by Zeilyan sur Deviantart
MessageSujet: Les Vampires Dim 17 Fév - 16:29

Rappel: Nous demandons aux joueurs d'être un minimum expérimentés pour jouer un Vampire. Si vous voulez vous en créer un, parlez-en avec l'Admin avant même de bâtir votre fiche. Il pourra vous conseiller et vous aiguiller.



Les Vampires


~ Porteurs du Don Obscur ~





Définition


Un Vampire est une créature entre la vie et la mort. C'est un humain dans les veines duquel coule le Don Obscur. Ce fluide porteur de pouvoirs se diffuse dans le sang après la mort et l'ingestion immédiate de sang de Vampire. C'est ce qui permet à l'humain d'obtenir une deuxième vie, une vie d'immortel.

Les Vampires forment une race particulièrement complète sur ce forum. Nous vous demandons de bien lire toutes les catégories qui y réfèrent avant de vous lancer dans la construction de l'un d'entre-eux.


Le Corps des Vampires




Le coeur - la vie
Les Vampires sont le résultat d'un échange de vie. Un Humain, vidé de son sang, doit boire le sang du Vampire avant de rendre son dernier souffle s'il veux devenir Vampire à son tour. Le sang qu'il a perdu entraîne sa mort le temps que son corps assimile le sang obscur de son créateur. Une fois que l'estomac accepte de laisser couler ce sang dans les veines du nouveau-né, ce dernier se réveille doté de ses nouvelles facultés et nouveaux pouvoirs. Son coeur se remet à battre pour faire circuler le sang. Plus lentement que celui d'un Humain, certes, mais il bat.
Ce nouveau sang contient ce que les Vampires appellent le "Don Obscur", c'est à dire un pouvoir qui permet d'acquérir les capacités d'un Vampire. C'est ce don qui permet au corps de se relever et qui transmet les immunités et les contraintes de leur race.

La salive
La salive des Vampires est un anesthésiant puissant que le Vampire peut doser. Comme les moustiques et autres nuisibles qui piquent, les Vampires peuvent en effet endormir la zone qu'ils mordent et ainsi soulager la douleur de la victime pour la vider de son sang sans bruit. Cependant, nombreux sont ceux qui préfèrent entendre leur victime crier sous la douleur de la morsure.
L'effet de la salive varie avec la dose utilisée. Mais en général, ce n'est que le lendemain que la morsure fait mal ou démange.

L'effort physique, la sueur, le souffle
Comme les Humains, les Vampires respirent, s’essoufflent, transpirent et forcent sur leurs muscles. Même s'ils sont naturellement plus forts (5 fois plus puissants qu'un Humain), et même s'ils ont une capacité de souffle bien plus importante (leur coeur bat plus lentement tout comme ils respirent plus lentement, ce qui entraîne un meilleur souffle, plus profond et plus stable); ils sont presque bâtis comme eux.

Le climat
Les Vampires ressentent la chaleur mais quasiment pas le froid. C'est une particularité étrange qui leur permet d'errer la nuit sans jamais craindre la morsure d'une bourrasque ou la neige. Leur peau est d'ailleurs toujours froide car le sang qui circule dans leur veine perd vite de sa chaleur une fois ingéré et mêlé à l'originel.
La chaleur, par contre, les indispose souvent. S'ils aiment le confort et les cheminées, ils n'aiment pas se retrouver dans un cocon trop douillet et chaleureux. Ils recherchent au contraire la fraîcheur et l'humidité. Certains nobles se sont habitués à la chaleur d'un lieu bien aménagé, mais ils apprécient bien plus l'air frais du soir.

Le sommeil
Les Vampires dorment et rêvent comme les Humains. Évidemment, pour eux le jour et la nuit sont inversés. Ils dorment surtout dans des cercueils, car ces derniers leur apportent une sérénité inégalée ailleurs. En réalité, ce qui les attire dans ce meuble, c'est son isolement, son calme, loin des sons ambiants.
Un Vampire qui dort, respire encore plus lentement que lorsqu'il est éveillé. On pourrait le croire complètement mort. Les rêves des Vampires s'apparentent parfois à des songes, en tous cas ils restent toujours plus poétiques et tortueux que ceux des Humains.

La dégénérescence
Comme le sang vampirique que s'échangent les Vampires à leur naissance se mêle à celui de leurs victimes, il s'appauvrit au fil des siècles. En effet, le don obscur disparaît peu à peu du sang originel qu'il laisse se nécroser lentement. Grâce au sang ingéré, le Vampire maintient l'équilibre dans son corps, mais la nécrose prend soin de miner les cellules du Vampire qui commence à avoir des problèmes génétiques.
Vers 300 ans, la dégénérescence semble courante. Mais il apparaît que ce seuil est un pallier à franchir pour maîtriser ses cellules et que les Vampires peuvent réussir à renverser le processus grâce à la puissance du Don Obscur.
Certains Vampires dégénèrent cependant très vite, bien avant les 300 ans. Ce sont en général les plus instables, les plus haineux, ceux qui rejettent leur identité et ceux qui ont été abandonnés trop tôt par leur créateur. La dégénérescence vampirique entraîne une folie souvent irréversible. La soif devient une torture et la violence se décuple.
Il faut noter que les Vampires dégénérescents ou malades ont souvent les cheveux qui blanchissent au contraire des membres plus sains de leur race.


La nourriture




Nourriture humaine
La nourriture Humaine peut être ingérée par les Vampires, mais elle les rend malades en quelques heures: le corps ne peut plus digérer cette nourriture et l'apport nutritionnel est donc nul. De toute façon, la nourriture se fait cendre dans la bouche, rien n'a plus de goût pour les Vampires.
Ils peuvent également boire les liquides tels que le thé, l'eau ou les alcools. Mais si l'eau reste inoffensive pour leur organisme (sachant qu'elle ne les hydrate absolument pas), le reste réagit comme la nourriture. Ainsi, si l'alcool peut les rendre ivres à très forte dose, les Vampires qui en consomment ont de forte chance de le rejeter violemment, voire d'en mourir.
C'est un jeu dangereux que de tenter la nourriture humaine.



Le sang
Les Vampires se nourrissent donc de sang. Le sang humain est leur préféré car, même si le sang animal est un palliatif possible, il leur semble assez infâme. Il faut noter que le sang d'une personne ou d'un animal a un goût unique. Cela dépend de l'alimentation du sujet. Certains sangs sont donc meilleurs que d'autres. Le sang de la victime a les propriétés du moment : par exemple un alcoolique aura un goût d'alcool.
Le sang redonne vigueur et force aux Vampires. Il leur permet de ressentir les sensations plaisantes de leurs sens accrus (qu'ils perdent s'ils ne boivent pas régulièrement). C'est une substance qui les dope comme une drogue, les nourrit et les rend plus forts et plus habiles. C'est pour eux la seule manière de survivre.

Le sang mort, c'est à dire le sang froid, lorsque le cœur de l'Humain ou de l'animal mordu cesse de battre, est un poison mortel. C'est pour cela qu'il faut refréner les premières morsures de ses ''enfants'' et se méfier des verres que l'on reçoit en soirée.

Notez que les Vampires boivent du sang pour se nourrir, que cela les motive un peu, leur redonne des couleurs et entretient leur corps, que cela ravive leurs pouvoirs et les requinque comme une bonne soupe, mais en aucun cas le sang ne leur sert ici de "potion de vie" comme dans les jeux vidéo. Ce n'est pas parce qu'un Vampire va boire au cou d'un Humain qu'il va d'un coup être totalement revigoré et qu'il va guérir de ses blessures de manière presque instantanée. Si le Vampire a perdu beaucoup de sang, boire au cou de quelqu'un peut l'aider à tenir mieux que s'il était à sec mais cela ne le soigne pas.



Les Blood Tablett
Palliatifs sous forme de cachets, les Blood Tablett sont réalisées à partir de sang d'Humains ou de Vampires donneurs. Les goûts sont donc différents selon la qualité du sang et sa provenance. Le sang de Vampire est généralement meilleur que le sang Humain, mais il perd ses capacités obscures une fois mis en cachet et ne sert donc plus qu'à pallier les besoins nutritifs, non plus à échanger des émotions ou des pouvoirs.
Ce cachet permet simplement aux Vampires d’avoir leur dose quotidienne de sang lorsqu'ils sont en difficultés ou bien pour éviter de tuer. Certains garants de l’humanité préfèrent ainsi oublier l’extase d’une morsure et éviter de donner la mort.
Cependant, si certains peuvent aisément avaler ce comprimé, d’autres ont un corps qui le rejette violemment et sont contraints de boire du sang humain.

Les Vampires sont aidés par des Alchimistes pour réaliser ces cachets, mais certains en fabriquent et tentent de les améliorer tout seuls.

Pour se fournir en Blood Tablett, il n'existe que trois solutions :
- se fournir chez les Alchimistes de mèche avec les Vampires dans les quartiers marchants de Covent Gardent ou à Chinatown.
- se fournir auprès d'un revendeur Vampire ou un Calice qui peut les envoyer par colis. On rencontre ce type de personne auprès des Alchimistes ou par le bouche-à-oreilles.
- les créer soi-même, ce qui est plutôt rare.



Les immunités




Le temps
Les Vampires sont immortels temporellement parlant : ils ne peuvent plus vieillir physiquement, leur apparence et la croissance de leur corps se sont arrêtées au moment de la transformation. Un homme mordu à l'âge de 20ans gardera son apparence de jeune homme de 20ans. Il ne pourra rien y faire. Ceci pose souvent des problèmes éthiques.
Mais l'immortalité pose aussi un autre problème plus grave: il conduit les Vampires à la nostalgie, à la douleur et à l'éternelle souffrance mentale. Les Vampires sont souvent mélancoliques et peu réussissent à vaincre le mal de vivre qui s'empare de leur existence passé un certain âge (en général 300ans).

''Sais-tu combien peu de Vampires ont la force d'assumer leur immortalité? Combien d'entre-eux se donnent volontairement la mort? Le monde...le monde change...nous ne changeons pas. C'est là qu'est toute l'ironie qui finit par nous tuer."

Réplique d'Armand, le Vampire de Paris, dans Entretien avec un Vampire, film de Neil Jordan.

Les maladies
Un Vampire ne peut pas tomber malade à cause d'un virus ou d'une bactérie. Le corps des Vampires est en effet immunisé à toute maladie, même les plus graves. Cela vient de leur don obscure qui transmet de Vampire à Vampire l'immunité mais aussi de leur capacité de régénération.

Les poisons
Comme pour les maladies, les Vampires sont immunisés aux poisons. Leur corps ne se soucie pas des toxines, il les évacue très vite en les assimilant avec son sang. Seule le sang mort peut servir de poison pour les tuer. (voir les articles sur la nourriture et les faiblesses ci-dessous)

La régénération
Comme les Loups-Garous, les Vampires se régénèrent très vite. Lorsqu'ils sont blessés, leur organisme agit immédiatement sur la zone touchée au point qu'une égratignure disparaît instantanément à vue d'oeil. Évidemment, la régénération dépend de la taille et de la profondeur de la blessure.
Les balles de Bloody Rose, l'argent et les objets religieux les brûlent fortement et empêchent la régénération immédiate. Les brûlures dues au Soleil sont également plus lentes à guérir. Les Vampires peuvent garder des traces malgré la régénération, certains portent des cicatrices.
Ils peuvent également stopper la régénération s'ils le souhaitent (mais c'est un acte suicidaire). Les armes classiques ont donc du mal à blesser les Vampires si elle n'ont pas de munitions ou de lame/balle en argent.

Notez que si un Vampire perd un membre celui-ci ne repousse pas, contrairement à un Homonculus.


Les faiblesses




Le soleil
Le Soleil tue les Vampires. Leur peau n'est plus faite pour en supporter les rayons. Depuis leur transformation, leur cellules se dégradent en continue. Il leur faut du sang pour les régénérer régulièrement. Le Soleil a la capacité d'accélérer le processus. Un Vampire exposé à la lumière du jour, surtout aux rayons du Soleil, voit sa peau nécroser en quelques minutes, se dissoudre et disparaître en fumée.
Les vêtements, ombrelles et autres techniques d'habillage ne peuvent arrêter le processus. Un Vampire qui sort emmitouflé de la sorte fini tout de même aveugle et brûlé fortement à travers ses vêtements.
Si le temps journalier est très sombre, gris voire noir à cause de l'orage, la pluie ou le brouillard, les Vampires peuvent sortir mais ils restent très sensibles à la lumière ambiante et risquent très gros si jamais une éclaircie se pointe.
La lumière du feu ne les éblouit pas (sauf exception liée au pouvoir de vision).

L'argent
Un Vampire craint tout ce qui est fait à base d'argent : cela le brûle et le tue très facilement. La régénération est difficile après une blessure par de l'argent.

Les Bloody Rose
Les Bloody Rose, armes spéciales des Hunters, peuvent facilement les blesser et les tuer, et ce, même plus facilement que les objets en argent. Ces balles empêchent le Vampire de se régénérer comme d'habitude et contiennent un poison qui influence sur le flux sanguin et fait dégénérer les cellules. (pour plus d'informations, voir les Hunter - lien à venir)

L'alcool
Même si l'ivresse nécessite des quantités phénoménales d'alcool, un Vampire peut s'enivrer. Souvent, ils le font en buvant du sang alcoolisé directement sur des Humains déjà ivres. Cela peut les rendre malades.

Le sang mort
Le sang mort est un poison violent pour eux (voir ci-dessus ''la nourriture'').

L'ail et la verveine
L'ail et la verveine éloignent les Vampires. On ne sait pas ce qui les repousse dans ces plantes mais il est certain que si elles peuvent les dégoûter, elles ne peuvent pas les tuer. Un Vampire qui en mangerait se retrouverait gravement malade et en leur présence il leur est difficile de se concentrer (pour parler, agir, utiliser leurs pouvoirs...).

Les objets religieux
Les crucifix, l'eau bénite et tous les symboles religieux mettent mal à l'aise les Vampires et les obligent à s'en écarter. Ils brûlent au contact de ces objets et en ont une telle nausée qu'ils peuvent en être paralysés ou vouloir fuir devant de tels objets. C'est ce qui les diabolise le plus aux yeux des Humains.

Les miroirs
Les Vampires se voient dans les miroirs mais les humains ne distinguent pas le reflet de ces créatures. Cela peut révéler leur identité.



L'attachement




La ''marque''
Un Vampire qui a goutté le sang d'un Humain ou d'un autre Vampire en garde un souvenir profond. Il peut en retrouver la trace par l'odeur et le goût. Un Humain mordu par un Vampire porte ''sa marque'' : les autres Vampires voient que le sang appartient à un autre. Le premier Vampire qui mord est prioritaire sur la victime.
Il faut noter que les plus jeunes Vampires aiment porter la marque des plus vieux. En effet, plus le Vampire qui les a mordu est puissant, plus ils sont protégés dans la société vampirique. Certains souhaitent de tout cœur donner leur sang et prennent la morsure d'un supérieur comme un honneur.
L'envie de boire le sang d'un supérieur est aussi fortement ancrée dans l'esprit des Vampires : ils savent que leur sang est puissant et qu'ils peuvent même hériter de quelques pouvoirs si le donneur est consentant. Mais cette relation de dominant à dominé est très rare.

Sensualité
Lorsqu'un Vampire mord un Humain ou l'un des siens, une relation sensuelle s'installe (sauf s'il s'agit clairement d'une attaque mortelle ou d'un viol). Le sujet qui mord a accès à une partie des sensations du sujet mordu et ce dernier a accès à des sensations très fortes. C'est ainsi que beaucoup de Vampires font l'amour ou partagent des souvenirs et des émotions, même s'ils peuvent avoir des relations charnelles.

Pouvoir par le sang
Deux Vampires qui s'échangent du sang peuvent acquérir avec le temps quelques pouvoirs supplémentaires liés au sujet mordu. Mais cette pratique reste aléatoire et il est rare que les pouvoirs se développent. En vérité, le sang d'un Vampire permet surtout un regain de vitalité plus fort que le sang d'un Humain mais beaucoup plus court et dangereux (il accélère la dégénérescence). La barrière sensuelle en fait un acte particulier qu'il faut assumer.

Les ''Serments'' vampiriques
Des pactes existent pour lier des Vampires dans des quêtes qui rassemblent leurs intérêts. Cela permet d'éviter les trahisons.

Le "serment de vérité"

Pratiqué par les novices entre eux, le "serment de vérité" oblige les deux parties à dire la vérité et toute la vérité. Il est moralement impossible aux Vampires liés de se mentir l'un l'autre. Ce serment n'est évidemment que très peu utilisé chez les Vampires expérimentés puisqu'il interdit le mensonge, même lorsqu'on pose des questions très privées...

Comment le réaliser?
Les deux Vampires doivent se regarder dans les yeux, se tenir une main et réciter ensemble: "Je jure de ne dire que la vérité, toute la vérité. Que ce lien nous unisse jusqu'à ce que l'on défasse les nœuds de ses impératifs."

Comment le défaire?
Les deux Vampires liés doivent recommencer le rituel en récitant cette fois: "Liens de vérité, nœuds de la foi, nous avons décidé de vous défaire. Que la vérité reste cachée si elle le désire."

Le "serment du don"

Il arrive que les Vampires s'abreuvent les uns aux autres, prenant chacun leur tour le rôle de calice. C'est une pratique dangereuse, puisque les pouvoirs se mêlent et parce que le Don Obscur n'est pas renouvelé si le sang d'êtres humains ou d'animaux n'est pas ingéré pendant longtemps. Elle accélère la dégénérescence.
Le "serment du don" définit comme donneurs et receveurs fidèles les Vampires qui le font. Ils ne peuvent se faire mordre par un autre et doivent accepter, si leur santé le permet, de donner leur sang à celui avec qui ils ont fait le serment. Après ce serment, refuser de donner son sang demande une volonté extraordinaire.

Comment le réaliser?
Les deux Vampires doivent se mordre l'un l'autre et se jurer, sans formule particulière, fidélité du sang. Une marque rouge, en forme de spirale, apparaît alors automatiquement sur la base du cou des deux parties, comme un tatouage, symbole pour les autres qui reconnaissent le serment.

Comment le défaire?
Il faut que les deux Vampires soient d'accord et se mordent une dernière fois en reniant leur fidélité. La marque disparaît ainsi que l'envie irrépressible de donner son sang.

Le "serment de protection"

Protéger un plus jeune que soit est une pratique courante chez les Vampires, surtout lorsqu'il s'agit de Vampires incapables de se nourrir correctement sans qu'ils ne fassent de vagues. En général, ces relations sont automatiques et ne nécessitent pas de serment.
Cependant, il peut arriver que, pour avoir une garantie, les Vampires fassent entre eux le "serment de protection". Ce serment oblige le protecteur à tout faire pour aider son protégé, jusqu'à le pousser à le sauver au péril de sa vie. Il faut cependant noter que plusieurs niveaux de ce serment sont possibles.

Niveau 1 - Le protecteur accorde beaucoup d'attention à son protégé et se sent obligé de l'aider à se nourrir.
Devoirs du protégé: Aucun.

Niveau 2 - Le protecteur aide le novice à se nourrir et l'intègre dans son cercle rapproché afin de dissuader les autres de l'approcher de trop près. Il lui offre ainsi les bienfaits de son aura et se sent obligé de le défendre verbalement et physiquement.
Devoirs du protégé: Ne pas faire honte à son protecteur.

Niveau 3 - Le protecteur mettrait sa vie en péril pour son protégé. Cela peut aller jusqu'à accepter de se suicider pour lui.
Devoirs du protégé: Ne pas faire honte à son protecteur, prendre soin de sa santé.

Comment le réaliser?
Les deux Vampires doivent se regarder dans les yeux, porter leurs mains aux épaules de l'autre et réciter chacun leur tour:
- le protégé: "Je désire un gardien qui saura me protéger et me guider sur le chemin du Don Obscur."
- le protecteur: "J'accepte mon rôle de gardien et prends ce disciple sous ma tutelle, pour garantir sa vie."
+ Niv 1 "Que la nourriture ne lui fasse pas défaut."
+ Niv 2 "Que mon être lui serve de barrière."
+ Niv 3 "Que mon corps soit sien et brûle de honte s'il échoue dans sa quête."

Comment le défaire?
Les deux Vampires liés doivent recommencer le rituel en récitant cette fois:
- Le protégé: "J'ai grandi, je ne suis plus un(e) enfant, je peux me défendre seul(e). De gardien je n'ai plus besoin."
- Le protecteur : "Je me suis acquitté de ma tâche et ne le regrette pas. Gardien je fus, gardien ne suis plus."

Le "serment du domaine"

Ce serment qui vient compléter et appuyer la loi ancestrale du domaine, sanctifie un lieu et empêche les Vampires qui son sous son joug d'y faire le mal selon plusieurs paliers:

- "protection de l'hôte": l'hôte est intouchable.
Conséquence si l'hôte est touché: le Vampire sous serment qui blesse son hôte voit les blessures qu'il lui a infligées ricocher sur lui. Ainsi, un Vampire qui entaillerait la joue de son hôte serait également lui-même entaillé.

- "sanctuaire": le lieu devient une zone neutre où les Vampires sous serment ne peuvent verser le sang. Ils doivent rester humble face à leur hôte, ne jamais le blesser et ne jamais tuer sous son toit.
Conséquence si l'hôte est touché: idem.
Conséquence si le sang est versé sans l'accord de l'hôte: le ban du domaine est possible avec une entrave qui empêche le coupable de mettre un nouveau pied dans le domaine. Concrètement, une force invisible lui en interdira l'accès.

Comment le réaliser?
Les deux Vampires doivent se regarder dans les yeux et expliciter le palier qu'ils choisissent.

Comment le défaire?
Il faut de nouveau que les Vampires se regardent dans les yeux et explicitent leur envie de le briser le serment.

Le ''Sceau'' vampirique
Les Vampires âgés peuvent marquer leurs disciples du ''sceau'', c'est une marque invisible à l'oeil humain mais parfaitement visible pour l'oeil vampirique. Elle se situe sur le bas de la nuque. En forme de spirale, le sceau prévient les autres Vampires de l'appartenance du sujet à une organisation très haute qui lui assure protection et bienveillance. C'est une marque qu'un Vampire reçoit uniquement si son maître ou son ami a une confiance absolue en lui. Les détenteurs du sceau ont en leur possession le corps de leur maître s'il décède. Cela implique pouvoirs, responsabilités, sang...eux seuls ont le droit de toucher à leur maître endormi ou décédé. Ils ont la priorité sur son sang.
Cette méthode d'attache sert généralement à assurer une descendance au Vampire même s'il décède sans enfant.



Liens utiles




MADE BY .ANGELUS






> Jirômaru Keisuke <

Shakespeare, Macbeth, I, 4 (1605).
Spoiler:
 

Voir sa fiche de liens et ses autres personnages.
Votez sur le portail! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nelendark.forumactif.com

Les Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?» 2- Les vampires pour les nuls» Vampires & Défis» Les Vampires» La chasse aux vampires ! [Livre 1 - Terminé]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Le mot de l'Admin (HRP) :: L'Univers de l'Ombre :: Races jouables :: Vampires-