L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Glen O'Sullivan - Le Marionnettiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Glen O'Sullivan - Le Marionnettiste Jeu 8 Mar - 19:47




Fiche d'identité



- Nom : O'Sullivan

- Prénom : Glen

- Sexe : Homme

- Age réel : 418 ans

- Age d'apparence : 27 ans

- Origine : Né à Galway, en Irlande, le 15 Mai 1424.

- Classe sociale : Aristocrate (ancien Comte de Galway, aujourd'hui Marquis de Downshire)

- Emploi : Absolument aucun, si ce n'est que semer le trouble et déstabiliser relève d'une occupation à temps plein chez lui. A première vue, il se présente plus comme un magicien, ou un illusionniste. Les tours de passe passe et autres charmes visuels lui servent avant tout à séduire ou simplement à passer le temps. Étant un aristocrate d'origine britannique par affiliation maternelle, il est censé avoir le statut de Lord... Mais il n'en use que quand ça l'arrange, et quand ce n'est pas trop contraignant.
Glen tient une partie de sa fortune de l'héritage de sa famille, et grâce à l'exploitation d'une carrière de granit et minerais qu'il possède en Irlande.



Race



Vampire


- Clan : Lasombras (Abandonné par son maître, Glen est recueillit tardivement par les Lasombras. Eduqué dans l'art de la manipulation et de la sournoiserie, mais aussi dans la haine des humains et des Ventrue, Glen garde cependant ses propres convictions: Parce qu'il a la fâcheuse tendance à choisir ses ennemis sans aucune raison valable, il pourrait tout aussi bien haïr un membre de son propre clan.)

- Lignée : Baali

- Secte : Sabbat (Glen partage beaucoup des idéaux du Sabbat, à une exception près: Il ne souhaite pas révéler l'existence des vampires aux humains, non par compassion mais pas pur intérêt personnel.)

- Capacités spéciales : Glen possède une beauté qui ne laisse pas indifférent et marque les esprits la plupart du temps. Comme tous les membres de sa race, ses sens sont accrus, il sait se camoufler dans l'ombre pour passer inaperçu, fait preuve d'une grande rapidité dans tous ses mouvements et peut également effacer la mémoire des plus faibles, mais seulement en partie, et difficilement.



Description physique



- Taille : 178 cm

- Poids : 62 kilos

- Yeux : Bleu pâle (couleur aigue marine)

- Cheveux : Ils sont d'un roux très prononcé qui fait penser à la couleur du sang, et sont coupés d'une manière assez originale: Assez court et hérissés sur le dessus de sa tête, longs jusqu'à mi dos et souvent ornés de quelques tresses pour le reste de sa chevelure.

- Vêtements : Glen est un excentrique, un homme qui aime se distinguer par tous les aspects de sa personne. Ses tenues sont rarement sobres et discrètes: La plupart du temps, il marie le pourpre à l'or, le violet au cuivré ou encore le bleu à l'argent. D'élégants noeuds papillon ou cravate colorés agrémentent ses tenues riches et soignées. Toujours tiré à quatre épingle, il affectionne les chemises blanches ou noires, les vestons de couleur et les vestes de velours, de brocard... Glen a tout à fait l'allure d'un dandy, et si certaines de ses tenues extravagantes font jaser, il les porte toujours avec beaucoup d'élégance.
Seuls ses pieds sont chaussés avec sobriété: Une classique paire de bottes en cuir noir à petits talons. (il faut savoir tricher quand on est petit!)

- Particularités : Le rouge de ses cheveux surprend parfois, et son regard perçant peut mettre mal à l'aise. Son visage est toujours maquillé: Ses yeux sont cernés de noir pour faire ressortir l'éclat pâle de ses iris, et il dessine souvent une larme sur sa joue gauche, à la manière d'un clown. Il lui arrive souvent de renforcer son teint déjà très pâle avec du fond de teint. Ses oreilles sont également ornées de plusieurs boucles d'oreille argentées.

- Description générale : Glen est un vampire de taille moyenne, n'excédant pas un mètre quatre vingt. Sa petite taille comparée à celle de la plupart de ses semblables ne l'empêche pas d'être une personne assez remarquable. Sa peau d'albâtre a la douceur d'un velours qui se marie à merveille avec ses prunelles couleur aigue marine (un bleu pâle, légèrement translucide). Sa longue crinière flamboyante est coupée d'une manière assez étrange: les mèches les plus courtes sont hérissées à l'arrière de sa tête, là où au niveau de son cou, des mèches beaucoup plus longues sont tressées et lâchées dans son dos. Seule une mèche plus courte lui retombe parfois sur l'oeil. Ses oreilles sont percés à plusieurs reprises, et ornées d'anneaux de couleur argenté.
Il est rare de voir Glen faisant la moue, puisque la plupart du temps, il arbore un sourire tantôt malicieux, tantôt charmeur. A le voir pour la première fois, on pourrait penser qu'il est constamment heureux, même si son regard cache une lueur bien plus cruelle et mesquine.
Il a la carrure d'un acrobate, très menu et très agile, héritage de son passé, et peut apparaître comme une brindille prête à se casser au moindre souffle de vent. C'est d'ailleurs pour cela que lorsqu'il est obligé de combattre, il privilégie le combat à distance.
Il a l'élégance et le port altier de tous vampires issus de la noblesse, et porte fièrement son titre de marquis, qu'il a pourtant acquis par le sang. Ses mains pâles et osseuses sont d'une agilité redoutable, qu'il s'agisse pour lui de lancer des couteaux ou manipuler une marionnette, ou encore de les glisser dans la chevelure d'une jeune courtisane.



Caractère



- Généralités : Malgré son apparente joie de vivre et sa bonne humeur, Glen possède un caractère incroyablement sombre et froid. Il sourit d'un air aimable pour mieux frapper, et n'a aucun scrupule à faire cela de front ou de dos. Il ne s'embarrasse de rien, rien ne le gêne, pour peu qu'il parvienne à ses fins. Excentrique et bavard, il sait se mettre en avant dans n'importe quel situation, et son charisme laisse parfois sans voix. Glen est particulièrement à l'aise en public, et c'est un grand charmeur. Il sait faire fondre toutes les dames de Londres d'un regard langoureux accompagné de quelques vers, et apprécie tout particulièrement la compagnie de la gente féminine.
Pourtant, tout cela n'est qu'un masque, une apparente prestance qui cache quelque chose de bien plus inquiétant.
Car Glen est ce que l'on pourrait appeler un fou doté d'un intellect redoutable. Il est observateur et acteur en même temps, manie les mots à sa manière pour toujours avoir raison, laisse rarement un détail au hasard et s'adapte à beaucoup de situations.
Sa cruauté est différente de celle de nombreux vampires. Il est davantage sadique et malsain dans le sens où il aime faire souffrir arbitrairement. Un regard qu'il juge trop hautain, un visage qu'il n'aime pas, suffisent à provoquer en lui une envie de meurtre envers la personne visée.
Toute créature vivante est susceptible de lui soulever le coeur de dégout, et ce même chez ses semblables. C'est avant tout parce qu'il hait cette vie interminable qui est la sienne qu'il crache sa rancoeur sur ceux qui l'entourent.
Horriblement capricieux, il se met très facilement en colère et ne supporte ni qu'on lui tienne tête, ni qu'on le contredise. En ce sens, il est semblable à un enfant.
Son rapport à la mort est très étrange, et il semble parfois côtoyer cette dernière plus que sa condition de vivant. Il apprécie beaucoup l'humour noir, et aime les blagues de mauvais goût, dès lors qu'il en est l'instigateur. Bien évidemment, s'il aime faire de mauvaises plaisanteries, il a horreur qu'on lui en fasse. Ce qui nous ramène à son orgueil démesuré et sa notion du «moi» particulièrement poussé.
Encore une fois, toute cette mise en scène n'est là que pour masquer sa véritable personnalité: Vide, froide et cruelle, désintéressée, profondément meurtrière et encline au chaos le plus total.
Si on lui demandait avec honnêteté ce qu'il aimerait voir à l'avenir, il répondrait certainement un immense brasier embrassant la Terre entière, et ce avec un sourire plein d'envie et de nostalgie mêlées.
Glen est aussi très fier de sa condition de noble et méprise la plupart du temps les petites classes, tout comme il méprise profondément ceux qui ne sont pas de sa race. Pour trouver grâce à ses yeux, il faut se lever tôt, avoir de la ténacité et du courage! Ou être simplement aussi fou que lui, qui sait... S'il décide de considérer un adversaire avec sérieux, il construira sa stratégie comme aux échecs, jusqu'à pousser son ennemi dans ses retranchements.
Certains prétendent qu'il a toujours été instable, d'autres se contentent de le comparer au Joker d'un jeu de carte. Original, facétieux, mais toujours susceptible de pencher d'un côté ou de l'autre de la balance, entre folie et lucidité.

- Loisir(s) : Charmeur invétéré, il n'est pas rare de voir une jeune femme à son bras, mais c'est aussi un grand adepte de magie. Illusionniste de génie, il aime laisser ses pouvoirs vampiriques de côté pour s'adonner aux tours de passe passe les plus ingénieux. De même, c'est un adepte de tous les arts de la scène, et il lui arrive souvent de se rendre au théâtre ou à l'opéra.
Il a également une passion... Relativement macabre. Les marionnettes le fascine au point qu'il lui arrive souvent d'en fabriquer, qu'elles soient de bois ou de cire. Mais si les premières sont tout à fait ordinaires, les secondes cachent souvent un terrible le secret à l'intérieur: Pour se rapprocher de la perfection, il use parfois de cadavres humains ou de membres. Très peu appétissant... Pourtant, ses poupées sont souvent d'une rare beauté, mais leur impressionnant réalisme les rend terrifiantes.

- Religion : Lui-même? Etant donné son orgueil, on pourrait presque considérer son narcissisme comme étant une religion à part entière. Sinon, il ne croit en rien, ni personne.

- Qualité(s) : Aimable dans de nombreuses situations, séduisant, intelligent et perspicace, charismatique, doué pour les arts et l'herboristerie, un semblant poète, tacticien, intriguant, doué pour l'éloquence. Glen sait manier les mots pour toujours faire tourner une situation à son avantage, c'est un apparent agitateur qui est en réalité une créature de l'ombre douée pour la manipulation.

- Défaut(s) : Instable, lunatique, horriblement capricieux, colérique, a tendance à bouder pour peu de choses, trop fier, mesquin, particulièrement sadique et cruel, difficile à suivre et à comprendre, en demande parfois beaucoup trop, frappe sans prévenir et sans raison apparente, redoutable, masque sa tristesse derrière la violence, s'interdit toute forme de sentiments, dédaigne le sacrifice de soi, jaloux et très possessif dans de rares cas.
On retiendra qu'il est bourré de défauts, mais possède des qualité qui sont toujours remarquées... Cependant, il fait fuir la plupart des gens dès lors qu'ils entraperçoivent ses côtés les plus sombres.



Background


"La mort jamais ne surprend le sage car lorsqu'elle se présente, il est déjà prêt à partir."



- Résumé : Glen O'Sullivan nait le 15 Mai 1424 dans le manoir familial, à Galway. Sa mère meurt en couche, laissant derrière elle un mari fou de chagrin et un enfant déjà haït de toute une famille. Le brillant avenir qui lui était promit avant sa naissance est alors oublié, et commence pour Glen une enfance marquée par l'ignorance et le mépris. Pendant les sept années qu'il passe au manoir, jamais son père ne lui accordera un regard ou une parole, il l'ignore purement et simplement, déléguant le travail d'éducation à une jeune domestique.
Trouvant le courage de se remarier dans l'espoir d'avoir une descendance digne de son nom, le Comte de Galway épouse une Comtesse française égoïste et possessive. Elle fait assassiner la mère d'adopter de Glen, tandis que le père vend son enfant à un cirque pour s'en débarrasser.
Glen passe les vingt années suivantes à subir les coups répétés d'un directeur ivrogne et violent, à se donner en spectacle comme une bête de foire, mais aussi à trouver enfin de l'affection auprès de ses camarades d'infortune.
C'est en 1451, à une date inconnue, qu'il rencontre un homme étrange qui lui propose une partie de cartes pour passer le temps. N'ayant pas grand chose à perdre et du temps à tuer, Glen accepte la proposition et se plie aux règles de l'inconnu. Lorsque la partie s'achève avec la victoire du jeune homme, l'inconnu le saisit par le col et lui mord violemment la jugulaire. L'ayant vidé de son sang, il fait de lui un vampire et disparait sans un mot de plus.
Glen se retrouve seul, livré à lui même sans savoir ce qui lui arrive. L'inconnu, la rage et la haine qu'il gardaient enfouit en lui se retrouvent exacerbés par sa peur et sa nouvelle nature, le rendant complètement fou. Il massacre tous les artistes du cirque, ses amis également, ne laissant derrière lui qu'un tas de cendres.
Désireux de se venger de son père, Glen s'introduit dans le manoir en se faisant passer pour un aristocrate. Il découvre alors un Comte hypocrite, mielleux, qui lui parle comme à un invité de marque, une Comtesse tout aussi peu franche et manipulatrice, ainsi que quatre petits frères et soeurs.
Après avoir révélé son identité, Glen les abat tous froidement d'une manière abominable, et reprend le titre qui lui revient de droit.

Les années passent, mais sa folie et sa rancoeur restent la même. Glen terrorise les populations alentours, massacre des villages entiers pour apaiser un tant soit peu sa soif. Au bout d'un siècle de tyrannie, il semble se calmer un peu, et c'est un vampire plus posé et manipulateur qui rencontre Aisling. Ensemble, ils parcourent l'Irlande et les tous le nord de l'Europe, avec un but insensé en tête. Au début du 18ème siècle, Glen fait de Kane, un mercenaire à sa poursuite, un vampire et un disciple sur qui il peut compter.
Désormais, Glen aspire davantage à tirer les ficelles d'un monde décadent qu'à détruire les Hommes de sa propre main.

- Enfance : Glen ne garde que peu de bons souvenirs de son enfance. Sa mère meurt à sa naissance, et il porte dès lors la marque d'un assassinat qu'il n'a pas souhaité commettre. Profondément haït par son père, il ne recevra jamais la moindre démonstration d'affection de sa part, ni le moindre mot. C'est un enfant ignoré, transparent et plutôt timide. Déterminé à rendre son père fier de lui d'une quelconque manière, Glen s'applique à ne jamais faire le moindre faux pas, allant jusqu'à se faire violence pour le satisfaire. Il étudie durement les sciences, les langues et l'histoire, s'intéresse à ce qui l'entoure, et ne trouve d'affection et de réconfort qu'en la personne d'Eryn, la jeune servante qui s'occupe de lui.
Vendu à un cirque à l'âge de 7 ans, Glen connait alors une misère, une violence et une malnutrition auxquelles il n'est pas habitué. Garçon d'écurie, responsable du bien être de bêtes sauvages qui le terrifient, acrobate et clown, il ne cessera de se donner en spectacle qu'en devenant vampire.
Profondément marqué par l'absence totale de dialogue avec son père, Glen garde toujours en mémoire la toute première phrase que celui ci a prononcé à son égard.

- Éducation :

- La musique : Comme tous les jeunes nobles de son époque, Glen a apprit le luth étant petit, ainsi que le solfège. Plus tard, il s'est prit d'affection pour le clavecin avant de tomber véritablement amoureux du piano. Sans pour autant être un véritable virtuose, c'est un bon musicien. Il préfère tout même écouter la musique que la jouer.

- Les sciences : Glen est passionné par tout ce qui touche aux plantes, et plus précisant aux plantes sources de poison ou de remèdes. Le pouvoir meurtrier des poisons le fascine, et il a d'ailleurs la fâcheuse manie d'en tester certains sur d'innocents cobayes prit au hasard. Glen n'aime pas particulièrement les longues formules mathématiques, et il affectionne d'avantage l'observation.

- L'Alchimie : Glen n'y a jamais touché, il se méfie de ce genre de pratiques.

- Les langues : Né en Irlande, Glen parle l'irlandais couramment, mais aussi l'anglais, le français et possède quelques notions d'italien et de japonais (celles ci s'arrêtant à quelques formules de politesse apprises lors de ses voyages). Si l'anglais est la langue qu'il parle le plus souvent, il reprend systématiquement l'irlandais pour s'adresser à Aisling et Kane quand ils ne sont pas en public.

- Histoire :
Spoiler:
 



En société



- Famille :

Kathleen Rosenbach O'Sullivan (1404-1424): Douce, timide et plutôt effacée, la mère de Glen est réputée pour sa beauté et le roux flamboyant de ses cheveux. Instruite, c'est une femme qui apprécie la lecture et le théâtre, une femme curieuse qui rêve de voir le monde. Malheureusement, elle ne verra que l'Angleterre et l'Irlande. Très menue et de constitution fragile, elle meurt en mettant au monde son fils unique.

Eryn Kennedy (1409-1431): Amie d'enfance et femme de chambre de Kathleen, Eryn est la jeune fille qui élève Glen comme son propre fils, malgré son jeune âge. Attentionnée et pointilleuse, elle veille sur le jeune noble et sur son éducation, le protège et lui apporte un semblant d'affection maternelle. Jugée gênante et indigne de la famille par la nouvelle épouse du Comte, elle est assassinée à vingt deux ans.

Tomas O'Sullivan (1398-1455): Fils aîné d'une noble famille irlandaise, c'est un homme à la carrure et la taille impressionnantes. Sévère mais aussi très protecteur, il entend bien mener sa famille au plus haut. Anéantit par la mort de son épouse bien aimée, la vue de son fils le dégoute profondément, et il refusera toujours de lui adresser la parole. L'enfant a les mêmes cheveux, la même carrure chétive et la petite taille que sa mère, et Tomas ne perd jamais une occasion de dénigrer les efforts de son fils. Néanmoins, il n'a pas le courage de tuer son propre enfant et préfère le vendre à un cirque. Grave erreur de sa part, puisque la dernière chose qu'il voit avant de mourir est le regard emplit de haine de Glen alors que celui-ci s'apprête à l'abattre comme une bête.


- Ennemi(s) : Aucun, semble-t-il. Glen désigne ses ennemis sans raison valable. Quelques maris jaloux pourraient lui en vouloir, ou quelques chasseurs très remontés.


- Allié(s) : Inversement, il fait très peu confiance et reste méfiant la plupart du temps. Mais une bonne ruse doit suffire à briser sa carapace.
Ses deux alliés les plus proches sont deux vampires qu'il a rencontré en Irlande (dont l'un qu'il a lui même mordu et unitié.)

Aisling O'doherty (Clan des Salubriens, lignée Arhimane)
Spoiler:
 

Kane Donnelly (Clan des Lasombras, lignée Baali)
Spoiler:
 

Aria Hinoï Jeune Huntress rencontrée au Paulo's Park (Une petite bête dans un lac de nuit.), Aria a conclut un accord avec Glen: Il s'est engagé à lui apprendre à lire et écrire, tandis que de son côté elle est prête à accepter quelques contrats de la part de l'aristocrate. Glen espère ainsi manipuler un peu plus la société vampirique pour la purger de ses "déchets". Glen n'a aucune confiance en elle et elle non plus d'ailleurs. Leur relation est purement intéressée mais le caractère de la jeune femme plait suffisamment au marionnettiste pour qu'il soit prêt à lui enseigner quelque chose.

Comte Keï Vampire rencontré au Cimetière de Highgate (Rêveries antiques). Glen a conclut avec lui le pacte le plus dangereux son existence. Il s'est engagé à le suivre et à l'aider à concrétiser ses plans, en échange de quoi le Comte lui a promis de le sortir de son ennui quotidien. C'est aussi le seul vampire à qui Glen ait accepté de donner son sang. Leur relation est marquée par le mystère, et le marionnettiste ne sait pas encore s'il peut avoir une confiance aveugle en cet homme. Seulement, une certaine forme de fascination l'anime à son sujet et l'attire irrémédiablement vers lui. Lors de leur seconde rencontre, les choses vont plus loin. Glen confie ses songes au Comte et découvre son lien avec la mère. Leur ressemblance, leurs blessures et leur vécu les attire l'un à l'autre, les unissant d'une manière bien plus intime qu'au cimetière.


Autres:

Hanska: Lycanthrope et natif américain, Glen l'a ramené d'Amérique pour ses puissants pouvoirs et sa nature hybride qui intéresse énormément le vampire. Pourtant, Hanska fait partie de ses ennemis, puisqu'il cherche à venger son peuple, et il s'est enfui des cachots de Glen depuis quelques années. A présent, il cherche à le retrouver pour le tuer. Glen quant à lui serait ravit de le compter à nouveau dans sa collection.

Shizuo Jeune humain d'origine japonaise, Glen l'a ramené du Japon lors de l'un de ses nombreux voyages. Pourquoi? Parce que Shizuo est un japonais blonds aux yeux bleus, et par sa nature exotique, le vampire n'a pas pu s'empêcher d'en faire un autre objet de sa collection. Il le considère vraiment comme un objet, un très bel objet, mais il lui mène la vie dure par simple envie de s'amuser à le ridiculiser, et parce que Shizuo est terrifié par lui. Il n'est finalement rien de plus qu'un esclave à ses yeux, et s'il ne lui était pas utile, Glen l'aurait probablement déjà changé en marionnette.
Aisling est celle qui s'en occupe le plus souvent, elle l'habille et semble plus jouer à la poupée avec le jeune homme.


Son Maître:

Lawrence A. MacBain

Spoiler:
 


Les domestiques du manoir O'Sullivan:

Spoiler:
 


- Situation : Glen connait bien sûr l'existence de ses semblables, mais également celle des Lycanthropes et loups garous.



Localisation sur l'Ombre



- Demeure : Glen possède une beau manoir victorien dans le quartier de Westminster.

- Endroit(s) le(s) plus fréquenté(s) : Glen aime particulièrement les endroits fréquentés, comme les salons et salles de théâtre. Non pas qu'il ait horreur de la solitude, mais elle l'ennuie rapidement, d'autant que lorsqu'il est seul, il se met facilement à songer à des bains de sang... Peu ragoutants.



But(s)



- But : En apparence, le but de Glen est assez simple: Se pavaner comme tous nobles de sa condition, charmer de riches aristocrates en âge de se marier, leur promettre tout et ne rien leur offrir, se servir en abondance à la gorge des londoniens... Les choses futiles et sans intérêt servent à masquer ses véritables ambitions.
Il cherche avant tout à semer le chaos par l'intérieur, par la manipulation, et en ne se salissant jamais les doigts. Susurrer des paroles venimeuses à l'oreille d'un homme assez instable pour l'écouter, ou encore user de suggestions pour pousser les plus braves à commettre l'irréparable, voilà sa façon de faire.
A ceci prêt qu'il ne supporte pas qu'on le traite de lâche: Ce n'est pas par lâcheté qu'il agit ainsi, mais bien parce qu'il est persuadé qu'il ne manque que l'étincelle pour embraser la l'humanité, et qu'il compte bien attiser ce feu pour les aider à s'autodétruire... L'instabilité, l'incertitude et l'anarchie sont ses maitres mots, il en use et les manipule à la perfection, à tel point qu'il en vient à faire peur.


Dernière édition par Glen O'Sullivan le Lun 8 Avr - 10:29, édité 73 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Glen O'Sullivan - Le Marionnettiste Dim 25 Nov - 22:26

Arme(s), équipement



- Armes : Glen n'est pas un grand amateur d'armes et délègue la plupart du temps les tâches guerrières à d'autres. Cependant, il n'est pas fou au point de sortir sans un minimum de protections.

Il possède plusieurs aiguilles très fines et assez longues, creusées pour pouvoir contenir un poison mortel en petite quantité. Il use de différents poisons, en fonction de ce qu'il a sous la main. Bien implantées, ses aiguilles peuvent aussi paralyser des nerfs, et ainsi priver sa victime d'une éventuelle fuite, même s'il est empoisonné.

Son arme la plus redoutable est aussi la plus incongrue: Marionnettiste de génie, il use de fils très fins et translucide, horriblement tranchants. Ces fils suffiraient à couper les ailes d'un papillon qui aurait eu le malheur de passer à proximité. Transparents, ces fils ne sont trahis que par leur aspect brillant, mais sont pratiquement invisibles dans le noir.
L'inconvénient d'une telle arme est qu'il faut une grande maitrise et un regard attentif pour pouvoir s'en servir. Ces fils servent avant tout à tendre des pièges, et deviennent bien plus délicat à manipuler en cas d'attaque frontale.

Un simple petit couteau vient compléter sa panoplie, mais il ne s'en sert pratiquement jamais.

- Objets spéciaux : Grand amateur de marionnettes et pantins en tous genres, Glen possède une grande collection de poupées. De porcelaine, de bois, de cire, de France, d'Italie ou encore de Chine, elles tiennent salon en silence dans le boudoir du vampire. Certaines font d'ailleurs froid dans le dos: Ayant des goûts quelque peu... Douteux voire morbides, Glen confectionne certaines de ses poupées à l'image d'une personne réelle... La ressemblance est troublante, à tel point qu'on en vient à se demander si sous une innocente pellicule de cire ne se cachent pas les vestiges d'une inconnue...

- Objets personnels : Glen ne se sépare jamais d'un petit médaillon qu'il porte autour dy cou. Le bijou est démodé et le temps l'a terni, mais c'est ce qu'il contient qui a de l'intérêt pour le vampire : Une mèche des cheveux de sa mère, blanchie par les années.


Pouvoir(s)



- Choisis :

Invisibilité: Comme un caméléon, Glen a la faculté de se fondre dans le décor et de disparaître aux yeux de tous.

Vision parfaite: Qu'importe l'obscurité ou l'opacité du brouillard, Glen voit à travers tout. Ou presque.

- Inventés :

Trickster: Ayant une notion du réel et de l'imaginaire plus que bancale, Glen a développé un étrange don qui lui permet de créer des illusions plus ou moins réalistes. De petits objets apparaitront plus vrais que nature, là où des décors entiers manqueront de se fissurer à la moindre défaillance de sa concentration.
S'il est dans un bon jour et en forme, il sera capable de recréer tout un lieu grâce à son imagination. Ayant un esprit peu rationnel, il peut créer des illusions sans queue ni tête, avec des couloirs sans fin ou des trous sans fond, par exemple.
Son pouvoir lui permet même de changer d'apparence temporairement, mais il ne peut le faire qu'avec un personnage qu'il créé de toutes pièces, ou une personne connue. En aucun cas il ne peut lire dans les pensées de quelqu'un.
Si ses illusions restent de l'ordre de l'imaginaire et n'ont pas de consistance matérielle, elles peuvent être redoutables et perturber suffisamment certains esprits pour lui permettre d'attaquer ou de fuir. Une illusion suffisamment puissante et appliquée à quelqu'un d'assez faible peut suffire à le choquer voire même à briser son esprit.
Son pouvoir est à ne pas confondre avec celui de l'hypnose: Il n'agit pas sur l'esprit d'une personne parmi un groupe, mais sur les sens de toutes les personnes qui l'entourent. C'est une hallucination générale qui s'applique aux sens et aux sentiments, pas à l'esprit. Glen est un magicien des sens, il façonne ses créations à partir de ce que lui imagine.

Inconvénient: Glen est fou, et il use à outrance de ce pouvoir d'illusionniste. Il n'est pas rare de le voir perdre pied entre l'illusion et la réalité, et il lui arrive de créer des images grotesques sans le vouloir, et de ne plus être capable de les effacer. En présence d'humains, cet inconvénient peut devenir un vrai handicap, même si Glen commence à faire très attention à ce qu'il fait. Fort heureusement, ce genre de choses se produit davantage lorsqu'il dort.


Arioso : La voix de Glen peut paraître enjôleuse et doucereuse, mais elle possède aussi un bien sombre pouvoir. Capable d'entrer en résonance avec n'importe quelle onde, elle devient un instrument mortel si elle est bien utilisée. N'importe quel corps vivant étant totalement composé d'ondes, la voix de Glen peut provoquer des interférences qui vont influer sur le physique et mettre mal à l'aise, déséquilibrer mais surtout provoquer de violents maux de tête lorsque la voix agit sur les ondes cérébrales. C'est un pouvoir qui peut avoir son utilité pour ralentir ou affaiblir un ennemi, voire le blesser si le vampire est énervé.
A l'inverse, Glen peut s'il le souhaite apaiser un corps grâce à sa voix, mais il ne peut agir sur le mental: C'est un pouvoir exclusivement physique, qui peut être manipulé par la parole ou le chant.

Inconvénient: Glen n'aime pas ce pouvoir, ou plutôt il le craint. Il ne le maitrise pas encore totalement, et lorsqu'il s'énerve violemment, son don prend le dessus sur sa volonté et il a tendance à briser des objets lors de ses accès de colère. D'un point de vue purement théorique, Glen pourrait faire voler en éclats le corps d'un homme d'un simple hurlement, mais la déflagration serait telle qu'il en mourrait lui aussi. Conscient de son manque de contrôle, le vampire n'utilise ce pouvoir qu'avec parcimonie ou pour menacer ou séduire, rarement pour attaquer.


Rps joués





Une petite bête dans un lac de nuit:

Alors qu'il se promène dans les rues de Londres, Glen traverse Paulo's Park et y rencontre Aria, une jeune humaine et chasseuse de vampire. Curieux et cherchant à tromper son ennui, le vampire se joint à la jeune femme et engage la conversation. L'innocence et la créativité d'Aria attise un peu plus la curiosité de Glen, qui plutôt que de chercher à discuter calmement avec elle, va jusqu'à lui montrer certains des aspects les plus noirs de sa personne. Quand il comprend qu'elle n'a aucunement peur de lui, il adopte une nouvelle attitude et lui propose une alliance: En échange de quelques têtes, Glen s'engage à apprendre à lire et à écrire à la jeune femme. Soucieux de la blancheur de ses mains, il ne souhaite pas les couvrir de sang, préférant voir une éphémère humaine s'en charger à sa place, dusse-t-il s'énerver en passant des heures à essayer de lui enseigner l'art de l'écriture...


Rêveries antiques:

Glen est de d'humeur morose et mélancolique. Comme chaque année, l'anniversaire de sa défunte mère le hante, et il quitte son manoir pour se rendre au cimetière de Highgate, dans le caveau personnel qu'il a fait construire. Mais cette soirée qui s'annonçait terne et sans saveur prend un autre tournant lorsque le vampire sent une autre aura dans le cimetière. Il rencontre alors le Comte Keï, et tous deux engagent une discussion tout à fait mondaine. Pourtant, tout les sépare. Issus de clan ennemis, n'ayant pas forcément les mêmes idéologies, tout aurait pu les pousser à se tourner le dos. Mais Glen s'ennuie profondément, et c'est en poursuivant la conversation qu'il comprend que le Comte a probablement le remède miracle qui le guérira de son ennui perpétuel.
Glen se surprend lui même à s'intéresser à cet étranger, dont il aurait du se méfier à cause de son âge et de sa puissance. Seulement une force étrange l'attire à lui, et Glen finit par accepter le marché que lui propose le Comte. Il ira même jusqu'à lui offrir une forme de confiance qu'il n'a jamais donné à qui que ce soit: Son propre sang. Glen est conscient qu'il s'enchaine en quelque sorte à cet homme, mais il pourrait bien avoir trouvé quelqu'un qui le comprend mieux que quiconque. La nostalgie, la folie et le mystère les caractérisent... C'est ce qui plait tant à l'irlandais et l'attire chez le Comte.


Mensonges et corruption:

A la suite de l'échec cuisant d'un de ses subordonnés, Glen est d'une humeur massacrante. Après avoir assassiné de sang froid l'une de ses domestiques, il reçoit Elizabeth Mc Cartney, qui prétend chercher une place de domestique. Retrouvant un semblant de bonne humeur, Glen décide de jouer avec la jeune femme. Il découvre qu'elle n'a rien d'une domestique et se met à la questionner, comme il a l'habitude de le faire. Mais la jeune femme est rusée et répond systématiquement de manière évasive. Fermement décidé à obtenir ce qu'il veut, Glen continue de la questionner jusqu'au moment où Aisling entre dans le salon, tenant une jeune femme par le col. Il s'agit de Mim, une vampire qui a tenté de s'introduire dans les cuisines du manoir pour voler de la nourriture.
A présent entourée de Mim et Elizabeth, Glen poursuit son petit jeu de questions. Si Elizabeth ne lâche rien, il comprend rapidement qu'il terrifie et révulse Mim. Loin d'en être vexé, le vampire décide d'en jouer avant de proposer aux deux jeunes femmes un marché: En échange d'une grosse somme d'argent, Mim accepte de vendre ses services de tueuses à gages. Quant à Elizabeth, elle consent à espionner et donner des renseignements à Glen si de son côté il lui apprend les rudiments de la vie aristocratique.
Leur entretien pourrait bien toucher à sa fin, mais Glen est imprévisible et pourrait bien leur préparer une ou deux petites surprises enrobées d'humour noir et servies avec beaucoup de mauvaise foi.


L'heure du Cavalier a sonné

Un rêve ne cesse de hanter l'esprit de Glen et le réveille en sursaut. Déboussolé et contrarié, il décide de s'occuper l'esprit, et c'est un article en tête de journal qui le décide à gagner le manoir du Comte. Si en apparence il semble venir s'entretenir de la santé de son confrère, la vérité est toute autre: Glen cherche des réponses à ces rêves sans queue ni tête et, après quelques échanges mondains sans grande importance, il en vient à confier ce songe incessant au Comte, allant jusqu'à lui montrer une femme qui s'avère être la Mère de tous les Vampires.
La nouvelle contrarie d'autant plus l'irlandais qui se sent alors comme une marionnette prise au piège entre les doigts de son marionnettiste. Mais les choses ne s'arrêtent pas là. Les deux Vampires s'unissent de la intime des façon qui soit, liant leurs intérêts communs dans la luxure. D'autres sujets sont abordés, Glen apprend l'existence de la fiancée du Comte, ils partagent ensemble le sang de deux jeunes bourgeoises, avant de se quitter.
Pour l'heure, Glen marche le long d'un fil, sans le moindre équilibre: Il sait que la moindre défaillance de son esprit peut donner l'occasion à la Mère de l'utiliser comme elle l'entend.


Questions IRL



- Comment avez-vous découvert le forum? Qu'est ce qui vous a attiré?
J'ai découvert ce forum sur un annuaire il y a maintenant plus d'un an. Je cherchais désespérément un contexte victorien avec la possibilité de jouer un vampire, et je n'ai pas été déçue! J'ai d'abord été attirée par le design, et après avoir lu quelques fiches et rp, je me suis lancé!

- Votre niveau de RP approximatif?
J'ai un bon niveau, du moins c'est ce que disent mes partenaires de jeu! Je fais du rp sur forum depuis cinq ans et demi, mais j'écris depuis plus de dix ans. J'ai un rythme assez soutenu: Une réponse tous les deux à trois jours, et je met rarement plus d'une semaine à répondre!



Autres personnages


- Lien(s) vers leurs fiches
Wynn Leichenhalle : Assassin et Violoncelliste Vampire originaire de Ploiesti en Roumanie.
Ehawee Kovalevskaya : Voleuse Lycanthrope originaire de Saint-Pétersbourg en Russie.

- Rapports entretenus avec eux. Wynn: Absolument aucun.
Ehawee: De même, Glen ne la connait même pas.



Ps: Je poste ça comme ça à la suite des validations, car avec le code, je ne peux pas tout poster en une fois, c'est trop long... Q^Q Mais fiche mise à jour et complète! ^^


Dernière édition par Glen O'Sullivan le Sam 6 Avr - 19:03, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Comte Keï
Admin
avatar
Date d'inscription : 01/11/2007
Nombre de messages : 1678
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Lord / Comte de Scarborought / Metteur en scène
Age : 589 ans
Age (apparence) : 28 ans
Proie(s) : Les Humains (pour se nourrir) et tout ceux qui se mettront en travers de son chemin.
Secte : Indépendant
Clan : Ventrue
Lignée : Kyasid (les ombres)
Rang Pyramidal : Premier
Crédit Avatar : White Snake by Zeilyan sur Deviantart
MessageSujet: Re: Glen O'Sullivan - Le Marionnettiste Lun 26 Nov - 1:02

Bienvenue sur l'Ombre Glen!

Voilà une fiche bien complète et une histoire savamment travaillée! Ta manière de la conter est originale et ne perd rien de son magnifique ton jusqu'à la fin!
Tout est parfait, il faudra juste que tu uses de ton pouvoir de télékinésie avec parcimonie.

Sur ce, je te valide et tu peux jouer dès à présent!

************

Fiche revue, validée, et mise à jour! Wink


> Jirômaru Keisuke <

Shakespeare, Macbeth, I, 4 (1605).
Spoiler:
 

Voir sa fiche de liens et ses autres personnages.
Votez sur le portail! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nelendark.forumactif.com

Glen O'Sullivan - Le Marionnettiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Glen O'Sullivan - Le Marionnettiste» Steve Sullivan» Gavriil le Marionnettiste» [Privé + Glen Pandora]Un rendez-vous inattendu ...» R.I.P. The Rev alias James Owen Sullivan
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Au delà de l'Ombre (HRP) :: Archives :: Fiches perso inactives-