L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Au milieu du brouillard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sarah Spencer
Super-Modératrice
Date d'inscription : 29/12/2007
Nombre de messages : 581
Race : Humaine (Hunter)
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Hunter
Age : 21 ans
Proie(s) : Les êtres de nuits mais plus particulièrement les vampires.
MessageSujet: Au milieu du brouillard Ven 25 Mai - 20:18

Le ciel était gris. Gris et morne. Sans soleil, mais assez clair pour qu’on puisse savoir qu’on était le jour. L’air, remplis d’une humidité étouffante, alternait entre chaleur et vent frais. Le printemps faisait tranquillement place à l’été et les fleurs dans les arbres tombaient doucement comme une pluie de merveille sur les passants du parc.
La verdure, les arbres à l’écorce massif, les petits pétales qui tombaient porter par le vent, tout ce paysage rappelait à Sarah les forêts du vieux pays. Issus d’un monde de mystère où les forêts avaient l’habitude de lui murmurer des secrets la jeune femme se rappelait tranquillement son enfance dans la verdure d’Édimbourg. Cela lui semblait bien loin à présente.

La demoiselle cessa sa marche pour prendre place sur un petit banc de pierre et respira un moment la tranquillité de l’endroit avec un certain contentement. L’avant-midi avait été quelque peu mouvementé. En effet, la sortie prochaine du certaine pièce de théâtre avait neccesité l’achat d’une nouvelle robe. Sarah secoua doucement sa tête, faisant onduler les belles boucles brunes de son chignon. Pour elle, la simple robe bleu qu’elle portait en cet instant aurait fait l’affaire. Mais non, sa mère avait tenus absolument à cet achat extravaguant. Bien sur, elles avaient été au Dressed, tenus par la meilleure couturière de la région, Mrs Thanas. La questionnant sur sa fille, la jeune Spencer eu la surprise d’apprendre qu’elle c’était éclipser dans la maison de campagne du Sieur de Sorel pour quelques jours. Devant l’air alarmée de la dame, Sarah c’était sentit obligée de rassurée la mère de la jeune Julia en vantant les qualités et la bonne réputation de Gaspard de même qu’en lui affirmant que la bonne société voyait d’un œil compatissant leurs relation… ce qui n’était pas totalement faux… du moins, si la bonne société se limitait à elle, Gaspard et Alexander...

Désormais libre de toute occupation mondaine, la jeune femme respirait tranquillement l’air frais. Tandis qu’elle avait enfin un moment libre, la chasseuse sortit deux petits livres du sac qu’elle avait avec elle. Sans se soucier du journal de rêve de Jirômaru qu’elle venait de sortir, Sarah se concentra sur son propre journal. Il contenait les plans qu’elle élaborait contre ce vampire de malheur. La magicienne avait l’impression qu’un véritable échiquier géant entre le bien et le mal se dressait. Chacun tentait de d’élaborer une stratégie, de faire avancer ses pions le plus intelligemment possible... Ses yeux perçant plonger dans le vide, elle laissa ses pensées dérivés.


-Tigre! Tigre! feu et flamme
Dans les forêts de la nuit…


Le poème lui venait tranquillement aux lèvres… Oui une guerre s’annonçait…


-Quelle main ou quel oeil immortel,
Put façonner ta formidable symétrie?


Les fleurs continuaient de tomber tranquilles, un doux mélange de blanc et de rose. Petite beauté dans l’air.

-Dans quels abîmes, quels cieux lointains
Brûla le feu de tes prunelles?
Quelle aile osa y aspirer?
Quelle main osa saisir ce feu?


Elle s’arrêta soudainement, sortant doucement de son brouillard mental. Au loin, on entendait les pas d’un inconnu qui se rapprochait. Retournant sur son petit banc, la magicienne prit un air d’ennui mondain en attendant que l’intrus s’extirpe des brumes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jane Mac Fate
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 03/09/2011
Nombre de messages : 46
Race : Humain
Classe sociale : Bourgeoisie
Emploi/loisirs : Antiquaire entre autres choses....
Age : 30 ans.
MessageSujet: Re: Au milieu du brouillard Lun 4 Juin - 18:27

20H30. Voilà ce qu’indiquait la vieille montre à gousset de Jane Mac Fate. Son rendez vous ne viendrait pas, pas après une demi-heure de retard. Contrariée, elle ferma sa montre d’un coup  sec et se leva d’un bond.

Elle jeta un regard à droite puis à gauche et souffla. Personne à l’horizon.  Quelle déception cela était pour elle. Il faut dire qu’elle avait placé beaucoup d’espoir dans cette rencontre. Parait-il que cette personne posséderait des informations sur des créatures de l’ombre ? Peter allait l’entendre. Jane Mac Fate n’aimait pas trop qu’on lui pose des lapins. En même temps, soyons honnête, qui aimait cela ?

Par acquis de conscience, la belle rouquine décida alors de faire un tour dans le parc. Ne sait-on jamais, défois qu’il se soit trompé de banc.

Il faisait bon et la végétation était encore luxuriante, pourtant Jane ne croisa que de lointaines silhouettes. Il était rare que Nina’s Park soit aussi peu fréquenté en ces derniers jours de printemps. Il faut dire qu’il était rare qu’une brume pareille s’abatte ici en cette saison. Aussi légère et inoffensif soit-elle, la bruine avait fait fuir les dames qui, d’ordinaire, arboraient fièrement leurs coiffures sophistiquées, coiffures qui hélas, étaient fortement sensible à l’humidité ambiante.

Le brouillard ne dérangeait guère Jane Mac Fate. Il réinventait le paysage, remodeler les formes, floutait l’horizon. C’était comme si le brouillard gommait les frontières entre le réel et le rêve, entre ce monde et l’au-delà. Ainsi, plongée en son sein, la veuve de Coven Garden se sentait comme errante parmi des esprits, comme plus proche de son mari défunt.

Ses pensées à la fois lugubres et sources de réconfort furent interrompues par l’apparition inattendue de deux silhouettes. Au fur et a mesure qu’elle avançait, la brume se faisait plus légère, laissant ainsi à Jane tout le plaisir de découvrir l’identité des inconnus.

C’était des femmes et pas n’importe lesquelles. Vue le raffinement avec lequel elles étaient habillés, Jane Mac Fate pouvait affirmée sans l’ombre d’un doute que ces dames appartenaient à de riches et vieilles familles londoniennes.

L’antiquaire, dans sa simple robe bleu, détonnait radicalement. Si son accoutrement lui permettait d’être discrète dans la plus part des quartiers, ici, au milieu des extravagances bourgeoises, elle était très facilement remarquable.


*Si l’extravagance devenait la norme alors c’est la normalité qui deviendrait marginale.*

A cette réflexion, Jane se mit à sourire.

De toutes les manières, même dans le brouillard, Jane ne passait pas inaperçue. Sa tignasse rousse agissait dans ce décor grisâtre comme un phare au milieu de l’écume,  son rayonnement attirait inévitablement l’œil des passants.

Et c’est exactement ce qui se produisit lorsque Jane s'approcha des deux femmes. Il lui sembla sentir le regard appuyé d’au moins l’une d’entre elles. Et Jane ne saurait dire si c’était son imagination qui lui jouait des tours mais elle eu la désagréable sensation d’arrivée au milieu de quelque chose qui ne la concernait pas.


[HRP/ RP abandonné par Sarah, suite de Jane et de Sarah, ailleurs./HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Au milieu du brouillard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Début de soirée en milieu hostile ...» les viandes que mangent les habitants de la terre du milieu» gauche, droite, milieu.......» La médecine en Terre du Milieu» La venue des Numénoriens en Terre du Milieu
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Covent garden et le Strand :: Nina's park-