L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Quand le vent souffle trop fort...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Quand le vent souffle trop fort... Jeu 28 Juin - 20:56

- Le vent souffle fort ce soir...

Tels furent les mots de la jeune femme lorsqu'elle arriva face aux paysages des Landes. Il était vrai que le vent était assez agité en cette nuit calme et paisible de printemps, il faisait bouger les feuilles et l'herbe du sol avec grâce et force dans une parfaite harmonie. Et c'est en écoutant le bruit des frottements de fougères entre elles qu'elle se baladait dans cette plaine désertée par toutes formes de vies, comme si la mort avait jetée un maléfice sur ces lieux dès lors la nuit tombée. La mort... Une chose fascinante qui ne manquait pas de surprendre la jeune femme à chaque occasion, et de plus en plus au fur et à mesure que le temps passe. Après tout, cette femme n'est pas de ce clan pour rien, car malgré sa disparition officielle il reste au moins deux survivantes elle-même et sa soeur...

Oui, cet endroit la changeait un peu de ces parcs magnifiques certes mais tellement peu sauvage, alors qu'en ces lieux la nature à depuis bien longtemps son mot à dire. C'est ce qui manque d'ailleurs au monde de maintenant, l'on tente toujours d'avoir plus sans pour autant se rappeler des bases que la nature a mis tant de mal à essayer de nous apprendre. Mais qu'importe, elle ne voulait pas se soucier de ces stupides humains trop épris par leurs instincts sans penser à la conséquence de leurs actes qui peuvent parfois leurs êtres fatals s'ils ne sont pas assez méfiants. Et oui, car malgré le besoin de sang, la jeune fille préférait prendre des Blood Tablet même si son corps n'en était pas friand et qu'elle ne les supportaient pas plus d'une semaine, il lui arrivait parfois de craquer lorsqu'un homme était trop peu sur ces gardes. C'est la nature et l'on n'y peut rien finalement...

Et ces dans ces pensées que la belle se baladait au travers des quelques arbres et des hautes herbes, habiller d'une robe tout à fait modeste d'un noir profond et d'un corset assortit avec les décorations violets pâle, d'une paire de bottines noire à lacet assortit au corset, d'une paire de gant pour cacher son tatouage et enfin, une longue cape noire avec une capuche et lié par un cordon violet pâle de même. Et c'est capuche sur la tête, et cape au vent qu'elle se promène avant de s'arrêter face au Nord avec le vent soufflent au nord-est... Et elle admira le paysage avec le ciel vaguement étoiler et la lune en forme de croissant.


- Que la nuit peut être belle lorsque l'on admire au sein de la nature.


Dernière édition par Adriana Wilcox le Ven 29 Juin - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Quand le vent souffle trop fort... Jeu 28 Juin - 21:27

La jeune lycanthrope en avait finit de sa journée. La seule pensée pouvant occuper son esprit était le simple fait de s'installer dans son lit et d'y dormir paisiblement. Un mal de tête pesant la laissa chanceler pendant une bonne dizaine de minutes, mais à peine cela semblait s'apaiser qu'elle se cognait la tête, lui redonnant un mal encore plus grand que le précédent. Enfin elle sortit de son travail, la capuche sur la tête, en remarquant le temps assez pluvieux. Une pluie importante se présenta pendant une bonne heure, trempant la jeune fille jusqu'au os. L'envie de rentrer chez elle devint de plus en plus forte mais son instinct en décida autrement. Elle prit le chemin de forêt pour rentrer chez elle, mais en passant devant la Lande, l'envie de s'entraîner la prise à la gorge. Elle s'installa dans un coin de la forêt sous un grand arbre, jusqu'à ce que la pluie ce calme.


Le temps passa, la nuit tomba plutôt vite, laissant l'air humide se clarifier. La demoiselle ne tarda pas à se transformer, laissant paraître sa véritable nature. Elle se dirigea dans le lieu plutôt discrètement et ,alors qu'elle allait boire un peu d'eau avant de commencer, elle remarquant un être non loin de là. Elle n'y prêta que peut d'attention avant de remarquer la pâleur de sa peau et d'autre chose indiquant clairement l'espèce de cette personne. La jeune fille, sans reprendre apparence humaine, se dirigea vers cette personne pour s'assurer de ce qu'elle pensait. Elle se doutait bien que cette, après réflexion, jeune fille ne tarderait pas à la remarquer également mais pour s'assurer de sa sécurité, elle resta à une distance raisonnable. Elle l'observa avec attention, gardant une vision purement lycanthrope, lui permettant de remarquer de nombreuse chose sur cette femme. Le fait qu'elle soit une vampire ne lui échappa pas. Elle avait toujours eu du ma à s'entendre avec les vampires, alors rien qu'en le remarquant, un grognement significatif lui échappa, la désignant derrière des fougères.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Quand le vent souffle trop fort... Jeu 28 Juin - 22:14

Un lycanthrope... ?

Bien que la jeune femme soit d'humeur paisible et calme, la présence de cette créature qui la regardait grondante et menaçante, ne lui donnait gère envie de rester en ces lieux. Cependant, elle ne voulait aucunement se défiler face à une chose si insignifiante malgré sa carrure monstrueuse, car certes elle pouvait être puissante mais rien ne valait la technique. C'est pourquoi elle tourna la tête vers la bête, cheveux volant sur le côté, et utilisa la vision parfaite qui teint instantanément ses pupilles d'un rouge puissant pour lui indiquer de ne pas s'approcher d'elle. Rien qu'un regard, rien qu'un seul mais long extrêmement long et intense.


- Je ne désire rien de toi, pas même ta mort. Alors va, retourne t'en dans ta forêt. Je n'ai que faire d'une sous race de Loup-Garou.

Et sur ces mots, la jeune femme se retourna vers la Lune. Comme si elle cherchait quelque chose à travers elle, des réponses qu'elle finirait tôt ou tard par avoir. Malheureusement, le lycanthrope avait l'air retissent au fait d'obéir aux ordres d'un vampire et cela pouvait se comprendre puis-qu’après tout c'est une histoire ancrée dans les veines et non pas un simple conflits entre deux simples vivants. Non, cela est largement plus que cela une guerre éternelle et sans fin livrée depuis la création de la Terre que dis-je du premier être vivant de chacune des races.

Quoi qu'il en soit, elle n'était pas dans ces soirs ou l'envie de semé la mort l'habite et fait rythmer les battements de son cœur, non elle avait juste envie d'être tranquille comme la plupart du temps où elle sort en solitaire, pour une petite promenade hors travail. Au calme avec peut-être un semblant de compagnie avec qui elle pourrait discuter et non se battre. Mais la créature ne devait pas l'entendre de cette oreille, elle le craint. Et si cette intuition s'avère être vrai, alors elle serait obligée de sortir les crocs à son plus grand regret...


Dernière édition par Adriana Wilcox le Ven 29 Juin - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Quand le vent souffle trop fort... Jeu 28 Juin - 22:28

La jeune fille ne baissa pas le regard, ni à la vision rouge sang de cette vampire, ni à quoi que ce soit d'autre. Une sous-race ?! Pour qui cette "vampirette" de foire se prenait-elle ? La damoiselle n'avait pas vraiment eut l'intention de grogner, mais les paroles de cette fille n'avait pas laisser la lycanthrope dès plus calme. Son grognement s'annonça une fois de plus avant de la laisser s'adresser à elle comme bon lui semblait.

- Une sous-race ? Voilà quelque chose de bien déplacer pour un buveur de sang plus impur que quiconque...

Elle n'avait pas l'intention de se laisser faire fasse à cette chose. Peut importe ce qu'elle était dans sa hiérarchie ou autre, mais elle n'avait pas l'intention non plus de se battre, uniquement celle de répondre aux injures sur sa race. Elle ne voulait qu'une chose, être seule dans le lieu ou son entraînement avait eu lieu, du début jusqu'à maintenant, elle n'avait jamais cesser de venir ici que ce soit pour sa force, ou pour le contrôle de son corps animal. Pourquoi devrait-elle s'en priver pour une créature si simple ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Quand le vent souffle trop fort... Jeu 28 Juin - 23:28

- Une sous-race ? Voilà quelque chose de bien déplacer pour une buveuse de sang plus impure que quiconque...

Cette jeune lycanthrope est bien effrontée, pour oser répondre d'une telle manière à son interlocutrice. De plus elle semblait être du genre jeune loup fou et impulsif, ce qui encore plus pénible pour elle que ceux qu'elle croise d'habitude, sage et correct. Une soudaine envie de lui rabattre son caquet se fit sentir dans la gorge de la Vampire, mais cette dernière contrôla son indignation colérique, elle. Après tout, comme voulez-vous discuter avec un jeunot tout feu tout flamme sans que tout ceci ne se finisse en combat singulier ? C'est donc avec dédain et clame que la jeune femme lui répondit.

- Qui est-tu donc pour te permettre de me juger de la sorte ? Il est vrai que mes mains sont maculée de sang et ce de plus en plus lorsque le temps avance et y fait son ouvrage, mais les tiennes non plus ne sont pas reluisantes.

De toutes évidences, il était impossible que cette créature n'ai pas commis ne serais-ce que le moindre crime pour survivre, et encore puisqu'elle peut se passer de cela contre de la nourriture humaine. Et même si Adriana a sur elle les traces de ces crimes, qui est-ce pour se permettre de juger ? Elle une simple bête sauvage avec un grand manque de civilisation pour réagir de la sorte. Non, Adriana ne se laissera pas faire par une petite nouvelle qui à dû vivre à peine 50 ans et qui se croit déjà sage comme les plus anciens. Loin de là !

*************************
EDIT ADMIN

Adriana jugea longtemps son interlocutrice en silence. Elle commençait à s'énerver. Comment osait-elle ainsi la condamner pour sa nature, sans même la connaître? Se jeter sur cette fillette lui vint à l'esprit mais cela aurait-il changé sa conception de la vie? Non, bien au contraire, cela l'aurait confortée dans sa position. Ce n'était là qu'à priori et mesquine peur qui la faisait parler ainsi. Qu'est-ce qu'Adriana pouvait y faire? Se défendre jusqu'au bout, argumenter, l'attaquer...Quel choix serait le plus constructif? Le dialogue, c'était évident, mais avait-elle du temps à perdre maintenant? Certainement pas.

Soudainement, Adriana regarda de haut son interlocutrice. Sur son visage pouvait se lire une vive colère.


- Je vois que nous ne pourrons pas nous entendre, en tous cas pas maintenant. Fit-elle d'un ai hautain et digne. Nos mains sont maculées, chacune à notre manière avons perpétré des crimes. Mais qu'est-ce que le crime si ce n'est qu'un point de vue? Retourne donc chez toi. Je n'ai que faire de ton avis. Ma nature est mon fardeau ou mon don, cela ne regarde que moi. J'ai autre chose à faire que de me laisser juger par une personne telle que toi. Un jour, nos pas se recroiseront peut-être et nous verrons ce que le destin nous réservera. Pour l'heure, je suis las de cette discussion sans queue ni tête.

Sans ajouter un mot, Adriana tourna les talons et disparue dans l'ombre. Piquée à vif, elle rpférait s'en aller. Elle avait réussi à calmer cette impulsion qui aurait pu déclencher une véritable guerre. Ce soir, elle était restée maîtresse de ses émotions, c'était une bonne chose. Un autre jour, peut-être qu'elle aurait été plus vive et brutale. Était-ce la fin définitive de cette rencontre? Seul l'avenir le dirait.

[Fin du RP avec Adriana. Naïtiri tu es libre de rp ailleurs/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Quand le vent souffle trop fort... Mar 3 Juil - 16:43

La jeune fille sentait son sang bouillir dans ses veines, mais en y repensant, elle n'avait pas envie de se battre avec cette vampire, elle n'en avait pas la moindre raison. Naïtiri n'avait absolument pas envie de lui répondre, mais elle prit tout de même la peine de le faire.

- Voilà une question bien vide de sens... De plus, je ne t'ai pas demandé une explication sur le fait que même ton restant d'âme sois noyés dans le sang d'innocentes personnes...

Elle avait, certes, également tué de nombreuses personnes, mais elle n'avait jamais tué un seul innocent. Les vampires, d'après elle, n'était que des buveurs de sang dont la soif n'était jamais assouvis. Quelle drôle de façon de voir ces êtres... mais sa vision du monde était bien trop différente pour être comprise. La lycanthrope eut rapidement l'envie de s'éloigner de cette créature impure et ne tarda pas à la faire. Elle se dirigea vers la rivière avant de boire de grande gorgée d'eau. Elle avait eu soif pendant des heures et sous sa forme transformé, cela lui donnait encore plus soif.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand le vent souffle trop fort...

Revenir en haut Aller en bas

Quand le vent souffle trop fort...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Quand le vent souffle trop fort...» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne» Quand le vent siffle dans les montagnes...» Maya ~ Le vent souffle où il veut, tu l'entends mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va.» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: A l'extérieur de Londres :: Périphérie londonienne :: La Lande-