L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Dans l'oeil rouge de la nuit marine [PV Tom]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Josh Aéris
Citoyen de l'Ombre
Date d'inscription : 16/02/2012
Nombre de messages : 148
Race : Lycanthrope
Classe sociale : Ouvrier
Emploi/loisirs : Emploi: Forgeron/ Loisirs: forger, et libérer les animaux de zoos ou de cirques
Age : 15 ans
Age (apparence) : 14 ans
Proie(s) : Loups-Garous et Vampires
Entité n°2 : Renard du nom de Loxo
MessageSujet: Dans l'oeil rouge de la nuit marine [PV Tom] Lun 16 Juil - 22:31

Josh était arrivé chez lui après quelques minutes de courses sur les toits qui mènent à sa forge, il y entra par une fenêtre caché à la plupart des yeux indiscrets, retira son masque et hurla un cri de rage puis frappa plusieurs fois dans une plaque de bois. Il observa les alentours à la recherche de quelque chose pour se calmer, s'il ne calme pas sa rage son œil allé virer au rouge écarlate et ce n'était vraiment pas recommandé.

-Je dois me calmer...me calmer... Me calmer ! Il frappe dans la plaque et la brisa puis il se mit à tourner en rond. Il faut que j'aille voir Tom, lui écrive de venir armer et au Paulo's park, pendant ce temps je pars pour ce lieu, et je commence à les étriper... Ceux qui ont osé tuer ce lion majestueux.

Sa voix était parsemée de petits rires sadiques, la fureur de Jace commençait à faire son effet, son sadisme sera terrible, mais il devait en finir avant de perdre le contrôle, sinon il était mal, très mal, laisser Jace avoir possession de son corps et savoir qu'il tuera sans scrupule des dizaines d'innocents. Le sang de Josh se glaça de dégoût juste en y pensant.

D'un geste éclair il prit une feuille de papier et décrivit les mots suivants
:

Tom, le temps nous presse, j'ai besoin de toi rapidement, un cirque vient de s'installer dans le Paulo's park, j'ai fait un peu de repérage et ils ont commencé à tuer, un lion pour commencer. Il faut délivrer ses animaux, surtout que Jace commence à prendre le contrôle de mon corps en déversant sa haine en moi, si jamais on ne finit pas ça rapidement je cours à ma propre perte et j'ai besoin de séduire une belle demoiselle, et en vie c'est mieux. Alors rejoins-moi très vite et surtout avec tes armes, car on va devoir tuer.

Jetant sa plume sur la table et prenant ses deux grappins faucheurs qu'il ne sortait que pour les chasses où les missions telles que celle du soir, et son glaive, il remit ensuite son casque, se dirigea vers la fenêtre et sortit de chez lui d'un saut. Il referma l'ouverture et grimpa sur un toit, il chercha pendant quelques secondes, observant la ville endormie, les lumières fixes, donnaient l’impression que des milliers de lucioles stagnaient au-dessus d'un lac de briques. Ayant vu de loin les docks Josh entama une course folle son papier pour le vieux marin à la main. Il se déplaçait à une vitesse rapide, sautait avec agilité de toitures en toiture bien que parfois, il manquait de tomber mais rien ne pouvait l'arrêter.

La ville défila rapidement sous ses yeux qu'il observait depuis la hauteur des toits londoniens, les rues vides ou alors emplies de catins qui appâtaient le client avec des robes moulantes et des positions assez étranges, bizarrement Josh se surprit à imaginer Célestine lui faire ce genre de scène, il cria en lui sachant que Loxo avait pris le contrôle de cette partie de son corps et cela lui déplaisait vivement.

Le lycan finit par arriver aux docks et chercha la maison de son allié à l'âge avancé, il souriait, parfois avec des allures sadiques, parfois car il était heureux de voir cette étape réalisée. Il frappa trois fois à la porte et toqua deux fois à la fenêtre, comme à son habitude et plaça le mot entre la porte et son ouverture est repartie tout de suite après vers le Paulo's parc par les toits car c'était plus rapide et discret. La route du retour fut vraiment rapide, bien que le voyage durant une vingtaine de minutes Josh cru en voir passer cinq tous justes.

En franchissant les grilles du parc d'un saut agile Josh se dirigea jusqu'à l'endroit où il avait rencontré Célestine pour l'unique fois. Il marcha près d'un arbre et scruta l'endroit à vider, l’œil était passé au rouge pâle et il prit un grappin faucheur et le fit tourner lentement, il sentait que le glaive resterait dans le fourreau et les grappins trancheraient ces hommes impurs, ces créatures plus barbares et sales que les pires monstres pour enfant, si seulement les dragons pouvaient exister et
tuer tous les hommes ignobles du monde...


-Tom, fait vite, je t'attends...soupira le lycan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le vieux Tom
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 20/11/2007
Nombre de messages : 20
Race : Humain
Classe sociale : Ouvrier
Emploi/loisirs : Marin pêcheur
Age : 56
MessageSujet: Re: Dans l'oeil rouge de la nuit marine [PV Tom] Mar 17 Juil - 15:35

Tom était parti en mer depuis quelques heures. Il devait chercher du Merlan pour son petit commerce, et il savait bien que pour ce type de poisson il valait mieux sortir le soir. Cependant, il n'avait réussit à en avoir que deux. C'était trop peu. Le marin trouvait cela étrange pour la saison.
Lorsqu'il revint avec son petit bateau à aubes s'amarrer aux quais de Londres, il se contenta de jeter les poissons sur son épaules et de regagner sa cabane. Il sauta sur un ponton et se mit à siffloter. Ha qu'il avait envie d'une bonne pipe en cet instant! L'air était froid, le vent soufflait, la bruine ne cessait jamais de tomber. Quelle époque! Mais en tant que marin, cela ne le gênait pas réellement. Il avait l'habitude de se retrouver trempé, évidemment.

Lorsque le vieux Tom poussa la porte de sa cahute, un papier tomba au sol. Le vieux marin ne s'en rendit pas compte immédiatement. Il posa son grand ciré jaunâtre sur une chaise, jeta les poissons dans un coin de sa cuisine et mit à bouillir le l'eau. Lorsqu'il revint vers la porte pour la fermer, il constata le petit bout de papier au sol. Il le ramassa en grognant et alla s'installer sur une chaise, pipe en bouche pour lire le dit-papier.
C'était Josh. Ce jeune homme qu'il avait rencontré quelques mois auparavant. Un brave petit. Il lui demandait son aide pour délivrer les animaux d'un zoo. Décidément cette obsession des bêtes le poursuivait! Mais cela n'était pas pour déplaire au vieux marin qui avait toujours pensé qu'un animal en cage ne pouvait être à sa place. Rien ne valait la nature! les enfermer pour satisfaire quelques curiosité avide de bourgeois mal-peignés était honteux. Il appuyait les démarche du jeune homme.
Cependant, c'était un gaillard quelque peu belliqueux et la fin de ce message plongea Tom dans de sombres pensées. Les sourcils froncés, il alluma sa pipe en se penchant en arrière sur sa chaise.


- Ce gamin a le feu dans le sang! fit-il tout haut pour lui-même. Il va falloir que je le calme un peu, il va finir mal!

Mais Tom n'était pas là pour jouer les pères avec ce jeune homme. Il n'allait pas lui donner de leçon, non, il allait simplement lui donner son avis sur la question et lui expliquer que lui-même n'était pas là pour jouer les meurtriers. Peut-être que ces salauds avaient en effet tué un lion, c'était une triste affaire, et la cruauté des uns finissait toujours par entraîner la cruauté des autres, mais Tom était sage et il savait que la vengeance ou la brutalité ne menait qu'à un cercle sans fin, vers un trou d'eau sans fond. Josh finirait par se noyer à force de haine et d'amertume.

L'eau fut chaude. Le Marin se fit un thé avec quelques herbes sèches qui lui restait. Il faudrait qu'il passe à Covent Garden pour se ravitailler un de ces quatre. A force il n'allait plus rien avoir à manger à part du poisson.
Une fois son thé englouti, il remit son ciré par-dessus sa chemise crasseuse et sa veste brune avant de sortir, pipe à la bouche, sous la bruine. Il avait prit son pistolet à percussions et son couteau, au cas où les choses tourneraient mal, mais c'était surtout pour lui des outils. Il avait songé prendre une petite corde également et un bon marteau.

La nuit tombait. Le vieux marin arriva enfin à Paulo's park. Une fois devant les grilles du park, il aperçu le chapiteau du crique luire sous la pluie. Il était orange et rouge, comme beaucoup d'autres, et laissait ses petits drapeaux onduler dans le vent. Des roulottes et des cages entouraient l'ensemble. Il n'y avait personne dehors. Le mauvais temps était avec eux.
Tom évita de passer par la porte principale du park. Elle était exceptionnellement fermée, certainement pour permettre aux itinérants de rester tranquille après une certaine heure.
Tom finit par faire le tour pour trouver un arbre penché au-dessus de la grille. Il l'escalade non sans mal à cause de la mousse qui glissait dangereusement et finit par sauter au-dessus des pics de métal. Sa retombée fut un peu lourde, il n'avait plus toute sa jeunesse malgré tout.

Enfin entré, il se mit à chercher Josh, prenant garde de rester dans les buissons du park. Enfin, il le vit. Le jeune homme était plus loin, sous un arbre, il agitait un grappin. Tom s'empressa de le rejoindre.

- Hé gamin! fit-il en chuchotant. Pose ce truc! Tu veux nous faire repérer ou quoi?

Qu'avait-il donc en tête ce jeune imprudent? Tom lui retint le bras un instant et vit que son grappin était fort aiguisé. Il voulait tuer des gens, là maintenant? Sans raison?

- On peut libérer les bêtes sans avoir affaire avec les hommes...Allons, ranges-moi ça...

Le marin restait courbé pour se faire discret.

- Il faut d'abord repérer les cages, voir comment elles sont fermées et s'organiser. Si on se met à donner l'alarme on est cuits! Mais tu sais, en les libérant, nous ne pourrons que les laisser s'échapper dans Londres et retrouver la lande. Il peut y avoir des pertes. On aurait dû se préparer autrement...

Le vieux marin n'aimait pas la situation. Dans quoi l'embarquait encore le jeune homme? Ce n'était plus de son âge tout ça. Mais surtout, Tom n'appréciait pas la tournure des choses. Comment libérer et conduite en vie les animaux de tout un zoo à deux hommes au beau milieu de la ville?

- Quel est ton plan, Josh? demanda-t-il en forçant le jeune homme à s'accroupir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Aéris
Citoyen de l'Ombre
Date d'inscription : 16/02/2012
Nombre de messages : 148
Race : Lycanthrope
Classe sociale : Ouvrier
Emploi/loisirs : Emploi: Forgeron/ Loisirs: forger, et libérer les animaux de zoos ou de cirques
Age : 15 ans
Age (apparence) : 14 ans
Proie(s) : Loups-Garous et Vampires
Entité n°2 : Renard du nom de Loxo
MessageSujet: Re: Dans l'oeil rouge de la nuit marine [PV Tom] Mer 18 Juil - 13:40

Josh senti la présence du vieux Tom, il était enfin arrivé, pendant qu'il patientait il avait réfléchi à un plan, un plan sans violence pour commencer, mais il aurait du mal, Jace continus de se déverser en lui comme un poison insupportable. Tom lui demanda de ranger son grappin, Josh en sourit et il lui fit face.

-Tom, croit moi que je commence à avoir du mal à me contrôler, à cause de la mort de ce lion, je suis entré dans une colère rouge... fit-il en jouant avec les mots. Jace, commence à déverser sa rage en moi, sa rage folle et sanguinaire, et plus ça passe, plus mon œil devient rouge, quand il sera écarlate, j'aurais seulement une chance sur quatre de conserver le contrôle de mon corps... alors croit moi. Il faut faire vite sinon je cours à ma propre perte Tom. Ensuite, mes grappins servent à agripper, à tuer aussi, mais c'est secondaire.

Il soupira et retira son casque pour le poser au sol puis il s'assit à la demain de Tom qui lui demanda le plan d'action, car il trouvait l'expédition bien mal organisée. Josh en sourit et il répondit sur un ton calme.

-Avant d'en venir aux armes, on passera par la corde. Je m'explique ne tu'en fais pas. Ta connaissance sur les poissons va être la clef de l'opération. Tu te présenteras au cirque, prendra ton air habituel de Marin, enfin tu me comprends. Tu demandes à faire convoquer le directeur car tu as une trouvaille sublime, un poisson rarissime qui ne se trouve qu'en eaux dangereuses, un requin, enfin je te laisse faire. Tu les occupes le plus longtemps possible, le directeur et tous les autres. Il regarda Tom pour être sûr qu'il est bien compris et reprend. Moi, pendant ce temps, je passerais en forme renarde, me faufilerais dans le cirque, en ferais le tour pour localiser les cages, les types de serrures, je taperais rapidement la discutions aux animaux pour les prévenir qu'ils reverront leurs terres légitimes et de me suivre. Ensuite je me dirige vers l'entrée et avec mon grappin... Il laisse un suspense et se met à rire. Je les ligote et on les assomme rapidement, bouche la bouche et attachent mains, pieds, et on les attache entre eux, comme ça personne ne part. Bien sûr on le fait après leur avoir piquer leurs armes. La route n'étant pas si longue en pleine nuit, après avoir délivré les premières cages, j’amènerais les animaux à ton embarcation et petit groupe, par petit groupe, on pourra délivrer le cirque entier. Mais il faudra que tu restes ensuite planquer, les types auront vu ton visage, tu viendras dans ma forge si besoin est. Bien sûr, si ça dégénère, je couperais des mains. Pas tuer, c'est plus chiant d'être manchot que mort. Tout est compris Tom?

Il attendit que Tom lui dise que tout était compris, il se releva pour enrouler son grappin et le rangea à sa ceinture, puis il se mit à rétrécir pour devenir une petite boule de poils d'un orange verdoyant, de petites griffes, et un petit museau poussèrent sur le renard qu'était devenus Josh mais aussi une grosse queue orange, touffue et toute douce. Mais l’œil qui était devenus un peu plus rouge restait imprégnait dans le regard de Hêtre.

-Courage Tom, tu en es tout à fait capable je le sais. Jappa Loxo

Loxo commença à partir à vive allure vers le flanc gauche du cirque, réfléchissant davantage, comment et où se cacher, il vaut mieux réussir à se faire discret, sinon des mains allaient tomber. La course en arrivant près du cirque se fit plus lente, Loxo en habile rusé, rasait l'enceinte du cirque pour éviter d'être vus par les gars sur la passerelle. La marche prudente était dangereuse, Loxo cherchait à fouiner pour trouver un endroit ou passer et il finit par trouver ce qu'il voulait. Un petit trou dans la palissade qui entourait le cirque. Le renard se faufila dans le trou et lâcha un couinement car le trou était un peu petit.

La boule de poils orange observa ce qui se trouvait entre la palissade et le cirque, il y avait des caisses, beaucoup de caisses, des cordages, ce qui plus à Loxo et Josh. L'animal fit quelques pas en avant et entendit des bruits de pas, le renard se jeta derrière une caisse et observa, au loin, dans le virage sur la droite de Josh, deux hommes parlaient, l'un était grand et sec, l'autre de taille et corpulence moyenne
.

-Eh, tu penses que ce type en orange qui pille les cirques et zoos va venir ? Demanda un premier.

-Bah s'il vient, il risque d'avoir des surprises, dois-je te rappeler qu'on a tous un pistolet à percussion ? Il ne risque pas de nous avoir, car apparemment il joue au glaive. Avant qu'il nous touche, il en est bien loin, et moi, j'en ai deux de pistolet, j'ai les clefs. Répondit le second.

*Josh, c'est parfait y a plus qu'à les immobiliser et on sera tranquille.* Lança Loxo

*Tu as raison. Au passage, je prendrais leurs armes, les cacherais, immobiliserait. Il ne faut pas rater cette opération, et la faire vite.* Termina Josh

Discrètement, e renard se plaça derrière les deux hommes qui marchaient, donc suivre n'était pas si simple pour un renard. Lorsque les deux s'arrêtèrent, Josh en profita pour fusionner avec Jace et sans que les deux hommes n'eurent le temps de comprendre, le forgeron avait claqué les têtes des deux hommes entre elles et les sbires, enfin... l'un ressemblait à un acrobate et l'autre à un jongleur. Josh les tira donc derrière une caisse qu'il ouvrit et vit qu'elle était vide
.

-Parfait...murmura Josh.

Il saisit d'une main des cordages, les coupa en plusieurs parties et ligota, les mains et les pieds des deux hommes, pour ensuite les ligoter entre eux. Satisfait, le forgeron prit les trois pistolets à percussion, la dague que cachait l'un d'entre eux et les posa plus loin et prit les clefs pour les attacher à sa ceinture. Prenant ensuite la caisse vite il la mit la renversa à l'envers et cacha les deux hommes dedans.

L'adolescent s’intéressa ensuite aux armes, l'une retint son attention, un des pistolets était noir décoré de symbole orange, très belle pièce, Josh décidé d'en faire son arme de secours, il est vrai que glaive contre armes de poing, le calcule et très vite fait. Le chargeur était plein, il vida les deux autres armes des munitions et les mit dans une petite poche pour ensuite détruire les deux autres armes. La dague fut dissimulée dans de la terre
.

-Bon... je doit trouver les cages à présent. Dit-il en se dirigeant vers la droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le vieux Tom
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 20/11/2007
Nombre de messages : 20
Race : Humain
Classe sociale : Ouvrier
Emploi/loisirs : Marin pêcheur
Age : 56
MessageSujet: Re: Dans l'oeil rouge de la nuit marine [PV Tom] Jeu 19 Juil - 12:43

Tom et Josh étaient enfin réuni au Paulo's Park. Ils avaient une mission : libérer les animaux du zoo nouvellement installé à Londres. Cela ferait scandale, cela était dangereux, mais Josh y tenait et le vieux Tom comprenait ses motivations. Le jeune garçon était un Lycanthrope, il le lui avait expliqué. C'était un être différent des Humains, un homme capable de prendre forme animale. Tom était encore angoissé par le concept qu'il assimilait mal mais le jeune garçon lui avait paru si aimable à leur première rencontre qu'il avait accepté sans mal ses révélations. Cependant, bouteille à la main, il ne l'avait pas cru jusqu'à ce qu'il le voit transformé en renard. Cela l'avait impressionné. Maintenant, ils faisaient équipe pour réussir ce type d'excursion. Tom avait promis à Josh de l'aider avec son bateau. Il pouvait ramener les animaux en territoire sauvage, loin de la capitale. La Tamise lui permettait de rejoindre rapidement la mer et d'arpenter les pays de l'Est ou de descendre vers l'Afrique.

Néanmoins, le jeune garçon l'inquiétait encore par rapport à sa nature. Il ne semblait pas toujours se contrôler et il le lui avouait encore ce soir. Jace, son ''entité'' louve avait tendance à lui insuffler beaucoup de colère qui finissait par se transformer en haine. Le jeune garçon devenait régulièrement belliqueux et sauvage. Cela n'aidait pas le vieux marin à le comprendre et à le suivre dans toutes ses démarches. Mais du moment qu'il pouvait encore lui donner son avis et le guider sur le chemin de la paix intérieure, au moins pour la survie des hommes autour d'eux, il acceptait de continuer à l'accompagner.

Josh avait un plan. Tom l'écouta avec attention, continuant de scruter les lieux dans le même temps. Il n'y avait pas beaucoup de mouvement dans l'enceinte du parc. Le cirque était calme, les animaux s'endormaient et les intermittents du spectacle étaient couchés depuis quelques heures. Seuls une paire de gardiens veillaient. Il fallait bien protéger le matériel et les bêtes d'éventuels voleurs, ou de types dans leur genre. Les idées de Josh plurent au vieux marin. Même si cela l'impliquait plus qu'il n'aurait voulu, même si cela révélait son visage et que le lien pourrait être vite fait entre lui et la disparition des animaux du zoo, le quinquagénaire aimait se donner en spectacle et jouer la comédie. A force de raconter ses multiples aventures dans les pubs et sur les quais, il avait développé une éloquence particulière. L'alcool aidant en général, il avait apprit à intéresser son public en faisant de grands gestes et en donnant un cachet héroïque à ses récits les plus farfelus.


- D'accord, fit-il au jeune homme. Je vais leur faire mon numéro. Je vais faire le maximum de bruit pour te couvrir. Mais fais gaffe à tes fesses quand même ! On ne sait jamais, ces bougres sont armés ! Et s'il y a un coup de feu, les autres vont rappliquer, tout le cirque va se réveiller et le quartier avec. On risque d'avoir les accros du cachot rapidement sur le dos.

Sur ces paroles, Tom sourit de toute ses dents au Lycanthrope.

- Je retourne derrière la grille, sinon ça va carrément être suspect ! Tiens, prends ça ! Fit-il en tendant le marteau à Josh, ça peut t-être utile pour ouvrir les cages !

Josh se transforma alors en renard. Tom le regarda avec un air ébahi, comme s'il ne l'avait jamais vu sous cette forme animale. La métamorphose était toujours impressionnante. Le vieux marin n'en revenait toujours pas. Quel pouvoir surprenant ! Que ne donnerait-il pas pour pouvoir se transformer en mouette ou en maquereau pour visiter ciel et mer à sa guise ! Tom rêvait de liberté la nature de Josh le faisait rêver. Une fois le gracieux renard complètement formé, il disparu dans les fourrés avec quelques ultimes recommandations. Bien sûr qu'il pouvait le faire ! Tom se sentit requinqué par cette scène.

Le vieux marin repassa donc la grille. Il eut quelques difficultés parce qu'il ne trouvait pas d'arbre avec lequel s'aider. Mais sa corde lui fut utile dans cette manœuvre périlleuse. Une fois de l'autre côté, il prit soin de cacher ses outils et de dissimuler au mieux ses armes. Le couteau était à sa ceinture, comme n'importe quel outil banal. Par contre son pistolet à percussion devait être bien planqué. Il le glissa donc dans son pantalon à l'arrière pour que son gilet brun et son ciré jaune le recouvrent entièrement.
Ainsi prêt, il se dirigea d'un air naturel vers la grille d'entrée du parc. Les mains dans les poches, il arriva avec la tête d'un homme content de sa trouvaille.


- Hohé ! Cria-t-il en direction du zoo. Y-a quelqu'un là-dedans !? Je sais que l'heure n'est pas la meilleure pour partager quelques verres mais j'ai quelque chose qui peut intéresser le grand patron !

Deux hommes, fortement intrigués par ce remue-ménage, se pointèrent à la grille.

- Qu'est-ce que tu veux l'homme ?

Tom sourit d'un air heureux. Son visage était naturellement sympathique grâce à son âge et son charisme. C'était en effet un marin plutôt carré et bien portant dont les cheveux gris et la barbe en broussaille accentuaient ce côté bon vivant qui le collait à la peau.

- Hé bien, reprit-il d'un air plus secret, le vieux Tom a trouvé quelque chose qui pourrait intéresser votre patron...un drôle d'animal...impressionnant en plus...mais je vous en dirais davantage si vous m'ouvrez ce portail. Vous êtes de drôle d'oiseaux vous à fermer le parc aux braves gens !

Les deux hommes se regardèrent.

- C'est hors de question mon gars. Fit le second d'un ton sec. On a des ordres, le cirque est fermé, on a autre chose à faire que de perdre notre temps à causer chimère avec un vieillard comme toi !

Le premier réprimanda un peu son collègue.

- Allons, Jonas, laisse-le donc s'exprimer le pauvre vieux, il n'a pas l'air bien méchant.

- Ha et puis perdre votre temps, messieurs, c'est ce que vous faites sans moi ! Quelle idée de rester ainsi debout la nuit ! Je ne peux pas rester longtemps de toute façon, ne vous en faites pas, je dois me lever à l'aube pour retourner en mer. Le soir je rentre assez tard comme ça ! C'est vous qui allez finir par me faire perdre du temps ! Moi je veux bien la garder la bestiole, elle va me rapporter gros ! Mais ce serait dommage de ne pas permettre aux gens de l'admirer, c'est une belle prise !

Le vieux marin rit de bon cœur. Les deux hommes lui ouvrirent le portail et refermèrent ce dernier une fois que Tom fut passé.

*C'était bien la peine de repasser la grille... * songea le marin. *Mais Josh a déjà gagné une bonne paire de minutes avec ça ! *

Tom suivit les deux hommes qui l'emmenèrent autour d'un feu qui commençait à s'éteindre. Le dénommé Jonas entreprit de le rallumer. Le vieux marin jeta un coup d'oeil autour de lui. Le cirque était étalé, Josh n'aurait pas de difficultés à atteindre certaines cages reculées dans le parc, mais pour d'autres, elles étaient très près des roulottes.

- Alors mon vieux, qu'est-ce que c'est que cette histoire de bestiole hmm ?

C'était le moment pour le vieux marin d'entrer véritablement en scène. Il prit le bock de wisky que lui tendit l'homme et se mit à raconter une histoire totalement grotesque mais en même temps assez réaliste pour garder l'attention des deux hommes.

- Haa ! Hé bien ce matin, j'étais sur mon bateau, un ma-gni-fi-que bateau à aube, vous savez ces bateaux que l'on voit en grands exemplaires sur la Tamise, ces bateaux qui remuent toute l'eau du port à leur passage, avec leurs gigantesques roues ? D'ailleurs on devrait imposer plus de taxe à ces géants qui écrasent les petits, c'est vrai, moi ça me fait des vagues affreuses qui éloignent les poissons, vous parlez d'un commerce ! Hé bien mon bateau c'est un bateau à aube, parfaitement, et le plus beau de Londres ! C'est aussi le plus petit des bateaux à aube, un vrai bateau pirate miniature, un bateau tout neuf ! Le Santa Maria della Noche ! Et vous savez pourquoi della noche ? Parce que c'est un bateau qui m'a sauvé la vie une fois ! Oui, tout à fait ! Lorsque j'étais de retour d'Afrique, parce que oui je suis allé en Afrique, dans ces contrées sauvages et cruelles, j'ai même vu des éléphants moi, vous savez, avec leurs grandes oreilles qui leur servent d'éventail, hé bien sûr j'ai vu des lions, mais je n'ai pas ramené de peau, je tiens trop à mes fesses moi voyez-vous, et tout le monde sait que ces machins-là vous croquent un homme le temps de le dire, vous devez en avoir vous des lions ici, mais bon ce sont des monstres sanguinaires, on ne peut pas leur faire confiance ; et donc pendant la nuit, alors que je revenais d'Afrique, le Santa Maria et tout mon équipage ont été prit dans une tempête. Le bateau a tout supporté malgré les bourrasques et les vagues de quatre mètre de haut qui s'abattait sur le bastingage ! C'était la nuit et on ne voyait rien du tout ! Le bateau tanguait comme en 1816 lorsque j'ai fait face à la tempête des golfes, vous savez la tempête dont les marins rêvent encore la nuit ? C'est un cauchemar que l'on a peur de revoir, voyez-vous, nous les hommes de la mer ! Mais mon bateau a tenu toute la nuit et le matin, lorsque nous nous sommes réveillés, il nous avait ramené le long des côtes ! Nous étions sauvés et de retour chez nous ! C'est un bateau ex-tra-or-di-naire ! Della noche c'est ''de la nuit'', et nous l'avons surnommé ainsi avec les hommes pour lui faire honneur et le remercier de sa vaillance. Nous sommes très superstitieux dans notre métier et ce miracle nous a tous émus. Le Santa Maria a accepté son petit surnom avec joie, il n'a jamais failli !

Les deux hommes écoutaient le vieil homme. Au début, ils tiquaient à chaque digressions que Tom faisait volontairement pour allonger la conversation. Mais le marin organisait son récit avec tellement de ferveur et s'exprimait avec tant de geste et de vigueur qu'il en devenait passionnant. L'heure tardive aidant, l'alcool aussi, ils s'allongèrent pour l'écouter. Un troisième homme les rejoignit, s'enquérant de ce nouveau venu. Il fit comme les autre, amusé par le vieux marin qui n'avait apparemment pas toute sa tête. Un quatrième vint aussi près du feu. Tom était heureux de voir que la technique de Josh fonctionnait. Il était fier aussi d'attirer ainsi l'attention sur lui.

- Ce matin, donc, en allant à la pêche, comme d'habitude, oui parce que voyez-vous je suis un marin mais pas n'importe quel marin, je suis du genre précautionneux et précis lorsque j'exerce mon métier, je sais où se trouvent les bancs de poissons, je sais à quelle heure il faut se pointer à tel endroit et je sais aussi comment les attraper, évidemment, c'est un jeu d'enfant pour moi ! Vous savez, je n'ai plus toute ma jeunesse et l'expérience, y'a rien de tel en mer ! Quand on est jeune, on est impétueux et on risque de se mouiller à des ports de vauriens sans le savoir ou de rencontrer un écueil au lieu d'un banc de mérous ! Haha ! J'ai connu une fois un jeune gaillard, un mec robuste, il venait d’Écosse le petit, ses parents étaient marins et poissonniers, comme moi, le métier se transmettait de père en fils, hé bien il a prit la mer un beau jour et s'est perdu dans des îles sans rien d'autre dessus que du sable et quelques plantouses imbouffables ! Ha ! L'abruti ! J'ai dû aller le chercher puisqu'il avait échoué ! Son bâtiment s'était abîmé en entrant dans une crique trop peu profonde, l'eau s'est engouffrée dans la cale et a finit par le faire chavirer. Le petit con ! Ha la belle engueulade lorsqu'il est rentré chez ses parents. Ils m'ont offert une tourte au poulet, c'était des gens très sympathique. J'espère que le petit a apprit de ses erreurs maintenant ! On ne croise pas le vieux Tom sans apprendre de nouvelles choses !

Et le vieux marin continua ainsi d’enchaîner récits sur récits, sans jamais revenir au sujet de départ qui était censé présenter aux hommes une créature formidable pour leur cirque. Aucun d'entre eux n'avait remarqué que Tom les faisait boire de plus en plus. Il se servait des verres et resservait les autres en parlant de telle sorte que les quatre gardiens ne se rendaient pas compte du nombre de verres engloutis. Tom pouvait tenir longtemps. C'était un alcoolique de profession, plus qu'un pêcheur, et il lui fallait maintenant bien plus de boisson que cela pour le rendre ivre.

Tout en se mettant à parler de noeux marins, de mâts cassés et d’entraînement de gamins imaginaire, il songeait à Josh qui devait être en train d'ouvrir les cages une à une. Le vieux marin faisait beaucoup de bruit, assez en tous cas pour attirer les regards d'éventuels autres gardiens mais pas assez pour réveiller tout le campement. Il prenait soin de divertir la troupe pour parfaire sa diversion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Aéris
Citoyen de l'Ombre
Date d'inscription : 16/02/2012
Nombre de messages : 148
Race : Lycanthrope
Classe sociale : Ouvrier
Emploi/loisirs : Emploi: Forgeron/ Loisirs: forger, et libérer les animaux de zoos ou de cirques
Age : 15 ans
Age (apparence) : 14 ans
Proie(s) : Loups-Garous et Vampires
Entité n°2 : Renard du nom de Loxo
MessageSujet: Re: Dans l'oeil rouge de la nuit marine [PV Tom] Ven 10 Aoû - 18:32

Josh avait commencé à marcher sur la droite quand de nombreux rires résonnèrent au loin, sûrement Tom qui avait commencé son manège pensa Josh. Avec l'âge et les voyages le marin avait dû acquérir une certaine expérience dans l'art de parler et dériver du sujet principal, une chose que Josh aimerait savoir faire. Il était vrai que dans la vie l'éloquence ainsi que toujours captiver son public pouvait servir, et pas qu'un peu comme le montrait cette situation.

Le jeune lycan continua sa route en direction de la zone la plus profonde du cirque, un lieu assez reculé pour pouvoir dissimuler les cages avec un minimum de décence, certainement pour éviter que des personnes comme Josh ne viennent dans cette partie reculée de la cirque. De la visite peu accueillante devait l'y attendre pour le plus grand plaisir de Jace qui n'avait qu'une seule envie : tuer le plus sadiquement possible, décoré les cages de sang et montrer sa force aux humains qui semblaient pour lui vraiment pathétique. Le jeune homme ne devait surtout pas utiliser son pistolet à percussion qu'il venait de voler, le bruit que ferait l'arme réveillerait tout le monde et alerterait les gardes du cirque mettant ainsi la vie de Tom en danger.

Par précaution Josh gardait sa forme humaine car l'armure le protégé de nombreuses blessures et en arrivant à une embouchure il s'arrêta avant pour s'agenouiller et guetta le moindre bruit, immobile les yeux traversant chaque recoin de son champ de vision. Distinguer des bruits proches de ceux que faisaient les gardes qui écoutés Tom n'étaient pas une chose facile à faire
.

*Josh regarde là-bas, il y a une petite cachette avec plusieurs caisses emboîtées les unes sur les autres, si tu arrives à te cacher à cet endroit tu auras une vision plus grande avec une position plus sure que celle-ci.* Informa Loxo

*Oui bonne idée, mais si je vois des gardes, pourrais-je résister à l'envie de les tuer à cause de ton pouvoir maudit Jace ?* Dit Josh en répondant à la fois à Loxo et en questionnant Jace.

*Ça je ne sais pas Josh, à toi à voir si ta volonté et plus puissante que mon pouvoir « maudit » comme tu dis. Cependant je continu d’introduire en toi la haine, rage, colère, tristesse pour te rendre plus puissant, n'est pas là un beau cadeau Josh . Répondit Jace une pointe de moquerie dans la voix.

*Passons, plus vite j'en aurais finis, plus vite mon œil redeviendra normal, je n'ai pas envie de tuer tout le monde, mais de nombreuses idées sadiques stagnent dans mon esprit en hurlant de leur accorder le droit d'être faite. Mais l'idée de Loxo est brillante, quand sa tête marche plus qu'autre chose tout devient plus simple.* Finis Josh avec un ton froid au début puis plus zen sur la fin en évoquant son choix.

Josh jette dans un regard vers sa prochaine planque pour d'assurer qu'elle était sans risque et ensuite il prit le risque de mettre la tête dehors pour savoir si la voie était libre. Cependant elle ne le fut pas, deux hommes armés et relativement costauds ou musclés selon les points de vue gardaient une grande porte, gigantesque, assez grande pour laisser passer un éléphant. Les deux hommes étaient face à face et jouaient aux cartes. Le lycan se cacha à nouveau pour éviter d'être trop longtemps à découvert
.

-Action... Soupira Josh

D'un bond il sauta vers les caisses et fit une roulade pour aller plus vite vers sa destination. À peine était-il planqué et immobile pour ne faire aucun bruit qu'un homme tourna la tête pensant avoir entendu un bruit suspect
.

-Arêtes enfin, on ne risque rien, ce type en armure ne risque pas de venir, nous sommes trop nombreux pour lui, plus d'une dizaine, avec des rondes régulières et les deux meilleurs gardes, c'est-à-dire nous deux, gardons les animaux, aucun risque à avoir. Dis celui qui n'avait pas regardé.

Le premier homme, celui qui avait tourné la tête soupira et se remit à jouer aux cartes avec l'autre. Josh, pendant cette petite discussion avait regardé par une petite ouverture la distance qui le séparé des deux gardes, environ une dizaine de mètres. Il n'y avait aucune chance qu'il puisse assommer les deux sans en tuer un mais le lycan avait un plan, se souvenant que Tom lui avait donné un marteau tout était plus simple
.

Le jeune homme positionna son glaive rangé dans son fourreau de manière à pouvoir le prendre en main et le jeter aussi tôt sans pour autant tuer. Dans sa main gauche le marteau de Tom et dans celle de droite l'un de ses grappins faucheurs.

D'un saut il se retrouva sur la caisse la plus haute et la jetta sur le premier homme, celui qui avait senti sa présence en direction de son crâne. Même si le marteau n'avait pas encore atteint sa cible Josh lança le grappin faucheur, lame la première vers l'épaule droite du second homme, celle qui devait tenir le pistolet à percussion rangé sur la partie droite du corps de l'homme. Le marteau se fracassa en pleine figure de son objectif qui tomba à la renverse. Du côté du grappin, il toucha aussi sa cible à l'endroit souhaitait mais l'homme n'eut pas le temps de hurler sa douleur que d'un geste d'une force peu commune le tira à terre. Le garde tomba tête la première au sol et Josh saisit le fourreau du glaive pendant son saut et frappa l'homme avec le fourreau au niveau de la nuque de toutes ses forces.

Légèrement essoufflé Josh s'assura que les deux hommes étaient en vie, et à son grand soulagement ils l'étaient, mais Jace voulait du sang sur les murs et des bras arrachés. Josh répondit que ce n'était pas le moment. Le forgeron remit tout ce qui appartenait en bonne place et il ligota les deux autres hommes de la même manière que les deux autres
.

-Bien, toutes les menaces sont écartées, j'ai les clefs en plus, je vais juste prévenir les animaux et je partirais aider Tom, voilà un bon plan, tout se déroulera bien. Soupira Josh épuisé la stresse et le travaille qui se donnait, mais bon, il le fallait pour ces êtres vivants.

D'un geste sec mais non violent Josh entra dans la salle où les animaux résidaient. Par le noir qu'il faisait le forgeron ne pouvait pas voir les cages et les animaux cependant grâce à sa nature lycane il parla télépathiquement aux animaux en soufflant qu'ils retrouveraient leurs vrais milieux de vie si en échange ils ne fessaient aucun bruit et qu'ils suivaient le suivrait docilement jusqu'à un navire ou un homme les amènera dans le pays de leur origine. Tous les animaux sans exception approuvèrent ce que le lycan avait dit, même les plus féroces animaux présents ne dirent rien
.

-Parfait... Alors attendaient ici encore un peu de temps et petit groupe par petit groupe je vous conduirai au navire qui signera votre liberté. Lança Josh dans toute la salle puis il sortit de la pièce.

À peine sortit qu'il se mit à courir un grappin faucheur dans chaque main, il ne sentait personne sinon un grand groupe de personnes à l'entrée du cirque. Tom est vraiment fort pensa Josh, dans sa course dans le cirque il prenait soin à ne pas faire de bruit pour ne pas éveiller quelconque.

Il ralentit le pas en arrivant non loin du groupe d'hommes qui écoutaient Tom parler de voyages imaginaires sûrement. Il se plaça de sorte à ce que seul Tom puisse le voir et il fit tournoyer ses grappins à bonne vitesse et les lança vers deux poteaux, un grand tintement métallique retentit mais que quelqu'un ou non est entendu ce bruit Josh saute en l'air et à la manière d'un abordage de pirate il fonçait à grande allure sur les premières personnes les jambes et pieds joints.

Il y eut un bruit sourd, les bottes de Josh s'enfoncèrent dans le crâne du premier homme venu avec une rare violence et l'envoyèra valser sur ses deux compagnons. En plein air il lâcha ses grappins et jeta le marteau en plein visage d'un autre homme qui le reçu lui aussi en pleine face. D'un geste furtif de l’œil Josh remarqua qu'il avait mis au tapis deux hommes et deux autres étaient couchés sous celui qui avait pris ses bottes dans le crâne, combien en restait-il à mettre dans les pommes ? Cinq ? Six ? Peut-être plus ?

En laissant les instincts de Jace et Loxo prendre le relais il esquiva un coup de poing d'un homme ivre qui croyait à une bagarre générale, un coup de genou sec et vif suffit à mettre l'homme à genoux mais Josh le finit avec un coup de poing dans les tempes, l'homme tomba raide et inconscient au sol.

Mais au moment où il se retourna deux poings serrés en marteau s’abattaient en coup descendant vers Josh, ce dernier n'avait pas assez de temps pour esquiver ou parer. Pourvu que Tom neutralise ce type car le coup qu'il allait prendre allé l'envoyer à terre et sûrement à moitié confus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le vieux Tom
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 20/11/2007
Nombre de messages : 20
Race : Humain
Classe sociale : Ouvrier
Emploi/loisirs : Marin pêcheur
Age : 56
MessageSujet: Re: Dans l'oeil rouge de la nuit marine [PV Tom] Jeu 16 Aoû - 16:15

Tom était dans son élément. Boire et faire boire à outrance, raconter des histoires plus farfelues les unes que les autres, se donner en spectacle et faire rire le public : c'était ce qu'il savait faire le mieux dans les bars et sur les quais. Évidemment, c'était avant tout un excellent marin et pêcheur, mais ce genre de soirée lui faisait fort plaisir.

- Les sirènes ne sont pas que des mythes mes bons amis ! Croyez-en le bon vieux Tom ! Tout ce qu'on raconte à leur sujet n'est pas vrai, c'est sûr, mais si vous naviguez dans les eaux profondes et interdites, si vous passez près des écueils les plus pointus sans prendre garde, une de ces belles demoiselles vous coulerons par le fond ! Elles ne sont pas forcément belles, c'est ça le piège ! On les croit belles, on les trouve belles, mais en fait même un squale a plus de chance de vous plaire ! Haha !

Tandis qu'il partait sur ce nouveau sujet, exhibant son ciré jaunâtre devant le regard embué des hommes, il aperçu non loin de leur petit groupe une ombre qui s'agitait. D'un coup d'oeil, sans cesser son récit, il aperçu alors Josh. Le jeune homme avait prit soin de rester derrière les badauds du cirque afin d'éviter de se faire voir. Lorsqu'il fit signe à Tom et qu'il sortit son grappin, le vieux marin s'assombrit. Il voulait passer à l'action, c'est à dire entrer dans le vif du sujet et déclencher la guerre. Pourquoi fallait-il toujours que ce garçon ne cherche la bagarre même quand elle pouvait être évitée ? Quel était ce besoin constant de violence, de sang, de coups ? C'était à croire qu'il avait été battu dans son enfance ou qu'il avait quelque chose à prouver au monde. Tom n'aimait pas ça. Ils auraient tout simplement pu évacuer les animaux discrètement pendant que les gardiens sommeilleraient dans l'alcool ! Mais non, il fallait que le jeune homme les frappe...

Lorsque Josh agrippa un poteau et fonça pieds en avant sur un homme, Tom entra à son tour en action. Avait-il le choix ? Laisser le garçon s'occuper de tout le monde n'était pas dans ses options. Heureusement,Josh était doué pour violenter et en moins de temps qu'il fallait pour le dire, il avait déjà mit à terre quatre hommes. Tom avait tiqué en voyant que son marteau servait à frapper plutôt qu'à ouvrir des cages...Mais il ne s'en soucia qu'une seconde. Il brandit sa bouteille de whisky et l'abattit sur le crâne d'un des gardiens qui s'était retourné vers Josh d'un air hébété. Beaucoup ne comprenaient pas d'où venait la menace. L'alcool et l'effet de surprise les empêchaient de réagir correctement.
Pendant que Josh enchaînait ses assauts, Tom lança dans le dos d'un autre gardien sa bouteille avant d'en pousser un autre assez ivre pour qu'il se ramasse lamentablement dans les gravillons du parc.


- Allons allons mes amis ! C'est lui qui a commencé ! Fit-il en accentuant l'effet de bagarre générale.

Tom s'amusait au fond. Mais la situation n'avait rien de très comique. Même si Josh était efficace et que l'ivresse les aidait à les jeter au sol, tous n'avaient pas autant bu et certains sortaient déjà des pistolets pendant que d'autres se mettaient en position de défense pour riposter aux coups.
D'ailleurs, un homme allait assommer Josh lorsque Tom lui rentra dedans de tout son poids en grognant. Cela fit dévier l'homme de sa trajectoire et il manqua son coup avant d'aller s'étaler dans l'herbe.


- Et une morue à terre !

Énervé au possible, l'homme se releva comme une furie pour aller mettre une correction au vieux marin. Mais lorsqu'il fut debout, il se retrouva nez à nez avec le canon d'un pistolet à percussion. Tom, le regard dur, lui sourit d'un air mauvais.

- Maintenant tu va te calmer et dire à tes petits camarades qu'on ne joue plus. Le prochain qui bouge signera ton arrêt de mort.

Son ton n'avait plus rien de drôle. L'homme resta bouche-bée face au retournement de situation. Il ne s'était pas attendu à ce que le vieil homme pointe ainsi une arme sur lui. Tom n'attendit pas qu'il réagisse. Il l'attrapa par le col de sa main gauche et lui appuya le pistolet sur le front.

- Aller ! Demande leur de jeter leurs armes !

Le tournant vers les autres, il le secoua pour qu'il fasse ce qu'il lui disait.

- Les gars ! Fit l'homme avec une grimace. Ils..ils sont de mèche les enfoirés...

Quelques hommes se figèrent, d'autres continuèrent la lutte avec Josh un peu plus loin parce qu'ils n'avaient pas perçu la nouvelle menace.

- Jetez vos armes ! Tonna Tom en mettant en avant son otage. Nous ne sommes pas des rigolos ! Finit les histoires de sirènes...C'est nous qui allons vous chanter une petite berceuse...

Quelques pistolets tombèrent au sol. Mais les hommes étaient nombreux et Tom était assez âgé pour leur paraître facilement contrôlable. L'homme qu'il tenait en joue vit d'un coin de l'oeil un de ses camarades se déporter doucement sur la droite, un bâton dans la main. Le marin n'eut pas le temps de réagir qu'il lui assénait un violent coup sur le flanc. Heureusement, Tom n'actionna pas la gâchette de son arme, sinon l'homme qu'il tenait était mort. Ce dernier profita de l'occasion pour pousser en arrière le marin et tenter de lui prendre son pistolet. Tom grogna d'une voix forte :

- Ha salops ! Bande de merdeux !

Les autres hommes arrivèrent à sa hauteur en courant. Ils étaient au moins six. Le vieux marin n'avait aucune chance de s'en sortir seul. Mais il se débattit tant et si bien qu'il réussit à se dégager de la poigne de son assaillant et à esquiver un nouveau coup de bâton. Jeté à terre à quatre pattes, il roula sur le dos pour faire face aux hommes qui se jetaient sur lui. D'un coup de crosse il en assomma un avant d'être pris de toutes parts.

- Josh !

Son cri d'appel à l'aide fut vite étouffé par un coup de poing dans l'estomac. Un coup de pied dans sa main le fit lâcher son pistolet qui vola au loin dans l'herbe. Un homme se précipita dans sa direction pour aller le prendre pendant que ses camarades ruaient de coups le vieux marin.

- Vipères de mer ! Vous en l'emporterez pas au paradis ! Sales cons !!

Tom se débattait comme un diable mais ils étaient trop nombreux. Au fond de lui, il maudissait cette facilité qu'avait le jeune garçon à vouloir se jeter dans la mêlée. Pourquoi avait-il fallu qu'il en vienne aux mains ? Tom regrettait amèrement cette excursion, son estomac aussi. Les saouler, les endormir et les ligoter tranquillement plutôt que de leur sauter dessus et de déclencher une guerre aurait été tellement plus simple. Plus long, certes, mais plus simple et surtout moins brutal. Tout aurait pu être fait dans le silence mais cette bataille allait forcément attirer les autres maintenant. Il ne s'agissait plus que d'une question de minutes avant que les artistes n'allument leurs lanternes et ne sortent de leurs roulottes pour voir ce qui se passait. Le fusil à la main, d'autres n'allaient pas tarder à prêter main forte aux gardiens.

Les hommes arrêtèrent de frapper le marin. Son arcade saignait abondamment. Il se contentèrent de le tenir fermement.
Un homme arriva à la hauteur des autres qui maintenaient le marin. Il portait une branche prise dans le feu. Le bout était encore rouge comme la braise.


- Alors comme ça, vieux débile, tu croyais nous entuber avec tes histoires à dormir debout ? Tu vas voir !

Tom ne se démonta pas une seconde. Le visage sanglant, il sourit de toute ses dents au gaillard qui s'avançait vers lui et lui répondit d'un air enjoué :

- Quoi...? Vous n'aimez pas les sirènes ? Moi pourtant je les aime bien...D'ailleurs il y en a une belle derrière vous...

Le marin venait de voir Josh. Son rire guttural fut accompagné d'un nouveau coup et la bataille reprit de plus belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Aéris
Citoyen de l'Ombre
Date d'inscription : 16/02/2012
Nombre de messages : 148
Race : Lycanthrope
Classe sociale : Ouvrier
Emploi/loisirs : Emploi: Forgeron/ Loisirs: forger, et libérer les animaux de zoos ou de cirques
Age : 15 ans
Age (apparence) : 14 ans
Proie(s) : Loups-Garous et Vampires
Entité n°2 : Renard du nom de Loxo
MessageSujet: Re: Dans l'oeil rouge de la nuit marine [PV Tom] Jeu 23 Aoû - 18:24

La bagarre générale était bien entamée et tant dit que Tom venait de le sauver d'un bon coup du droit, Josh le remercia avec peu une pointe de malice et se releva en s'accroupissant juste après pour esquiver un coup de couteau et le lycan fit une magistrale balayette et l'homme tomba net au sol lâchant son couteau. Se redressant d'un bon, Josh prit le couteau à terre dans la bouche et plaqua les bras de garde au sol et planta le couteau de sorte à ce qu'il traverse le tissu.

-Reste tranquille toi ou je t’envoie dans l'autre monde compris . Demanda le lycan en passant son glaive sous le cou de l'homme. Ce dernier acquiesça d'un geste regarde le jeune homme en cuirasse orangée. Josh lui retira le glaive ne faisant pas une légère entaille au niveau de la gorge de l'homme qui réprimanda un cri de douleur.

Satisfait Josh se retourna près à en découdre mais il n'y avait personne, tous les autres gardes étaient proches de Tom qui pointait un pistolet à percussion sur la tempe d'un gars en hurlant qu'ils jettent leurs armes. Certains obéirent, la partie était finis et gagnée, mais non, avant que Josh ne puisse réagir, un autre garde était passé derrière Tom et le fit tomber au sol à l'aide du camarade qu'il tenait en otages, il restait quatre hommes, plutôt costaud et il ne serait pas simple de les mettre K.O d'un seul coup, mieux valait les assommer ou les tuer au pire. Réalisant qu'il venait de penser pouvoir tuer, il se rendit compte dans le reflet d'une petite flaque d'alcool que son œil était rouge écarlate, plus rien à faire, il se devait de finir cette sortie au plus vite.

Demandant silencieusement pardon à Tom pour le petit temps qu'il allait mettre avant de le sauver il se dirigea vers le marteau du vieux marin et le prit en main, imaginant rapidement un coup pour mettre deux hommes au tapis, et avec l'aide partielle de Jace, il savait que sa force, sa vitesse et son agilité étaient augmentées de manière non négligeable, mais au prix de peut-être perdre le contrôle du corps
.

Il prit un de ses grappin faucheur et avec la chaîne il accrocha le marteau au grappin, ensuite il saisit son second grappin en main et se dirigea avec un regard sadique à souhait et un rictus fou vers les quatre hommes qui frappaient le marin. Il ne put s’émécher de rire en entendant Tom.

-Quoi...? Vous n'aimez pas les sirènes . Moi pourtant je les aime bien... D'ailleurs il y en a une belle derrière vous...

L'un des hommes s'arrêta de frapper le marin et se retourna, à la vue du visage de Josh emplit de folie sanguine il recula en le pointant du doigt prévenant ses camarades de sa présence.

-Un... Un monstre ! Ce mec en armure est un monstre !

Il fallait dire que la scène était peu rassurante pour les gardes du cirque. Derrière Josh trônaient quatre corps dans les vapes empilés les uns sur les autres, deux trois corps d'homme se tordant de douleur et un dernier clouait au sol un couteau à quelques millimètres des bras.

Celui qui semblait être le chef des gardes, un grand costaud, des muscles à la place du cerveau regarda Josh avec une pointe de mépris
.

-Vous avez peur d'un gamin comme lui, un gamin agile mais un simple gamin. Regardez-moi je vais mettre fin à la légende urbaine sur ce gosse.

Il venait à peine de finir sa phrase que l'adolescent lança son grappin faucheur vers le chef des gardes et s'enroula autour de son mollet ou le grappin s'enfonça dans son mollet, l'homme lâchant un hurlement pour le plus grand plaisir de Josh n'eut pas le temps de réagir car le lycan d'un geste vif aidé par la rage de Jace ramena l'homme en traînant au sol devant lui. Pendant qu'il ramenait l'homme à son contact il fit tourner l'autre grappin faucheur en l'air donnant de la force de mouvement au marteau qui tournoyait en l'air, ensuite d'un nouveau geste sec il abattit le marteau juste en dessous du plexus de l'homme à terre qui s'évanouit sur le coup.

-À qui le tour Mesdames ? Invita Josh en souriant.

Mais pour seule réponse qu'il eut c'est la fuite des trois autres hommes qui coururent chercher de l'aide aux artistes qui arrivaient armes aux poings, mais les événements prirent une tournure très drôle, une bonne femme tenant une casserole des plus impressionnantes et d'un revers du droit enfonça l’ustensile de cuisine dans le crâne de l'un des gardes. Surpris les deux autres ne comprirent pas le geste de la bonne femme, mais pour eux aussi la fin était imminente puisqu'un hommes, un acrobate sûrement claqua les têtes des deux derniers gardes qui tombèrent au sol, promettant d'être inactif pour un bout de temps.

Ébahi de la situation Josh ne chercha pas à comprendre et se posta devant Tom qui était bien mal en point pour se mettre en position de défense. Le regard agressif et son grappin faucheur à la main, il ne voulait pas que Tom souffre davantage
.

-Qui êtes-vous donc? Demanda Josh relativement méfiant.

-Nous sommes les artistes du cirque. Fit une voix qui venait de derrière le groupe. Après cette phrase, toutes les personnes présentes firent une allée pour laisser passer une grande jeune femme qui entrait à peine dans la trentaine, de longs cheveux ébène et d'une grandeur peu commune pour une femme. Des yeux aussi profonds que le fond de la mer, si Tom voulait une sirène je crois qu'il venait d'en trouver une, tant la beauté de cette femme était peu commune.

Josh malgré la présence de cette femme et leur précieuse aide continuait de rester méfiant, mais comme tous les artistes présents lâchèrent ce qui leur faisait office d'arme Josh jeta son grappin faucheur et décrocha le glaive encore dans son fourreau et le posa comme le pistolet à percussion dont la couleur allait parfaitement à sa cuirasse
.

-Je vois, les membres du cirque. Pourquoi est que vous nous avez aidé ? Vous savez bien qu'un voleur d'animaux traîne dans les cirques et zoos de Londres, et vous venez de le trouver mais au lieu de le tuer vous préférer l'aider même . C'est un acte étrange Madame. Commenta Josh en ayant posé son regard sur chacun des artistes du cirque, il y avait des gens de tout âge, de la petite fillette collée au grand et costaud homme qui avait assommé les deux derniers gardes, en passant par l'adolescente de son âge et d'autres, mais surtout cette vieille femme, casserole à la main, qui avait littéralement explosé le nez du pauvre homme à terre devant elle.

La femme qui avait pris la parole s'avança vers Josh un sourire satisfait aux lèvres et se posta devant lui, à peine une vingtaine de centimètres devaient les séparer, une grande et belle femme, fine et dont les formes du corps montrées un corps endurci et très vif. D'un geste elle caressa sa joue et sourit

-Je suis la propriétaire du cirque, et nous sommes tous venue ici pour nos dernières représentations, car le groupe que nous sommes sait que bientôt il n'aura plus la capacité de continuer sa spécialité : les jeux entre fauves et hommes. Nos tigres et lions sont bien vieux et nous sommes venu à Londres en quête de cette légende urbaine qui s'installe, celle d'un homme en armure à l'orange flamboyante comme la fourrure d'un renard. Elle marqua une pause et dévora Josh du regard, comme si une louve qui observait sa proie. Aucun doute cette femme était une lycane, l'essence et l’odeur ne faisaient aucun doute. Et nous sommes venue ici pour que tu libères les animaux, mais cette troupe de garde à imposée sa présence au nom de Scotland je ne sais plus quoi, enfin agir au nom de la police bien que ce soit faux nous le savions, mais pour la santé des membres nous savons tolérés leur présence en attendant que tu viennes. De plus je me doutais que ce soit un lycan qui se cachait derrière tout ça. Reculant de quelques pas elle fit face à Josh qui relevait Tom avec un peu de difficulté et le maintenant debout en le tenant il répliqua.

-Venir ici pour assurer à vos animaux une fin de vie sereine en les laissant aux mains d'une légende urbaine. C'est là beaucoup d'audace mais me voilà touché de ce geste mais dans ce cas, qui a tué ce lion il n'y a même pas douze heures ? Il s'arrêta quelques secondes sans laisser à cette femme le temps de répondre, il savait que les acteurs de cet acte de barbarie n'étaient autres que les gardes. Mais c'est avec une grande joie que je délivrerais avec mon ami ici présent et bien mal en point les animaux et qu'ils seront reconduits chez eux, même s'ils auront du mal à vivre du fait des conditions de vie, ils devront apprendre à chasser mais l’instinct de survie est là.

Josh était moins méfiant et il sentait qu'il pouvait avoir confiance en cette femme, cette dernière sourit au jeune homme et s'entreprit à répondre.

-Bien, parlons à l'intérieur du chapiteau tous les trois, vous deux, fit-elle en désignant Josh et Tom, ainsi que moi seule. Quant à vous, dit-elle aux membres du cirque, surveillez et rangé moi ce bazar s'il vous plaît. Elle regarda ensuite le lycan et le marin. Suiviez moi je vous pris.

Ainsi cette femme dont Josh ignoré le nom parti vers le fond du chapiteau pendant que les autres commençaient déjà à ligoter les gardes du cirque, Josh les prévint des hommes évanouis et ligotaient dans une caisse non loin de là et des deux autres assommés près de la salle aux animaux.

Pour plus de facilité Josh se transforma en loup sans prévenir et réussit à difficilement à garder le contrôle du corps, il rattrapa Tom sur son dos, ses jambes touchaient le sol car un humain était bien plus grand qu'un loup. Étrangement les artistes du cirque ne furent pas du tout surpris de cette transformation et Josh d'un pas rapide suivit la directrice du cirque
.

*Josh, pourquoi ne pas avoir tué ce grand abruti que tu as totalement démonté au combat ? Plus de sang devait couler !* Grogna Jace déçut du manque de sang.

*Simplement car tu auras ta dose de sang lors d'une prochaine chasse au vampire.* Se contenta de répondre Josh

La route fut courte puisqu'en quelques pas de loups Josh se retrouvait avec Tom sur son dos dans une grande pièce coquette, non loin sur un divan était installée cette femme mystérieuse qui les invita d'un geste de la main à s'asseoir en face d'elle. Acceptant l’invitation d'un claquement de gueule Josh posa le vieux marin sur un divan avant de reprendre forme humaine et s'asseoir en tailleur au sol.

-Bien, nous pouvons parler à l'abri des regards de mes artistes. Je suis Liliana Vess, une lycane à la tête du cirque. Mais avant de parler de la démarche à faire pour libérer les animaux je veux mieux vous connaître puisque ma troupe et moi allons rester à Londres et ouvrir un grand pub irlandais, pays natal de toute notre bande. Bien parlez nous de vous messieurs.

Josh esquissa un sourire et entama une bref présentation.

-Je suis Josh Aéris, forgeron à Londres depuis peu, ayant repris la forge d'un défunt oncle décapité par des vampires et loups-garous qui ont tué ma famille je chasse ses monstres quand je peux avec mes grappins et mon glaive. Mais aussi ce pistolet en percussion que je viens de trouver. Je délivre les animaux pour les confier à Tom dans son navire qui les ramène en Afrique pour leur offrir une vie loin de la ville. C'est tout en ce qui me concerne, à toi Tom, as-tu assez d'énergie pour parler au moins ? Demanda le lycan avec une pointe de sarcasme

-Avez-vous rencontré ce jeune en Écosse, fils de marin et poissonniers ? Ou est-ce un mensonge ? Résonna soudainement la voix de Liliana, comme une mise au défis du vieux marin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le vieux Tom
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 20/11/2007
Nombre de messages : 20
Race : Humain
Classe sociale : Ouvrier
Emploi/loisirs : Marin pêcheur
Age : 56
MessageSujet: Re: Dans l'oeil rouge de la nuit marine [PV Tom] Lun 27 Aoû - 17:52

Coups de pieds, coups de poings, chocs et souffrances physiques, Tom avait tout essuyé en grognant de rage, bien décidé à montrer au monde entier qu'il était encore capable de se défendre, ou du moins de rendre ce qui lui était infligé. Les hommes du cirque n'étaient à ses yeux qu'une bande de lâches qui ne savaient faire mouche qu'à plusieurs contre un. Au sol, il avait reçu maints coups assez violents pour l'étourdir à moitié. Son arcade sourcilière droite saignait abondamment et il avait senti qu'une de ses côtes s'était fêlée. Rien de très grave, ni d'alarmant, mais s'ils avaient continué ainsi le vieil homme aurait peut-être eu à s'inquiéter cruellement de son état de santé.

Heureusement, alors qu'un des enragés s'approchait de lui avec un bout de bois incandescent, prêt à le brûler violemment, le vieux marin avait aperçu Josh se profiler derrière ce dernier. Son sourire était revenu accompagné d'un air triomphant. Le jeune Lycanthrope avait les yeux rouges, signe que sa fureur avait atteint un sommet et que son entité louve prenait le dessus sur sa forme humaine. C'était dangereux mais Tom n'avait pas d'autre choix que de le laisser faire ce qu'il savait faire le mieux, c'est à dire se battre, pour pouvoir espérer réchapper à peu près indemne de ce pugilat.
Lorsque le vieux marin signala la présence de son coéquipier derrière le grand gaillard au tisonnier improvisé, ce dernier se retourna et se rendit compte qu'il avait en face de lui un jeune homme à l'air complètement fou, armé jusqu'aux dents. Il poussa alors un cri mais il n'eut pas le temps de s'enfuir. Déjà, un des grappins de Josh s'accrochait durement à son mollet pour le jeter à terre. Tom fut aussitôt abandonné par ses adversaires. Face à tant de violence, ces derniers le laissèrent tomber au sol avant de commencer à s'enfuir sans demander leur reste. Le vieux marin percuta ce dernier avec un peu trop de vitesse. Son crâne dégarni heurta quelques graviers qui se trouvaient là. Grognant de douleur, il se redressa un peu, appuyé sur un coude pour voir Josh se charger des fuyards. Mais sa côte fêlée eut raison de sa volonté. Il abandonna son effort et resta allongé sur le dos.

Josh se posta devant lui pour le protéger en cas de nouvelle attaque. Le marin lui en fut reconnaissant. Il entendit alors son coéquipier s'adresser à quelqu'un. Une réponse fusa : les gens du cirque venaient de l'aider. Les grappins laissés au sol, le Lycanthrope semblait aussi surpris que le marin l'était, même si pour ce dernier ses sens commençaient à s'amenuiser. Une voix de femme résonna. Tom tenta d'écouter ce qui se disait. Il comprit que les gardiens n'étaient pas réellement du crique mais qu'ils étaient là pour surveiller et brider les artistes. Des envoyés de Scotland Yard ? C'était certainement un mensonge, surtout s'ils avaient abattu le fameux lion pour lequel Josh s'était décidé à agir. Tom n'était pas très à même de comprendre tous les rouages de la politique londonienne mais il n'était pas assez stupide pour ignorer les méthodes habituelles de sa police. Jamais la reine ne tolérerait que l'on torture les animaux sur son royaume, encore moins dans la capitale, cela ferait scandale et rien ne pouvait en ressortir de bon pour son règne. Mais il ne pu s'empêcher de songer que le lion en question avait peut-être été dangereux...finalement, que savait-il au sujet de cette histoire ? Bien trop peu de choses pour être certain que ses jugements soient justes. Peut-être que le fauve s'était révélé réellement agressif et qu'ils n'avaient pas eu le choix ?

Ses côtes le firent souffrir. Tandis que Josh se changeait en loup pour le porter, Tom grogna à nouveau de douleur. Il était contusionné et aveuglé par le sang qui lui coulait depuis l'arcade. Finalement, ces bâtards devaient être coupables. Ce n'était peut-être pas des agents du Scotland Yard mais en tous cas c'étaient de sacrés brutes ! Agrippant doucement le pelage que lui présentait Josh, le marin se laissa porter. Il n'était plus capable de tenir sur ses jambes pour le moment. L'équilibre général de son corps ne répondait plus. Quelques graviers tombèrent de son crâne contre lequel ils s'étaient collés, mêlés à sa sueur et au sang qui y coagulait. Il tenta de faire en sorte que son poids soit bien réparti sur le dos du Lycanthrope afin d'éviter de le gêner mais ses forces l'abandonnaient.
Une fois installé sur un divan, Tom réussit à se tourner de manière à pouvoir voir à la fois son ami et la jeune femme avec laquelle il s'entretenait. C'était une superbe créature, digne de ses rêves de marin. Ses cheveux laqués magnifiaient son gracieux visage mûr. Elle n'était pas de toute première jeunesse mais plutôt dans la trentaine, un âge idéal pour gérer pareille entreprise. Entretenir un cirque n'était certainement pas de tout repos. Il fallait rester ferme et actif, prêt à soigner bêtes et hommes, à monter un spectacle, gérer la sécurité, la vie quotidienne des artistes, les papiers d'autorisation de séjour...Tom la dévisagea quelques minutes puis s'assouplit pour se détendre un peu dans le divan. Lui il n'était plus du tout de première jeunesse. Il avait dépassé la soixantaine et il n'était plus fait pour ce type de bagarre. Même s'il était robuste pour un homme de son âge, et particulièrement bien conservé pour l'époque, il fallait bien avouer que son corps ne pouvait pas suivre le même rythme que celui des plus jeunes.

Tom releva un peu la tête pour observer leur hôte.
Liliana Vess...une Lycanne...
Josh et lui-même venaient de rencontrer une représentante de cette espèce si particulière, entre l'homme et l'animal. Tom ne connaissait que Josh jusqu'à présent. Ses deux formes, louve et renarde, le perturbaient toujours autant qu'à leur première rencontre. Cette femme pouvait donc elle aussi se transformer en animaux ? Étrange qu'une Lycanne apprécie les animaux en cage...Du point de vue de Tom, ce n'était pas très logique. Mais après tout, il ne connaissait pas vraiment ces êtres. Il avait certainement encore beaucoup de choses à apprendre d'eux.

La dénommée Liliana avait dit à Josh qu'elle souhaitait ardemment le rencontrer afin de lui confier ses animaux. Les fauves qu'elle utilisait dans ses spectacles devenaient trop vieux. C'était un bel exemple d'égoïsme...non seulement elle mettait les bêtes en cage pour les dresser et en faire des animaux de cirque afin d'alimenter ses spectacles, mais en plus elle désirait s'en débarrasser une fois leur temps écoulé. Tom songea à ces petites bourgeoises qu'il croisait parfois le soir dans les ruelles sombres de la capitale. Elle se pavanaient avec toute sorte de petits chiens hargneux, coiffés et soignés pour leur servir de vitrine sur pattes. Puis, lorsqu'elles rencontraient un amant et désirait se rendre dans leurs maisons de campagne, elle les laissait volontiers dans la rue, sans aucune autre considération. Tom voyait souvent ce genre de chien errer entre les poubelles, déchus, abandonnés...C'était un peu l'idée qu'il se faisait maintenant de cette femme. Elle avait des lions et autres animaux impressionnants, elle en prenait soin pour s'assurer de beaux spectacles, et maintenant qu'ils se faisaient vieux et mous, les renvoyer dans la nature terminer leurs jours lui semblait une bonne chose. Elle croyait peut-être qu'il fallait la féliciter pour sa magnifique gentillesse ? Tom rit intérieurement et se coucha plus en arrière, quittant des yeux cette fameuse Liliana.
Finalement, même les plus grands adorateurs de la nature n'en faisaient qu'à leur tête. Au fond, Josh devait ruminer lui aussi.

La belle leur demanda de se présenter. Josh s'exécuta aimablement, racontant une partie de son passé et les faits qui l'avaient poussé à se diriger dans cette voie. Liliana l'écouta attentivement puis elle vint alors près du vieux marin.

Tom leva un sourcil et tenta de se redresser correctement. Il grogna d'un air bourru :


- En Écosse ? Répéta-t-il. Ha ! Non M'dame, c'est ici que j'ai rencontré le petit, à Londres, dans ses rues pourries. J'étais sur les quais, comme d'habitude, quand je l'ai vu errer entre les cagettes de poissons. Je l'ai abordé comme je le fais souvent avec les gens qui passent, histoire de causez voyez-vous, parce que quand on est un vieux marin comme moi on s'ennuie parfois. Puis on a sympathisé, il m'a expliqué combien il aimait les bêtes et j'ai tout de suite vu qu'il était sincère avec moi. C'est un bon gaillard. Il est honnête avec ceux qui le comprennent. Moi je comprends son point de vue. Les bêtes en cage c'est pas très gai.

Le vieux marin toussota et reprit de bon cœur :

- Puis il m'a montré son truc-là, avec le renard et le loup, moi ça m'a fait peur au début, mais j'ai vite comprit qu'il n'était pas malade et encore moins méchant. J'ai aussi mieux saisi son opinion et j'ai décidé de l'aider. J'ai un beau bateau vous savez...Un petit bateau à aube, avec une roue toute rénovée ! Je peux embarquer les bestioles jusqu'en Afrique, je l'ai déjà fait, ça me passe le temps. En plus, ça fait plaisir aux bêtes qui retrouvent un semblant de liberté...

Tom jeta un coup d'oeil à Josh et lui sourit.

- Mais c'est aussi pour lui faire plaisir à lui-là. Je l'aime bien moi ce petit.

Le marin se redressa encore et se présenta enfin en bombant un peu le torse.

- Je suis Thomas Mac Millan, fils de Millan Foltz, un pêcheur comme vous dites ! Je n'ai rien d'important à vous dire sur ma vie, je l'ai passé dans la misère et sur la mer. J'ai exploré autrefois, c'est vrai, pour retrouver mon père disparu au fond d'une lagune...J'ai fait un peu mon pirate...Mais maintenant je suis vieux et je ne fais que pêcher à l'aube et au crépuscule pour pourvoir m'acheter de l'herbe à pipe et du thé.

Tom marqua une pause. Parler de son passé venait de le plonger dans une vague de nostalgie. Il songea aux aborigènes qu'il avait rencontré en Afrique, à ses compagnons de voyages qu'il avait perdu, aux Vampires qui avaient réduit à néant ses espoirs, aux trésor qu'il avait eu entre les mains et qu'il avait abandonné là-bas avec une partie de sa raison et de sa religion. Songer à tout cela n'était pas une bonne chose pour lui. Aussi, dans un réflexe défensif, il dévia la conversation comme il savait si bien le faire.

- Et vous, Madame Vess, votre histoire de libérer vos vieilles bêtes me rend perplexe...C'est une excuse pour rencontrer Josh, c'est ça que vous avez dit tout à l'heure...Je trouve cela un peu cruel comme démarche. Libérer les animaux de votre foire ambulante aurait pu être très simple, même sans notre aide. N'allez pas tenter de faire croire au vieux Tom que vous étiez si coincés que cela avec ces quelques gardes...C'est quoi cette excuse ? Qu'est-ce que vous lui voulez à Josh ?

Le marin était sur la défensive. Il avait prit trop de coup pour garder sa bonne humeur habituelle et il n'aimait pas la façon dont la jeune femme regardait son coéquipier. Pour lui, ça sentait le piège. Faire du Lycan un nouvel animal à exploiter pour leurs spectacles...c'était une possibilité qu'il fallait envisager...

- Et toi Josh, fit-il sans attendre de réponse de la part de la Lycanne. Qu'est-ce que t'en penses de tout ça ? Moi ça me met en rogne. On jette les vieux après utilisation c'est ça ? Moi j'aime pas ces manières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Aéris
Citoyen de l'Ombre
Date d'inscription : 16/02/2012
Nombre de messages : 148
Race : Lycanthrope
Classe sociale : Ouvrier
Emploi/loisirs : Emploi: Forgeron/ Loisirs: forger, et libérer les animaux de zoos ou de cirques
Age : 15 ans
Age (apparence) : 14 ans
Proie(s) : Loups-Garous et Vampires
Entité n°2 : Renard du nom de Loxo
MessageSujet: Re: Dans l'oeil rouge de la nuit marine [PV Tom] Dim 9 Sep - 22:17

Josh écouta attentivement les répliques de Tom, il fallait dire que le veille homme avait de l'humour, chacune de ses remarques lui arrachait un sourire voire même un petit rire en coin. Il faisait ces libérations pour lui aussi apparemment . Eh bien, il le faisait aussi pour veiller sur le jeune lycan pensa Josh. Mais que faire, que faire, les dernières paroles de Tom le rendait perplexe, et si cette femme, Liliana avait mis en place un piège pour attirer Josh, le vendre ou même le donner à la police.

-Moi, tendre à un piège à ce jeune homme . Mais pourquoi faire voyons, il serait inutile de piéger un homme si courageux que lui, rare sont les hommes à oser faire ce qu'il fait, surtout que Josh ne dépasse pas la vingtaine. Et ces hommes sont bien trop fort pour moi, je ne pouvais pas les vaincre à moi tout seul, ni même avec le groupe, sinon des casseroles, quilles, et autres objets nous ne faisons pas le poids face à des glaives, couteaux, pistolets. Nous ne sommes pas si fort sur vous Tom, et moi je suis une frêle jeune femme.

Le ton de Liliana était resté neutre, une pointe de surprise sur le visage, la jeune femme semblait avoir l'habitude de ce genre de situation, le timbre de la voix de la directrice du cirque rassura les craintes de Josh, mais ses entités ouvrèrent la gueule, ce qui n'était pas arrivé depuis une longue heure.

*Il faut rester méfiant Josh, Tom est vieux et sage, il pense avoir flairé la piste du piège, reste sur la défensive, mais pas autant que Tom, sinon elle aussi, cette Liliana sera sur sa propre défensive* dit Loxo dans l'esprit du forgeron.

*Sinon, tu peux la tuer tu sais, puis faire genre qu'elle a eu un malaise foudroyant. Hein Josh, tu peux aussi le faire non .* Susurra la voix du grand loup Jace.

*Non, je vais faire ce qui me semble le mieux, et vous n'y feriez rien est clair vous deux ?* La voix du jeune homme était sans réponse possible, il ne voulait que Jace ou Loxo interviennent dans cette situation délicate.

-Bien, fit Josh, donne-moi ta version, pourquoi et que veux-tu faire pour tes animaux, car tu aurais pu t'en débarrasser dans les égouts ou autres, quoi que... un lion dans les égouts c'est difficile. Le lycan soupira de son ânerie et reprit. Mais tu m'as bien compris n'est pas ?

La lycane acquiesça avec un sourire en signe de confirmation.

Josh été pensif, il était venu ici avec Tom pour délivrer les animaux, combattu de nombreux gardes, ce qui coûta cher au vieux marin, il ne voulait qu'il soit blessé, le jeune lycan se sentait coupable, il aurait dû prévoir qu'il homme si sage était plus rusé que musclé. Il se traita mentalement d'idiot, à présent il ne savait pas s'il fallait délivrer les animaux ou bien attendre que Tom soit remis de ses blessures
.

*Mieux vaut attendre que Tom soit de nouveau capable de marcher seul, si jamais on perd notre pilote, on peut dire adieux aux sauvetages, et je ne veux pas que tout ça se produise, cependant, le vieux marin ne peut être ramené à pied, ni sur le dos d'un loup. As-tu une solution à ce problème Josh ?* Demanda Loxo d'une voix inquiète.

*Je sais tout ça Loxo ! Je sais, je ne sais pas quoi faire, mais je pense que partir, laisser le temps à Tom se soigner serait une bonne idée, si ce cirque n'est pas parti, on pourra toujours revenir pour délivrer les animaux.* Fit Josh, le ton contrarié.

Il avait pris sa décision, il devait repousser la date de libération des animaux.


-Bien, Tom, vu ton état, tu ne seras pas en mesure de conduire ton bateau avant deux semaines au moins... dit-il en regardant le marin. C'est embêtant à dire mais... il regarde Liliana. Tom et moi allons devoir partir, ces gardes qui ont de leur plein gré envahit le cirque on mit à mal le marin qu'il est. Il soupira. Nous repasserons d'ici deux semaines dans la nuit, ou bien moi seul si Tom n'a pas le forcé de sortir, puis, vous et moi, il pointa du menton Liliana, nous escorterons les animaux jusqu'à l'embarcation de Tom. Cela vous va-t-il ?

-Bien sur, je comprends parfaitement que vous deviez vous reposer Tom, je ne tiens pas à ce que vous mourriez, vous êtes un élément-clef pour la délivrance des bêtes. Je vous raccompagnerais avec ma calèche. Cela vous va-t-il bon ? Demanda la lycane, même si son ton était sans réponse, le vieil homme ne pouvait pas refuser, sinon il allait passer ses prochaines semaines dans son chapiteau.

Josh sourit, finalement Laliana ramènerait Tom chez lui, il n'avait plus qu'à s’éclipser. Pour revenir dans deux semaines et amener les animaux au marin pour qu'il puisse les embarquer dans son navire puis partir avec pour destination l'Afrique, qu'il devait être magique de voyager dans ce continent, un lieu où la nature et l'homme se mêlent, ou ils vivent en cohabitation avec les autres êtres vivants. Un lieu où il doit faire bon de vivre, un air pur et chaud qui vous dore la peau à longueur de journée. Une vie de rêve, mais les inconvénients peuvent en décourager, le manque d'eau, de nourriture, le risque d'être mangé par les animaux, il est vrai qu'il y a meilleure vie que de finir croquer par une lion, dévoré par un crocodile pendant que l'on se toilette dans un des rares fleuves qui à la chance d'avoir de l'eau.

Josh se leva et regarda Lialiana
.

-Il est temps pour nous de nous quitter, j'espère que Tom sera encore en vie lorsque j'irais voir chez lui, s'il n'y est pas, je viendrais avec plaisir vous égorger pour m'avoir piégé. Est-ce clair Lialiana ? Ses paroles étaient sérieuses et le timbre de sa voix avait pris en émotion, une émotion de colère. Entre deux mèches de cheveux qui cachaient ses yeux, son œil gauche reprenait quelques couleurs rougeâtres en évoquant la disparition de son allié marin.


-Ho ! Comme c'est dommage, moi qui voulais converser un peu plus avec vous Josh, c'est fort regrettable. Mais nous nous voyons dans deux semaines donc, oui. Elle sourit quant à la remarque de Josh. Pourquoi ne serait-il pas chez lui demain ? Avez-vous peur que je le tue et le jette dans la tamise ? Non, ce n'est pas dans mes manières, loin de là. Elle regarda Tom. Je vous ramène chez vous n'ayez crainte.

Josh se leva, remit chacune de ses armes à leur place, ses grappins, son glaive, et le pistolet à percussion qu'il avait trouvé, une merveille pensait Josh, il en était fier. Ses pas l’amenèrent en dehors de la tente, où il sourit en voyant que la scène de bataille était lavée de toute trace de lutte, comme si le temps avait avancé à l'envers pour effacer les traces d'une confrontation inégale. Il traversa le cirque, il était tellement bien rangé, on pourrait croire qu'il ne se passe jamais rien, pas de bousculade, pas de mêlée générale, rien. Juste un cirque normal ou une vie normale sans problème s'y déroule. Il n'y a aucun moyen de savoir ce qui s'est passé quelques heures plus tôt si l'on n'était pas présent.

Il passa la porte du cirque, se dirigea à droite lentement et commença une course folle en se transformant en renard, les premiers rayons du soleil venaient se poser sur le poil orangé du mammifère, mais ce fut pour peu de temps car Loxo décida de partir par des chemins plus sombres, son pelage attire le regard et il riquerait des ennuis si jamais on le voyait. Un renard près d'un cirque alors qu'un homme en armure orange, comme un renard s'amuse à libérer des animaux, c'était étrange, il risquait donc d'être pisté par des policiers ou autres.

C'est ainsi que Josh Aéris disparut en Londres, on le vit quelques heures ensuite à forger tranquillement dans sa forge, occupé à faire une belle dague pour un aristocrate.


[HRP: Je te laisse gérer Liliana et la manière dont Tom revient chez lui.
Suite de Josh à définir/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le vieux Tom
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 20/11/2007
Nombre de messages : 20
Race : Humain
Classe sociale : Ouvrier
Emploi/loisirs : Marin pêcheur
Age : 56
MessageSujet: Re: Dans l'oeil rouge de la nuit marine [PV Tom] Jeu 13 Sep - 13:45

Tout était apparemment dit, Josh avait les réponses à ses questions du moment et il ne restait plus qu'à patienter pour exécuter leur mission en toute sécurité. Mais tout était-il réellement dit ? Tom ruminait de sombres pensées. Si cette Liliana pouvait abuser de la curiosité et de la gentillesse de Josh, lui ne l'entendrait pas de cette oreille. Elle avait beau baisser les yeux, acquiescer à chaque réplique du jeune homme et jurer qu'elle ne lui tendait pas de piège, elle n'avait pas répondu une seule seconde aux questions que Tom lui avait posées. Pourquoi libérer les animaux seulement maintenant ? L'excuse des ''gardiens'' était bien trop légère pour que le vieux marin lui accorde tout son crédit. Et puis, elle n'avait absolument pas réagit quant à son indignation au sujet de la vieillesse des bêtes, exploitées pour ensuite être relâchées dans la nature. C'était une forme d'esclavage pour Tom. Utiliser les animaux pour se faire de l'argent et prospérer tranquillement pour finalement s'en débarrasser une fois leurs jours comptés...c'était bien égoïste !

Pour Tom, cette femme savait ce qu'elle faisait. Peut-être était-il bien trop suspicieux ? Mais la prudence était toujours préférable à la naïveté. Le vieux marin s'était toujours méfié des femmes, comme des sirènes que les aventuriers rencontraient dans les lagunes obscures. C'était des tentatrices et des maîtresse de la manipulation. Liliana en jouait d'ailleurs un peu trop à son goût. C'était une ''frêle jeune femme'' ? S'il avait été borgne, nul doute que Tom aurait retrouvé la vue avec pareils mots ! S'avancer de la sorte en exposant sa soit-disant faiblesse dû à un sexe ingrat dans l'art de la guerre, c'était une technique fourbe et moisie pour se faire passer pour un ange quand bien même des ailes rouges dépasseraient de son corsage.
Mais Josh semblait avoir confiance, ou du moins lui accorder en même temps que sa méfiance une partie de sa confiance. Il la menaçait gentiment, sans dépasser les limites de la bienséance, pour s'assurer un maintient tacite de leurs engagements respectifs. C'était un Lycn, comme elle, et Tom n'excluait pas la possibilité qu'il puisse connaître des choses à son sujet qu'il ne pouvait pas lui-même comprendre à cause de son statut d'humain. Qu'en savoir ? Peut-être qu'ils se parlaient par la pensée ? Peut-être qu'ils échangeaient des odeurs comme les animaux ? La peur, l'hypocrisie, la hargne...peut-être que ce genre de créature les ressentaient tout simplement dans l'air. Josh avait peut-être confiance grâce à ses dons. Tom accepta finalement de lui laisser le bénéfice du doute. Décision qui lui coûtait mais décision nécessaire à la suite des opérations. Et de toute façon, Josh commença bientôt à lui faire comprendre que son état physique allait être un fardeau.

Le vieux marin tiqua violemment à sa remarque.


- Je sais que je ne suis plus tout jeune et que c'te foutue côte me fait douiller un max, mais je peux conduire mon bateau !

Les regards et les paroles qu'échangèrent les deux Lycans firent fléchir le vieil homme.

- Bon...c'est sûr que j'irais moins bien...Il vaut mieux que j'attende d'y voir un peu plus clair...

Au fond, le vieux marin souffrait fortement de sa côté cassée. Il avait besoin de soins, c'était certain, et quoi qu'il en pense, son corps ne pourrait pas supporter longtemps de rester debout à la barre d'un bateau dont la cargaison serait des animaux de cirque. Évidemment, il avait besoin de repos. Mais il ne pouvait pas non plus s'empêcher de vouloir passer pour plus fort qu'il était. Sa jeunesse lui avait apporté une certaine assurance dans ses capacités physiques. Il avait écumé les mers et combattu dans des conditions épouvantables. Aujourd'hui, il était à terre avec une simple fracture. C'était pitoyable. L'âge, malheureusement, agissait bel et bien sur lui.

- Deux semaines ? Répéta-t-il à la proposition de Josh. Deux semaines ? Mais c'est long ça gamin...Bon d'accord. Je rentre chez moi...je soigne cette vilaine bosse et on se retrouve ici...si la miss ne s'est pas barrée avec les bestioles...

Il jeta un regard louche à la jeune femme. Il n'avait pas confiance en elle, mais il était prêt à lui accorder un minimum de crédit si Josh partait du principe qu'elle était de bonne fois.
Josh menaça une dernière fois Liliana quant à la vie de Tom. Le vieux marin sourit discrètement. Cela le faisait rire qu'une jeunot le considère autant pour quelques escapades dans la nature et quelques animaux trimbalés jusqu'en Afrique. Cela lui faisait chaud au cœur, il devait bien le reconnaître. Se tenant les côtes, il rit doucement :


- Prenez garde miss, c'est un homme de parole ce petit-là !

Ramenant son regard dans celui de Josh, il lui sourit.

- T'en fais pas l'renard, j'ai encore quelques dents pour la mordre si elle tente de me liquider.

Le vieux marin se redressa et donna un coup de tête vers l'entrée de la tente.

- En parlant de liquider, il faudrait voir à ce que la bataille de ce soir ne s'ébruite pas. Comment allez-vous faire pour planquer les autres corniauds qu'on vient d'étaler-là ?

Le regard de Liliana fut presque amusé. Apparemment elle avait son idée.

- Bof, fit le vieil homme en se rallongeant, moi, du moment que les gars sont sain et sauf, même s'ils méritent de crever comme des raclures, tout me va...

Josh fut alors sur le départ. Le vieux marin se redressa et lui adressa un signe de la tête avant qu'il ne s'échappe sous sa forme renarde.

- Hé gamin ! Vient donc boire un coup à l'occasion ! J'ai du bon thé à te faire goûter !

Un clin d'oeil et c'était dit. Tom ne comptait pas attendre deux semaine pépère dans sa cabane pour ne retrouver Josh qu'ici pour le déménagement des animaux. Il fallait qu'ils se revoient avant pour parler de choses et d'autres. Le jeune homme était très occupé, ça le vieux marin l'avait compris, et il était surtout assoiffé de liberté. Mais pour que leurs plans réussissent, ils se voyaient régulièrement. Échanger quelques paroles, rire de quelques blague, partager un cake et songer à leurs futures actions : c'était ça aussi qui motivait le vieux marin. Il était seul, cruellement seul, depuis qu'il était installé à Londres. Josh lui apportait un semblant de vie active, une étincelle dans son vieux cœur rongé par la rouille et le sel. Il l'aimait beaucoup, c'était comme un fils qu'il n'aurait jamais.

Une fois que Josh fut parti, Tom se bougea pour revenir dans une position assise. Il ne l'avait pas fait jusque là pour cacher au jeune homme sa souffrance. Ainsi redressé, le vieux marin poussa un gémissement de douleur en se tenant les côtes.


- Mf...Miss...fit-il à Liliana. J'espère que vous ne comptez réellement pas me faire la peau parce que là c'est le bon moment je dirais...

Tom rit un peu et souffrit.

- Votre charrette est prête ? Je ne suis pas contre...

Il en fallu de peu pour que le marin ne s'écroule à nouveau. Pour Josh, il avait fait des efforts exceptionnels afin de lui dissimuler au maximum ses douleurs. Mais parler l'avait épuisé.
Avec l'aide de Liliana et des gens du cirque, il fut installé dans le cab de la demoiselle. Tom regarda rapidement dehors: tout était calme, il n'y avait plus une trace de leur lutte. Où étaient donc passé les gardiens assommés? Un soupir souleva son torse blessé.
Pendant le trajet, Tom sommeilla.

Une fois arrivés sur les quais, les gens du cirque l'aidèrent à regagner sa cabane de bois et de taules. Liliana prit un air soucieux. Finalement, peut-être qu'elle n'était pas si mauvaise que cela. En tous cas, nul ne porta atteinte au vieux marin. Une fois assit sur une de ses chaises vermoulues, Tom demanda simplement qu'on l'aide à se défaire de sa chemise et à bander son torse. Ce fut vite fait, et bien fait. Même si les gens du cirque n'étaient pas des experts, on sentait que c'étaient des personnes habituées à se débrouiller seules. C'était ce type de personne qui savait gérer toute circonstance.

Après quelques remerciements, le vieux marin laissa partir les membres du cirque. Cependant, avant que Liliana ne sorte, il lui adressa ces derniers mots :


- Josh est quelqu'un de bien, miss...Un peu sur les nerfs, c'est vrai, mais c'est quelqu'un de bon au fond...Il faut en prendre soin...Ne le blessez pas, jamais, ou vous aurez affaire à moi.

Liliana ne répondit que par un sourire. Tom ne su qu'en penser.
Ils s'étaient arrangés pour que dans deux semaines exactement les animaux soient libérés. Pour le moment, le cirque devait jouer en attendant, histoire que sa présence à Londres ne soit pas rendue plus louche qu'elle ne l'était déjà à cause de sa nature itinérante. Puis, dans deux semaines ils se retrouveraient tous. Tom tiendrait prêt son bateau à aube, cage installées à l'arrière et dans les cales, pour recevoir de Liliana et sa troupe les animaux. Il faudrait agir la nuit ou le matin très tôt pour éviter d'éveiller les soupçon de la population et de la milice. Pour transporter les animaux jusqu'aux quais, il leur faudrait des caisses, des cab, des véritables diligences, cela allait être une véritable expédition. Il fut convenu que les plus petits animaux seraient transférés par les membres du cirque de façon discrète dans des paniers et cages d'osier tandis que les plus gros comme les lions, éléphants et autres monstres de la nature seraient amenés par les roulottes habituelles, bardées de fer. Cela se verrait, c'était certain, mais une fois que les animaux seraient chargés dans le bateau, plus rien ne pourrait les arrêter.


[HRP/ Suite de Tom chez lui, un jour, quand tu veux Josh, no soucis! Wink/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dans l'oeil rouge de la nuit marine [PV Tom]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Un grain de sable dans l'oeil [PV James]» Un ado dans l'obscurité lumineuse de la nuit [libre]» La flèche qui ne perça pas que l'oeil de boeuf (Pv Camelle)» Dans un hôtel de luxe, nuit de noce ![Délire, PV ELISE xD]» Dans l'Ombre de la Buse [PV ombre et Buse]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Piccadilly et St James's :: Paulo's park-