L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

God Child, un manga de Kaori Yuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: God Child, un manga de Kaori Yuki Mer 21 Nov - 23:21

God Child

Présentation
Je devrais d'ailleurs plutôt dire «Comte Caïn», puisqu'il s'agit de la série complètement la partie «God Child» est la plus connue, car la plus récente.
Comte Caïn est un manga assez ancien, dessiné par Kaori Yuki, puisque la parution du premier tome remonte à 1992.

Initialement, la série comptait 5 tomes:

-La Juliette Oubliée
-L'Éclosion
-Kafka
-La marque du Bélier Rouge 1
-La marque du Bélier Rouge 2

S'ensuit une longue pause, durant laquelle l'auteur écrira le manga Angel Sanctuary (qui est super cool aussi, au passage!)
Une période de 10 ans s'écoule avant que l'auteur ne reprenne son ancienne série, sous le nom de Comte Caïn 5: God Child, qui compte 8 tomes supplémentaires.

Un petit mot sur Kaori Yuki, tout d'abord! Peut-être que ce nom ne vous dit rien, car elle est bien moins connue que les auteurs de One Piece, Black Butler ou encore Dragon Ball.
Mais elle a connu son succès et excelle dans l'art du manga glauque, sombre et gothique. Un vrai régal pour les amateurs du genre! Personnellement j'ai lu toutes ses oeuvres, et je ne suis pas déçue, c'est un vrai bonheur, il y a de l'humour, de la tendresse, de la violence et de la cruauté aussi, rien n'est jamais tout blanc ou noir!
Seul bémol: Son dessin peut être difficile à aborder pour certains, et ses intrigues sont souvent si complexes qu'il faut relire certains tomes plus d'une fois. (Je prends l'exemple d'Angel Sanctuary, le premier manga d'elle que j'ai lu... La fin est très difficile à comprendre, c'est un peu dommage!)

Mais revenons à Comte Caïn!
Angleterre, 19ème siècle. Caïn est un enfant maudit. Né de l'union contre nature entre son père Alexis et sa tante Augusta, il est brimé, rejeté et dénigré par sa famille. Détesté par son père, il est régulièrement battu, et personne ne lui adresse la parole, pas même ses domestiques.
Ne supportant plus cette situation et après la mise en garde de sa mère, Caïn empoisonne son père avec de l'arsenic. Croyant Alexis mort, Caïn reprend le titre de Comte et les rênes de la famille Hargreaves.
Le jeune homme trouve du réconfort auprès de son majordome, Riffel (allias Riff pour les intimes), qui l'aide à se relever et le soutient en toutes circonstances.
Mais tout ceci n'est qu'un début. L'action principale du manga se déroule bien des années plus tard. Caïn a alors 17 ans, et il s'est déjà une certaine réputation au sein de l'aristocratie londonienne. En bien car il représente l'un des meilleurs parti pour les demoiselles en âge de se marier... Et en mal car il a une bien étrange passion: On le surnomme le Comte des poisons en raison de son affection morbide pour toutes les décoctions mortelles.

Avec son fidèle majordome, Caïn résout de nombreuses affaires criminelles et plutôt louches, qui l'amènent à rencontrer Jezabel Disraeli, un mystérieux médecin. Caïn apprend par celui ci que son père est toujours en vie, et qu'il prépare un bien sombre complot. Caïn se donne alors corps et âme pour arrêter son père.

Et je ne vous en dit pas plus, sinon je vais tout vous raconter! Je pourrais passer des heures à parler de ce manga... *o*
Un petit point s'impose sur les personnages, à présent!


Cain C. Hargreaves


Vous l'aurez comprit, c'est lui le héros! Né d'une union incestueuse, il n'est pas très apprécié au sein de sa famille et ne connait ni l'amour d'un père, ni celui d'une mère. Il n'a que Riff, et sa demi soeur Maryweather. Doué d'une grande intelligence et d'un charisme sans nom, entend bien démêlé les ficelles tirées par son sadique de père! Caïn n'est ni fondamentalement bon, ni fondamentalement mauvais. Il lui arrive de faire preuve de cruauté quand la situation l'exige, mais il reste du côté des plus attachants!
Il tient son nom du personnage biblique Caïn, premier assassin de l'histoire de l'humanité.


Riffel Raffit


Plus souvent appelé Riff, il est le majordome de Caïn. Il connait tout de son maître, et on peut presque les considérer comme père et fils. (Selon certains, leur relation serait tout autre, mais je préfère mon interprétation, na! >w<) Riff cache en réalité de nombreux secrets, mais si je vous les dévoile... Ils ne seront plus très secrets!


Maryweather Hargreaves


Caïn la rencontre alors qu'elle fait la manche dans la rue, orpheline. Elle tient à lui prouver qu'ils ont le même père et, la croyant, Caïn l'adopte et la considère comme sa petite soeur. Elle est probablement le seul rayon de soleil dans son existence faite d'ombre! (ouais je poétise la chose...) C'est une petite fille enjouée et innocente, ça change des autres!


Jezabel Disraeli


<3 Il a droit au bonus du petit coeur, parce qu'il est juste wonderfull et trop cool! C'est un médecin étrange, qui pratique des expériences un peu douteuses sur les gens (sorcellerie, potions miracles qui dévisagent, énucléation, ce genre de choses!). Amoureux de son scalpel, il s'en sépare rarement et semble toujours avoir envie de s'en servir pour arracher les yeux de Caïn. C'est le grand amour entre eux et pour cause: Ils sont demi frères. Jezabel voue une haine sans bornes à Caïn, et sert fidèlement Alexis... Du moins au début. Déçu par la race humaine toute entière, c'est un fervent défenseur des animaux, qui punie très sévèrement la mort de l'un d'entre eux.
Jezabel est relativement fou, un peu instable par moments, cruel et sadique, cynique au possible, fétichiste des yeux mordorés et a le coeur empli de haine. En somme il est adorable! <3
(Et si vous me dites qu'on peut voir un vague air de famille entre lui et Wynn bah... Heu... Ouais, je l'admet c'est fait exprès. *o* Si Wynny n'avait pas de bouc, Jezabel serait mon avatar attitré!)


Alexis Hargreaves


C'est le père de Caïn et aussi le principal antagoniste de la série. Éperdument amoureux de sa soeur Augusta, il se reproche bien des choses à son sujet et dénigre totalement son fils. C'est un homme froid et sans pitié, cruel, qui n'hésite pas à tuer ceux qui se mettent sur sa route. Il est le fondateur et Card Master de la société secrète Delilah.
Je ne vais pas vous en dire beaucoup plus, car il y a tant de choses à apprendre sur lui en lisant le manga que ce serait gâcher la surprise.


Michaela


Il s'agit en réalité d'une poupée mortelle créée par Jezabel à l'image de Suzette, la regrettée cousine de Caïn. Créée pour plaire à Caïn, elle ne cessera jamais de lui tourner autour, et fait preuve de beaucoup d'égoïsme, d'égocentrisme et de méchanceté à l'égard de tout ceux qui tiennent à Caïn.


L'organisation Delilah


Un genre de secte dirigée par Alexis Hargreaves. Tous ses membres ont une particularité hors du commun, mais il sont souvent fous ou encore désespérés.
Les membres les plus éminents portent le nom d'une arcane majeure du Tarot divinatoire (la roue de fortune, la mort, le diable...), les rangs inférieurs portent des arcanes mineures, et les simples exécutants des chiffres.
(J'aime beaucoup l'idée d'utiliser le Tarot pour l'organisation!)


Mon avis positif
Voilà voilà! J'ai encore trop parlé, je suis trop bavarde, mais en écrivant... Scrogneugneu...
Bref! Voici mon avis positif sur ce manga:

Ce n'est pas compliqué, c'est un vrai bonheur à lire! Je l'ai lu pour la première fois il y a 5 ans, et je le relis régulièrement parce que je ne m'en lasse pas! L'univers est riche et complexe, très sombre et glauque, comme je les aime! On ne s'ennuie pas en le lisant, il y a des retournements de situation partout... Les personnages sont tous attachants, mêmes les plus abjectes comme Alexis, et l'histoire nous prend vraiment aux tripes! On a envie de suivre tous les personnages jusqu'au bout, même si on se doute bien que certains vont perdre des morceaux! Je le conseille vivement à tous les amateurs de manga sombres ou encore les férus d'époque victorienne! Jetez vous dessus!
Pour ceux qui auraient lu Black Butler, je pense que ce dernier est très inspiré de God Child, pour la base (le Comte maltraité, le majordome, le style...)


Mon avis négatif
Heu... Alors là je sèche... Je n'ai pas grand chose à dire en mal, ce manga est génial! Peut-être, comme d'habitude, certains éléments un peu flous, un enchainements de situations un peu trop rapide qui perd le lecteur en route, mais on finit par s'y retrouver! Et surtout cette fin... Mais cette fin! Je ne dirais pas que c'est un point négatif mais voilà... Cette fin, quoi... J'me tais avant de tout vous dire! Et puis bon soyons honnête, il faut aimer le style (même si c'est un manga assez sombre ça reste du Shojo), et les histoires sombres et complexes!

Quelqu'un d'autre l'a lu, ici? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

God Child, un manga de Kaori Yuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Fruit & Techniques d'Akito» Les enfants loups, Ame et Yuki.» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...» Yuki Hoseki ... [refusée]» Deniss Owen présentation[Validée par Yuki Hoseki]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Au delà de l'Ombre (HRP) :: Le Salon des joueurs :: Littérature-