L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

La compagnie des loups.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Fye Flowrith
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 55
Race : Loup-garou
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Historien /visiter les loups
Age : 316
Age (apparence) : 24
Résistance mentale : 3 sur 5
MessageSujet: La compagnie des loups. Mar 15 Avr - 1:12

[Premier Rp de Fye ]

Il faisait nuit. La lune gibbeuse à ce moment du mois reflétait ses rayons lumineux dans le zoo silencieux. Fermé à cette heure tardive seul un jeune homme blond était debout devant une cage, le regard brillant posé sur les loups enfermés derrière les barreaux de cette prison. Fye venait souvent à cet endroit lorsque la nuit le lui permettait, le jeune homme admirait les loups blancs dans leur cage, réduisant ainsi sa solitude. C'était en fait les seules bêtes dans ce zoo qu'il pouvait approcher sans que les animaux à l'intérieur de la cage montrent leur peur en rugissant ou en grognant. Fye faisait surtout référence au singes que quand le jeune homme s'approchait trop près de la cage les petits primates commençaient à hurler de leur cris perçant et frappant le sol de leur petit poings. Fye ne trouvait cela que dérangeant, il trouva la compagnie des loups beaucoup plus intéressantes et de plus les loups étaient comme sa famille. Fye évitait tout contacte humain surtout en ce qui concernait les femmes, il était trop horrifié à l'idée qu'il retrouve sa compagne morte par sa faute. Tout en remuant ses pensées noires comme l'encre, Fye passa la main entre les barreaux de la cage et l'un des loups se laissa flatter avec un léger grognement de bonheur. Depuis qu'il s'était fait mordre Fye se réfugiait ici, il prit une fleur sauvage qui poussait près de l'enclos et laissa son parfum léger enivrer les sens du loup-garou.
Fye se retourna lorsqu'il entendit un bruit derrière son dos, il afficha un léger sourire quand il remarqua un chien errant. Fye afficha un léger sourire tandis que les loups s'agitaires à l'arriver du chien, l'animal semblait blessé. Fye s'approcha du chien qui lacha un japement appeuré, mais il n'arrivait plus a marcher sans lacher un petit gémisement de douleur. Fye appaisa le chien resemblant à un golden retriver, il soulagea la patte du blessé. Il allait déchirer un morceau de sa chemise quand une odeur particulière agressa ses narine, il ne savait trop si s'était un humain ou un vampire, l'odeur de la fleur sauvage toujours présente. Le jeune homme se leva, sur ses gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkness.darkbb.com/index.htm
Lana Stanakov
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 20/02/2008
Nombre de messages : 29
Race : Humaine
Classe sociale : Ouvrière
Emploi/loisirs : Alchimiste
Age (apparence) : 21
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Ven 18 Avr - 15:33

Cela faisait quelques minutes qu’elle observait le jeune homme. Frappée par ses cheveux clairs aux premiers abords, elle avait constatée avec stupeur qu’il ne craignait pas la morsure des loups et les caressait même sans produire chez ces animaux sauvages le moindre grognement ni découvrir chez eux leurs dangereuses canines. Intriguée, elle était restée là, cachée dans ces buissons quelques peu épineux, pour l’observer. Un chien était alors arrivé et Lana avait craint qu’il ne la découvre ou renifle trop de son côté dévoilant ainsi sa cachette. Soulagée, elle le vit s’éloigner plutôt vers le jeune homme : il était blessé et sans attendre, elle assista à la réaction salvatrice de l’inconnu. Cet homme aimait les bêtes, c’était flagrant…mais quelle adresse ! Quelle gentillesse ! C’était peut-être un des gardiens du zoo, cela aurait expliqué ses rapports privilégiés avec les loups.

Le froncement de sourcils du jeune homme et sa soudaine mise en garde lui indiquèrent qu’il avait sentit sa présence. Lana s’était faite repérer et ce étrangement malgré sa grande discrétion….Résignée, elle écarta les buissons et se tint, droite et méfiante, le visage grave. Lentement, elle s’avança et resta à distance respectable de l’homme et du chien gémissant. Elle hésitait à parler, ne sachant que dire ni que faire si cela venait à tourner mal. Si c’était un gardien, elle était en tord : sa présence dans le zoo n’était pas normale à cette heure et elle allait être suspectée de vol ou d’autres faits envers les animaux. Prête à s’enfuir ou à répondre avec violence, elle osa parler la première:


- Bonsoir...

Etant plus proche, elle pouvait mieux voir les détails de l’homme. Il était beau et même si Lana n’avait aucune véritable notion concernant la beauté des hommes et qu’elle était hermétique à l’amour depuis toujours, elle en était un peu troublée d’autant qu’il semblait avoir un peu près son âge. Si c’était un gardien, c’était un assistant ou un expert du gardiennage et des relations animales qui s’était révélé très tôt au monde.
La jeune polonaise remarqua que ses vêtements étaient très classes et elle songea un instant qu’il était noble ou grand bourgeois. Cela lui fit hausser un sourcil : forcément si c’était un gardien c’était un bourgeois et si son âge était si peu avancé pour un tel travail c’est qu’il avait réussi à avoir ce post en l’achetant...
Elle croisa de ses yeux bruns ceux du bel homme : malgré la demi obscurité qui régnait dans le zoo, elle pu clairement constater à la lueur de la lune presque pleine que ses iris étaient d’un bleu azuré qui relevait encore plus son charme. Son visage, fin et clair, était encadré de ses cheveux blonds en bataille qui avaient tant intrigués Lana : elle appréciait sa coupe quelque peu négligée…d’ailleurs, elle aussi avait les cheveux en bataille…c’était un point commun futile mais que la jeune femme avait remarqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fye Flowrith
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 55
Race : Loup-garou
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Historien /visiter les loups
Age : 316
Age (apparence) : 24
Résistance mentale : 3 sur 5
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Sam 19 Avr - 3:01

Ses avec une surprise dissimulée que le bourgeois regarda la jeune femme sortir des buissons. Il se leva, laissant le chien se diriger vers un endroit sombre où on ne voyait que son pelage doré. Fye remarqua son hésitation, il souriait gentiment, ses yeux bleus saphir posés sur la jeune femme. Il remarqua à peine le grognement irrité des loups derrières lui, Fye était intrigué par la nouvelle arrivante. Que faisait-elle dans cet endroit au milieu de la nuit? C'est vrai qu'il n'était pas en meilleure position pour le fait d'être dans le zoo à cette heure tardive. Fye détailla la demoiselle sans vraiment que cela paraisse, il lui répondit de sa voix claire où résonnait quelques notes de bonnes humeurs.

-Bonsoir...Si je puis me permettre cette question, pourquoi une si jolie dame entre par effraction dans un zoo où ce qu'il y a de plus intéressant à y voir ce passe le jour?

Fye ne croyait pas qu'elle fût une gardienne ou un employer du zoo, elle n'aurait pas eu cette approche si cela aurait été le cas. Le loup-garou gardait toujours son sourire remplit de charme, ses yeux reflétaient leur éternelle lueur bleue saphir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkness.darkbb.com/index.htm
Lana Stanakov
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 20/02/2008
Nombre de messages : 29
Race : Humaine
Classe sociale : Ouvrière
Emploi/loisirs : Alchimiste
Age (apparence) : 21
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Dim 20 Avr - 13:47

Lana regarda avec suspicion l'homme. Il semblait être comme elle: un étranger du personnel du zoo et un promeneur nocturne mais il valait mieux rester méfiant avec tout ce que l'on entendait dans les rues en cette sombre époque...
La jeune femme pencha la tête sur le côté et hésita à répondre: peut-être entraverait-il ses recherches si elle lui dévoilait la raison de sa venue ! Et puis, ce qu'elle avait fait était parfaitement illégal. Finalement, elle se résolu à dire la vérité: elle était bien assez sûre d'elle pour se le permettre et puis...l'homme ne lui semblait pas hostile du tout voire même amical.


- Je recherche une...un animal que j'ai perdu récemment...C'est une sorte de boule de poil rousse qui laisse derrière elle de la poudre mordorée...

Son histoire allait certainement la faire passer pour une folle qu'elle n'était pas. Elle haussa les épaules et sourit à l'inconnu.

- Si vous l'avez vu vos informations me seraient utiles.

L'alchimiste ne pouvait s'empêcher de détailler continuellement l'homme: et lui, que faisait-il dans un endroit pareil à cette heure tardive ? Etait-il juste venu se faire une balade gratuite pour voir quelques bêtes ?

- Et vous ? Qu'est-ce que vous faites là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fye Flowrith
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 55
Race : Loup-garou
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Historien /visiter les loups
Age : 316
Age (apparence) : 24
Résistance mentale : 3 sur 5
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Dim 20 Avr - 17:44

Fye fût à peine surpris par l'animal que cherchait cette jeune femme, il ne doutait pas que peut-être d'autres créatures pouvaient exister puisque lui-même n'était pas tout à fait humain. Un vent froid joua dans ses cheveux blonds, définissant encore plus le fait qu'il ne se coiffait pratiquement jamais. Fye n'avait pas vue la petite bête et ses avec un sourire désolé qu'il lui répondit:

-Je suis navré, mais je ne l'aie malheureusement vue nulle part, mais si je le voie vous pouvez être sûr que j'essayerais par tous les moyens à vous le faire savoir.

Fye était intrigué, à quoi pourrait bien ressembler cet animal? Il ne posa pas de questions, respectant le fait qu'elle ne voudrait peut-être pas en parler, surtout qu'ils étaient parfaitement étrangers. Il pensa à la question qui lui fût posé, il ne savait trop quoi répondre. Lui dire qu'il faisait du social avec les loups? Elle le trouverait certainement idiot ou encore elle pourrait penser qu'il était un loup-garou si elle connait l'existence de cette race. Il lui répondit, d'un ton où l'amusement était dominant.

-Je socialise avec les loups, ils sont plus amicaux et intelligent que la plupart des humains que j'ai vues jusqu'à présent, bien sûr je ne vous compte pas dans cette catégorie.

Il regarda Lana, son sourire était resté le même, mais ses yeux brillaient d'une lueur malicieuse qui contrastait étrangement avec la douceur de son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkness.darkbb.com/index.htm
Lana Stanakov
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 20/02/2008
Nombre de messages : 29
Race : Humaine
Classe sociale : Ouvrière
Emploi/loisirs : Alchimiste
Age (apparence) : 21
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Sam 26 Avr - 13:35

Toujours suspicieuse, car elle l'était par nature, Lana sourit néanmoins au jeune homme lorsqu'il lui parla des loups et de ce qu'il pensait des humains. Son regard brun quitta l'azur des yeux de l'inconnu pour se perdre dans la cage où certains des loups tournaient en rond tandis que d'autres attendaient, couchés, qu'un soleil matinal les revigore.

- Oui...ce sont des créatures fascinantes...Enfin je trouve. Fit-elle avec un air nostalgique faisant mine d'ignorer sa dernière remarque la concernant.

Elle s'approcha un peu de la cage pour mieux discerner dans l'ombre la beauté des nobles bêtes mais bien vite elle reporta sont attention sur le jeune homme. Elle était peu sociale et se risquait rarement dans des conversations avec des gens mais cet homme-là l'intriguait d'autant que leur rencontre se passait dans ce lieu étrange et ce, très tard le soir...

- Avec toutes les rumeurs qui circulent, je ne sais pas si c'est très prudents de se trouver là!

Le petit haussement d'épaules qui suivit sa phrase et son soupir montra clairement qu'en réalité elle n'avait pas peur d'être là et surtout qu'elle voyait avec une nonchalance certaine les dangers de Londres la nuit.

- D'ailleurs en parlant de prudence, au cas où vous trouveriez mon animal, je vous conseille fortement de ne pas le toucher: non seulement il mord mais en plus la poudre qu'il laisse derrière lui peu provoquer...bien des douleurs...

La jeune femme revint vers l'homme en s'éloignant de la cage et lui tendit une main.

- Et sinon moi c'est Lana ! fit-elle avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fye Flowrith
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 55
Race : Loup-garou
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Historien /visiter les loups
Age : 316
Age (apparence) : 24
Résistance mentale : 3 sur 5
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Mar 29 Avr - 1:11

Fye suivi le regard de la jeune femme qui se dirigea vers les loups, celui qu'il caressait quelques minutes plus tôt s'était couché au même endroit, regardant de ses yeux noirs l'homme qui venait leur rendre visites dans leurs solitudes et qui comprenait ce qu'ils ressentaient. Le jeune homme resta silencieux aux paroles de Lana, préférant garder le silence. La pleine lune sera bientôt là, demain surement et les signes qui le prouvaient refaisaient surface. Ses yeux de couleur habituellement bleuté était de nouveau injecté de sang, le jeune homme avait le teint qui redevait plus pâle qu'à l'habitude, Fye était en sueur et sa voix était devenue rauque. Le loup-garou fit un effort surhumain pour dissimuler ses symptômes et se força à sourire quand elle reposa son magnifique regard sur lui. À la remarque au sujet du danger de la nuit et des rumeurs le jeune homme garda son sourire, ne laissant pas apparente la peine qu'il avait à penser qu'il faisait surement partit de ses rumeurs.

-La nuit est pleine de danger, mais si notre heure est arrivée, rien ne peut empêcher que la mort vienne nous emporter.

Fye pensait ce qu'il disait, le dieu Anubis viendrait le chercher un jour il en était certain, même s'il irait surement dans un endroit de souffrance pour les actes commis lors de ses nuits de pleine lune. Il regarda Lana, n'étant pas surpris de sa réaction face au danger, car elle ne serait pas ici si elle en avait peur.
Fye sourit à la pensée d'une petite boule de poil, il garda les conseils de l'alchimiste et quand elle lui tendit la main, se présentant avec un sourire aux lèvres, le jeune homme ne savait que faire. Il avait dissimulé tant bien que de mal son état et hésita avant de serrer la main de Lana, un petit sourire aux lèvres, mais le regard fuyant, car ses yeux n'avaient pas totalement reprit leur teintes saphir.

-Et moi, Fye.

Il prononça cette simple phrase, la voix semblait bizarre, mais à peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkness.darkbb.com/index.htm
Lana Stanakov
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 20/02/2008
Nombre de messages : 29
Race : Humaine
Classe sociale : Ouvrière
Emploi/loisirs : Alchimiste
Age (apparence) : 21
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Sam 3 Mai - 13:46

Il avait une poigne de fer...cela Lana le sentit même s'il ne serra pas sa main avec fermeté ou conviction. Sans aucun doute les doigts de Fye auraient pu lui briser les siens s'il l'avait voulu. La chaleur et la rugosité modérée de sa peau étaient celles d'un homme et cela, quelque part, rassurait la jeune femme dont la main glacée et menue disparaissait dans la sienne.
Lana chercha de son regard les yeux de l'homme mais celui-ci l'évitait. Elle pris cette attitude pour de la simple gêne: après tout il était normal que lors d'une pareille rencontre nocturne en parfaits inconnus deux jeunes gens de sexes différents n'étaient pas à leur aise à moins que ce ne soit une rencontre volontairement de basse courtoisie dans les ruelles sombres.
Mais là ils étaient au zoo, un endroit peu banal pour une rencontre à une telle heure...
Sans chercher d'avantage à trouver le regard du jeune homme, Lana sourit et se mit à marcher ça et là, se promener tout en parlant:


- Fye...ce n'est pas un nom anglais ça...D'où venez-vous si vous n'êtes pas d'ici ? Je demande cela en toute indiscrétion mais je suis curieuse voyez-vous. fit-elle avec un petit rire enfantin en se rapprochant de l'homme. Si vous ne voulez pas répondre ce n'est pas grave je vous poursuivrai nuit après nuit pour le savoir!

Lana rit et s'éloigna.

- Je rigole je rigole! Je suppose que vous ne venez pas toutes les nuits ici et j'ai d'autres choses à faire que de chercher après des hommes, aussi mignons soient-ils, dans les rues de Londres surtout à une telle époque!

C'était bien entendu volontairement que Lana avait fait comprendre à Fye qu'elle l'appréciait déjà physiquement. Elle n'y avait pas réfléchit mais c'était dans sa nature d'être directe avec les gens.

- Alors...d'où venez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fye Flowrith
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 55
Race : Loup-garou
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Historien /visiter les loups
Age : 316
Age (apparence) : 24
Résistance mentale : 3 sur 5
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Mar 6 Mai - 19:41

Au contacte de la main gelée de la jeune femme Fye sentit le cœur de s'elle si comme si s'était le sien qui battait dans ses tempes. Une sensation très désagréable dût au fait que la pleine lune apparaîtrait le lendemain, décuplant ses sens et le rendant plus agressif, mais pour l'instant ses avec chance que cet agressivité ne semblait pas vouloir ce montrer.

Le jeune homme cessa de prêter attention à ces troublant sentiment et regarda Lana marcher tout en parlant, il ne pût éviter de poser son regard bleu azur teinté de rouge sur la jeune femme, surtout quand elle se reprocha. Fye resta muet aux questions et surtout au fait qu‘elle parla de le poursuive toutes les nuits, ne sachant quoi répondrent, il aurait pût mentir, mais il préféra garder le silence, ne voulant pas mentir à une si jolie dame.
Il écouta parler la jeune femme et ses les joues légèrement rouge que Fye posa son regard sur Lana, surprit par le compliment. Il se faisait rare que le jeune homme parlait avec quelqu’un et encore plus rare qu’il reçoive un compliment.

Fye aimait bien la compagnie de l’alchimiste malgré qu’ils ne parlaient seulement que depuis quelques minutes. Il ne voulait pas commencer à la fréquenter régulièrement, de peur qu’elle découvre son terrible secret, mais il ne fit pas attention à cet avertissement que lançait sa conscience et laissa flotter sur ses lèvres un léger sourire, répondant à sa question comme si s’était une question simple comme comment allez-vous?

-Je viens d’une grande famille de marchands d’Égypte, j’ai beaucoup voyagé pour venir jusqu’ici.

Fye regardait Lana, le sourire aux lèvres et ses yeux presque redevenu bleus brillaient d’une lueur étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkness.darkbb.com/index.htm
Lana Stanakov
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 20/02/2008
Nombre de messages : 29
Race : Humaine
Classe sociale : Ouvrière
Emploi/loisirs : Alchimiste
Age (apparence) : 21
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Mar 6 Mai - 20:24

Lorsque Lana sentit quelque peu la gêne de l'homme face à ses paroles et son attitude badine, elle arrêta de le fixer par pudeur peut-être ou simplement pour éviter de lui révéler que sa gêne en avait occasionné une chez elle aussi...
Mais bientôt elle releva la tête et ses yeux retrouvèrent le chemin de ceux de Fye. Elle avait l'air soudainement si intéressée et surprise que ses paupières papillonnèrent.


- Non ? Vous venez réellement d'Égypte !? demanda-t-elle avec une voix passionnée. Mais c'est génial ! S'exclama-t-elle en faisant un petit saut sur place les mains jointes avant de se reprendre et de s'approcher encore un peu du jeune homme. Enfin je veux dire, c'est rare de voir des gens qui viennent de si loin ! Vous avez dû faire un voyage fatiguant...

Dans les yeux de la jeune alchimiste brillait une soif d'aventure et il semblait évident qu'elle rêvait de découvrir d'autres pays. Elle croisa rapidement l'azur rougeâtre des iris de Fye mais ne fit pas attention à leur couleur qui se dissipait.

- Il doit faire chaud là-bas ! C'est pas comme dans mon pays...Enfin celui d'où je viens. Je ne m'en souviens plus mais je sais que les pays de l'Est sont généralement froids au-dessus du soleil oriental. Lana sourit à Fye et son regard se perdit quelque secondes dans le vide. Soudain elle réagit: Ha oui c'est de la Pologne dont je parle pardon ! Mes parents sont venus vivre à Londres mais ils y sont morts très vite et j'ai été mise à l'orphelinat.

Avec un haussement d'épaule, la jeune femme soupira puis recula: elle sentait qu'elle était trop proche de Fye et elle-même cette proximité la gênait. Non pas qu'elle pouvait être en danger avec lui, elle riait de ce dernier en général et dans cette situation présente elle se sentait à l'aise avec le jeune homme, mais elle n'avait pas beaucoup rencontré de gens et s'était très peu sentit aussi vite en bonne relation avec quelqu'un d'inconnu.

- Alala je ne sais pas pourquoi je te raconte tout ça ça doit te désintéresser complètement!

Lana s'assit sur les barrières de fer qui encerclaient par prévention la cage des Loups et, les pieds balançant, elle demanda:

- Parle-moi un peu de ce pays...et de toi. C'étaient des marchands tes parents ? Qu'est-ce qu'ils vendaient ? Des tissus ? Pourquoi ils sont venus en Angleterre? Pour le commerce?

Lana semblait s'être un peu emballée. Non seulement sa surprise et le sujet de conversation lui avaient fait oublier le vouvoiement mais en plus elle posait beaucoup de questions en se penchant d'avant en arrière. La barrière ne faisait pas de bruit mais discrètement elle suivait les mouvements de l'alchimiste toujours un peu plus loin et menaçait de tomber. Pourtant, Lana ne semblait pas s'en préoccuper le moins du monde et même d'avoir un équilibre assez exceptionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fye Flowrith
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 55
Race : Loup-garou
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Historien /visiter les loups
Age : 316
Age (apparence) : 24
Résistance mentale : 3 sur 5
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Mer 7 Mai - 23:08

Fye regardait avec amusement le comportement enfantin de la jeune femme. Quand elle se rapprocha encore un peu plus de lui il fît plus attention au parfum que Lana dégageait. Grâce à son odorat sensible le jeune homme pût apprécier l’odeur envoûtante que le corps de l’alchimiste projetait autour d’elle. Fye se remit à sourire, il trouva cela étrange que son comportement habituellement agressif et solitaire ne lui poussa pas de partir, il aimait la compagnie de Lana et ne voulant pas se privé de sa compagnie il se força à parler.

-Un voyage très fatiguant, mais remplit de belles découvertes. Vous aussi, vous venez de loin, un pays que je n’ai jamais visité hélas. Je suis désolé pour vos parents, malgré le fait que cela doit faire longtemps je suis profondément navré.

Fye regarda Lana reculer, il se surprit à penser que ses avec regret qu’il ne l’avait pas retenu, quel pensée ridicule. Le jeune homme était profondément troublé par ses sentiments qui s’entre mélangeaient avec force ou avec douceur. Il mit sa main dans ses cheveux blond doré, voulant dissiper ses pensées troublantes qui envahissaient son esprit. Il regarda la jeune femme, un petit sourire sur le coin des lèvres.

-Au contraire, tout cela m’intéresse grandement.

Fye resta debout, tout prêt de la cage de fer, une main dans ses cheveux et l’autre dans la cage caressant affectueusement un loup. Il regarda vers le ciel avec l’intention de répondre du mieux qu’il pouvait à la jeune femme.

-Je suis venu seul, mes parents sont toujours en Égypte.

Cela n’était certes pas absolument faux, ses parents étaient sûrement enterrer près de leurs lieux de naissance ainsi que leurs enfants et peu être même leurs petits enfants, dépendant de l’âge et du temps qu’il avait passé. Fye ne tenait plus le compte des années écoulées depuis qu’il était partit, il savait que cela faisait au dessus de 100 ans.

-Ma famille vendaient des objets précieux, des pierres précieuses, des objets diverses de grandes valeurs . De temps à autre ils vendaient de la soie, mais le plus souvent s’étaient des armes exceptionnelle dont le fourreau était la plus part du temps ornés de pierres précieuses comme le rubis ou le diamant.

Le jeune homme évita de parler de lui, déjà le fait d’avoir parlé de sa famille était quelque chose d’extraordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkness.darkbb.com/index.htm
Lana Stanakov
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 20/02/2008
Nombre de messages : 29
Race : Humaine
Classe sociale : Ouvrière
Emploi/loisirs : Alchimiste
Age (apparence) : 21
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Sam 10 Mai - 18:05

Lana regardait Fye avec des yeux brillants. Elle songeait au désert, aux tentes des nomades et aux palmiers. Elle imaginait Fye en compagnie de gens drapés dans mille soies colorées en trains de vendre des armes de luxe.

- Waa des bijoux et des armes ! Ils doivent êtes riches alors !

En réalité, la jeune alchimiste n'avait que faire de la richesse d'autrui et même de la sienne: c'étaient plutôt les armes qui l'impressionnaient dans les paroles de Fye.

- De grands commerçants d'Egypte! Tu as de la chance...moi mes parents je ne m'en souviens pas...juste un peu le visage de ma mère mais tout cela est si loin maintenant...

La jeune femme continuait de balancer ses jambes dans le vide, assise sur la barrière.

- Mais pourquoi tu es partit toi ? Pourquoi tu es venu à Londres ? T'aimais pas commercer ou c'est parce que tu voulais voyager ? Tu retourne voir tes parents en Egypte défois ?

Sans se rendre compte de la gêne que pouvaient provoquer ses questions, Lana souriait à Fye. Il lui plaisait beaucoup. Physiquement, c'était un bel homme et lorsqu'il passa sa main deans ses cheveux, Lana sentit monter en elle un peu d'adrénaline. Il était pourtant très rare qu'elle aprécit les gens et qu'elle éprouve quelque chose de si particulier pour un inconnu.
Dans sa tête fourmillaient des millions de questions, certaines indiscrètes, d'autres plus banales...Elle voulais en découvrir un epu plus sur cet étrange garçon. Il devait avoir un peu près son âge...il était beau...particulier...quelque chose en lui l'étonnait...un sentiment inexplicable qui venait peut-être de ses facilités avec les loups ou du lieu de rencontre et de l'heure inhabituelle pour ce genre de rencontre...Elle ne savait pas pourquoi elle s'était ainsi arrêtée sur lui mais en tous cas elle savait que d'habitude, il y aurait longtemps qu'elle aurait passé son chemin et continué ses recherches...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fye Flowrith
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 55
Race : Loup-garou
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Historien /visiter les loups
Age : 316
Age (apparence) : 24
Résistance mentale : 3 sur 5
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Mar 13 Mai - 2:01

Fye aurait pût continuer pendant des heures, mais il préféra garder le silence. Ses parents avaient été riches en effet, mais ils n’étaient plus de se monde depuis bien longtemps et si il lui restait de la parenté quelques part en Égypte cela ne lui servirait absolument à rien de les contacter. Ils ne le reconnaîtraient sans doute pas pour l’un des leurs. Fye se souvenait des magnifiques armes fabriquer et vendues par ses parents, une seule était en sa possession en ce moment même à sa ceinture.
Fye laissait toujours sa main caresser l’animal sauvage tout en regardant Lana. Il ne trouvait pas que sa vie avait été chanceuse jusqu’à présent, Lana devait avoir une meilleure vie que la sienne et même si sa vie en Égypte avait été fabuleuse, il ne se rappelait que quelques fragments et les visages de son père et de sa mère semblaient de plus en plus flous au fur que les années passaient. Le jeune homme posa son regard de saphir sur Lana, des souvenirs remontaient en lui comme la lave d’un volcan, ses souvenirs étaient douloureux et ses avec un effort surhumain qu’il réussit à ne plus y penser, s’intéressa de plus en plus à Lana.

-Je voyageait depuis plusieurs mois quand je suis arrivé ici, quelque chose ma alors obligé à rester. Le commerce quoi que amusant n’était pas fait pour moi. Je voulais simplement voir le monde.

Il se tût un instant puis il reprit presque à regret.

-Mes parents…je ne sais plus où ils se trouvent, les marchands des caravanes d’Égypte se promènent partout dans ce vaste pays, les rechercher seraient long et pénible.

Le jeune Égyptien regarda la lune, encore haute dans le ciel, la nuit ne se terminera que dans plusieurs heures et demain se serait la pleine Lune. Fye prendrait sûrement congé pour la journée. Rester enfermé dans son appartement était son horaire pour le lendemain. Et ensuite essayer de se contrôler, encore et toujours essayer, mais ne jamais réussir totalement. Une mèche de ses cheveux blond tomba devant son œil gauche, il ne prit pas la peine de la ramener vers l’arrière. Fye se sentait confus, à l’habitude, les mots ne sortaient jamais aussi facilement de sa bouche que ce soir. Il se sentait en confiance avec Lana et de plus il la trouvait assez jolie, mais il savait qu’il ne devait pas entretenir plus cette relation. Son sang de loup-garou était dangereux et Fye ne voulait pas revoir une autre personne qu’il aimait morte lors de son réveil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkness.darkbb.com/index.htm
Lana Stanakov
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 20/02/2008
Nombre de messages : 29
Race : Humaine
Classe sociale : Ouvrière
Emploi/loisirs : Alchimiste
Age (apparence) : 21
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Lun 19 Mai - 19:26

Lana arrêta de balancer ses jambes pour se pencher et écouter plus attentivement la réponse de Fye à ses questions. Elle était heureuse de parler avec lui: cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas sympathisé avec quelqu'un. Toujours occupée dans son laboratoire, la jeune polonaise était très peu en communication avec les gens et restait quelqu'un de très solitaire. Ses projets, l'alchimie, ses chimères...tout cela lui prenait du temps et de l'énergie. Elle espérait vraiment trouver un jour l'aboutissement de tout son travail et réussir à vivre...oui...toujours...vivre.

Fye lui dit qu'il ne voyait plus ses parents et qu'il était venu seul: au fond cela fit mal à Lana. Elle avait vécu longtemps à l'orphelinat et savait que les jeunes sans parents souffraient toujours même s'ils avaient été séparés d'eux parce qu'ils étaient battus. Elle-même ne se souvenait que du visage de sa mère et cette unique image la poursuivait partout où elle allait.
Avec un petit sourire, elle soupira et descendit de la barrière où elle s'était perchée depuis un moment. Ses pieds revinrent à terre en souplesse et elle releva la tête vers le jeune homme qui caressait toujours un loup. Elle s'approcha de lui l'air compatissant sans toutefois aller trop près de la cage et resta devant lui afin de le dominer et ainsi l'obligé à se redresser très prêt d'elle...Au fond elle rigolait car elle savait très bien qu'à côté de lui elle allait paraître très petite...


- Tu socialises avec les loups...c'est certain...mais aussi avec les panthères...

Les bras croisés elle attendit un sourire étrange fixé sur ses lèvres. Il était temps de se dire au revoir: Lana avait une chimère en vadrouille et elle espérait bien la retrouver avant que le jour ne se lève et que des gens tombent dessus...Là elle serait réellement dans l'embarra cette fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fye Flowrith
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 55
Race : Loup-garou
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Historien /visiter les loups
Age : 316
Age (apparence) : 24
Résistance mentale : 3 sur 5
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Lun 26 Mai - 1:54

Fye semblait perdu, son regard toujours fixé sur la lune, cet astre qu’il maudissait chaque jour avant que cet lune soit totalement pleine. Ce qui le rendait encore plus triste ses qu’il se souvenait, le jeune homme à son retour de sa transformation se souvenait de ce qu’il avait fait et cela lui faisait encore plus mal qu’une blessure corporel. Le loup-garou regarda enfin Lana, son visage d’albâtre était figé dans un sentiment glacial. Fye laissa son regard se diriger vers les loups, mais il sentit la présence de Lana qui s’était déplacée, venant dans sa direction. Fye reposa ses yeux couleur saphir dans ceux de la jeune femme, ses cheveux blond comme le blé dansait autour de lui dût à un vent qui venait de se lever.
Le jeune homme ne répondit pas aux paroles de l’alchimiste malgré le fait qu’à l’habitude il adorait lancer des répliques mordantes. Il était temps de partir maintenant, malgré son congé le lendemain Fye devrait dormir pour pouvoir essayer encore une foie de combattre le monstre à l’intérieur de lui. Le jeune homme retira enfin sa main de la cage, laissant le loup retourner vers ses compagnon, il se redressa puis regarda de nouveau Lana. Il était serte grand, mais son corps paraissait frêle comparé aux hommes qui se pavanaient dans la ville, le corps musclé dût aux entraînement. Malgré cela Fye avait une force redoutable. Le jeune homme fit une courte révérence à l’intention de la jeune alchimiste, un petit sourire accroché aux lèvres.

-Je suis navré de couper nôtre conversation ici, mais le royaume des rêves m’appel et j’ai malheureusement une dure journée demain. J’espère vous revoir car vôtre compagnie m’est à présent très précieuses. Nous allons sûrement nous revoir car le zoo est l’un de mes repères favoris.

Le sourire de Fye devint plus lumineux, le jeune homme se dirigea vers la clôture, là où il était venue.


(suite à Nuit au Spirit)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkness.darkbb.com/index.htm
Lana Stanakov
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 20/02/2008
Nombre de messages : 29
Race : Humaine
Classe sociale : Ouvrière
Emploi/loisirs : Alchimiste
Age (apparence) : 21
MessageSujet: Re: La compagnie des loups. Mer 28 Mai - 10:42

Lana sourit à Fye et répondit avec un petit rire enfantin à ses dernières paroles:

- Oui! Nous nous reverrons maintenant que je sais où te trouver...

Elle le regarda s'éloigner et lui fit un signe de la main. Cet homme lui plaisait beaucoup: il était beau mais surtout, ses origines l'intriguaient et puis il était tout sauf antipathique! C'était bien la première fois que la jeune alchimiste faisait une rencontre dans un zoo et surtout sympathisait aussi vite avec quelqu'un!

Restée seule devant la cage des loups, elle posa sur eux ses yeux bruns où brillait la lueur de la joie: c'était semblait-il un solitaire comme elle qui avait des projets et aimait la nuit...A ses yeux Fye était devenu une sorte de frère de misère quoiqu'il lui avait paru venir d'une grande famille et qu'elle ne doutait plus de son rang social: il était certainement plus élevé que le sien! Mais cela elle s'en contrefichait! Depuis toujours elle avait dénigré les classes et craché sur l'aristocratie. Pour elle, toute vie équivalait à une autre et classer ainsi l'humanité était complètement stupide.

D'un pas lent, elle tourna le dos à la cage des loups et s'éloigna vers celles des éléphants et des girafes. Il fallait qu'elle retrouve sa boule de poil mordorée: non seulement la créature était dangereuse et illicite mais en plus elle s'y était attachée. Pendant encore une heure elle chercha mais bientôt elle du se résoudre à retourner dans son squat pour dormir un peu. Ses paupières étaient lourdes de fatigues et il n'y avait aucune trace de sa chimère...

Lana quitta donc le zoo et s'en retourna dans son repaire à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La compagnie des loups.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Films de loup-garou [Ciné/Dossier]» La compagnie Gildan ira-t-elle en Haiti ?» Compagnie Grise» Liste compagnie grise» Les Annales de la compagnie noire
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Regent's park et Marylebone :: Le Zoo et le jardin des plantes-