L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Lettres d'amour. Armando/Véronica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Armando della Serata
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 16/08/2012
Nombre de messages : 58
Race : Humain
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Agent du Scotland Yard - service spécial
Age : 27 ans
Proie(s) : Les criminels, les meurtriers et tout ceux qui se jouent de la justice.
MessageSujet: Lettres d'amour. Armando/Véronica Mer 6 Nov - 12:00

[HRP/ A lire après le post "Quand l'amour fait sa propre justice"/HRP]

Le matin du premier lundi de la seconde semaine qu'Armando passait à St Thomas' Hospital, l'agent du Yard écrivit à la plume, sur une feuille parcheminée de belle qualité, une lettre destinée à la jeune Véronica Newburry qui restait chez elle. L'écriture, calligraphiée et sans tâche, prouvait assez bien qu'il avait travaillé son texte et qu'il était l'homme aussi droit et distingué qu'il paraissait. L'enveloppe, cachetée à la cire, avait été postée le jour-même et la jeune Alchimiste devait la recevoir le soir-même ou le lendemain matin accompagnée d'un brin de bruyère, symbole de la solitude et de l'altruisme, dont le mauve rappelait à l'Agent la robe que la belle avait portée à leur rencontre au Queen's Head...

Spoiler:
 

(désolé pour le flou, rien à faire, je n'arrive pas à faire mieux :/)

Version sans image:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veronica Newburry
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 03/07/2012
Nombre de messages : 64
Race : Humaine
Classe sociale : Haute bourgeoisie
Emploi/loisirs : Alchimiste d'Etat fraîchement promue / Elever des oiseaux
Age : 23 ans
Age (apparence) : 26 ans
Proie(s) : Les Homonculus et les anarchistes irlandais.
MessageSujet: Re: Lettres d'amour. Armando/Véronica Sam 16 Nov - 18:47

Véronica reçut la lettre le soir, ce qui lui donna un regain de bonne humeur. Après avoir lu et relu le mot et pris le temps de s'extasier sur l'écriture impeccable de l'homme, elle se dirigea dans la chambre d'ami du rez-de-chaussée qu'elle occupait pendant sa convalescence, s'installa au bureau et rédigea une réponse de sa calligraphie épurée. Elle avait posé le brin sur sa table de chevet après en avoir respiré l'odeur.

Tout autant cachetée, la réponse partit le lendemain aux aurores, accompagnée d'un Camélia rose pâle cueilli dans le jardin de la jeune femme ; symbole de constance en amour


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armando della Serata
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 16/08/2012
Nombre de messages : 58
Race : Humain
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Agent du Scotland Yard - service spécial
Age : 27 ans
Proie(s) : Les criminels, les meurtriers et tout ceux qui se jouent de la justice.
MessageSujet: Re: Lettres d'amour. Armando/Véronica Sam 25 Jan - 16:08

Lorsqu'il reçut la réponse de Véronica, le coeur d'Armando manqua plusieurs battements. Il la dévora et son visage rayonna soudain d'une nouvelle vigueur. L'Agent était amoureux et sa tendre amie lui rendait ce sentiment avec la même force et la même fraîcheur. Malgré leur situation, leurs statuts, leurs impératifs et leur besoin de repos, ils espéraient tout deux se revoir au plus tôt. Cette bouffée d'air et d'émotions gonflèrent l'enquêteur d'une espérance toute particulière et, déjà, il songeait à faire sa vie avec Véronica.

Saisissant sa plume, l'Italien voulut répondre aussitôt. Mais il dut se rendre à l'évidence que les choses de l'amour ne lui étaient pas encore bien connues et que pour formuler une lettre galante sans risquer de briser la bienséance il lui faudrait un certain temps de réflexion. Devant un bon thé, le Camélia rose sur les genoux, il esquissa donc plusieurs brouillons avant de s'attarder, de sa plus belle calligraphie, à la rédaction finale de son pli sur du parchemin de qualité.

Une fois qu'il eût terminé sa nouvelle lettre, il demanda une enveloppe, de quoi la cacheter et commanda à son ami et collègue, Dean, de faire le nécessaire pour que cette dernière soit postée dans l'après-midi accompagnée d'un bouquet de 7 roses rouges entourées d'un ruban de soie rouge lui-aussi.


Spoiler:
 

Le lendemain, l'Agent fut transféré chez Dean Finnigan, comme cela avait été prévu. Son transport se passa sans mal, même si l'Agent souffrait cruellement du bas ventre et qu'il ne pouvait absolument pas marcher. Le fiacre alla bon train, sous l'oeil attentif de l'infirmière qui les accompagnait. Enfin arrivé et installé dans une chambre d'ami de son collègue, Armando remercia mille fois la douce infirmière et la gratifia d'un baise-main, ce qui la fit rougir outre mesure.

Chez Dean, l'Agent prenait un nouveau départ. Sa rééducation allait réellement commencer dans la semaine, deux infirmières viendraient tous les deux jours pour l'aider à marcher, les domestiques de Dean feraient le reste.

Armando avait hâte de récupérer toutes ses capacités et de revoir la jeune Alchimiste. Dans son esprit, bien des rêves commençaient à naître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armando della Serata
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 16/08/2012
Nombre de messages : 58
Race : Humain
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Agent du Scotland Yard - service spécial
Age : 27 ans
Proie(s) : Les criminels, les meurtriers et tout ceux qui se jouent de la justice.
MessageSujet: Re: Lettres d'amour. Armando/Véronica Mar 24 Fév - 15:44

Presque un mois s'était écoulé depuis l'affaire Maxwell et Armando et Veronica avaient eu mainte fois le loisir de s'écrire et de se projeter dans l'avenir. Mais, lorsque l'Agent put de nouveau travailler à distance, depuis chez son ami Dean, un changement notable intervint chez lui. Ses mots redevinrent officiels et bientôt ses sentiments semblèrent disparaître complètement.

Veronica finit par recevoir ce billet, de la main d'un petit commis, mettant un terme à leur relation.

*****************

06/04/42

Veronica,

Nous devons cesser de nous voir.

Nos rêves n'étaient que soupirs d'enfants et espoirs vains. Nos métiers nous opposent, nos pensées étaient viles et sans fondement. Nous sommes allés trop vite, poussés par le désespoir d'une situation particulièrement dramatique. Nous aurions dû réfléchir au sens réel de nos affections bien avant de s'écrire d'insensées promesses sur le papier.

Je suis désolé. J'aurais aimé pouvoir vous aimer.

Prenez soin de vous et oubliez-moi car, moi, je le dois.

Armando della Serata



*****************

Après ce billet, Veronica n'en reçu plus aucun d'Armando.

[HRP/ Suite d'Armando dans le rp nommé "Une si douce mélodie"/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lettres d'amour. Armando/Véronica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Lettres d'amour. Armando/Véronica» Iseult» A la lueur d'une bougie [Armando, Véronica] [10 et 11 /03/42]» Quand les sentiments prennent le pas sur la raison [Armando, Véronica] [12/03/42]» Crime sur les Docks [Armando, Véronica] [12/03/42]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Le tableau d'affichage (RP) :: Communication personnelle :: Lettres et colis-