L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

De bien sombres projets [Ilsa, Comte] [13/09/41]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Comte Keï
Admin
avatar
Date d'inscription : 01/11/2007
Nombre de messages : 1670
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Lord / Comte de Scarborought / Metteur en scène
Age : 589 ans
Age (apparence) : 28 ans
Proie(s) : Les Humains (pour se nourrir) et tout ceux qui se mettront en travers de son chemin.
Secte : Indépendant
Clan : Ventrue
Lignée : Kyasid (les ombres)
Rang Pyramidal : Premier
Crédit Avatar : White Snake by Zeilyan sur Deviantart
MessageSujet: De bien sombres projets [Ilsa, Comte] [13/09/41] Sam 10 Mai - 15:00

[HRP/Revenant de l'Opéra: "Satin et roses blanches"/HRP]

Le Comte et Ilsa, qui était à son bras, arrivèrent aux alentours de 22h30 devant la cathédrale. Le bâtiment cachait la lune et projetait son ombre menaçante sur le pavé. Monument unique aux nombreuses colonnes, la cathédrale dominait la ville de son immense coupole et ses clochers. C'était un lieu apprécié des créatures de la nuit et les disciples de Jirômaru y traînaient d'ailleurs régulièrement mais ce soir, c'était la pleine lune, tous étaient de chasse. Etrangement, aucun hurlement de loup-garou n'avait brisé le silence de Londres et aucune rumeur de combat n'avait traversé les rues durant la marche des deux Vampires.

Le Comte garda un instant ses yeux brillant sur l'entrée de la cathédrale et se pencha vers l'oreille d'Ilsa:

- Un excellent choix...

Sans rien ajouter, il entraîna avec lui sa compagne et tous deux passèrent par un côté de l'édifice, par une porte dérobée facilement poussée par les Vampires. Après un bref passage de la main du Comte, le verrou céda et bientôt, Isla et lui se retrouvèrent dans une série de marches en colimaçon qui menaient vers les clochers: Jirômaru préférait l noblesse des cloches de St Paul que la rudesse des tours adjacentes. Il leur fallu un moment pour arriver enfin au sommet de la cathédrale: la vue sur Londres était imprenable mais on ne pouvait la voir que d'une unique ouverture qui projetait un petit balcon vers la ville, le reste du clocher était fermé.

- Ici nous seront tranquilles...dit le Comte en lâchant Ilsa.

Ses bottes résonnèrent sur la pierre et il leva les yeux vers les grappes d'instruments qui pendaient du plafond en pointe. Comme des raisins les cloches s'agglutinaient en cascade ordonnée et dégageait cette sorte de nostalgie qu'on les anciens face à l'œuvre des hommes.
Jirômaru s'éloigna encore dans l'ombre et épousseta un rebord rapidement pour s'y asseoir. Il regarda Ilsa et ne compta plus la quitter des yeux avant un bon moment.
Sa robe lui allait à merveille et à nouveau il sentit monter en lui un désir ardent de la posséder. Ilsa était belle, si belle...Il songea alors qu'elle devait réellement lui faire confiance pour accepter pareil rendez-vous et pour oser même le suivre sous l'Opéra encore aujourd'hui. Au fond, elle avait raison de lui faire confiance car il ne lui avait jamais voulu de mal et ne lui en voulait toujours pas mais d'un côté, c'était le lieu idéal pour commettre un nouveau crime impardonnable or le Comte était imprévisible et avait changé depuis leur rencontre...
Le Vampire laissa contre le mur sa canne-épée et croisa les jambes.


- Bon, je vais enfin te mettre dans la confidence, fit-il avec l'air le plus sérieux du monde. Ilsa, ce que je vais t'apprendre à mon sujet peut te révolter et me faire tuer pourrait bien devenir un de tes projets. Moi-même j'ai longuement hésité à me lancer dans celui-ci mais c'est certain, maintenant, je sais ce que je veux.

Le Comte marqua une pause et ses iris gris dans ceux d'Ilsa, il se lança:

- Je veux tuer le Père et la Mère.

Avec fermeté et détermination, Jirômaru venait de révéler son projet. Pour un Vampire, c'était le pire qu'il pu y avoir. Si certains pensaient que le Père et la Mère n'existaient pas et qu'ils n'étaient que pures légendes, la plupart étaient d'accord sur l'idée qu'il y avait bien un géniteur et une génitrice au sommet de la création qui avaient accouché de leur race et lui avaient ainsi donné naissance. C'était comme si un chrétien avait prévu de tuer Dieu...
Le Comte resta de marbre et attendit la réaction d'Ilsa. Cette révélation marquait le réel début de sa chasse quoiqu'en puisse dire sa compagne. Pour lui, le sort en était jeté.


> Jirômaru Keisuke <

Shakespeare, Macbeth, I, 4 (1605).
Spoiler:
 

Voir sa fiche de liens et ses autres personnages.
Votez sur le portail! Wink


Dernière édition par Comte Keï le Sam 24 Nov - 6:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nelendark.forumactif.com
Ilsa Bennet
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 05/04/2008
Nombre de messages : 87
Race : Vampire
Classe sociale : Noble
Emploi/loisirs : Fréquenter les Salons, peindre, jouer du piano...
Age : 287 ans
Age (apparence) : 25 ans
Secte : Indépendant
Clan : Toréador
MessageSujet: Re: De bien sombres projets [Ilsa, Comte] [13/09/41] Dim 11 Mai - 18:59

Rues après rues, la cathédrale ne se faisait que plus grande, une fois arrivés à ces pieds, Ilsa sentit une sorte de vertige naître en elle. Les hommes pouvaient vraiment bâtir des choses magnifiques quand ils le voulaient, cependant, cela ce faisait souvent après de longues années, après que le sang eût été versé et que des hommes soient tombés. Mais, s'en était pas moins magnifique aux yeux de la Vampire. Ce n'était pas la religion qu'elle aimait dans ce bâtiment, mais son architecture et l'aura qui s'en dégageait. Force, majestée, savoir faire,... Beauté. Elle amait tout cela.
Une fois qu'ils eurent montés toutes les marches, ils parvinrent enfin à l'armature du clocher. Imposant lui aussi, comme ses cloches. Nombreuses et de tout son. Oui, ici, ils ne seraient pas dérangés, personne ne venait jamais ici, sauf les Vampires et quelques religieux, et encore pour ces derniers, c'était un fait rare durant la nuit. Ilsa s'écarta de Jirômaru, puis fit quelques pas en direction du balcon qui donnait sur la ville. Elle se retourna et croisa le regard du Comte. Il semblait s'être décidé à lui dire ses plans. D'un coté, cela lui faisait plaisir qu'il lui fasse à ce point confiance, mais elle avait un prix. Si Ilsa venait à le trahir, elle le savait, il parviendrait à se débarasser d'elle. Mais, de toute manière, même si elle n'était pas d'accord avec ce qu'il comptait faire, quoi que cela fusse, elle ne comptait aucunement révéler ses secrets. A quoi bon? Si elle était éliminée, il accomplirait ses plan aussi facilement. Etre aux cotés de Jirômaru ne signifiait pas toujours être en accord avec ses ambitions, en tout les cas, c'était comme cela pour elle. Si elle trouvait qu'il allait trop loin, elle le lui disait, mais ne l'empechait jamais de faire ses caprices. A quoi bon tenter de mettre la mer dans un bocal, c'était impossible, alors quitte à ne rien faire, autant continuer à la regarder aller et venir, accomplir son perpétuel dessein. Mais contrairement à la mer, Jirômaru lui, était totalement imprévisible.
Voyant que le Comte se mettait à son aise, la Vampire s'arrêta de bouger et le contempla, toute ouie. S'était il mit délibérément dans l'ombre? Certainement. Elle par contre, restait éclairée par le balcon, dans la blafarde lumière.
Il prit alors la parole, sérieux comme un Pape. Ilsa écouta avec attention, elle ne voulait pas en perdre un miette. Alors qu'il faisait une pause, elle garda le silence. De toute manière, elle aussi savait ce qu'elle voulait: savoir. Après, que cela la révolte ou non, peu important, elle n'agirait pas.
Cependant, une fois qu'il eût dit sa simple phrase. Elle le dévisagea, les yeux ronds. Comment pouvait il penser à cela? Pourquoi eux? Et comment comptait il s'y prendre? En était il capable?... De nombreuses questions se bousculaient dans l'esprit de la Vampire. Elle n'en croyait pas ses oreilles. Etait-ce un test? Non, il était trop sérieux pour cela, enfin, il savait jouer avec ses différents masques. Contrariée, Ilsa n'en laissa tout de même rien paraître. Laissant seulement l'étonnement marquer les traits de son visage.
Alors comme ça, il comptait venir à bout des deux plus puissants. Du moins, s'ils existaient vraiment, car on n'avait pas réellemnt la peuve de leur vie et encore moins du fait qu'ils soient vivants. D'une certaine manière, Ilsa trouvait que Jirômaru y allait un peu fort, c'était inimaginable d'entendre un Vampire dire cela. Et pourtant, il avait osé. Comme toujours, il dépassait l'entendement de tous.
Ilsa fit aller sa tête de gauche à droite et regarda le balcon, resserant de ses bras son petit corps. C'était folie de vouloir accomplir ce dessein. Et pourtant, il n'était pas fou, tout du moins comme la plupart des gens l'entendaient. Que pouvait elle répondre à cela. Elle tourna la tête vers le Comte et croisa son regard. Cela faisait un moment déjà qu'elle n'avait pas ouvert la bouche, trop occupée à encaisser le coup.
Soudain, elle lui sourit et fut prise d'un fou rire. Elle marcha un peu, tournant en rond. Riant ouvertement. Puis, quand elle eût reprit le contrôle de ses émotions, elle parla enfin.


- Je t'avoue que je m'attendais à tout,... Sauf à ça. C'est osé d'espérer un jour vouloir Les tuer, s'ils existent... Elle laissa une pause, pensant qu'elle même, elle n'était pas intimement certaine de leur hypothétique vie. Tu es fou.

Elle n'avait pas dit ça pour le traiter comme tel, mais pour lui montrer l'empleur de ce qu'il était en train d'entreprendre.

- Pour quelle raison veux tu leur mort?

Car en fait, c'était vraiment ça la question à se poser, car il devait bien avoir une raison pour qu'il veuille qu'il meurent. Prendre leur place peut-être, parce que après tout, après Eux, Jirômaru était le plus vieux, le plus puissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte Keï
Admin
avatar
Date d'inscription : 01/11/2007
Nombre de messages : 1670
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Lord / Comte de Scarborought / Metteur en scène
Age : 589 ans
Age (apparence) : 28 ans
Proie(s) : Les Humains (pour se nourrir) et tout ceux qui se mettront en travers de son chemin.
Secte : Indépendant
Clan : Ventrue
Lignée : Kyasid (les ombres)
Rang Pyramidal : Premier
Crédit Avatar : White Snake by Zeilyan sur Deviantart
MessageSujet: Re: De bien sombres projets [Ilsa, Comte] [13/09/41] Dim 11 Mai - 19:57

Le Comte ne s'était pas attendu à ce que Ilsa reste de marbre devant son projet et son fou rire ne l'indigna pas le moins du monde. Il ne releva pas non plus le "fou" qu'elle avait employé: lui-même s'accordait volontiers cet adjectif qualificatif, et d'ailleurs, ce n'était pas la première fois qu'il entendait cela sortir de la bouche de sa compagne...peut-être que cela était pour d'autres occasions, certes, mais ce n'était pas la première fois...
Jirômaru la laissa réaliser l'ampleur de ses paroles et tourner en rond un moment pour réussir à avaler la chose. Ainsi il resta dans l'ombre jusqu'à ce qu'elle lui pose une question. Evidemment, elle n'allait pas se lier à lui sans avoir tous les éléments de l'affaire. Ils 'y était préparé et comptait lui dire toute la vérité...
Il se leva et s'approcha d'elle, imposant et grave, pour la regarder droit dans les yeux et lui répondre:


- Notre race est décadente, Ilsa. Nombre des Enfants sont morts et il ne reste plus qu'une infime partie de sang pur. Les Vampires se multiplient, certes, mais ce ne sont que des imbéciles nés de mésalliances, de consanguinité et d'un gaspillage déplorable: le don obscur ne doit pas être ainsi accordé à n'importe qui et de n'importe quelle manière.

Le Comte avait durcit sa voix au fur et à mesure de ses paroles comme s'il allait bientôt s'emporter et pester sur ceux qui le répugnaient dans sa propre race. Cependant, il n'en fit rien mais il avança encore, faisant reculer Isla, et laissa les clairs rayons de la lune éclairer son visage inhumainement beau. Beau mais redoutable, beau mais au regard dur et menaçant, remplit de glace et de brumes indescriptibles.

- Le Père et la Mère laissent mourir notre race, Ilsa. Ils sont vieux, incapables et cachés par quelques gardiens dans des cryptes oubliées. Ilsa...

Cette fois Jiromaru avait poussé la Vampire contre la barrière du balcon. Ils surplombaient tout Londres et la Lune éclairait leurs visages. Ils étaient si près l'un de l'autre...

- Ilsa...répéta-t-il en glissant une main contre la joue de la belle et en lui remettant les cheveux derrière les oreilles avec soin. Je veux tuer le Père et la Mère pour redonner un maître digne de ce nom à notre race mais aussi une maîtresse...

Tout en continuant de caresser le visage d'Ilsa, le Comte montra ses dents d'ivoire et lui sourit. Il descendit le long du cou de sa compagne ses lèvres et frôla de celles-ci sa peau de nacre. Pour finalement remonter jusqu'à son oreille et lui murmurer quelques mots susurrants:

- Je sais où se trouve le Père...

Plein de son désir, ayant dévoilé ses projets et ainsi laissé s'envoler un poids considérable, il attendit la réaction d'Ilsa en embrassant avec sensualité le cou de celle-ci et en passant ses mains autour de sa tailles, tout près de ses hanches.


> Jirômaru Keisuke <

Shakespeare, Macbeth, I, 4 (1605).
Spoiler:
 

Voir sa fiche de liens et ses autres personnages.
Votez sur le portail! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nelendark.forumactif.com
Ilsa Bennet
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 05/04/2008
Nombre de messages : 87
Race : Vampire
Classe sociale : Noble
Emploi/loisirs : Fréquenter les Salons, peindre, jouer du piano...
Age : 287 ans
Age (apparence) : 25 ans
Secte : Indépendant
Clan : Toréador
MessageSujet: Re: De bien sombres projets [Ilsa, Comte] [13/09/41] Mer 14 Mai - 13:30

Ilsa avait accepté d'écouter sans rechigner le fou projet de Jirômaru. Cependant, cela ne voulait pas dire qu'elle avait l'intension de le suivre dans son entreprise. Elle trouvait pour le moment que c'était trop pour son entendement. Comment croire qu'ils existaient réellement. Mais oui, surtout elle se demandait pourquoi il comptait les tuer. Curieuse, elle regarda le Comte se lever et s'approcher. Elle croisa son regard et ne s'en détacha pas. Elle n'intervint pas non plus dans le dicours du Vampire, mettant en mémoire chaque phrase, chaque mot qu'il lui accordait. Elle aurait, un jour peut-être, besoin de se rappeler concrètement ce qu'il était en train de lui avouer. L'heure était grave, faite por la vérité et l'aveu.
Certes, leur race n'était plus ce qu'elle était, elle même s'en était rendue compte. Ce n'était pas bien dur. Avec James, ils en avaient souvent parlé, ils en avaient conclu qu'il fallait quelque chose, mais quoi? Tous deux n'avaient trouvé de réponse convenable. Jirômaru par contre semblait s'être accomodé de la sienne. La Vampire n'en revenait toujours pas de ce qu'il voulait faire. Encore, vouloir sauver leur race était normale, mais jusqu'à tuer le Père et la Mère,... Cela revenait à déclarer la guerre à son peuple. Mais on ne pouvait pas non plus laisser les Vampires continuer à faire tout et n'importe quoi, ce n'était pas grace aux naissances qu'ils étaient devenus plus nombreux, mais comme cela c'était passé pour elle, en la mordant. Elle même avait été "choisie", ddepuis un certain temps, certains avaient la facheuse tendance de transformer les humains pour nimporte quelle raison. Enfin, ce n'était pas non plus une généralité.
Au fur et à mesure que le Comte avancait vers elle, Ilsa reculait. Elle se sentait petite face à lui, presque insignifiante. Le ton de sa voix avait changé depuis le début de la conversation, il était devenu plus effrayant. Pourtant, la jeune femme ne voulait pas l'interrompre, elle voulait en avoir encore plus. Puis, elle ne pu plus reculer, elle avait atteint le balcon. Sans un regard vers celui-ci, elle s'arrêta de fuir. Il lui caressa la joue. Alors, elle avait touché juste. Il voulait bien prendre la place du Père et de la Mère, ainsi, il serait Le plus puissant. Mais, ce qui étonna le plus la Vampire, c'est qu'il comptait l'inclure dans sa combine. Elle n'aurait jamais cru qu'il la considère à la fois assez digne et forte pour faire d'elle une compagne, sa maîtresse. Ilsa ne s'en setait pas capable, mais surtout, elle n'en avait pas l'intention: trop de responsabilités, un succès encore brumeux et une fausse liberté. Rien de cela ne l'attirait, ele s'était contenté de ce qu'elle avait jusque là, le pouvoir ne l'interessait pas le moins du monde. Pendant que Jirômaru laissait aller ses lèvres sur son cou, la Vampire se demandait comment mettre un terme à ses avances. Comme à son habitude, se serait la meilleure solution: avec franchise et tact. Elle était certaine que c'était ce qu'il attendait d'elle et aussi ce qu'il aimait bien. Cependant, le Comte prononca des mots qui la firent tresaillir. Son corps entier frissona à cette nouvelle. Alors comme ça, Il existait et Il était vivant. Ce projet n'était peut-être pas si irréalisable alors...
Ilsa enlaça Jirômaru et sourit à la Lune.


- Ce n'est pas seulement pour sauver les Vampires que tu veux le fin, n'est-ce pas?

Ainsi, elle repoussait encore un peu le moment de lui dire qu'elle ne participerait pas à ses projets. Cela n'avait pas été son intention d'ailleurs. Cependant, une parie d'elle même était tout de même attiré par cette oportunité inconsidéré. Rien ne l'empêchait de se joindre à lui, il avait certainement déjà tout calculé, mais cette fois-ci, il s'attaquait à plus gros que lui. Avait-il vraiment les moyens de réussir?
Lentement, elle repoussa le Comte et le regarda dans les yeux. Et elle, pouvait-elle refuser si facilement sa proposition? Franchement, elle n'avait pas encore envie de risquer son immortalité, surtout sur un terrain si glissant. Ilsa se pinça les lèvres et reprit la parole.


- Jirômaru, je ne suis pas certaine de te venir en aide dans ton projet... Mais ne vas pas penser que je vais dévoiler ce que tu as dit pour autant. J'examinerait ce que tu fais de loin, pour le moment, j'ai besoin de réfléchir. Elle tourna la tête vers les toits de Londres et soupira. C'est tellement énorme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte Keï
Admin
avatar
Date d'inscription : 01/11/2007
Nombre de messages : 1670
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Lord / Comte de Scarborought / Metteur en scène
Age : 589 ans
Age (apparence) : 28 ans
Proie(s) : Les Humains (pour se nourrir) et tout ceux qui se mettront en travers de son chemin.
Secte : Indépendant
Clan : Ventrue
Lignée : Kyasid (les ombres)
Rang Pyramidal : Premier
Crédit Avatar : White Snake by Zeilyan sur Deviantart
MessageSujet: Re: De bien sombres projets [Ilsa, Comte] [13/09/41] Ven 16 Mai - 7:23

Un instant le Comte eu l'envie irrésistible de mordre Ilsa, de goûter son sang...Il y avait déjà songé plusieurs fois et parfois cela le prenait dans leurs moments les plus intimes. Lentement il découvrit ses dents sans que sa compagne n'en s'en rende compte et s'apprêta à percer la tendre peau glacée de son cou comme pour sceller leur entente et la faire définitivement sienne. Cependant, Ilsa l'enlaça et ce simple geste l'arrêta immédiatement. Jamais il n'avait été aussi près et jamais encore il n'avait ressentit tant de confusion en lui de manière si soudaine. Jamais il ne devait le faire sans son accord et à l'improviste! Jamais! Cela était une règle qu'il s'était imposé. Ilsa le respectait et lui-même la respectait. A vrai dire, Ilsa était la seule personne au monde qu'il respectait réellement...

Lorsqu'elle recula et qu'elle lui fit comprendre qu'elle devait réfléchir, que c'était énorme comme entreprise et qu'elle préférait observer et penser avant d'agir de concert avec lui ou de rester en dehors de son projet, Jirômaru la tint par les épaules et lui sourit:


- Je sais que tu ne me trahiras pas, fit-il d'une voix douce, car tu sais alors que je te poursuivrais sans relâche et n'aurais de cesse de dresser des obstacles sur ton chemin.

Son ton s'était un peu durci et il appuya certains mots en menace. Il se détourna alors et s'éloigna d'Isla pour revenir vers l'intérieur sombre du clocher. Sa cape frôlait le sol et ses bottes résonnaient sur la pierre. Sa voix s'éleva tandis qu'il marchait et qu'il récupérait sa canne-épée pour l'attacher à sa ceinture.

- Sauver les Vampires est un souci qui m'est cher mais tu l'as deviné: le pouvoir d'un tyran me sied bien plus que le pouvoir d'un père de famille...

Le Comte revint vers le balcon et ses traits, soulignés par le clair de lune, montraient qu'il était d'une vivacité terrifiante ce soir. Il rajusta ses gants, fit un sourire à Ilsa et posa son pied droit sur la balustrade de pierre du balcon. Tout en resserrant une sangle défaite de sa botte, ses longs cheveux d'argent descendant sur ses épaules et son genoux plié, il dit d'un ton où se mêlaient la douceur et la force masculine:

- Réfléchis, le monde a besoin d'êtres comme nous pour sortir du chaos. Maintenant que tu sais, nos pas vont se croiser bien plus souvent, même si tu ne le désires pas...

Le Vampire se redressa, plongea ses yeux dans ceux d'Ilsa et lui fit comprendre par son regard qu'il était temps pour lui de prendre congé d'elle: ce soir la lune montrait son ventre rond, Jirômaru était de sortie et il n'avait plus rien à lui dire.
Son pied gauche se souleva de terre et rejoignit le droit sur la balustrade. Un homme ordinaire aurait eu toutes les difficultés du monde pour ainsi se mettre debout sur la rambarde de pierre sans s'aider d'un mur. Mais le Comte, bien entendu, n'était pas un homme ordinaire...
Sans un regard vers Isla, il sauta depuis le clocher et disparu dans un dernier mouvement de cape.


[HRP/ Direction: Le pont de Londres, "Couché de soleil sur la Tamise"/HRP]


> Jirômaru Keisuke <

Shakespeare, Macbeth, I, 4 (1605).
Spoiler:
 

Voir sa fiche de liens et ses autres personnages.
Votez sur le portail! Wink


Dernière édition par Comte Keï le Sam 24 Nov - 6:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nelendark.forumactif.com
Ilsa Bennet
Membre de l'Ombre
avatar
Date d'inscription : 05/04/2008
Nombre de messages : 87
Race : Vampire
Classe sociale : Noble
Emploi/loisirs : Fréquenter les Salons, peindre, jouer du piano...
Age : 287 ans
Age (apparence) : 25 ans
Secte : Indépendant
Clan : Toréador
MessageSujet: Re: De bien sombres projets [Ilsa, Comte] [13/09/41] Ven 23 Mai - 19:34

Alors que Jirômaru s'éloingait, Ilsa repensait à ses dernières paroles. Elle savait bien que dévoiler son secret revienrdait à mourir, ou tout du moins à être traquée jusqu'à la fin des temps. Elle n'en avait pas l'intention et cela ne lui apporterait aucun profit, ce n'était d'ailleurs pas ce qu'elle cherchait. La Vampire voulait la paix et aimait vivre dans la tranquillité, les conflits de races et de pouvoir, ce n'était pas pour elle.
Tandis que le Comte récupérait sa canne épée, Ilsa se retourna et contempla la vue magnifique de Londres vue de haut. Il est certain que le but ultime de Jirômaru était de devenir le chef de sa race, il endosserait même se rôle à merveille et la jeune femme n'enviait aucunement les partisans du Sabbat ainsi que ceux qui s'opposeraient à son règne. Enfin, cela devrait encore se réaliser, et rien ne le laissait encore vraiment présager.
Sentant le Vampire revenir près d'elle, la femme se tourna vers lui et lui rendit son sourire.


- Le pouvoir, c'est ce que tu as toujours voulu acquiérir, elle marqua une courte pause, mais n'oublis pas le nombre d'ennemis qui se dresserons devant toi, même puissant, tu possèdes des faiblesses, fais attention.

Ilsa savait que le Comte n'entreprenait pas sa quette sans y avoir longuement réfléchit, lui même le lui avait dit. Mais, une mise en garde de plus ne coûterait pas plus cher, et en même temps, elle lui montrait l'importance qu'elle attachait à sa vie.

- Fais que notre prochaine rencontre se fasse dans de bonnes circonstances.

La Vampire se plongea dans le regard si étrange de Jirômaru et elle y lut un adieu, jusqu'à la fois prochaine. Elle savait qu'il avait de nombreuses choses à faire ce soir. Les créatures n'avaient qu'à bien se tenir cette nuit. Il ne faisait pas bon de sortir dans les rues de Londres quand le ciel sans nuage laissait les rayons lunaires flotter sur les toits.
Le Comte disparût dans un mouvement de cape, laissant la Vampire seule dans les clocher de la cathédrale. Pensive, celle-ci posa ses coudes sur le balcon et contempla l'astre qui brillait au ciel. Elle poussa un profond soupire de contentement. Elle se sentait en paix avec elle même et Jirômaru l'ayant enfin quitté, elle pouvait aller se prommener comme bon lui semblait. A moins qu'elle n'aille se coucher, mais cette dernière solution, malgré la fatigue, ne l'attirait pas plus que ça. Ilsa hésitait à se rendre dans un Salon, l'heure n'était pas aux paroles de miel. Il lui fallait du temps pour réfléchir.
Quoi de mieux qu'un petit tour à Regent's Park pour laisser aller son flot de pensées. Décidant qu'il en serait ainsi, la Vampire reprit le chemin inverse de par où elle était venue, descendant les marches qu'elle avait monté avant d'entendre la révélation du Comte. Sans étonnement, elle ne rencontra personne sur la place qui était devant St Paul, lentement, à son rythme, elle se dirigea vers le parc.


[HRP: Suite au Regent's Park]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

De bien sombres projets [Ilsa, Comte] [13/09/41]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e» Réfléchie bien !» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: La City :: Cathédrale St Paul-