L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Traque nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Traque nocturne Sam 5 Juil - 3:27

Il devait être une heure du matin. La partie du Chinatown explorée par Halen était copieusement envahit de prostitués asiatiques et de marchands vantant les mérites de l'opium. Il fallait avouer que les prostitués chinoises et Japonaises étaient très attirantes comme marchandises pour un homme comme Halen. Cependant l'heure n'était pas aux plaisirs de la chaire, mais aux plaisirs de la chasse. Le Hunter avait entendu dire qu'une famille de vampires avait basé ses quartiers non loin de là. Cela faisait quasiment 5 jours que l'alchimiste n'avait tué aucun vampire et le dernier en date, un jeune vampire, avait succombé sans même opposer la moindre résistance à l'humain. Ses quelques informations l’avaient conduites jusqu’ici.

Bizarrement et presque aussi instinctivement, Halen arrivait à percevoir certaines choses et à déceler le mal chez un homme ou une femme. Rarement il s'était trompé sur l'identité d'un vampire ou d'un loup-garou. Il se répétait avec fierté que son 6 sens était parfaitement affûté.

Ce soir, sa première cible était l'une des prostitués d’une des nombreuses maisons closes qui bordaient la rue. Halen s'était tapis dans l'ombre de l'angle que deux maisons avaient formées pour pouvoir observer les faits et gestes d’une éventuelle vampire. Certains clients, trop soul pour s'en rendre compte, étaient amenés hors du bâtiment, au détour d'une ruelle vraiment très sombre. L'alchimiste avait constaté, avec joie, qu'aucun de ses hommes ne revenaient de leurs petites escapades.
Cependant très prudent et s’en remettant à son 6 sens, Halen préféra attendre et continua d'observer les lieux et ses alentours. Il avait, non sans mal, remarqué la présence d'une autre vampire ; une prostitué elle aussi. Cette dernière n'était pas d'origine asiatique mais procédait de la même manière pour tuer ses proies masculines. Les vampires prenaient le soin de varier les ruelles où elles emmenaient leurs victimes. Elles devaient sûrement avoir des complices pour supprimer les corps et personne ne se serait étonné de s'apercevoir que les cochons seraient bien gras le matin...

Le Hunter vérifia son arsenal et constata qu'il n'avait plus assez de balles pour le Scorpion. Ces vampires n'avaient pas l'air d'êtres assez puissants pour l’inquiéter. Il se prépara et attendit la prochaine excursion.
Il se passa une demi-heure avant que la première prostitué ne réapparaisse avec un autre client. Celui là aurait sûrement la vie sauve.

************************************************

Sans crier garde Halen traversa la rue à toutes vitesse, évitant soigneusement les lampadaires et se déplaça aussi furtivement qu'une créature de la nuit. Il avait soif lui aussi, soif de meurtre. Il voulait éliminer ces vampires, jusqu'aux derniers.

Arrivé à l'intersection de la ruelle où la vampire avait amené sa proie, le hunter constata qu'il était trop loin pour tenter de la tuer par un corps à corps avant que cette dernière ait étanchée sa soif. Elle n’avait pas encore sorti ses canines et pour l’instant s’amusait avec le client comme une prostitué se doit de le faire. Chevauchant le pauvre malheureux qui ne savait pas ce qui allait se passer, elle se commença à l’embrasser puis à descendre langoureusement sur son cou. Alliant les gestes à la parole, Halen décocha son arbalète et tira une fléchette en bois. La fléchette atteint le bras de la cible.

- Cesse donc cela VAMPIRE !!!

La vampire se retourna et poussa un crie d'horreur montrant ainsi ses canines qu’elle s’apprêtait à utiliser. Maintenant le Hunter avait la preuve que cette prostitué était bien un vampire.
Terrifié par la vue des dents de la mort, l'homme à présent au sol, ne daigna même pas de bouger tellement il était paralysé. Il ne pouvait concevoir ce qui venait de se passer. Un vampire, un homme avec une arbalète.

- Dégage de là bougre d'idiot !!!

Halen avait crié tellement fort que l'homme s'exécuta sous le regard presque impuissant de la Vampire. Il resta prudent et continua de pointer son arc en direction de son ennemi, comme moyen de dissuasion.
La créature arracha la fléchette en bois qui s'était logée dans son avant bras et observa d’un œil pleins de désir son hôte. D'un ton menaçant, elle adressa la parole à l'humain.

- Tu es Hunter hein ?!
- Quelle importance ? Tu retourneras à la terre d'ici peu immonde créature.

Prise de fureur par les propos du Hunter, la vampire se jeta sur lui. La rapidité de la créature empêcha l'alchimiste de ranger son arbalète. Ce dernier roula pour esquiver un coup de griffe et para le second avec son manche d'arbalète. Ayant laissé sa sacoche dans un autre endroit, il n'avait pris sur lui que deux ou trois pieux car ce soir il pensait rencontrer des loups-garous. Les poches internes de son mentaux étaient inaccessible à cet instant, tant la vampire s’acharnait sur lui. Il la repoussa violent avant de se jeter au sol tout en lâchant son arme. Son attaque fut trahit par la lumière qui se dégageait lorsque toucha le sol de la paume de ses main. Il avait créés un poing de sable qui s’été avéré inefficacement trop lent.
La vampire esquiva et relança l'assaut.

* Finalement je crois que je vais bien m'amuser *


Dernière édition par Halen le Dim 10 Aoû - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Traque nocturne Mar 12 Aoû - 17:19

Halen était resté dans la même position accroupi qui lui avait permis d'attaquer la vampire quelques secondes plus tôt. Cette dernière le fixait courageusement dans les yeux avec un mélange d'excitation et peur. Le peu de raison qui restait encore à cette créature de la nuit lui avait permis de discerner le comportement de l’ennemi : aucune angoisse, aucune crainte, aucunepeur. Il était sur de lui et serein. Son cœur battait le plus lentement possible alors que le danger et la mort le guettait. Lui n'avait rien d'autre à faire que de sourire malicieusement devant le meurtre qu'il allait accomplir car son adversaire était sans valeur. Il s’agissait sûrement d’une jeune vampire sans expérience véritable.

Pendant qu'ils se fixaient, chacun des deux adversaires réfléchissaient à un plan efficace pour abattre l'autre. La vampire guettait et attendait le moindre faut pas du Hunter pour se jeter sur lui et donner quelques coups de griffes mortels. L'arbalète était tombée trop loin pour qu'il puisse s'en servir. Il n’aurait pas le temps de se jeter dessus que la vampire se serait jetée sur lui, et ce soir il voulait éviter toutes blessures. Son Bloody Rose était hors de portée dans la position dans laquelle il était. Pour la première fois, il avait commis une erreur : ne pas porter ses bracelets d’argent aux poignets. Ils étaient au fond de l’une de ses poches de son manteau. Si Halen devait lutter, se serait un combat au corps à corps. Mais le problème est qu'il ne pourrait pas pratiquer longtemps une autre alchimie que celle qu'il maîtrisait parfaitement. Créer des poings dans le sol ou dans n'importe qu'elle autre matière que le métal, lui coûtait beaucoup en énergie et en concentration. Et surtout, il ne souhaitait absolument pas se blesser ce soir.

Soudain on entendit quelques bruits et le vent apporta de nouveaux indices. Les données du combat venaient de changer car un nouveau vampire avait fait son apparition. Halen avait senti son odeur apportée par le vent.

* Mince les choses se compliquent *

L’alchimiste ne connaissait pas la position exacte du second vampire, ni ses intentions. Mais ce dernier avait sûrement dû être averti par les précédent cri de la vampire avec qui Halen combattait ou peut-être que…

* J’ai compris *

Le hunter analysa l’environnement autour de lui. Il n’y avait que de la boue et il lui aurait été difficile dans faire quelques choses de solides. La vampire remarqua elle aussi la présence d’une autre créature. L’attaque allait se faire dans quelques instants.

Soudain, un homme soul s’avança dans la ruelle où le combat se déroulait, le sexe à l’air, certainement pour uriner. Tous furent surpris par l’inattendu visite, mais le Hunter en profita pour rouler rapidement jusqu'à l’arbalète qui était à deux ou trois mètres de lui. Il se retourna et tira une fléchette. La vampire s’était jetée sur lui comme prévu, mais le projectile manqua sa cible et passa à quelques centimètres de son oreille. Elle s’arrêta un instant, souriant devant l’attaque ratée de l’alchimiste.

- Il faudrait apprendre à viser, hahaha !!! Je vais te mordre !
- Ce n’est pas toi que je visais.

Derrière elle, un cri strident perfora la nuit, stoppant nette son élan.

- Cela fait plusieurs heures que je t’observe toi et ta partenaire. Je sais que vous amené les hommes ivres dans cette ruelles en leur proposant plus que ce qu’il ne devrai avoir. On sait bien qu’aucun homme ne résiste à d’aussi jolies catins. Je savais bien que cet homme serait accompagné de ton amie. J’ai donc préféré l’éliminer juste après que tu sois gentiment tombée dans mon piège.

La vampire se retourna et observa son amie se désintégrer derrière l’homme qui venait d’arriver. La flèche était aussi passé très prêt de lui et affolé parce qu’il venait de se passer, il prit ses jambes à son cou.

- Tu comprendras donc que je n’ai pas raté ma cible. Mhm !

Il se leva et posa son arbalète sur son épaule tandis que son visage arborait un sourire narquois. Prise d’une terrible fureur, la vampire sorti ses griffes et ses crocs pour se lancer sur Halen, mais elle ne réussi pas à bouger. Son visage changea d’expression quand elle constata que sa mobilité était réduite, puis elle se rappela ce que le Hunter avait dit.

- Regarde bien où tu es. Tu t’es précipitée sur moi comme
un fauve affamé. Si tu avais pris le temps d’analyser l’a situation, tu aurait remarqué quelque chose. J’étais accroupi à cet endroit après t’avoir attaqué.
Il n’y a que de la terre ici et pourtant le sol autour de moi était recouvert
de boue. Maintenant tu es prisonnière de la boue que j’ai crée.

Halen avait bien raison car des mains de boue s’étaient emparées des chevilles de la vampire, qui se débattait pour lutter contre le maléfice. Elle criait et hurlait en tentant de s’extraire de là, tandis que l’alchimiste s’avançait lentement vers elle.

- Adieu !

Alliant les gestes à la parole, le hunter pointa son arbalète, qu’il venait de recharger, en direction de la vampire et tira une flèche en plein cœur. Le corps en poussière s’évapora dans la nuit, laissant derrière lui un murmure de cris...
Revenir en haut Aller en bas

Traque nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Traque nocturne [Pv : Hyène]» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |» Escapade nocturne [Galyana]» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Soho et Trafalgar Square :: Chinatown-