L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire Lun 26 Sep - 22:49

Naïtiri passait le plus claire de son temps dans la landes. C'était le seul endroit ou elle pouvait se transformer et apprendre à se servir de son pouvoir alors. Elle courait, sautait, s'attaquait à des arbres. Certains de ses mouvements étaient vraiment impréssionant et plus le temps passait plus elle se débrouillait bien. C'est gestes et c'est attaques était de plus en plus précis et elle devenait de plus en plus forte. Elle s'arrêta un instant puis elle bût un peu d'eau du petit ruisseau qui traversait la landes. Elle était prudentes à ce que personne ne la voit, si elle était repérer, elle risquait sa vie et celle de sa famille adoptive. Une fois quelle avait repris son souffle, elle repris son entrainement en compliquant un peu plus la tâche. Elle pris un arbre dans ses dents et elle le leva plusieurs fois d'affilés. Elle se mit à courir pour augmenter son endurance lorsqu'elle entendit un bruit, un berger arrivait avec son troupeau de chèvre, lorsqu'il se coupa sur une petite branche. Naïtiri b'eu le temps de se demander se qu'il se passait quelle fonça sur le berger. Il partit en courant mais il abandonna son troupeau. Et bien son troupeau disparu vite. Elle ne lui voulait pas de mal à lui mais ces chèvres avaient passez un sale quart-d'heures. Elle repris ses entrainement, silencieuse.


Dernière édition par Naïtiri Musica le Mar 27 Sep - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Julian
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 28/01/2009
Race : Lycanthrope
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Jounaliste
Age : 24
Age (apparence) : 29
Entité n°2 : Buse
MessageSujet: Re: Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire Lun 26 Sep - 23:32

Le vent soufflait sur la Lande. Le temps était gris, mais il ne pleuvait pas et il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid lorsque l'on se trouvait à l'abri de la bise nordique qui rafraichissait grandement l'atmosphère. Tout semblait calme loin du tumulte de la ville. Tout était passablement silencieux, seuls les animaux semblaient vivre alentour. Ici Julian se sentait bien. Il pouvait se ressourcer, être seul avec ses pensées, avec ses entités. Elles lui avaient tellement donné! Elles lui avaient permit de s'en sortir et de quitter l'affreuse Tour de Londres. Il avait beaucoup apprit grâce à elles, et ils seraient à jamais unis. Julian, aussi appelé Hume par les deux êtres au fond de lui, respirait l'air frais qui l'entourait. Il avait délaissé son corps humain et s'était métamorphosé. Il était devenu Brume.

Les pattes dans la terre meuble, ils écoutaient la nature. Assit sur son derrière, un loup au pelage noir comme les ténèbres fixait les buissons feuillus droit devant lui. Il sentait qu'un animal était proche. S'il avait eut faim, il se serait bien dégourdit les pattes en le traquant. Mais il préférait de loin rester ainsi sans bouger. Pour le moment du moins. La truffe au vent, il humait. De nombreuses odeurs lui parvenaient, la terre, l'herbe, la pie perchée au loin et le doux fumet du mouton.
Soudain, Brume s'étira, il ouvrit grand la gueule dont ont vit de longs crocs jaunis et une langue rougeâtre pendant entre eux, puis il se gratta le derrière des oreilles avec l'une de ses pattes arrière. Il avait soif. Non loin il entendait ruisseler de l'eau. Sans se presser, il gambada entre les pierres et les touffes d'herbes hautes pour aller s'abreuver.

Il n'était pas seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire Lun 26 Sep - 23:57

Naïtiri s'était installé un peu dans l'herbe, après avoir usé de beaucoup de son énergie. Elle sentit une odeur, étrangère à l'endroit. Toujours transformé, elle se leva, tous en restant dans les hautes herbes puis elle avança à la recherche de l'odeur étrangère. Elle aperçu un loup au pelage sombre et aux pattes musclés, entré dans la landes. Elle approcha, prudemment. Elle reconnu l'odeur d'un humain et elle n'eut que peu de mal à deviner que ce loup, n'était pas loup à part entière. Elle s'écarta et remarqua le loup en train de boire et elle fit de même pour éventuellement, attirer l'attention du loup sur elle. Après tous, peut être était-il pacifique. Elle se prépara à une éventuelle attaque lorsqu'elle entendu un mouvements derrière elle, un petit groupe d'enfant approcher. Elle s'empressa de prévenir le loup, ne voulant pas que son espèce soit chassé à cause de ces enfants:
-Excuser moi voudriez vous bien me suivre juste quelque instant
Elle s'empressa de se cacher, cherchant à voir si le loup l'avait suivi ou pas
Revenir en haut Aller en bas
Julian
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 28/01/2009
Race : Lycanthrope
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Jounaliste
Age : 24
Age (apparence) : 29
Entité n°2 : Buse
MessageSujet: Re: Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire Mar 27 Sep - 21:31

Hume entendit qu'on approchait. Il n'était pas effrayé, dans les Landes il n'y avait rien d'anormal durant la journée. Enfin, une partie de lui pensait ainsi. Sans se soucier de cet étranger qui approchait, il continua à laper l'eau pure et fraiche du ruisseau. Ses yeux à demi-clos observaient les vaguelettes de l'eau jusqu'à ce qu'un loup entre dans son champ de vision. Il se raidit. Il n'avait pas humé l'odeur d'un loup. Pas uniquement. C'était un mélange si surprenant! Une odeur humaine mêlée à celle du prédateur. Il leva sa tête et fixa cet étranger de ses iris noirs, mais sa contemplation fut interrompue. derrière lui des gens approchaient, il entendait le babil des enfants en bas âge, ce qui signifiait que des adultes ne devaient pas être loin. Il s'apprêta à s'en aller lorsque dans son esprit il entendit une voix qui n'était ni la sienne, ni celle de Brume. Julian pointa ses oreilles vers l'arrière. Que pouvait-il donc se passer? Jamais une telle chose n'était arrivée. Ses yeux cherchèrent la louve qui se tenait non loin la seconde précédente, elle n'était plus là, cependant les hautes herbes bruissaient et il sentait son odeur. Sans tarder, il s'élança à sa poursuite. Il n'avait pas peur des humains. Non! Ce qu'il voulait c'était en savoir plus. Il fallait qu'il parle avec elle. Qui pouvait-elle donc être?

En lui même, Julian avait déjà la réponse. Elle était comme lui. Ils étaient tous deux de la même race, deux lycanthropes. Une femelle et un mâle. C'était la toute première fois qu'il faisait pareille rencontre. dans sa poitrine il sentait son cœur s'affoler. Elle ne devait pas lui échapper! Il voulait en savoir plus.

Le loup retrouva sa congénère. Il s'approcha lentement et se dissimula à ses cotés. Entre eux un bon mètre les séparait. Il préférait jouer la carte de la prudence. Il la contempla longuement. Son pelage était gris perle et à l'une de ses oreilles pendait une plume. Il trouva ça très joli.


- Qui êtes vous? Se contenta-il de dire.

Ils échangeaient leurs paroles par la pensée. Personne autour d'eux aurait pu se douter qu'ils échangeaient des mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire Mar 27 Sep - 22:10

Elle remarqua que l'autre lycanthrope l'avais belle et bien suivi. Elle entendit ces paroles. Elle hésita un instant à répondre, après tous c'était un étranger, mais elle se décida à lui répondre sur un ton discret et doux pour lui prouver quelle n'avait pas l'intention d'attaquer une personne de son espèce:

-Je me nomme Naïtiri et sans être trop indiscrète, puis-je savoir votre prénomdit-elle à voix basse

Un étranger de son espèce, voilà une découverte très nouvelles pour elle. Mais après tous peut-être était-il dangereux ou agressif pour rester en hors de danger, elle resta à un écart de l'inconnu au couleur sombre. Le regard du mâle lycan, glaçais le sang de la louve.


*Qui est-il et que fait-il là* pensa-t-elle

Les prunelles de la louve traversaient celles du loup. Elle voyait ces pensées, enfin c'est une façon de dire les choses. Elle était éblouie de voir pour la première fois un mâle de son espèce. Enfin elle n'en était pas tous à fait sur mais après tous il en avait tous les signes.
Revenir en haut Aller en bas
Julian
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 28/01/2009
Race : Lycanthrope
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Jounaliste
Age : 24
Age (apparence) : 29
Entité n°2 : Buse
MessageSujet: Re: Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire Mer 28 Sep - 11:58

Cette sensation se fit à nouveau sentir. Quelqu'un d'étranger pénétrait dans son esprit pour lui délivrer des paroles. C'était cette louve face à lui qui réussissait cet exploit. Lui même y parvenait. Il avait tendu son esprit qui, papillonnant, était entré en contact avec le sien. Il lui avait communiqué une question et elle lui avait répondu. Son nom était Naïtiri. Les syllabes avaient été prononcées avec douceur, comme un murmure discret qui ne voulait pas effrayer. Quelques secondes s'écoulèrent. Julian était si surprit qu'il en perdait la notion du temps. C'était tellement encensé qu'il ait pu rencontrer ainsi quelqu'un de sa propre espèce. Quelqu'un qui pourrait enfin le comprendre!

- Je suis Julian.

De nouveau régna le silence. Le lycanthrope n'arrivait pas à détacher ses yeux de Naïtiri. La fortune lui souriait, il avait enfin pu découvrir un autre loup. Qui était en plus une femelle. C'était tellement inespéré!

- Pardonnez-moi, je suis un peu,... Comment dire... Il rit bêtement. Je ne suis pas habitué voyez vous. C'est pour moi la toute première fois. Je, je n'ai jamais rencontré d'autres lycanthropes.

S'il avait pu rougir, ses joues se seraient enflammées. Il se sentait tellement bête d'avoir été seul aussi longtemps. De plus, il avait l'impression d'être très inexpérimenté. Ses prunelles de jais se posèrent sur ses grosses pattes poilues. Il fallait qu'il se reprenne et qu'il profite de cet instant privilégié et inattendu. C'était un cadeau du ciel. Ce soir, il remercierait Dieu de lui avoir accordé une si belle faveur.
Julian releva la tête et plongea son regard dans celui de la belle louve. Il voulait en savoir plus.


- Je suis vraiment heureux de vous rencontrer Naïtiri. Puis-je savoir ce que vous faisiez dans les Landes? Enfin je ne voudrais pas être indiscret, ne le prenez pas mal! Je...

Julian préféra se taire, il en avait bien assez dit et il commençait à bafouiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire Mer 28 Sep - 13:43

Elle fût surprise qu'il bafouille mais après tous si cela était la première fois qu'il voyait une louve de son espèce. Elle rigola discrètement, sans se moquer mais plutôt timide de son charabia. Ce loup s'appelait donc Julian. Elle trouvait que se prénom allait plus que bien avec la couleur de fourrure du beau mâle. Les paroles du loup vinrent percé le silence du moment.

C'est la première fois que vous rencontrer une personne de votre espèce, dit-elle, surprise

Elle écouta les douces paroles du loup sans un bruit et surveillant en même temps que les enfants ne vienne pas vers eux. Par malchance, ils vinrent vers eux. Naïtiri fit un bon sur la droite pour se cacher dans un petit bout de forêt puis elle répondit à la question de Julian.

Je ne le prend pas mal ne vous en faite pas et ce que je fait ici est un entrainement que je pratique chaque jours après la fin de mon travail et vous que faite vous ici, dit-elle, calme comme la brise matinale.

Elle était tous autant heureuse que lui de trouver quelqu'un de son espèce, non cadavre. La plus part du temps les humains chassait les lycan ce qui est bien étrange vu que presque aucun lycan n'attaque les humains.


Revenir en haut Aller en bas
Julian
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 28/01/2009
Race : Lycanthrope
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Jounaliste
Age : 24
Age (apparence) : 29
Entité n°2 : Buse
MessageSujet: Re: Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire Jeu 29 Sep - 22:02

Julian se sentait tout penaud car la louve se mit à rire. Il ne sut pas si c'était par moquerie ou parce qu'elle était naturellement d'humeur enjouée. Malgré tout, il se renfrogna. Ce genre de situation lui état très inhabituelle et quoiqu'il fut journaliste, il était en train de perdre tous ses moyens. Son assurance s'était envolée, laissant place au comportement craintif et teinté de folie qu'il avait développé lorsqu'il avait été emprisonné. Ce rire lui rappelait décidément de bien mauvais souvenirs et celà n'était pas pour le rendre bien loquace. Alors, lorsque la louve s'étonna qu'elle fut la première de leur espèce qu'il eut l'occasion de rencontrer, il se contenta de garder le silence. Et ensuite, quand elle lui répondit qu'elle était là pour son entrainement quotidien, il voulut lui demander dans quel but elle faisait ces entrainements, car lui n'en avait jamais pratiqué. Il se métamorphosait généralement en loup pour le plaisir de se retrouver avec ses compagnons. Donc, malgré cette question qui lui brulait les lèvres, ou plutôt les babines, il se retint et dit:

- Ah je vois. Moi, je ne fais que me promener car j'ai trouvé le temps idéal.

Une autre question lui vient à l'esprit: quel était son travail? Puis une myriade d'autres interrogations assaillirent ses pensées. Il tentait de les repousser car il était maussade maintenant. N'empêche qu'il aurait bien aimé savoir quel était sa seconde entité, quel était son âge, si elle connaissait d'autres Lycanthropes et si elle accepterait qu'ils se rencontrent. Il voulait apprendre de cette femelle, mais son caractère l'en empêchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire Lun 24 Oct - 0:44

Naïtiri avait besoin de cet "entrainement" quotidien, pour apprendre à se servir de ces deux entités mais aussi apprendre les ficelles du métier de lycanthrope. Elle sentit qu'ils allaient partir dans une discussion assez longue alors elle se dirigea vers un endroits ou ils pourraient discuter tranquillement. Mais par grande malchance, elle tomba nez à nez ou plutôt truffe à nez avec un enfant. Elle ne fit aucun geste mais heureusement, cette fois par chance, ce n'était qu'un jeune enfant.

Il fini par s'éloigner lorsque toute la marmelade d'enfants arrive dans la même direction. Son cœur cessa de battre pendant plus de deux minutes. Elle resta dans la même position jusqu'à ce que tous les enfants soient passer. Elle tourna sa tête dans la direction des enfants pour être bien sur qu'ils soient tous passer puis elle avança en moins d'un millième de seconde pour se cacher derrière un arbre. Mais une petite odeur vint la faire fléchir. Une petite souris passait dans le coin et elle n'hésita pas à la croquer.

Elle continua à avancer sans se soucier de savoir si Julian la suivait. Un éclat de soleil vint réchauffer cet endroit sombre. La lumière oranger éclaira le pelage de la jeune. Elle s'installa face au soleil levant. Elle finit par ouvrir les yeux, c'étant transformée en humaine. Les rayons de lumière éclairant son visage clair, et lorsqu'elle ouvrit ses yeux, leurs bleus brilla de mille feux. Elle sourit, baissa la tête en fermant les yeux et elle regarda Julian. Son regard transperça celui du loup.
Revenir en haut Aller en bas
Julian
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 28/01/2009
Race : Lycanthrope
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Jounaliste
Age : 24
Age (apparence) : 29
Entité n°2 : Buse
MessageSujet: Re: Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire Lun 31 Oct - 18:21

Le silence s'immisça dans le sans blanc de conversation qui existait entre les deux lycanthropes. Julian était terriblement mal à l'aise, il détestait ce genre de situation, mais sa curiosité était à son comble si bien qu'il suivit la jeune louve lorsqu'elle décida de s'en aller, sans un mot. Il se demanda d'ailleurs pourquoi elle ne l'attendait pas. C'était étrange comme comportement. Mais avant qu'il n'ai pu y penser plus longtemps, il la vit s'arrêter car un enfant l'avait vue. D'un bond il recula derrière un buisson touffu. Le regard braqué vers la scène, il eut du mal à déglutir, si l'enfant se mettait à hurler, il attirerait directement ses parents ou des frères et soeurs plus âgés. Se serait une catastrophe car les loups n'étaient pas du tout appréciés. Ils étaient pourchassés sans arrêt pour leur mauvaise réputation. Si l'on rapportait que des loups étaient dans les landes, il n'aurait plus l'occasion de venir se dégourdir les jambes ici tranquillement. Pendant plusieurs semaines des hommes traqueraient leurs traces. Quelle malchance se serait! Mais heureusement, tout se passa bien et l'enfant partit.
Julian ressortit des fourrés et continua de suivre son acolyte.
Enfin ils arrivèrent à l'orée d'un petite clairière. Le lycanthrope qui était resté en retrait tout au long du trajet y parvint avec quelques secondes de retard. Ce qu'il découvrit le laissa bouche bée. Il n'y avait plus de louve, plus d'animal, mais une femme. Ou plutôt à se yeux une très jeune femme. Oui, cette créature qui lui paraissait sans défense aurait pu être une amourette qu'il avait eut par le passé. Elle lui apparaissait dans sa forme humaine, ses yeux topaze braqués dans les siens.
Bien entendu Julian sentit le rouge lui monter aux joues. Elle lui paraissait différente. Il se sentait penaud à nouveau. Inévitablement attiré par cette jeune demoiselle dont il ne connaissait pratiquement que le nom. Il était un adulte responsable, si bien qu'il se concentra sur son sourire d'enfant.


- Pourquoi être venus jusqu'ici Naïtiri? Dit-il tout haut cette fois-ci.

Il ne pouvait pas la regarder ainsi, si bien qu'il se détourna à demi. Ses yeux regardèrent les feuilles éparpillées sur le sol, mêlées aux brindilles, aux insectes et à l'humus. Dans sa forme humaine, elle était si attirante pour lui. Il aurait préféré garder d'elle uniquement le souvenir d'une louve.


- Je suis vraiment gêné, mais ne pourriez vous pas reprendre votre forme animale? Ou, je ne sais pas,... Vous comprenez?


Dernière édition par Julian le Mer 9 Nov - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire Mar 1 Nov - 0:15

Naïtiri enleva ses bras de son corps inerte. Elle était habiller de la même façon qu'avant de c'être transformer. Elle se leva et commença à marcher dans la direction du loup. Elle posa sa main sur la tête de Julian. Sa main glissa le long de ça nuques, puis elle longea le long de son dos. Elle trouvait le pelage de Julian, soyeux et même très soyeux en tous cas pour un mâle. Elle sentait la force de ces pattes, sa respiration. Un fois la main revenu sur la nuque du mâle, elle sentit les battements de son cœur.

Dites moi Julian, pourquoi votre cœur est si affolé ,dit-elle, paisible

Par la suite, Naïtiri s'écarta pour ne pas paraître gênante. Elle avança vers l'endroit ou ils étaient avant. Elle se dirigea vers le point, une fois devant elle s'accroupit et elle y plongea sa tête entièrement. Elle but et rebut de l'eau à ne plus en respirer. Elle sortit sa tête et elle essora ses cheveux. Une fois désaltérer et sèche, elle s'installa au sol. Mais en quelques instant, elle s'ennuya. Alors elle se releva et se transforma en louve. Elle jeta un coup d'œil derrière elle et aperçu Julian. Ensuite elle revient à son instant. Elle se mise à faire des mouvement très impressionnant. Puis une envie soudaine lui vint à la bouche et elle se dirigea vers Julian

Que diriez-vous d'un café pour discuter tranquillement sans devoir se cacher ,dit-elle, souriante

[Désoler que ce rp soit un peu court]
Revenir en haut Aller en bas
Julian
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 28/01/2009
Race : Lycanthrope
Classe sociale : Bourgeois
Emploi/loisirs : Jounaliste
Age : 24
Age (apparence) : 29
Entité n°2 : Buse
MessageSujet: Re: Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire Mer 9 Nov - 19:29

Dans son angle de vision, quoique flou, Julian vit la femme bouger. Hume dont l'ouïe animale était bien plus fine que la sienne avait entendu le frottement des vêtements et le crissement des feuilles. Elle s'était levée et elle approchait de lui. Mais qu'était-elle en train de faire? Le lycanthrope n'aimait pas ça. Et il apprécia encore moins qu'elle lui pose une main humaine sur son pelage de loup. Qui croyait-elle être? Il avait beau avoir été envouté par sa forme humaine, il sentait maintenant monter en lui du dégoût. Elle était en train de le souiller, elle le caressait tel un chien. Mais il était sauvage! NON! Il ne pouvait pas supporter un tel traitement! Après ce qu'il avait vécu, après son séjour en prison, après avoir été moins qu'un homme. Un vraie ordure. Une créature qui appelait la mort dans ses vœux. Il ne pouvait pas supporter d'être ainsi traité. malgré sa forme d'animal, il était humain. Traitait-elle les hommes de la même manière? Il en doutait fortement!
Brume et Hume étaient tous deux enragés.
Le poil du loup s'était hérissé, il ne voulait aucun mal à cette femme, mais il désirait qu'elle cesse. Elle devait comprendre qu'il avait sa liberté. Alors il recula, et son geste s'accompagna d'un grondement sourd.


- Je ne vous permet pas! Dit-il d'une voix rauque, bien plus grave que sa voix habituelle. Je ne suis pas un chien. Ne me caressez pas ainsi. Pour qui vous prenez-vous? Au delà des apparences, je suis un homme et je n'aime pas votre attitude avec moi.

Il était cassant. Julian sentait la colère monter en lui. Il sentait son sang bouillonner et son cœur battre plus encore. Hume n'aimait pas la tournure qu'avaient prit les choses. Il le confia à Julian, il lui transmit son aversion pour la louve. D'ailleurs celle ci c'était éloignée, elle était en train de boire. Cela permit au lycanthrope de cesser de parler, ainsi il ne dirait pas encore plus de méchancetés. Il trouvait ce moment très désagréable. Il était désoeurvré, il avait tant espéré de cette rencontre. Il était si déçu!
Alors, sans un mot, il se détourna de cette scène. Il n'avait plus envie de supporter ça. Il se sentait si humilié! Il en restait sans voix. D'habitude il aurait trouvé les mots juste pour remettre cette poupée de porcelaine en place. Il l'aurait bris par des mots martelés à ses oreilles. Mais là, rien ne lui venait. Aurait-il un jour la chance de rencontrer quelqu'un comme lui? Avec qui il pourrait s'entendre, qu'il y ait une osmose. Ce n'était clairement pas le cas avec Naïtiri.
A nouveau la lycan s'approcha de lui. Il s'étonna de voir qu'elle avait reprit sa forme animale. Et elle lui propose de boire un café. Il n'aimait pas le café, il ne buvait que du thé. Enfin.


- Naïtiri, je... j'accepte de vous suivre, uniquement si votre comportement envers moi se modifie. Je hais ce que vous m'avez fait. J'en suis dégoûté. Pourquoi vous êtes vous permit tant de proximité? Expliquez moi ce que vous avez en tête!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire Dim 20 Nov - 19:10

[Désolé du retard Laughing ]
Naïtiri le trouvait bien énerver pour un lycanthrope.

Oh, excusez-moi, je ne pensait pas qu'un simple contact admiratif vous ferait fléchir

Quand à la deuxième question du loup, elle n'y répondit pas. Elle rebut une gorgée d'eau puis elle se dirigea vers la sortie de la forêt. Elle s'y dirigea, au pas, sans se presser ni se demander si Julian la suivait. Une fois au bout de la lande, elle se retrouva à nouveau en humaine. Habillée, coiffée, prête pour son café. Elle se dirigea vers le village, ne cherchant pas à voir si le loup suivait, transformer ou non. Puis elle se décida à l'attendre. Elle se retourna et regarda le lycanthrope avec attention. Elle ne pensait pas offenser le mâle avec se simple contact. Si elle avait eut un contact avec lui fourrure contre fourrure, aurait-il eut la même réaction ?

Naïtiri revint vers lui. Elle attendit qu'il se transforme. En attendant elle réfléchit à quoi pouvait-il ressembler. Etait-il grand ou bien petit, plutôt mince ou plutôt enrobé, quelle était la couleur de ces yeux, quelle était sa voix humaine ... toutes c'est questions se posèrent au plus profond de l'âme de Naïtiri. Elle se demandait pourquoi tant de question sur cet homme, par son habitude elle se fichait de tous les hommes qu'elle croisait mais cette fois-ci ce n'était pas le cas. Se posez tant de question déplaisait assez à Naïtiri mais elle ne pouvait pas s'empêcher de chercher à quoi ressemblait Julian.

Puis elle se dit que, peut être il n'aimait pas le café

Dites-moi, Julian, aimez-vous le café ou préférer vous autre chose
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire

Revenir en haut Aller en bas

Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Une larme vaut parfois mieux qu'un sourire» Un mensonge vaut parfois mieux que la vérité [Feat Yvan]» GRACE WENDY NOLAN - Une fille vaut bien mieux que vingt garçons.» Un petit arrangement vaut mieux qu'un grand conflit [Livre I - Terminé]» « L’amour fantasmé vaut bien mieux que l’amour vécu. Ne pas passer à l’acte, c’est très excitant. »
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: A l'extérieur de Londres :: Périphérie londonienne :: La Lande-