L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842] [Terminé] Jeu 4 Oct - 22:58

[HRP]En provenance d'Une aire de jeux[HRP]


Une amitié naissante

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Chez Emrys, [09/09/1842]

Ils avaient quitté le parc Paulo’s et il la guidait vers sa maison ou plutôt celle des Newt. Ils espéraient sincèrement qu’il ne soit pas là ou en train de dormir. Madame Newt risquait de l’harceler et Mr Newt était imprévisible. La demeure des Newt était simple mais chaleureuse… Il aimait son petit coin de grenier et il pariait que la vampiresse n’était pas spécialement dangereuse. Il l’appréciait et tant qu’à faire autant avoir des gens avec qui ils s’entendaient bien. Il ne savait pas s’il était immortel ou non mais il avait une longue espérance de vie, même si disons grâce à sa paresse le temps n’avait pas spécialement d’emprise sur lui, s’il pouvait s’amuser alors il le ferait.  Il souriait à voir la jeune femme sautillait un peu partout.

*Elle retient le chemin ? Je suis rarement chez moi…*

Le visage de la vampiresse était celui qu’Emrys avait le plus de mal à apprécier. Il aimait les gens curieux quand il n’était pas la cible de la curiosité. Ils passèrent par des endroits plutôt vivants le soir et d’autres moins. Autant dire qu’une jeune aristocrate trempée et un jeune homme métis avec des yeux de couleurs différentes, qui était aussi lui-même trempé n’étaient pas passé inaperçus.  Quand on remarque la tenue du jeune homme c’était pour le moins pas du tout discret. Les pensées d’Emrys étaient cependant toujours concentrées sur la rencontre ou non de ses parents et de la vampiresse… En sachant que la cheminée se trouvait dans le salon. Il calculait les chances de rencontre, et elle était faible car vu l’heure il dormait ou était de sortie pour ce jour spécial.

La pensée sur la sortie du couple lui donna un grand sourire, il était après tout techniquement plus vieux qu’eux et les voyait aussi comme ses protégés. Mais l’autre chose dans son sourire était la réaction que la vampiresse aurait devant son lieu de vie… Après tout il était loin d’être bordélique, seuls les livres trainés par terre mais tous rangée en fonction de leurs sujets. Il faut dire qu’à part des livres, un bureau, des sculptures il n’y avait rien dans ce grenier… Il n’avait qu’une sorte de vieux matelas assez grands pour dormir.

La route était presque finie, ils avaient bien marché et venaient de passer le zoo. Au bout de quelques minutes de marche supplémentaires Emrys sauta sur un toit d’une maison, de quartier ouvrier et rentra par une fenêtre suivit de Katyusha. Sa chambre était comme à son habitude jonchée de livre qui était pour lui le meilleur moyen de passer le temps… Mais en observant de plus près on pouvait remarquer que malgré le bordel qu’on voyait chaque rangée était bien aligné et chaque pile de livres était alignés avec celle d’avant. Une telle chose était due qu’Emrys avait remarqué que cherchait quelque chose de pas rangé était plus long que de le ranger directement, donc plus fatigant. Il avait fini avec une habitude à bien ranger les choses prises à leur place. Il espérait obtenir une bonne réaction de la part de la chipie qui le suivait, après tout soit elle était surprise et il pourrait la taquiner soit elle le complimenter et il ferait le choquer.  


-Ils ne sont pas là…

*heureusement, comment j’aurais expliqué cela à Poppy et Kyle ? *


Il invita la chipie démoniaque,  le suivre. Il descendit dans un petit salon avec une vieille cheminée. Le salon comportait quelques vieilles armoires, ou était rangés de multiples choses utiles pour certaines et inutiles pour d’autres. Il y avait au centre de la pièce une table et bizarrement 4 chaises … pour 3 personnes vivants ici. Quand Emrys raconta son histoire à sa famille d’adoption, Mr Newt acheta une chaise pour le frère d’Emrys. Il lui avait dit ce jour-là que si son frère avait pu être là il serait de leur famille. Depuis ce jour il a un respect infini pour ce couple. Tout le mobilier même les 2 petits fauteuils autour du feu était assez vieux. Pourquoi deux fauteuils ? Emrys s’allonge souvent sur le tapis. Il se mit à préparer de quoi allumer un feu. Il disparut en faisant comprendre à la vampiresse de rester là. Il alluma finalement le feu. Le feu allumé, il mit son haut à sécher directement. Le bas sècherait rapidement n’étant que peu mouillé.

*Un feu pas trop vif ? Elle m’a dit qu’il n’aimait pas la chaleur donc oui. *

Il ne fit pas attention à sa tenue, il avait de toute façon déjà une tenue qui se comportait d’une espèce de chemise et d’un pantalon donc pas franchement lourde. Il était torse nu face à une vampiresse plusieurs l’auraient frappé pour cette imprudence, enfin ceux qui ne le connaissaient pas. Et après un soupir…

-Ahhhhhhh… Je n’ai plus de haut maintenant… Il parlait du fait que c'était son dernier vêtements propre...

Il s’assit par terre à côté de la cheminée. Il n’avait même pas essuyé ses cheveux qui sécherais seuls de toute façon. Puis il se mit à observer la vampiresse… Avant qu’ils comprennent sa bêtise.

-Katyusha, il te faut d’autres vêtements n’est-ce pas ?

*Il doit y avoir des vêtements dans une penderie…*

Le feu n’était pas spécialement fort, il le trouvait plutôt doux. Il était actuellement allongé à côté du feu et sa sacoche était accrochée sur un rebord ou on pouvait voir un petit tableau de deux jeunes gens… Mr et Madame Newt, il leur avait fait cette peinture pour les remercier d’une chose importante à ses yeux. Il trouvait l’ambiance calme et apaisante au point d’être allongé les yeux fermés sans peur… Cette maison lui faisait cet effet mais il ne pouvait baisser sa garde avec la vampiresse à côté de lui. Les chipies sont des êtres dangereux était devenu un credo pour Emrys qui ne regrettait pas de l’avoir rencontré mais qui ne savait pas s’il en supporterait d’autres comme elle.

-Sacré caractère.

*Les femmes de nos jours sont elles toutes avec de gros caractères comme Katyusha ou Poppy, qu’il appelait plus souvent Madame Newt… Ou ce sont des exceptions ? *


Il vivait décidément une drôle de nuit qui n’était pas finis. Il espérait sincèrement ne pas avoir à faire rencontrer Katyusha à Poppy… Il plaignait la pauvre vampiresse sinon qui risquait d’être prise au piège par une humaine. Cette pensée lui donna un grand sourire.

Made by Neon Demon


Dernière édition par Emrys Neo le Sam 27 Oct - 13:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842] [Terminé] Ven 5 Oct - 14:19

Katyusha capturait les coins et recoins du chemin de son regard. Elle avait rabattu sa capuche trempée sur sa tête. Si on pouvait distinguée la noblesse de son rang, on ne pourrait pas reconnaître son visage. Elle n'avait que faire des gens qui jasaient d'ordinaire, mais certains pouvaient user de ce prétexte pour venir chercher des histoires à Emrys. Autant prévenir le risque que de le prendre. Elle avait lancé bon nombres de regard vers le zoo qu'elle n'avait pas encore pris le temps de visiter. A vrai dire, elle n'aimait pas tant que cela les zoos. Si elle s'émerveillait parfois devant les animaux exotiques, elle avait toujours un affreux pincement au cœur de les voir ainsi prisonniers de cages ridicules. Alors qu'elle savait qu'ils étaient conçus pour les grands espaces, pour courir dans les grandes plaines, ou batifoler dans les arbres. Et là, ils étaient condamnés à faire encore et toujours des tours en ronds dans leur minuscule prison.... Le tout sous les regards souvent méprisant des visiteurs, sans parler des commentaires et des attitudes de ces derniers, qui étaient parfois tout bonnement révoltant !

La vampiresse doutait de se rendre d'elle-même dans ce zoo un jour.... Ce soir, ils n'avaient fait que le passer, et ce n'était pas pour lui déplaire ! La suite s'annonça un peu plus physique, mais rien de bien compliqué pour le curieux duo. Et à vrai dire, le fait de devoir sauter sur un toit pour passer par une fenêtre avant d'enfin découvrir les lieux, plaisaient beaucoup à la demoiselle sanguine. Elle appréciait fortement de pouvoir grimper un peu partout, et se révélait même très douée pour ça. Ce qui lui avait valu bien des spéculations quant à la lignée de laquelle elle descendait. Les vampires avaient en effet une lignée spécifique, majoritairement composée de femmes d'ailleurs, qui étaient réputées pour adorer escalader et grimper absolument tout et n'importe quoi ! Mais ce mystère resterait entier pour ce soir. Une fois à l'intérieur, la belle de nuit commença à découvrir les lieux. Une sorte de grenier, aménagé en chambre si on prenait le matelas au sol pour témoin. Et surtout, jonchée de piles de livre rigoureusement empilé et même classé quand on y regardait de plus près. La jolie rousse s'attarda quelques peu sur eux, lisant les titres sur les couvertures, ou les tranches, et laissant même le bout de ses doigts glisser sur eux, ici et là. Katyusha semblait agréablement surprise par cette mini forêt de livres improvisées. Elle demanda un sourire aux lèvres au renard blanc.


-Passionné de lecture notre renard immaculé ? Vous avez là une petite bibliothèque privée à ce que je vois.... Ce n'est pas trop fatiguant de devoir tourner les pages ? Hi hi hi !

C'était plus fort qu'elle, il avait fallu qu'elle vienne le taquiner ! Mais sa bravade lancée, elle enchaîna, curieuse.

-Mais dites-moi, vous avez un style littéraire que vous affectionnez en particulier ? A moins que vous de dévoriez tout ouvrage se présentant à votre main ?

Mais il lâcha un commentaire qui interpella la jolie rousse.

-Ils ? Vous avez de la famille dans cette maison ? Je ne voudrais pas les importuner par ma présence, surtout à une heure aussi tardive !

Voilà quelque chose que la vampiresse n'avait pas prévu ! Elle croyait que le renard vivait seul, et n'avait pas songé qu'il pouvait y avoir d'autres personnes ! Étaient-elles des chimères elles aussi ? Un peu préoccupée, ils descendirent néanmoins dans le salon. Katyusha observait la décoration et l'ameublement un peu vétuste, signe qu'ils avaient déjà bien vécu. Elle compta quatre chaises, et en déduit donc qu'elle se trouvait dans une maison de quatre personnes. Mais quelque chose était étrange.... Quatre chaises pour deux fauteuils ? Bizarre.... Un peu perturbée, la vampiresse alla s'installer non loin du foyer, y attendant Emrys.... Tout en espérant que personne ne vienne avant qu'il ne soi revenu ! Ce qui n'arriva pas. Le renard alluma un feu léger, évitant que la chaleur trop intense ne contraigne son invitée à se tenir éloignée. Katyusha s'assit dès lors sur le tapis, près du feu. Elle n'osa pas s'installer sur un fauteuil, trempée comme elle l'était. Mais elle n'avait pas prévu autre chose. Qu’Emrys retire ainsi son haut, avec naturel et aplomb ! Rougissant, et retenant un hoquet de surprise, la belle détourna immédiatement la tête et le regard. Et le pire, c'était qu'il osait insister sur ce sujet ! Du moins c'était ce que croyait la vampiresse, qui ne pouvait pas deviner qu'il n'avait pas d'autres vêtements en réalité. Embarrassée, elle répondit le souffle court.

-J-J'ai cru comprendre cela oui....


Mais ce n'était que le début, car voilà qu'il demanda à la demoiselle s'il lui fallait d'autres vêtements. A l'idée de devoir se dévêtir, Katyusha eu l'impression d'avoir les joues en feu et balbutia rapidement.


-Ne vous tracassez pas ! Je.... je vais me contenter de sécher un peu, et cela sera très bien ! Je ne vais pas abuser davantage de votre hospitalité.

Nerveuse, elle se mit en tête de remettre de l'ordre dans sa chevelure. Elle la détacha alors, laissant ses longues mèches rousses tomber en une cascade qui ondulait légèrement sous l'humidité. Elle sortit un petit peigne de la poche intérieure de son sac, et démêla ses cheveux leur redonnant une harmonie et une certaine fluidité. Mais alors qu'elle rangeait son peigne, et cherchait de quoi les attacher, un autre commentaire de son hôte l'interpella.

-Un sacré caractère ? Qui cela ?

Elle le questionna tout en prenant le soin le plus méticuleux à ne surtout pas croisé son regard, et surtout son torse nue ! Mais alors qu'elle attendait une réponse, des bruits de pas se firent entendre. Le cœur de Katyusha s'accéléra alors qu'on distinguait une silhouette féminine se dessiner dans les ombres et qui venait à leur encontre. La vampiresse se sentit prise au piège, et souffla.

-Ciel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une amité naissante Ven 5 Oct - 23:28



Une amitié naissante

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Chez Emrys, [09/09/1842]

La vampiresse avait caché son visage grâce à sa capuche, il ne comprenait pas pourquoi mais ne lui posa pas la question. La vampiresse n’avait pas franchement observé les animaux du zoo, certaines personnes n’aimaient pas spécialement voir des animaux en cage. Lui n’avait pas d’avis sur ça car après tous les humains avaient toujours fait ce genre de chose. Il trouvait dommage de priver autant d’animaux d’une liberté qu’il devrait avoir. Grimper sur un toit pourrait être compliqué mais pour les gens normaux… La chimère et la vampiresse ne seraient même pas un peu fatigués de monter. Katyusha était bizarrement vraiment enthousiaste à monter sur ce toit. Il attribua cette envie à son caractère, il n’avait après tout pas connaissance des lignés et sectes. En arrivant dans ce qu’on pourrait qualifier de chambre, celle d’Emrys. La chipie observait méticuleusement les livres et lisait les couvertures ou ce qu’elle pouvait voir. Et bien sûr comme la bonne chipie qu’elle était lui lança une petite remarque sur la paresse.

-je suis rapide, donc bien moins fatigant que si j’étais lent.

 *Je lis et comprends vite les choses d’où une telle quantité. *


Il ne justifia pas plus que ça et ne donna pas d’explication pour une telle quantité de livre. Autant la laisser imaginer ce qu’elle voulait.

-Je lis ce que j’ai sous la main… et toi tu es une grande lectrice ?

Lors de sa remarque de soulagement sur le fait que personne n’était là, elle eut une réaction qui avait le mérite d’attirer son attention. Il semblait être solitaire et c’était plutôt vrai, mais ces deux vieux humains étaient des gens qu’il portait dans son cœur. Il avait vécu une grande partie de sa vie avec eux, il les avait littéralement vus vieillir pendant que lui stagnait au même âge en apparence…  Il avait fini par leur expliqua ce qu’il était et ce qu’était les êtres de la nuit. C’est ce jour-là où il décida qu’il les protègerait contre tous… Il avait extrêmement bien réagi et ils comprirent enfin beaucoup de choses liées à la santé d’Emrys… Après tout ne jamais tomber malade était plutôt rare.

-Bien sûr que j’ai ce qu’on appelle une famille… Ce n’est cependant pas ma famille biologique.

À la vue de la vampiresse elle semblait se poser beaucoup de questions. Il avait tout le temps pour y répondre, plus tard cependant. Elle était perturbée par la composition du salon, 4 chaises et 2 fauteuils n’étaient après tout pas du tout logiques. Le moment le plus marquant fut la réaction de la vampiresse lorsqu’il enleva son haut, qui aurait été hilarante s’il l’avait vu. Il put cependant vite voir la gêne de la vampiresse, ce qui lui donna un grand sourire.  Et sa réponse lui arracha un petit rire qu’il avait retenu. Il enchaîna avec une proposition de vêtements qui ne manqua pas de presque achever Katyusha Orlov.  

-Un être qui fusionne timidité et chipie au même endroit. Je parlais de mes vêtements… et comme tu le souhaites.

*Attends mais c’est …*

-Tu me vouvoies encore ?


Sous sa nervosité apparente elle commença à se recoiffer, Elle avait des cheveux incroyables … Mais ce qui fit rire Emrys était qu’elle possédait un peigne sur elle. C’était pour lui complètement improbable.

-Vous. Il parlait du caractère de la vampiresse même si Poppy Newt aurait pu aussi être cité

Elle esquivait son regard, et son torse. Il allait prendre un malin plaisir à la taquiner avec ça. Il n’aurait pas parié qu’elle réagirait comme ça et ce n’était même pas voulu. Mais sa possibilité de taquinerie allez être mise à mal par Madame Newt.

-Emrys Neo !!!! Tu te décides enfin à rentrer sale gosse ! Je t’ai mieux élevé que ça ! Tu dois au moins me donner de tes nouvelles de temps en temps et …  

*Elle est clairement en colère… sauve-moi Katyusha. *

Poppy Newt avait stoppé sa phrase et fixé la jeune demoiselle rousse assise à côté de celui qu’elle considérait comme son enfant.

-Chérie qu’est-ce qu’il y a ? Il te fait les yeux do…

-Mon Dieu…

-AHAHAHAHAH… Bien joué gamin tu as fait avoir à ma femme une tête pareille, bravo à vous aussi mademoiselle. Je suis Kyle Newt le père d’Emrys et voici ma femme P…

-Poppy Newt ! Ravie de te rencontrer, comment t’appelles-tu ? Comment as-tu connu mon petit Emrys ? Tu es vraiment une belle femme.

*C’est parti, bonne chance mademoiselle la vampiresse*

-Oh, ils savent.


Il chuchota ça à Katyusha pour lui faire comprendre qu’ils connaissaient les vampires et tout le reste. Poppy avait une voix enjouée en abordant Katyusha, alors que Kyle observait méticuleusement la vampiresse en jetant des petits coups d’œils à sa femme, il souriait à chaque fois qu'il la regardait. Le regard de Poppy était très pétillant et la tête de puissant choque qu'elle avait eu plus tôt, avait disparu pour être remplacé par un visage heureux. Il commença à essayer de s’éloigner doucement.

-Emrys Neo ! tu restes là on va avoir une discussion… Et vous ma belle mademoiselle vous allez attraper froid, voulez-vous d’autres vêtements ou que j’augmente le feu ?

La voix de Poppy était froide et son regard était puissant, le renard frissonna. Une chimère et une vampiresse qui étaient pris au piège pas une vieille humaine… Une sacrée ironie.

-Ok. Calme-toi ma belle laisse la répondre au moins. AHAHAHAH. Tu monopolises la parole.


-Ah, bonjour la galère.


Il avait parlé pour que seule la vampiresse l’entende. Elle se demandait qui était les gens avec qui il vivait ? Elle venait de les rencontrer. Et malheureusement pour eux, Poppy Newt était une femme avec un fort caractère et un moulin à paroles quand elle s’y mettait…

*Au moins ça tu ne pouvais pas t’y attendre n’est-ce pas Kat ? *

Kyle Newt était un homme grand et avec une grande stature mais ses grosses joues et son regard pétillant le faisait ressembler plus à un doudou qu’à un combattant. Poppy Newt était une femme bien conservée pour son âge et sa situation, elle avait un certain charme en plus d’une voix mélodieuse. Kyle Newt était chauve et grand alors que Poppy Newt était petite avec de longs cheveux, dont une grande partie étaient blanc. L’un était pêcheur qui avait tout fait pour sa femme, et l’autre changeait souvent de boulot et savait un peu prêt tout faire. La vampiresse Katyusha et la chimère Emrys allait devoir passer sous l’interrogatoire de Poppy Newt. C’était des gens charmants et ouverts d’esprits, la vampiresse le remarquera surement assez vite si ce n’était pas déjà fait.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842] [Terminé] Dim 7 Oct - 12:38

-Quand on a l'éternité devant soit c'est plutôt conseillé. Mais j'avoue préférer la musique à la lecture. J'y passe beaucoup plus de temps.

Pour ne pas dire, presque tout son temps.... Les livres servaient de passe-temps pendant le bateau ou le train. Mais la musique.... Elle pouvait y passer des nuits entières. Elle ne sembla absolument pas choquée par l'adoption d'Emrys par une famille. Elle était certainement mieux placée que quiconque pour savoir que les liens du cœur prévalaient sur ceux du sang. Elle n'avait pas été émue par la mort prématurée de ses parents biologiques. Elle ne les connaissait quasiment pas. Par contre, la départ de Tybalt avait été une déchirure absolument insoutenable. Une déchirure qui continuait encore à la torturer aujourd'hui....

-Cela reste une famille. Les liens biologiques sont parfois bien moins importants que ceux du cœur. Ce qui compte réellement, ce sont les êtres qui nous sont chers.

Elle esquissa un sourire lorsqu'il remarqua qu'elle le vouvoyait encore.

-Effectivement, c'est là un des résultats de mon éducation. Je ne tutoie jamais personne sans y avoir été invité au préalable. De manière générale, je tutoie rarement les gens. Je n'ai jamais tutoyé mes parents, ni la grande majorité de mes connaissances d'ailleurs. N'y voyez pas là une forme de distance, c'est davantage une habitude. Si cela vous semble trop étrange, je peux faire un effort, il suffit de me demander.

Elle poussa un léger rire lorsqu'il lui dit qu'elle avait un sacré caractère, chose à laquelle elle répliqua.

-Moi ? Je suis la sagesse et la réserve incarnée voyons !

Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas lancé une énormité aussi absurde qu'improbable. Mais voilà qu'on intervenait, et que la voix d'une femme s'éleva pour commencer à houspiller de manière tout à fait honorable le pauvre renard blanc. D'ailleurs Katyusha n'avait pas pu réprimer un sourire amusé en entendant son pauvre compagnon se faire gronder.... comme le sale gosse qu'il était ! Elle avait voulu lui tapoter l'épaule en signe de soutien, mais c'était à son tour d'être au centre de l'attention. Et bizarrement elle se sentit beaucoup moins à l'aise. Tout alla très vite, et la vampiresse ne parvint qu'à garder un sourire poli et un peu embarrassé. Néanmoins elle devait admettre que sa présence ne semblait pas ni les contrarier, ni les importuner. Elle n'était cela dit pas habituée à être accueilli avec autant d'entrain et gaité. Ce n'était pas désagréable. Un peu troublant cela dit. On était loin des milieux ultras conventionnés dont elle issue.

-Je m'appelle Katyusha Orlov. Enchantée Monsieur et Madame Newt. Je suis ravie de rencontrer la famille d'Emrys, mais je suis navrée que cela se passe de manière un peu.... cavalière.

Elle aurait préféré que le couple soit au courant qu'elle allait venir chez eux que de "s'imposer" de la sorte. Encore une fois c'était contraire à son éducation, mais il n'y avait bien qu'elle qui semblait gênée par cela. Emrys tenta de fuir en lâche, mais ce n'était pas à Poppy qu'il allait apprendre à faire la grimace ! Elle le rappela à l'ordre, toujours comme un sale gosse qui allait se faire gronder bien comme il fallait. Et le plus hilarant pour Katyusha, c'était que le renard obéissait au doigt et à l’œil, comme s'il craignait la colère de sa mère ! Et quelque part, la vampiresse pouvait le comprendre. Poppy n'était pas du genre à manquer d'autorité ! Elle aurait bien rit de la situation si elle n'était pas elle-même en plein dedans. Et d'ailleurs, la matriarche en revenait à elle. Elle s'empressa de répondre.


-Ho ne vous souciez pas de moi ! Cela ira très bien comme ça, la température est parfaite pour moi, je vous remercie.


Elle se mordit la lèvre inférieure à la réplique que Emrys lui avait chuchotée, pour ne pas éclater de rire. Elle lui répondit de manière à ce que seul lui puisse l'entendre.


-Vous allez avoir de gros problèmes, ou elle va juste vous gronder ? J'espère que vous ne finirez pas au coin ou pire, hi hi hi.

Elle le taquiner mais en même temps elle compatissait. Kyle fit remarquer à sa chère et tendre moitié qu'elle monopolisait un peu la conversation, laissant à peine le temps à Katyusha de répondre. Ce duo-là était atypique et dynamique ! Mais il était également charmant et mignon ce couple âgé, attendrissant même. Lorsqu'elle eut le temps de pouvoir répondre, elle prit le temps de réfléchir un peu. Comment allait-elle présenter la chose ? Finalement, non sans un sourire malicieux, elle décida de dire la vérité.

-Comment nous nous sommes rencontrés... Hé bien.... J'aidais une demoiselle à se défaire d'un jeune homme un peu trop insistant.... Et Emrys m'a alors aperçue. Je pense que ma démarche l'a amusé, et il a décidé de m'interpeller.... En me lançant des cailloux, sur la tête depuis un arbre.

Pour le peu de ce qu'elle avait vu de Poppy, il était certain qu'elle allait réagir à cela ! Aucune mère digne de ce nom ne pouvait tolérer que son fils lance des cailloux sur la tête des jolies jeunes filles ! C'était.... vicieux, dans un sens, mais dans l'autre, Katyusha n'avait dit que la stricte vérité ! Et c'était peut-être ça le plus beau. Néanmoins, la vampiresse était confiante. Poppy avait l'air d'être une femme aimante et attentionnée envers ceux qu'elle aimait. Et la jolie rousse ne la voyait absolument pas être réellement méchante envers le renard de neige. Elle doutait même qu'elle puisse être sévère avec lui. Et surtout.... Voir Emrys se comporter comme un jeune garçon en présence de Poppy avait un petit quelque chose d'irrésistible. Elle avait tu la manière dont elle avait débarrasser la demoiselle de son enquiquineur de première. Même si Emrys lui avait dit que ses parents étaient au courant de l'existence des créatures de la nuit, elle préférait ne pas s'étendre sur le sujet. La mascarade était une règle sensible chez les vampires....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une amité naissante Mar 9 Oct - 20:39



Une amitié naissante

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Chez Emrys, [09/09/1842]

Il était d’accord, il ne savait pas le temps de vie qui lui resté mais pour la vampiresse c’était l’éternité… Enfin de ce qu’il en savait. Il n’avait pas rencontré de très vieux vampires. Il y avait heureusement de nombreuses choses pouvant aider à faire passer le temps, qui pour certains était un ennemi et pour d’autres un ami. Il ne savait pas s’il vivrait éternellement ou pas mais c’était bien parti, il avait eu des moments de faiblesse et c’était réveiller encore plus fort qu’avant. Il pensait que c’était un contrecoup de ses pouvoirs, ça ne le gênait pas vraiment de toute façon.  La phrase sur la famille lui donna un grand sourire, il ne pouvait être que d’accord lui qui n’avait surement plus de famille et encore moins de liens de sang avec quiconque puisqu’il était en partie renard aujourd’hui. L’éducation ? il avait envie d’en rire, la seule chose que les gens devraient apprendre et le respect et l’entraide, et les connaissances que les hommes ont réunies tout au long de leurs existences. Il n’arriverait décidément jamais à comprendre les statues sociales, le vouvoiement ou ce genre de chose… Même le renard ne pouvait tout comprendre.

-C’est bizarre mais fait ce que tu veux. Je t’appellerai Kat.

*Katyusha est un beau prénom mais trop long à mon goût. *


Il avait une tout autre vision de la sagesse et de la réserve … Il donna un regard lourd de sens à katyusha. Poppy qui se décidait à se montrer eut le mérite de faire sourire la jeune femme, chose qu’il lui rendit sans même se cacher. Il pensait que c’était un juste retour des choses ! Il avait envie d’exploser de rire en voyant la vampiresse désemparée. Il adorait cette scène et il aurait adorez-la revoir.    

*éducation ? la voilà la mienne… Poppy devrait plus se méfier avec ce qu’elle sait maintenant. Enfin il est toujours là. *


Kyle était incroyablement heureux en voyant Emrys, il était son fils et quiconque dirait le contraire devrait l’affronter. Kyle et Poppy étaient tout ouïes face à la jeune femme. Elle semblait quelque peu mal à l’aise, il souriait face à cette réaction. Il avait vu de nombreux visages aujourd’hui. Poppy semblait être en pleine réflexion.  Cependant c’était le moment de s’éclipser… Mais on parlait de Poppy Newt, même une puce ne lui échapperait pas et un ours s’allongerait si elle lui demandait !

-Vous êtes trempés ma petite ! Hors de question que je vous laisse comme ça … ET TOI EMRYS MET UNE CHEMISE ! Je vais devenir folle avec cet enfant ! Chéri ?

Kyle avait posé ses mains sur les épaules de Poppy.

-Calme toi, et laissons-la donc comme elle le souhaite. Tiens mon fils nous en avons trouvé une neuve.

Emrys soupira, il n’aimait pas dépenser l’argent mais bon la vampiresse avait été gênait face à lui torse nue et ça l’avait amusé mais la colère de Poppy était un peu trop effrayante.

-Tu parles dans le pire des cas je devrais l’aider dans des taches de tous les jours ou faire quelque chose pour m’excuser. Ahhhh….

-Arrête de chuchoter, et d’ailleurs comment vous êtes-vous rencontré ?

La réponse de Katyusha donna un frisson à Emrys. Il était vraiment mal car Poppy le foudroyait du regard… Elle venait d’enclencher une bombe à retardement et venait surtout de donner une punition parfaite. Elle pourrait lui demander tellement de chose bien avant ça mais maintenant il était foutu. Cependant Il en refuserait une d’emblée si elle lui demandait, il ne s’excuserait pas auprès de la vampiresse après tout elle lui avait rendu la monnaie de sa pièce !

-Emrys mon p’tit renard…

-Attends-elle m’a jeté dans le lac !

Il essaya de se défendre pour éviter la foudre, mais c’était déjà trop tard . Cependant Poppy était d’une grande sagesse et intelligence pour de nombreuses choses mais son sens commun l’empêchait de voir certaines choses. Elle connaissait les vampires et tout le reste mais avait beaucoup de mal à le mettre dans ses calculs avec les gens. Kyle lui était plus un guerrier qu’un pêcheur. Il avait une habitude d’être protecteur avec ce qui l’entourait, mais son fils et sa femme valaient plus que toute l’or du monde.  L’ambiance autour de cet homme immense d’1m90 était devenue plutôt froide. Cette ambiance avait fait stopper net la mère d’Emrys.

-Mon chéri ?

-Mademoiselle Orlov, vous n’êtes pas humaine n’est-ce pas ? Si vous vous demandez comment je sais, vous ne semblez pas avoir froid… Et Emrys a du mal à être amusé par des gens que je qualifierais de normaux. Mon instinct joue un rôle aussi a ma méfiance, même s’il n’aurait pas amené une personne dangereuse. Je ne vous demande pas ce que vous êtes, mais êtes-vous un enfant de l’alchimie ?

Poppy se figea alors que Kyle était en colère. Il ne l’était pas envers la vampiresse mais s’il apprenait qu’elle était une chimère ou un homonculus, il s’occuperait lui-même des alchimistes qui ont fait s’ils sont toujours en vie. Il avait avec le temps développé de grandes capacités de combat, de plus en élevant Emrys ses réflexes s’étaient améliorés.
On ne pouvait le voir mais malgré son vieil âge mais Kyle Newt était un homme terrifiant car il avait une forme folle.  Les petits caïds qui voulaient l’embêter sur son lieu de travail l’avaient souvent regretté. Poppy se mit à sourire et invita son mari à se calmer et à s’assoir.


-Ne croit pas m’échapper Emrys, et chéri tu es trop vieux pour ce genre de chose tu sais !

-mielleux…

-Ne gâche pas l’ambiance romantique espèce d’idiot !

Dit-elle en donnant un coup sur la tête à Emrys. Kyle observait encore la vampiresse mais avec un regard protecteur. Il avait une confiance folle en Emrys et savait que cette jeune femme ne serait pas dangereuse.

-Excusez ma question, sachez que nous avons aucun préjugé sur les êtres différents… Alchimiques ou autres. Vous êtes libres de répondre ou non, mais je vais tout de même vous donner une serviette.


Kyle tendit une serviette en bonne état à la vampiresse. Tout le monde était autour du feu, enfin Poppy courait après Emrys pour lui faire comprendre qu’elle allait le recadrer. Il ressemblait à une drôle de famille mais si une chose pouvait être remarquée c’était le sourire d’Emrys qui était incroyablement étincelant. Kyle lui patientait en regardant le feu, avec cela dit toujours un œil sur Katyusha Orlov, la belle femme rousse que son fils avait amenée.  

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842] [Terminé] Mer 10 Oct - 14:01

-Dans mon milieu c'est quelque chose d'assez répandu à vrai dire. Mais je comprends tout à fait que cela puisse surprendre. Je pense que le temps finira par avoir raison de mes habitudes. Gardez patience, cela viendra.

Elle savait que s'ils étaient amenés à se rencontrer davantage, à force de l'entendre la tutoyer, elle finirait par prendre le pli. C'était un peu comme une langue qu'on apprenait à force de l'entendre. Katyucha était douée pour les langues, elle saurait donc adapter son niveau de langage. Mais pour cette nuit cela semblait compromis. L'arrivée de Monsieur et Madame Newt avait déclenché une sorte de timidité en elle, et surtout il lui était tout simplement impensable de ne pas vouvoyer des personnes plus âgées qu'elle.... En apparence dirons-nous ! Ils étaient les parents d'Emrys, il y avait un certain respect à avoir et à démontrer ! Mais voilà, les chiens ne faisaient pas de chats, et l'éducation d'Emrys était celle que ses parents lui avaient donnée. Autant de franchise et de sincérité étaient à la fois rafraichissantes et déstabilisantes. Ce qui amusait particulièrement le renard de voir ainsi sa camarade décontenancée. Néanmoins, quand la voix puissante de Poppy résonna pour invectiver à Emrys l'ordre de mettre une chemise, la vampiresse fut soulagée ! Elle allait enfin pouvoir arrêter de détourner le regard.

Elle fut également rassurée de savoir que Emrys ne risquait en aucun cas d'avoir de sérieux ennuis avec sa mère. Seulement quelques corvées.... Qui quand on connaissait la paresse légendaire du renard, devaient être une véritable torture pour lui ! Une pensée qui manqua d'arracher un rire à la demoiselle, mais qui fut interrompue par la question légitime de Poppy. C'était le moment inespéré pour Katyusha de faire un de ses coups fumants de petite chipie, et sûrement le plus magistral de la soirée ! Et l'air catastrophé du pauvre renard la força à se pincer les lèvres pour ne pas éclater de rire tout de suite. Mais son effort fut bien vain lorsqu'elle entendit Emrys se défendre à la hâte en rapportant qu'elle l'avait jeté dans un lac. N'y tenant plus, Katyusha éclata d'un rire franc et sincère, qui venait du cœur. Cependant elle ne put pas rire bien longtemps, chacun se retrouva interrompu pas Kyle et l'aura glacial qu'il s'était mis à dégager.... Et il vint mettre franchement les pieds dans le plat en faisant remarquer à la vampiresse qu'elle n'était pas humaine, et en lui demandant si elle était une enfant de l'alchimie. La question surprit beaucoup la jeune femme, qui en cet instant se demandait s'il valait mieux dire la vérité ou une réponse qui calmerait l'homme. Après un bref moment d'hésitation, elle répondit.


-J'ai eu la chance de ne pas tomber entre les mains de ces fous furieux d'alchimistes.

Elle remercia l'homme qui lui tendait une serviette, et en profita pour se sécher un peu plus convenablement. Elle comprenait que les parents d'Emrys puissent être curieux de savoir qui ils avaient sous leur toit. Ou plutôt quoi.... Néanmoins elle avait aussi le poids de la mascarade sur les épaules. Comment faire ? Katyusha était une chipie.... Et s'il y avait bien une chose que les chipies savaient, c'était qu'il y avait bien des moyens de contourner les règles.


-Ma nature est bien différente de celle d'Emrys.... Mais cette même nature me plie à des lois strictes qui m'interdisent de la révéler, sous peine de conséquences.... Plus ou moins funeste.

Les vampires qui bafouait la mascarade n'étaient pas forcément tués, mais ils avaient néanmoins de très gros problèmes pas plus enviables. Elle offrit un sourire à Kyle.

-Néanmoins.... Vous êtes des personnes intelligentes. Je sais que vous saurez deviner quelle est ma véritable nature....

Et tout en disant cela, elle se mit à sourire de toutes ses dents, dévoilant alors ses crocs acérés de parfaite prédatrice. Elle n'avait pas mentionné une seule fois qu'elle était une vampiresse, mais elle savait que sa dentition ne laisserait aucun doute à ce sujet. Une fois la réponse donnée, Katyusha porta de nouveau son attention sur le duo Emrys - Poppy, dont les échanges faisaient visiblement sa soirée. Elle riait de voir Poppy courir après Emrys, très certainement dans l'idée de lui administrer un savon bien senti ! Emrys lui-même était tout sourire en essayant d'échapper au remontrance de sa mère, et c'était cela qu'avait espéré la vampiresse en dévoilant les conditions de leur rencontre. Juste le spectacle d'une famille animée, mais indéniablement aimante. Amusée par la course poursuite, elle lança en riant à Emrys.

-Attention Emrys, elle vous rattrape ! Plus vite, vous faiblissez, elle se rapproche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une amité naissante Jeu 11 Oct - 19:19



Une amitié naissante

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Chez Emrys, [09/09/1842]

Il avait oublié que Kat était une aristocrate sur le coup. Il faut dire que même si certains d’entre eux étaient incroyables d’autres étaient juste les pires personnes qu’il avait pu rencontrer… Enfin si on ne comptait pas tous les hommes idiots des bas quartiers. La patience était une des grandes vertus qu’il possédait après tous le temps passait vite en dormant. Il n’en dit rien mais voir Kat autant respecter ses parents lui fit enfin accepter qu’elle est une bonne personne. C’était un plus pour Kat car malgré sa paresse il tenait aux peu de gens en qui il a confiance, et il commençait à lui faire confiance. Après tous il était devenu trop méfiant dans sa vie et seul le temps et son instinct pouvait dire si une personne méritait toute sa confiance. Il décida cependant à aider de temps en temps Kat si elle avait besoin d’un ami ou de régler des problèmes. Il savait qu’elle ne demanderait rien de déraisonnable… Quoiqu’on parle de la reine des chipies. Le soulagement de la vampiresse lorsqu’il du remettre une chemise lui donna un petit sourire, il trouvait ça bizarre qu’elle est une telle réaction mais cela rendait la chose encore plus intéressante. Même s’il aurait voulu la taquiner plus que ça, il remit une chemise en pestant car il aurait préféré qu’il n’en achète pas une neuve. L’argent n’était pas leur plus gros problème mais s’ils pouvaient éviter les dépenses surtout en ce moment ça serait plus simple.

Il avait envie de légèrement frapper la vampiresse lorsqu’elle sembla soulagée de la punition qu’il aurait… C’était une grave punition pour lui ! Et c’était de sa faute surtout.  La goute d’eau qui lui donna une envie de bâillonner cette chipie fut sa déclaration sur leur rencontre et surtout son fou rire qui était pour le coup bien sincère. Cependant Kyle avait décidé de rafraichir l’ambiance, et lui il comprit directement pourquoi il était dans un tel état. Kyle avait un bon instinct et il était intelligent malgré le peu d’éducation qu’il avait eu. Alors que son invitée n’était, elle pas prête à une telle question, la franchise était une qualité et un défaut, et toute la famille en avait hérité.  La réponse avait satisfait Kyle, et il lui répondit que c’était normal lorsqu’il lui donna la serviette. Kyle Newt allait bientôt comprendre que cette jeune femme était très intelligente et rusée.


-Des lois strictes ?

-Alors ils ont des lois entre eux ?

-Une jolie dentition Mademoiselle Orlov… Vous êtes donc de ce camp-là. Évitons de vous retenir jusqu’au matin alors ! Vous êtes une femme intelligente et de ce que j’ai entendu très joueuse. Ceci explique pourquoi il vous a abordé. Il est peut-être plus vieux que nous mais il a une bien plus grande âme d’enfant.


Kyle était souriant. Il n’avait aucune rancune envers les êtres de la nuit même s’il n’était pas spécialement heureux qu’il se combatte. Il savait qu’un combat entre plusieurs peuples offre des dégâts collatéraux non voulus. Il n’en avait pas peur au point d’être paralysé face à eux mais préférait éviter de leur être hostile tant qu’il ne touchait pas à sa famille en tout cas. Il jeta un coup d’œil à sa femme bien aimée et son fils adorait puis son regard se reporta sur la vampiresse.

-Passez-nous rendre visite de temps en temps si vous vous sentez quelque peu seule. Les vieilles personnes peuvent se raconter de nombreuses choses même si je pense que vous avez plus d’histoires que nous a racontées. Ma femme a perdu son boulot elle a donc BEAUCOUP DE TEMPS !


-TAIS-TOI ce patron était un idiot fini de toute façon !

-Tu dis toujours ça et non Kat ne t’inquiète pas elle ne m’a jamais eu.  

Poppy avait arrêté de courir elle n’était plus toute jeune, Emrys lui ramena un peu d’eau et n’esquiva pas le petit coup sur le haut du crâne.  Poppy avait changé de nombreuses fois de métier mais avait perdu son dernier en date, d’où le léger énervement du renard face à cette chemise. Kyle rigolait bruyamment à la réaction de sa femme ! Poppy retourna s’assoir sur le canapé face à la petite Katyusha

-Dites-moi ma petite Kat vous aimez les vêtements sobres mais beau à ce que je vois !

Poppy avait les yeux pétillant et Emrys regardait la vampiresse avec des yeux qui signifiait qu’elle n’allait pas se sortir de la discussion que lançait Poppy. Elle comptait bien avoir une discussion avec une autre femme. Elle aimait son fils et son mari mais parlait à une femme ne pouvait que la rendre heureuse… Après tout elle et Kyle était en forme pour des gens de leur âge et situation et donc n’avait plus beaucoup d’amis. Quelqu’un tapa fort à la porte en cirant le nom de Kyle qui lui grogna en se levant.

-Oh ils viennent toujours vous embêter ?

-Depuis que j’ai reperdu mon boulot ils viennent embêter Kyle tous les jours… On a une invitée pourrais-tu les virer sans les tuer ?

-Je ne tue que quand c’est nécessaire ! laisse pap’s j’y vais.

Emrys ouvrit la porte et ses yeux étaient devenus glaciaux… Quand il parlait des enflures des bas quartiers c’était exactement ce genre de gens. L’attitude qu’il avait était terrifiante pour de simple humain sans courage, mais le problème de Karl était qu’il était comme Poppy l’avait qualifié un idiot fini.

-Merde tu es de retour ! Laisse-nous tranquille Emrys on vient récolter les taxes de réparation que ta foutue mère a causée.

-Attention à ton langage quand tu parles de Poppy…

Il était rare d’entendre Emrys en colère mais actuellement on ne pouvait qualifier l’intonation de sa voix qu’avec l’adjective colère. Kyle s’était levé en embrassant Poppy et en disant à Katyusha de rester là, il reviendrait avec Emrys dans 5 minutes. Il était lui aussi en colère car même si Emrys ne savait pas de quoi parlait l’homme lui il savait. Il savait aussi qu’avec son fils dans les parages de nombreuses personnes les laisseraient tranquilles, après tout son fils se battait extrêmement bien, mais c’était jusqu’à ce qu’il redisparaisse. S’il le pouvait il tuerait Karl mais il ne voulait pas connaître la prison à la fin de sa vie. Poppy proposa à la vampiresse de la suivre dans la cuisine…  

-Pas aujourd’hui Karl, on est occupé. Revenez demain et ne me force pas à me répéter.

-Si tu ne m’as pas remboursé demain je fous le feu à ta baraque !

-Essaye toujours, tu devras t’occuper de moi avant… Je pensais que tu avais enfin compris la leçon arrête d’harceler ma femme et tout ira bien d’ailleurs.

-Tu oses dire ça devant moi ?

-Espèce de sale monstre ferm…

L’homme du nom de Karl était venu seul, il n’était pas très grand ni très fort physiquement… Il était très maigre et exhiber un pistolet en sale état au niveau de sa ceinture. Il pensait que rien n’arriverait aujourd’hui car Kyle était connu pour sa force et sa gentillesse, mais Karl n’avait pas prévu de voir Emrys et…


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842] [Terminé] Jeu 11 Oct - 20:52

Katyusha acquiesça aux remarques du couple. Elle aurait bien voulu leur expliquer tout le fonctionnement de sa noble race, mais pour leur propre sécurité, il valait mieux qu'elle ne s'étende pas. Elle se contenta donc de rester dans le vague.

-Effectivement, nous avons des lois et des règles. Comme pour pratiquement toutes les peuplades j'ai envie de dire. Et comme tout le monde, nous avons nos contrevenants. Mais les conséquences de nos actes peuvent très vite prendre une envergure ingérable. Par conséquent notre justice est beaucoup plus.... Expéditive et sévère.

En même temps, un vampire incontrôlable pouvait faire de véritable ravage, sans parler de la mascarade qui aurait volé en éclats. Elle acquiesça avec un sourire à la réplique de Kyle concernant le fait de ne pas la retenir jusqu'au matin. Il était vrai qu'elle préférait éviter de finir en tas de cendres. Mais la jolie rousse sourit davantage lorsqu'il fut question de l'âme d'enfant du renard blanc.

-Il m'est d'avis que c'est un qualité de conserver un peu de cette candeur, encore plus lorsque le temps qui passe n'a plus d'importance. J'ai vu trop d'éternels se prendre au sérieux plus que de raison, et ne parvenir qu'à devenir aigri et amer au-delà des mots....

Et en terme d'aigris, il fallait reconnaître que les vampires occupaient une place de choix en la matière ! Mais pouvait-on réellement le leur reprocher ? Ils étaient parmi les créatures qui vivaient de plus longtemps, et tous étaient condamnés à finir tôt ou tard dans la mélancolie. Certains étaient frappés de ce mal très jeune. Et d'autres comme Katyusha s'évertuaient à faire tout leur possible pour combattre cette morosité délétère. Et le moins qu'on puisse dire était que ce soir, la demoiselle des nuits n'avait pas le temps de s'ennuyer ! Voilà que Kyle venait de traiter implicitement sa femme de bavarde, qui n'avait rien d'autre de mieux à faire de ses journées puisqu'elle n'avait plus de travail. La jolie rousse ramena sa main devant sa bouche devant le culot de cette déclaration, ne parvenant pas à étouffer un rire. Kyle avait de la chance, beaucoup de personne auraient très très mal pris ce genre de boutade. Et la vampiresse ne doutait pas un seul instant qu'une autre femme que Poppy lui aurait fait une scène de tous les diables ! Mais cette dernière se contenta de répliquer, comme toujours apparemment, que la faute revenait à son ex-patron, qui était un idiot. Bizarrement, la belle de nuit n'eut aucun mal à comprendre pourquoi Poppy semblait avoir du mal à garder un travail. Les employeurs n'étaient pas habitués aux femmes caractérielles. Néanmoins, Katyusha secoua doucement la tête lorsque Emrys lui avoua que Poppy n'arrivait jamais à le rattraper.

-Quel vilain garnement vous êtes à faire courir de la sorte votre pauvre mère ! Vous auriez dû accepter votre châtiment avec abnégation, et lui épargner toute cette agitation.

Elle avait volontairement exagéré le ton de son sermon, car elle savait pertinemment que Emrys avait un respect et un amour sans faille pour Poppy. Il suffisait de le regarder lui amener son verre d'eau après leur course pour le deviner. Mais c'était justement parce que Emrys était un enfant aimant que c'était drôle de le dépeindre comme un sale gosse ! Elle attendait la réaction outré et indigné du renard blanc.... Et peut-être qu'avec un peu de chance Poppy rentrerait dans son jeu, et ferait semblant de se plaindre de son fils. D'ailleurs il était temps de repartir sur des conversations un peu plus féminine, les vêtements ! La vampiresse afficha un doux sourire à la question de Madame Newt avant d'y répondre.

-J'affectionne en effet les tenues sobres et pratiques. J'aime pouvoir bouger librement. Néanmoins, ma condition et mon métier m'obligent à avoir une certaine tenue et à faire preuve de raffinement, d'élégance.... J'essaie donc de concilier ces deux aspects au mieux. Mais je dois bien avouer que pour les réceptions ou pour les sorties aux théâtres et autres, je suis contrainte d'être un peu plus habillée que cela.

Elle appréciait de se sentir belle en portant de jolies toilettes et des parures soignées. Mais ces vêtements-là lui imposaient d'être très sage, et de limiter un maximum ses mouvements et ses bêtises. Mais voilà qu'on frappait à la porte avec énervement. Katyusha fut surprise de cette visite. Décidément les gens veillaient tard dans le coin. Néanmoins l'atmosphère chuta considérablement. Visiblement, c'était les ennuis qui frappaient de la sorte à la porte. Et à entendre la colère dans la voix d'Emrys, la vampiresse sut tout de suite que les ennuis étaient arrivés. Poppy proposa à Katyusha d'aller à la cuisine, et la vampiresse accepta. Mais elle ne put s'empêcher de laisser un regard trainer en direction de la porte. Le ton montait et les esprits s'échauffaient.... Mais n'était-ce pas un revolver qu'elle voyait à sa ceinture ?! Si Emrys ne craignait pas grand-chose, Kyle n'était pas à l'abri d'une balle plus ou moins perdue. Katyusha fronça les sourcils.


-Veuillez m'excuser Madame Newt.... Je me méfie des imbéciles, surtout lorsqu'ils sont armés....

Ces mots prononcés, Katyusha se changea en chauve-souris pour foncer tout droit sur le visage de Karl. L'homme voyant une massa noirâtre lui foncer dessus se mit à paniquer et tenta de se débattre pour s'en débarrasser. Mais Katyusha s'était déjà envolée un peu plus loin, et à l'ombre d'une ruelle, elle avait repris sa forme. Profitant d'être dans le dos de la racaille, elle usa de sa vitesse pour courir jusqu'à lui et lui dérober son arme à sa ceinture. Dans un geste rapide et méthodique, elle arma le revolver et mit l'homme en joue. Karl se retourna lorsqu'il entendit le cliquetis de son arme, et après s'être aperçut qu'elle avait disparu de sa ceinture. Il vit une petite silhouette, dont le visage était caché par un large capuchon, et le corps dissimulé sous une cape. D'une voix aussi froide que les toundras sibérienne en plein hivers, la vampiresse souffla d'un ton aussi calme que menaçant.

-Si dans les dix secondes qui viennent vous êtes encore dans mon champ de vision, vous ne reverrez plus jamais la lumière du soleil.... 1... 2... 3...

Katyusha comptait à un rythme régulier et implacable, son attitude et sa voix ne laissait aucun doute quant à ses intentions. Elle le tuerait avec froideur et sans le moindre scrupule. Surtout qu'elle n'avait pas encore chassé cette nuit. Karl n'avait plus qu'une seule chance, courir vite et loin. Il pouvait encore s'en sortir, s'il ne faisait rien de stupide.... Tout dépendait de lui à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une amité naissante Sam 13 Oct - 13:58



Une amitié naissante

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Chez Emrys, [09/09/1842]

Emrys entendait la discussion entre Kyle et Katyusha, il était d’accord avec leur dire. Les êtres immortels devenaient parfois trop aigris et il faut garder son âme d’enfant, au moins en partie. C’est cette partie de l’âme qui permettait de rester éveiller face aux merveilles de ce monde. Kyle appréciait la jeune vampiresse, mais il se demandait si Emrys était vraiment immortel. Il avait quelques fois vu Emrys devenir plus faible qu’il ne l’ait normalement… Cependant il l’avait souvent vu se guérir de blessure complètement dingue, après tous se faire repousser une main n’était pas chose possible pour des humains, et même pour certains êtres différents.

-He bien, 2 êtres immortels comme vous et mon fils allez pouvoir vous tenir compagnie un très long moment. Et je ne doute pas qu’avec vos deux personnalités le monde devienne un grand terrain de jeux. Entre nous si vous obtenez sa confiance je pense qu’il sera un bon allié.


Emrys avait un léger sourire sur son visage en entendant Kyle, il avait après tous compris que la jeune femme était une chipie de première. Le renard était fier de voir son père faire preuve de gentillesse envers les vampires, il savait que ses parents n’avaient aucun préjugé mais connaître leurs existences et en voir un était deux choses très différentes. La réaction de Kat fit rire Kyle et Emrys, elle ne savait pas que Poppy et Kyle malgré leur âge pouvaient être pires que Kat et Emrys.

*Au moins l’immortelle que tu es Kat ne s’est pas ennuyé cette nuit ! *

-Ah écoute ce que ce joli petit bout de femme dit !  Nous allons bien nous entendre Mademoiselle Orlov.  Oh mon Dieu, je n’en peux plus de ces deux hommes !

-Tu ne crois pas en Dieu chérie.

-Lit l'ambiance un peu !

Kyle avait un sourire qui s’étendait d’une oreille à l’autre. Personne ici n‘oserait vraiment croire qu’Emrys était comme l’avait décrit Katyusha après tout il était aux petits soins avec sa mère. Et Poppy n’avait beau ne pas aimer qu’il s’occupe autant d’elle, était tout de même heureuse. Elle savait que si un tel paresseux était prêt à tout faire pour quelqu’un c’est qu’il tenait à elle.

-Moi un vilain garnement comment oses-tu ! Mère défendait moi plutôt que de m’enfoncer enfin !

Poppy riait à la remarque d’Emrys. Elle se décida à un peu plus connaître son invitée après tous s’il y a bien une chose que Poppy est, c’était bien surprotectrice. La réponse de la vampiresse était claire et honnête. Le renard et Kyle ne savaient pas si elle se doutait qu’actuellement elle allait être jugée comme pas possible par la femme de ce foyer qui mine de rien en avait le contrôle. Il faut dire qu’avec un caractère pareil elle n’était pas du genre à se rabaisser.

-Votre métier ? Les réceptions des nobles ? racontaient moi un peu ces deux aspects. Je dois avouer que vous êtes magnifique comme femme.

Elle avait jeté un coup d’œil à Emrys qui lui pencha la tête. Il ne comprenait pas vraiment ce qu’elle essayait de lui dire. Même un renard ne comprend pas tout. Poppy se demandait aussi si toutes les vampiresses étaient aussi belles, les hommes friands d’être aimé par une belle femme devaient se faire avoir d’une facilité que même une humaine comme elle pouvait imaginer. Après tous une jolie femme pouvait charmer de nombreux hommes, alors une belle vampiresse !

*Tu peux être idiot parfois mon fils…*

*J’ai l’impression qu’elle vient de me critiquer !  Je suis d’accord elle est une très belle femme mais qu’elle est le rapport avec moi ! *

-AH !  *Maman tu es folle ma parole ! *


Poppy avait un sourire de fierté, elle avait fait réagir son renard préféré et ça la rendait fière ! Il fut cependant vite remplacé par un sourire triste, car même si elle avait beaucoup de caractère, elle préférait parfois ne pas en avoir. Ce caractère lui avait apporté de nombreux problèmes et sans ses deux hommes autour d’elle il y a longtemps qu’elle ne causerait plus de problème aux hommes qu’on qualifierait de sans cœur. En voyant la réaction de sa mère, il sentait un sentiment qu’il n’aimait pas monter en lui… La colère. Il ne s’énervait que très rarement mais dès que ça touchait à sa mère il devenait un véritable diable, ou monstre chacun le qualifiait comme il le voulait. Les gens des bas quartiers qui aimaient causer des problèmes en avaient entendu parler, mais certains fous ne croyaient qu’à des rumeurs ou n’en avaient rien à faire.
La vampiresse suivit Poppy dans la cuisine, ce qui réconforta le réconforta quelque peu. En voyant l’arme à la ceinture de l’homme nommé Karl, il était déjà prêt à protéger son père. Il n’avait cependant pas prévu d’entendre Katyusha laissé la mère et se transformer.  


-Oh il ne nous avait pas dit que les vampires pouvaient vraiment devenir des chauves-souris. On dirait que ce n’est pas ton jour de chance Karl. J’ai deux petits monstres qui ne t’aime pas et un géant en colère !

-Merde c’est quoi ce truc.

-Une mauvaise nouvelle. *Pour toi.*

-Oh je suis impressionné ! Ils savent donc faire ça.

*Ah je ne leur avais pas dit. *

En voyant revenir Kat en courant rapidement. Il savait que c’était la fin de Karl car même si elle lui offrait une chance de s’enfuir, il était trop sexiste pour avouer avoir peur d’une femme.  

-Une femme ? Tu crois me faire peur petite idiote !

-idiot…

Le père et le fils avaient prononcé le même mot en même temps. Il le pensait vraiment car n’importe qui aurait dû comprendre qu’elle était sérieuse. Emrys se demandait juste si elle allait le tuer, ce n’était pas franchement un problème car il vivait seul et n’était aimé de personne, donc s’il disparaissait, personne ne s’en plaindrait bien au contraire.

-Écoute-moi bien espèce de femme idiote, tu ne peux rien contre moi et ce truc est dangereux pour des mains si délicates, utilise donc ton corps pour venir me tenir compagnie.

-Je vais le faire !

Emrys arrêta son père, Kat s’en sortirait bien toute seule surtout face à un mec qui ne sait même pas se battre.

- Évite de tirer avec ce truc il va surement exploser dans ta main…

*Tue le ça me fera des vacances d’ailleurs. Au pire je le ferais.*


Après le petit conseil il se prépara derrière Karl et attendait la réaction de la femme actuellement cachée par sa capuche. Il avait décidément passé une soirée haute en couleur. Kyle lui fit demi-tour et alla voir sa femme.

-Ne t’inquiète donc pas autant ma chérie, ils vont s’en occuper. Et tu sais qu’ils sont bien plus forts que moi.

-D’accord désolé, je vous cause encore des problèmes, même à la petite Katyusha.

-Au moins maintenant tu sais quoi en penser.

-Il ne sera surement pas seul à l’avenir.

Il murmurait très bas mais il avait très bien compris de quoi il parlait surtout la dernière phrase. Il avait vécu un peu trop de sentiment en trop peu de temps… Il n’était pas aussi triste qu’on pourrait si attendre car il le savait et s’il ne revenait plus aussi souvent chez lui, c’était car il savait que ce ne serait bientôt plus chez lui. Enfin pour le moment il fallait s’occuper de Karl… Et puis ces deux-là ne mouraient pas si vite, ils s’étaient bien trop en forme pour ça.

*Ils sont trop gentils, et toi tu es un authentique idiot...*

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842] [Terminé] Sam 13 Oct - 19:47

-Le jour où je viendrais à avoir de sérieux problèmes, je préfèrerai éviter d'impliquer mon entourage dedans. Malheureusement je crains qu'à ce moment-là, mes ennuis seront aussi graves que dangereux, et je ne veux pas causer de dommages collatéraux. Une éternité de regrets n'est pas chose enviable.

Bien sûr Tybalt avait été l'exception à cette règle. Il était venu la sauver d'une mort certaine. Il s'était occupé d'elle comme un père bienveillant.... Et elle avait tout fait pour lui rendre ses douces attentions. Mais elle n'avait ps pu le sauver.... Et cette douleur-là lui suffisait. Elle ne voulait pas que quelqu'un soit blessé ou pire pour elle. Elle était "une grande fille", elle avait appris à se débrouiller seule. Et en plus, elle détestait être redevable à qui que ce soit. Mais ce soir l'ambiance était légère, et les échanges entre Poppy et Kyle ne cessaient de faire rire la demoiselle. Et repartit d'ailleurs dans un fou rire lorsque Emrys s'insurgea, demandant à sa mère de prendre sa défense au lieu de l'enfoncer. Le schéma traditionnel des familles complices. Mais voilà que Poppy voulait en apprendre sur le monde de Katyusha. Un doux sourire aux lèvres, la belle répondit.

-Si vous continuez de me flatter de la sorte vous allez me faire rougir. Je travaille dans le domaine de la joaillerie. J'achète des pierres précieuses brutes, je les envoie dans mes ateliers où elles sont travaillées. Et ensuite, nous les montons sur des parures en alliages nobles pour en faire des bijoux, ou éventuellement les incorporer dans des vêtements ou des objets. C'est une activité extrêmement exigeante, qui ne tolère que la qualité et l'excellence. C'est un travail à la fois très compliqué, rigoureux et artistique. Mes employés ont des décennies d'expérience pour avoir leur niveau actuel, et leur travail d'orfèvres font ma fierté et la renommée de notre entreprise. Nos clients sont friands de nos compositions et surtout de la finesse de notre travail. C'est ce qui fait notre réputation, si une pièce ne nous semble pas parfaite, nous ne la vendons pas. Notre souci du détail faisant le reste. Les réceptions sont parfois le lieu d'affaires, de contrats, mais surtout d'exposition. Nos clients aiment montrer leur dernière acquisition et en discuter.

Il n'était pas rare que par pure jalousie, le soir même Katyusha se retrouve avec une commande pour Madame de Machin, qui voulait un bijou plus somptueux que Madame de Bidule. Mais la bonne humeur de la soirée ne dura pas, interrompu par une petite frappe particulièrement désobligeante. Katyusha avait décidé d'intervenir. Elle avait laissé une chance à l'homme. Il avait été trop stupide pour la saisir. Dans sa stupidité sans nom, il alla même jusqu'à provoquer la vampiresse !

-....4

Il y eut le bruit d'une détonation, suivi d'un cri de douleur. Katyusha venait de tirer une balle dans le genou de l'homme. Mais comme un automate dénué de sentiments, elle poursuivi son décompte, respectant scrupuleusement son rythme.


-....5

Une seconde détonation pour l'autre genou. Un second cri. La vampiresse avait tiré deux fois sans sourciller, sans l'ombre d'une hésitation dans son regard glaçant de prédatrice. Mais l'arme était en fin de vie, et Katyusha sentait qu'elle chauffait dans sa main. Sans compter que l'autre andouille devenait beaucoup trop bruyant. Et de toute manière, à présent, il était incapable de fuir.... Elle s'approcha un sourire carnassier aux lèvres qui ne présageait absolument rien de bon.

-....6 ....7 ....8


Elle sortit un couteau de sous sa cape, même si en fait il venait de dessous sa robe. Mais sa cape était par-dessus cette dernière, elle avait masqué la manipulation. Elle était à présent à la hauteur de l'homme au sol, et enfilant un gant, elle l'attrapa par les cheveux de sa main gantée pour le soulever.

-....9

Elle s'arma de son couteau, lui faisant pencher sa tête sur le côté.

-....10

Elle lui trancha la gorge d'un geste net et méthodique. Le silence revint, après quelque gargouillis d'agonie. Elle essuya son couteau sur les vêtements de Karl, avant de le ranger, et de lui rendre son arme. Elle soupira, embêtée d'avoir fait une exécution devant témoins. Elle jeta un regard rapide aux alentours. Personne dans les ruelles ni aux fenêtres ne s'étaient donnés la peine de voir ce qu'il se passait. Cela devait être courant dans le quartier.... Elle attrapa l'homme par le col, et se tourna vers la petite famille.

-Je suis réellement navrée d'avoir dû vous infliger un si triste spectacle. J'espère ne pas vous avoir effrayé avec ma manière de faire. Je n'ai.... Plus l'innocence de mon enfance. Auriez-vous un endroit où caché ce "truc" temporairement ? Ho ! Et si vous auriez un verre à me prêter, j'ai oublié de prendre ma gourde cette nuit.

Elle trainait sans peine le cadavre derrière elle. Mais elle prit tout de même la précaution de déchirer la chemise du mort pour lui enrouler autour de la gorge et éviter ainsi qu'il ne répande des traces de sang partout. Elle doutait très franchement que son sang soit un grand cru, mais il servirait à la nourrir pour cette nuit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une amité naissante Mar 16 Oct - 19:09



Une amitié naissante

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Chez Emrys, [09/09/1842]

-Vous ne connaissez pas ces pouvoirs ? Enfin je peux vous comprendre, certaines personnes n’aiment pas attirer les ennuies vers leurs amis. Vous savez que les amis servent aussi et surtout à ça.

Les deux hommes comprenaient très bien ce qu’elle ressentait. Poppy lui ressemblait sur ce plan-là, mais ça leur donnait aussi envie d’encore plus l’aider. Quelque chose cependant dérangea légèrement Emrys, elle ne disait pas tout et il ne lui demanderait pas après tous les gens qui ne vieillissent plus ont des problèmes différents des gens normaux. Les immortels ont tous un peu besoin de se retrouver seul parfois mais entourer d’amis dans les autres moments, et il respectait ça. Heureusement que Poppy et Kyle étaient là pour empêcher Katyusha de s’ennuyer, elle riait d’autant plus après l’intervention du renard. Lui aussi passait une bonne soirée donc pourquoi tenter le diable et risquer de la gâcher ?
Heureusement pour lui Poppy était toujours là et autant dire qu’elle ne voulait pas lâcher la vampiresse. Elle était complètement absorbée par le discours de la belle rousse après tout quelle femme ne rêvait pas d’être belle et de voir un monde qu’on pourrait qualifier de féerique, ou du moins en surface. Le renard polaire écouta aussi, il n’avait pas posé la question car ça ne lui semblait pas important mais tant qu’à faire autant en savoir plus n’est-ce pas ? La dernière phrase fit naître une drôle de pensée dans l’esprit d’Emrys, les femmes devaient toujours vouloir plus beau, plus grand, plus étincelant que les autres mais surtout plus cher… Cette entreprise devait avoir une sacrée imagination. Il félicita Katyusha mais seulement dans ses pensées.


-C’est incroyable, je vais vous montrer un bijou ou plutôt une sculpture qu’Emrys m’a sculpté, il est très doué pour ça ! Il est aussi doué pour les bagues et les colliers mais je voulais cette fleur en sculpture. C’est la seule chose avec ce collier que j’ai mais ils sont les plus important !

Elle lui montra son collier qui n’était qu’un simple collier en argent avec un petit cœur en métal pas très bien sculpter. Kyle le lui avait offert il y a de nombreuses années et malgré que le temps n’ait fait que rendre moins beau ce collier Poppy le chérissait grandement. Puis elle sortit un petit socle de son sac posé à coté d’elle, il y avait sur le socle une belle Camélia parfaitement sculptée on voyait qu’elle avait était faites avec précision et avec de nombreux détails, c’était la fleur préférée de Poppy. Emrys avait voulu en faire une bague mais elle lui avait demandé de la laisser comme ça.

Le fameux et incroyable Karl avait décidé d’être incroyablement idiot.


*Où est l’instinct de survie des hommes … ? *

*Même moi j’aurais peur de cette femme avec une froideur pareille…*

Le père et le fils avaient les mêmes pensées, et dans leurs pensées conjointe Karl était le plus grand idiot du monde. Mais leurs pensées allaient vite changer en une presque pitié pour l’homme car ce qui lui arriva était mérité. La vampiresse était stoïque et elle explosa les genoux de Karl petit à petit.

-Tu comptes encore ?

*Il ne peut plus vraiment s’enfuir après tout …*

-Je vais voir Poppy je reviens.

Les oreilles du renard lui permirent de dire que les gens du quartier ne s’intéressaient pas à ce qui se passait ici, ce n’était pas courant mais avec le temps les gens avaient compris qu’ignorer ce genre de chose était mieux. Katyusha tua finalement l’homme avec son couteau, elle aura du sang pour ce soir au moins pensa Emrys. Kyle revenait et il vit le cadavre de Karl, il eut une légère réaction, après tous il n’avait jamais tué personne et il était toujours humain. Cette réaction réconforta la chimère il préférait qu’un homme normal réagisse normalement.  

-J’avoue ne pas mettre préparer à ça.

-Un verre ?

-Ne t’inquiète pas maman, prépare plutôt une gourde. Je vais le brûler plus tard pour l’instant montons dans ma chambre pour le disons stocker .

Même si Poppy l’avait déjà vue se battre ou revenir en sang il n’aimait pas la confronter à ça alors autant la protéger de ça. Il jeta un regard à Kyle qui alla chercher la gourde et qui après l’avoir redonné, alla voir sa femme.

-Ils doivent parler seul à seul alors profitons en un peu, raconte-moi donc ta journée chérie.

-Je voulais parler un peu avec Katyusha après tous on a plus tout notre temps n’est-ce pas ?

-AHAHA, c’est bien vrai.

Les deux autres êtres spéciaux sautèrent sur le toit et Emrys débarrassa légèrement la chambre et sortit un vieux drap.

-Ne t’inquiète pas pour ça, ça m’arrange bien, tiens.

Il lui tendit la gourde et la laissa faire ce qu’elle devait faire. Il attendait, qu’elle est finie pour lui demander si un homme pareil pouvait vraiment la rassasier… Il savait que le goût du sang changeait entre chaque individu, il ne savait pas le processus de sélection pour savoir quel goût serait présent. Il se demandait si ça changeait aussi de vampire en vampire. Mais aucune question ne franchis ces lèvres il avait juste ouvert un bouquin et il attendait que la vampiresse parle. Il n’avait ni était choqué ni était blessé par cette réaction.

*C’est cependant une soirée digne d’une scène de théâtre plein de rebondissement dis donc…*


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842] [Terminé] Mar 16 Oct - 20:30

-J'ai pu en apercevoir quelques-uns, mais je pense que Emrys me réserve encore bien des surprises à ce sujet-là.

Ho bien sûr, elle aurait bien aimé connaître tous les pouvoirs du renard des neiges. Elle était d'un naturel curieux la petite demoiselle. Mais elle avait l'intime conviction que Emrys ne lui livrerait pas ses secrets aussi facilement. Elle ne s'en faisait pas plus pour autant, après tout ils avaient le temps. Lorsque Poppy lui parla de lui montrer des bijoux et des sculptures, la vampiresse ne cacha pas son intérêt, et examina scrupuleusement les pièces que la vieille dame lui présentait. Elle regretta de ne pas avoir sa petite loupe pour observer plus en détails la qualité de la coupe et de la taille des aspérités. Le cœur collier était un peu grossier dans sa taille, on sentait que le tailleur n'était pas encore tout à fait au point sur son style, et il se cherchait un peu. Il manquait de la pratique pour peaufiner tout cela. Mais le camé lui offrit un bel aperçu de l'évolution dudit tailleurs. La taille était beaucoup moins hésitante, beaucoup plus nette, et le résultat ne mentait pas sur la qualité de la prestation. Néanmoins, dans les deux cas, Katyusha avait pu trouver et identifier la "patte" de Emrys. Un détail qui la fit sourire. Il avait su très vite trouver sa marque de fabrique, ce qui n'était pas étranger au fait qu'il était sûrement autodidacte. Elle rendit les bijoux à Poppy en commentant.

-C'est toujours intéressant de voir l'évolution de la maîtrise d'un sculpteur. Et je dois dire que la prestation d'Emrys sera très dure à reproduire. Il a su trouver son style, et c'est là quelque chose de très dure à imiter. Le temps m'offrira sûrement le plaisir de le voir évoluer toujours un peu plus.

Elle ponctua ses propos en sortant de la poche intérieure de sa cape, le petit morceau de bois que le renard lui avait sculpté pour le montrer à Poppy. Malheureusement, leur petite soirée avait été interrompue par le feu Karl. Elle n'avait pas répondu à Emrys, pour ne pas interrompre son décompte. Mais une fois qu'elle eut terminé, elle était tout à fait disposée à s'expliquer.


-Je sais bien qu'il n'était plus en mesure de fuir privé de ses genoux.... Mais j'ai horreur de ne pas tenir parole. Je lui avais dit que je lui laissais dix secondes pour s'enfuir. Je n'ai jamais préciser que je ne me laissais pas le droit de l'en empêcher.... Néanmoins, je me devais de lui laisser ses dix secondes.

Si elle n'avait aucun problème avec le fait de tuer des gens, pour le pauvre petit couple ce n'était pas la même chose. La vampiresse comprenait parfaitement ce choc cela dit. Elle tenta de rassurer Kyle, en lui disant doucement.

-C'est ce qui fait que vous êtes humains.... Ma nature même m'impose de vivre dans un univers de sacrifices. Il est vrai qu'il existe des personnes qui sont prêtes à donner volontairement de leur personne pour nous permettre de vivre.... Et ce en tout état de cause. Mais.... Je n'ai jamais pu m'y résoudre. Et ce n'est pas forcément évident à trouver.

La morsure était quelque chose de trop intime pour que sa pudeur naturelle lui permette de mordre le premier venu.... Et encore moins un calice régulier ! Le corps fut évacué dans la chambre d'Emrys. Katyusha avait pris soin de déchirer un peu plus la chemise de Karl pour faire une sorte de lien serré sur ses genoux avec le tissu. L'idée était une fois encore d'éviter de semer du sang partout en le transportant. Lorsqu'on lui apporta la gourde, la vampiresse retira le garrot improvisé au niveau de cou de Karl, mais elle s'arrêta net en vérifiant son pouls. Elle soupira en remettant en place le garrot.

-Trop tard.... Son cœur a arrêté de battre. C'était à prévoir que le garrot ne suffirait pas.... Enfin, j'aurais essayé.

Elle referma la gourde qui n'accueillerait pas de liquide carmin ce soir, et la rendit à Emrys. Devinant un questionnement qui aurait pu être tout à fait légitime, elle lui indiqua.

-Il m'est formellement impossible de boire le sang d'une personne morte. Même si elle vient tout juste de trépasser. Le sang devient alors un poison mortel pour moi.


Elle contempla la dépouille de sa victime, ne souffrant visiblement d'aucun regret ni remord. Et pourtant elle ne semblait pas satisfaite pour autant. Non, elle était.... Indifférente. Elle redressa la tête vers Ermys et lui demanda.

-J'espère ne pas avoir trop choqué vos parents avec cette exécution. Pour moi, depuis le temps, cela ne me fait plus grand chose. C'est vite devenu une question de survie que de savoir ôter celle des autres. Mais pour des humains, cela peut-être assez traumatisant. Cela me chagrinerait de les bouleverser pour un sombre idiot qui n'en valait pas la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842] [Terminé] Mer 17 Oct - 23:51



Une amitié naissante

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Chez Emrys, [09/09/1842]

Kyle avait un grand sourire après tous les pouvoirs d’Emrys étaient assez puissant. Il se régénérait tellement vite en plus de se déplacer à une vitesse folle, et encore il n’était que très rarement à fond. Cependant même si ses deux autres pouvoirs étaient impressionnant le dernier était pour lui vraiment incroyable… Pour lui Emrys avait surement trouvé une bonne amie sur qui comptait et ça le rendait heureux ?

-Effectivement, c’est dommage je vais rater votre tête le jour où vous les verrez et encore plus lorsqu’il les utilise à fond.


La famille observait, tous la vampiresse qui semblait vraiment à fond dans son analyse des sculptures. Emrys se doutait un peu de la réponse mais les yeux de Poppy brillaient, elle était un très bon public.

-Pour ça il devrait en faire plus souvent !

-J’en fais souvent.

-Tu ne fais que sur du bois !

-moins chère…

Poppy leva les yeux aux ciels et Kyle rigolait… Emrys avait tourné sa tête en répondant. Ils savaient tous ici que s’il le voulait piquer, un petit truc pour sculpter sur une autre matière. Mais comme le monde avait décidé de les déranger aujourd’hui, ils ont dû arrêter leur petite discussion.
Elle répondit à Emrys une réponse qu’on pourrait surnommer de logique, il la voyait réellement pour la première fois comme une vampiresse. Elle venait par contre de préciser qu’elle détestait ne pas tenir parole, et il était entièrement d’accord avec elle… Cependant peut-être que le temps aurait raison de ça mais il n’y croyait pas vraiment. Il l’écouta réconforter Kyle et ça lui donna envie de rire, après tous il n’avait jamais vu de corps mais ils étaient plutôt solides pour encaisser ce genre de chose. C’était d’ailleurs une grande qualité pour Emrys, cependant le fait que Katyusha ne voulait pas le sang d’êtres humains qui était d’accord pour ça. Il aurait peut-être une réponse plus tard.
En arrivant en haut elle vérifia l’homme et elle abandonna le fait de boire son sang, chose qui fit presque apparaître un point d’interrogation sur la tête d’Emrys. Il récupéra la gourde en attendant une réponse… Ils parlaient de moins en moins mais bon elle ne devrait pas être choquée. La réponse ne se fut pas attendue et il découvrait quelque chose de nouveau sur les vampires. Il finit par penser qu’il n’aurait jamais fini d’apprendre.  


-Je vois.

Il réfléchissait quoi faire du corps mais il écouta les inquiétudes de Katyusha en rigolant.

-AHAHAHAHA… Ils m’élèvent depuis de nombreuses années !

Elles devraient comprendre ce qu’il voulait dire ou au moins une partie de ce qu’il voulait dire. Il était entièrement d’accord avec elle… Les gens différents avaient l’habitude de tuer pour survivre et le fait de la voir s’inquiéter pour ses parents le rendait cependant heureux. Après un dernier regard, il enroula l’homme dans un drap et…

-Que faire ?

Se débarrasser des corps n’était pas sa spécialité, il avait cependant quelques idées d’endroit ou le jeter. Puis il se releva prit la gourde et s’ouvrit le bras pour laisser couler une bonne quantité de sang, il avait eu l’impression qu’elle en voulait vraiment et puis il ne connaissait pas vraiment la soif chez les vampires.

-Cadeau pour avoir protégé mes parents.

Il jeta la gourde fermée remplie de son sang à la vampiresse, il ne savait pas si elle pouvait en boire ni le gout que ça aura, mais au moins elle aura de quoi boire.

-Une quantité de sang pareil va vite être récupéré ne t’inquiète pas.

Elle lui avait rendu service avec le meurtre de cet idiot et elle avait rendu la soirée de Poppy assez mouvementé et l’avait fait rêver donc ça n’avait pas de prix. Il était souriant et semblait de bonne humeur, la blessure fait à son bras avait déjà commencé à cicatriser. Il n’avait pas franchement de problème avec ça, récupérer son sang et cicatriser ne lui prendrait pas plus d’une minute. Il avait mis le corps dans un coin et il prit un livre sur l’alchimie, il s’assit et l’ouvrit.

-On a encore un peu de temps avant que tu rentres chez toi ? Si tu as des questions je suis tout ouïe.

Il avait envie de parler avant la fin de la soirée, après tous un peu de calme et de repos de temps en temps c’était toujours ça de prit comme repos. Autant en profiter pour se connaître un peu mieux. Il proposa à la vampiresse de s’assoir en face de lui. Il était assis en tailleur et il posa son livre ouvert sur une page et il sortit une mallette pour la poser derrière lui et s’appuyer dessus. En reprenant son livre il observa la vampiresse, ses yeux étaient extrêmement brillants à cause de la lumière.

-Tu dois souvent boire ?

Il attendait la vampiresse et il se prépara à répondre aux futures questions si elle en avait, chose pour laquelle il ne doutait pas il la savait curieuse. La soirée ne durera pas encore longtemps mais elle n’était pas encore finie alors autant en profiter.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842] [Terminé] Jeu 18 Oct - 11:57

Katyusha adressa un léger sourire à Kyle.

-Il ne tient qu'à lui de me les montrer.


L'invitation était lancée, à voir quand le renard aurait l'envie de la saisir. Et d'ailleurs, on invitait également Emrys à mettre davantage à profit ses talents de sculpteur, afin de les faire progresser toujours plus. Et surtout de varier les matériaux. D'ailleurs Katyusha acquiesçait vivement aux propos de Poppy, l'air satisfaite et assurée. Travailler du bois était une chose, mais les minéraux avaient leur propre langage. Et les pierres précieuses rimaient avec capricieuse à ce sujet ! Il fallait presque un procédé type pour chacune d'entre elles, en fonction de la taille, de leur pureté, de leur indice de réfraction.... Emrys avait encore beaucoup de chemin à parcourir, mais la vampiresse ne doutait pas un seul instant qu'il pourrait faire de grande chose s'il s'y mettait sérieusement. Mais cela était une autre histoire. Alors que le duo était de nouveau dans le grenier, Ermys laissa entendre que Poppy et Kyle l'élevant depuis plusieurs années, ils étaient habitués à des spectacles pas forcément communs pour des mortels. Ce qui fit esquisser un sourire en coin à la demoiselle de nuit. Et elle finit par lâcher goguenarde.

-De ce que je crois comprendre, cela ne semble pas d'être de tout repos que d'élever un renard des neiges. Pauvre Poppy et pauvre Kyle ! Sur quel garnement turbulent sont-ils tombés ?

Et c'était reparti ! Mais entre deux taquineries, Ermys s’avouait bien embêté avec ce cadavre peu accommodant. Pour ce genre de situation, la vampiresse se révéla experte, et lui indiqua.


-Recouvrez le cadavre d'une bonne couche de chaux, et il n'en restera que les os. Si les os vous importunent, un bain d'acide les éliminera. Attention tout de même ! La chaux et l'acide sont extrêmement dangereux à manipuler. Munissez-vous de protections, et faites cela dans un endroit sécurisé, où personne ne viendra vous déranger. Si vous prévoyez un voyage au bord de la mer, vous pouvez également faire un tour au large, et jeter le cadavre par-dessus bord après l'avoir lourdement lesté. Mais si vous avez une fonderie dans les environs, cela peut aussi faire l'affaire. Enfin.... Si vous connaissez un élevage porcin dans les environs, sachez que ces animaux sont extrêmement voraces et pas très difficiles, et qu'ils ne laisseront que les éclats d'os derrière eux.... Ils sont friands de la moelle.

Les connaissances de la belle de nuit en matière d'élimination de cadavres étaient.... Parfaitement horrifiantes, il fallait bien l'avouer. Mais également tout à fait logiques. Après tout, quand on était prédisposé à semer la mort, il fallait être en mesure de pouvoir effacer les traces derrière soi. Après avoir fait l'exposé des moult façons de se débarrasser d'un cadavre, Katyusha précisa.

-Si cette tâche vous semble trop délicate à accomplir, je pourrais m'en occuper plus tard. Juste le temps pour moi de préparer ce qu'il faut pour.

Katyusha l'observa prendre la gourde, mais elle n'avait pas vu venir le fait qu'il allait s'ouvrir le bras pour la remplir. Et en plus, il lui dit que c'était là un cadeau pour avoir aidé ses parents. Prise au dépourvue, la jolie rousse objecta.

-Mais voyons, il n'était pas nécessaire de vous saigner, littéralement, pour ça ! Dans quel état vous allez vous mettre !

Elle avait oublié un petit détail qui lui revint rapidement en mémoire lorsqu'elle vit la plaie qui commençait déjà à se refermer. Et d'ailleurs le renard des neiges le lui rappela également. Elle lâcha un petit soupir, tout en souriant et en secouant légèrement la tête.

-Vous êtes fou.... Mais merci de cette délicate attention.

Elle récupéra la gourde, en se disant qu'une fois vidée, elle la nettoierait pour la rendre à Poppy. D'ailleurs Emrys lui demanda s'ils disposaient d'encore un peu de temps avant que la jolie rousse ne doive s'esquiver aux lueurs de l'aube. Katyusha pencha sa tête vers la fenêtre pour estimer l'avancée de la nuit.


-Mmmh.... j'ai encore un peu de temps, mais je ne devrais pas trop trainer.

Elle réfléchit aux questions qu'elle pourrait lui poser. Il y en avait une en particulier, mais elle se refusait catégoriquement à le lui demander. Elle était beaucoup trop dure, et Emrys semblait de si bonne humeur.... Elle ne voulait pas lui gâcher sa joie en lui demandant ce qu'il comptait faire une fois que Poppy et Kyle ne seraient plus.... Ils étaient déjà d'un certain âge. Et il ne pourrait empêcher l'inévitable. Elle-même avait vécu cela, en quelque sorte, avec Tybalt. Et cela avait été une des pires expériences de son éternité. Elle se rabattit donc sur une question plus légère, mais pas moins intéressante.

-Quels sont ces pouvoirs si incroyables que Kyle évoquait tout à l'heure ? Il avait l'air si enjoué à l'idée de leur découverte.

Et en parlant de question il en avait une lui aussi !

-Assez régulièrement oui. C'est là l'un des lourds prix à payer pour notre éternité. Peut-être l'un des plus contraignants avec l'intolérance au soleil. Il ne fait pas bon d'être aux côtés d'un des nôtres sous l'emprise de la soif. Et pour peu qu'ils soient un nouveau nés, c'est encore pire. Si l'on est pas en mesure de se défendre farouchement, il faut fuir impérativement. Les plus jeunes ne se contrôlent pas vraiment, et ça peut vite dégénérer en boucherie....

A ce sujet, elle se savait chanceuse. Si son ex-mari avait fait le minimum syndical, Tybalt lui avait fait preuve de trésors de bienveillance et de compréhension. Tous les vampires n'avaient malheureusement pas cette chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842] [Terminé] Dim 21 Oct - 14:22



Une amitié naissante

Emrys Neo, Katyusha Orlov





Chez Emrys, [09/09/1842]

Il entendait l’invitation de Katyusha mais ses pouvoirs étaient spéciaux, et il ne les cachait pas vraiment, elle finirait bien par avoir une vision totale de ses capacités. La remarque sur le fait de devoir faire plus de sculpture le fit réagir, il aimait faire ça mais ce n’était qu’un moyen de faire passer le temps malgré ses bonnes capacités à sculpter. Il avait déjà regardé pour sculpter sur autre chose mais il y avait tellement de condition pour pouvoir bien sculpter sur d’autres matériaux que ça l’avait juste ennuyé.
Décidément cette vampiresse avait pris goût à taquiner le renard des neiges, ça ne le dérangeait pas vraiment, ça apportait un peu de changement dans sa vie et malgré sa grande paresse il aimait s’amuser.


-Les renards des neiges sont rusés mais ils doivent apprendre, imaginer donc s’il avait eu une chauve-souris, quel malheur !

Une pluie de conseil et technique s’abattit sur Emrys, la vampiresse connaissait visiblement son sujet. C’était quelque chose de peu choquant après tous, les vampires devaient souvent tuer donc savoir faire disparaître un corps devait être quelque chose de normal. Parmi toutes les propositions qu’elle lui faisait, la chaux et l’acide étaient les meilleures choses à faire pour lui.  

-Instructifs…

*On en apprend beaucoup dis donc…*


Elle lui proposa de s’en occuper elle-même, et il fallait dire qu’éviter de se fatiguer était une chose alléchante pour lui, mais il avait déjà ce qu’il fallait donc pourquoi l’importuner avec une chose pareille ?
La réaction spontanée lui donna un petit rire, décidément elle s’inquiétait pour pas grand-chose. Il la regarda voir son bras cicatrisait, elle avait oublié ses capacités et puis il avait déjà été en état de transe aujourd’hui donc des petites blessures n’étaient pas grand-chose, enfin un être humain aurait trouvé cette blessure assez grave.  


*Ne t’énerve pas pour si peu voyons…*

Elle le remercia chose qui le fit sourire, et puis lui donnait l’adjectif de fou le fit rire. Il trouvait l’adjectif approprié à ce moment-là, mais bon s’il pouvait faire plaisir de temps en temps. La nuit approchait de sa fin, il n’allait donc pas pouvoir retenir trop longtemps Katyusha.  Il proposa donc de juste parler pour le peu de temps qu’il reste, il n’avait même pas pris le temps de parler pendant cette soirée de toute façon. Il voyait bien qu’elle hésitait à poser une question, il n’avait pas la capacité de lire les esprits, et il n’essayait même pas de deviner la question. Par contre il ne s’attendait pas à la question qu’elle lui posa.

-He bien… tu as déjà vu que je pouvais suivre les vampires mais…

*Autant faire une démonstration non ? *


Il se déplaça à sa vitesse maximum, le seul moment où il pourrait aller plus vite c’est en la doublant mais il ne contrôlerait pas bien sa vitesse. Il était en ce moment bien plus rapide que la plupart des vampires, c’était même impressionnant qu’il puisse aller si vite. Cette vitesse était celle de base qu’il avait, il était en moyenne 50% plus rapide que les vampires, il n’avait rencontré qu’une personne qui pouvait le suivre sur de courte distance depuis qu’il était devenu une chimère. Il ne pouvait pas vraiment lui montrer les autres car là il ne servait pas à grand-chose mais…

-Et après je récupère vite et je peux faire une méditation… spéciale qui me permet de régénérer ma pierre philosophale et d’autres choses difficiles à bien expliquer. Disons que je force mon cerveau à réfléchir à une vitesse folle et que je vois le monde ralentir grâce à ça. Et toi Kat ?


La réponse de Katyusha à sa question était plutôt très complète en comparaison de celle d’Emrys, il savait cependant déjà que les jeunes ne tenaient pas la soif mais il ne se doutait pas que c’était à ce point-là. La vampiresse semblait réfléchir à une chose de son passé, il se tut pour la laisser revenir dans le présent.
Une fois revenue de ses souvenirs, il la regarda avec des yeux perçants comme s’il cherchait quelque chose. Il cherchait effectivement quelque chose et lui seul savait quoi. Ceci pouvait être déstabilisant pour la vampiresse mais il avait besoin d’en être sûr, et son instinct semblait lui donner son accord.


-Parfait, une dernière question. Tu participes à la guerre des vampires et des loups-garous ?

Son regard, son visage et son aura était revenu à la normale lorsqu’il posa la question. En voyant le sourire qu’il faisait on pouvait se douter que c’était une bonne chose pour la vampiresse. Il serait bientôt temps ou deux jeunes de se laisser, après tout le renard préférait éviter de prendre des risques inutiles pour la vampiresse.

-Ce fût une bonne soirée.

Il était sincère, il avait apprécié la soirée passée avec Katyusha et il comptait bien continuer à passer du temps avec elle. Elle l’amusait et ça lui suffisait, et il était d’accord avec Kyle, il sentait bien qu’elle n’était pas méchante et que c’était une bonne personne comme il n’y en a plus beaucoup de nos jours.  

*Quand on vit longtemps autant s’entourer de bon ami, surtout quand les personnes que j’aime ne vont plus vivre encore longtemps, à l’échelle de ma vie en tout cas. *


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Katyusha Orlov
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2018
Race : Vampire
Classe sociale : Aristocrate
Emploi/loisirs : Commerce de luxe (Domaine de la joaillerie, pierres précieuses, bijouteries) // violon-piano- harpe
Age : environ 100 ans
Age (apparence) : entre 25 et 30 ans
Proie(s) : Les humains.
Secte : Indépendante
Clan : Toréadors
Lignée : Rien n'est sûr, mais sa manie de grimper partout n'est pas sans rappeler les Arhimanes....
Rang Pyramidal : Ordinaire
Crédit Avatar : inawong-dals5yr
MessageSujet: Re: Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842] [Terminé] Lun 22 Oct - 18:18

Elle rit de bon cœur à la réplique qu'il lui avait retourné, avant de lui répondre.

-Vous seriez surpris. Après tout, tant que l’on n’est pas pris, on reste des anges aux yeux de ceux qui prennent soin de nous, n'est-ce pas ?

A vrai dire, enfant, elle aurait pu être le dernier des monstres que cela aurait été du pareil au même. Ses parents n'en avaient que faire. Une fois sous la protection de Tybalt en revanche, elle avait pu développer toute son espièglerie qui lui avait été impossible d'exprimer plus jeune. Et si elle s'arrangeait pour éviter que son feu Maître le sache les trois quart du temps, le vieux vampire n'était pas dupe. Il savait très bien qu'elle faisait moult bêtises dans son dos.... Et attendait patiemment de la prendre en plein flagrant délit pour la confondre et la gronder comme il se devait ! Même dans ses sermons, ces souvenirs étaient doux et agréables.... Mais il était temps de s'en faire des nouveaux ! Et pour son plus grand bonheur, Emrys était disposé à lui en dire plus sur ses pouvoirs et même lui faire une démonstration. Sa vitesse était tout simplement scandaleuse ! Il était facilement deux fois plus rapide qu'elle ! Enfin, si on ne comptait pas son pouvoir.... Elle hochait de la tête accordant au renard des neiges tout le mérite qui lui revenait. Il passa succinctement sur ses autres aptitudes, certains semblants complexes à expliquer. Vitesse et régénération donc, c'était là ses points forts. Elle n'eut guère le temps de réfléchir plus en détails à ces découvertes qui lui retourna la politesse. Ce qui l'embêtait un peu. Car dans l'absolu, le secret autour de ses pouvoirs étaient aussi une garantie de survie.

Si on ne savait pas ce dont elle était capable de faire, elle avait l'avantage de la surprise. Mais elle se voyait mal refuser la faveur que le renard lui avait faite. Elle s'arrêta un instant semblant réfléchir avant de dire.


-Eh bien.... Par où commencer.... Je risque sûrement d'en oublier en chemin, hé hé. Pour commencer, même si je ne suis pas aussi rapide que vous, ma nature me prête des capacités physiques qu'aucun humain ne pourrait égaler. Je suis une prédatrice, il me faut être suffisamment puissante pour chasser.... En fait, la plupart de mes dons me servent à me protéger. Sauf peut-être celui-là....

Elle joignit ses deux mains, comme si elle tenait quelque chose caché entre.... Et en les rouvrant, il y avait trois petites souris de sang qui agitaient leurs petits museaux dans tous les sens, comme si elles découvraient le monde autour d'elles pour la première fois.

-Généralement je n'en fais qu'une seule.... Les petits animaux de sang de ce genre sont très pratiques pour envoyer des messages discrètement. Et je les trouve mignonnes également.

Elle libéra les petits rongeurs carmin qui vinrent courir et grimper sur Emrys avant de s'estomper comme un songe sous les premières lueurs de l'aube. Toujours un sourire aux lèvres, elle poursuivit.

-Je peux aussi m'effacer aux yeux des humains. Ils ne peuvent plus me voir.... Malheureusement ça ne fonctionne pas très bien sur les autres races.

Elle pouvait bien être invisible aux yeux des autres non-humains, mais ils finissaient généralement à apercevoir les vampires rapidement.


-J'ai d'autres aptitudes mais... c'est assez compliqué à expliquer et ça ne se voit pas vraiment à l’œil nu. J'essaie de trouver un moyen de les décrire.... Disons que la magie ne peut pas influencer mes sentiments ou mes pensées ! Oui, je crois que c'est la manière la plus simple de décrire cela. Et il y en a un autre mais.... Hé hé, disons qu'il me suffit d'un clignement d'yeux pour frapper.

Figer le temps était beaucoup plus complexe que cela, mais elle n'avait pas envie de se lancer dans ce genre d'explications, surtout à cette heure avancée de la nuit. Il lui posa une dernière question qui fit sourire la demoiselle.

-Dans ce genre de guerre, nous n'avons pas le luxe de choisir si on veut y prendre part ou non. Un loup-garou cherchera à me tuer à vue s'il sait ce que je suis. Peu importe si je lui veux du mal ou non. Mais je dois avouer que je ne fais pas de chasse aux loups-garous comme certains de mes confrères ou consœurs peuvent le faire. J'ai eu de la chance de ne pas croiser leur chemin jusqu'ici. Mais si un de ces vilains loups vient m'attaquer, je ne me poserais aucune question, et je ferais tout pour l'exterminer. Je protègerai mon existence en abrégeant la sienne, sans le moindre regret.

Katyusha ne chercha pas à mentir au renard. Elle n'aimait pas les loups-garous parce qu'ils étaient une menace réelle et dangereuse pour elle. Mais en dehors de ça, elle n'était pas engagée dans une lutte active contre elle. Elle savait juste que c'était des ennemis, qu'ils attaquaient à vue pour tuer, et que la seule chose à faire était de fuir, si on pouvait ou tuer. Emrys semblait content de leur soirée, et elle acquiesça avec un doux sourire à sa remarque.

-Effectivement, elle fut riche en émotions et en découverte ! Dommage que l'aube vienne y mettre un terme.... Mais je la vois déjà poindre à l'horizon....

Katyusha se releva, épousseta sa robe, et renfila sa cape.

-J'ai intérêt à ne pas traîner si je veux rentrer chez moi sans finir en cendres. Faites-moi la faveur de m'excusez auprès de vos parents, j'aurais voulu les saluer plus convenablement avant de partir, mais je n'ai pas vu le temps passer. N'oubliez pas surtout je compte sur vous !

Elle passait déjà par la fenêtre, et se tournant vers le renard, elle lui sourit.


-Au revoir Emrys, au plaisir de vous revoir une autre nuit !

Elle se changea en chauve-souris pour voler à tire-d'aile jusqu'à chez elle, et s'enfermer avant les premières lueurs du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Emrys Neo
Membre de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 19/08/2018
Race : Chimère
Classe sociale : ouvrier
Emploi/loisirs : observer le monde , lire , la musique, dessiner et sculpter (de temps en temps)
Age : 100 ans
Age (apparence) : la quinzaine, visage enfantin mais regard dure
Proie(s) : Il n'aime pas se fatiguer donc n'a pas de proie, sauf si vous le menacez directement ou indirectement. Il a pleinement confiance en son instinct donc s'il ressent qu'il est en danger vous devenez son ennemi tant qu'il n'aura pas de raison de vous considérez comme sans danger vous le resterez. Il garde cependant toujours un œil sur les alchimistes.
Crédit Avatar : google, image retouchée.
MessageSujet: Re: Une amité naissante Ven 26 Oct - 23:08



Une amitié naissante

Emrys Neo, Katyusha Orlof





Chez Emrys, [09/09/1842]

-Exact.

Il était entièrement d’accord avec elle, et il fonctionnait même assez souvent avec ce principe. Pour lui peu importe ce que tu as faits si on ne t’attrape pas, alors on ne peut rien te reprocher. Même lorsqu’il était encore humain il agissait de cette façon, et ça ruse, son instinct et son envie d’éviter de se fatiguer n’avaient fait qu’accentuer ce principe. La vampiresse était clairement outrée par la vitesse d’Emrys, il fallait dire que le paradoxe entre son caractère et ce pouvoir pourrait être qualifié de marrant. Emrys lui pensait que c’était logique qu’un paresseux soit rapide car ça lui permettrait de faire toutes choses bien plus vite.
Katyusha semblait hésiter à donner des informations sur ses pouvoirs, c’était quelque chose qu’il pouvait comprendre, mais grâce à la nature de ses pouvoirs il pouvait se permettre de les dire même s’il n’avait pas tout dit.
En la voyant faire apparaître des souris faites de sang, il eut un regard intéressé. C’était plutôt intéressant il devait l’avouer, et ça offrait de nombreuses possibilités même s’il avait déjà compris le problème de ce pouvoir.
Il eut un grand sourire à la mention de disparaître de la vue des êtres humains, les yeux d’Emrys étaient très précis et perçant don effectivement échappé à sa vision serait chose difficile. Les autres aptitudes de la vampiresse semblaient être compliquées, un peu comme le dernier pouvoir qu’il avait. Il avait quelque piste sur le clignement d’yeux dont elle faisait référence mais il se tût.


-Il faut conserver un certain degré de secret. Tu as des capacités intéressantes.

Il écouta la vampiresse répondre à sa grande question sur la guerre que les vampires et les loups-garous menaient. Elle lui faisait une longue et fastidieuse explication ce qui fit pencher la tête à Emrys comme pour lui faire comprendre qu’elle n’avait pas besoin de chercher une réponse si détaillée. Malgré sa réaction il écoutait la vampiresse et accepta ces arguments en les considérant comme valide. Il ne menait pas de guerre mais il combattait ses ennemis, chose qu’elle faisait aussi donc il ne se permettrait pas de la juger.  


*La vie des vampires et des loups-garous est plutôt compliquée, je suis bien heureux de ne pas faire partie de tous ces problèmes, bonjour les maux de tête sinon…*

Effectivement l’aube n’allait put tarder, il était donc temps pour la femme qui vit dans les ombres de rentrer chez elle. Elle acquiesça à sa remarque et se prépara à rentrer chez elle. Il lui fit un signe de tête pour lui confirmer qui leur ferait passer le message et qu’elle n’avait pas à s’inquiéter. Juste avant de partir en s’envolant elle lui dit au revoir, il se retourna et lui sourit, il espérait bien la revoir lui aussi. Puis la petite chauve-souris disparut de sa vision. Il descendit pour prévenir Poppy et Kyle que la vampiresse était rentrée chez elle. Poppy râla car elle voulait continuer de parler avec elle

-Déjà ??? Je voulais encore parler avec elle ! Et surtout qu’elle sache qu’elle la bienvenue et aussi si elle voulait venir nous voir de temps et aussi…

-Calme toi chérie, ça fait beaucoup de choses et tu parles beaucoup trop vite.

-Mais je peux comprendre qu’elle soit partie sa nature l’obligeant mais je suis sûr qu’il ne lui a rien dit !

Elle fixa Emrys pour appuyer ses propos. Elle avait effectivement raison mais il était sûr qu’elle le savait déjà.  

-euh…. *Elle va s’énerver…*

-Ne t’en fais pas, moi je lui ai dit. Elle viendra peut-être nous voir de temps en temps et ça te fera une femme qui sembla apprécier ta façon de vire allons donc dormir. Emrys je te laisse t’en occuper ?

*Va donc supprimer les preuves et laisse-moi m’occuper de Poppy, c’est ma femme après tous. *


*Bien joué Kyle, je t’adore ! Et oui ne t’inquiète pas. *

Les deux hommes ne s’en disaient pas plus et alors qu’un point d’interrogation était presque visible au-dessus de Poppy les deux hommes s’était compris. Et Emrys disparut presque immédiatement avec le cadavre de l’homme et on ne le revit dans le quartier qu’à partir de 7heures. Le cadavre de Karl n’existait plus et toutes traces de chez lui avait disparu… Comme qui un tel paresseux pouvait être incroyablement efficace.

*Poppy a vraiment beaucoup râlé je vais devoir lui ramener un cadeau… Et lui ramener Kat pour qu’elle puisse parler et je verrais une drôle de tête de la part de Kat comme ça ! *

Emrys avait un léger sourire suite à sa folle soirée.

*Allons nous reposer maintenant car même si dormir n’est pas entièrement vital pour moi c’est un bon moyen de passer le temps ! *

Avant de dormir, il médita une petite heure.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842] [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Une amitié naissante [Katyusha, Emrys] [09/09/1842] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Une amitié naissante [Finit]» oliwia-emrys [délai indéterminé]» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)» L'amitié d'Herbert Pagani.» ce merveilleux mot Amitié
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Regent's park et Marylebone :: Le Zoo et le jardin des plantes-