L'Ombre de Londres
Bienvenue à Londres!

La capitale entre dans le chaos: les Vampires complotent, les Hunters s'allient et s'organisent, les Alchimistes se réveillent doucement, les Lycanthropes s'assoupissent et les Loups-Garous recommencent à errer.

Citoyen de l'Ombre, te voilà revenu dans nos sombres ruelles...


Forum RPG - Londres au XIXème siècle. Incarnez Vampires, Loups-Garous, Lycanthropes, Homonculus, Chimères, Alchimistes, Hunter...et choisissez votre camp dans une ville où les apparences n'ont jamais été aussi trompeuses....
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Veronica - The Cat's Eye Alchemist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Veronica Newburry
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 03/07/2012
Nombre de messages : 40
Race : Humaine
Classe sociale : Haute bourgeoisie
Emploi/loisirs : Alchimiste d'Etat fraîchement promue / Elever des oiseaux
Age : 23 ans
Age (apparence) : 26 ans
Proie(s) : Les Homonculus et les anarchistes irlandais.
MessageSujet: Veronica - The Cat's Eye Alchemist Mar 3 Juil - 15:39



Veronica Newburry




Les enseignements qui se font sans douleur n'ont pas de réelle valeur.
Ainsi, on ne peut rien obtenir sans faire de sacrifice.  ~ Hiromu Arakawa



Fiche d'identité




Prénom: Veronica
Nom: Newburry
Surnom: The Cat’s Eye Alchemist
Sexe: Féminin
Âge réel: 23 ans
Âge d'apparence: 26 ans
Origine: Ecossaise
Classe sociale: Haute Bourgeoisie. Véronica a hérité du titre de Baronne grâce à sa mère mais elle ne l’utilise pas.
Emploi: Alchimiste d’état, médiatrice entre l’Alchemist Room et Scotland Yard.




Race: HUMAINE



Essence: Alchimiste d’Etat.




Description physique



Taille: 1m65
Poids: 55 kilos
Yeux: Vert émeraude
Cheveux: Brun foncé

Description détaillée: Véronica est une jeune femme d'une vingtaine d'années. Un peu frêle, elle paraît légèrement plus âgée que ce qu’elle est réellement. Son visage est agréable à regarder quoiqu'énigmatique. Ovale, pointu au menton, des pommettes très rondes, un nez peut-être un peu grand et retroussé qui lui donne des airs de petite souris. Le tout lui confère un côté assez loufoque mais très attachant. Ses lèvres sont toujours colorées d'un rouge framboise ténu très naturel, pour en compenser la taille, qu’elle juge trop petite. Ses grands yeux d'un vert intense, comme ceux des chats (d'où son pseudonyme) sont soulignés par la courbe de ses longs cils noirs charbon, si particuliers. Elle possède de longs cheveux bruns très raides, toujours coiffés en chignon. La plupart du temps, celui-ci n'est pas complètement achevé et quelques mèches retombent sur le devant de son visage. Cette jeune femme a une démarche décidée et volontaire.

Vêtements: Issue d'une famille très aisée, elle possède une garde-robe bien remplie même si elle est loin d'égaler celles des grandes Lady du moment. Quand elle sort, Véronica est vêtue de robes bien coupées, taillées dans des tissus de bonne qualité. Ses couleurs favorites sont le vert clair, le bordeaux, le gris, le violine et l'acajou elle porte toujours une broche en camée sur le col pour agrémenter l'ensemble. Elle aime également arborer des coiffes originales agrémentées de fleurs ou de plumes. Elle possède plusieurs paires de bottines et de gants, ainsi qu'une panoplie de vieux vêtements qu'elle utilise pour se rendre dans les bas quartiers.
Cependant, lorsqu’elle travaille, la jeune femme met sa coquetterie de côté et opte souvent pour des chemises blanches un peu larges, taillées dans du coton, afin de bouger librement. En bas, elle arbore généralement une jupe longue dans une couleur foncée et porte autour du cou un nœud taillé dans le même tissus.

Particularités: Quand elle travaille, Véronica porte des lunettes ovales à monture très fine.




Caractère



Général: Une jeune femme intelligente et pleine de vie. Voilà ce qui la caractérise le mieux. Débordante d'énergie, volontaire, toujours prête à rendre service, ses collègues de l'Alchimist Room se sont plusieurs fois amusés à ses dépens et elle se retrouve assez régulièrement roulée dans la farine par des gens qu'elle a voulu aider. Mais elle préfère en rire et ne fait pas grand cas de ses échecs. Lunatique, elle peut passer d'une émotion à une autre en un clin d'oeil, ce qui a le don de déstabiliser son entourage. Elle est également assez gaffeuse et maladroite dans ses mauvais jours et ne sait absolument pas tenir sa langue, mis à part quand les secrets à garder sont d'une importance capitale. Véronica peut également résoudre des problèmes d'une complexité extrême sans aucune difficulté et se retrouver complètement larguée dans les situations de la vie courante. A trop vouloir chercher compliqué, elle en vient parfois à ne plus savoir se repérer en ville et s'embrouille totalement lorsqu'un passant désoeuvré vient lui demander son chemin. On dit souvent de cette jeune femme qu'elle est distraite. En réalité, elle est enfermée dans son monde de logique et de calculs à rallonge et ne parvient pas à s'en sortir. Mais cette solitude ne lui pèse pas vraiment; elle se console avec le bricolage, une occupation quelque peu dangereuse pour son entourage mais très distrayante, selon elle.

Loisirs: En dehors de l’Alchimie et la résolution de crimes, Véronica aime beaucoup le bricolage. Elle est également très proche des animaux et élève un couple de perruches dans son jardin.

Religion: Protestante.

Qualités: Curieuse, vive et arrangeante, Véronica aime mettre ses interlocuteurs à l’aise et reprochera rarement à un collègue de l’avoir blessée. Toujours motivée et travailleuse, elle ne compte pas ses heures. Enfin, son esprit perspicace a bien souvent été d’un grand secours à ses collègues.

Défauts: Véronica est une incorrigible maladroite. Peu au fait des coutumes de la haute société, elle ne manque pas une occasion de mettre les pieds dans le plat, se faisant taxer de mysanthropie par ses pairs. Elle a également du mal avec le rangement. Bien que dans son bureau, rien ne traîne par terre, ses étagères manquent de crouler sous les dossiers empilés dans tous les sens.




Background



Résumé: Véronica a connu une enfance tranquille dans le château familial, en Ecosse. Son père, nouveau riche, avait fait fortune dans la scierie et sa mère, baronne désargentée et cadette de sa famille, l’avait épousé par amour, coupant ainsi les ponts avec sa famille déshonorée par une telle mésalliance. Elle passa sa vie à développer son esprit vif dans la campagne, jusqu’à-ce qu’elle soit prise en charge par un précepteur qui lui appris l’Alchimie. Alors qu’elle était partie en voyage d’initiation avec lui, la demeure familiale explosa.

Education
- La musique: Véronica adore écouter de la musique mais elle déteste jouer du piano. Sa mère désespérait de le lui faire apprendre. Au lieu de cela, elle jeta son dévolu sur le violoncelle.
- Les sciences: En tant qu’Alchimiste d’Etat, Véronica se tient au fait de toutes les avancées scientifiques dans l’espoir de les améliorer plus rapidement.
- L'Alchimie: Véronica en sait à peu près tout.
- Les langues: La jeune femme parle couramment l’anglais et le gaélique écossais. Grâce à son voyage en Europe, elle a des notions de Français et d’Allemand.

Histoire: 28 février 1829

Cher Journal. Aujourd'hui, j'ai 10 ans. Je t'ai trouvé dans mes cadeaux et maman m'a dit que le but du jeu c'était de te raconter ma vie, comme à un confident. Je ne pensais pas qu'on pouvait raconter sa vie à un livre sans passer pour un fou. J'ai dû me tromper. Enfin... Qu'est-ce que je vais bien pouvoir te dire ? Je m'appelle Véronica, je vis dans un vieux manoir et j'aime les horloges. Parce qu'il y a plein de rouages partout. Les ours en peluche aussi, c'est tout doux.

[...]

16 mai 1832

Cher Journal. Ce matin, j'ai réussi à traduire un passage de l'Odyssée sans l'aide de mon précepteur. Selon lui, je suis très douée et il serait dommage de gâcher mes capacités. Il s'est entretenu en privé avec mes parents. J'ai écouté à la porte. Oui, bon, je sais que c'est mal mais personne ne m'a vue. Apparemment, je serai bientôt capable de servir le Royaume d'Angleterre. Je crois que mes parents ont donné leur accord... Ils ont parlé d'alchimie et d'examen à passer... Il faudra que je me renseigne, tout cela m'a l'air bizarre. L'Alchimie... Je n'en ai entendu parler que dans les livres. Est-ce que ça a un rapport avec la fameuse pierre philosophale ? Je commence à croire que les légendes à son sujet n'étaient pas totalement infondées...

[...]

28 novembre 1832

Cher Journal. Je ne suis pas totalement sûre mais je crois que je suis amoureuse de Cuthbert, le valet de mon père. Il a onze ans de plus que moi, mais qu'est-ce qu'il est beau... Et si gentil avec ça ! L'autre jour, il m'a montré comment m'occuper des oiseaux. J'adore les oiseaux. Mais c'est un peu hors sujet non ? Je pense que je lui déclarerai ma flamme, un jour.

[...]

19 décembre 1832

Cher Journal. Aujourd'hui, mon précepteur a commencé à m'apprendre les bases de l'Alchimie. C'était très intéressant et je comprend vite, d'après lui. En fait, tout est basé sur un principe d'échange équivalent. Tu ne peux obtenir un objet d'une valeur supérieure à ce que tu donne en échange. Mais comment savoir avec précision quelle quantité d'un tel objet il faut donner pour obtenir ce que l'on veut ? Je pense éclaircir cela petit à petit...
Finalement, je n'ai toujours pas osé parler à Cuthbert. Il est... distant, ces derniers temps. Je me demande ce qui le tracasse.

[...]

14 avril 1834

Ils les ont tués ! Mes parents, Cuthbert... Ces anarchistes les ont tous tués ! Je les exterminerais jusqu'au dernier, ces maudits papistes ! Tout est écroulé, tout ce en quoi je croyais ! Pourquoi est-ce que j'étais en voyage à ce moment précis ? Pourquoi ai-je été épargnée ? La vie est injuste. Ils payeront, j'en fait le serment.

[...]

12 juillet 1834

Je part à Londres avec mon précepteur. Nous allons entamer un long périple pour parfaire mon enseignement avant l'examen. Je n'aurais probablement plus le temps d'écrire. J'ai mené mon enquête sur l'attentat d'avril. J'ai découvert des choses horribles... En réalité, c'est Cuthbert qui a posé la bombe. Il a mal calculé un mouvement et la dynamite a explosé. Pourquoi fallait-il que ce soit lui ? Je me sens trahie... Comme si on m'avait poignardée par derrière. J'espère que le temps calmera cette brûlure profonde.

[s'ensuit un long vide de plusieurs années...]

30 mars 1842

Je viens d'être nommée Alchimiste d'Etat ! J'ai reçu ma montre en argent, elle est magnifique... Il y a beaucoup plus d'hommes que de femmes dans ce métier mais je vais m'en sortir haut la main ! Mon professeur a décidé de prendre sa retraite et il a prit un bateau pour l'Amérique. Peut-être que j'irai là-bas un jour... Je me rend compte que je n'ai plus beaucoup de pages. Je vais arrêter ici. Tu sais, beaucoup d'eau a passé sous les ponts depuis que j'ai commencé à apprendre les bases de l'Alchimie. Je me sens beaucoup plus adulte, plus responsable. Une vie trépidante m'attend, je le sens.



En société



Famille: La famille proche de Veronica a disparu dans l’attentat. Ses grands parents maternels refusent de lui parler et ses grands parents paternels sont morts depuis longtemps.

Ennemis: Pas d’ennemis connus à ce jour. Cependant, elle traque sans relâche les Homonculus et les groupuscules anarchistes qui sévissent dans la capitale.

Alliés:
Armando della Serata : Elle a rencontré cet homme lors d'une soirée au Queen's Heads, où ils découvrirent un homme, assassiné de la même manière qu'un autre, quelques jours auparavant. Véronica, qui menait en parallèle du Scotland Yard une enquête sur ces meurtres liés à l'Alchimie, s'associa à cet homme pour poursuivre l'enquête. Ils sont toujours à la poursuite du meurtrier actuellement.
Véronica appréciait énormément l'agent et s’était éprise de lui. Cependant, il mis fin à leur relation par courrier environ un mois après la fin de l’affaire. Elle ne l’a pas revu depuis.

Mr et Mrs Walters : Respectivement son majordome et sa gouvernante. En congés au moment des attentats, ils ont été les seuls membres du personnel à avoir survécu. Ils ont choisi de suivre Véronica en Angleterre à la suite de sa nomination.

Situation: Véronica connaît l'existence des Alchimistes et des Homonculus. Elle mène en parallèle des recherches sur les vampires.



Localisation sur l'Ombre



Votre demeure: Véronica loge dans une petite maison cossue non loin du salon The Spirit’s. Elle vit bien en dessous de ses moyens mais elle se satisfait très bien de ce logement, qu’elle trouve presque trop grand pour elle.

Endroits les plus fréquentés: Véronica navigue surtout entre l’Alchemist Room et Scotland Yard. A ses heures perdues, elle aime bien flâner dans les parcs ou au zoo, quand ce n’est pas au musée d’histoire naturelle.



But(s)



S'imposer dans le monde de la science, exterminer les groupes révolutionnaires irlandais.



Armes et équipement



Armes: Véronica garde toujours sur elle un pistolet à percussion qu'elle a elle-même fabriqué, alors qu'elle avait seize ans. Elle avait récupéré les rouages d'un ancien pistolet trop vieux pour fonctionner correctement et les a entièrement rénovés. Elle a ensuite suivi son instinct et après quelques centaines d'essais infructueux, de déceptions et de petites coupures trouva l'assemblage parfait. Récemment, elle s'est mise à étudier les propriétés de l'argent sur les Homonculus et pense à en récupérer pour fabriquer des balles dans ce métal. Elle le dissimule sous ses jupes, dans un étui accroché à sa cuisse droite.

Elle possède également un poignard et une épée qu'elle ne prend que lorsqu'elle sait qu'elle est en terrain dangereux. En réalité, la jeune femme est une excellente bretteuse et peut porter de puissants coups extrêmement précis à son adversaire, bien qu'elle se batte aussi très bien à mains nues, forte de ses années d'entraînement.

Objets personnels: Comme tout Alchimiste d’Etat, Véronica possède une montre spéciale, garante de son titre, et une paire de gants alchimiques qui lui permettent de manipuler l’air. Elle possède tout un armada de fioles et petites boîtes contenant des éléments indispensables pour ses transmutations.


Pouvoirs


Véronica peut utiliser l'Alchimie en dessinant des cercles de transmutation, comme ses pairs. Cependant, au cours de son voyage initiatique, elle découvrit un système assez étrange qui consistait à graver un cercle de transmutation sur des gants pour l'utiliser plus commodément en combat. Ces derniers n'existaient qu'en un nombre très réduit d'exemplaires et Véronica fit l'acquisition d'un modèle auprès d'un mystérieux marchand contre une somme d'argent considérable.

Elle possède donc, grâce à ce précieux gant, le pouvoir de manipuler l'air ambiant. Véronica peut créer des tornades, des courants contraires, des ouragans de taille variées...
Elle possède également le pouvoir de manipuler les particules de l'air et, par conséquent, créer un vide autour d'un ennemi pour l'étouffer.
Cependant, celui-ci ne doit pas se tenir trop éloigné d'elle et le vide ne peut être maintenu que lorsqu'elle est très concentrée.

De plus, l'utilisation prolongée et continue du gant peut lui être très nocive voire fatale car extrêmement gourmande en énergie.



Autres personnages



- Chastity E. Stephenson : Vampire, 330 réels et 25 ans d'apparence, à la tête d'une entreprise produisant des machines à vapeurs.
- Charlotte Pitt : Lycanthrope, 20 ans, femme de chambre.
- Eulalia Grey : Humaine, 20 ans, Huntress
- Primrose Lewis : Humaine, 15 ans, écuyère.



Questions IRL



Lamasticot !




Crédits


Les images utilisées dans ce message viennent de :
- auteur / site internet
- auteur / site internet
- auteur / site internet
- auteur / site internet



MADE BY .ANGELUS


Dernière édition par Veronica Newburry le Mer 1 Juin - 19:46, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veronica Newburry
Membre de l'Ombre
Date d'inscription : 03/07/2012
Nombre de messages : 40
Race : Humaine
Classe sociale : Haute bourgeoisie
Emploi/loisirs : Alchimiste d'Etat fraîchement promue / Elever des oiseaux
Age : 23 ans
Age (apparence) : 26 ans
Proie(s) : Les Homonculus et les anarchistes irlandais.
MessageSujet: Re: Veronica - The Cat's Eye Alchemist Mer 1 Juin - 19:41



RP joués




~ Les tribulations de Véronica Newburry ~



- Soirée mondaine, soirée mortelle [09/03/1842]
Au cours d'une soirée qui s'annonçait d'un ennui mortel, Véronica fait la rencontre de l'inspecteur Armando della Serata. Les deux jeunes gens s'entendent bien. La soirée commençe à s'égayer jusqu'à-ce que la jeune femme se rende compte que l'affaire que suit Armando présente des similitudes avec la sienne... Un peu plus tard, Véronica retrouve le corps de l'hôte de la soirée éventré dans les toilettes. L'enquête commence !

- Une enquête ardue, en perspective [10/03/1842]
Véronica rassemble tout les dossiers qu'elle peut pour les montrer à Armando l'après midi même. Alors qu'elle va dans son bureau, elle se rend compte que la porte a été forcée. Elle découvre un mot de menace. L'après midi, elle retrouve Armando au Paulo's Park. Ils se révèlent ce qu'ils savent et commencent à faire des liens quand Véronica manque de se faire tirer dessus. Nouvelle menace.

- A la lueur d'une bougie [10/03/1842]
Véronica et Armando se réfugient dans sa suite de l'hôtel Albany où ils décident qu'elle passera la nuit. Ils se restaurent et se divertissent tout en commençant à se rapprocher. Le trouble est bien présent entre ces deux cerveaux en ébullition.

- Au coeur de la misère se cache la vérité. [11 et 12/03/1842]
Déguisés en ouvriers, Armando et Véronica enquêtent dans les bas fonds de l'East End. Là, ils rencontrent un témoin capital de l'enquête. Cependant, une attaque de Johnathan, flic corrompu, fera tourner la scène au drame. Les deux alliés s'éclipsent dans un hôtel insalubre après quelques mystérieuses péripéties. Pendant la nuit, quelques incidents surviennent et Armando se rapproche de l'Alchimiste. Le lendemain, la température monte entre les deux jeunes personnes mais le bon sens et la pudeur les arrêtent avant que l'irréparable ne soit commis.

- Lorsque les morts parlent aux vivants [12/03/1842]
Alors qu'ils s'approchent de la vérité, Véronica découvre une pierre philosophale dans le corps de la victime. Elle est obligée d'informer Armando de quoi il retourne. Celui-ci entre dans une colère noire, attisée par un entretien avec son supérieur hiérarchique. Ils se brouillent.

- Quand les sentiments prennent le pas sur la raison [12/03/1842]
Armando et Véronica se réconcilient à l'hôtel Albany. Ils s'avouent à moitié leurs sentiments. L'atmosphère est tendue et anxiogène, si bien qu'ils décident d'aller se coucher. Mais au milieu de la nuit, Véronica se fait enlever.

- Crime sur les Docks [12/03/1842]
Maxwell, un Alchimiste, a enlevé Véronica et la torture pour lui faire dire ce qu'elle sait. Ne lâchant rien, elle se fait jeter en pâture à des loubards qui tentent de la violer. Armando déboule sur ces entrefaites et un combat violent s'engage au cours duquel l'italien est sévèrement blessé. La jeune femme les sauve en utilisant l'alchimie et un pistolet, tuant tous les antagonistes.

- Quand l'amour fait sa propre justice. [17/03/1842]
Remise de ses blessures, Véronica va visiter Armando à l'hôpital et lui apporte quelques menues distractions. Ils se réconfortent et se font de belles promesses. Mais la jeune femme doit repartir et laisser celui qu'elle aime se reposer.

- Lettres d'amour [du 17/03 au 06/04/1842]

Durant la convalescence d'Armando, Véronica et lui échangent plusieurs billets doux. La jeune femme vit dans l'impatience de le revoir. Néanmoins, une lettre de rupture anéantira tous ses espoirs. Véronica passera les jours suivants à se morfondre avant de reprendre sa vie comme si de rien n'était, bien que cette relation pourtant très brève et "sans gravité" lui ait profondément déchiré le coeur.

MADE BY .ANGELUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Veronica - The Cat's Eye Alchemist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Fullmetal Alchemist» parler du mangas Fullmetal Alchemist» Resident Evil: Code Veronica» Quel personnage de FullMetal Alchemist êtes-vous ?» FullMetal Alchemist
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ombre de Londres :: Le mot de l'Admin (HRP) :: Registre des naissances :: Personnages actifs :: Humains-